Les coups de coeurs les plus récents

Page 1 de 7 Suivante Fin

sans couverture

Les animaux - Mon coffret livre et jeux de Kate Nolan, Gareth Lucas (Dessin)

critiqué par Page - (Rennes - 33 ans)
10 etoiles
Une bonne approche de 36 gros animaux
Le coffret contient 36 cartes joliment illustrées, 4 cartons de loto et un livre avec les règles du jeu et un livret proposant des informations sur les animaux présentés en les regroupant par leur milieu de vie. Le carton utilisé, tant pour les grilles de loto que pour les images des animaux à placer sur ces dernières est épais, lisse...

sans couverture

L'écriture et la différence de Jacques Derrida

critiqué par El Gabal - (Strasbourg - 33 ans)
10 etoiles
Un supplément de sens
Le concept de déconstruction a été mal compris en Occident à l'exception des États-Unis où il a reçu un accueil favorable. Il postule qu'à l'origine de tout geste d'écriture, le sujet n'est pas transparent à lui-même mais introduit necessairement (par le travail de l'inconscient) un supplément de sens. À l'origine est en effet le signe ou la trace et non...

sans couverture

Bernadotte de Dunbar Plunket Barton

critiqué par Saint Jean-Baptiste - (Ottignies - 86 ans)
10 etoiles
L'étrange destin d'un homme d'honneur
Le roturier, Jean-Baptiste Bernadotte, s’est enrôlé dans l’armée française comme simple soldat en 1780 sous l’Ancien régime, à une époque où « nul ne pouvait prétendre à un grade sans avoir justifié que sa noblesse remontait à quatre générations ». Il a été Maréchal de France et Prince de Porte Corvo sous l’ère napoléonienne, puis Prince royal de Suède et a terminé...

sans couverture

Le Royaume de Séraphin de Mélodie Ducoeur

critiqué par Chris54 - (53 ans)
10 etoiles
À lire absolument
J'ai dévoré ce livre qui aborde la mort et les différences avec une extrême douceur. Il ne m'a arraché aucune larme, que des sourires. Je ne pense plus au départ des personnes qui me sont chères comme une terrible douleur. Ils jouent leur rôle au Royaume de Séraphin et apportent leur générosité et leur amour à qui veut ou qui...

sans couverture

Oracle médiéval et merveilleux de Julien Miavril, Gulliver l'aventurière (Dessin)

critiqué par El Gabal - (Strasbourg - 33 ans)
10 etoiles
Un voyage au pays des merveilles
ORACLE MÉDIÉVAL ET MERVEILLEUX Gulliver l’Aventurière / Julien Miavril Je reçois aujourd’hui le superbe Oracle médiéval et merveilleux de l’illustratrice Gulliver l’Aventurière (de son vrai nom Julie Lapierre) et du poète Julien Miavril. L’instrument divinatoire de quarante lames à tranche dorée est présenté dans un charmant coffret et s’accompagne d’un livret explicatif d’un genre très particulier : chaque lame a inspiré au...

sans couverture

Plantes médicinales et magiques de Anne Osmont

critiqué par El Gabal - (Strasbourg - 33 ans)
10 etoiles
Sur les pas des druides et druidesses
Ma lecture du moment : "Plantes médicinales et magiques" aux éditions Alliance magique de Anne Osmont, poétesse et occultiste ayant embrassé le catholicisme pour se faire tertiaire de Saint-Francois d'Assise. C'est absolument passionnant ! On y découvre les principes de la "botanique transcendante", à savoir l'étude des influences astrales sur les plantes ainsi que sur les hommes doublée de l'étude...

sans couverture

Ostraka de Cristian Ronsmans

critiqué par El Gabal - (Strasbourg - 33 ans)
10 etoiles
Ostraka, note de lecture
Prends-bien garde, ô lecteur, de ne point trop t'égarer en ces contrées philosophiques, toutes emplies de fiel et de sagesse, qui forment la trame de l'ouvrage de Cristian Ronsmans. Tu pourrais avoir à y goûter ce nectar empoisonné et salvateur, que contient tout philtre d'amour au-delà même du secret de sa composition. Le titre choisi fait référence à ces éclats...

sans couverture

Victoire Collombela mène l’enquête, Tome 1 : Kidnapping chez les sportifs de Anaïs Larcheron

critiqué par Nani - (37 ans)
10 etoiles
super histoire
Cette auteure encore inconnue mérite d'être découverte.Elle vient de sortir ce premier tome.Ce livre pour enfant est vraiment palpitant.Il y a tout dans ce livre, du sport, du suspens et de l'amitié. C'est un très bon livre pour les enfants, facile à lire et avec un dénouement inattendu. Si vous avez des enfants, foncez !! De plus ce livre peut être étudiée...

sans couverture

Les Urbanishads de Serge Lamothe

critiqué par El Gabal - (Strasbourg - 33 ans)
10 etoiles
Une traversée de la nuit
Les "Urbanishads" constituent une référence moderne aux Upanishads, mot sanskrit désignant les textes sacrés hindous considérés comme révélés et dont l'ensemble (plus de 200) forme le vedanta. Beaucoup sont récents, mais certains remontent à une période très ancienne (entre 700 et 300 avant J. -C.) Les urbanishads sont ainsi constitués de quatre parties. Ils s'ouvrent par une référence, sous la...

sans couverture

L'Opéra de Vichy : Scène fastueuse de la Reine des villes d'eaux de Josette Alviset, Fabien Noble, Antoine Paillet

critiqué par Falgo - (Lentilly - 82 ans)
10 etoiles
Remarquable ouvrage
La ville de Vichy a connu ses heures de gloire depuis son "lancement" par Napoléon III en 1861 jusqu'en 1939. Elle a été un des centres mondains européens pendant toutes ces années, 100 à 200 000 "curistes" la fréquentaient pendant la saison d'avril à septembre de chaque année et les plus grands personnages de ces époques y ont fait des...

sans couverture

Rimbaud et moi de Collectif

critiqué par El Gabal - (Strasbourg - 33 ans)
10 etoiles
Rimbaud et moi
L’ouvrage « Rimbaud et moi », qui rassemble 59 artistes de par le monde et publié aux éditions du Pont de l’Europe, sort alors qu’une polémique pour savoir si Rimbaud et Verlaine doivent entrer au panthéon, bat son plein. L’absurdité d’une telle proposition a de quoi laisser pantois. Outre que les vies de nos deux auteurs furent loin d’être exemplaires...

sans couverture

Gaston Intégrale (Edition définitive) de André Franquin, Jidéhem (Dessin)

critiqué par Hervé28 - (Chartres - 52 ans)
10 etoiles
chef d'oeuvre !
Depuis longtemps, Gaston Lagaffe a accompagné ma vie. Je me souviens des albums qui trainaient ici ou là dans la maison familiale de vacances que je partageais avec mes cousins lorsque nous avions une quinzaine d’années, albums que l’on s’échangeait le soir. Avec le temps, j’ai acheté peu à peu les recueils de Gaston, mais dont les éditions ou les numérotations...

sans couverture

Les insurgés stellaires de Julien Miavril

critiqué par El Gabal - (Strasbourg - 33 ans)
10 etoiles
Un roman initiatique
Julien Miavril, poète, romancier, philosophe et ancien professeur de lettres est de mes amis. Aussi, je n'ai pu résister à l'idée d'écrire une note de lecture pour son dernier opus « Les insurgés stellaires » A la lecture de ce magnifique et courageux ouvrage, je résolus de m'attacher plus au contenu qu'au style toujours aussi remarquable, aéré, complété par des évocations...

sans couverture

Le harcèlement sexuel de Muriel Salmona

critiqué par Veneziano - (Paris - 44 ans)
10 etoiles
Comment protéger et faire prendre conscience
La gravité du harcèlement sexuel est souvent niée par les victimes, du fait d'un instinct de survie qui les aveugle sur la matérialité des faits. L'annulation des dispositions pénales en 2012 suite à un recours en inconstitutionnalité a présenté une occasion pour renforcer l'arsenal juridique et assurer une meilleure protection. Mais le droit ne peut pas tout, et une prise...

sans couverture

Le foyer universel de Nicolas Saeys

critiqué par El Gabal - (Strasbourg - 33 ans)
10 etoiles
Parousie
Le « foyer universel » qui n'est pas sans rappeler la communauté du pain et du vin si cher à Hölderlin constitue une célébration en paroles et en actes de la vie dans son infinie foisonnement. « La poésie de la vie quotidienne » est celle qui invite à conjuguer l'instant à l'éternité. Les axiomes et citations datant de 2019/2020 ne sont pas ainsi...

sans couverture

La grande épopée cadavralesque de Julien El Gabal, Nicolas Trieste (Dessin)

critiqué par El Gabal - (Strasbourg - 33 ans)
10 etoiles
De la métaphysique à la peau
De la métaphysique à la peau Il nous faut abolir les distances Et s'en remettre avec vigueur à l'os Comme au chant tonitruant des viscères "Dieu est fou. De cette folie qu’on ne rencontre qu’aux confins de la sagesse quand il n’y a plus qu’à attendre. Dans cette genèse ou géhenne Dieu ouvrit son cul et le Verbe en sortit. Il vit que c’était bon....

sans couverture

Nouvelle Histoire de la langue française de Jacques Chaurand

critiqué par Deinos - (59 ans)
10 etoiles
Riche, dense.. essentiel.
Que dire sinon que cet ouvrage présente avec clarté.... dans son ensemble... un aperçu détaillé de l'histoire de notre langue dans ses différents aspects... et qui nous montre qu'une langue est une matière vivante, non figée... Pour peu qu'on s'intéresse réellement à la langue et non qu'on se complaise dans les discours traditionnels et souvent réactionnaires sur le français... un livre...

sans couverture

Pantophobia de A.K. Mulder

critiqué par Shahab92 - (27 ans)
10 etoiles
Un nouveau genre de fantaisie !
Cela fait du bien de voir un personnage avec un handicap. Malgré ses défauts, il persévère à réaliser son rêve, écrire le plus grand livre de magie, et bien plus encore... Une œuvre originale d'aventure-fantasy. Cela a été une belle découverte. Bravo à l'auteur !...

sans couverture

Vaclav Havel de Jean Picq

critiqué par Veneziano - (Paris - 44 ans)
10 etoiles
Militer par la littérature
Ce grand écrivain est devenu révolutionnaire, par une méthode pacifique, qu'est l'écriture, puis par le représentation de ses pièces, ses oeuvres lui ayant valu l'emprisonnement pour subversion politique et défiance au régime communiste de son pays, la Tchécoslovaquie de l'après-guerre. Issu d'une famille bourgeoise, il est mis à l'écart directement, son appartenance sociologique l'érigeant en ennemi automatique du pouvoir. Et...

sans couverture

L'Enfant et le Buffle de Ali Akbar

critiqué par A.K. MULDER - (40 ans)
10 etoiles
Leçon de vie
Un style simple, mais fort. Après avoir écrit deux livres autobiographiques, Ali Akbar revient avec un livre sous forme de nouvelle auto-éditée pour encore mieux surprendre ses lecteurs. Après avoir raconté ses nombreux périples à travers ses précédents livres, « Je fais rire le monde mais le monde me fait pleurer » puis « La fabuleuse histoire du vendeur de journaux qui...

sans couverture

Courtes Histoires Noires de Maryse Weisser Macher

critiqué par Marysewm - (50 ans)
10 etoiles
A découvrir
" À un moment, j’envisageais de rentrer à la maison, mais une force indescriptible m’obligeait à continuer sur cette voie. Cette force allait presque contre ma volonté d’humain civilisé. Elle agissait comme une puissance archaïque venue tout droit de réflexes reptiliens. Cette énergie ancestrale enfouie très profondément dans mes gènes ou mes racines, refaisait surface et se battait contre mon...

sans couverture

Apologie pour l'histoire - ou Métier d'historien de Marc Bloch

critiqué par Falgo - (Lentilly - 82 ans)
10 etoiles
Les fondements du métier d'historien
Marc Bloch a fondé en 1929 à Strasbourg avec Lucien Febvre l'École des Annales qui a initié une conception de la science historique embrassant l'ensemble des sciences humaines, conçue sur le temps long et dans le cadre d'une complète interdisciplinarité. Elle a connu depuis de nombreuses bifurcations, en particulier celle due à Fernand Braudel. Et Marc Bloch n'y a malheureusement...

sans couverture

Le feu sacré: Tout feu tout flemme de Michael Parent

critiqué par DEF.F - (32 ans)
10 etoiles
Un trés bon moment avec eliot dufour
Marginal neurasthénique en peignoir de bain, Eliot Dufour se prépare à la fin du monde qu’il croit inéluctable en organisant son jardin en arche végétale, véritable pépinière pleine d’arbrisseaux. Austère et sans âme, son intérieur se barricade contre un éventuel bombardement pour former un bunker qui l’enferme dans la citadelle de sa conscience. Recruteuse de mannequins pour l’agence « Ève ressuscitée » qui cherche...

sans couverture

Un Chemin , deux vies de Alexis Sanderson

critiqué par DEF.F - (32 ans)
10 etoiles
Fabuleuse vision de la société
Notre époque est elle menacé ? N'est elle pas simplement un cercle sans fin avec un éternel recommencement? Avec cet ouvrage qui analyse la société a travers un texte qui nous ouvre les yeux sur la société actuelle . Des comparaisons des sociétés a travers les époques .Un ouvrage plein de délicatesses et de talents . Vous passerez un merveilleux moment....

sans couverture

Bienvenue au musée Carnavalet - Histoire de Paris - Guide visite de Collectif

critiqué par Veneziano - (Paris - 44 ans)
10 etoiles
L'histoire de Paris par la peinture et le mobilier
Le musée Carnavalet expose les peintures et mobiliers qui expliquent l'histoire de Paris. Regroupant les hôtels Carnavalet et Le Peletier de Saint-Fargeau, bâtis à la fin du XVIe siècle, ce musée relevant de Paris musées et de la ville de Paris, il comprend des pièces datant de la préhistoire à l'époque contemporaine, le sens de la visite allant dans le...

sans couverture

Chin le petit jardinier de Alvane Marae

critiqué par John T - (42 ans)
10 etoiles
Un ouvrage passionnant pour des jardiniers en herbe !
À l'intérieur de cette cardbook, vous découvrirez la magnifique histoire de Chin, un petit garçon qui voue une grande passion pour le jardinage. Des pages de coloriages, un livre audio, un ebook, des activités ludiques, tout est réuni dans un seul ouvrage ( cardbook) pour sensibiliser votre enfant aux bienfaits du jardinage. Note : une cardbook est une carte à...

sans couverture

Par la fissure de mes mots de Évelyne Trouillot

critiqué par El Gabal - (Strasbourg - 33 ans)
10 etoiles
Pour une poétique de la brèche
Comment conjurer l’aspect fatalement irrévocable d’une catastrophe, quand celle-ci est venue frapper au cœur même de la patrie natale, sinon peut-être en redoublant d’amour à travers un chant blessé – celui qui se devine à travers « la fissure des mots » – mais puissant pour l’île meurtrie et tant aimée ? Le recueil « Par la fissure de mes...

sans couverture

Le berceau nommé mélancolie de Viktoria Laurent-Skrabalova

critiqué par El Gabal - (Strasbourg - 33 ans)
10 etoiles
À l’ombre de ce « berceau nommé mélancolie »
Il y a, dans ce « berceau nommé mélancolie », l’idée tapie au fond que la mélancolie n’est pas un tombeau pour l’âme mais qu’elle peut au contraire être génératrice de créativité et de vie. Que serait en effet l’idéal s’il n’y avait pas le spleen qui conduit le poète à traverser le gouffre, dans « la profondeur des ténèbres...

sans couverture

Le plus grand toboggan du monde de Krocui

critiqué par Jeanne60 - (23 ans)
10 etoiles
Le plaisir de la glisse conjugué à la crainte
Voici un joli ouvrage qui incitera le jeune enfant à grandir. Le prétexte est le récit du téméraire passage, par un jeune enfant, d’un petit toboggan à un toboggan bien plus grand et plus sophistiqué. Le graphisme tout en rondeur séduit le jeune lecteur ; les cadrages et les angles de vue (usage en particulier de contre-plongée) aident à faire...

sans couverture

N'oublie jamais la saveur de l'aube: Une Amazone contre la mort de Parme Ceriset

critiqué par El Gabal - (Strasbourg - 33 ans)
10 etoiles
Une quête initiatique
Ce recueil « N’oublie jamais la saveur de l’aube » de Parme Ceriset, conçu avec force et selon des cycles qui se font secrètement écho, est tout entier placé sous le signe de la quête initiatique. Et si les chemins sont multiples qui peuvent conduire à la terre promise puis à l’ « Éden primordial », il n’en reste pas...

Page 1 de 7 Suivante Fin