Les coups de coeurs les plus récents

Page 1 de 7 Suivante Fin

sans couverture

Alerte dans le Pacifique de Joseph Lebreton

critiqué par Rozarium - (71 ans)
10 etoiles
Alerte dans le Pacifique et le joie de vivre libre
Marie-Isabelle et Marie-Aline en Loboncie vont connaître la joie des voyages, la violence pour vivre libres. Mais avant elles vont devoir se battre, vivre dans la peur de ne jamais revoir leur terre natale. Il leur faudra beaucoup de persévérance et de travail pour sortir vivantes de leur île de la mort. Elles vont affronter la ligne de l'équateur avec...

sans couverture

La fille qui volait des chevaux de Joseph Lebreton

critiqué par Rozarium - (71 ans)
10 etoiles
Un livre pour les femmes qui ont souffert
C'est un beau livre. Pour que le respect des femmes devienne une réalité et dure toujours. Marie-Claude l'héroïne a vu la guerre, a subit la violence, puis la peur de mourir, puis le désir de mourir. Et enfin elle a connu l'amour, celui de son mari, avec qui elle a eu des enfants. Elle a connu la joie d'être maman,...

sans couverture

Intégrale Alexis & Gotlib de Gotlib (Scénario), Alexis (Scénario et dessin)

critiqué par Antihuman - (Paris - 35 ans)
10 etoiles
Dans la joie jusqu'au cou
RESUME: "[...] Alexis était capable de dessiner un château fort moyenâgeux en deux minutes et en faisant les pieds au mur. [...]" Gotlib MA CRITIQUE: Quelqu'un a dit que la réalité ne pouvait s'apercevoir qu'à travers un prisme ou un songe et c'est tout à fait de cette manière que j'anticipe les histoires d'Alexis, génial conteur et fin dessinateur... Et comme tout (ou presque)...

sans couverture

Avec toutes mes sympathies de Olivia de Lamberterie

critiqué par Papyrus - (Montperreux - 58 ans)
10 etoiles
Essai transformé
Dans ce récit particulier, Olivia de Lamberterie nous montre l'invisible, met des mots sur l'indicible, nous fait toucher et ressentir l'insondable. Avec sincérité et intensité, elle explore chaque recoin de son enfance pour mieux reconstituer la nature profonde de la relation très forte qui l'unit à son frère Alex. Ce frère si cher, parti vivre à Montréal vient de mettre fin...

sans couverture

L'invention du père de Arnaud Cathrine

critiqué par Jfp - (Yerres (Essonne) - 70 ans)
10 etoiles
mi padre
Il faut s'attendre à tout lorsque l'on part à la recherche d'un père que l'on n'a pas connu, mort seul et oublié de tous dans un petit village espagnol, non loin de la frontière française. Qui était ce père, haï par les habitants, qui se taisent et s'éloignent délibérément lorsqu'on les approche ? Petit à petit, le mystère qui entoure...

sans couverture

Blake & Mortimer - tome 25 - La vallée des Immortels - Tome 1 - Menace sur Hong Kong de Yves Sente, Teun Berserik (Dessin), Peter Van Dongen (Dessin)

critiqué par Hervé28 - (Chartres - 49 ans)
10 etoiles
Un très bel album
Après le très décevant « testament de William S », Yves Sente revient en force avec « la vallée des immortels », premier volume d’un diptyque qui se conclura fin 2019. Tout d’abord, il faut souligner la qualité graphique de cet album, avec deux dessinateurs que je découvre avec cet album, Teun Bererik et Peter Van Dongen qui nous offrent des...

sans couverture

Un hosanna sans fin de Jean d' Ormesson

critiqué par Hervé28 - (Chartres - 49 ans)
10 etoiles
Ultime roman de Jean d'Ormesson
Jamais livre de Jean d'Ormesson n'est sorti sans un tel battage médiatique. Des hebdomadaires à la radio, en passant par des émissions télé comme "la grande librairie", personne ne pouvait passer à travers de cet "Hosanna sans fin" du regretté Jean d'Ormesson, qui pour une fois n'a pas emprunté le titre de son ouvrage à Aragon mais à Chateaubriand, l'écrivain...

sans couverture

Quand les Anglais livraient le Levant à l'Etat islamique : Or, corruption et politique étrangère britannique de Lina Murr Nehmé

critiqué par Joachim - (38 ans)
10 etoiles
14-18 au Levant
Un très bon essai historique qui analyse en détail l'action des Anglais et des Français au Levant (Liban, Syrie, Mésopotamie/Irak, Palestine) de 1840 à nos jours. Il retrace les mille et un stratagème employés par la diplomatie anglaise pour conserver un accès aisé aux champs pétrolifères. Avec l'appui des tribus arabes du Hejaz, qui agiront contre les Ottomans en échange...

sans couverture

Lamentation de C. J. Sansom

critiqué par Ayor - (46 ans)
10 etoiles
Passionnant.
Ce n’est même plus une surprise de la part de C.J Sansom de nous proposer une excellente aventure, la sixième, concernant Matthew Shardlake, son personnage favori, attachant, intelligent mais atteint d’une difformité physique lui valant à l’occasion les insultes et brimades de ses ennemis. Notre avocat bossu vivant dans le Londres de XVI siècle est de nouveau sollicité par la...

sans couverture

Mozart est un joueur de blues de Ernest J. Gaines

critiqué par Jfp - (Yerres (Essonne) - 70 ans)
10 etoiles
petite chronique de la négritude
Cinq nouvelles, sur le thème du quotidien des nègres (le mot est de l’auteur, sans aucune connotation péjorative, comme il devrait toujours être compris) de la Louisiane. En admirateur de Faulkner, Gaines tente de retranscrire le langage imparfait mais fortement imagé de ses personnages, tous issus du petit peuple travaillant sous le soleil dans les champs de canne à sucre....

sans couverture

Je ne retrouve personne de Arnaud Cathrine

critiqué par Jfp - (Yerres (Essonne) - 70 ans)
10 etoiles
petite chronique de l'intranquillité
Deux frères, une maison familiale à vendre, quelque part du côté de Deauville. Chacun a fait sa vie, loin du cocon familial, mais les parents, pharmaciens, ont décidé de mettre en vente cette maison qui n’est plus guère fréquentée depuis qu’ils ont pris leur retraite dans le pays niçois. Et c’est Aurélien qui a été désigné par la famille pour...

sans couverture

Une lame de lumière de Andrea Camilleri

critiqué par Jfp - (Yerres (Essonne) - 70 ans)
10 etoiles
Montalbano amoureux
Tout commence par un cercueil de bois grossier retrouvé par un paysan dans son champ, enfin, si on peut appeler ça un champ car rien n’y pousse à part les lapins. La suite est inracontable, tellement les péripéties abondent, contées dans cette langue truculente, propre à Camilleri, que Serge Quadruppani a réussi à transposer dans un français de vache espagnole...

sans couverture

Algériennes 1954-1962 de Swann Meralli (Scénario), Zac Deloupy (Dessin)

critiqué par Shelton - (Chalon-sur-Saône - 62 ans)
10 etoiles
Excellente bande dessinée !
Algériennes, 1954-1962, est un magnifique album de bande dessinée qui parle de l’Algérie, de la guerre d’Algérie… Meralli et Deloupy, auteur et scénariste, pourtant, ne nous disent rien des batailles, des grands chefs, des grands attentats, des tentatives de putsch ou autres faits marquants de ce conflit… D’ailleurs, de cette guerre on ne veut jamais parler en France… On veut...

sans couverture

Les violettes sont les fleurs du désir de Ana Clavel

critiqué par Agnesfl - (Paris - 54 ans)
10 etoiles
Sublimation du désir
« Je ne prétends convaincre personne dit Julien Mercader le narrateur en disant que j’ai cherché à consumer dans les violettes une passion qui me brûlait les entrailles, au lieu de diriger celle-ci vers l’objet réel qui l’avait si impitoyablement éveillée. Ou que j’ai cru aider à ma façon d’autres à se sauver." Cet objet réel c’est sa fille Violeta...

sans couverture

Fraises des bois - Le goût de Dieu au quotidien de Claire

critiqué par Pascale Ew. - (51 ans)
10 etoiles
Un petit bijou !
"Comme on cueille et pose dans son panier de petites fraises des bois, Claire, épouse, mère de famille et grand-mère, rassemble sous forme de témoignages, paraboles, pensées et prières les fruits de sa vie quotidienne. Combien l'ordinaire des journées devient extraordinaire, quand il est vécu en compagnie de Celui qui nous aime et qui est tout proche !", nous dit...

sans couverture

Le prix de la démocratie de Julia Cagé

critiqué par Colen8 - (77 ans)
10 etoiles
La maladie politique du « qui paie gagne » et ses remèdes
Le financement de la vie politique comprenant celui des partis, des campagnes électorales, des candidats est un vrai défi pour les démocraties. Les dérives du financement privé prôné par les libertariens les plus riches partisans du peu ou pas d’Etat conduisent à l’asphyxie lente mais sûre de l’intérêt général. En effet mobilisés pour gagner les élections à coups de millions...

sans couverture

Les Passagers du vent tome 6 - La Petite Fille Bois-Caïman - Livre 2 de François Bourgeon

critiqué par Kostog - (46 ans)
10 etoiles
Tragique dénouement
Dans ce second volume, la vieille dame Isa continue son récit et le lecteur est amené à prendre connaissance des différents éléments et protagonistes du malheur qui viendra : la nature du bayou, somptueuse, mais pleine de dangers, la société, ses préjugés, le beau-frère, un homme criblé de dettes, imbus de sa position, brutal avec ses esclaves et alcoolique. En...

sans couverture

Density 02 de Lewis Trondheim (Scénario), Stan (Dessin), Vince (Dessin)

critiqué par Shelton - (Chalon-sur-Saône - 62 ans)
10 etoiles
Je confirme, j'aime !
Nous avons déjà parlé de Comics pour cette rentrée de bande dessinée 2018 et nous allons poursuivre mais un album signé par une équipe très européenne, Lewis Trondheim, Stan et Vince, et c’est le deuxième tome de la série Density qui sort pour notre plus grand plaisir ! Oui, je sais que cela peut surprendre de parler de Comics réalisés par...

sans couverture

14 - 18 Tome 10. La Lune en héritage (novembre 1918) de Eric Corbeyran (Scénario), Étienne Le Roux (Dessin), Jérôme Brizard (Couleurs)

critiqué par Shelton - (Chalon-sur-Saône - 62 ans)
10 etoiles
Et maintenant, l'oeuvre est complète !!!
Voilà donc une série en bande dessinée sur la première Guerre mondiale. Certains pourront s’exclamer « encore une », d’autres « j’espère cette fois qu’elle présente bien la vérité » tandis que d’autres attendront – en vain – que la série raconte avec moult détails la vie quotidienne des généraux de cette guerre, de ce drame, de cette boucherie… Donc, pour...

sans couverture

Le ciel après la pluie de Clara Sánchez

critiqué par Jfp - (Yerres (Essonne) - 70 ans)
10 etoiles
la jeune fille et la fée
Un thriller étrange, flirtant allègrement avec le fantastique jusqu'au passage au bleu de la finale. Patricia, mannequin à succès, est soudain victime d'accidents dont la répétition ne semble pas le fruit du hasard. Heureusement, elle peut se confier à sa bonne fée, Viviana, rencontrée par hasard (?) lors d'un déplacement en avion. Celle-ci lui laisse entendre que quelqu'un cherche à...

sans couverture

La passagère de Chantal Forêt

critiqué par Page - (Rennes - 30 ans)
10 etoiles
Des souvenirs à éviter de sortir de leur musée
L’action se passe à Moulins, préfecture de l’Allier; la ville compte trois musées. Deux personnes, un homme et une femme, se retrouvent après avoir fait leur vie chacun de son côté. La dame s’est toujours un peu laissé portée par la vie, par ailleurs dans ce récit on l’a voit emprunter nombre de moyens de transport. D'où le titre de...

sans couverture

Signes de Sylvie Bardet

critiqué par Ronan - (Montreal - 43 ans)
10 etoiles
Un vrai classique, mais moderne
C'est une auteure que je suis de près et j'ai été très impressionné par cette nouveauté. C'est une enquête policière inhabituelle, pourtant un vrai classique, style Agatha Christie, mais moderne et revisité. L'intrigue ici n'utilise pas les vieilles ficelles lassantes qui consistent à nous faire tourner en rond. Là, j'ai été manipulé comme un débutant, je n'ai rien vu venir ! L'action est continue,...

sans couverture

Une araignée dans le ventre : Mon combat contre l'endométriose de Anne Steiger

critiqué par Colen8 - (77 ans)
10 etoiles
Dérèglements intimes
Victime comme des millions de femmes c’est une journaliste qui en parle rageusement dans un récit autobiographique hallucinant. L’endométriose est une maladie douloureuse, invalidante surtout au moment des règles aux allures hémorragiques qui durent trop longtemps, alors pourquoi est-elle sous-diagnostiquée à ce point ? Entre 7 et 10 ans d’errance médicale disent ces femmes après avoir consulté en vain généralistes...

sans couverture

L'empire du mensonge de Aminata Sow Fall

critiqué par Jfp - (Yerres (Essonne) - 70 ans)
10 etoiles
la décharge
Une décharge, quelque part en Afrique. On y trouve de tout, des rebuts bien sûr, des trésors parfois, mais aussi de quoi construire une maison pour sa famille et, pourquoi pas, démarrer un petit commerce. Mapaté, le petit-fils du patriarche de la saga familiale contée avec toujours le même bonheur d’écriture par Aminata Sow Fall, va bâtir ce qui deviendra...

sans couverture

Born to run de Bruce Springsteen

critiqué par Septularisen - (Luxembourg - 51 ans)
10 etoiles
En fait, je ne voulais pas «rencontrer les Beatles», je voulais ÊTRE les Beatles.
Bon disons-le tout de suite, il est impossible de résumer un livre de plus de 700 pages, - surtout quand c'est l'autobiographie d’un «monstre», que dis-je d’un «monument» du Rock -, en quelques lignes… D’autant plus que je sais que ce site compte beaucoup de grands fans du «Boss», - dont modestement, moi même, je dois avouer -, et donc...

sans couverture

La Guerre-Edalfirienne : L'Exilé de Gollora de William Emmanuel

critiqué par RM - (19 ans)
10 etoiles
Commentaires : Un roman captivant sur une époque mouvementée
Je viens de redécouvrir William Emmanuel Lacoursière dans un autre genre littéraire, il est toujours aussi intéressant et captivant, ses romans sont des livres qui marquent par l’ampleur de ses dénouements et les personnages qui sont très intelligents et perspicaces. Dans ce roman, nous sommes au troisième siècle du cinquième âge, certain de vous, comme moi, se demanderont, c’est quoi le...

sans couverture

Le vin, c'est divin de Gaëtan Faucer

critiqué par Owierghem - (42 ans)
10 etoiles
Le vin, c'est divin
Une histoire étrange et cruelle, conçue - bien que dépourvue de dialogues - comme une brève pièce de théâtre à trois personnages. (Derrière le nouvelliste, on reconnaît le dramaturge, Gaëtan Faucer étant l'auteur de plusieurs pièces.) Un jeune homme prisonnier, mis deux jours à la diète, puis forcé à manger et à boire par un couple de geôliers composé d'un...

sans couverture

Habemus piratam de Pierre Raufast

critiqué par Septularisen - (Luxembourg - 51 ans)
10 etoiles
ET COMME TOUJOURS... ON SE LAISSE PRENDRE!
Francis est le jeune curé d’un petit village de la vallée de Chantebrie. Entre deux confessions de ses ouailles – toujours les mêmes, toujours avec les mêmes histoires – il s’ennuie ferme dans ce morne petit village et célèbre tranquillement ses messes… Un jour pourtant, un curieux pénitent entre dans le confessionnal. Il dit être un des plus grands pirates informatiques...

sans couverture

Le Chasseur de Éric Vuillard

critiqué par Gregory mion - (35 ans)
10 etoiles
Gibier de potence ?
Éric Vuillard n’a pas toujours été le pimpant caniche du Prix Goncourt, en témoigne ce premier roman, originale incursion dans la tête d’une proie menacée par un chasseur, à moins qu’il ne faille interpréter ce monologue du gibier comme une sorte de relecture du Horla, ce qui voudrait dire que nous serions aux premières loges d’une conscience aliénée par ses...

sans couverture

Des idées pour débloquer le Québec de Adrien Pouliot

critiqué par Windigo - (35 ans)
10 etoiles
Parti Conservateur du Québec
Adrien Pouliot, chef du Parti Conservateur du Québec, a écrit ce livre en 2014. Dans cet essai, il nous explique ce qu'il veut faire s'il est élu Premier Ministre de notre "Belle Province. Et je dois avouer que j'aime énormément ses idées. Par exemple, il veut baisser les taxes et les impôts pour que les travailleurs aient plus d'argent dans...

Page 1 de 7 Suivante Fin