Les dernières critiques éclair

Page 1 de 7 Suivante Fin

sans couverture

Fuki-no-tô de Aki Shimazaki

critiqué par Faby de Caparica - (56 ans)
10 etoiles
Toujours sous le charme ce cette auteure
Bonjour les lecteurs …. C'est toujours avec un réel plaisir que je me plonge dans les petits livres d'Aki Shimazaki! Atsuko, mariée et mère de deux enfants, exploite une petite ferme bio. Victime de son succès, elle embauche une jeune femme pour l'aider. Il...

sans couverture

Check-Point de Jean-Christophe Rufin

critiqué par Veneziano - (Paris - 40 ans)
8 etoiles
Le réalisme rude de l'humanitaire
Cinq agents humanitaires, quatre hommes durs dont deux ex-militaires et une jeune femme naïve, s'embarquent dans deux poids lourds pour livrer vivre et médicaments en Bosnie, au beau milieu de la guerre civile des années 1990. Le moindre déplacement devient...

sans couverture

Le quadrille des maudits de Guillaume Prévost

critiqué par Homo.Libris - (Paris - 52 ans)
3 etoiles
Fondu au noir
Le billet de PATMAN décrit parfaitement ce livre... sauf que ... Guillaume PREVOST nous avait habitués à beaucoup mieux. "Le quadrille des maudits" est plutôt léger. De cet auteur, je me serais attendu à beaucoup plus d'incursions dans le monde...

sans couverture

Tranchecaille de Patrick Pécherot

critiqué par Homo.Libris - (Paris - 52 ans)
6 etoiles
Les sentiers de la gloire
Pas grand-chose à ajouter aux billets judicieux d'HEXAGONE et de PATMAN. Sauf que, pour rendre à César ce qui lui appartient et pour rester dans le domaine de la littérature, disons que Patrick PECHEROT a su utiliser pour ses besoins...

sans couverture

Baba Segi, ses épouses, leurs secrets de Lola Shoneyin

critiqué par Faby de Caparica - (56 ans)
8 etoiles
Vaudeville et sérieux à la fois
Bonjour les lecteurs ... Voici un livre qui dormait dans ma Pal depuis longtemps et qui nous emmène au Nigeria. Bolanle est une femme instruite mais qui a un lourd secret l'obligeant à épuiser Baba Segi et de devenir ainsi sa quatrième...

sans couverture

Débâcle de Lize Spit

critiqué par Pacmann - (Tamise - 53 ans)
7 etoiles
Dérangeant, voire troublant mais aussi assez lent
Le personnage principal, Eva de Wolf évoque son adolescence dans un village de la Campine anversoise. L’année de sa naissance, elle est la seule fille qui est née du village avec deux autre garçons, Laurens et Pim. Le premier est...

sans couverture

Le Port des brumes de Georges Simenon

critiqué par Obriansp2 - (48 ans)
9 etoiles
Subtil
C'est un roman de gare ou de kiosque de Georges Simenon, mais il reste que c'est un magnifique roman policier avec une intrigue très bien ficelée. Maigret se rend en Normandie pour ramener un homme qui a perdu l'esprit. Il...

sans couverture

Un privé à Babylone de Richard Brautigan

critiqué par Yeaker - (Dijon - 45 ans)
10 etoiles
Amis de Bukowski, de la Beat génération, de Jarry ou de Beckett venez découvrir Brautigan sans attendre.
Ce n’est pas un polar ni un nouveau ou ancien roman, c’est du Brautigan comme Jarry fait du Jarry ou Beckett du Beckett. Et c'est du vrai et bon Brautigan! Si on n'aime pas inutile d'insister. Richard n'est pas pour vous!...

sans couverture

Tokyo-Montana express de Richard Brautigan

critiqué par Yeaker - (Dijon - 45 ans)
8 etoiles
Balade dans la tête de Richard.
J’aime Brautigan, c’est un parti pris et donc tout ce que j’en dirai est a priori subjectif. Cependant « Tokyo – Montana » est un ouvrage composé de textes courts et hétéroclites, il y a des anecdotes, des récits et des...

sans couverture

Les Bienveillantes de Jonathan Littell

critiqué par Veneziano - (Paris - 40 ans)
8 etoiles
Pour comprendre la banalité du mal
L'analyse de la banalité du mal, pour reprendre l'expression d'Hannah Arendt à propos de Eichmann, présent dans ce roman, nécessite effectivement une investigation dans les rouages de la machines infernales du nazisme. L'usage de la voie du roman et de...

sans couverture

Miniaturiste de Jessie Burton

critiqué par Tistou - (62 ans)
9 etoiles
Amsterdam du temps de sa splendeur …
A vrai dire, Amsterdam est encore splendide, mais en 1686, période pendant laquelle Jessie Burton va situer l’action de son roman, en 1686 donc, avec la prospérité flamboyante de la Compagnie des Indes Orientales la richesse des commerçants audacieux est...

sans couverture

Far West, volume 1. Piste de l'ouest de William Clark, Meriwether Lewis

critiqué par Frunny - (PARIS - 52 ans)
7 etoiles
Les découvreurs !
Les légendaires «Journaux» de Lewis et Clark, qui réalisèrent en 1804-1806 la première traversée du continent nord-américain, de l'Atlantique au Pacifique et qui furent les vrais découvreurs du Far West. Bien loin des clichés des studios de Hollywood, ces...

sans couverture

Leçons de vie : Comprendre le sens de nos désirs, de nos peurs et de nos espoirs de David Kessler, Elisabeth Kübler-Ross

critiqué par Krys - (Haute-Savoie - 35 ans)
6 etoiles
Beau partage
Bel ouvrage qui aborde de façon simple mais terriblement efficace les grands thèmes de la Vie : l'amour véritable, Dieu, la peur, la patience... Se lit vite et agréablement. Je recommande à tous....

sans couverture

Gatsby le magnifique de Francis Scott Fitzgerald

critiqué par Lilule - (baalon - 45 ans)
5 etoiles
Pas d’émotion
Une jolie histoire où l'amour prend une grande place mais hélas je ne me suis pas attachée au personnage, mais aucun personnage. Je n’ai retenti aucune émotion pourtant je suis une personne qui pleure pour rien. Et là non....

sans couverture

Belgravia de Julian Fellowes

critiqué par Flo29 - (46 ans)
9 etoiles
Plongée dans l'aristocratie
Sophia aurait pu vivre dans un monde aristocrate, avec ses mondanités et ses futilités. Mais le destin en décide autrement. Des familles privilégiées voient leurs vies bouleversées à la suite de la sienne. C'est un roman qui se lit facilement,...

sans couverture

Harry Potter, Tome 1 : Harry Potter à l'école des sorciers de Joanne Kathleen Rowling

critiqué par Haas Nigen - (France - 26 ans)
10 etoiles
La magie débuta
J'avais 6 ans quand le livre est sorti, et je me souviens l'avoir lu quand j'avais une dizaine d'années. J'ai profité de la réédition de ce premier tome à l'occasion de ses 20 ans pour me replonger dans le monde magique...

sans couverture

Mörk de Ragnar Jónasson

critiqué par Haas Nigen - (France - 26 ans)
3 etoiles
Violence en Islande et manque d'émotion
On m'avait vendu Ragnar Jónasson comme étant le "nouvel Indridason". Après avoir lu Snjór, j'étais impatient de commencer la lecture de Mörk, de retrouver l'atmosphère obscure de Siglufjördur, ses habitants, et de retrouver Ari Thór J'attendais de ce roman au vu du...

sans couverture

Le Mythe de la virilité de Olivia Gazalé

critiqué par Haas Nigen - (France - 26 ans)
9 etoiles
Un livre que tout le monde, hommes et femmes, devrait lire!
Avant toute chose je précise que je ne suis pas un féministe militant acharné. Ironie du sort, j'ai commencé la lecture de ce livre le 8 mars, la date de la journée de la femme. On apprend beaucoup de choses dans ce...

sans couverture

Hush, Hush de Becca Fitzpatrick

critiqué par Alapage - (45 ans)
9 etoiles
Je suis sous le charme...
Pourquoi ai-je attendu pour lire cette saga? J'aurais tellement dû la lire plus tôt! Ce premier tome est tout simplement incroyable. Je comprends maintenant pourquoi j'ai vu cette saga passer un peu partout sur la blogosphère! Nora a perdu son père...

sans couverture

Riquet à la houppe de Amélie Nothomb

critiqué par Fanfan971 - (57 ans)
8 etoiles
de la relation avec autrui....
Belle analyse des sentiments et réactions d'un être Déodat dont tout laissait à penser que complexe d'infériorité et peur du regard de l'autre le conduiraient vers la solitude et la tristesse tout au moins. Oh que non.. C’était sans compter...

sans couverture

Une pesée de ciels de Anna Jouy

critiqué par Kinbote - (Jumet - 59 ans)
9 etoiles
Une poésie fluide
Anna JOUY écrit une poésie de l’air et de l’eau où seuls le ciel, l’aube et l’âme pèsent. Elle fait communiquer les éléments, c’est le rôle du poète de se réapproprier le monde au figuré pour en jouer. Avec des...

sans couverture

Tchékhov de Ivan Bounine

critiqué par Cyclo - (Bordeaux - 72 ans)
10 etoiles
deux grands écrivains
On ne trouvera pas ici une biographie au sens classique du terme, mais plutôt un essai autobiographique sur Bounine rencontrant Tchékhov. Bounine est un bon écrivain (de nombreux titres sont disponibles, on le redécouvre aujourd'hui, il fut le premier Russe...

sans couverture

Quatrième étage de Nicolas Ancion

critiqué par Faby de Caparica - (56 ans)
9 etoiles
Une belle histoire et auteur à découvrir
Bonjour les lecteurs ... C'est avec beaucoup de plaisir que j'ai retrouvé la jolie plume de Nicolas Ancion ( Liégeois au passage ) Le résumé sera très court pour ne pas dévoiler cette jolie histoire. Il y a Serge, qui se promène dans...

sans couverture

Pardonnable, impardonnable de Valérie Tong Cuong

critiqué par Tistou - (62 ans)
8 etoiles
Déflagrations en chaîne
Ou comment un accident peut conduire à des accidents, des drames, en chaîne. Un peu la version du battement d’aile de papillon qui peut déchaîner des événements considérables à l’autre bout de la Terre. Sauf que là, l’élément déclencheur...

sans couverture

L'homme qui ne voulait pas être pape de Nicolas Diat

critiqué par Hexagone - (47 ans)
9 etoiles
Elégance d'un auteur bien renseigné.
C'est le troisième livre que je lis de cet auteur qui ne m'a jamais déçu. Il est très bien renseigné sur les coulisses du Vatican, ses secrets, ses messes-basses de couloir et sur l'organigramme de la cité éternelle. Il a l'oreille des...

sans couverture

La porte de Magda Szabó

critiqué par Jos - (63 ans)
9 etoiles
Relations
Ce roman pourrait se passer dans un autre pays,à une autre époque car ce qui est important est la relation entre deux personnes. Une relation qui se créera au fil du temps, 20 ans, tout de même. Ce sera...

sans couverture

Des noeuds d'acier de Sandrine Collette

critiqué par Katryn69120 - (58 ans)
1 etoiles
Je n'ai pas aimé
Le sujet du livre est la violence de l'humain à l'état pur. Je ne comprends pas quel intérêt on peut avoir à décrire au fil des pages toute cette violence et cette torture gratuite. Il semble que ce soit une...

sans couverture

L'insoutenable légèreté de l'être de Milan Kundera

critiqué par Clubber14 - (Paris - 38 ans)
10 etoiles
roman philosophique au coeur de l'Histoire
Les très nombreuses critiques précédant la mienne ont déjà dit tout ce qu'il y avait à dire sur ce roman-essai du génial Kundera. J'ai beaucoup aimé ce livre qui, sous une forme romanesque, nous invite à réfléchir sur les principaux...

sans couverture

Juste après la vague de Sandrine Collette

critiqué par Monocle - (tournai - 58 ans)
8 etoiles
Seuls au monde
Après une déferlante une famille se trouve isolée, seule au monde croit-elle. Le texte ne donne pas de précision de temps ni de lieu... au lecteur d'imaginer. Donc après la grande vague qui dévasta tout, le...

sans couverture

Le terrorisme intellectuel de 1945 à nos jours de Jean Sévillia

critiqué par Vince92 - (Zürich - 40 ans)
8 etoiles
50 ans de confiscation du débat intellectuel
Si le livre de Jean Sévillia commence à dater (2000), il souligne une permanence qu'on retrouve toujours dans les années 2010, à savoir la manière qu'a la classe dominante de s'accaparer l'arme médiatique pour imposer son agenda aux foules. L'auteur...

Page 1 de 7 Suivante Fin