Les coups de coeurs les plus récents

Page 1 de 7 Suivante Fin

sans couverture

Dos au public de Auteur inconnu

critiqué par VLEROY - (39 ans)
10 etoiles
Un premier roman réussi
Je vous ai déjà parlé de la maison d'édition belge Weyrich et de leur collection "Plumes du Coq", et j'ai choisi cette fois de lire "Dos au public", le roman posthume de Léo Beeckman. Né dans une famille modeste de Gand en 1948, il se passionne pour le théâtre et la littérature en autodidacte. Installé en région bruxelloise, il travaille...

sans couverture

André Breton a-t-il dit passe de Charles Duits

critiqué par Eric Eliès - (44 ans)
10 etoiles
Portrait d'une amitié en poésie
Charles Duits, dont j’ai déjà présenté quelques livres sur le site, est un poète singulier et marginal, qui s’est volontairement tenu à l’écart des chemins frayés de la création littéraire. Authentique voyant, habité par des visions confinant parfois à la folie, sa force vitale et sa radicalité ne pouvaient que séduire André Breton, qu’il rencontra quand il avait à peine...

sans couverture

Pukhtu : Secundo de DOA

critiqué par Jfp - (Yerres (Essonne) - 69 ans)
10 etoiles
amel s'en mêle…
Dans ce second volet de Pu-Khtu, DOA poursuit sa saga politico-journalistico-policière inaugurée avec "Citoyens clandestins". On y retrouve Amel Balhimer, journaliste au grand cœur, pour qui plusieurs personnages vont se mettre en quatre, au sens propre comme au sens figuré. On y retrouve aussi quelques belles figures de la barbouzerie internationale, aux multiples visages, capables de se vendre au plus...

sans couverture

La petite fille qui devait apprendre à aimer de Julian Austwick, Tracy Austwick

critiqué par Bafie - (56 ans)
10 etoiles
Au bonheur des ânes.
Ce livre relate une histoire vraie, la douloureuse expérience de parents confrontés à une naissance prématurée, à l’insuffisance respiratoire d’Amber et à son infirmité motrice d’origine cérébrale. C’est aussi l’histoire de Shocks, âne gravement maltraité et recueilli au Donkey sanctuary de Birmingham. Et surtout, c’est la fabuleuse rencontre entre ces deux éclopés de la vie, leur amitié et le miracle...

sans couverture

Un été avec Homère de Sylvain Tesson

critiqué par Veneziano - (Paris - 40 ans)
10 etoiles
Une analyse inspirée, presque exaltée
Dans une collection dont je viens de faire la connaissance, la radio publique française France Inter et Parallèles présentent une vision de l'oeuvre d'un auteur, révisée et analysée pour l'occasion, sous le nom de "Un été avec...", qui serait l'occasion de (re-)découvrir ses écrits. Ici, Sylvain Tesson, explorateur et écrivain, connu pour ses récits de voyages et aventures improbables, présente...

sans couverture

Le joueur d'échecs (BD) de Stefan Zweig, David Sala (Dessin)

critiqué par Pucksimberg - (Toulon - 38 ans)
10 etoiles
Une réussite !
David Sala a adapté avec élégance et talent ce texte célèbre de Stefan Zweig. C'est un véritable plaisir de découvrir cette oeuvre qui ose se mesurer à un texte riche et sujet à de nombreuses interprétations. Sur paquebot qui se dirige vers l'Argentine, en 1941, Mirko Czentovic, le champion mondial d'échecs va accepter d'affronter un aristocrate viennois, assez mystérieux pour le...

sans couverture

Dictionnaire amoureux de Naples de Jean-Noël Schifano, Alain Bouldouyre (Dessin)

critiqué par Pucksimberg - (Toulon - 38 ans)
10 etoiles
Une superbe déclaration d'amour à la ville de Naples
Je n’avais encore jamais lu un volume des dictionnaires amoureux et appréhendais un peu cette lecture par crainte que cela soit fastidieux de passer d’un sujet à un autre, mais j’ai été captivé par cet ouvrage. La ville de Naples exerce déjà une fascination sur moi, elle est tellement loin de ce qu’en montrent les médias. A force de caricaturer...

sans couverture

Liège à la France de Maurice Des Ombiaux

critiqué par Alceste - (56 ans)
10 etoiles
Quand les Liégeois font leur Révolution
La fin du XVIII ème siècle a été très agitée en Principauté de Liège : entre 1789 et 1795, elle a connu trois révolutions et deux restaurations. Il y a donc une complexité dans le déroulement des événements que Maurice des Ombiaux, spirituel conteur, contourne en campant, à côté des grandes figures historiques de l’époque, quelques...

sans couverture

Les Fantômes de Manhattan de Roger Jon Ellory

critiqué par Clubber14 - (Paris - 38 ans)
10 etoiles
De l'importance de ses racines...
Présentation de l'éditeur : Et si un livre détenait les clés de votre existence ? Annie O'Neill, 31 ans, est une jeune fille discrète. Elle tient une petite librairie en plein cœur de Manhattan, fréquentée par quelques clients aussi solitaires et marginaux qu'elle. Son existence est bouleversée par la visite d'un nommé Forrester, qui se présente comme un très bon ami...

sans couverture

L'endroit le plus dangereux du monde de Lindsey Lee Johnson

critiqué par Jfp - (Yerres (Essonne) - 69 ans)
10 etoiles
ici et maintenant
L'endroit le plus dangereux du monde, c'est ici et… maintenant ! Ici, c'est Mill Valley, cette petite vallée californienne où tout le monde se connaît, peuplée majoritairement de représentants typiques de la classe moyenne aisée. Et maintenant, c'est le temps présent, celui de la circulation ultra-rapide de l'information via les réseaux dits "sociaux", véhiculant en un temps record les nouvelles...

sans couverture

Tout ce que nous ne savons pas encore : Le guide de l'univers inconnu de Jorge Cham, Daniel Whiteson

critiqué par Colen8 - (77 ans)
10 etoiles
Savant, drôle et plein de mystères, à ne surtout pas manquer !
Voilà une vulgarisation stimulante mais profonde de la physique contemporaine traitée avec la plus grande rigueur sur un ton blagueur, familier et parfois un tantinet déjanté, égayée en plus d’une foultitude de dessins drolatiques. Elle entretient savamment le suspense de la découverte de ces 95% constitutifs de notre abyssal océan d’ignorance du contenu de l’Univers, autrement dit la matière noire...

sans couverture

Pour mémoire de Alain Genestar

critiqué par Veneziano - (Paris - 40 ans)
10 etoiles
Simone Veil à Auschwitz
L'auteur, journaliste, rédacteur en chef d'hebdomadaire en 2004, propose à Simone Veil de se rendre à Auschwitz pour une visite, puis une entrevue. Elle accepte, à condition d'y emmener ses enfants et petits-enfants, au moins celles et ceux qui voudraient. Le voyage se fait, la visite est effectuée dans le plus grand silence, comme le relate le journaliste, dans la...

sans couverture

La Traîne-sauvage de Rosine Crémieux, Pierre Sullivan

critiqué par Bafie - (56 ans)
10 etoiles
Pudeur et tendresse en dialogue autour de l'indicible.
Les écrits concernant le vécu de la guerre m’ont toujours interpellée : comment l’homme peut-il se montrer aussi cruel envers ses semblables, comment les victimes peuvent-elles faire face à tant de cruauté, de barbarie, qui aurais-je été à Liedenstadt en 17 comme l’a si bien écrit Goldmann ? Aussi ai-je saisi ce livre sans trop hésiter. Avant même de commencer sa lecture,...

sans couverture

Merci d’être pauvre de Bertrand Legruley

critiqué par Claude69 - (48 ans)
10 etoiles
Juste pour se détendre...
4ème de couverture : Anne tenait un vase aux motifs chinois dans ses mains et l’admirait d’un air apaisé. La porte du hall d’entrée s’ouvrit subitement et percuta la boiserie. C’était Joséphine, et elle fit trois grands pas vers sa patronne avant de hurler : — Faut que je vous parle ! ...

sans couverture

Ce long sillage du coeur de Philippe Leuckx

critiqué par Kinbote - (Jumet - 59 ans)
10 etoiles
Le pélerin de soi
Un nouveau recueil de Philippe Leuckx, c’est l’occasion de replonger dans une poésie amie, apaisée qui nous parle d’emblée au cœur. Qui plus est dans cette belle édition de La tête à l’envers avec une préface de Françoise Lefèvre et une gravure de Renaud Allirand. L’apaisement n’est que de pure forme, faut-il préciser, car la quiétude le dispute à l’inquiétude, le...

sans couverture

Hollywood Boulevard de Melanie Benjamin

critiqué par Sorcius - (Bruxelles - 48 ans)
10 etoiles
L'époque du cinéma muet
Après les Cygnes de la Cinquième Avenue, Melanie Benjamin nous revient avec un roman exceptionnel où se mêlent l'histoire du cinéma, l'histoire de deux femmes extraordinaires et l'histoire de la première moitié du XXe siècle. Si on devait résumer Melanie Benjamin en un mot, ce serait "Glamour". Elle met du glamour dans tous ses livres, partout… Et il ne s'agit pas...

sans couverture

Benoît XVI, dernières conversations de Benoît

critiqué par Hervé28 - (Chartres - 49 ans)
10 etoiles
Très belles confessions
Après avoir dévoré « l’homme qui ne voulait pas être pape - histoire secrète d’un règne- » de Nicolas Diat, je me suis lancé dans cet ouvrage de conversation du pape émérite avec Peter Seewald. C’est assez émouvant de se plonger dans ce qui sera sans nul doute le dernier livre de Benoit XVI, car à la question « écrirez-vous...

sans couverture

La chanson des enfants del'été de Alain Antoine

critiqué par CHALOT - (70 ans)
10 etoiles
la biographie d'un instituteur républicain
La chanson des enfants de l’été d’Alain Antoine éditions : the bookEdition.com juin 2018 259 pages pour commande fred.antoine@me.com Une autobiographie passionnante C’est un livre qui se lit d’une seule traite. Je l’ai même dévoré avec plaisir. L’auteur y raconte son enfance et son entrée dans la vie adulte. Les personnes qui comme moi ont été enfants dans les années 50 ne seront pas...

sans couverture

Le bâtard de Kosigan, Tome 4 : Le testament d'involution de Fabien Cerutti

critiqué par Hermer - (34 ans)
10 etoiles
Et à la fin le lecteur devient complice...
On l'attendait avec impatience ce dernier tome de la série du Bâtard de Kosigan! Le 3, nous avait abandonné à une attente insoutenable, écartelés entre le XIVème et le XIXème siècle (le héros à la merci d'un cercle de sorcières, et son descendant, apparemment exécuté par une société secrète installée au plus au niveau de l'empire britannique) et on se...

sans couverture

Le Gâchis français de Jean-Marc Daniel

critiqué par Falgo - (Lauris - 78 ans)
10 etoiles
Sérieux et documenté
Polytechnicien; économiste, professeur à ESCP Europe, habitué aux plateaux de télévision, Jean-Marc Daniel est un commentateur régulier de l"actualité, principalement économique. Cet ouvrage retrace les 40 dernières années de la politique économique et budgétaire de la France. L'analyse est très détaillée, fondée sur de nombreux chiffres donnés en annexes de plusieurs chapitres, enrichie par un recours fréquent aux théories...

sans couverture

Le grand voyage du lutin vert de Michèle Poirier

critiqué par Koolasuchus - (Laon - 28 ans)
10 etoiles
Goutte de pluie et poisson-lune
Jade est un petit lutin au costume vert assez impertinent. Un beau matin il se réveille dans un coin de la forêt sans savoir comment il est arrivé là. Aurait-il été banni par le roi de la forêt ? Il va très vite faire la rencontre d'une jeune fille habitant à la lisière des bois du nom de Lilly. En théorie...

sans couverture

Cesium 137 de Pascal Croci

critiqué par Antihuman - (Paris - 35 ans)
10 etoiles
"Nul doute, moi, je préfère rester chez moi..."
Très bel album qui établit de multiples rapports entre quelques sujets à priori antinomiques ; comme entre des superstars people et le nazisme. Croyez-moi, vous serez confondu par les liens que démontre Pascal Croci avec aussi cet instinct de mort qui régit notre société, plus choquée par une paire de fesses que par un ado avec une arme dans les...

sans couverture

Zao Wou-Ki de Pierre Daix

critiqué par Veneziano - (Paris - 40 ans)
10 etoiles
Un peintre abstrait entre Occident et Extrême Orient
Zao Wou-Ki est un peintre chinois du XXème siècle, et du tout début du XXIème, naturalisé français, qui a souhaité opérer une transition dans son oeuvre entre l'abstraction foisonnante de l'Occident et la tradition chinoise, sous l'influence de la calligraphie et de sa puissance symbolique. Il est inspiré par le poète Henri Michaux, notamment, connu à son arrivée en France....

sans couverture

Montagnes d'une vie de Walter Bonatti

critiqué par Obriansp2 - (47 ans)
10 etoiles
Intéressant.
Walter Bonatti, c'est un immense alpiniste italien, il a pratiqué l'alpinisme extrême de 1950 à 1965. C'est une autobiographie écrite en 1997, une belle plume, une belle écriture, les italiens écrivent bien, c'est visible. Le livre parle uniquement de la montagne, les premiers chapitres parlent de ses premières ascensions dans les Alpes, il explique clairement ses premières épreuves, son matériel...

sans couverture

Les affaires sont les affaires de Octave Mirbeau

critiqué par Alceste - (56 ans)
10 etoiles
JR à la Belle Epoque
"Les affaires sont les affaires" : maxime désabusée et cynique, prononcée par le féroce Isidore Lechat, grand brasseur de capitaux, odieux avec ses domestiques, condescendant avec son épouse, intraitable avec ses interlocuteurs. Type même du capitaliste du début du XXe siècle, il étend ses activités et son domaine personnel avec un appétit d'ogre, convoite le mode de vie de...

sans couverture

Soixante jours de Sarah Marty

critiqué par CHALOT - (70 ans)
10 etoiles
BOULEVERSANT
« Soixante jours » De Sarah Marty Editions Denoël 277 pages Avril 2018 Bouleversant mais tellement actuel ! Ce livre émouvant et prenant devrait faire comprendre à tous ceux qui regardent ces migrants côtoyés comme des étrangers, que ces femmes et ces hommes ont pour la plupart connu une existence pleine de dangers. Ils méritent, non notre simple compassion, mais notre respect. L’auteure met « en musique »...

sans couverture

Les Suprêmes chantent le blues de Edward Kelsey Moore

critiqué par Sorcius - (Bruxelles - 48 ans)
10 etoiles
Un joyeux blues qui vous brise le coeur
Quel bonheur de retrouver nos trois amies, Odette, Clarisse et Barbara Jean. Le temps a passé et d'autres aventures viennent les entraîner dans leurs tourbillons d'humour, de tristesse et de nostalgie parfois, mais toujours d'optimisme féroce. Le livre tourne autour du personnage d'El Walker, un guitariste de jazz surdoué, natif de Plainview qu'il a fui il y des années en jurant de...

sans couverture

Les Suprêmes de Edward Kelsey Moore

critiqué par Sorcius - (Bruxelles - 48 ans)
10 etoiles
Un délice d'humour et de tendresse
Un véritable délice d’humour, de tendresse, d’amitié, de magie, de tolérance et bien sûr d’amour… Un livre qui se déguste comme un cupcake moelleux et fondant. Les Suprêmes, c'est un de ces livres magiques qui vous emportent dans ce que l'imaginaire littéraire a de plus merveilleux. Clarisse, Barbara Jean et Odette, trois femmes afro-américaines d'âge mûr avec un brin de folie joyeuse,...

sans couverture

Le roman de Jeanne de Isabelle Delamotte

critiqué par Clacla44 - (29 ans)
10 etoiles
La deuxième vie de Zola
Voici une biographie qui nous révèle la partie secrète d'Emile Zola, une double vie, une double famille, qu'il cachera jusqu'à sa mort. J'ai été entraînée par ce récit, autant par le destin incroyable de cette femme que par le témoignage social et historique de cette époque. Et sans vous dévoiler la fin, le récit se termine par belle leçon de tolérance. A lire.....

sans couverture

Interdits d'enfants : le témoignage unique de parents ayant eu recours à une mère porteuse de Sylvie Mennesson, Dominique Mennesson

critiqué par Clacla44 - (29 ans)
10 etoiles
Témoignage
J'ai lu ce livre il y a plusieurs années. Je trouvais important de vous faire partager cette lecture qui n'apparaissait pas sur ce site. Je me souviens du témoignage de ce couple qui ne pouvait pas avoir d'enfant, de leur parcours pour en avoir, de leurs doutes et de leurs questionnements, puis finalement du choix d'une mère porteuse. Leur courage et...

Page 1 de 7 Suivante Fin