Les dernières critiques


sans couverture

La nuit des béguines de Aline Kiner

critiqué par Marvic - (Normandie - 60 ans)
9 etoiles
Paris 1310
Ysabel, herboriste à l’hôpital, finit sa tournée auprès des malades, des indigents, des vieillards. Quand à la porte du béguinage, est retrouvé un enfant recroquevillé, Ysabel l’accueille aussitôt, alors que sous sa coiffe, l’enfant révèle des cheveux roux, couleurs du...

sans couverture

Jaune de Naples de Jean-Paul Desprat

critiqué par Veneziano - (Paris - 41 ans)
10 etoiles
La porcelaine, source de concurrence dans l'Europe du 18ème
La manufacture de Sèvres a fini par être reconnue mondialement, à la fois pour ses oeuvres de porcelaine de pâte tendre, mais aussi, par la suite, pour celles de pâte dure. Ce défi a été gagné, et a constitué l'enjeu...

sans couverture

Les discrètes vertus de la corruption de Gaspard Koenig

critiqué par Elya - (Savoie - Dauphiné - Ardèche - 29 ans)
8 etoiles
La corruption vue par un philosophe
Gaspard Koenig étudie ici le sujet de la corruption, trop souvent laissé de côté de l'analyse philosophique selon lui. Il décrit les différentes figures historiques de la corruption, qui sont parfois la source de grande admiration lorsqu'il s'agit de personnalités...

sans couverture

La super-classe mondiale contre les peuples de Michel Geoffroy

critiqué par CC.RIDER - (60 ans)
9 etoiles
Un ouvrage majeur sur le sujet
Composée d’un tout petit nombre d’oligarques, de banquiers, de grands patrons, de médiacrates et d’hommes politiques, la super-classe mondiale entraine le monde occidental dans une dérive libérale-libertaire qui ne profite qu’aux plus riches et rêve d’instaurer un nouvel ordre mondial...

sans couverture

Androïdes T05 - Synn de Sébastien Lamirand (Dessin), Louis (Scénario et dessin)

critiqué par Septularisen - (Luxembourg - 51 ans)
3 etoiles
Un androïde peut-il mourir?
Dans un futur lointain, alors que l’espèce humaine a disparu, la terre n’est plus peuplée que d’androïdes! Manquant désormais de place sur la Terre, ils cherchent de nouveaux mondes à coloniser. Pour explorer les planètes extrêmement hostiles, où la vie...

sans couverture

Une fille facile de Louise O'Neill

critiqué par Reginalda - (lyon - 51 ans)
10 etoiles
Un livre très subtil sur un sujet poignant
Emma est la plus jolie fille de Ballinatoom, et tous, garçons comme filles, ne savent que faire pour lui complaire. Or un matin, après une fête à laquelle elle avait assisté avec l’intention de séduire la vedette de l’équipe de...

sans couverture

Le chocolat de Stéphanie Ledu, Didier Balicevic (Dessin)

critiqué par Elya - (Savoie - Dauphiné - Ardèche - 29 ans)
9 etoiles
Comment fait-on le chocolat ?
Mes p'tits docs, une collection qui n'est sans doute plus à présenter pour toute personne s'intéressant de près ou de loin aux livres pour la jeunesse : des sujets variés traités factuellement, des illustrations vives, des textes courts incorporant souvent...

sans couverture

Présence des extra-terrestres de Erich Von Däniken

critiqué par Windigo - (36 ans)
6 etoiles
Théorie des anciens astronautes
Ce livre est à l'origine de la théorie des anciens astronautes, et l'émission Nos ancêtres les extraterrestres (Alien theory) s'inspire de celui-ci. Bien que certaines idées dans ce livre soient certainement très discutables, elles n'en restent pas moins intéressantes. Ce bouquin,...

sans couverture

La neige de Saint Pierre de Leo Perutz

critiqué par Ravenbac - (Reims - 53 ans)
8 etoiles
Interdit par les nazis
En 1932, Georg Friedrich Amberg, jeune médecin engagé par le baron von Malchin, quitte Berlin pour le lointain village de Morwede. Afin de soigner les paysans ? Pas si évident, car dans le secret de son laboratoire le baron vient de...

sans couverture

21 leçons pour le XXIème siècle de Yuval Noah Harari

critiqué par Colen8 - (77 ans)
8 etoiles
Connaissance du monde, connaissance de soi
En fait de leçons c’est le texte tout indiqué pour avoir une idée à peu près complète de l’état du monde, présenté comme une liste des questions et débats qui font l’actualité. Sans nouveauté à proprement parler, il est traité...

sans couverture

Islande - Le sublime et l'imaginaire de Guillaume Cannat, Patrick Desgraupes, Einar Már Jónsson

critiqué par Tistou - (62 ans)
7 etoiles
Le sublime et l’imaginaire
« Le sublime et l’imaginaire », c’est le sous-titre officiel de « Islande », qui se révèle, avant toute chose une ode aux (magnifiques) photos de Patrick Desgraupes. Il y a néanmoins deux parties Textes : - « Les Hommes et la...

sans couverture

Sérotonine de Michel Houellebecq

critiqué par LOUIS DERITZ - (60 ans)
8 etoiles
Sombre comme la mort
« Ne nous suicidons pas tout de suite il reste encore des gens à décevoir ». Florent-Claude déambule dans le néant qu’est devenue sa vie et bientôt il n’y aura plus rien à quoi raccrocher son existence. Déçu par...

sans couverture

Générations Mario de Alexis Bross, Loup Lassinat-Foubert

critiqué par Sotelo - (Sèvres - 35 ans)
9 etoiles
Portrait d'une icône.
Mario. Quel autre personnage symbolise mieux le jeu vidéo ? Le plombier moustachu de Nintendo est en effet devenu une véritable icône culturelle planétaire grâce à des jeux exceptionnels et un univers coloré et enfantin qui a su plaire à...

sans couverture

Justinien : Le rêve impérial de Guy Gauthier

critiqué par Saint Jean-Baptiste - (Ottignies - 83 ans)
9 etoiles
Ses rêves étaient trop grands
Rome n’était plus dans Rome. L’Italie subissait le joug du royaume barbare des Ostrogoths, la Gaule était aux mains de diverses tribus germaniques, l’Espagne était aux Wisigoths, les merveilleuses terres du sud de la Méditerranée étaient livrées au vandalisme...

sans couverture

Les dieux de la steppe de Andreï Guelassimov

critiqué par Myrco - (village de l'Orne - 69 ans)
8 etoiles
L'enfant et le prisonnier
Eté 1945. Sur le front de l'ouest, les alliés ont gagné la partie. Mais tout à l'est, la guerre n'est pas encore terminée. Les russes s'apprêtent à lancer une ultime attaque contre l'armée du Guandong, les forces impériales du Japon....

sans couverture

Voix Nocturnes de Amélie De Lima

critiqué par Ayor - (46 ans)
5 etoiles
Plus un drame qu'un thriller psychologique
Il s’agit là d’une nouvelle ou alors d’un roman très court, au choix, et de fait il se lit très rapidement. L’histoire sans être passionnante se lit aisément, sans toutefois nous emporter pleinement. Plus un drame qu’un véritable thriller psychologique, l’auteure...

sans couverture

The Legend of Zelda : Hyrule Historia de Akira Himekawa

critiqué par Koolasuchus - (Laon - 29 ans)
10 etoiles
Force, courage et sagesse
Depuis la sortie du premier épisode en 1986, la série des « The Legend of Zelda » s'est imposée comme l'une des sagas vidéoludiques les plus célèbres et cherchant toujours à se renouveler au fur et à mesure du temps avec notamment...

sans couverture

Woodstock de Walter Scott

critiqué par Cyclo - (Bordeaux - 73 ans)
10 etoiles
Révolution anglaise : cavaliers et têtes rondes
Tout le monde se souvient de "Vingt ans après" de Dumas, dans lequel on voit nos quatre mousquetaires tenter de filer au secours de Charles Ier d'Angleterre, et échouant sous son échafaud. Il y a des chances que Dumas ait lu...

sans couverture

Mariana Pineda de Federico García Lorca

critiqué par Cyclo - (Bordeaux - 73 ans)
10 etoiles
La liberté ou la mort
Mariana Pineda (personnage réel que l'auteur a exhumé d'une histoire qui s'est déroulée à Grenade au début du XIXème siècle) est une jeune veuve avec deux enfants. Elle est hostile au pouvoir royal despotique et s'est enrôlée dans un complot...

sans couverture

La piste noire de Åsa Larsson

critiqué par Darius - (Bruxelles - - ans)
8 etoiles
crime et argent sale
On retrouve le cadavre torturé d’une belle jeune femme dans une cabane au bord d’un lac dans le nord de la Suède Comme pour ses autres enquêtes, c'est l'inspectrice Anna-Maria Mella une mère de 4 enfants, qui va mener l'enquête, accompagnée...

sans couverture

L'année du Phénix - La première année de la retraite de Danièle Laufer

critiqué par Tistou - (62 ans)
4 etoiles
La première année de la retraite
C’était le moment idéal pour moi de lire cet ouvrage : la première année de la retraite, je l’entame. C’est bien intentionnée qu’on me l’a offert, c’est désabusé que je l’ai lu. En fait il s’agit d’une collection de cas concrets,...

sans couverture

Et la Gauche devint la putain de l'Islam de Pierre Cassen

critiqué par CHALOT - (70 ans)
5 etoiles
Un étonnant itinéraire
« Et la Gauche devint la putain de l'Islam » de Pierre Cassen Editions Riposte laïque 315 pages novembre 2018 Le titre me déplaît car il est insultant pour la gauche et pour les « putains » mais bon, connaissant Pierre Cassen, son talent et ayant envie de mieux connaître...

sans couverture

La nouvelle île au trésor de Osamu Tezuka

critiqué par Sotelo - (Sèvres - 35 ans)
6 etoiles
Les débuts d'un géant.
Voici une oeuvre tout simplement essentielle : le premier manga publié par le "dieu du manga" Osamu Tezuka. En réalité, la version qui nous est présentée ici date de 1984 et il s'agit d'une version remaniée de l'oeuvre, les planches...

sans couverture

La Danse de l'ours de Patrice Lessard

critiqué par Libris québécis - (Montréal - 76 ans)
7 etoiles
Braquer un bar
Avec ce roman, l’auteur de Louiseville retourne dans son patelin situé à 115 km à l’est de Montréal. Son héros, Patrick Tardif, pense ainsi échapper à la mafia, qui veut sa tête après avoir dépouillé des fourgons blindés de leur...

sans couverture

Cécité interdite de Jean-Loup Nollomont

critiqué par Débézed - (Besançon - 71 ans)
7 etoiles
A vue de nez
Dans la désormais incontournable anthologie des aphorismes belges, Michel Delhalle présente Jean-Loup Nollomont en quelques mots : « Niveau d’études tout à fait secondaire…. « Son champ de vision est intérieur et s’étend à perte de vue… » (André Balthazar)...

sans couverture

La grande vie de Christian Bobin

critiqué par ValentineH - (38 ans)
9 etoiles
Quelques pépites
Dans La grande vie, Bobin est au sommet de son savoir faire. Ce tricoteur de mots lumineux, ne vous laisse pas dans l’obscurité. Quelques pépites : « Le monde a tué la lenteur. Il ne sait plus où il l’a...

sans couverture

Un musicien déchu de Léon Tolstoï

critiqué par ValentineH - (38 ans)
9 etoiles
Une nouvelle de Tolstoï parue dans les années 1850
Une nouvelle de Tolstoï parue dans les années 1850 qui a gardé une étonnante fraîcheur, des personnages passionnés étonnamment actuels. « Si notre civilisation s’en allait à tous les diables, je ne la regretterais pas, mais j’aurais du regret...

sans couverture

Haute voltige de Ingrid Astier

critiqué par Killeur.extreme - (Genève - 37 ans)
6 etoiles
Sur les toits de Paris
Présentation de l'éditeur : Aux abords de Paris, le convoi d’un riche Saoudien file dans la nuit. Survient une attaque aussi spectaculaire que brutale. De quoi détourner le commandant Suarez et ses hommes de la brigade de répression du banditisme...

sans couverture

Androïdes 04 Les larmes de Kielko de Jean-Charles Gaudin (Scénario), Vincenzo Federici (Dessin)

critiqué par Septularisen - (Luxembourg - 51 ans)
6 etoiles
Un androïde peut-il aimer?
Au début de l’histoire nous sommes à Los Angeles en 2037. Nous faisons la connaissance de la famille Morgan. Il y a Grady le père qui travaille dans l’art, Doroty la mère dans les médias, Kyllian le fils écolier et…...

sans couverture

Des racines et des rêves de Noëlle Marchand

critiqué par Presse-k - (33 ans)
10 etoiles
Le nouveau Noelle marchand
" Bon. Bon. Bon... Gros coup de Coeur pour le nouveau livre de Noëlle Marchand. Dans cette œuvre, l'écrivain nous fait découvrir la Mayenne des années soixante-dix... Une belle écriture, très soignée, qui allie aisément les multiples péripéties et rebondissements...