Nouvelles parutions selon la date fournie par Amazon.fr

Page 1 de 7 Suivante Fin

sans couverture

Des Origines de l'Espèce: Melting pot vs Aïoli de Marthe Lobreau

critiqué par Lecteuraddict - (60 ans)
8 etoiles
Rencontres, amours et secrets dans la cité phocéenne
Un PDG issu d'une vieille famille new-yorkaise se rend à Marseille pour y enterrer un aïeul dont le squelette a réapparu après 70 ans après sa disparition et liquider les dernières possessions de sa famille dans cette ville. Accompagné de ses amis, qui sont aussi ses plus proches collaborateurs, de son majordome, de ses gardes du corps et d'une avocate,...

sans couverture

Journal d'un amour perdu de Éric-Emmanuel Schmitt

critiqué par Nathavh - (54 ans)
9 etoiles
Journal d'un amour perdu
"Maman est morte ce matin et c'est la première fois qu'elle me fait de la peine" C'est ainsi que commence le dernier roman d'Eric-Emmanuel Schmitt, il nous parle du deuil et de la disparition de sa maman. Un roman rempli d'amour pour la femme de sa vie, sa maman, pour qui il portait un amour incommensurable, fusionnel. Il vivait sa vie...

sans couverture

L'Avenue, la Kasbah de Daniel Soil

critiqué par Débézed - (Besançon - 72 ans)
7 etoiles
Le Printemps arabe
Daniel Soil est un diplomate belge, il était en poste en Tunisie au moment où les émeutes du Printemps arabe ont éclaté, il y représentait les intérêts de la région Wallonie-Bruxelles. Très fortement marqué par cette insurrection populaire, il a voulu transcrire dans ce roman ce qu’il a vu et entendu mais surtout éprouvé au contact de ce peuple en...

sans couverture

Miss Patchouli de Tania Neuman-Ova

critiqué par Débézed - (Besançon - 72 ans)
6 etoiles
Querelle générationnelle
Après une jeunesse tumultueuse, Lilou a eu trois filles avec deux maris différents, l’aînée restée avec son père avec laquelle elle vit en parfaite harmonie et les deux plus jeunes qui vivent encore dans le foyer familial avec leur mère et leur père. Alana la plus âgée des deux est très instable, elle inflige une vie infernale, au-delà même du...

sans couverture

Mes Trente Glorieuses de Anne Gallois

critiqué par Alma - (- ans)
9 etoiles
Un temps que les moins de 20 ans ne peuvent pas connaître
Dans MES TRENTE GLORIEUSES Anne Gallois nous parle d'un temps que les moins de 20 ans ne peuvent pas connaître ….....celui des Trente Glorieuses. Elle confie à une narratrice : Margot Bourdillon, le soin de faire vivre ou revivre au lecteur cette période où la France,sortie de la guerre, était en pleine croissance, où les conditions de vie s'amélioraient...

sans couverture

Gunfighter - Tome 01 de Christophe Bec (Scénario), Michel Rouge (Dessin)

critiqué par Hervé28 - (Chartres - 50 ans)
8 etoiles
Western classique mais très prenant
J'ai été très agréablement surpris à la lecture de ce premier volume signé Christophe Bec , que j'avais plus l'habitude de lire dans dans récit de science-fiction, souvent complexe à lire. Mais ici, le classicisme de Christophe Bec me surprend. Car j'ai découvert avec ce premier opus (le récit comprendra 2 volumes) un récit classique qui nous renvoie aussi bien vers des...

sans couverture

Boy Diola de Yancouba Diémé

critiqué par CC.RIDER - (61 ans)
6 etoiles
De Casamance à Aulnay sous bois
En juillet 2001, Aperaw, immigré sénégalais de première génération, revient au pays accompagné de ses fils dont l'auteur, Yancouba alors âgé de onze ans. Il veut leur faire découvrir leur terre d’origine, la Casamance. Ils séjournent dans le village natal du père, Kagnarou, en plein pays diola. Ils y restent le temps de découvrir un autre monde, bien différent...

sans couverture

Les Aventures Extra-Solaires: La planète aux épines de Alex Sol

critiqué par PlumedeCrime - (30 ans)
9 etoiles
Génial !
J’ai vraiment été transportée dans les aventures extra-solaires. Les personnages sont attachants et l’intrigue, bien que se passant dans le futur, touche des sujets et problématiques actuellement présents dans notre société. Il y a beaucoup de sensibilité et j’étais un roller coaster d’émotions. J’espère découvrir d’autres planètes et vivre d’autres aventures ! En bref, j’ai adoré....

sans couverture

Musée de la Libération de Paris Musée du général Leclerc Musée Jean Moulin - Guide des collections de Collectif

critiqué par Veneziano - (Paris - 41 ans)
8 etoiles
Libérer Paris
Paris musée, établissement public de la ville de Paris, présente de manière synthétique le triple musée relative à sa Libération, à Jean Moulin et au général Leclerc. La cause immédiate en est l'inauguration de leur nouveau site commun, au-dessus du site de commandement du colonel Rol-Tanguy. Comme pour l'ancien siège à la gare Montparnasse, les trois collections se suivent pour...

sans couverture

Le cœur de l'Angleterre de Jonathan Coe

critiqué par Patman - (56 ans)
9 etoiles
et de trois !
Vous avez aimé "Bienvenue au Club" et "Le Cercle fermé" ? ...alors celui-ci est pour vous ! Le diptyque est donc devenu triptyque puisque ce "Coeur de l'Angleterre" n'est autre qu'une suite des deux précédents. On retrouve Benjamin Trotter et sa soeur Loïs, Doug, le meilleur copain, Paul le frère arriviste et détesté dans cette région de Birmingham si bien...

sans couverture

Trismus de Matthieu Peck

critiqué par Débézed - (Besançon - 72 ans)
8 etoiles
Paris, la Zone
« Paris, trente ans bientôt. Trente ans que j’y traîne mes peines et mes apathies, mes joies et mes doutes… ». Léo un pur produit des banlieues nord de Paris, tout comme Matthieu Peck qui raconte ses déambulations parisiennes, essaie d’écrire un livre pour sortir de la situation très précaire dans laquelle il se débat depuis trop longtemps. « Je...

sans couverture

D'innombrables soleils de Emmanuelle Pirotte

critiqué par Nathavh - (54 ans)
7 etoiles
Passion et création
Une joie de retrouver la plume d'Emmanuelle Pirotte. J'avais adoré son tout premier roman "Today we live", j'étais mitigée pour le second , c'est la raison pour laquelle j'avais envie de retrouver sa plume et je dois bien vous avouer qu'en finissant la lecture que je ne savais pas très bien quoi en penser ? J'ai laissé un...

sans couverture

Nous étions nés pour être heureux de Lionel Duroy

critiqué par Alma - (- ans)
8 etoiles
L'heure de la réconciliation a-t-elle sonné ?
Un repas de famille, dans la maison de Paul en Provence. Un déjeuner de retrouvailles, à l'initiative de trois de ses frères. Depuis 30 ans ils avaient mis Paul au ban de la famille, à la suite de son premier roman : CHAGRIN, où il révélait les sinistres conditions de vie de leur enfance,...

sans couverture

Deux filles de leur père de Pierre Louÿs

critiqué par Débézed - (Besançon - 72 ans)
8 etoiles
Polissonnes
L’œuvre érotique de Pierre Louÿs est considérable, elle le place parmi les auteurs les plus prolifiques du genre, elle « reste encore très imparfaitement connue, tant il reste de manuscrits inédits à découvrir ». Celui qui a permis l’édition du présent opuscule a été acquis lors d’une vente à l’Hôtel Drouot, en novembre 2018, après un long cheminement de ventes...

sans couverture

Les guerres intérieures de Valérie Tong Cuong

critiqué par Nathavh - (54 ans)
10 etoiles
Gros coup de coeur
Attention coup de coeur de la rentrée ???? Pax Monnier est un acteur de seconde zone mais tout peut changer car il vient de recevoir le coup de fil qu'il n'attendait plus. Un grand réalisateur, Peter Sveberg veut le voir pour lui proposer un rôle dans une heure top chrono ! Juste le temps de rentrer chez lui se changer pour arriver...

sans couverture

Baïkonour de Odile D'Oultremont

critiqué par Nathavh - (54 ans)
10 etoiles
Baïkonour
C'est le deuxième roman de ma compatriote Odile d'Oultremont, le premier - honte à moi - dormant toujours dans mon Himalaya à lire a été couronné du prix de la "Closerie des lilas" et du "Prix des lecteurs de Club". Direction, le golfe de Gascogne, Kerlé, une petite bourgade de Bretagne au bord de l'océan. L'océan, un personnage à part entière du...

sans couverture

Les étrangers de Didier Delome, Camille Cazaubon (Dessin)

critiqué par Débézed - (Besançon - 72 ans)
8 etoiles
Mère agonie
Dans son précédent livre, « Jours de dèche », Didier Delome raconte l’irrésistible descente aux enfers d’un flambeur qu’il pourrait bien avoir été. J’avais écrit dans mon commentaire que cette histoire n’était pas close qu’il lui faudrait un autre développement où il raconterait ses démêlés avec le monde de l’édition pour faire publier son livre, son histoire invraisemblable, son parcours...

sans couverture

Soif de Amélie Nothomb

critiqué par Catinus - (Liège - 68 ans)
8 etoiles
Un livre qui fera date
Dans le journal « La Libre Belgique » du mercredi 21 août 2019, Amélie Nothomb confie : depuis que j’ai 2 ans et demi, j’ai voulu raconter l’histoire de Jésus mais je n’étais jamais prête à le faire. Je reportais sans cesse, jusqu’au printemps 2018 quand je me suis dit : « Ma vieille, tu as maintenant plus de...

sans couverture

Ceux qui partent de Jeanne Benameur

critiqué par Nathavh - (54 ans)
9 etoiles
Ceux qui partent
Ceux qui partent, c'est l'histoire d'une poignée d'émigrants ayant fait le choix en 1910 de venir vivre en Amérique, mus par un sentiment d'espoir et de liberté. Vivre une autre vie, reconstruire pour certains, s'épanouir et se révéler pour d'autres, vivre leurs rêves. A l'arrivée sur le bateau, un jeune étudiant en droit; Andrew Jonsson les photographie. Avec son...

sans couverture

La Terre invisible de Hubert Mingarelli

critiqué par CC.RIDER - (61 ans)
7 etoiles
La petite musique de Mingarelli
À Dinslaken, dans l’Allemagne vaincue de juillet 1945, un photographe de guerre n’arrive pas à se décider à rembarquer et à retourner chez lui. Quelque chose le retient sur place. Le hasard de ses promenades lui fait rencontrer de pauvres gens partis sur les routes à la recherche d’un abri. Quand il reçoit l’ordre de pendre un procureur, son supérieur,...

sans couverture

Les yeux rouges de Myriam Leroy

critiqué par Nathavh - (54 ans)
8 etoiles
les yeux rouges
Second roman de ma compatriote Myriam Leroy. Journaliste, chroniqueuse radio, célèbre dans mon pays, elle nous livre ici un récit glaçant, angoissant sur un sujet qu'elle connaît bien pour en avoir malheureusement été victime il y a quelques années, bien avant l'affaire Weinstein... le harcèlement. "Il s'appelait Denis. Il était enchanté. Nous ne nous connaissions pas. Enfin, de...

sans couverture

Civilizations de Laurent Binet

critiqué par Veneziano - (Paris - 41 ans)
9 etoiles
La conquête de l'Espagne par les Incas
Christophe Colomb ne va pas jusqu'en Amérique et s'arrête à Cuba, la Reine du Groenland se rend, elle, sur ce continent nouveau, et ce sont les Incas qui débarquent en Espagne pour conquérir le pays. Atahualpa, leur Empereur, fils du Soleil ou présumé tel, devient Roi de ce pays et détrône Charles Quint, avec l'appui du roi de France, François...

sans couverture

Tous les hommes n'habitent pas le monde de la même façon de Jean-Paul Dubois

critiqué par Nathavh - (54 ans)
9 etoiles
Tous les hommes n'habitent pas le monde de la même façon
C'est le premier Jean-Paul Dubois que je lis et c'est une très belle découverte de cette RL2019. Je sens que je vais faire remonter "La succession" qui m'attend dans ma PAL. Ce récit raconté à la première personne par Paul Hansen se déroule dans le milieu carcéral. En effet, nous sommes au pénitencier de Montréal, à seulement quelques kilomètres...

sans couverture

Nuit sorcière de Evelyne Wilwerth

critiqué par Débézed - (Besançon - 72 ans)
7 etoiles
Lettre fattale
Le 15 novembre, le beaujolais nouveau est arrivé mais il n’est pas venu seul, Lorenzo a reçu sa lettre, la fameuse lettre qui hante notamment tous ceux qui travaillent dans les grandes société industrielles risquant de migrer à la première opportunité vers des cieux plus propices aux investisseurs. Il n’a même pas besoin d’ouvrir l’enveloppe, il sait qu’il est bon...

sans couverture

La Grande Supercherie Chretienne de Théophile De Giraud

critiqué par Débézed - (Besançon - 72 ans)
7 etoiles
Pour y croire
Théophile de Giraud est, selon son éditeur, l’un des principaux représentants actuels de l’antinatalisme en langue française. Il a fondé la fête des Non-Parents à Bruxelles. Pour étayer sa thèse, il a exploré les textes fondateurs de la religion chrétienne : Evangiles, Nouveau Testament, et certains écrits de Pères de l’Eglise. Il en a retiré ce petit recueil par lequel,...

sans couverture

Dessins soignants de Richard Nagy

critiqué par CHALOT - (71 ans)
10 etoiles
corrosif et tendre
Richard Nagy est à la fois un aide soignant passionné par ce travail difficile mais très utile et à la fois un dessinateur de talent. https://youtu.be/SIQG1QvxvJI Dans son livre « Dessins soignants » paru le 24 juillet 2019, Nagy nous présente 42 dessins corrosifs pour la plupart et pleins de tendresse pour certains. Il y présente les conditions de travail et les cadences insupportables...

sans couverture

Brest, bombes sur les murs de Michèle Corfdir

critiqué par CHALOT - (71 ans)
9 etoiles
Un polar passionnant et soigné dans l'écriture
Brest bombes sur les murs roman de Michèle Cordier éditions Alain Bargain 383 pages 2ème trimestre 2018 Un polar dit local à déguster J'aime bien fouiner dans les librairies pour y trouver des romans écrits par des auteurs « locaux ». On y trouve de tout, comme ce roman que j'ai délaissé au bout de la 60 ème page après plusieurs tentatives ou celui ci écrit par Michèle Cordier....roman...

sans couverture

Pornic, Poste restante: Une enquête du Commissaire Anconi de Rémi Devallière

critiqué par CHALOT - (71 ans)
8 etoiles
Un bon polar
« Pornic poste restante » roman écrit par Rémi Devallière Editions Alain Bargain 351 pages 2ème semestre 2019 Anconi, commissaire de police au 36 quai des Orfèves à Paris passe d'agréables vacances en compagnie de son épouse, Hilda, à Pornic, en avril 1987... Pourquoi avoir choisi cette année pour dater cette fiction ? La réponse vous sera donnée à la fin de votre lecture, patientez ! Nos deux héros pensaient prendre du repos...

sans couverture

Mademoiselle Alice de Sophie Capitelle

critiqué par Bernard2 - (DAX - 70 ans)
6 etoiles
Petit roman pour l'été
A la fin de la Grande Guerre, lorsqu’Alice se retrouve ruinée, elle est contrainte de vendre le château dont elle a hérité. L’acquéreur n’est autre que celui dont elle est jadis tombée éperdument amoureuse, mais qui l’a délaissée pour en épouser une autre. Alice, pour survivre, n’a d’autre choix que de devenir la gouvernante de son ancien amant. On devine aisément...

sans couverture

La Rumeur du fleuve de Alain Paraillous

critiqué par Bernard2 - (DAX - 70 ans)
7 etoiles
Un beau sujet pour ce roman de terroir
Au début du XIXème siècle, sur les bords de la Garonne. Les gabares, tirées par des bœufs, voire des hommes, sont remplacées par des bateaux à moteur. La culture locale du chanvre, pour les cordages, s‘écroule. Julien, personnage central du roman, décide de cultiver le tabac, alors très en vogue, et dont la production n’est plus depuis la Révolution exclusivement réservée...

Page 1 de 7 Suivante Fin