Nouvelles parutions selon la date fournie par Amazon.fr

Page 1 de 7 Suivante Fin

sans couverture

Roxana sur les fils du temps - Tome 3 : L'union fait la force de Nathalie Dessy

critiqué par Nathy82 - (Verviers - 36 ans)
10 etoiles
Très bon livre
Roxana, l’ange des animaux, s’épanouit : sa clinique vétérinaire est bien achalandée, ses amis la couvrent d’affection et ses pouvoirs, toujours plus grands, lui permettent de réparer toutes les injustices. La vie est belle, il ne manquerait que Thomas pour que son bonheur soit parfait… Mais voilà que Thomas, son Thomas, va se marier et qu’une enquête est ouverte pour...

sans couverture

Le cordonnier juif et l'enfant de Francis Simon

critiqué par Jacques masquart - (52 ans)
9 etoiles
cordonnier juif et l'enfant
L’oeuvre est écrite d’une plume légère, usant de phrases courtes et hachées, qui cinglent et entraînent dans ce maelstrom que nous pouvons communément appeler,« une autre histoire de juifs », avec son incontournable Shoah, ses déportations, ses traques, ses camps de concentration, ses juifs rescapés qui ne cessent de autoflagellation pour être restés vivants, pour n’avoir pas suivi le cortège...

sans couverture

L'Embâcle de Sylvie Dazy, Camille Cazaubon (Dessin)

critiqué par Débézed - (Besançon - 71 ans)
7 etoiles
L'embâcle après la débâcle
Ce roman, c’est l’histoire d’une petite ville de province comme il y en a tellement en France, elle est plutôt banale, sa plus grande originalité résidant dans sa situation au bord d’un fleuve qui peut la submerger dans ses plus fortes colères. Et, comme toutes les villes de France, elle fait l’objet des attentions des édiles locales, des urbanistes visionnaires,...

sans couverture

L'Ordre des choses de Jean-François Pigeat, Camille Cazaubon (Dessin)

critiqué par Débézed - (Besançon - 71 ans)
8 etoiles
Un enfant qui pourrait ne pas naître
En lisant ce livre, j’ai très vite pensé à un roman de Jonathan Coe, la deuxième partie d’un diptyque commencé avec « Bienvenue au club » et complété par celui que j’évoque « Le cercle fermé ». Ce livre raconte l’histoire d’une bande de copains qui se retrouvent après qu’ils ont terminé leurs études, qu’ils se sont installés dans leur...

sans couverture

Le premier oeuf de Pâques de Zemanel, Amélie Dufour (Dessin)

critiqué par Page - (Rennes - 30 ans)
10 etoiles
Conte explicatif
"Le premier œuf de Pâques" de Zemael et Amélie Dufour est un album du Père Castor, sorti en 2010 pour la première fois. C’est un conte explicatif sur l’origine de la décoration des œufs. Une poule part de chez elle, en direction du palais de la reine des poules, afin de concourir pour le plus bel œuf. Toutefois en cours de...

sans couverture

Ce n'était qu'une simple promesse de Yann Déjaury

critiqué par Killing79 - (Chamalieres - 39 ans)
8 etoiles
Jeunesse et secret
1995, Bretagne, six amis passent leurs vacances ensemble. Grande insouciance, petits bonheurs, l'envie de ne jamais se séparer et une promesse scellée dans le granit: celle de se retrouver dans 20 ans, qu'importe les aléas.2015, la vie les a rattrapés et, le jour venu, un seul a tenu son engagement. Malgré cet acte manqué, il organise un séjour ludique dans...

sans couverture

Comme elle l’imagine de Stéphanie Dupays

critiqué par Nathavh - (54 ans)
9 etoiles
Amour et monde virtuel
Laure est professeur de littérature, spécialiste de Flaubert. C'est via les réseaux sociaux qu'elle a rencontré Vincent. Ils ont des goûts communs, les vieux films noir et blanc et la littérature. Laure a hâte en rentrant de scruter son téléphone. Il faut qu'elle voie si Vincent est disponible, c'est addictif, viscéral. Elle décortique sa page FB, la...

sans couverture

Le comte de Mazzara de Alexandre Dumas

critiqué par Killeur.extreme - (Genève - 37 ans)
7 etoiles
Le Jettateur
Synopsis : Alexandre Dumas reçoit d'un ami Petruccelli Della Gattina une histoire qu'il lui prie d'écrire à la seule condition d'être nommé, avec ce courrier, il reçoit une invitation à déjeuner du vicomte Alphonse de Quinzac, celui bien qu'étant plus l'ami de son fils que le sien ne se rend pas moins à l'invitation en emportant le manuscrit, il...

sans couverture

Derrière l'envers du décor de Joaquim Cauqueraumont, Gwen Guégan (Dessin)

critiqué par Débézed - (Besançon - 71 ans)
8 etoiles
Juste quelques mots
Selon la fiche de présentation, « Joaquim Cauqueraumont est une éponge, un écouteur, une saison climatique en Bretagne ». Pour son éditeur « C’est un explorateur qui vit en permanence dans la quête d’une illumination, dans la recherche de ce qui va pouvoir l’enrichir émotionnellement, intellectuellement, spirituellement ». Pour le lecteur c’est un artiste des mots, de la formule, un...

sans couverture

Le projet Bleiberg - tome 3 - Le patient 302 de David Khara, Serge Le Tendre (Scénario), Frédéric Peynet (Dessin)

critiqué par Septularisen - (Luxembourg - 51 ans)
4 etoiles
UN FINAL CLASSIQUE, BEAUCOUP TROP CLASSIQUE!
L’histoire de ce troisième volume de la série «Le projet Bleiberg » reprend exactement là où nous l’avions laissée à la fin du deuxième volume. Sur les indications d’ Andreï Planic le propriétaire de la librairie «Deep Zone. Le Temple de l’Imaginaire», ancien membre repenti du «consortium», nos trois héros, - Le Jay, Jacky et Eytan,se rendent dans un ancien...

sans couverture

Lalala est là ! (1CD audio) de Julie Bonnie, Robin Feix (Dessin)

critiqué par Débézed - (Besançon - 71 ans)
8 etoiles
Conte musical en couleur
« Lalala est un bébé qui vient de naître. A peine a-t-il ouvert les mirettes, Qu’il attrape son chat Crapette Et part à la découverte. » Ainsi débute une histoire fantastique, un conte onirique, écrit et mis en musique dans un magnifique livre-disque par Julie Bonnie une maman qui a déjà parcouru un bout de route dans la chanson et la littérature. Elle est...

sans couverture

De Mao à Jésus de Pierre-Alban Delannoy

critiqué par CC.RIDER - (60 ans)
6 etoiles
L'esprit de Bernard souffle toujours à Clairvaux
Ayant bénéficié d’une éducation catholique, Pierre-Alban Delannoy trouve un premier accomplissement en s’engageant vers 20 ans dans un mouvement extrémiste et violent, la Gauche Prolétarienne, inspirée de la pensée du président Mao, revue et corrigée par Benny Levy. Son mot d’ordre principal, « Servir le peuple », peut donner une impression d’altruisme ou de philanthropie, mais quand on sait qu’il se réfère...

sans couverture

L'Ukraine, une histoire entre deux destins de Pierre Lorrain

critiqué par Débézed - (Besançon - 71 ans)
8 etoiles
Histoire d'une nation divisée
Près de trente ans après son indépendance, l’Ukraine n’a toujours pas trouvé la paix, la stabilité et la prospérité qui devrait faire de ce pays, l’un de plus étendus et des plus riches d’Europe, une nation moderne, prospère et puissante. Il est resté le chaudron en perpétuelle ébullition qu’il est depuis plus de mille ans au cœur de l’Europe là...

sans couverture

Dix poèmes + six de Ernest Hemingway

critiqué par Septularisen - (Luxembourg - 51 ans)
5 etoiles
«Et le vers amoureux, ils doivent bien avoir fini quelque part».
«L’INEXPRIMABLE» (mars 1917) Quand les insectes de juin faisaient des cercles Autour de l’arc électrique au coin de la rue Et faisaient des ombres régulières sur le sol ; Quand tu te promenais pieds nus Dans la lumière sombre et chaude de juin Là où la rosée de l’herbe fraîche baignait tes pieds – Quand tu as entendu un banjo sonnant Sous le porche de l’autre côté...

sans couverture

Le Mépris de la démocratie: Retour sur le traitement médiatique des élections présidentielles de 2002 et 2017 de Mathias Reymond

critiqué par Mathieu971 - (32 ans)
10 etoiles
les merdias au garde-à-vous
"À chaque mobilisation sociale, à chaque conflit militaire, à chaque élection, le constat ne varie pas : les médias sont des médias de parti pris. Avec des nuances quand ce sont des médias de masse. Sans nuances – et cela peut se comprendre – quand ce sont des médias d’opinion. Le même processus, « information-mobilisation-culpabilisation », est ajusté à la...

sans couverture

Nelson - tome 20 - Prince des desserts de Bertschy

critiqué par Septularisen - (Luxembourg - 51 ans)
6 etoiles
NESON, INFERNAL!... COMME TOUJOURS!
Je ne présente plus Nelson, l'insupportable diablotin orange, qui un jour s’est incrusté dans la vie de Julie, une jeune et jolie célibataire, et de Floyd, son labrador très engourdi. Rappelez-vous : après le vol d'un rouleau de PQ à son bureau, Julie se voit condamnée à accueillir, sans possibilité de retour à l'expéditeur, un petit diable relativement inoffensif... Du...

sans couverture

Une drôle de fille de Armel Job

critiqué par Nathavh - (54 ans)
10 etoiles
Une drôle de fille
Direction Martfort, une petite ville de province dans les années 50. Nous sommes à la campagne et la famille Borj - Ruben et Gilda et leurs enfants Astrid et Rémi - famille sans histoire tient une boulangerie florissante. Imaginez-vous, par l'odeur du pain chaud et des croissants, poussant la porte de la boulangerie pour y chercher une douceur le dimanche,...

sans couverture

Belle-Amie de Harold Cobert

critiqué par Nathavh - (54 ans)
9 etoiles
Belle-amie
Quel pari fou et audacieux d'imaginer la suite de "Bel-Ami" de Guy de Maupassant publié en 1885. Un pari tenu et avec brio sous la plume d'Harold Cobert. J'avais lu au préalable le texte original, occasion pour moi de lire un classique mais je vous assure ce n'est absolument pas nécessaire pour plonger dans "Belle-Amie" car l'auteur habilement nous plante...

sans couverture

Le camp de l'humiliation de Yu-Kyeong Kim

critiqué par Débézed - (Besançon - 71 ans)
8 etoiles
La déportation en Corée du Nord
Pour bien comprendre la dimension dramatique qui imprègne ce livre, il faut savoir que l’auteure est une romancière nord-coréenne qui a fui son pays pour se réfugier au Sud au début des années deux mille. Elle se cache derrière ce pseudonyme pour protéger les parents qu’elle a encore là-bas et certainement aussi les amis qui l’ont aidé à s’expatrier pour...

sans couverture

Figuiers, les secrets de la culture et de la taille de Jean-Paul Gallerand

critiqué par CC.RIDER - (60 ans)
8 etoiles
Un bel arbre donne de beaux fruits
Un figuier peut vivre jusqu'à 300 ans. Il lui faut aux alentours de 7 ans pour atteindre une pleine production. Le figuier pousse partout mais il gèle entre - 10 et - 17 selon les variétés. Même si le figuier gèle il repart des racines, bien entendu il faut attendre 6 ans pour qu'il reconstitue sa structure et produise à...

sans couverture

Suiza de Bénédicte Belpois

critiqué par Killing79 - (Chamalieres - 39 ans)
8 etoiles
Amour rural
Présentation de l'éditeur La tranquillité d'un village de Galice est perturbée par l'arrivée d'une jeune femme à la sensualité renversante, d'autant plus attirante qu'elle est l'innocence même. Comme tous ceux qui la croisent, Tomás est fou d'elle. Leur passion dramatique, dans la lignée de L'Amant de lady Chatterley ou de L'été meurtrier, illustre comment un désir peut se transformer en...

sans couverture

L'homme que j'aime de Eva Kavian, Marie Campion (Dessin)

critiqué par Débézed - (Besançon - 71 ans)
8 etoiles
Concentré d'amour
J’ai découvert le talent d’Eva Kavian il y a tout juste un an après avoir acquis un de ces précédents recueils à la Foire du livre de Bruxelles. Dans ce texte datant de plusieurs années, elle parle d’amour, d’ « Amour en cours, amour qui court, amour au secours, amour discours, amour toujours, amour trop court, amour, amours, toujours, toujours,...

sans couverture

Cet étrange nazi qui sauva mon père de François Heisbourg

critiqué par Septularisen - (Luxembourg - 51 ans)
6 etoiles
L'ODYSSÉE OUBLIÉE DU BARON VON HOININGEN
François HEISBOURG (*1949), qui nous a plus habitués aux livres de Géostratégie change ici complétement de registre et nous propose la biographie de «l’étrange » baron Franz Von HOININGEN (1888-1973). Né en Alsace (alors en Allemagne), militaire bardé de décorations et blessé au cours de la Première Guerre Mondiale, démobilisé en 1920, il fait ensuite un beau mariage...

sans couverture

Mary Stuart, la reine aux trois couronnes de Luc Mary

critiqué par Mandarine - (47 ans)
9 etoiles
Une biographie passionnante et très pédagogique !
Qui ne connaît pas Mary Stuart ? Qui n’a jamais voulu savoir qui se cachait derrière cette femme ? Je me suis tout de suite plongée dans cette biographie de Luc Mary avec l’espoir que cela me soit accessible et qu’enfin je comprenne ce pan de l’histoire très énigmatique pour moi ! Je vous le dis de suite, j’ai beaucoup aimé...

sans couverture

Balle tragique pour une série Z de Roger Seiter (Scénario), Pascal Regnauld (Dessin)

critiqué par Shelton - (Chalon-sur-Saône - 62 ans)
9 etoiles
Un très bon album, une one-shot de qualité !
Bien sûr, si je vous dis qu’une actrice s’écroule atteinte d’une balle réelle lors d’un tournage à Hollywood au sein des studios Disney… vous allez trouver cela très étrange ! D’ailleurs, il s’agit bien d’une histoire Treize étrange, label appartenant aux Editions Glénat qui fête d’ailleurs leur anniversaire cette année… 50 ans d’éditions ! Mais revenons à notre mort très étrange...

sans couverture

Le musée de la girouette et du ventilateur de Eric Dejaeger

critiqué par Débézed - (Besançon - 71 ans)
7 etoiles
Poésie cocasse
« Au musée de la girouette et du ventilateur les visiteurs se voient offrir un cache-nez à l’entrée Le conservateur avait remarqué que de nombreuses personnes s’enrhumaient durant la visite. … » Le Barde du Pays noir qui hante les lieux, aurait-il, tel un M’Bappé des espaces d’exposition, enrhumé tous les visiteurs avec ses poèmes tous plus cocasses les uns que les autres ? Dans ce recueil de...

sans couverture

L'Outsider de Stephen King

critiqué par Darkvador - (Falck - 51 ans)
8 etoiles
Digne d'une enquête d'X Files
Stephen King va sur ses 72 ans. Et il réussit encore à me surprendre. Il arrive à se renouveler tout en étant fidèle à sa réputation. Avec ce roman il est au paroxysme de son talent. C'est une histoire pourtant vue et revue mais le maître nous fait un roman prenant , addictif, au suspense intenable. Beaucoup énormément d'action. L'histoire: Le corps...

sans couverture

Vasarely - Le partage des formes de Collectif

critiqué par Veneziano - (Paris - 41 ans)
10 etoiles
La géométrie et l'optique au service d'un beau universel
Victor Vasarely, artiste plasticien hongrois ayant pratiqué essentiellement en France, a contribué le mouvement optique, ou Op' Art, dans les années 1950. S'il a commencé à peindre des sortes de trompe-l'oeil sur motifs zébrés ou tigrés, il en est progressivement venu à épurer ses lignes vers des formes géométriques, car ils reprennent ce qui existent dans le cosmos et contribuent...

sans couverture

Le Neuvieme orgasme est toujours le meilleur de Anne-Michèle Hamesse

critiqué par Débézed - (Besançon - 71 ans)
8 etoiles
Eros et Thanatos
Après un premier recueil de nouvelles, « Ma voisine a hurlé toute la nuit », publié au Cactus Inébranlable éditions en 2016, Anne-Michèle Hamesse récidive avec ce nouveau recueil où elle déploie les mêmes qualités que celles que j’avais soulignées lors de la première publication. « Avec son style limpide, académique, précis, appuyé sur des phrases plutôt courtes même si...

sans couverture

On ne sort pas avec un prof ! de Daniel Bastié

critiqué par Sam mas - (33 ans)
7 etoiles
ON NE SORT PAS AVEC UN PROF !
Jocelyne est une adolescente comme il en existence beaucoup. Dix-sept ans, presque dix-huit, elle songe forcément à l'amour et à l'homme de sa vie. Comme elle ne parvient pas à se fixer sur un garçon, elle flashe sur un de ses profs. Un petit jeune qui débute dans le métier et qui y met énormément de conviction. Comment se manifester...

Page 1 de 7 Suivante Fin