Les fiches les plus visitées ce mois ci

Ce classement est basé sur un compteur de visite remis à zéro le premier du mois en cours.


31.
227 visites
sans couverture

1984 de George Orwell

critiqué par Jules - (Bruxelles - 75 ans)
8 etoiles
Instructif et utile
"1984" est la vision qu'a Orwell d’un monde futur possible. C'est la dictature la plus puissante jamais créée ! A aucun moment de sa vie le citoyen n’échappe aux yeux et aux oreilles du pouvoir en place. La presse est totalement contrôlée, la radio ne connaît que le poste unique et elle est diffusée partout. Ces deux supports ne font que...

32.
227 visites
sans couverture

L'orangeraie de Larry Tremblay

critiqué par Libris québécis - (Montréal - 77 ans)
7 etoiles
La Ceinture d'explosifs du martyr
Lire les œuvres de Larry Tremblay représente un défi pour tout lecteur. Il n’est pas aisé de suivre le propos de l’auteur. Pour son dernier roman, il a choisi d’exprimer son point de vue sur la guerre avec simplicité. Le sujet était trop grave pour l’intellectualiser d’autant plus que le romancier s’est immiscé dans une famille pour observer les effets...

33.
222 visites
sans couverture

Incendies de Wajdi Mouawad

critiqué par Cuné - (52 ans)
10 etoiles
C'est sûr, c'est sûr, c'est sûr !
Tout commence dans le bureau d'Hermile Lebel, notaire. Une vieille femme est morte, et il doit procéder à la lecture de son testament. Les enfants, Jeanne et Simon, jumeaux, se voient chacun confier une mission : retrouver leur père pour l'une, leur frère pour l'autre, et leur remettre à chacun une enveloppe. Coup de massue pour les deux jeunes adultes....

34.
220 visites
sans couverture

Phèdre de Jean Racine

critiqué par Lolita - (Bormes les mimosas - 34 ans)
7 etoiles
Phèdre et Hippolyte
Racine a construit Phèdre selon les règles du théâtre classique : l'action est simple et se déroule en un seul lieu, le palais de Trézène, en moins d'une journée. L'histoire : Phèdre mariée à Thésée est tombée amoureuse du fils de ce dernier Hippolyte. Mais celui-ci aime l'ennemie de son père. Lorsque Thésée est porté disparu, tout semble à nouveau...

34.
220 visites
sans couverture

Sapiens : Une brève histoire de l'humanité de Yuval Noah Harari

critiqué par Colen8 - (78 ans)
10 etoiles
La longue marche de la mondialisation
Aux dernières nouvelles de la génétique, Neandertal avant de disparaître aurait transmis quelques gènes à Sapiens en train de prendre pied en Eurasie au sortir de son berceau africain. Voilà de quoi faire tomber WASP(1) de son piédestal et mettre fin à certaine ségrégation rampante qui a la vie dure. Avant la Révolution agricole et les premières domestications animales les...

36.
220 visites
sans couverture

L'homme qui voulait être heureux de Laurent Gounelle

critiqué par Gabri - (33 ans)
9 etoiles
Une lecture qui rend heureux!
Voici un livre de développement personnel déguisé en roman : Un homme se trouve en vacances à Bali quand il décide d’aller consulter un guérisseur de renommée internationale juste avant de rentrer chez lui. Diagnostic : Il est en parfaite santé, mais il n’est pas vraiment heureux… Le guérisseur lui demande de revenir le lendemain, et c’est ainsi que commence...

37.
218 visites
sans couverture

Qui a piqué mon fromage ? ou Comment s'adapter au changement au travail, en famille et en amour de Spencer Johnson

critiqué par Dirlandaise - (Québec - 64 ans)
8 etoiles
La vie est un labyrinthe
Voici le résumé de ce livre d'après l'envers de la couverture: "Qui a piqué mon fromage ? est l'histoire édifiante de deux tout petits hommes, les "minigus" Polochon et Baluchon, et de deux souris, Flair et Flèche, qui évoluent dans un labyrinthe. Les quatre compères se repaissent de fromage tous les jours à un endroit précis du dédale. Mais un beau...

38.
212 visites
sans couverture

Aucun signe d'amélioration de Isabelle Simon

critiqué par Débézed - (Besançon - 72 ans)
8 etoiles
"Pronostic fatal engagé"
Ce n’est qu’à la fin de ce recueil que l’éditeur nous met en garde contre les outrages, les vices et les sévices qui pourraient rendre cette auteure fort dangereuse. « Après s’être rendue coupable d’Outrages à dames, elle récidive avec Manuel de castration chez Simorgh du Gard et finit par être déclarée Dangereuse avec Evidence. Le pronostic fatal est engagé...

39.
208 visites
sans couverture

Le Mariage de Figaro de Pierre-Augustin Caron de Beaumarchais

critiqué par Doudou - (Rennes - 37 ans)
6 etoiles
Ô femmes, femme, femme
Deuxième tome d'une trilogie commencée par "le Barbier de Séville" et terminée par "la Mère coupable", cette comédie est une critique des moeurs des Français dans la société de Louis XVI. Cette oeuvre dénonce la supériorité des maîtres, l'infériorité des femmes, le droit de cuissage, la religion et bien d'autres choses. Mais ce n'est pas nouveau, me direz-vous. En effet, Marivaux en...

40.
205 visites
sans couverture

Le dernier Syrien de Omar Youssef Souleimane

critiqué par Pucksimberg - (Toulon - 40 ans)
8 etoiles
La jeunesse syrienne sous Al-Assad
Ce roman plonge le lecteur dans la Syrie à l’aube du Printemps arabe. L’on suit un groupe de jeunes gens qui essaient d’y voir clair dans le chaos de ce pays tiraillé de toutes parts et dont la situation semble inextricable. Al-Assad fait régner la terreur, des groupes islamistes cherchent à s’imposer afin de la contrer sans être la solution...

41.
204 visites
sans couverture

Hartung Nouvelle Vague - De Resnais vers Rohmer de Pauline Mari

critiqué par Veneziano - (Paris - 42 ans)
10 etoiles
L'emprunte de Hartung sur le cinéma
Hans Hartung, artiste contemporain abstrait, né Allemand et engagé dans la Légion étrangère contre les Nazis, nous avait habitués à ses grandes toiles rayées ou tachées, sur un fond tantôt coloré tantôt gris. Or, l'impression de mouvement émanant de ses oeuvres a influencé les cinéastes d'après-guerre, d'autant plus que ces derniers s'inscrivent dans une volonté de rupture et la recherche...

42.
204 visites
sans couverture

Panne de secteur de Philippe B. Grimbert, Alice Charbin (Dessin)

critiqué par Débézed - (Besançon - 72 ans)
8 etoiles
La déformation des élites
Paul chercheur peu scrupuleux n’hésitant à bidouiller un tantinet les résultats de ses expériences pour asseoir et même développer sa notoriété, et par la même ses revenus, de chercheur en biologie, a une fille qu’il croit surdouée en décryptant des indicateurs peu évidents. Mais sa fille, élève moyenne d’une banale école de l’est parisien ne peut pas réussir dans cette...

42.
202 visites
sans couverture

Fahrenheit 451 de Ray Bradbury

critiqué par Tophiv - (Reignier (Fr) - 44 ans)
10 etoiles
Le livre, symbole de culture
451 degrés Fahrenheit représentent la température à laquelle un livre s'enflamme. Dans une société future où la lecture, source de questionnement et de réflexion, est considérée comme un acte antisocial, un corps spécial de pompiers est chargé de brûler tous les livres dont la détention est interdite pour le bien collectif. Montag,l'un d'entre eux, se dresse peu à peu contre...

44.
202 visites
sans couverture

La petite fille de Monsieur Linh de Philippe Claudel

critiqué par Clarabel - (43 ans)
9 etoiles
L'oubli des mauvaises choses
Monsieur Linh a quitté un pays en guerre, un village en ruine et ravagé pour un ailleurs autrement plus étrange. Une ville, immense, bondée de gens qui vont et viennent, où l'on parle une langue différente de la sienne. Qu'importe pour ce vieil homme, il a auprès de lui sa petite fille, Sang Diû. Un bébé de quelques semaines qu'il...

45.
200 visites
sans couverture

Le parfum de Patrick Süskind

critiqué par Neurone - (Liège - 50 ans)
10 etoiles
Chef-d'oeuvre inclassable
Jean-Baptiste Grenouille, le personnage central du roman, est né à Paris en 1738 dans des conditions affreuses, au milieu des relents de la poissonnerie de sa mère. A travers une jeunesse misérable et une adolescence perturbée pendant lesquelles il s'ouvre au monde de l'odorat comme nul n'en est capable. Il ira même, à l'âge de quinze ans, jusqu'à tuer une jeune...

46.
199 visites
sans couverture

Romans et récits I, II de Romain Gary

critiqué par Veneziano - (Paris - 42 ans)
9 etoiles
L'anthologie d'un auteur important
A près de quarante ans après sa mort, la Pléiade sort une anthologie, en deux tomes, de ses romans et récits, alors que Romain Gary a été et demeure un écrivain important du XXe siècle, sous sa propre plume ou sous le pseudonyme d'Emile Ajar, ce qui lui a valu deux Goncourt. Il s'en explique dans Vie et mort d'Emile...

47.
195 visites
sans couverture

Stupeur et tremblements de Amélie Nothomb

critiqué par Brunette - (Crosne - 39 ans)
8 etoiles
Au japon c'est différent
Amélie Nothomb nous présente son expérience professionnelle au Japon. Nous pénétrons dans l'atmosphère glaciale du patronat japonais. Complètement autobiographique, cet ouvrage nous présente les Japonais tels qu'ils sont. Nous suivons Amélie Nothomb jusqu'à son départ du Japon, date à laquelle elle écrit son premier roman " Hygiène de l'assassin ". A ceux qui ne connaissaient pas les Japonais, à ceux qui n'aiment...

48.
194 visites
sans couverture

Vague inquiétude de Alexandre Bergamini

critiqué par Débézed - (Besançon - 72 ans)
7 etoiles
Pour faire son deuil
Trente-huit ans qu’il a perdu son frère et on a le sentiment qu’il n’a jamais fait le deuil de ce frère adulé. Ce cinquantenaire français entreprend alors un voyage au Japon, un pays qu’il aime particulièrement, où fleurit une littérature qu’il admire, notamment les textes de celui qui a laissé son nom au principal prix littéraire japonais : Ryünosuke Akutagawa....

48.
193 visites
sans couverture

L'Espérance en héritage de Jean d' Ormesson

critiqué par Veneziano - (Paris - 42 ans)
9 etoiles
Du sens de la vie : son analyse philosophique
En fin de parcours et d'existence, Jean d'Ormesson, certes académicien mais philosophe, nous rappelle les éléments essentiels qui fondent l'existence, par la philosophie des sciences et la métaphysique. Le ton devient pédagogique, dans cette série de trois livres, au contenu fort proche, regroupé dans celui-ci, plus général, L'Espérance en héritage, l'optimisme gardant des raisons d'être. Je vous fais part de ma...

48.
193 visites
sans couverture

L'art du meurtre de Chrystel Duchamp

critiqué par Page - (Rennes - 31 ans)
10 etoiles
C’est de l’art et du cochon
Si la jeune artiste luxembourgeoise Deborah de Robertis se met le sexe à l’air devant divers tableaux dans les musées, ici c’est un artiste qui commet des crimes sur des victimes peut-être consentantes car ces dernières sont attachées à des pratiques sadomasochistes. Les scènes de meurtre se révèlent peu à peu, dans ce roman, des hommages à des oeuvres...

51.
191 visites
sans couverture

Hors service: Hospitalisé d'urgence, ma rencontre brutale avec la souffrance et la fragilité de Pierre Amar

critiqué par Pascale Ew. - (52 ans)
10 etoiles
Passer du prêche à la réalité de la fragilité
Ce prêtre nous raconte son expérience de la maladie grave, l'inattendue qui vous coupe dans vos élans et vos projets,et vous pousse à la réflexion. Pudique sans esquiver ses faiblesses ni l'essentiel, le Père Amar nous livre plus ses réflexions que ses sentiments. On rit, on s'émeut. Même si chaque expérience est unique, les "patients" passent souvent par les mêmes...

52.
190 visites
sans couverture

Le camp des autres de Thomas Vinau

critiqué par Frunny - (PARIS - 54 ans)
10 etoiles
Des "fils de rien" qui marchent sur le monde !
Thomas Vinau (1978- ) est un romancier et poète français. "Le camp des autres" paraît en 2017 (Alma Éditeur). "J'ai voulu écrire la ruade, le refus, le recours aux forêts. J'ai voulu construire un refuge. J'ai voulu m'enfuir avec eux. Me redresser avec eux". L'action se déroule en France dans les années 1900-1910. Le jeune Gaspard et son chien...

53.
188 visites
sans couverture

Candide ou L'optimisme, et autres contes de Voltaire

critiqué par Jules - (Bruxelles - 75 ans)
7 etoiles
Cultivons notre jardin...
Candide est un beau jeune homme qui vit au château du baron de Thunder-ten-tronckh, en Westphalie. Il a « le jugement assez droit, avec l'esprit le plus simple ». Il écoute avec beaucoup d'attention les leçons du précepteur Pangloss qui leur enseigne la « métaphysico-théologo-cosmolonigologie ». Cette vaste science prouve indiscutablement qu’il n'est pas d'effets sans causes et que tout est...

54.
188 visites
sans couverture

L'Incroyable histoire de la littérature française de Catherine Mory (Scénario), Philippe Bercovici (Dessin)

critiqué par Numanuma - (Tours - 46 ans)
10 etoiles
Scènes de la vie littéraire
2018… Putain deux ans, comme on disait aux Guignols avant que le boss décide de fermer toute parole un peu libre. Pas une critique depuis le 21 août 2018. Pas tout à fait deux ans donc mais qu’importe. Retour au bercail après un changement de carrière. Pour coller à cette nouvelle carrière, je me suis jeté sur ce magnifique bouquin,...

55.
187 visites
sans couverture

Un Franciscain chez les SS de Karl-Géréon Goldmann

critiqué par Septularisen - (Luxembourg - 52 ans)
10 etoiles
UN FRANCISCAIN CHEZ LES SS?.. OUI!
Étrange livre que voici. Derrière un titre un peu «racoleur», - pensez-vous, «Un Franciscain chez les SS»! Il y avait donc un Franciscain chez les SS? Et bien… Oui! -, nous découvrons donc la biographie sous forme de «mémoires» de Karl «Géréon» GOLDMANN, (1916 - 2003), qui sous la forme de son témoignage extraordinaire, nous raconte l’histoire véridique de ce...

56.
184 visites
sans couverture

Soif de Amélie Nothomb

critiqué par Catinus - (Liège - 68 ans)
8 etoiles
Un livre qui fera date
Dans le journal « La Libre Belgique » du mercredi 21 août 2019, Amélie Nothomb confie : depuis que j’ai 2 ans et demi, j’ai voulu raconter l’histoire de Jésus mais je n’étais jamais prête à le faire. Je reportais sans cesse, jusqu’au printemps 2018 quand je me suis dit : « Ma vieille, tu as maintenant plus de...

57.
183 visites
sans couverture

Madame Bovary de Gustave Flaubert

critiqué par Maya - (Eghezée - 44 ans)
1 etoiles
Quel ennui !
Je vais peut-être en choquer plus d'un mais ce chef-d'oeuvre de la littérature française m'a ennuyée prodigieusement. J'ai été d'autant plus déçue que l'on m'avait beaucoup vanté cette belle histoire. Résultat, j'ai envers ce monument l'aversion la plus totale. D'abord, je voudrais qu'on m’explique l'intérêt qu’il y a à lire l’histoire d'une femme qui s'ennuie. Parce que c'est ça, la pauvre...

57.
183 visites
sans couverture

Jean XXIII Lettres à ma famille de Jean XXIII

critiqué par Septularisen - (Luxembourg - 52 ans)
10 etoiles
DES LETTRES ÉCRITES À DE PAUVRES PAYSANS, PAR UN FILS DE PAYSAN... DEVENU PAPE!
Étrange livre que celui-ci, tombé entre mes mains par hasard, et regroupant en plus de 1.000 pages, les 727 lettres qui ont pu être retrouvées et adressées par le «Bon Pape», Jean XXIII (Angelo Giuseppe RONCALLI 1881 – 1963), à sa famille. Nous le suivons dans son ascension de toutes les fonctions de l’église catholique. Depuis les années du grand séminaire...

59.
183 visites
sans couverture

La nuit des béguines de Aline Kiner

critiqué par Marvic - (Normandie - 61 ans)
9 etoiles
Paris 1310
Ysabel, herboriste à l’hôpital, finit sa tournée auprès des malades, des indigents, des vieillards. Quand à la porte du béguinage, est retrouvé un enfant recroquevillé, Ysabel l’accueille aussitôt, alors que sous sa coiffe, l’enfant révèle des cheveux roux, couleurs du diable. Il lui faudra du temps pour l’approcher et découvrir une toute jeune femme martyrisée. Une jeune femme qui se remettra...

60.
181 visites
sans couverture

Cyrano de Bergerac de Edmond Rostand

critiqué par Neurone - (Liège - 50 ans)
10 etoiles
Quel panache !
Quoique Edmond Rostand ne respecte pas vraiment la réalité historique du personnage, il fait de Cyrano de Bergerac un personnage tout de suite attachant. Frondeur, bretteur, ferme défenseur de ses convictions, fier, il ne plie pas devant plus fort que lui : "Mais on ne se bat pas dans l'espoir du succès! Non! non, c'est bien plus beau lorsque c'est inutile!" Se...