Les coups de coeurs les plus récents

Page 1 de 7 Suivante Fin

sans couverture

Hans Hartung : La fabrique du geste de Odile Burluraux, Annie Claustres, Emanuele Coccia, Collectif, Benoît Decron

critiqué par Veneziano - (Paris - 42 ans)
10 etoiles
Un peintre abstrait lyrique
Hans Hartung est un artiste né allemand, naturalisé français, suite à son engagement dans la Légion étrangère pour combattre le nazisme qu'il a fui. Il a commencé sa carrière picturale dans l'entre-deux-guerre, pour éclore à la fin des années 1940, malgré ses difficultés personnelles et l'amputation d'une jambe. Pour sa réouverture à l'automne de 2019, le musée d'Art moderne de...

sans couverture

Paroles d'un moine en chemin de Monique Hébrard, Jean-Pierre Longeat

critiqué par Cyclo - (Bordeaux - 73 ans)
10 etoiles
un chemin spirituel
Dom Jean-Pierre Longeat, père abbé de l’abbaye Saint-Martin de Ligugé note dans ce livre d'entretiens, "Paroles d’un moine en chemin : entretiens avec Monique Hébrard" : "Et puis il est tellement facile d’étouffer tous ceux qui ont une parole un peu prophétique et donc susceptible de gêner le développement économique de ceux qui tirent profit de la situation". Jean-Pierre Longeat...

sans couverture

Décombres flamboyants de Tom Lanoye

critiqué par Darius - (Bruxelles - - ans)
10 etoiles
Eloge de la beauté
J’ai réfléchi longtemps comment rendre compte de ce livre qui traite un sujet difficile, les migrants d’origine musulmane. Tom Lanoye est courageux d’aborder ce problème dans un roman. Je lis sur le quatrième de couverture qu’il a souvent défrayé la chronique avec ses prises de position, notamment sur l’extrême droite. Pourtant il n’est pas tendre avec cette famille de...

sans couverture

L'oeuvre de John Carpenter : Les masques du maître de l'horreur de Stéphane Bouley

critiqué par Sotelo - (Sèvres - 36 ans)
10 etoiles
Portrait d'un maître du cinéma.
Quiconque s'intéresse de près ou de loin au cinéma horrifique connaît et souvent vénère l'oeuvre de John Carpenter. Réalisateur souvent mésestimé durant sa carrière, Carpenter a vu son oeuvre réhabilitée depuis quelques années et enfin jugée à son immense valeur. Le livre ici présent constitue un superbe hommage au maître : description de son parcours, de chacun de ses films,...

sans couverture

Des jours sans fin de Sebastian Barry

critiqué par Cyclo - (Bordeaux - 73 ans)
10 etoiles
la colonisation aux USA
"Des jours sans fin", roman récent écrit par un Irlandais, est en fait un western. Il raconte l'histoire de deux hommes dans l'Amérique du nord des années 1850 et 1860. L'émigré irlandais Thomas McNulty, échappé à douze ans à la grande famine irlandaise des années 1840 (qui tua son père, sa mère et sa sœur) rencontre John Cole, à qui...

sans couverture

Wartburg, 1210 de Jean d' Aillon

critiqué par Jfp - (La Selle en Hermoy (Loiret) - 71 ans)
10 etoiles
chevaliers et troubadours
Avec sa verve habituelle et son sens aigu de la vérité historique, Jean d’Aillon nous emmène à la suite d’un personnage imaginaire, Guilhem d’Ussel, chevalier-troubadour, protecteur des cathares et ami du roi de France Philippe Auguste. Dans ce énième opus des aventures de ce preux chevalier, celui-ci quitte son fief de Lamaguère, dans une Occitanie ravagée par la croisade contre...

sans couverture

Gwendy et la boîte à boutons de Richard Chizmar, Stephen King

critiqué par Dervla3012 - (13 ans)
10 etoiles
Coup de cœur !
De quoi ça parle ? Castle Rock, 22 août 1974, Gwendy Peterson de 12 ans s’apprête à rentrer au collège et son plus gros problème est son poids. Elle n’est pas grosse, juste un peu dodue. Cependant, cela lui vaut un joli petit surnom qui ne doit absolument pas la suivre au collège, question de réputation. Alors la jeune fille déterminée...

sans couverture

L'aurore de Selahattin Demirtas

critiqué par CHALOT - (71 ans)
10 etoiles
des nouvelles passionnantes
« L'aurore » livre de Selahattin Demirtaş Editions Emmanuelle Collas 125 pages 12 nouvelles de prison Même la dictature qui règne en Turquie n'arrive pas à empêcher que des talents puissent éclore . Ce livre étonnant qui montre qu' « en prison son rêve est devenu littérature » est une œuvre féministe, progressiste et humaniste où l'espoir est à tout jamais présent. Chaque nouvelle est différente, évoquant ici un drame, celui de la...

sans couverture

Les politiques publiques de Pierre Müller

critiqué par Veneziano - (Paris - 42 ans)
10 etoiles
Les sciences de l'action publique
Après avoir précisément étudié les mécanismes institutionnels et sociologiques du pouvoir, la science politique s'est penchée plus récemment sur la teneur des actions publiques. Leur mode de conception, leur mise sur agenda, par les débats publics, les formes du travail gouvernemental, l'explication du changement et sa gestion concrète constituent autant d'enjeux à décrypter. La place de l'administration, de ses grands...

sans couverture

Sois toi-même, tous les autres sont déjà pris de David Zaoui

critiqué par Titiskberg - (Asnières-sur-oise - 49 ans)
10 etoiles
Bijou de tendresse et de fraîcheur
Ce roman vif, joyeux, intelligent et profond met en scène un duo inédit : Schmidt, un petit singe capucin costaricain accro aux beignets à la pistache et à la série Derrick, et Alfredo, artiste-peintre incompris qui croque « l’inconscient des animaux à travers leurs rêves » : ours bipolaire, guépard fugueur et autre crabe kleptomane… Alfredo vit sur le même palier que...

sans couverture

L'aube à Birkenau de David Teboul, Simone Veil

critiqué par Veneziano - (Paris - 42 ans)
10 etoiles
Retour de déportation
David Teboul souhaite filmer un documentaire sur Simone Veil, suite à un témoignage dans un débat télévisé. Il s'y prend sur plusieurs années. L'austère politique et ancienne magistrate se montre initialement rétive à la démarche, rechignant à se dévoiler et à divulguer des pans de son histoire personnelle, de surcroît les plus graves, ce qui peut se comprendre. Mais il...

sans couverture

Ceux que je suis de Olivier Dorchamps

critiqué par CHALOT - (71 ans)
10 etoiles
émouvant
« Ceux que je suis » roman d'Olivier Dorchamps éditions Finitude juillet 2019 253 pages C'est un roman chaleureux qui donne du baume au cœur en nous faisant découvrir la vie de celles et de ceux qui viennent de l'autre côté de la Méditerranée pour s'installer en France. Le garagiste marocain installé depuis plus de 30 ans à Clichy vient de mourir d'une crise cardiaque. Sa femme et ses...

sans couverture

Dommage, Tunisie: La dépression démocratique de Hélé Béji

critiqué par Cyclo - (Bordeaux - 73 ans)
10 etoiles
Tunisie, révolution ?
Pour comprendre les révolutions arabes et la naissance du jihadisme, et ne pas se tromper d’objet, il est nécessaire de savoir que le "colonialisme portait la vieille intolérance chrétienne qui expliquait qu’il fallait subjuguer, fût-ce par la violence, les peuples idolâtres et primitifs", comme le rappelle Hélé Béji, la grande intellectuelle tunisienne dans son opuscule "Dommage, Tunisie : la dépression...

sans couverture

Technopoly: Comment la technologie détruit la culture de Neil Postman

critiqué par Cyclo - (Bordeaux - 73 ans)
10 etoiles
technologie et sens de la vie
La publication originale de ce livre date de 1992, donc à une époque où internet ne faisait que balbutier et où l’ordinateur portable était en passe de se développer à une allure exponentielle. On était entré, selon l’auteur, dans l’ère de la "Technopoly", Postman étant très sensible aux effets de saturation liés à son usage, et qui pour lui, paraissent...

sans couverture

Mémoires de Brian Mulroney

critiqué par Windigo - (37 ans)
10 etoiles
Le conservatisme à son meilleur
Brian Mulroney a écrit dans ses ''Mémoires'', comme vous vous en doutez, sa vie et sa carrière, jusqu'à sa démission de Premier Ministre en 1993. Il y retrace son enfance à Baie-Comeau, ses études secondaire dans un pensionnat, ou les religieuses étaient gentilles et affectueuses, mais strictes. Puis, il raconte ses années d'études en droit, ou il commença sérieusement à...

sans couverture

Mon combat, I : La mort d'un père de Karl Ove Knausgård

critiqué par Septularisen - (Luxembourg - 52 ans)
10 etoiles
L’ŒUVRE D’UNE VIE!
A ma grande surprise je découvre qu’il n’y a aucun livre de Karl Ove KNAUSGAARD (*1968 ci-après nommé KOK), qui a fait l’objet d’une recension sur CL. Me voici donc devant un dilemme, laisser tomber cette critique, ou bien sortir cet immense auteur norvégien de l’anonymat (du moins sur CL…), au risque de «foirer» complètement cette critique… Car, ce livre, «La...

sans couverture

Les Pin-up d'Aslan - L'intégrale des pin-up de Lui de Alain Aslan

critiqué par Hervé28 - (Chartres - 50 ans)
10 etoiles
Superbe ouvrage !
Aslan, de son vrai nom Alain Aslan Gourdon , est indissociable du magazine LUI, grâce à ses pin-up, qui dès 1964 ont fait le bonheur des lecteurs. Grand amateur de Pin-Up devant l’éternel, je ne pouvais qu’acheter cette superbe intégrale qui retrace l’ensemble des dessins qu’Aslan produisait pour ce journal masculin. Et ses pin-up reflètent parfaitement l’évolution de la société, tout...

sans couverture

La dernière déclaration d'amour de Dagur Hjartarson

critiqué par Darius - (Bruxelles - - ans)
10 etoiles
Poétique et humoristique !
Franchement, j’ai adoré ce livre d’un premier roman de ce jeune Islandais, né en 1986. C’est plein de poésie et d’humour. Par contre, le titre ne m’a pas du tout accrochée. C’est vrai qu’il s’agit d’une histoire d’amour entre deux étudiants, qui, comme toutes les histoires d’amour, aura une fin programmée. Mais le livre vaut beaucoup plus que cela, c’est...

sans couverture

Dernier requiem pour les Innocents de Andrew Miller

critiqué par Septularisen - (Luxembourg - 52 ans)
10 etoiles
L’HISTOIRE DU CIMETIÈRE DES INNOCENTS.
Au début de l’histoire nous sommes à Paris 1785. Un air pestilentiel et malsain sentant la mort et les cadavres envahit le cœur de la capitale. L'origine en est le cimetière des Saints-Innocents qui déborde, pourrit littéralement à ciel ouvert et contamine tout le quartier.. En effet, en plus de sentir mauvais, le cimetière est envahi par les rats, les...

sans couverture

Johan et Pirlouit - Intégrale tome 2 de Peyo

critiqué par Hervé28 - (Chartres - 50 ans)
10 etoiles
Remarquable édition
Avec cette deuxième intégrale d'une édition qui comptera 4 volumes, Frédéric Niffle nous offre 3 nouvelles aventures de "Johan & Pirlouit" qui vont nous amener vers l'âge d'or de cette série, arrêtée trop tôt. Déjà avec "la flèche noire", titre qui a bercé toute mon enfance, on frise la perfection. Mais c'est la présentation de ces albums qui fait de cette édition...

sans couverture

Je ne reverrai plus le monde : Textes de prison de Ahmet Altan

critiqué par Nathavh - (55 ans)
10 etoiles
Indispensable
Ahmet Altan, romancier, essayiste, journaliste, rédacteur en chef au quotidien turc "Taraf" a été arrêté le 15/07/16. Condamné dans un premier temps à perpétuité pour tentative de putsch, il sera enfermé 1138 jours dans les quartiers de Haute Sécurité des geôles turques avec enfin ce 4 novembre 2019 un arrêt de la Haute Cour d'Istanbul qui ordonnera sa remise...

sans couverture

L'étreinte à l'orientale (1950) de Docteur Sénancourt

critiqué par JeFpissard - (65 ans)
10 etoiles
Pour du sexe plaisir féminin, sans risque
Quand des femmes éduquantes initient les garçons... Vous voici à quelques secondes de lire l'ouvrage du docteur Sénancourt. Comme vous, je ne le connaissais pas avant qu'il ne s'affirme à moi sur un étal de brocante quelque part en France. Je me suis arrêté, l'ai pris, l'ai feuilleté et l'ai acheté au vendeur. Je l'ai trouvé très surprenant à lire, très...

sans couverture

Pour une ouverture d'esprit de Team Zenzen

critiqué par JeFpissard - (65 ans)
10 etoiles
Pour bien appréhender vos principales situations de vie quotidienne !
Pour bien appréhender vos principales situations de vie quotidienne ! Lorsque vous êtes venu/e au monde, en cette année de naissance qui est la vôtre, on ne vous a pas fourni de notice de fonctionnement. Et pourtant vous êtes sophistiqué/e, avec vos 100 milliards de neurones et vos 300 milliards de cellules rien que dans le cerveau. On ressort de chez...

sans couverture

Ki-itchi !! Tome 06 de Hideki Arai

critiqué par Sotelo - (Sèvres - 36 ans)
10 etoiles
Union contre l'horreur.
En voulant aider la pauvre Misato, harcelée par ses camarades, Ki-itchi ne s'imaginait pas que celle-ci cachait un autre secret, beaucoup plus sombre encore. Quel tome de la part de Hideki Arai, entièrement consacré aux problèmes gravissimes de Misato, l'occasion pour l'auteur de traiter d'un autre sujet très grave : la prostitution des mineurs. On parle ici d'un sujet incroyablement...

sans couverture

Rouge désert de Francis Tack

critiqué par Tistou - (63 ans)
10 etoiles
Désert. Les déserts, en fait …
« Les idées fausses sur le désert sont légion. Dans l’esprit de beaucoup, il ne rime qu’avec uniformité, néant, mirage, monotonie, … Et pourtant, le désert est vie, le désert est vibration, le désert est mouvement, la couleur en étant le principal agent. C’est à la découverte d’un véritable kaléidoscope que nous invite Francis Tack, voyageur passionné mais patient car...

sans couverture

Un Eté dans l'Hexagone de Julien Saint-Huile

critiqué par Biscotteaubeurre - (37 ans)
10 etoiles
Une pépite !
Vraiment à ne pas manquer ! J'ai adoré ce livre qui est inclassable. Ce n'est pas un roman au sens traditionnel du terme, ni tout à fait des nouvelles. C'est en fait une série de portraits. Il s'agit en fait d'une photographie de la France en juillet et août à travers soixante-deux personnes peintes chacune sur une journée. C'est une exploration...

sans couverture

Jusqu'au dernier de Jérôme Félix, Paul Gastine (Dessin)

critiqué par Hervé28 - (Chartres - 50 ans)
10 etoiles
Somptueux western !
Ces deux auteurs nous avaient livrés il y a quelques années "l'héritage du diable", une série sympathique mêlant ésotérisme avec la grande Histoire, série que j'avais beaucoup apprécié. Cette fois-ci le tandem nous revient avec un western, et quel western! Derrière une magnifique couverture, que l'on ait opté pour le tirage de luxe ou le tirage normal, nous découvrons une histoire assez...

sans couverture

Dictionnaire historique de la Résistance de Claire Andrieu, Dominique Balvet, Collectif, Jean-Louis Crémieux-Brilhac, Jean-Pierre Le Crom

critiqué par Veneziano - (Paris - 42 ans)
10 etoiles
Une mosaïque de mouvements et de personnalités
Condamnée à la clandestinité, des contacts discrets, des actions devenues illégales face au pouvoir collaborationniste et aux forces d'occupation, la Résistance est marquée par son morcellement, sa jeunesse, la prépondérance sans exclusive des gaullistes et communistes. L'éparpillement, l'hétérogénéité, sociale, politique, le secret, rendent difficiles de concevoir ce qu'elle recouvre. Les données étant devenues assez nombreuses, la vue d'ensemble reste délicate...

sans couverture

La vie ne danse qu'un instant de Thérésa Révay

critiqué par Flo29 - (47 ans)
10 etoiles
Palpitant
Alice est correspondante de guerre américaine en 1936. Elle découvre la montée du fascisme, du nazisme et de tout ce qui conduira à la guerre de 39-45. Nous la suivons en Ethiopie, en Egypte, à Berlin, à Rome. Sa vie est trépidante car c'est une femme passionnée par son travail et avide de liberté. J'ai dévoré ce roman d'une grande force,...

sans couverture

Quelque chose à te dire de Hanif Kureishi

critiqué par Septularisen - (Luxembourg - 52 ans)
10 etoiles
UNE VÉRITABLE COMÉDIE HUMAINE!
Au début de l’histoire nous sommes à Londres aux environs de l’année 2003. Nous faisons la connaissance de Jamal, la cinquantaine, brillant psychanalyste de renom, d’origine anglo-pakistanaise, séparé de son épouse. Il vit une vie «immobile», rythmée par ses « petites habitudes », comme les visites de ses patients et les frasques excentriques de Miriam, sa sœur qui élève seule...

Page 1 de 7 Suivante Fin