Nouvelles parutions selon la date fournie par Amazon.fr

Page 1 de 7 Suivante Fin

sans couverture

XIII - tome 26 - 2 132 mètres de Yves Sente, Youri Jigounov (Dessin)

critiqué par Hervé28 - (Chartres - 50 ans)
8 etoiles
XIII repart sur de bonnes bases
Avec cet opus, j'ai eu la franche impression de revenir aux fondamentaux de XIII,avec une menace, un complot et un compte à rebours bien amené. Le scénario d'Yves Sente est si simple que je n'ai pas eu besoin de revenir sur les albums composant le deuxième cycle, la lecture récente du très bon "XIII History" ayant bien résumé l'ensemble. Bref,...

sans couverture

Un Eté dans l'Hexagone de Julien SAINT-HUILE

critiqué par Biscotteaubeurre - (37 ans)
10 etoiles
Une pépite !
Vraiment à ne pas manquer ! J'ai adoré ce livre qui est inclassable. Ce n'est pas un roman au sens traditionnel du terme, ni tout à fait des nouvelles. C'est en fait une série de portraits. Il s'agit en fait d'une photographie de la France en juillet et août à travers soixante-deux personnes peintes chacune sur une journée. C'est une exploration...

sans couverture

Undertaker - tome 5 - L'Indien blanc de Xavier Dorison (Scénario), Ralph Meyer (Dessin)

critiqué par Septularisen - (Luxembourg - 52 ans)
8 etoiles
LES AVENTURES DE L’UNDERTAKER CONTINUENT!
Au début de l’histoire nous sommes en plein «Far West» (en gros autour de 1871, bien qu’aucune date précise n’est jamais donnée par le scénariste), nous retrouvons notre fossoyeur préféré, Jonas Crow, toujours recherché pour plusieurs meurtres commis à la fin de la guerre de Sécession, et en proie à une terrible mélancolie depuis que Lin qui était devenue une...

sans couverture

Jusqu'au dernier de Jérôme Félix, Paul Gastine (Dessin)

critiqué par Hervé28 - (Chartres - 50 ans)
10 etoiles
Somptueux western !
Ces deux auteurs nous avaient livrés il y a quelques années "l'héritage du diable", une série sympathique mêlant ésotérisme avec la grande Histoire, série que j'avais beaucoup apprécié. Cette fois-ci le tandem nous revient avec un western, et quel western! Derrière une magnifique couverture, que l'on ait opté pour le tirage de luxe ou le tirage normal, nous découvrons une histoire assez...

sans couverture

Toni Darke de Sylvie Bardet

critiqué par LucieM - (29 ans)
10 etoiles
Bouleversant
Grande fan, je suis avec attention le parcours de cette autrice depuis de nombreuses années. Ce nouveau thriller vient juste de sortir. Je me suis jetée dessus ;) Il se lit vite, faut dire aussi que je l'ai dévoré. C'est encore un roman qui sort des classiques et clichés du genre. Encore une fois je n'ai rien vu venir. L'atmosphère si particulière de ses romans est...

sans couverture

Astérix, tome 38: La Fille de Vercingétorix de René Goscinny, Albert Uderzo, Jean-Yves Ferri (Scénario), Didier Conrad (Dessin)

critiqué par Hervé28 - (Chartres - 50 ans)
5 etoiles
Un album décevant.
Le duo Ferri/Conrad m'avait habitué à mieux. En effet j'avais adoré leur précédente collaboration sur "Astérix et la transitalique" mais là j'avoue m'être ennuyé à la lecture de cet nouvel opus. J'ai trouvé la mise en place de l'intrigue assez laborieuse malgré l'habile trouvaille des FARC. J'ai eu l'impression que Ferri a essayé, avec moins de talent, de nous rejouer le...

sans couverture

Spirou à Berlin de Flix

critiqué par Shelton - (Chalon-sur-Saône - 63 ans)
8 etoiles
Direction Berlin et anniversaire de la chute d'un certain mur...
Le personnage de Spirou est né avant la seconde Guerre mondiale et depuis il a navigué de main en main avec un grand nombre d’auteurs. Alors, bien sûr, certains préfèrent le Spirou de Franquin, d’autres ont un faible pour celui de Fournier tandis que d’autres sont sensibles à la version de Tome et Janry… Depuis que d’autres auteurs s’y sont...

sans couverture

L'apparition du chevreuil de Élise Turcotte

critiqué par Libris québécis - (Montréal - 77 ans)
8 etoiles
Être une femme libérée, c'est pas si facile
« Être une femme libérée, c’est pas si facile », chante Cookie Dingler. Avec son dernier roman, Élise Turcotte apporte de l'eau au moulin. Le machisme a encore pignon sur rue. Les hommes voient la femme comme un être fragile, contrairement à ce que prouve la réalité. Sylvie Payette, gouverneure générale du Canada, est une astronaute qui a dirigé une...

sans couverture

Sentences de Solitude de Thierry Roquet

critiqué par Débézed - (Besançon - 72 ans)
7 etoiles
Je suis seul ce soir...
Il semblerait que Thierry Roquet ait écopé d’une lourde peine de solitude et c’est avec une sincère résilience qu’il accomplit cette punition en rédigeant des aphorismes à son honneur : condamner à écrire des aphorismes exprimant la solitude dans laquelle il semble se débattre, comme auteur s’entend, pour le reste, on ne saura jamais. Espérons seulement qu’il aura accompli sa...

sans couverture

Lettres à un jeune homme - 1941-1944 de Max Jacob

critiqué par Débézed - (Besançon - 72 ans)
9 etoiles
Courrier intime
Au printemps 1941, Jean-Jacques Mezure, terminait sa formation de céramiste à Vierzon quand un ami lui raconta sa rencontre avec Max Jacob, il décida alors de lui adresser une lettre pour lui exposer toutes les préoccupations qui le tracassaient, en espérant tout au plus une réponse de courtoisie. Mais le peintre et poète lui retourna une longue missive répondant point...

sans couverture

Le Chemin des femmes de Michelle Perrot

critiqué par Veneziano - (Paris - 41 ans)
8 etoiles
Histoire des ouvriers, des prisons et des Femmes
Michelle Perrot, historienne réputée, désormais nonagénaire, regroupe dans ce livre-somme de plus de mille pages, l'essentiel de ses écrits les plus importants. Ces derniers reviennent sur les thèmes les plus importants de ses recherches et objets d'études, la condition ouvrière, l'existence en prison et le fonctionnement de ces établissements, la condition des femmes. Ce dernier thème n'ayant pas été valorisé...

sans couverture

La panthère des neiges de Sylvain Tesson

critiqué par HugoCPF - (23 ans)
10 etoiles
À l'affût de la beauté
« On ne blesse pas un songe avec des bavardages. » Cette formule offre à elle seule un condensé de l’ouvrage qui lui sert d’écrin, le dernier à avoir jailli de la plume de Sylvain Tesson. Dans La panthère des neiges, publié chez Gallimard, l’écrivain pérégrinant nous livre un récit sublime de son initiation à l’art de l’affût, cette philosophie du « sans...

sans couverture

MASCA: MAnuel de Survie en Cas d'Apocalypse de Érik L'Homme, Éloïse Scherrer (Dessin)

critiqué par Kostog - (47 ans)
10 etoiles
Justin le débrouillard
Une terrible tempête s'abat sur la ville provoquant une longue coupure d'électricité et l'arrêt de tout ce qui fonctionnait jusque là. Même l'eau ne coule plus ! Le jeune Justin, que sa famille a laissé pour se rendre en montagne, se retrouve seul face au chaos. Sa première tentative de sortie se passe mal. Il est pris à...

sans couverture

Matin Minet - le Point du Jour de Anne Herbauts

critiqué par Shelton - (Chalon-sur-Saône - 63 ans)
8 etoiles
La quête de l'absolu !
Quand on offre un livre à un enfant, il faut le lire avant, bien sûr ! Donc, c'est avec beaucoup d'attention que je viens de lire le nouvel album d'Anne Herbauts, Matin Minet, Le point du jour... C'est toujours beau des illustrations d'Anne Herbauts et la tradition est encore respectée ! Les illustrations sont remarquables, pleines de richesses et surprises. J'ai...

sans couverture

Le Mystérieux Correspondant et autres nouvelles inédites de Marcel Proust

critiqué par Veneziano - (Paris - 41 ans)
8 etoiles
Nouvelles inédites
Ce recueil de textes inédits, principalement des nouvelles, complète sa version du monde, de l'affection, de l'élégance, de l'amour et de l'homosexualité, perçue davantage comme une damnation que comme une source de jouissance. Il évoque le pouvoir séducteur de la musique, de l'art plus généralement et de sa perception, des facultés et charmes respectifs des deux sexes. Ces écrits mettent...

sans couverture

Les trois femmes du consul de Jean-Christophe Rufin

critiqué par Veneziano - (Paris - 41 ans)
8 etoiles
Mort d'un hôtelier véreux au Mozambique
Roger Béliot, petit homme d'affaires aussi véreux que minable, échoue au Mozambique où il gère un hôtel, dans l'espoir de réussir enfin et au calme. Son sale caractère et ses mauvaises manières l'ont assez rapidement éloigné de tout le monde, tout comme la fortune espérée, jusqu'au jour où il est retrouvé mort dans sa piscine, les mains ligotées. Si l'assassinat...

sans couverture

Des Origines de l'Espèce: Melting pot vs Aïoli de Marthe Lobreau

critiqué par Lecteuraddict - (60 ans)
8 etoiles
Rencontres, amours et secrets dans la cité phocéenne
Un PDG issu d'une vieille famille new-yorkaise se rend à Marseille pour y enterrer un aïeul dont le squelette a réapparu après 70 ans après sa disparition et liquider les dernières possessions de sa famille dans cette ville. Accompagné de ses amis, qui sont aussi ses plus proches collaborateurs, de son majordome, de ses gardes du corps et d'une avocate,...

sans couverture

Le Spirou d'Emile Bravo - tome 3 - Spirou l'espoir malgré tout (Deuxième partie) de Émile Bravo

critiqué par Le rat des champs - (69 ans)
10 etoiles
Encore un chef d'oeuvre d'Emile Bravo
Jusqu'où ira donc cet extraordinaire auteur? Cet album va loin, très loin dans la finesse, l'intelligence, l'émotion, l'humanisme, et tout ça, s'il vous plait avec le magnifique dessin rétro d'Emile Bravo. Cet album plus encore que les précédents, est dur, sombre, et rend fidèlement compte de ces années de plomb, avec les rafles des Juifs, la misère,...

sans couverture

The Kong Crew, Tome 1 : Manhattan Jungle de Éric Hérenguel

critiqué par Hervé28 - (Chartres - 50 ans)
9 etoiles
Jubilatoire !
Comme certains ici, je n'ai pas vu venir cet album, et pourtant, je surveille constamment les sorties des bandes dessinées. Il a fallu que mon libraire attire mon attention sur ce titre pour titiller ma curiosité (merci au passage, pour le travail de ces libraires indépendants). Avant tout, il faut souligner la qualité éditoriale de l'ouvrage: dos toilé, cahier graphique à...

sans couverture

Dans l'oeil du démon de Junichirô Tanizaki

critiqué par Débézed - (Besançon - 72 ans)
8 etoiles
Machioavélique !
A Tokyo, un écrivain termine la nouvelle qu’il doit impérativement remettre à un journal quand il est dérangé par un de ses amis qui l’invite à l’accompagner dans une bien étrange aventure. Il sait où et quand un meurtre va être commis mais il ne connait ni la victime ni le tueur. Il ne veut surtout pas manquer cet événement...

sans couverture

Encre sympathique de Patrick Modiano

critiqué par Veneziano - (Paris - 41 ans)
8 etoiles
Recherches à partir d'un nom oublié
Noëlle Lefebvre... Qui est-ce bien déjà ? C'est ce que se demande le narrateur. Il retrouve ce nom dans un dossier de l'agence où il travaillait, tenue par un certain Hutte. Il devait aller chercher le courrier de cette dame à la poste restante, dans le XVe arrondissement de Paris, où il lance ses investigations. De fil en aiguille, il...

sans couverture

Chansons d'amour pour ton bébé (1CD audio) de Julie Bonnie, Marine Schneider (Dessin)

critiqué par Débézed - (Besançon - 72 ans)
8 etoiles
Une chanson douce...
« C’est l’histoire de la première nuit De toutes les mamans, De tous les papas, De tous les humains-aimants Et de tous les bébés glissants. » C’est l’histoire du premier jour de bébé racontée en une dizaine de poésies et huit chansons par Julie Bonnie, Julie qui a déjà écrit et chanté dans « Lala est là ! » l’histoire un peu fantastique d’une petite...

sans couverture

Fables : Illustrées par des maîtres de l'estampe japonaise de Jean de La Fontaine

critiqué par Débézed - (Besançon - 72 ans)
9 etoiles
La fable et l'estampe
« Quand le Japon, après deux siècles de rigoureux enfermement sur lui-même, s’ouvrit enfin au monde en 1854, l’Occident vit peu à peu apparaître - … - un art qu’il ne connaissait quasiment pas, celui des estampes de l’ukiyo-e, « images d’un monde flottant », c’est-à-dire éphémère ». Vers la fin du XIX° siècle quand l’empereur eut repris son pouvoir...

sans couverture

Hamish Macbeth 4 - Qui a une taille de guêpe de M.C. Beaton

critiqué par Clacla44 - (31 ans)
8 etoiles
Détente
Un policier. Je ne suis pas adepte des policiers, sauf Agatha Christie, pourtant celui-ci m'a plu. Dans un petit village d'Ecosse, un nouveau couple s'installe et bouscule les habitudes de chacun. Quand le meurtre se produit, Hamish (le policier du village) mène l'enquête. J'ai apprécié ce personnage simple et attachant. J'ai aussi aimé l'écriture accessible et dépaysante. Un bon roman...

sans couverture

Qui va avec ailes de Luce Guilbaud

critiqué par Débézed - (Besançon - 72 ans)
8 etoiles
A tire d'ailes...
C’est tout petit, c’est joli, c’est mignon et c’est en couleur. Est-ce de la poésie ? Est-ce un recueil de peintures aux couleurs pastel ? Peu importe les questions, les définitions, les cases où l’on cherche à ranger les œuvres d’art. C’est un tout petit – c’est le format de la collection – recueil de poésies illustrées ou peut-être un petit catalogue...

sans couverture

Clapton a tué ma femme ! de Guy Delhasse

critiqué par Catinus - (Liège - 68 ans)
8 etoiles
Splendide polar liégeois sauce-lapin
Rose Blondiau s’est jeté par une fenêtre de sa villa, à Tilff. Sœur Agnès, une religieuse assez active - et même activiste- charge Denis Lapierre, professeur de religion et célibataire de son état, d’en savoir plus car cette histoire de « suicide » l’intrigue. Notre homme se prend au jeu et enquête à Liège, au Ry-Ponet de Chênée, à Tilff,...

sans couverture

Tango - tome 3 - À l'ombre du Panama de Matz (Scénario), Philippe Xavier (Dessin)

critiqué par Septularisen - (Luxembourg - 52 ans)
6 etoiles
Le monde est petit et très mauvais
Au début de cette troisième aventure de nos deux compères John Tango et Mario, nous les retrouvons tous les deux, sur leur voilier, toujours en vadrouille aux Antilles. Lors d’une escale pour se ravitailler à Curaçao, ils font la connaissance d’un français, qui se dit homme d’affaires et prétend s’appeler Charles Muller. Peu de temps après en retournant sur leur...

sans couverture

Pechkoff, le manchot magnifique de Guillemette de Sairigné

critiqué par Tanneguy - (Paris - 80 ans)
10 etoiles
Un destin extraordinaire
A la fin des années 1900, à Nijni-Novgorod, naît Zinovi Sverdlov, l'aîné d'une fratrie qui comprend aussi Youri qui s'illustrera plus tard comme proche collaborateur de Lénine et l'artisan de l'assassinat de la famille impériale en 1918. Zinovi ne souhaite pas s'intégrer à une famille juive modeste où les perspectives sont forcément limitées: Il se rapprochera de Gorki, illustre écrivain...

sans couverture

La vie des abeilles de Maurice Maeterlinck

critiqué par Débézed - (Besançon - 72 ans)
9 etoiles
Un modèle social
Maurice Maeterlinck est non seulement un écrivain dont le talent a été reconnu par l’Académie suédoise qui lui a décerné le Prix Nobel de littérature en 1911, il est aussi un grand admirateur et un vrai spécialiste des apidés. il maitrise la pratique de l’apiculture et connait la science des « apitologues ». Il a écrit cet ouvrage, publié en...

sans couverture

Corrompu de Patrick Nieto

critiqué par CC.RIDER - (61 ans)
9 etoiles
Excellent
Le 21 octobre 2011, en Libye, Mansour Al-Shamikh apprend la nouvelle de l’assassinat de Mouammar Kadhafi pour lequel il devait exécuter une mission spéciale. Ce proche du Raïs sait que les traitrises vont se multiplier et qu’il va vite se retrouver dans un rôle de proie comme il le vit dans le terrible cauchemar qui hante ses nuits… Le 12...

Page 1 de 7 Suivante Fin