Nouvelles parutions selon la date fournie par Amazon.fr

Début Précédente Page 7 de 7

sans couverture

Nouvelles d'ailleurs: La terre promise de Georges Daniel Rebillard

critiqué par Georges Daniel - (75 ans)
9 etoiles
Nouvelles d'ailleurs
Ces nouvelles, à la frontière entre réalité et chimère, ont un point commun : l'Amour. Ce cocktail d'histoires se passe dans des mondes parallèles, mais bien semblables au nôtre. Recette de ce cocktail dynamisant et rafraîchissant : deux doses d'Amour sentimental, deux doses d'Amour charnel, une dose d'angoisse et de mystère, pincées d'ironie, de malice, de dérision, un soupçon d'impertinence....

sans couverture

Undertaker - tome 4 - L'Ombre d'Hippocrate de Xavier Dorison (Scénario), Ralph Meyer (Dessin)

critiqué par Hervé28 - (Chartres - 48 ans)
8 etoiles
Une chasse à l'homme haletante
Je pense que Jonas Crow finit par s'inscrire définitivement dans le monde du western en bande dessinée avec cet album. Même s'il est écrasé par la personnalité plus que machiavélique de Jéronimus Quint alias l'Ogre, dans cet opus. D'ailleurs cet album fait la part belle aux seconds rôles, que ce soit Lin ou Rose Prairie. Le scénario de Dorison est très...

sans couverture

La mémoire des morts de Éric Berg

critiqué par Killing79 - (Chamalieres - 38 ans)
9 etoiles
Thriller d'ambiance
Après Sebastian Fitzek, Eric Berg est seulement le deuxième écrivain de polars allemands que je lis. Ne connaissant ni son nom, ni son style et ne lisant toujours pas la quatrième de couverture, j’ai pris ma barque, je me suis installé sur cette l’île isolée et j’ai assisté à cette réunion d’anciens amis. « La mémoire des morts » nous est...

sans couverture

Omelette de Alain Doucet

critiqué par Pjb33 - (66 ans)
10 etoiles
le patron et l'ouvrier
"Tout ça s'est passé si vite. En quelques jours. L'homme se dit qu'une vie c'est rien." L'homme en question est un ouvrier proche de la retraite. Depuis la mort de sa femme, il a acquis quelques poules pondeuses. La toute dernière, noire, qu'il surnomme Noirpiote, pond des œufs exceptionnellement gros, qu’il fait cuire et apporte à la cantine de l’usine pour son repas...

sans couverture

Il s'appelait Ptirou de Yves Sente (Scénario), Laurent Verron (Dessin)

critiqué par Hervé28 - (Chartres - 48 ans)
10 etoiles
Un album nostalgique et réussi.
Avant tout, je dois préciser que j’ai abandonné la lecture des " Spirou et Fantasio" depuis quelques années. Bien sûr, je m’étais rué dès leur sortie vers les albums "Une aventure de Spirou vu par… ", mais quelle déception ! Les repreneurs, pourtant reconnus, comme Vehlmann, Frank Legall ou Yoann ou encore Fabrice Tarrin n’ont pas réussi à me convaincre....

sans couverture

Bug : Livre 1 de Enki Bilal

critiqué par Blue Boy - (Saint-Denis - - ans)
6 etoiles
Coup de cafard
2043 : la panique s’est emparée du monde civilisé. Le grand bug informatique tant redouté en l’an 2000 a finalement eu lieu, avec des répercussions gravissimes sur les moyens de communication et de transports partout sur Terre. Kameron Obb, seul survivant d’une mission spatiale mise à mal par le bug, est victime d’un mystérieux virus électronique qui lui transmet toutes...

sans couverture

Emma G. Wildford de Zidrou (Scénario), Édith (Dessin)

critiqué par Blue Boy - (Saint-Denis - - ans)
9 etoiles
Would you like a cup of (iced-)tea ?
Lors d’une expédition en Laponie, l’explorateur et archéologue Roald Hodges Junior a disparu mystérieusement sans laisser de traces. Eperdument amoureuse, sa fiancée, Emma G. Wildford, décide alors de partir à sa recherche. Sa quête lui révélera la vérité, mais pas celle à laquelle elle pouvait s’attendre, et surtout pas des plus romantiques… Zidrou et Edith nous livrent ici un drame romantique...

sans couverture

Léopold II, potentat congolais de Pierre-Luc Plasman

critiqué par Saint Jean-Baptiste - (Ottignies - 82 ans)
10 etoiles
Léopold II, un roi trop grand pour son pays
Il est des noms dans l’Histoire qui garderont à jamais une auréole de gloire, tels Louis IX, Jeanne d’Arc, La Fayette, le Maréchal Ney et, plus près de nous, les Churchill et de Gaulle... Il en est d’autres qui, pour toujours, porteront le poids de l’opprobre et du mépris. Léopold II, Roi des Belges de 1865 à 1909, est de...

sans couverture

Nouky et les Pères Noël de Antoine Blocier

critiqué par CHALOT - (70 ans)
10 etoiles
conte social
Nouky et les pères Noël Texte d’Antoine Blocier Illustrations de Mariève Daumal 19 pages Novembre 2017 Editions du bout de la rue Conte de Noël éducatif Ce petit livre pour enfant va vous ravir. Nouky, petite fille va avec ses parents et sa petite sœur au marché où elle va rencontrer plusieurs pères Noël ….. L’un d’entre eux l’intrigue : il est tout vert, lui, alors que ses «...

sans couverture

Autour de Blake & Mortimer - tome 10 - La machine Jacobs de Pierre Sterckx (Scénario), Edgar Pierre Jacobs (Dessin)

critiqué par Hervé28 - (Chartres - 48 ans)
6 etoiles
Un ouvrage en mi-teinte
Je n'avais pas accroché au précédent livre de de Pierre Sterckx "l'art d'Hergé", pourtant avec une très belle iconographie (mais beaucoup de cases agrandies) et un texte peu adapté. En outre, cet ouvrage était inutile pour ceux qui, comme moi, avaient déjà "la chronologie d'une œuvre" . Possédant pas mal d'ouvrages sur Jacobs ("opéra de papier", "le manuscrit de Jacobs", quelques...

sans couverture

NOTES sur les NOMS de la NATURE de Philippe Annocque, Florence Lelièvre (Dessin)

critiqué par Eric Eliès - (43 ans)
8 etoiles
Les apparences sont trompeuses !
Comment souvent avec Philippe Annocque, ce petit livre est un OLNI (objet littérairement non identifiable). A première vue, cette mince plaquette paraît être un recueil de courts poèmes, tels des haïkus disposés deux ou trois par pages, mais - presque en simple application du titre ! – il ressemble davantage à une sorte de compilation des notes de bas de...

sans couverture

L'œuvre des pieux de Valérie Lys

critiqué par CC.RIDER - (60 ans)
9 etoiles
À conseiller
Ayant à peine résolu une affaire dans la ville de Quimper, le commissaire Velcro est aussitôt récupéré par Delcourt, son collègue de Rennes alors qu’il espérait enfin rentrer à Paris pour profiter un peu de son canapé et de sa clarinette. Sur le lieu du crime, un appartement inoccupé, Velcro découvre un homme torse nu, agenouillé sur le sol, un...

sans couverture

Le Gardien de Harold Pinter

critiqué par Septularisen - (Luxembourg - 50 ans)
7 etoiles
« Qu’est-ce que vous faites… quand le seau est plein ?: - On le vide. »
La trame du «Gardien» (1960) est des plus simples. Au début de la pièce, Aston, un homme sans métier bien défini, sauve des coups, lors d’une rixe dans un café, un clochard assez âgé : Davies. Il l’accueille ensuite dans son logement, une simple pièce complètement encombrée des objets les plus divers. Davies accepte du bout des lèvres l’hospitalité d’Aston et...

sans couverture

Ar-Men: L'enfer des enfers de Emmanuel Lepage

critiqué par Hervé28 - (Chartres - 48 ans)
10 etoiles
L'Enfer des enfers !
Cela finit par devenir une habitude, celle d'acheter "le dernier Lepage", les yeux fermés. Et bien, encore une fois, je n'ai nullement été déçu par son nouveau one-shot dédié au célèbre phare au large de l'ïle de Sein, Ar-Men, justement surnommé "l'Enfer des enfers". Emmanuel Lepage ne se contente pas ici de retracer l'histoire de la construction difficile du phare, à...

sans couverture

Lefranc, Tome 28 : Le principe d'Heisenberg de Jacques Martin, François Corteggiani (Scénario), Christophe Alvès (Dessin)

critiqué par Shelton - (Chalon-sur-Saône - 61 ans)
8 etoiles
Du solide à lire avec un peu de nostalgie...
C’est en 1952 que Jacques Martin, l’auteur de bandes dessinées et pas l’amuseur public, ouvre les aventures de Guy Lefranc par un remarquable album, La grande menace. Je n’étais pas encore lecteur de bédés car pas encore né et comme le rythme de parution fut assez lent, j’avoue que je n’avais pas trop de retard quand je me mis à...

sans couverture

La reine du bal de Alafair Burke, Anne Damour, Mary Higgins Clark

critiqué par Alapage - (45 ans)
8 etoiles
J'ai bien aimé l'ambiance!
On peut bien tout avoir dans la vie... l'amour, la gloire, l'argent, mais personne ne semble à l'abri d'un meurtre crapuleux! Virginia Wakeling avait tout pour être heureuse dont une fortune colossale. Son défunt mari Robert avait réussi dans les affaires et créé un empire. Depuis son décès, les enfants s'occupaient de l'entreprise et Virginia distribuait sa fortune auprès de différentes...

sans couverture

Enfants de La Meute de Jérémy Bouquin

critiqué par Killing79 - (Chamalieres - 38 ans)
9 etoiles
Réalisme sombre et violent
Présentation de l'éditeur Garry a roulé toute une journée pour arriver à La Meute, ce village dans le Jura, terre d'enfance où il n'a pas mis les pieds depuis plus de seize ans mais où il est venu chercher un refuge, où il pense que personne ne pourra le trouver. Avec lui il y a un gamin, un Yannis de huit...

sans couverture

La disparue de Saint-Maur de Jean-Christophe Portes

critiqué par Angel54 - (64 ans)
1 etoiles
Consternant mais aussi affligeant !
Troisième roman de cet auteur et une fois encore il confirme qu'il n'appartient pas à ses pairs, ou tout au moins ceux qu'il pense l'être. Flaubert, Féval, Dumas et autre Walter Scott se tournent et virevoltent dans leurs tombeaux. Les pauvres ! Vraiment un bide, je n'ose employer le terme de littéraire, pour qualifier ce livre. Sur la forme nullité parfaite,...

sans couverture

Sans équipage de Claude Raucy, Jean Morette (Dessin)

critiqué par Débézed - (Besançon - 70 ans)
9 etoiles
Douleur d'enfance
« frère ô frère à quoi bon ces tempêtes ces nuages comme des taupinières dans un ciel sans étoiles » Que d’amour faut-il avoir dans le cœur pour s’adresser ainsi à un frère certainement disparu beaucoup trop vite « on dit en latin que tu vogues avec les anges » On sent que ce frère n’était pas qu’un frère qu’il était beaucoup plus, quelque chose comme un...

sans couverture

César : L'exposition de Collectif

critiqué par Veneziano - (Paris - 40 ans)
9 etoiles
La rétrospective d'un artiste polyvalent
César a conçu une oeuvre plus riche qu'elle peut paraître au premier regard. Les vingt ans de la disparition de l'artiste constituent l'occasion de la redécouvrir, cet ouvrage constituant une synthèse illustrée de l'exposition-hommage tenue au Centre Georges Pompidou, à Paris. Cette oeuvre contient bien sûr les compressions, d'automobiles notamment, également des représentations de parties du corps, les pouces et...

sans couverture

La Guerre des Lulus, Tome 5 : 1918 : Le der des ders de Régis Hautière (Scénario), Hardoc (Dessin)

critiqué par Blue Boy - (Saint-Denis - - ans)
8 etoiles
Les Lulus, entre les « gentils » et les « méchants »…
1918. Alors que la Première guerre mondiale fait rage, les Lulus tentent de survivre en zone occupée. Enrôlés malgré eux par les Gentils hommes, une société secrète de résistants, les quatre orphelins vont devoir se séparer pour la première fois depuis qu’ils se connaissent. Et peut-être pour plus longtemps qu’ils ne l’imaginent… Luce étant restée auprès de sa grand-mère en Belgique,...

sans couverture

Une simple histoire d'amour, tome 3: Les rafales de Louise Tremblay D'Essiambre

critiqué par Alapage - (45 ans)
8 etoiles
Toujours aussi intéressant...
L'auteure n'est pas tendre avec la famille Lafrance... le sort semble s'acharner sur la famille Lafrance! Cyrille est de retour au collège et il est triste. Malgré qu'il aime les études, il a toujours en tête de travailler à la cordonnerie avec son père. D'autant plus qu'il voit à quel point sa mère est épuisée par la charge de travail. Et...

sans couverture

Les Blagues de Toto T14: Devoirs citoyens de Thierry Coppée (Scénario et dessin), Lorien (Couleurs)

critiqué par Shelton - (Chalon-sur-Saône - 61 ans)
8 etoiles
Un bon cru pour ces blagues de Toto...
Les blagues de Toto est indiscutablement une série surprenante car on peut dire sans trop de risques d’erreur que le thème, la construction, les ventes, la notoriété et la longévité étonnent les éditeurs, les critiques, les enseignants et les parents… En effet, qui aurait pu penser que l’on pouvait encore intéresser les jeunes lecteurs avec des blagues de Toto en bédé...

sans couverture

Marche avec moi de Catherine Ryan Hyde

critiqué par Alapage - (45 ans)
8 etoiles
Touchant!
Marche avec moi est un roman touchant et bouleversant. Il nous transporte tantôt dans le passé, tantôt dans le présent, mais toujours au centre, les deux sœurs qui essaient tant bien que mal de s'en sortir... Carly est une adolescente qui se sent invisible. Elle a souvent le sentiment de ne pas dire les bons mots et d'agir un peu différemment...

sans couverture

Manikanetish de Naomi Fontaine

critiqué par Libris québécis - (Montréal - 76 ans)
6 etoiles
L'École innue d'Uashat
La Petite Marguerite (Manikanetish) est le nom de l’école secondaire d’Uashat, une réserve innue de la Côte-Nord. La protagoniste Yammie fait partie du personnel enseignant. Innue comme ses élèves, elle revient dans son village natal après un long séjour à Québec. La distance et le temps ont creusé un large fossé entre elle et les siens. Elle est devenue une...

sans couverture

S.O.S. Bonheur Saison 2 - tome 1 de Stephen Desberg (Scénario), Griffo (Dessin)

critiqué par Le rat des champs - (67 ans)
10 etoiles
Attention, chef d'oeuvre
Il y a presque 30 ans, Jean Van Hamme signait ce qui restera sans doute considéré dans l'histoire du neuvième art comme un de ses chefs d'oeuvre, sans oublier bien sûr le "Grand pouvoir du Schninkel", à savoir la première saison de "SOS Bonheur". Cette oeuvre magistrale avait été considérée à l'époque, et elle l'est toujours, comme prophétique, inquiétante,...

sans couverture

Blake & Mortimer (Niffle N&B) - Intégrale 2 : tomes 7 à 12 de Edgar Pierre Jacobs

critiqué par Hervé28 - (Chartres - 48 ans)
10 etoiles
Superbe écrin pour un classique de la bd franco-belge
Pour la première fois depuis quelques années, aucun nouvel album de" Blake et Mortimer" n’est sorti pour les fêtes de Noël. Mais les éditeurs ne sont pas en reste, et se rattrapent pourtant avec la réédition de "L’affaire Francis Blake" (qui ne justifie pas son prix élevé), et l’édition posthume de " Objectif Jacobs" de Pierre Sterckx (ouvrage qui présente...

sans couverture

Et si l'amour c'était aimer ? de Fabcaro

critiqué par Shelton - (Chalon-sur-Saône - 61 ans)
10 etoiles
Quel bonheur !!!
Il est toujours très délicat de porter un regard sur un objet nouveau, non identifié et qui plus est appartenant à la catégorie des œuvres d’art. Précisons cela avec soin… Tout d’abord, vous le savez bien si vous me suivez depuis longtemps, la bande dessinée est un art ! Certes, un art narratif mais cela n’enlève rien à son patrimoine artistique,...

sans couverture

La symphonie du hasard - Livre 1 de Douglas Kennedy

critiqué par Free_s4 - (Dans le Sud-Ouest - 43 ans)
9 etoiles
Alice Burns Familly
Présentation de l'éditeur Toutes les familles sont des sociétés secrètes. Des royaumes d'intrigues et de guerres intestines, gouvernés par leurs propres lois, leurs propres normes, leurs limites et leurs frontières, à l'extérieur desquelles toutes ces règles paraissent souvent insensées. À New York, dans un bureau, une éditrice lit un manuscrit. Une œuvre qui la trouble et qui va la replonger dans son...

sans couverture

Prostituées alimentaires - Epouses, mères, étudiantes... Le nouveau visage de la prostitution de Alessandra D'Angelo

critiqué par Nathavh - (53 ans)
9 etoiles
Intéressant
Un essai, une enquête concernant la prostitution alimentaire. A lire absolument. C'est stupéfiant. J'ai découvert à travers ce récit des choses que je ne soupçonnais pas. La précarité touche malheureusement de plus en plus de femmes qui n'ont pas vraiment d'autres alternatives que celle de monnayer leur corps. Le sexe devient pour certaines une monnaie courante. Quand on n'a...

Début Précédente Page 7 de 7