Les fiches les plus visitées ce mois ci

Ce classement est basé sur un compteur de visite remis à zéro le premier du mois en cours.


30.
119 visites
sans couverture

Liège à la France de Maurice Des Ombiaux

critiqué par Alceste - (56 ans)
10 etoiles
Quand les Liégeois font leur Révolution
La fin du XVIII ème siècle a été très agitée en Principauté de Liège : entre 1789 et 1795, elle a connu trois révolutions et deux restaurations. Il y a donc une complexité dans le déroulement des événements que Maurice des Ombiaux, spirituel conteur, contourne en campant, à côté des grandes figures historiques de l’époque, quelques...

32.
119 visites
sans couverture

Sauvage de Jane Harper

critiqué par Alapage - (45 ans)
8 etoiles
Bien ficelé...
Que feriez-vous si vous étiez perdu en montagne? Essayer de retrouver votre route ou bien rester sur place et attendre les secours? Aaron Falk et sa collègue Carmen tentent depuis quelque temps de mettre la main sur de vieux contrats de la firme BaileyTennents. Pour y arriver, ils ont demandé l'aide d'Alice, une employée de l'entreprise en question. Mais voilà qu'on...

33.
117 visites
sans couverture

Le monde de Sophie de Jostein Gaarder

critiqué par Platonov - (Vernon - 34 ans)
1 etoiles
Une bonne blague...
Imaginez un dialogue, forcément socratique, entre Vanessa Paradis et Richard Bohringer. Imaginez ce que pourrait être la correspondance qu'échangerait un Bernard Kouchner norvégien avec une Francoise Giroud, version adolescente de grande banlieue, socquettes blanches et cheveux filasses. Correspondance qui aurait débuté par deux lettres anonymes au contenu sibyllin: "qui es-tu?" et "D'où vient le monde?" La suite, l'écrivain Jostein Gaarder...

34.
117 visites
sans couverture

1984 de George Orwell

critiqué par Jules - (Bruxelles - 74 ans)
8 etoiles
Instructif et utile
"1984" est la vision qu'a Orwell d’un monde futur possible. C'est la dictature la plus puissante jamais créée ! A aucun moment de sa vie le citoyen n’échappe aux yeux et aux oreilles du pouvoir en place. La presse est totalement contrôlée, la radio ne connaît que le poste unique et elle est diffusée partout. Ces deux supports ne font que...

35.
115 visites
sans couverture

Quand j'avais cinq ans, je m'ai tué de Howard Buten

critiqué par Le petit K.V.Q. - (Paris - 25 ans)
10 etoiles
Un bijou de sensibilité et d'émotion
Quoi ? Personne n'a lu Howard Buten ? Bon, je m'y colle pour la première critique de ce grand écrivain, clown, spécialiste des autistes américano-français. Howard Buten est un chouette type qui écrit de chouettes bouquins. Créateur du clown Buffo, il est aussi psychologue clinicien, spécialiste des enfants autistiques, il est aussi écrivain. Il a un don réel pour l'écriture....

36.
115 visites
sans couverture

L'élégance du hérisson de Muriel Barbery

critiqué par Sahkti - (Genève - 44 ans)
9 etoiles
Concierge et QI exceptionnel
Quel savoureux roman que celui-ci! J'ai passé un très bon moment. Renée est une concierge croustillante, la cinquantaine bien faite, qui tient un immeuble bourgeois néo-conservateur et se fait passer pour une inculte qui se gave de télé aux yeux de ses locataires, snobinards bon teint qui la considèrent comme un objet de fonction et non comme une personne....

37.
112 visites
sans couverture

Toxic Star de Hervé Claude

critiqué par CC.RIDER - (60 ans)
6 etoiles
Noir et torride
En Australie, sur l’immense plaine de Nullarbor, dans un endroit désertique à des kilomètres de toute piste, est retrouvé un 4X4 abandonné ainsi que les ossements blanchis d’un homme sans doute mort depuis au moins dix-huit mois. Les tests ADN permettent de découvrir qu’il s’agit des restes d’un certain Mathew Constant, australien d’origine roumaine, ancien champion de « footy », le foot-ball-rugby...

37.
112 visites
sans couverture

Epiphania, Tome 2. de Ludovic Debeurme

critiqué par Pucksimberg - (Toulon - 38 ans)
7 etoiles
Enfin le second volume !
Le premier volet de "Epiphania" était déjà très original et décontenançait un peu son lecteur, voire même créait un malaise. Des bébés, qui tiennent à la fois de l'homme et de lanimall, naissaient en pleine terre. Des hommes les adoptaient tout en étant conscients de leurs différences. Un constat assez pessimiste sur le monde était perceptible. Ce deuxième volume continue en...

39.
113 visites
sans couverture

Le Diable et le bon Dieu de Jean-Paul Sartre

critiqué par Jules - (Bruxelles - 74 ans)
8 etoiles
Tellement dense qu'on ne peut tout aborder...
J'aborde cette critique avec beaucoup de difficultés tant le nombre des idées qui y sont abordées est nombreux. Tantôt on comprend très bien où Sartre veut aller, tantôt certaines lignes, sous sa plume, ne peuvent que nous étonner car elles semblent contredire la réalité de ses engagements personnels. En fait, il me semble que ces dernières ne sont qu'un exemple...

39.
111 visites
sans couverture

Diablo : Genèse et rédemption d'un titan de Benoît Reinier

critiqué par Sotelo - (Sèvres - 35 ans)
8 etoiles
L'économie virtuelle.
Un nouvel ouvrage des éditions Third, consacré à une série culte du jeu sur PC : "Diablo". Ne comprenant pour le moment que trois jeux, la série a considérablement marqué les joueurs et l'industrie vidéoludique, surtout avec ses deux premiers opus devenus aujourd'hui cultissimes. L'ouvrage revient sur la genèse de la série, l'occasion de dresser un portrait du géant Blizzard,...

41.
112 visites
sans couverture

La fille de Brooklyn de Guillaume Musso

critiqué par Darkvador - (Falck - 50 ans)
8 etoiles
Musso muscle son jeu
"si j'avais commis le pire, m'aimerais-tu malgré tout?" Vous auriez répondu quoi vous? Disons le clairement Musso signe un de ses meilleurs roman. D’après ses dires, il a commencé le livre il y a 3 ans et ça se voit. Comme à son habitude il nous entraine dans une aventure incroyable. Cette fois il délaisse ses histoires teintées de fantastique...

41.
111 visites
sans couverture

Journal d'un Megalo de Jean-Jacques Nuel

critiqué par Débézed - (Besançon - 71 ans)
8 etoiles
La huitième merveille
Le jardin des cactées de JiPé s’est enrichi d’une nouvelle variété, à ma connaissance du moins, il n’y avait pas encore dans ses parterres des « journal », c’est un nouvel auteur dans cette collection qui, en proposant son « Journal d’un mégalo », a planté cette nouvelle forme d’aphorismes. « Mégalomanie bien ordonnée commence par soi-même. » En lisant son...

43.
111 visites
sans couverture

Marlene Dietrich : Par sa fille de Maria Riva

critiqué par CC.RIDER - (60 ans)
5 etoiles
Une femme d'exception…
Marie Magdalene Dietrich, dite Marlène Dietrich, fut une actrice et chanteuse allemande naturalisée américaine, née le 27 décembre 1901 à Schöneberg et morte le 6 mai 1992 à Paris 8e. Après s’être destinée à une carrière musicale, elle se tourna vers le théâtre et le cinéma au début des années 1920. Lancée par le film « L’Ange bleu » de Josef von Sternberg,...

44.
109 visites
sans couverture

L'alchimiste de Paulo Coelho

critiqué par Neurone - (Liège - 48 ans)
9 etoiles
Une formidable leçon de philosophie
Ce livre fait partie de ce que je j'attribue d'"ode à la vie". Paulo Coelho nous entraîne dans l'initiation à la vie, à son sens, d'un jeune arabe ordinaire. Dans les Sables quasi désertiques du Sahara, ce jeune homme, voyageant aux côtés de son mentor, va progressivement s'éveiller au sens de la vie selon l'auteur. Au bout de son parcours, il...

45.
105 visites
sans couverture

Tout ce que nous ne savons pas encore : Le guide de l'univers inconnu de Jorge Cham, Daniel Whiteson

critiqué par Colen8 - (77 ans)
10 etoiles
Savant, drôle et plein de mystères, à ne surtout pas manquer !
Voilà une vulgarisation stimulante mais profonde de la physique contemporaine traitée avec la plus grande rigueur sur un ton blagueur, familier et parfois un tantinet déjanté, égayée en plus d’une foultitude de dessins drolatiques. Elle entretient savamment le suspense de la découverte de ces 95% constitutifs de notre abyssal océan d’ignorance du contenu de l’Univers, autrement dit la matière noire...

46.
106 visites
sans couverture

Clara et la Pénombre de José Carlos Somoza

critiqué par Sottovoce - (Bruxelles - 63 ans)
8 etoiles
Pourvu que l'on n'en arrive pas là...
Un roman d'anticipation assez époustouflant sur les déviances de l'art, qui réussit à tenir en haleine jusqu'au bout, agencé comme un roman policier. Un enquête qui met en scène une société mercantile, d'où toute éthique est bannie, où la valeur d'une oeuvre d'art vaut bien plus que celle d'un homme. Dans un futur qui n'est qu'après-demain, les oeuvres d'art ne sont plus...

46.
104 visites
sans couverture

La ferme des animaux de George Orwell

critiqué par Jules - (Bruxelles - 74 ans)
8 etoiles
De la déviance des révolutions
Ce livre a été publié par Georges Orwell en 1945 et est donc antérieur à « 1984 ». Il est cependant tout aussi plein d’enseignements et reste tout à fait actuel. Nous sommes dans une ferme d'Angleterre et la révolte gronde parmi les animaux. Elle est menée par les cochons qui montent la tête aux autres. L'homme est le véritable et...

46.
104 visites
sans couverture

Faux-Miroir de Bernard Alteyrac

critiqué par TRIEB - (BOULOGNE-BILLANCOURT - 66 ans)
7 etoiles
UNE AMITIE INEDITE
Peut-on effacer ou à tout le moins atténuer les différences de classe ? C’est à cette question que s’attache Bernard Alteyrac dans son roman Faux-Miroir. Adrien est un paysan de Provence, dur à la tâche, soucieux de la prospérité de sa terre, avec pour tout espoir d’ascension sociale le mariage avec une femme de sa condition. Il est au service...

49.
105 visites
sans couverture

D'après une histoire vraie de Delphine de Vigan

critiqué par Veneziano - (Paris - 40 ans)
7 etoiles
Les angoisses de l'écriture
Delphine, une auteur à succès, n'arrive plus à écrire, pas la moindre ligne. Ouvrir le moindre dossier Word ou rédiger le moindre carton d'invitation l'angoisse. Rien ne vient, malgré les encouragements de son éditrice, de ses proches. Le mal se maintient, jusqu'à une mystérieuse soirée. Elle y retrouve une femme de son âge, croisée au Salon du livre de Paris (clin...

50.
107 visites
sans couverture

Au plaisir de Dieu de Jean d' Ormesson

critiqué par HildegardeVonBeaumont - (Beaumont - 50 ans)
8 etoiles
Un plaisir partagé
J'ai beaucoup aimé ce livre, même si je trouve que certains passages sont soporifiques, il fallait bien ça pour retracer l'atmosphère d'une famille française noble et finissant désargentée dans un siècle qui va plus vite qu'elle ! Jean d'Ormesson nous donne à sentir les idées et les sentiments de ceux qui se perdent dans une philosophie nouvelle de la vie...

50.
102 visites
sans couverture

Ce que le jour doit à la nuit de Yasmina Khadra

critiqué par Sorcius - (Bruxelles - 48 ans)
7 etoiles
Nostalgérie
Un nouveau roman sur la douleur d'un peuple, sur ses valeurs, ses idéaux, ses étrangers qui n'en sont pas toujours, son histoire, son honneur, sa fierté, ses drames et ses espérances. Un très beau livre, plus doux que les précédents, plus nostalgique - "nostalgérique" comme le dit si bien l'auteur. Une très belle histoire d'amitié surtout, plus forte que la vie,...

50.
102 visites
sans couverture

Pour mémoire de Alain Genestar

critiqué par Veneziano - (Paris - 40 ans)
10 etoiles
Simone Veil à Auschwitz
L'auteur, journaliste, rédacteur en chef d'hebdomadaire en 2004, propose à Simone Veil de se rendre à Auschwitz pour une visite, puis une entrevue. Elle accepte, à condition d'y emmener ses enfants et petits-enfants, au moins celles et ceux qui voudraient. Le voyage se fait, la visite est effectuée dans le plus grand silence, comme le relate le journaliste, dans la...

53.
102 visites
sans couverture

Pierre et Luce de Romain Rolland

critiqué par Blue Boy - (Saint-Denis - - ans)
8 etoiles
La poésie contre la barbarie
Une très belle histoire d’amour au cœur d’une époque tourmentée, la Première guerre mondiale. Pierre et Luce, ces deux êtres qui savent par avance leur relation condamnée par la Grande histoire vont prendre conscience qu’ils devront vivre chaque moment intensément dès lors qu’ils seront réunis. En effet, Pierre doit bientôt rejoindre l’armée pour aller combattre sur le front, et il...

53.
101 visites
sans couverture

Réveille-toi ! de François-Xavier Dillard

critiqué par Alapage - (45 ans)
7 etoiles
Une fin trop prévisible!
J'avais bien aimé le précédent thriller psychologique, Ne dis rien à papa de François-Xavier Dillard. Par contre, les scènes de violence envers les enfants m'avaient un peu perturbée. N'empêche que j'avais suffisamment bien aimé la plume de cet auteur pour me lancer dans la lecture de son tout dernier roman. Si vous aimez les scènes glauques, sombres et violentes... eh bien...

53.
101 visites
sans couverture

Moisson de Jim Crace

critiqué par Septularisen - (Luxembourg - 50 ans)
4 etoiles
"Le blé, tout comme les hommes et les femmes, aime être écrasé."
Au début du récit nous sommes dans une petite communauté agricole vivant en autarcie dans un petit village. Nous découvrons les mœurs de l’époque, notamment la vie aux champs à travers les yeux de Walter Tirsk, qui est le frère de lait du seigneur des terres sur lesquelles les villageois se sont installés : maître Kent. Un mystérieux crime vient d’avoir...

56.
99 visites
sans couverture

La rivière et son secret. Des camps de Mao à Jean-Sébastien Bach, l'itinéraire d'une femme d'exception de Zhu Xiaomei

critiqué par Tanneguy - (Paris - 79 ans)
7 etoiles
Un témoignage d'actualité
L'auteur est une pianiste renommée, en particulier pour son interprétation des Variations Goldberg de Bach. C'est anecdotique, même si la sortie du livre coïncide avec la sortie des disques (package marketing ?) Mais ce qui est exceptionnel, c'est le témoignage bouleversant d'une petite fille d'un milieu modeste chinois confrontée à la révolution culturelle de Mao et de Madame Mao. Elle y...

56.
99 visites
sans couverture

Survivants - tome 5 de Léo

critiqué par Kabuto - (Craponne - 57 ans)
7 etoiles
Un tremplin vers un nouveau cycle
Un dernier tome riche en rebondissements qui fait parfaitement le lien avec le reste de la saga. Alex et Manon rencontrent encore une fois de nombreux peuples extraterrestres et c’est d’ailleurs ce qui m’a vraiment plu dans ce cycle. Les agissements de la mantrisse sont toujours aussi mystérieux et la conclusion laisse clairement la place à de prochaines aventures sur...

58.
101 visites
sans couverture

Crime et châtiment de Fedor Mikhaïlovitch Dostoïevski

critiqué par Saule - (Bruxelles - 52 ans)
10 etoiles
Lève toi et marche
Un mot sur l’histoire, pour ceux qui n’auraient pas encore lu ce livre. Raskolnikov, jeune étudiant, a une théorie particulière : il existe des êtres supérieurs pour lesquels la notion de mal habituelle ne s'applique pas. Cette élite est au-dessus de la masse obéissante des gens inférieurs et si pour atteindre un objectif noble une de ces personnes se voit...

58.
99 visites
sans couverture

La légende de Bagger Vance de Steven Pressfield

critiqué par Jules - (Bruxelles - 74 ans)
7 etoiles
Passionnant !
Ce livre nous raconte un match de golf datant de mai 1931 et qui eut lieu en 36 trous, soit deux jours, entre trois joueurs. Mais il s’agit d'un roman, car en réalité le vrai match ne s'est joué qu'entre deux champions : Walter Hagen, champion professionnel et Bobby Jones, Champion amateur. Pourquoi vous parler d'un livre sur un match de...

58.
99 visites
sans couverture

L'écume des jours de Boris Vian

critiqué par Lucien - (62 ans)
9 etoiles
« Le plus poignant des romans d'amour contemporains »
« Le plus poignant des romans d'amour contemporains » : c'est ainsi que Raymond Queneau définissait « L'écume des jours ». Queneau, le « pote » de Vian au « Collège de ’Pataphysique ». Queneau qui concluait ainsi l’avant-propos de « L’arrache-cœur » : « Boris Vian va devenir Boris Vian ». Boris n'aura pas eu le temps de réaliser...