Les dernières critiques éclair

Page 1 de 7 Suivante Fin

sans couverture

L'amour après de Marceline Loridan-Ivens, Judith Perrignon

critiqué par Pacmann - (Tamise - 59 ans)
7 etoiles
Récit d'une femme blessée
Titre d’un récit autobiographique qui appelle à se demander après quoi ?... Quand on sait qui est l’autrice on devine ce qui est « l’avant » de cet « après », elle qui a vécu l’univers concentrationnaire de Auschwitz-Birkenau où...

sans couverture

L'enragé de Sorj Chalandon

critiqué par Ori - (Kraainem - 88 ans)
10 etoiles
Un enfant grandi sans amour
L’auteur rappelle ici la jeunesse, dans les années ’30, du grand résistant que fut Jules Bonneau, dont la souffrance en continu depuis sa plus tendre enfance, est notamment passée par une sorte de bagne : la colonie-maison de redressement de...

sans couverture

L'été grec de Jacques Lacarrière

critiqué par Millepages - (Bruxelles - 64 ans)
9 etoiles
Hellas, quel bonheur !
On sent la passion affleurer à chaque page de ce récit très dense en informations. Un mélange d’érudition avec ses références à la Grèce antique et de simplicité quand nous est décrite la vie rude mais authentique des Grecs d’aujourd’hui…..enfin...

sans couverture

Les naufragés du Batavia : Suivi de Prosper de Simon Leys

critiqué par Catinus - (Liège - 73 ans)
8 etoiles
Glaçant !
En 1629, le Batavia, orgueil de la Compagnie hollandaise des Indes orientales, fit naufrage en bordure d’un archipel de corail à quelque quatre-vingt kilomètres du continent australien. Il avait à son bord 330 personnes. Des membres d’équipage mais également des...

sans couverture

Le Quai de Wigan de George Orwell

critiqué par CC.RIDER - (66 ans)
8 etoiles
Conditions sociales
Dans les années 30, à Wigan (Grande-Bretagne), tout comme dans les bassins houillers du Lancashire et du Yorkshire, une très importante partie de la classe ouvrière vit dans des conditions particulièrement déplorables. Chômage, pauvreté, crasse, manque d’hygiène. Se retrouvant plus...

sans couverture

Le dimanche des mères de Graham Swift

critiqué par Jfp - (La Selle en Hermoy (Loiret) - 75 ans)
10 etoiles
jane erre
Le dimanche des mères, une ancienne tradition anglaise de l’époque où les maisons bourgeoises étaient assorties d’une nombreuse domesticité corvéable et serviable à merci : chaque année les bonnes et autres domestiques étaient autorisées à prendre un jour de congé...

sans couverture

De l'autre côté de la frontière de Jean-Luc Fromental (Scénario), Philippe Berthet (Dessin)

critiqué par Mimi62 - (Plaisance-du-Touch (31) - 71 ans)
8 etoiles
Une approche sociale sous forme de polar
Le scénario monté sous forme d'intrigue policière permet d'aborder le problème de l'exploitation de la misère à la frontière d'un pays riche et d'un pays pauvre. La pauvreté n'est pas importée au contraire de ceux qui en sont victimes, importation...

sans couverture

Fais-le pour maman de François-Xavier Dillard

critiqué par Lolita - (Bormes les mimosas - 38 ans)
5 etoiles
Une lecture glaçante
En ouvrant ce roman, je craignais de tomber sur un polar facile et formaté, mais je me suis rapidement rendue compte que l'auteur abordait des thèmes beaucoup plus sombres et dérangeants. Le récit explore les violences familiales et conjugales, la...

sans couverture

La petite-fille de Bernhard Schlink

critiqué par Marvic - (Normandie - 65 ans)
8 etoiles
Deux mondes
Kaspar, 71 ans, est marié depuis des années à Birgit Wettner. Il est à peine surpris de découvrir, quand il rentre de sa librairie, qu’elle est morte. Ils s’étaient rencontrés alors qu’ils étaient étudiants, lui allemand de l’Ouest et...

sans couverture

Assassins sans visages, tome 1: Le mort aux quatre tombeaux de Peter May

critiqué par Jfp - (La Selle en Hermoy (Loiret) - 75 ans)
8 etoiles
énarcologique
Un Peter May bourré d’énigmes, qui ravira les nostalgiques des aventures du "Club des Cinq", ces détectives en culottes courtes qui firent découvrir la lecture aux vétérans d’aujourd’hui, si l’on excepte toutefois le côté macabre pas vraiment adapté à la...

sans couverture

Huit crimes parfaits de Peter Swanson

critiqué par Marvic - (Normandie - 65 ans)
7 etoiles
Qui est Charlie ?
Malcom Kershaw est libraire à Boston. Sa librairie Old devils est spécialisée dans la vente de romans policiers d’occasion. Il est très surpris de recevoir un appel d’un agent du FBI, Gwen Mulvey qui veut le rencontrer puis lui révèle...

sans couverture

Ultramarins de Mariette Navarro

critiqué par Marvic - (Normandie - 65 ans)
8 etoiles
C'est pas l'homme qui prend la mer...
C’est la mer qui prend l’homme. En l’occurrence, la mer a surtout pris une femme. Une commandante de cargo qui s’est fait sa place dans ce monde masculin, en reprenant le métier de son père, en gravissant tous les échelons, jusqu’à ce...

sans couverture

Pêcheur d'Islande de Pierre Loti

critiqué par Monocle - (tournai - 64 ans)
9 etoiles
Emouvant
PECHEUR D'ISLANDE de Pierre Loti "Calmann-Lévy 1886" 352,- pages Sans doute le plus grand succès littéraire de Pierre Loti, ce roman conte la transhumance des pêcheurs bretons qui partaient pour plusieurs mois pêcher la...

sans couverture

Le jour du roi de Abdellah Taïa

critiqué par Pucksimberg - (Toulon - 44 ans)
8 etoiles
Le privilège de baiser la main du roi
Omar et Khalid, sont deux adolescents, amis, amoureux. Le premier est pauvre, le second vient d'une famille plus riche. Khalid a été choisi pour avoir la possibilité de voir le roi Hassan II de près au grand dam d'Omar qui...

sans couverture

Les géants de pierre de Annie Bruel

critiqué par Jordanévie - (48 ans)
7 etoiles
En terre de Provence
J'ai passé un agréable moment en compagnie de Coline et de Dieudonné. Annie Bruel a un tel talent pour dépeindre le paysage du Var, surtout l'arrière pays, que c'en est vraiment merveilleux. C'est un livre qui conte une simple...

sans couverture

Premier de cordée de Roger Frison-Roche

critiqué par Saint Jean-Baptiste - (Ottignies - 88 ans)
10 etoiles
Le surpassement de soi.
J’ai admiré sans réserve ce magnifique livre. Il nous présente des héros d’exception, des gens pour qui le devoir passe avant tout ; ramener le « client » à bon port est, pour eux, un devoir sacré ; rien ne peut les détourner de...

sans couverture

Le grand feu de Léonor de Récondo

critiqué par Marvic - (Normandie - 65 ans)
8 etoiles
À l’abri de l’amour
Venise 1699, Giacomo et Francisca Tagianotte attendent avec inquiétude l’arrivée de leur sixième enfant. Trois enfants étant mort-nés, Ilaria n’aura que deux grandes sœurs. Ses parents, avant même sa naissance, avaient pris la décision de la confier à la Pieta, établissement...

sans couverture

Suzuran de Aki Shimazaki

critiqué par Marvic - (Normandie - 65 ans)
7 etoiles
Ma grande soeur
Anzu est une céramiste renommée. Elle a 35 ans, vit seule à Yonago, avec son fils de 10 ans Tôtu depuis son divorce. Elle mène une vie calme, passionnée par son art, très attachée à sa famille, ses...

sans couverture

Le Portrait de mariage de Maggie O'Farrell

critiqué par Marvic - (Normandie - 65 ans)
8 etoiles
Triste sort
1544 à Florence Cosme est le grand-duc de Toscane. Fait rare dans cette époque et dans ce milieu, il est amoureux de sa femme Éleonore. Lucrèce est la cinquième enfant de ce couple heureux et montre dès sa naissance un caractère...

sans couverture

La nuit de l'oracle de Paul Auster

critiqué par Nav33 - (76 ans)
9 etoiles
Rationnel et irrationnel , rigueur et fantaisie
Presque tout ayant déjà été dit dans les critiques précédentes sur cette œuvre remarquable , je m'attarderai sur un un élément particulier dans la fiction débutée par Sidney dans le carnet bleu. Le héros de l'histoire , Bowen, se voit...

sans couverture

Le fléau d'Eden de James Rollins

critiqué par Incertitudes - (39 ans)
8 etoiles
Dans les bayous de la Louisiane
Ce n'est pas une aventure de la Sigma Force mais ça pourrait très bien en être une.. Jack Menard en super héros increvable. La jolie fille. La romance. Impossible de ne pas penser à Gray Pierce et Seichan. Les potes...

sans couverture

Cycle de Fondation (Le), tome 05 : Seconde Fondation de Isaac Asimov

critiqué par Koolasuchus - (Laon - 34 ans)
8 etoiles
A la fin des étoiles
Comme pour le précédent, ce tome est divisé en deux parties, chacune livrant une intrigue se suffisant à elle-même. Dans la première nous retrouvons avec plaisir le Mulet et Hans Pritcher à la poursuite de la Seconde Fondation. Après en...

sans couverture

La laïcité, une exception menacée de Jean-François Chalot

critiqué par SAPIENS - (51 ans)
10 etoiles
explication claire
Enfin une explication simple et claire sur ce qu'est la laïcité. Je commence à bien mieux comprendre. La partie débat est intéressante car enfin des laïques ne s'envoient pas des noms d'oiseaux et se parlent. Oui en effet cette laïcité s'applique dans les...

sans couverture

Boréal de Sonja Delzongle

critiqué par Tistou - (67 ans)
7 etoiles
Obscurité dans la nuit groenlandaise
Thriller glacé. Janvier 2017, Groenland, Base scientifique Arctica, dans la région de Thulé. Huit scientifiques vivent là en autarcie, chacun à sa mission : géologie, biologie, … et jusqu’à cuisine pour Akash. La vie n’y est pas forcément facile mais chacun...

sans couverture

Miracle Morning de Hal Elrod

critiqué par Vince92 - (Zürich - 46 ans)
9 etoiles
Le pouvoir de la routine
En anglais. Comment se motiver chaque jour que la vie nous offre: au moment de sortir du lit, comment avoir toujours l'envie de donner le meilleur de soi-même plutôt que de vivre une vie "médiocre" au risque de regretter les...

sans couverture

Désolations de David Vann

critiqué par Jordanévie - (48 ans)
1 etoiles
Monotonie
Pas d'accroche particulière pour ce livre que je n'ai pas su apprécier. J'ai malheureusement lâché avant la fin. On retrouve les personnages de Jim et Rhoda, précédemment rencontrés dans Sukkwan Island. Le style d'écriture et l'ambiance ne m'ont pas séduit. ...

sans couverture

Dans le jardin de l'ogre de Leïla Slimani

critiqué par Pucksimberg - (Toulon - 44 ans)
8 etoiles
Quand le désir contrôle l'être
Adèle est mariée avec Richard, maman du petit Lucien et journaliste. Elle semble avoir tout pour être heureuse, mais notre esprit semble obéir à ses propres règles. Elle ne parvient pas à jouir de sa cellule familiale équilibrée, ne semble...

sans couverture

Triste tigre de Neige Sinno

critiqué par Critique - (Trets - 63 ans)
10 etoiles
Quand le témoignage devient roman
J’avais juste envie de remercier Neige Sinno pour la justesse de son témoignage, pour le courage qu’elle a eu de dévoiler sa propre intimité, pour l’aide qu’elle m’a apportée en décrivant ce que je ressentais sans jamais avoir pu le...

sans couverture

D'or et de jungle de Jean-Christophe Rufin

critiqué par Pascale Ew. - (56 ans)
8 etoiles
Coup d'état - mode d'emploi
Ronald Daume entreprend de créer un coup d’état et de vendre son projet à un magnat des GAFAM, ancien camarade d’école, pour que ce dernier puisse, grâce à son futur état, déterminer lui-même les lois favorables à son business, à...

sans couverture

L'eau des collines, tome 1 : Jean de Florette de Marcel Pagnol

critiqué par Lolita - (Bormes les mimosas - 38 ans)
6 etoiles
Odyssée provençale
Jean de Florette nous transporte en plein coeur de la Provence, où les senteurs de lavande et de thym embaument l'air. L'histoire tourne autour d'un domaine familial, une terre convoitée par les voisins depuis des générations. Marcel Pagnol excelle dans la...

Page 1 de 7 Suivante Fin