Les fiches les plus visitées ce mois ci

Ce classement est basé sur un compteur de visite remis à zéro le premier du mois en cours.

Début Précédente Page 5 de 5

121.
185 visites
sans couverture

Le révolutionnaire, l'expert et le geek de Gaspard Koenig

critiqué par Elya - (Savoie - Dauphiné - Ardèche - 29 ans)
9 etoiles
Qu'est ce que le libéralisme politique ?
Gaspard Koenig est auteur aussi bien d'essais que de romans. Il a suivi un cursus universitaire de philosophie, ce qui se ressent fortement dans sa façon de s'exprimer, que ce soit dans cet ouvrage ou lors des interventions radiophoniques que j'ai pu écouter de lui : nombreuses citations de philosophes des siècles derniers, longues descriptions de concepts à partir d'écrits...

122.
184 visites
sans couverture

L'amie prodigieuse, Tome 2 : Le nouveau nom de Elena Ferrante

critiqué par Ddh - (Mouscron - 77 ans)
9 etoiles
L'Italie profonde
Le nouveau nom ? Mme Carracci pour Lila, l'amie d'Elena. Une image d'Elena Ferrante ? Impossible car elle ne passe pas à la télé ; Qui se cache derrière ce nom ? No sé ! Mais un talent certain, puisque c'est son cinquième roman. Celui-ci est le deuxième volet de L'amie prodigieuse . Elena a une amie intime, Lila, mais entre elles, c'est du « je t'aime, moi...

123.
183 visites
sans couverture

La route de Cormac McCarthy

critiqué par Jules - (Bruxelles - 74 ans)
10 etoiles
Tout simplement fabuleux !
Au départ, dès que j’ai connu le sujet du nouveau livre de Cormac McCarthy, je me suis dit qu’il était bizarre qu’il ait choisi un sujet déjà traité par Barjavel dans « Ravage ». Puis, je me suis dis qu’il y avait peu de chances pour que cet écrivain américain connaisse Barjavel… Alors, pourquoi pas ?... Et puis ce ne...

123.
181 visites
sans couverture

Vendredi ou la vie sauvage de Michel Tournier

critiqué par Lolita - (Bormes les mimosas - 33 ans)
1 etoiles
Si leeeeeeeeeennt!!!!
L'histoire de Robinson, tout le monde la connaît plus ou moins, c'est pourquoi je vais me contenter d'en faire juste un bref résumé! L'aventure de Robinson et de Vendredi se déroule au XVIII ème siècle. Robinson est à bord du bateau la Virginie mais son bateau échoue et il se retrouve sur une île déserte. Il se met alors à...

123.
181 visites
sans couverture

Mécaniques fatales de Philip Reeve

critiqué par Kicilou - (Vernon - 36 ans)
8 etoiles
Vraiment original !
Ce livre se déroule dans un futur très lointain. A force de s'entre-tuer à coup d'armes de plus en plus perfectionner, les humains ont sérieusement abîmer la terre lors de ce qui fut appelé "la guerre d'Une heure". Depuis, pour survivre, les grande villes se sont transformées en Locomopole : monter sur d'énormes chenilles, elles se déplacent et chassent selon...

126.
184 visites
sans couverture

Au plaisir de Dieu de Jean d' Ormesson

critiqué par HildegardeVonBeaumont - (Beaumont - 51 ans)
8 etoiles
Un plaisir partagé
J'ai beaucoup aimé ce livre, même si je trouve que certains passages sont soporifiques, il fallait bien ça pour retracer l'atmosphère d'une famille française noble et finissant désargentée dans un siècle qui va plus vite qu'elle ! Jean d'Ormesson nous donne à sentir les idées et les sentiments de ceux qui se perdent dans une philosophie nouvelle de la vie...

126.
182 visites
sans couverture

La peste de Albert Camus

critiqué par Pétoman - (Tournai - 43 ans)
8 etoiles
Système et systèmes
La peste chez Camus est symbolique du repli sur soi...c'est à dire ne pas pouvoir communiquer avec d'autres systèmes ( groupes ) que le sien. a la longue, on verra que s'ensuivra un genre de névrose collective... La peste, pour moi, c'est un peu l'image des sacrifices que l'on fait par rapport aux fausses idoles, au "veau d'or": religion, argent et...

126.
181 visites
sans couverture

Je vais bien, ne t'en fais pas de Olivier Adam

critiqué par Clarabel - (42 ans)
8 etoiles
Vague à l'âme
Quel poids ce maigre roman d'Olivier Adam ! Seulement 156 pages qui vous plombent presque le moral, tellement l'absence y est dépeinte solennellement et magistralement. "Je vais bien, ne t'en fais pas" sont les quelques mots qu'adresse le frère absent, disparu, parti... Des mots griffonnés sur une carte postale et adressés exclusivement à sa soeur. Loïc est parti depuis deux ans,...

126.
180 visites
sans couverture

Blake & Mortimer - tome 25 - La vallée des Immortels - Tome 1 - Menace sur Hong Kong de Yves Sente, Teun Berserik (Dessin), Peter Van Dongen (Dessin)

critiqué par Hervé28 - (Chartres - 49 ans)
10 etoiles
Un très bel album
Après le très décevant « testament de William S », Yves Sente revient en force avec « la vallée des immortels », premier volume d’un diptyque qui se conclura fin 2019. Tout d’abord, il faut souligner la qualité graphique de cet album, avec deux dessinateurs que je découvre avec cet album, Teun Bererik et Peter Van Dongen qui nous offrent des...

130.
181 visites
sans couverture

L'Idiot de Fedor Mikhaïlovitch Dostoïevski

critiqué par Saule - (Bruxelles - 53 ans)
10 etoiles
Bienheureux les simples d’esprit
Au moment ou le prince Mychkine débarque du train à Saint Petersbourg - il arrive de Suisse où il était soigné pour "Idiotie" - le lecteur embarque lui dans le train grande vitesse Dostoïevskien pour un trajet chaotique de près de mille pages. Il en sortira hébété, comme à la sortie d'un rêve tourmenté. Un rêve, c'est exactement de ça...

130.
181 visites
sans couverture

L'ami retrouvé de Fred Uhlman

critiqué par Yali - (54 ans)
10 etoiles
Une petite histoire dans la grande.
Hans Schwarz est un adolescent romantique, solitaire, qui rêve d’une histoire d’amitié comme d’autres rêvent d’une histoire d’amour. Fils unique d’un médecin juif, il fréquente le lycée le plus huppé de Stuttgart et s’y ennuie avec toute l’insouciance nonchalante de son jeune âge, jusqu’au jour où un nouvel élève arrive dans sa classe. C’est en 1932 qu’a lieu cette rencontre,...

130.
180 visites
sans couverture

Un paquebot dans les arbres de Valentine Goby

critiqué par Killing79 - (Chamalieres - 39 ans)
10 etoiles
Coup au coeur!
Présentation de l'éditeur À la fin des années 1950, Mathilde, adolescente, voit partir son père puis sa mère pour le sanatorium d'Aincourt. Commerçants, ils tenaient le café de La Roche-Guyon. Doué pour le bonheur mais totalement imprévoyant, ce couple aimant laisse alors ses deux plus jeunes enfants dans la misère. Car à l'aube des années 1960, la Sécurité sociale ne protège...

130.
177 visites
sans couverture

Les chemins de l'essentiel de Jacques Attali

critiqué par Sboudon - (55 ans)
2 etoiles
"Peut mieux faire" M. Attali
Je ne suis pas un grand fan de Jacques Attali, sans doute parce qu’il fut pendant près de vingt ans proche de François Mitterrand, surtout parce que c’est semble-t-il un auteur plagiaire: rappelez vous Verbatim où l’on a reproché à M. Attali la reproduction de propos apocryphes, l'utilisation de documents « invérifiables », un manque de sérieux, et même l'utilisation...

134.
184 visites
sans couverture

Retour à Reims de Didier Eribon

critiqué par Guermantes - (Bruxelles - 71 ans)
8 etoiles
Retour sur sa classe
Didier Eribon m’était surtout connu comme quelqu’un qui, au carrefour de la philosophie et de la sociologie, s’interrogeait sur la place de l’homosexuel dans la société occidentale contemporaine. Dans ce nouveau livre puisant largement dans son expérience personnelle et qu’on peut sans hésitation qualifier d’autobiographie, il met cette fois l’accent sur les antagonismes de classe qui subsistent dans nos sociétés...

134.
175 visites
sans couverture

Le philosophe qui n'était pas sage de Laurent Gounelle

critiqué par AmaranthMimo - (28 ans)
8 etoiles
Réflexion sur la société occidentale à travers un conte plutôt bien écrit
Deuxième livre de Laurent Gounelle que j'ai lu (enfin celui là je l'ai plutôt écouté... mais je ne fais pas la différence personnellement). L'écriture est fluide, et la lecture de François Hatt très agréable (surtout certaines voix) J'ai beaucoup apprécié ce récit qui nous amène en Amazonie où l'on découvre le choc de deux civilisations : la civilisation américaine et une...

136.
174 visites
sans couverture

Parler pour que les enfants écoutent, écouter pour que les enfants parlent de Adèle Faber, Elaine Mazlish

critiqué par Elya - (Savoie - Dauphiné - Ardèche - 29 ans)
10 etoiles
Livre de chevet pour parents
Dans les étals des librairies ordinaires, au rayon des essais et documents, se sont sans doute les livres de développement personnel qui occupent la première place. Viennent probablement ensuite les livres sur la "parentalité", si possible qualifiée de "bienveillante", "non violente". Parmi tous ces livres, un de loin remporte selon moi la palme du livre de chevet pour tout parent,...

136.
173 visites
sans couverture

La liste de mes envies de Grégoire Delacourt

critiqué par Psychééé - (30 ans)
9 etoiles
Et si l'argent ne faisait pas le bonheur?
Jocelyne et Jocelyn Guerbette mènent une petite existence paisible à Arras. Il travaille chez Haagen-Daas et elle tient une mercerie ainsi qu’un blog de couture. Ils s’aiment, partent en vacances deux fois par an. Le jour où elle gagne 18 547 301 euros, elle décide de garder l’anonymat et de cacher le chèque quelques temps, afin de réfléchir à ce...

136.
172 visites
sans couverture

RoboCop : Mort ou vif, l'intégrale de Frank Miller, Ed Brisson (Scénario), Steven Grant (Scénario), Korkut Öztekin (Dessin)

critiqué par Antihuman - (Paris - 35 ans)
10 etoiles
PARABOLE SUR L'HOMME ARTIFICIEL
A l'heure où chacun de nous dispatche une grande part d'infos personnelles d'abord sur la carte-mémoire du téléphone – pouvant facilement être violée par des hackers se dissimulant sous un aspect faussement bienveillant – et ensuite ailleurs, d'heure en heure nous nous rapprochons des prothèses artificiellles à teneur essentielle mais aussi principales, puisque beaucoup de nos organes sont,...

139.
173 visites
sans couverture

La tresse de Laetitia Colombani

critiqué par Peche07 - (61 ans)
8 etoiles
Belle tresse, belle histoire : à découvrir
Le prologue décrit minutieusement la réalisation d'une tresse. Laquelle réunit ensuite trois destins de femmes, qu'au demeurant tout sépare, tant la géographie ( trois continents ), que les conditions d'existence. En commun, ces trois femmes partagent la même détermination : échapper au déterminisme social et sexiste qui règne tant sur le village hindou que dans...

139.
172 visites
sans couverture

Le siècle, Tome 1 : La chute des géants de Ken Follett

critiqué par Coutal - (31 ans)
8 etoiles
Un pavé digeste
La chute des Géants est le premier tome de la trilogie du Siècle lancée par Ken Follett. C'est un roman historique qui suit plusieurs personnages venant de milieux différents, de pays différents, à une même époque : le début du XX° siècle (entre 1911 et 1924). Il y a tout d'abord Ethel et Bill Williams, deux enfants de mineurs aux...

141.
178 visites
sans couverture

La confusion des sentiments de Stefan Zweig

critiqué par Vigno - (67 ans)
8 etoiles
A la croisée de tous les chemins
Roland est fasciné par son professeur de littérature anglaise qui lui a ouvert les portes de la connaissance. Le professeur ne tarde pas à s’intéresser à cet élève qui lui voue un culte. Comme ils habitent le même immeuble, ils se voient quotidiennement pour discuter littérature. Ce professeur a aussi une femme, beaucoup plus jeune que lui. Roland perçoit que...

141.
175 visites
sans couverture

Les mains sales de Jean-Paul Sartre

critiqué par Jules - (Bruxelles - 74 ans)
8 etoiles
L'action, la fin et les moyens
Cette pièce date de 1948. Nous sommes ici immergés dans l'univers des idées sartriennes sur la définition de l’homme par ses actes et non ses pensées. Il est indiscutable que certains volets de cette pièce ont assez fort vieilli. C’était l’époque où une certaine jeunesse se sentait très concernée par les problèmes politiques et les débats d'idées dans ce domaine «...

141.
175 visites
sans couverture

Nini : Mulâtresse du Sénégal de Abdoulaye Sadji

critiqué par Millepages - (Bruxelles - 59 ans)
9 etoiles
Nini, ni Blanche ni Noire
Saint-Louis du Sénégal, charmante petite ville coincée entre 2 bras du fleuve Sénégal et l’Océan Atlantique. Le roman raconte une période de la vie de Nini, jeune métisse comme il en existe tellement en Afrique, aux Antilles, en Amérique. Elle est descendante d’une Signare. Une Signare est une femme noire de colon, ce dernier souvent riche et/ou aristocrate,...

144.
172 visites
sans couverture

Le diable au corps de Raymond Radiguet

critiqué par Jules - (Bruxelles - 74 ans)
10 etoiles
Un livre culte !
Ce livre est considéré comme un chef-d’oeuvre de sensibilité et d’écriture. Raymond Radiguet est mort à Paris en 1923 à l’âge de vingt ans. Afin de bien en percevoir toute sa portée, il convient de se replacer dans le contexte de l'époque : "Mes parents condamnaient plutôt la camaraderie mixte. La sensualité, qui naît avec nous et se manifeste encore aveugle,...

144.
171 visites
sans couverture

Le Père Goriot de Honoré de Balzac

critiqué par Ewan Charon - (Bruxelles - 34 ans)
8 etoiles
Un auteur fascinant
Voila une fois de plus un chef-d'oeuvre de Balzac ; en effet, toute l'atmosphère du Paris de cette époque est présente. Même si la lecture peut être considérée comme fastidieuse au premier abord, l'intrigue devient vite assez captivante, et le livre se laisse lire sans aucun problème d'ennui. Certes, Balzac se perd parfois dans de longues descriptions qui peuvent lasser. Beaucoup...

146.
172 visites
sans couverture

Le tour du monde en 80 jours de Jules Verne

critiqué par ALF - (Ondres (40) - 38 ans)
8 etoiles
Mon ami Philéas!
Suite à un pari osé et pris hâtivement autour d’une partie de cartes, le gentleman téméraire Philéas Fogg se voit contraint d’accomplir une traversée de la planète d’est en ouest, et le tout en moins de 80 jours ! Un périple évidemment délicat et semé d’embûches, qui le conduira successivement en Egypte, en Inde, sur les mers de Chine, au...

147.
172 visites
sans couverture

Le Livre des Baltimore de Joël Dicker

critiqué par Marvic - (Normandie - 60 ans)
4 etoiles
C'est l'histoire d'un écrivain...
Marcus Goldman est un auteur dont le premier roman a rencontré un succès phénoménal. Le défi est maintenant d'écrire son deuxième livre. Il décide de raconter son enfance, la force des liens, les bonheurs partagés pendant des années avec ses cousins Hillel et Woody. "Si vous trouvez ce livre, s'il vous plaît, lisez-le. Je voudrais que quelqu'un connaisse l'histoire des Goldman-de-Baltimore ". Car...

147.
170 visites
sans couverture

Marcher sur les bas-côtés de Hénin Liétard

critiqué par Débézed - (Besançon - 71 ans)
8 etoiles
Marche à l'ombre
C’était en 62 ou en 63, mais c’était bien dans le 62, que la mère du narrateur a confié son rejeton à un sanatorium pour qu’il y passe les jours qui lui étaient comptés. Il restera six ans dans cette antichambre de la mort avec Johnny pour voisin, Johnny un plus grand que lui, plus malade que lui qui s’envolera...

147.
168 visites
sans couverture

Les particules élémentaires de Michel Houellebecq

critiqué par Tartuffe - (Bruxelles - 45 ans)
8 etoiles
Un livre vrai, profond et troublant
Michel et Bruno sont demi-frères. Ils sont à la fois radicalement différents et terriblement semblables. L'un est chercheur en biologie, solitaire, dépourvu de tous sentiments. L'autre est obsédé par le désir sexuel, il cherche à tout prix, de manière souvent dérisoire, une partenaire avec laquelle il pourra enfin connaître le bonheur physique. Ce livre relate en toute simplicité, mais de manière bouleversante,...

150.
170 visites
sans couverture

Balzac et la petite tailleuse chinoise de Dai Sijie

critiqué par Sirocco - (Lillois - 45 ans)
6 etoiles
Le prix des Relais H 2000 : Un livre plein de richesse
Deux jeunes hommes en Chine sont en période de rééducation à l’époque de Mao ; ils ont des rêves plein la tête et une soif d’apprendre inébranlable. Ces deux adolescents ont encore tout à découvrir de la vie, des émotions, des sentiments, de la sexualité. Ils refusent la censure et, malgré le danger, ils vont courir le risque de redécouvrir l'immense...

Début Précédente Page 5 de 5