Nouvelles parutions selon la date fournie par Amazon.fr

Début Précédente Page 7 de 7

sans couverture

L'ami arménien de Andreï Makine

critiqué par Pucksimberg - (Toulon - 41 ans)
9 etoiles
Une amitié adolescente sur fond sibérien
Le nouveau roman d’Andreï Makine est touchant et empreint de nostalgie et nous plonge dans « le Royaume d’Arménie » évoqué d’une façon si vive que le lecteur en sort presque émerveillé malgré la dureté du contexte dépeint. Le narrateur, double de l’écrivain comme le souligne la quatrième de couverture, se souvient d’une amitié construite lors de ses treize ans avec...

sans couverture

Celle qui pleurait sous l'eau de Niko Tackian

critiqué par Mimi62 - (Plaisance-du-Touch (31) - 68 ans)
7 etoiles
Sans prétention mais efficace
Un polar à la construction plutôt classique mêlant cependant deux enquêtes. L'une sur un suicide a priori sans interrogation et l'autre portant sur le héros principal, Tomar, pris dans les rouages rigides de la justice. Il faut aux enquêteurs de la détermination, de la persévérance jusqu'à dépasser les limites de la loi pour réussir à faire bouger une justice rigide plus...

sans couverture

En deux coups les gros de Patrick Boutin

critiqué par Herculine Zabulon - (- ans)
8 etoiles
A la foreuse
Divertissants, ces récits? Peut-on d'ailleurs parler de récits? Ce sont plutôt des foreuses qui s'attaquent à la grisaille de nos vies et de nos maux-mots. Les vernis et les plombs pètent, les gangues éclatent. Restent des bizarres béances. Te penche pas trop, ou c'est la chute. Un vertige qui révèle au moins deux bijoux noirs : "Verres solitaires" et "Mentir...

sans couverture

Prolégomènes de Bêtise Quantique de Dr Lichic, JiCé Ditróy (Dessin)

critiqué par Débézed - (Besançon - 74 ans)
7 etoiles
Pataphysique et surréalisme
« Contrairement à la connerie qui n’est que le cul de sac de l’intelligence, la Bêtise ouvre au chercheur d’innombrables pistes de réflexion, jusqu’aux confins de la pensée cartésienne et même au-delà ». Afin de démonter ce postulat, le peintre JiCé Ditroy et le l’auteur Dr Lichic ont réuni leur talent respectif comme l’a fait avant eux Linda Klieger Stillman...

sans couverture

Mon garçon de Xavier de Moulins

critiqué par Veneziano - (Paris - 43 ans)
8 etoiles
Peines sentimentales et amour filial
Marcus, le fils du narrateur, devient victime d'accident et connaît des peines de coeur. Son père vient de divorcer, et a lui-même souffert de sa séparation avec sa petite amie Carla, à l'âge de son fils. Ces circonstances poussent le narrateur à se rapprocher de lui, à vouloir les montrer son attachement à lui, sans que cela prenne la forme...

sans couverture

Patrick Dewaere : À part ça la vie est belle de Laurent-Frédéric Bollée (Scénario), Maran Hrachyan (Dessin)

critiqué par Blue Boy - (Saint-Denis - - ans)
8 etoiles
Vie et mort d’une étoile filante du 7e art
Disparu beaucoup trop tôt à l’âge de 35 ans, l’acteur avait choisi de mettre fin à ses jours, plongeant ses admirateurs dans la sidération. Et pourtant, Dewaere, cet enfant terrible du cinéma, était au bout du rouleau, souffrant de la direction que prenait sa carrière et du manque de reconnaissance de ses pairs. Abonné aux rôles de dépressifs ou de...

sans couverture

La familia grande de Camille Kouchner

critiqué par CHALOT - (73 ans)
9 etoiles
roman et essai : un livre courageux
"La familia grande" livre de Camille Kouchner éditions Seuil janvier 2021 J'ai beaucoup hésité avant de lire cette oeuvre , le battage médiatique m'ayant indisposé. J'ai ouvert le livre hier soir et j'ai attendu la fin pour le refermer. Le titre est bien trouvé, c'est une grande famille recomposée.... Ce sont au départ des intellectuels, à gauche, engagés, ayant une conception libertaire de l'éducation des enfants...

sans couverture

La Magie des Rashtarian: L'Énigme de la Femme électrique de Jimmy Sabater

critiqué par Kevgallio - (31 ans)
10 etoiles
Original et surprenant
Depuis quelque temps Laura souffre d'un mal que les médecins n'expliquent pas. Dès qu'elle s'énerve, les appareils électriques à proximité s'activent. Au départ cette curiosité semble amusante. Seulement ce "mal" grandit en elle et Laura peut envoyer des charges mortelles à ceux qui barrent sa route. La jeune et jolie Institutrice va bientôt être décrite et pourchassée commeun monstre. Mais...

sans couverture

1984 de Jean-Christophe Derrien (Scénario), Rémi Torregrossa (Dessin)

critiqué par Blue Boy - (Saint-Denis - - ans)
7 etoiles
Miroir noir de notre présent au futur antérieur
En l’espace de deux mois ce ne seront pas moins de quatre adaptations de « 1984 » qui auront été publiées (une en novembre 2020 et trois ce mois-ci). Il faut dire que 70 ans après la sortie française du célèbre livre de George Orwell, désormais entré dans le domaine public, plusieurs éditeurs (Soleil, Sarbacane, Rocher et Grasset) se tenaient...

sans couverture

Abysse de Leïla Zerhouni

critiqué par Kinbote - (Jumet - 62 ans)
8 etoiles
Une histoire d'amitié
ABYSSE, c’est huit textes-souvenirs pour raconter une amitié dans la région du Centre, en Belgique. Deux adolescentes de 14 ans scellent une amitié à la faveur du séchage d’un cours de maths pour trouver refuge dans un petit café de La Louvière… « Quel plaisir de se sentir affranchie de toute obscure formule mathématique et d’échapper au joug des adultes...

sans couverture

Au temps du corona de Jean-Claude Martin

critiqué par Débézed - (Besançon - 74 ans)
7 etoiles
Poésie antivirale
Comme tous les Français, et d’autres citoyens de divers pays, Jean-Claude Martin a été confiné chez lui du 23 mars au 7 mai 2020 pour participer à la lutte contre l’invasion du Coronavirus, il en a tiré ce petit recueil de textes courts ou plus exactement de poésie en prose. Il explique lui-même sa démarche littéraire dans un texte écrit...

sans couverture

La Danse de la tarentule de Claire Blanchard

critiqué par Nathavh - (56 ans)
7 etoiles
Une claque ! enfance maltraitée
Émilie Renard a 40 ans. C'est avec ses deux enfants Grégoire et Lucas qu'elle revient au Croisic, à Ker Kroaz la maison de son enfance. Vingt ans qu'elle a fui celle qui vient de mourir, celle qu'elle a aimé plus que tout et qui lui a volé sa petite enfance; Marie sa mère. Retour dans les années 80, Ker Kroaz, ce...

sans couverture

Sauvageon de Françoise Lison-Leroy

critiqué par Débézed - (Besançon - 74 ans)
7 etoiles
Petit Pierre enfant peu désiré
C’est un tout petit recueil de poésie en prose, ou alors en vers longs, une trentaine de pages, deux paragraphes ou deux strophes par pages selon l’option qu’on a choisi : prose ou vers, cinq ou six lignes, jamais plus. Rassemblés en quatre parties qui racontent la vie de Sauvageon. Sauvageon c’est petit Pierre : « Petit Pierre. Petite braise....

sans couverture

Sully: mon pays d'en France de C''Nabum

critiqué par CHALOT - (73 ans)
10 etoiles
délicieuse nostalgie
« Sully : mon Pays d'en France » livre de C''Nabum 358 pages Book editions decembre 2020 358 pages Un beau pays et de la mostalgie plein mon panier ! L'auteur, conteur, bonimenteur, poète nous remet un manuscrit original où se mêlent des morceaux de vie de personnages de son enfance, de souvenirs personnels et de contes. Les personnes « portraitisées » ressemblent parfois, à s'y méprendre, à des hommes et des femmes que des...

sans couverture

La laïcité, une exception menacée de Jean-François Chalot

critiqué par Jemo76 - (Yainville - 86 ans)
9 etoiles
Pour mieux comprendre
La laïcité fait couler beaucoup d’encre... Encensée par les uns, vilipendée par les autres, elle ne laisse pas indifférent. Ce principe républicain ne doit pas être confondu avec le « sécularisme » de nombreux autres pays occidentaux qui, bien qu’ayant officiellement séparé les Églises de l’État, tolèrent les religions en privilégiant celles du plus grand nombre et en oubliant les agnostiques et...

sans couverture

Le dernier temps de Jean K. Saintfort

critiqué par Janikay - (54 ans)
10 etoiles
un récit hors norme
Un récit hors norme, à la fois roman, conte, poésie... À force d’exercices de méditation et autres, les Errants, peuple non-violent, acquièrent de nouveaux pouvoirs. Mais ce peuple étrange dérange car il revient sur une terre où se trouve un minerai rare. Les intérêts économiques des grandes puissances n’ont aucune envie de se laisser déposséder. C’est aussi une romance d’une tendresse,...

sans couverture

Délits d'initiales de Jean-Philippe Querton

critiqué par Débézed - (Besançon - 74 ans)
8 etoiles
des mots, des aphorismes, un éditeur
Quand on est probablement le meilleur dénicheur de d’auteurs d’aphorismes de Belgique francophone, il est quelque peu téméraire de s’éditer soi-même au risque d’être moins talentueux que ceux qu’on publie. Jean-Philippe Querton a osé le pari, il s’est placé prudemment sous la bannière de grands maîtres : Jules Renard, Christian Dotremont, Julien Torma, André Stas, Georges Perros, Eric Chevillard et...

sans couverture

La boussole des rêves de Jean-Jacques Marimbert

critiqué par Débézed - (Besançon - 74 ans)
8 etoiles
Paix et sérénité en mots et en images
La première chose que j’ai vue en prenant ce recueil, après la qualité de l’édition, c’est la sérénité qui se dégage aussi bien des personnages des douze dessins, en noir et blanc, à la mine de plomb, qui l’illustrent que celle qui se dégage des textes. Sérénité, quiétude, irénisme, paix, calme et beauté sont les premiers mots qui viennent à...

sans couverture

Le dernier mot de Sébastien Haton

critiqué par Setanne - (45 ans)
10 etoiles
Excellent !!! ????????
Ce roman est très bon ! J’en ai été tour à tour et dans le désordre, séduite, surprise, captivée, amusée ...par Sylvie héroïne centrale du roman. De cette mère et épouse mais pas que, Sébastien Haton livre un tableau très réussi ! Idem pour les autres membres de cette famille et l’ambiance et les évènements font frissonner et tenir...

sans couverture

L'annihilatrice à couettes de Guilhem

critiqué par CC.RIDER - (63 ans)
9 etoiles
Fantaisie humoristique
Quelque part sur la mer, le jeune Lupin se réveille, flottant très loin des côtes. Et c’est sous lla forme d’une truite-garou qu’il est repêché par un vieil homme nommé Le Pêcheur. Lupin était le chevalier à la canne à pêche de l’épisode précédent. Il était redevenu simple apprenti boulanger de 16 ans. Alors que l’Archange s’apprête à partir à...

sans couverture

Les Mystères de Hobtown, tome 2 : L'Ermite maudit de Kris Bertin (Scénario), Alexander Forbes (Dessin)

critiqué par Blue Boy - (Saint-Denis - - ans)
8 etoiles
Histoire de fantômes en Nouvelle-Ecosse
Le temps des fêtes approche, mais les mystères ne prennent pas de vacances dans la petite ville de Hobtown, en Nouvelle-Ecosse. Cette fois, c’est Pauline et Brennan, membres du club de détectives amateurs, qui sont envoyés à l’académie de Knotty Pines, qui forme l’élite de Hobtown depuis plusieurs générations. Mais les sombres corridors de ce prestigieux établissement abritent de nombreux...

sans couverture

Le sabre et le turban - Jusqu'où ira la Turquie ? de Jean-François Colosimo

critiqué par CHALOT - (73 ans)
10 etoiles
analyse exceptionnelle
«  Le sabre et le turban » Jusqu'où ira la Turquie ? Livre de Jean-François Colosimo Les éditions du cerf 207 pages novembre 2020 Ce qui relie Atatürk à Erdogan Erdoğan et Atatürk ne sont pas si différents que cela. Tout semble les séparer, l'un présenté comme laïque et moderniste, voire universaliste et l'autre comme islamiste et particulièrement rétrograde. L'auteur dans un document fouillé, documenté et très bien écrit rapproche ces...

sans couverture

Lou ! Sonata - Tome 01 de Julien Neel

critiqué par Shelton - (Chalon-sur-Saône - 64 ans)
8 etoiles
Bon début de sonate !
Julien Neel est un auteur de bandes dessinées qui à 28 ans crée le personnage de Lou, une petite fille dont les lecteurs – certains croient qu’il n’y a que des filles pour lire les aventures de Lou mais ils se trompent – vont suivre les péripéties quotidiennes durant 8 albums… On la découvre quand elle entre au collège… En 2014,...

sans couverture

Il faut flinguer Ramirez, Tome 2 de Nicolas Petrimaux

critiqué par Elko - (Niort - 44 ans)
8 etoiles
Les non-dits du Silent Man
Bilan à la fin du tome 1 : c’est un beau merdier ! Ramirez est poursuivi par la pègre mexicaine qui veut le flinguer. La police le recherche pour l’attentat à l’explosif de la Robotop. Et il fait route avec 2 braqueuses fugitives (et leur butin) qui elles aussi font les gros titres. Bref un sacré sac de nœuds. Dans cet album certaines...

sans couverture

Rose de Chine de Marie B. Guérin

critiqué par CHALOT - (73 ans)
10 etoiles
un bijou en écriture
« Rose de Chine » roman de Marie B.Guérin éditions Artena 213 pages décembre 2020 Une renaissance L'auteure signe son deuxième roman. Ce livre nous conte l'histoire de Rose, cette jeune femme dont j'ai fait connaissance en lisant le premier roman « Un amour de Rose ». Il n'est pas obligatoire d'avoir dégusté le premier pour croquer celui-ci. Rose est une professionnelle reconnue et accomplie mais elle commence à s'ennuyer dans la...

sans couverture

Les Ateliers de la Meuse: Itinéraires d’une entreprise liégeoise (1835-1918) de Michel Rutten, Erwin Woos

critiqué par Saule - (Bruxelles - 55 ans)
8 etoiles
Révolution industrielle à Liège
Cet ouvrage publié par les éditions de la province de Liège et écrit par des historiens retrace la vie d'une entreprise Liégeoise sur la période 1835-1918, autant dire l'âge d'or de Liège. Liège s'est en effet construit une solide réputation pendant la révolution industrielle, pensons à John Cockerill dont on parlait à tous les jeunes écoliers de ma génération. Les...

sans couverture

Traque en deux temps de Michel Cherchi

critiqué par CC.RIDER - (63 ans)
8 etoiles
Espionnage et fantastique
En août 2018, au Nicaragua, Rob Sterling et Alex Garcia, tous deux agents de la CIA, tombent dans une embuscade. Leur guide Ramiro est abattu. Rob et Alex se réfugient dans une grotte où ils comptent défendre chèrement leur peau dans l’attente des secours. Mais un tir de roquette fait s’effondrer leur refuge sur eux. Une équipe, intervenue en hélico...

sans couverture

Silex and the city, Tome 9 : La dérive des confinements de Jul

critiqué par Lucien3433 - (24 ans)
8 etoiles
Silex and the city opus 9 : Une nouvelle pépite
Fidèle à sa volonté de coller à l’actualité, « la dérive des confinements », nouvelle aventure de la famille dotcom aux temps préhistoriques, est un véritable bijou. Drôle, décapant, il revisite la courte histoire du Covid 19 dans le sens d’une dérision qui nous fait du bien. « J’ai depuis toujours voulu mélanger l’humour des dessins de presse avec de...

sans couverture

Les aventures de Buck Danny - Classic - Tome 7 : Sea dart de Frédéric Marniquet (Scénario), Frédéric Zumbiehl (Scénario), André Le Bras (Dessin)

critiqué par Hervé28 - (Chartres - 51 ans)
7 etoiles
une aventure certes "classic" de Buck Danny, mais très efficace.
Changement de dessinateur pour ce "Buck Danny Classic", mais André Le Bras n'est pas un parfait inconnu sur la série, en effet, celui-ci avait déjà signé "les oiseaux noirs #2", avec toujours le même défaut, à mon goût (des visages un peu trop lisses). J'ai regretté quelques erreurs dans le scénario malgré la présence de deux auteurs (les scénaristes s’emmêlent dans...

sans couverture

Non aux inégalités obscènes ! Oui à de plus justes partages ! : Le long confinement… Et demain ? de Gabriel Langouët

critiqué par Veneziano - (Paris - 43 ans)
8 etoiles
Des risques sociaux du confinement
Ce sociologue et universitaire à la retraite étudie, pendant le grand confinement dur de 2020, quelles peuvent devenir les conséquences économiques et sociales de cette inédite mise sous cloche. Cette dernière constitue pour lui le risque d'une aggravation des inégalités, dont il dresse l'état des lieux chiffrés. Il e profite pour proposer une remise à plat du système de production...

Début Précédente Page 7 de 7