Les dernières critiques

Page 1 de 7 Suivante Fin

sans couverture

La Maison: L'épique saga de la famille Caskey de Michael McDowell

critiqué par Jordanévie - (48 ans)
10 etoiles
Au tour de la Maison de s'imposer dans l'histoire
On ne se lasse pas de la famille Caskey. Cette suite est toujours aussi bien dans la continuité de l'histoire. Frances fait son apparition en petite fille maladive et craintive qui a peur de la penderie dans la chambre d'ami. Carl...

sans couverture

M Train de Patti Smith

critiqué par Pucksimberg - (Toulon - 44 ans)
10 etoiles
Voyages extérieurs à travers le monde et voyages intérieurs dans Patti Smith
Patti Smith est une artiste incroyable, elle a une œuvre musicale géniale au vrai sens du terme, une présence scénique d’une rare intensité et mais elle est aussi une écrivaine et poétesse remarquable. On est parfois dérangés par les artistes...

sans couverture

Gala et moi de Mylène Desclaux

critiqué par Débézed - (Besançon - 77 ans)
7 etoiles
Une fille, un job mais pas de mari
Selon son éditeur, Mylène a été publicitaire, chef d’une entreprise qu’elle a cédée pour se consacrer à l’écriture à temps plein tout comme l’héroïne de ce roman a vendu son agence presse pour se concentrer sur l’éducation de sa fille...

sans couverture

Kind van extreemrechts: wie ik aan het worden ben de Tanné Bogaerts

critiqué par Pacmann - (Tamise - 59 ans)
8 etoiles
Fille d'une militante d'extrême droite
Cet enfant de l'extrême droite, c’est Tanné Bogaerts, fille de Christel Crauwels, qui a été une activiste, militante et collaboratrice du parti raciste flamand, le Vlaams Blok, devenu après une condamnation, le Vlaams Belang. Pendant des années, elle a dû...

sans couverture

Toute une histoire de Anne Roussel

critiqué par Bernard2 - (DAX - 75 ans)
7 etoiles
Et quelle histoire !
Paul. écrit un livre depuis sa cellule. Il purge une longue peine de prison dont on connaîtra la cause par petites touches successives au fur et à mesure de la lecture. Les chapitres de ce roman alternent entre des passages...

sans couverture

Ni dieu, ni maître, ni réseau social ! de Éric Dejaeger

critiqué par Débézed - (Besançon - 77 ans)
8 etoiles
Opus 25
Voici le vingt-cinquième ouvrage d’Eric Dejaeger que je commente sans compter ceux qu’il a écrit en collaboration avec d’autres ou les participations qu’il a assurées dans des publications collectives. Je commence donc a bien connaître celui que certains dénomme le...

sans couverture

La digue: L'épique saga de la famille Caskey de Michael McDowell

critiqué par Jordanévie - (48 ans)
10 etoiles
Digue de malheur
Le tome 2 de la saga blackwater est tout aussi à la hauteur que le premier. D'autres personnages vont se joindre à la famille Caskey. La guerre que se livrent Mary-Love et Elinor est toujours d'actualité. Une digue qui servira à protéger...

sans couverture

L'Or des rivières de Françoise Chandernagor

critiqué par Veneziano - (Paris - 46 ans)
7 etoiles
Une jeunesse en Creuse
Cette célèbre auteure repense avec nostalgie à son terroir d'origine qui a bercé son enfance, la Creuse. Ce territoire austère et enclavé conserve toutefois quelque chose de mystérieux et une végétation foisonnante, algérienne un aspect a priori aride. L'écrivaine nous...

sans couverture

La prochaine fois, peut-être... de Cesca Major

critiqué par Bernard2 - (DAX - 75 ans)
6 etoiles
La même journée se répète, encore et encore
"Le volume du temps", succès littéraire de Solvej Balle, paraît la même année que ce livre-ci, sur un thème identique, déjà abordé plusieurs fois par le passé : une journée qui se répète inlassablement. Emma oublie de célébrer l'anniversaire de...

sans couverture

Tuer les vieux, jouir ! Roman vache, moeurs du temps... de Félicien Champsaur

critiqué par Eric Eliès - (50 ans)
10 etoiles
Portrait au vitriol de la France des années 20
Ce roman publié en 1925, qui n’avait je crois jamais été réédité avant l’initiative d’un petit éditeur (« Les lapidaires ») qui a produit un très joli livre (belle couverture en noir et rouge avec mise en abîme du titre...

sans couverture

American Mother de Diane Foley, Colum McCann

critiqué par Saint Jean-Baptiste - (Ottignies - 88 ans)
9 etoiles
Témoignage et plaidoyer
Ce livre raconte une histoire authentique, récente, connue de l’Amérique entière et résumée au début du livre. Une mère raconte son épreuve : son fils journaliste de terrain a été retenu en otage en Syrie par les terroristes de Daech. Il...

sans couverture

Marion Duval - 17 - Alerte en classe verte de Yvan Pommaux, Louis Alloing (Dessin)

critiqué par Mimi62 - (Plaisance-du-Touch (31) - 71 ans)
8 etoiles
Un épisode dans la lignée avec une enquête d'une autre nature
Un ami de Marion, graffeur, est accusé d'avoir inscrit un tag injurieux dans son lycée puis d'avoir mis le feu à un bâtiment. Marion est persuadé de son innocence car cela ne lui correspond pas. Elle va mettre tout en...

sans couverture

L'Aigle et la Rose de Serge Hayat

critiqué par Homo.Libris - (Paris - 58 ans)
6 etoiles
Avant le souper
Fin 1799. Bonaparte rentre précipitamment d'Egypte, laissant son armée aux ordres du Général Kléber. A Paris, Paul Barras, premier Directeur, craint le retour du jeune général, très populaire, qui pourrait renverser le Directoire. Les deux hommes se rencontrent le soir du...

sans couverture

L'âge de la déraison tome 3 : L'empire de la déraison de Greg Keyes

critiqué par Kabuto - (Craponne - 63 ans)
6 etoiles
Drôle de fantasy
J’enchaîne directement le troisième tome de ce cycle de fantasy qui jusqu’ici m’a bien plu. On change de continent car le théâtre des opérations se déplace en Amérique mais on garde heureusement les personnages qui nous accompagnent depuis le début....

sans couverture

L'âge de la déraison tome 2 : L'Algèbre des anges de Greg Keyes

critiqué par Kabuto - (Craponne - 63 ans)
7 etoiles
18e siècle alternatif
Ce deuxième tome de l’âge de déraison garde la même recette que le premier volume pour nous divertir. De l’aventure aux quatre coins du monde, des personnages charismatiques et bien sûr un mélange de magie et de science qui permet...

sans couverture

Françoise Hardy: Étoile distante de Marie-Dominique Lelièvre

critiqué par Veneziano - (Paris - 46 ans)
8 etoiles
Beauté, mystère et mélancolie
Belle et mystérieuse, Françoise Hardy éclot dans le monde sélectif de la musique de variétés, tout de même foisonnant dans les années 1960. Naturelle et distante, secrète et silencieuse, elle invente malgré elle un nouveau style qui finit par faire...

sans couverture

Chevaliers et chevalerie au Moyen-Âge de Jean Flori

critiqué par CC.RIDER - (66 ans)
8 etoiles
Sans peur et sans reproche…
Dans l’imaginaire collectif, le chevalier reste un guerrier à cheval doté d’une plus ou moins belle armure qui n’a de cesse, l’épée ou la lance à la main, de se battre pour défendre la veuve et l’orphelin. Il doit être...

sans couverture

Nil, Tome 1 de Lynne Matson

critiqué par Koolasuchus - (Laon - 35 ans)
4 etoiles
Tempête de portes
Enlevée par une force mystérieuse alors qu'elle était sur le parking d'un centre commercial, Charley se réveille nue sur une île tropicale. Elle y survit du mieux qu'elle peut jusqu'à sa rencontre avec Thad, un garçon qui est arrivé sur...

sans couverture

Dans le cercle du ciel de Geneviève Catta, Sandrine Davin

critiqué par Débézed - (Besançon - 77 ans)
8 etoiles
Poèmes transatlantiques à 4 mains
Daniel Ziv et Z4édition ont choisi de développer l’édition de recueils de poésie écrits à quatre mains, celui-ci est le troisième que je lis. Jean-Paul Gavard-Perret dans un court texte placé en avant -propos éclaire ce choix : « Poésie...

sans couverture

Le nom sur le mur de Hervé Le Tellier

critiqué par Veneziano - (Paris - 46 ans)
8 etoiles
Le traces d'un jeune Résistant
Le narrateur achète une maison en Drôme provençale, dans un village, pour laquelle il connaît un coup de foudre. Il finit par découvrir un nom inscrit sur un pan de mur, en lettres rouges. Il se met à rechercher l'existence...

sans couverture

Le fascisme italien: 1919-1945 de Serge Berstein, Pierre Milza

critiqué par Veneziano - (Paris - 46 ans)
9 etoiles
Du parti contestataire à l'Etat totalitaire
Intriguant par sa durée et son fonctionnement, le fascisme italien mérite bien un livre pour démêler son histoire. Le vote protestataire italien est né des désillusions de la Première guerre mondiale et des déceptions en termes de récompenses territoriales. Là...

sans couverture

Les doigts coupés de Hannelore Cayre

critiqué par Ori - (Kraainem - 88 ans)
9 etoiles
Il y a 35.000 ans, comme si on y était !
Hannelore Cayré, journaliste et romancière, par ailleurs avocate pénaliste, nous décrit comme si c’était hier ce qui aura pu se passer il y a 35.000 ans dans ces tribus du sud-ouest de la France qui, à la préhistoire, marquèrent grottes...

sans couverture

Des chevaux et du vent de Akiko Kawasaki

critiqué par Pascale Ew. - (57 ans)
7 etoiles
Histoire de lignées (d’hommes et de chevaux).
Sutezô a été élevé par ses grands-parents, ou plus précisément par sa grand-mère parce que son grand-père n’a jamais accepté son existence. Sa mère Miné est devenue folle suite à des drames et notamment une avalanche qui l'a retenue prisonnière...

sans couverture

Ainsi va la vie, ainsi va la mort de Isabelle Fable

critiqué par Débézed - (Besançon - 77 ans)
8 etoiles
La vie et la mort ne sont pas toujours sérieuses
Dans ce petit recueil d’une vingtaine nouvelles plutôt courtes mais pas pour autant mièvres au contraire elles sont plutôt piquantes, parfois assaisonnées et toujours pleines de verve et de vigueur, j’ai retrouvé l’auteure que j’ai eu l’occasion de lire déjà...

sans couverture

L'Inconnue du portrait de Camille de Peretti

critiqué par Veneziano - (Paris - 46 ans)
8 etoiles
La belle femme peinte par Klimt
Un tableau inconnu peint par Gustav Klimt finit par refaire surface. Il représente une femme à la beauté éclatante. Un collectionneur anonyme en fait part en 1915. Or personne n'arrive à identifier cette personne qui y est peinte. Et de...

sans couverture

L'invention d'un père de Arnaud Friedmann

critiqué par CHALOT - (Vaux le Pénil - 76 ans)
9 etoiles
un souffle d'amour bouleversant
L'invention d'un père Un souffle d'amour avant de disparaître Cet homme se sait condamné, il ne lui reste que quelques mois à vivre avant de succomber à une maladie incurable. Il quitte l'amour de sa vie qui est enceinte de lui et qui...

sans couverture

Mon ennemie Nelly de Karine Rosso

critiqué par Pacmann - (Tamise - 59 ans)
5 etoiles
Introspection ou envoutement ?
L’écrivaine québécoise d’origine colombienne commet un ouvrage hommage à Nelly Arcan, quoi qu’en laisse croire le titre qui semble plus répulsif qu’attractif. Cette philosophe féministe, mais surtout nihiliste, aurait marqué son époque dans le Canada francophone. Karine Rosso, qui se...

sans couverture

Le garçon du dehors de Jeanine Cummins

critiqué par CHALOT - (Vaux le Pénil - 76 ans)
10 etoiles
histoire sociale passionnante
Le garçon du dehors A 11 ans, Christopher est un enfant du voyage, libre comme l'air, il est élevé par son père et va avec sa famille d'un village à l'autre, en Irlande. Son grand-père vient de décéder et c'est tout un...

sans couverture

Venise et le goût du beau: Le Mécène et l'Architecte de la Renaissance à la Fenice de Jean-Claude Hocquet

critiqué par Veneziano - (Paris - 46 ans)
10 etoiles
L'architecture au service du beau
Venise passe pour un musée à ciel ouvert, probablement à juste titre. Cette réputation est fondée sur le nombre d'édifices d'art de grande beauté qui y sont concentrés, soit les palais, églises et musées. Aussi revenir sur l'histoire de l'architecture...

sans couverture

Wayward Pines - épisode 1 : Révélation de Blake Crouch

critiqué par Poet75 - (Paris - 68 ans)
8 etoiles
Un roman qui tient en haleine
Comme il l’explique dans une postface, Blake Crouch a imaginé sa trilogie Wayward Pines après avoir vu la série Twin Peaks de David Lynch. Il en avait été tellement impressionné qu’il avait songé à en écrire une troisième saison. En...

Page 1 de 7 Suivante Fin