Nouvelles parutions selon la date fournie par Amazon.fr

Page 1 de 7 Suivante Fin

sans couverture

Les démons de Simon Liberati

critiqué par Krysaline - (Paris - 55 ans)
9 etoiles
Sexe, drogues et décadence
De Simon Libérati, je n'ai lu que « California Girls », et quel bouquin !!! J'avais littéralement « a-do-ré » et il est resté dans mon top ten d'ailleurs ! Certes, c'était plutôt pour le sujet que je m'étais penché sur ce récit (en non pour l'auteur que je découvrais alors…), mais cette fois-ci c'est bien pour l'écrivain que j'ai...

sans couverture

Un printemps pénivauxois de Jean-François Chalot, Collectif

critiqué par Jemo76 - (Yainville - 85 ans)
8 etoiles
Une chronique municipale
La démocratie participative est à la mode… On pourrait s’en réjouir, tant la démocratie représentative a montré ses limites, quand les représentants des citoyens s’empressent de renier leurs promesses électorales sous les prétextes les plus divers. Malheureusement, la façon dont les pouvoirs en place depuis des décennies ont conçu et utilisé la participation des Français sur les sujets qui les...

sans couverture

Bad de Chloé Esposito

critiqué par Christine40 - (64 ans)
1 etoiles
A FUIR
Le livre m'est tombé des mains. Grossier, limite pornographique, violent, sans morale. Une littérature qui vogue sur la vague du bling bling, mode et réseaux sociaux. Aucun filtre, je me demande même comment il a pu trouver un éditeur. Alvie, alcoolo chic se débarrasse de sa soeur jumelle, de son mari, de son amant et, sur un itinéraire européen jonché de cadavres...

sans couverture

Les Intrépides de Andrea Campanella (Scénario), Anthony Mazza (Dessin)

critiqué par Blue Boy - (Saint-Denis - - ans)
7 etoiles
Loin, si loin du Brésil
Sao Paulo, Brésil, 1950. Alors que les préparatifs pour la Coupe du monde de football battent leur plein, Jorge, cheminot, meurt brutalement dans un terrible accident ferroviaire. Luiz et sa sœur aînée Vera se retrouvent orphelins, sans le sou. La compagnie où travaillait leur père refuse de reconnaître ses responsabilités liées à des problèmes de maintenance. Leurs enfants pourront-ils faire...

sans couverture

Lumière du monde. La beauté de l'Église et le génie catholique de Association Marie de Nazareth

critiqué par Maranatha - (48 ans)
8 etoiles
Je suis la lumière du monde.
Un petit livre édité par les éditions Marie de Nazareth qui fait le tour de la question de l'Eglise en 90 pages. Oui c'est un panégyrique mais pas que. Il met en lumière tout ce que représente l'Eglise, tous les bienfaits qu'elle a apportés au monde. Il n'occulte pas les erreurs, évoque les grands principes, les grands saints, combat les idées reçues...

sans couverture

Fais-le bien et laisse dire de Adeline Lafouine

critiqué par Débézed - (Besançon - 73 ans)
8 etoiles
Vivre librement sa sexualité
Le 6 août 2014, la vie d’Adeline Lafouine, c’est le pseudonyme qu’elle utilise sur la Toile pour afficher les photos prises par son mari lors des séances libertines auxquelles ils participent régulièrement, bascule complètement. Une photo de son sein dénudé qu’elle a prise elle-même sur son lieu de travail au Parlement suisse de Berne, est publiée par le Neue Zürcher...

sans couverture

Les Mystères de Hobtown, Tome 1 : L'Affaire des hommes disparus de Kris Bertin (Scénario), Alexander Forbes (Dessin)

critiqué par Blue Boy - (Saint-Denis - - ans)
7 etoiles
Esprit de Lynch, es-tu là ?
Il y a quelque chose qui ne tourne pas rond dans la petite ville de Hobtown. Des habitants disparaissent mystérieusement, tandis que les meurtres se succèdent sans que l’on parvienne à mettre la main sur l’assassin. Dana, une lycéenne passionnée d’enquêtes policières, va tenter avec ses amis de résoudre cette énigme qui empoisonne la vie de la cité paisible… Paru en...

sans couverture

Les Demoiselles de Anne-Gaëlle Huon

critiqué par Nathavh - (55 ans)
10 etoiles
une pépite
1923, Fago, un petit village d'Espagne. La pauvreté menace de séparer Rosa - 15 ans - et sa soeur adorée Alma - son aînée de 2 ans - de leur grand-mère. Pour éviter cela, Rosa convainc Alma à prendre la route avec d'autres filles du village, celles que l'on nomme "les hirondelles". Elles partent pour six mois, traversant les dangereuses...

sans couverture

Ghost Kid de Tiburce Oger

critiqué par Hervé28 - (Chartres - 51 ans)
8 etoiles
Une autre vision du western
J’avais adoré « Buffalo Runner », où je découvrais le dessinateur Tiburce Oger. Je relis d’ailleurs régulièrement ce one shot avec un plaisir non dissimulé. Alors lorsque j’ai appris que Tiburce Oger sortait un nouvel opus, je n’ai pas attendu la sortie de l’édition courante en couleur pour me ruer sur l’édition en noir et blanc, qui d’un point de vue...

sans couverture

Déchéance de D.C. Friart

critiqué par La plume de l'édition - (50 ans)
8 etoiles
A lire absolument !
C'est un livre prenant où l’on découvre Ethan et ses pensées les plus sombre ainsi que Bree qui est sa lumière. On ressent pendant toute la lecture, beaucoup d’émotion. Livre refermé on se languit de lire la suite....

sans couverture

Mes amours souterraines de Olivier Sourisse

critiqué par C-MDS - (30 ans)
10 etoiles
Un très beau roman de fidélité et de mise en péril.
« Fortune, gloire, puissance ? Je veux un trésor qui les contient toutes. Je veux…la jeunesse ». Le Diable est satisfait de la réponse de Faust. Il savait. Revenir. Se souvenir. Sombrer dans les eaux troubles de la mémoire : l’écrivain se penche au bord du livre. C’est sa vie, tout est charrié. 1982. Deux jeunes garçons de Nantes s’aiment. La cité...

sans couverture

Charlotte impératrice - tome 2 - L'empire de Fabien Nury (Scénario), Matthieu Bonhomme (Dessin)

critiqué par Hervé28 - (Chartres - 51 ans)
8 etoiles
Passionnant !
Avec ce second volume d'une série qui finalement en comptera 4, les auteurs se sont surpassés. Cet opus est encore meilleur que le précédent. Le dessin de Matthieu Bonhomme est superbe , et même magnifique dans la version noir et blanc que j'ai acquis. Côté scénario Fabien Nury mêle adroitement fiction et réalité en donnant sans nul doute un rôle un...

sans couverture

Vieilles canailles de Johan Coquelin

critiqué par Anio7 - (47 ans)
10 etoiles
Vieilles canailles
Une pièce très agréable à lire et qui fait énormément de bien en cette période sensible. Je me suis régulièrement surpris à me fendre la poire de bon cœur. Ces vieux sont d'une vitalité à toute épreuve et resteront longtemps dans ma mémoire ! ...

sans couverture

Une nuit à Rome - tome 4 de Jim

critiqué par Hervé28 - (Chartres - 51 ans)
8 etoiles
clap de fin magistral
Clap de fin avec ce quatrième volume. C'est assez rare dans la bande dessinée de voir les personnages vieillir et là Jim le fait intelligemment. Je lis cette série de diptyque depuis 2012 , et je relis souvent ces albums avec plaisir. et je suis heureux de constater que les personnages, notamment Raphaël colle plus à un homme de 50 ans que...

sans couverture

Jeannot de Loïc Clément (Scénario), Carole Maurel (Dessin)

critiqué par Blue Boy - (Saint-Denis - - ans)
8 etoiles
Comédie romantico-végétale à l'âge de la sagesse
Jeannot, retraité, possède un don unique : il peut communiquer avec les arbres et les plantes. Pourtant, pour ce jardinier dans l’âme, ce don est devenu un calvaire, et ça ne s’arrange pas avec le temps. Les échanges amoureux entre les arbres de son jardin le mettent en pétard ! De plus, Jeannot est obsédé par l’ordre et n’hésite pas...

sans couverture

L'odeur de la colle en pot de Adèle Bréau

critiqué par Sundernono - (Nice - 37 ans)
8 etoiles
Nineties
Septembre 1991, Caroline du haut de ses treize ans rentre en quatrième. Petite particularité, cette rentrée se fait dans un nouvel établissement. Le stress ! Avec ses parents et sa sœur Charlotte, Caro a quitté la banlieue pour s'installer dans un grand appartement parisien parallèlement au changement de poste de son père de plus en plus accaparé par son travail. L'auteure nous...

sans couverture

Yoakum, un crime d'honneur de Tyree Bailey

critiqué par Le rat des champs - (70 ans)
10 etoiles
De la part de la soeur morte
Waouw.... ! Un coup de poing, une gifle. Un chef d'oeuvre aussi, et croyez-moi, je pèse mes mots. Il y a un souffle là-dedans, mais aussi le style d'un immense écrivain, qui me fait penser à John Steinbeck, excusez du peu. Pour ceux qui ne le connaîtraient pas, Tyree Bailey vit dans un pénitencier au Texas, il a été...

sans couverture

L'injuste destin du pangolin de Collectif

critiqué par Catinus - (Liège - 69 ans)
8 etoiles
Epatant !
Avant de devenir un livre, ce fut un feuilleton radiophonique sur les ondes radios de la Rtbf. Une écriture à cinq, à la manière d’un cadavre exquis : un commence le récit, les autres continuent avec chacun son style tout en veillant à conserver une unité dans l’histoire. Une histoire d’amour au temps du corona covid-19. C’est aussi la chronologie...

sans couverture

Raven - tome 1 - Némésis de Mathieu Lauffray

critiqué par Hervé28 - (Chartres - 51 ans)
8 etoiles
Embarquez pour une belle aventure de pirates
Je lis ici ou là beaucoup d'avis réservé sur ce nouvel album de Mathieu Lauffray, car je pense que certains l'ont lu à l'aulne de "Long John Silver", série ô combien réussie de ces dernières années. Pour ma part, j'ai passé un très agréable moment à la lecture de cet opus. Avec un incipit faisant furieusement songer à la première page de...

sans couverture

Le jour où Kennedy n'est pas mort de R. J. Ellory

critiqué par Clubber14 - (Paris - 40 ans)
9 etoiles
Et si l'Histoire ne tenait qu'à quelques instants ?
Présentation de l'éditeur : C’est l’une des histoires les plus connues au monde – et l’une des plus obscures. Le 22 novembre 1963, le cortège présidentiel de John F. Kennedy traverse Dealey Plaza. Lui et son épouse Jackie saluent la foule, quand soudain… Quand soudain rien : le président ne mourra pas ce jour-là. En revanche, peu après, le photojournaliste Mitch Newman apprend le suicide de son ex-fiancée,...

sans couverture

Un homme averti ne vaut rien de Romain Sardou

critiqué par Pascale Ew. - (53 ans)
8 etoiles
Héritiers malgré eux
Michael Monroe, orphelin anglais, tombe amoureux de Jennifer, la femme de Conrad Muir, magnat richissime. Hélas, cet amour semble impossible... Mathilde Bateman est la fille de John, chef d’un clan irlandais aux États-Unis rival des Muir et tout aussi riche. Elle entend se démarquer de sa famille en étant honnête et entreprend de découvrir un secret de famille. Cela ressemble à...

sans couverture

Un amour de Kessel de Dominique Missika

critiqué par Veneziano - (Paris - 42 ans)
8 etoiles
La liaison de Kessel avec Germaine Sablon
Joseph Kessel, aviateur réputé, écrivain et journaliste de renom, multiplie les conquêtes amoureuses, malgré son mariage, ce qu'il assume presque au grand jour. Face à la chanteuse Germaine Sablon, forte personnalité, diva du music-hall, il ne résiste pas à l'envie de la séduire et y arrive. Ces deux tempéraments trempés se frottent l'un à l'autre, pour de grandes phases de...

sans couverture

Les Insulés - Exilés politiques en Corse de Antoine Hatzenberger

critiqué par CC.RIDER - (62 ans)
6 etoiles
Un peu léger
Contrairement aux insulaires qui sont les habitants d’une île (en l’occurrence la Corse), les insulés sont des personnalités politiques exilées pour diverses raisons de circonstance et selon le bon vouloir du pouvoir en place. En 1953, Habib Bourguiba, leader indépendantiste tunisien, se retrouve en Corse après avoir séjourné en divers lieux du sud et autres îles. De même, mais plus...

sans couverture

Luca de Franck Thilliez

critiqué par Pierrot - (Villeurbanne - 68 ans)
8 etoiles
Le mal un bien nécessaire.
Résumé éditeur : Partout, il y a la terreur. Celle d’une jeune femme dans une chambre d’hôtel sordide, ventre loué à prix d’or pour un couple en mal d’enfant, et qui s’évapore comme elle était arrivée. Celle d’un corps mutilé qui gît au fond d’une fosse creusée dans la forêt. Celle d’un homme qui connaît le jour et l’heure de sa mort....

sans couverture

Soit dit en passant: Autobiographie de Woody Allen

critiqué par Poet75 - (Paris - 64 ans)
8 etoiles
Plaidoyer pro domo
À propos de l’affaire Woody Allen, puisqu’il faut en parler en ces termes, l’acteur espagnol Javier Bardem, l’un de ceux qui ont eu assez de cran pour prendre la défense du cinéaste, avec, entre autres, Alec Baldwin et Scarlett Johansson, Javier Bardem donc a dénoncé un « lynchage en place publique ». Les mots sont forts mais semblent conformes à...

sans couverture

Géante: Histoire de celle qui parcourut le monde à la recherche de la liberté de Jean-Christophe Deveney (Scénario), Núria Tamarit (Dessin)

critiqué par Blue Boy - (Saint-Denis - - ans)
8 etoiles
Le ciel est la limite
Elle était une fois… Céleste abandonnée au cœur de la montagne. D’une taille gigantesque, l’enfant fut recueillie dans une famille de six frères. Tous acceptèrent avec enthousiasme cette jeune géante. Mais alors que les années passaient, Céleste quittait doucement l’enfance alors que ses frères partaient vivre leur vie. A l’étroit dans la ferme familiale, elle commençait à son tour à...

sans couverture

Un été avec Pascal de Antoine Compagnon

critiqué par Poet75 - (Paris - 64 ans)
9 etoiles
"Un effrayant génie"
Commencée en 2013 avec Montaigne, la collection d’ouvrage consacrée à divers écrivains, philosophes, poètes avec qui l’on est invité à passer un été (collection reprenant d’ailleurs des émissions diffusées sur France Inter) s’est enrichie chaque année d’un nouveau volume. Après Montaigne donc, il y eut Proust, Baudelaire, Hugo, Machiavel, Homère, Valéry et, cette année, Pascal. Sans surprise, c’est Antoine Compagnon,...

sans couverture

Procédure Dublin de Juliette Jourdan

critiqué par Débézed - (Besançon - 73 ans)
7 etoiles
S'investir pour exister
La narratrice, entre soixante et soixante-dix ans, divorcée, retraitée par anticipation, pour tromper son ennui, s’est, comme de nombreux sexagénaires, investie dans le bénévolat. Elle s’est engagée dans le soutien aux migrants. Amère et même aigrie, après une vie sans grand amour avec un grand-père tripoteur, un père décédé trop tôt, une mère remariée dont elle ne supporte pas le...

sans couverture

Transperceneige Extinctions - Acte 2 de Matz (Scénario), Jean-Marc Rochette (Scénario et dessin)

critiqué par Blue Boy - (Saint-Denis - - ans)
7 etoiles
Aller-simple vers l’apocalypse
L’apocalypse a finalement eu lieu, et le « train aux mille et un wagons » a entamé son périple à travers les continents pour tenter de sauver le maximum de gens. Dans cet enfer gelé où les températures ne cessent de chuter, un père et son fils vont tenter de rejoindre la gare où le transperceneige doit faire escale. Une...

sans couverture

Peau d'Homme de Hubert (Scénario), Zanzim (Dessin)

critiqué par Nathavh - (55 ans)
10 etoiles
UNE PETITE MERVEILLE
Ce roman graphique est une petite merveille ! Cela commence comme un conte, le titre d'ailleurs est un peu un clin d'oeil à Charles Perrault et son "Peau d'âne". L'action se passe dans une ville italienne de la Renaissance comme Florence. Bianca est en âge de se marier. Ses parents lui trouvent le fils d'un riche marchand, Giovanni. Il...

Page 1 de 7 Suivante Fin