Les dernières critiques

Début Précédente Page 7 de 7

sans couverture

Plutarque de Jean Sirinelli

critiqué par Colen8 - (77 ans)
8 etoiles
Plongée dans la société gréco-romaine des 1er et 2ème siècles
Même si la mort prématurée d’Alexandre a interrompu la conquête hellénique pour laisser le champ libre à l’expansion romaine vers l’est, l’idée d’universel régi par des valeurs humanistes est bien ancrée dans l’esprit de l’époque reconstituée avec talent par Jean...

sans couverture

Un éléphant, ça danse énormément de Arto Paasilinna

critiqué par Alma - (- ans)
6 etoiles
L'Odyssée d'un pachyderme danseur
Un éléphant qui danse, vêtu d'un tutu ( cf couverture) , cela ne peut se rencontrer que dans un cirque ! Mais quand le cirque se voit interdit par des directives européennes de présenter des numéros d'animaux sauvages, que faire du...

sans couverture

Le troisième oeil, Tome 1 : Le sommeil empoisonné de Didier Tronchet (Scénario), Baron Brumaire (Dessin)

critiqué par Blue Boy - (Saint-Denis - - ans)
8 etoiles
Visions d'aventure
Violine, une ado dotée d’un formidable pouvoir, celui de lire dans les pensées en scrutant les yeux des gens, doit aider un jeune réfugié en danger de mort. Mutique, Tsampa vit dans un état de terreur permanent, tandis qu’il est...

sans couverture

Dans mon Open space - Les Inédits de James

critiqué par Blue Boy - (Saint-Denis - - ans)
8 etoiles
Travailler moins pour rire plus !
La vie en entreprise, ça grise, mais la vie au bureau, c’est chaud. Quand votre patron vous considère comme son esclave et vénère le CAC 40, ça vénère ! Alors pour s’en sortir, il faut trouver comment travailler moins pour...

sans couverture

Seule de Denis Lapière (Scénario), Efa (Dessin)

critiqué par Blue Boy - (Saint-Denis - - ans)
8 etoiles
Lola, 7 ans, héroïne dans la guerre
La guerre d’Espagne vue à travers les yeux d’une fillette de sept ans, séparée de ses parents et confiée à ses grands-parents, loin du tumulte des combats. Malheureusement, l’affreuse guerre viendra la rattraper dans le village paisible que l’on pensait...

sans couverture

Dans la combi de Thomas Pesquet de Marion Montaigne

critiqué par Blue Boy - (Saint-Denis - - ans)
8 etoiles
Marion Montaigne s’envoie en l’air
S’il se passe pas mal de choses dans la combi de Pesquet, il s’en passe autant sinon plus dans la tête de Marion Montaigne… Cette fois, la scientifique autodidacte la plus connue dans le monde du neuvième art (et la...

sans couverture

Je suis un autre de Rodolphe (Scénario), Laurent Gnoni (Dessin)

critiqué par Blue Boy - (Saint-Denis - - ans)
8 etoiles
Duel au soleil
Deux jeunes garçons, Sylvio et Peppo, sont dans un bateau, Sylvio tombe à l’eau, qui reste-t-il ? La réponse parait simple, mais lorsqu’il s’agit de jumeaux, les choses sont un peu plus compliquées. Un récit intemporel sur la gémellité, où...

sans couverture

Alors que j'essayais d'être quelqu'un de bien de Ulli Lust

critiqué par Blue Boy - (Saint-Denis - - ans)
8 etoiles
Sainte y touche, sainte est louche !
« Etre une femme libérée, tu sais c’est pas si facile ». Ulli Lust en sait quelque chose, elle qui voulait expérimenter l’amour libre, entre un homme qu’elle aimait d’affection et un autre qui la comblait sexuellement, sans rien...

sans couverture

MeRDrE : Jarry, le père d'Ubu de Rodolphe (Scénario), Daniel Casanave (Dessin)

critiqué par Blue Boy - (Saint-Denis - - ans)
8 etoiles
Portrait d’un dandy punk
Lorsqu’« Ubu Roi » d’Alfred Jarry fut présenté au public parisien pour la première fois en décembre 1896, les réactions outrées ne se firent pas attendre. Cela ne fut pas pour déplaire à son auteur, qui au contraire s’en délectait....

sans couverture

Survivants - tome 3 de Léo

critiqué par Kabuto - (Craponne - 57 ans)
7 etoiles
l'archipel quantique
Avec l’aide des Holorans, Manon et ses amis organisent une expédition vers un archipel qui semble fortement perturbé par les anomalies quantiques. Peut-être un moyen de quitter cette planète ? L’ambiance n’est pas vraiment détendue au sein du groupe...

sans couverture

My bloody Valentine de Christine Detrez

critiqué par Killing79 - (Chamalieres - 38 ans)
8 etoiles
Roman social moderne
Présentation de l'éditeur Paul n'a pas dérogé à la tradition : passer le mois d'août en Corse, retrouver la villa louée chaque année avec un couple d'amis de longue date, leurs deux fils et Valentine, la petite amie de l'aîné. Mais,...

sans couverture

Histoires à lire - huit nouvelles de Régine Deforges, Maurice Denuzière, Romain Gary, Mary Higgins Clark, Patricia Highsmith

critiqué par Lilule - (baalon - 45 ans)
4 etoiles
Bof, bof
Présentation de l'éditeur Redécouvrez toute la saveur de la "nouvelle" avec huit grands auteurs contemporains. Du fantastique à la tendresse, de l'effroi à l'ironie, de l'insolite à la cocasserie, huit récits étonnants, fascinants, qui ont pour auteur : Mary Higgins Clark,...

sans couverture

L'homme de l'hiver de Peter Geye

critiqué par Sorcius - (Bruxelles - 48 ans)
8 etoiles
Beauté et cruauté de la nature et de l'homme
Un livre profond, puissant, terriblement humain, sur le cœur des hommes, leurs motivations, leurs aspirations, sur la nature aussi, impitoyable mais tellement belle. Une nature autour de laquelle tourne l'histoire qui s'étale sur toute une vie. Là-bas, dans le nord du...

sans couverture

Un siècle de témoins de Didier Rance

critiqué par CC.RIDER - (60 ans)
8 etoiles
Dur, dur…
À cause du nazisme, du communisme, des conflits ethniques ou tribaux sans oublier l’intégrisme islamique, notre époque a connu un nombre incroyable de martyrs ou de confesseurs de la foi. Un martyr chrétien est une personne persécutée, emprisonnée, souvent torturée...

sans couverture

H. P. Lovecraft de Lyon Sprague De Camp

critiqué par ARL - (Montréal - 32 ans)
7 etoiles
Le mythe de Lovecraft
Difficile de déterminer où s'arrête la médiocrité de Lovecraft et où débute la mauvaise foi de son biographe. Si l'on en croit De Camp, l'auteur avait peu de qualités: raciste jusqu'à la moelle, sa correspondance le confirme; poseur, vieux jeu,...

sans couverture

Les pAnsées - La flûte en chantier de Jean-Philippe Goossens

critiqué par Débézed - (Besançon - 71 ans)
8 etoiles
Ultima tome
Jean-Philippe Goossens, propose, dit-il, l’ultime tome de ses « pAnsées » et je ne le connaissais pas encore, pas plus que ses écrits d’ailleurs. Il a fallu que j’arpente pendant de longues années les vastes champs de cactées plantés par...

sans couverture

Montagnes d'une vie de Walter Bonatti

critiqué par Obriansp2 - (47 ans)
10 etoiles
Intéressant.
Walter Bonatti, c'est un immense alpiniste italien, il a pratiqué l'alpinisme extrême de 1950 à 1965. C'est une autobiographie écrite en 1997, une belle plume, une belle écriture, les italiens écrivent bien, c'est visible. Le livre parle uniquement de la...

sans couverture

Les Secrets de Amélie Antoine

critiqué par Nathavh - (53 ans)
9 etoiles
Les secrets
Mathilde et Adrien sont mariés depuis seize ans. Ils s'aiment plus que tout mais une ombre empêche leur bonheur complet : le manque d'un enfant. Créer une famille est devenu l'obsession de Mathilde. Chaque mois c'est difficile, c'est l'incertitude...

sans couverture

Les gens heureux ont une histoire de Balval Ekel

critiqué par Débézed - (Besançon - 71 ans)
7 etoiles
A chacun son histoire
En regardant le journal télévisé, un documentaire, un film, en lisant la presse quotidienne, un roman, une biographie, un témoignage ou d’autres écrits encore, beaucoup pensent avoir une vie bien monotone au regard de celles qui sont décrites dans ces...

sans couverture

Fuki-no-tô de Aki Shimazaki

critiqué par Libris québécis - (Montréal - 76 ans)
7 etoiles
Tape sur les bambous
Quand la Montréalaise Aki Shimazaki traite directement en français d’un sujet tabou il n’y a pas si longtemps, elle ne sort pas l’artillerie lourde. Ce n’est pas l’aspect juteux du sujet qui l’intéresse. Elle analyse plutôt avec respect les sentiments...

sans couverture

Nous n'irons plus au bois de Philippe Lescarret

critiqué par Paragraphe - (46 ans)
8 etoiles
L'histoire est un éternel recommencement
Tout le monde voudrait oublier ce qui s'est passé dans le camp de Gurs et autour, pendant le seconde guerre mondiale. L'étudiante Elodie n'aurait pas dû s'y intéresser de trop près, en déterrant des archives gênantes. Les personnages de ce...

sans couverture

Blanc sec et série noire de Philippe Lescarret

critiqué par Albert-64 - (56 ans)
9 etoiles
Un roman noir à déguster
Une enquête du lieutenant Loubeyres, qui décrit en détail la beauté des vignes et les fragrances du vin. C'est aussi un roman noir plus que policier, avec une immersion dans le milieu difficile de la toxicomanie et des addictions. Philippe...

sans couverture

Corto Maltese en couleur, Tome 14 : Equatoria de Juan Díaz Canales (Scénario), Ruben Pellejero (Dessin)

critiqué par Vince92 - (Zürich - 40 ans)
6 etoiles
Corto sur les traces du prêtre Jean
Voici un nouvel album de reprise dans la série Corto Maltese par Canales (scenario) et Pellejero (dessin), déjà auteurs du très bon "Sous le soleil de Minuit" qui se déroulait dans le grand nord américain. Cette fois-ci c'est l'Afrique...

sans couverture

Une simple histoire d'amour, tome 4: Les embellies de Louise Tremblay D'Essiambre

critiqué par Alapage - (45 ans)
9 etoiles
Je vais m'ennuyer des personnages...
Alors que l'été touche à sa fin et que l'automne pointe le bout de son nez, les enfants retournent à l'école. Cyrille reprend ses études au collège, Agnès retourne à Montréal chez son oncle Émile et sa tante Lauréanne. Quant...

sans couverture

Ce n'est pas rien de Daniel Simon

critiqué par Ddh - (Mouscron - 76 ans)
7 etoiles
Tout voir sous un nouvel angle
Les sujets traités sont graves pour certains alors que d'autres amènent une réflexion sur le quotidien vécu par chacun d'entre nous, des banalités à première vue. Le sexagénaire belge Daniel Simon a publié des nouvelles, des textes brefs, des pièces de...

sans couverture

La punition de Tahar Ben Jelloun

critiqué par Pascale Ew. - (51 ans)
9 etoiles
La bêtise de la répression
L'auteur nous partage son expérience vécue il y a près de cinquante ans et qu'il a mis tout ce temps à pouvoir écrire. Il s'agit d'un emprisonnement dans un camp militaire marocain pendant 19 mois en 1966 pour avoir simplement...

sans couverture

L'automne attendra de Françoise Kerymer

critiqué par Alapage - (45 ans)
6 etoiles
Quand l'auteure cherche un peu trop la perfection...
Il y a ces livres qui nous font vibrer et qui nous font vivre une multitude d'émotions... et il y a ces livres qui parfois nous semblent froids et mélancoliques. Début soixantaine, Louise vient de vendre sa librairie et de publier...

Début Précédente Page 7 de 7