Les fiches les plus visitées ce mois ci

Ce classement est basé sur un compteur de visite remis à zéro le premier du mois en cours.


31.
269 visites
sans couverture

Le joueur d'échecs de Stefan Zweig

critiqué par Marco - (Seraing - 48 ans)
10 etoiles
Un testament d'humaniste
« Puissent mes amis voir encore l'aube après la longue nuit, moi je ne peux plus attendre, je pars avant eux. » Ainsi Zweig concluait-il, en février 1942, la note expliquant les raisons de son suicide. Le Joueur d'échecs est le dernier écrit de ce voyageur insatiable et grand connaisseur de l'âme humaine. Sur un paquebot reliant New York à Buenos Aires, le...

32.
269 visites
sans couverture

L'écume des jours de Boris Vian

critiqué par Lucien - (66 ans)
9 etoiles
« Le plus poignant des romans d'amour contemporains »
« Le plus poignant des romans d'amour contemporains » : c'est ainsi que Raymond Queneau définissait « L'écume des jours ». Queneau, le « pote » de Vian au « Collège de ’Pataphysique ». Queneau qui concluait ainsi l’avant-propos de « L’arrache-cœur » : « Boris Vian va devenir Boris Vian ». Boris n'aura pas eu le temps de réaliser...

33.
259 visites
sans couverture

Le Dernier Jour d'un condamné de Victor Hugo

critiqué par Jules - (Bruxelles - 77 ans)
8 etoiles
Un grand débat toujours d'actualité !
Ce livre a déclenché un véritable chambard à sa sortie ! Les gens étaient scandalisés que l'on pouvait écrire sur un tel sujet ! Quelle faute de goût !. D'ailleurs, Victor Hugo se moque d’eux dans l'introduction de son livre en faisant parler quelques personnages réunis dans un salon. Il y a là un poète, qui ne se veut surtout pas...

34.
268 visites
sans couverture

Un héritage d’amour de Myette Ronday

critiqué par Voiz'art - (51 ans)
9 etoiles
Un héritage d'amour
Avant qu’il ne soit donné en héritage, ce roman est d’abord, avant tout et après tout, un roman d’amour, se déliant avec son cortège d’intrigues, de drame, de merveilleux, d’énigme et de tendresse infinie. Une citation de Marie-Louise von Franz mise en en exergue en dit toute l’exigence : «Si une personne ne saisit pas, par intuition, l’aspect d’éternité...

35.
258 visites
sans couverture

Le soleil des Scorta de Laurent Gaudé

critiqué par Monito - (49 ans)
6 etoiles
des olives avides de soleil
Ce roman est l’histoire d’une famille maudite qui de pied de nez en pied de nez au destin échappe à son malheur mais pas à sa destinée. Le style est simple et sobre, les phrases courtes. La terre des Pouilles, décrite comme une espèce d’enfer sur terre, suscite l’attachement et donne à cette partie de l’Italie une image de vérité. De...

36.
255 visites
sans couverture

Un secret de Philippe Grimbert

critiqué par Clarabel - (46 ans)
9 etoiles
Formidable !
Toute la beauté de ce dernier roman de Philippe Grimbert repose sur son secret ! J'ordonne à quiconque ayant déjà lu ce livre de ne pas trop en dévoiler : c'est une histoire personnelle, intimiste, bouleversante et qui captive son lecteur du début jusqu'à la fin. Ce secret vous enchaîne et les mots graves et mesurés de l'auteur vous picotent...

37.
250 visites
sans couverture

Le journal d'Anne Frank de Anne Frank

critiqué par Doudou - (Rennes - 39 ans)
9 etoiles
Le journal d'une condamnée
Récit poignant d'une jeune fille juive pendant la guerre, le "Journal" d'Anne Frank est bien connu de tous. Or, nous n'en parlons pas assez. Qui aurait pu faire un aussi bon roman ? Personne. Car ce que nous raconte Anne Frank dans ce journal, ou plutôt ce qu'elle nous livre, n'est pas fictif. C'est bien réel. Elle l'a vécu, comme nous...

37.
250 visites
sans couverture

Un autre bleu que le tien de Marjorie Tixier

critiqué par CHALOT - (74 ans)
9 etoiles
roman dramatique et poétique
« Un autre bleu que le tien » Roman de Marjorie Tixier 332 pages Août 2021 Editions Fleuve Rosanie vit depuis plus de 20 ans avec l’homme qui l’a sauvée de la noyade. Ce couple semble lié mais Rosalie qui ne se souvient pas de peu de choses, vit dans un traumatisme qui la prive de la voix. Antonin, son sauveur avec qui elle s’est mariée, choie...

37.
245 visites
sans couverture

La proie de Irène Némirovsky

critiqué par Critique - (Trets - 61 ans)
8 etoiles
Roman aux accents stendhaliens
Irène Némirovsky nous conte l'ascension sociale puis la chute d'un jeune homme ambitieux, Jean-Luc Daguerne, que l'amour pour Edith, sa belle, mènera à sa propre perte. En cherchant à échapper à sa triste jeunesse, il ne se fixera qu'un objectif, se marier à Edith Sarlat, fille du banquier réputé, vouée à la fortune. Mais son combat pour atteindre son but...

40.
249 visites
sans couverture

Inconnu à cette adresse de Kathrine Kressmann Taylor

critiqué par Cléopâtre - (Beersel - 47 ans)
8 etoiles
Une amitié difficile à assumer ou quand la politique s'en mêle
D'extérieur, le livre est fin et peut paraître inintéressant : comment faire passer un message, comment se plonger dans une histoire en si peu de pages ? Et puis, la lecture commence. De lettre en lettre échangées entre deux amis, on découvre leurs vies respectives. Ils se sont rencontrés aux états-Unis, l'un est Juif, l'autre Allemand. Les deux hommes se complètent...

41.
239 visites
sans couverture

La chair de sa chair de Claire Favan

critiqué par CHALOT - (74 ans)
8 etoiles
un roman policier très noir
« La chair de sa chair » thriller de Claire Favan 353 pages Editions Harper Collins noir 2021 Noir, c'est noir La couverture expressive, envoûtante , est un peu comme un message prémonitoire : ce roman ne va pas nous raconter un conte de fée, loin de là !? En commençant ma lecture je ne pensais pas que je serai conquis et épouvanté. Moira vit un enfer avec son compagnon qui la...

42.
251 visites
sans couverture

Le Mur de Jean-Paul Sartre

critiqué par Jules - (Bruxelles - 77 ans)
9 etoiles
Dur mais vaut la peine
« Le mur » est un recueil de cinq nouvelles publiées par Jean-Paul Sartre en 1939. L’auteur a, à ce moment là, trente cinq ans. Il n’avait donc pas encore écrit ses deux livres principaux traitants de la philosophie dite « existentialiste » qui ne sortiront qu’en 1943, pour « L’être et le néant » et 1946 pour « L’existentialisme...

43.
236 visites
sans couverture

Le bal des folles de Victoria Mas

critiqué par Nathavh - (57 ans)
9 etoiles
Le bal des folles
Je le lorgnais depuis la rentrée ce premier roman de Victoria Mas, prix Stanislas, prix Renaudot des lycéens, un très beau roman qui remue et pousse à la réflexion sur la condition féminine au 19ème siècle. Nous sommes à Paris en février 1885, à la Salpêtrière. C'est là qu'en mars aura lieu le bal de la mi-Carême, celui que l'on...

44.
232 visites
sans couverture

La Mort d'Ivan Ilitch de Léon Tolstoï

critiqué par Jules - (Bruxelles - 77 ans)
9 etoiles
Un homme parmi bien d'autres...
Ivan Ilitch est un des conseillers à la cour d’appel. Lorsque sa mort est annoncée, elle provoque davantage de remous parmi son entourage professionnel que de chagrin. Qui va recevoir son poste, mais aussi, qui va dès lors libérer le sien et pourra y mettre un parent ou un ami ? Et puis, pourra-t-on bien jouer au whist ce soir...

45.
230 visites
sans couverture

Le tour du monde en 80 jours de Jules Verne

critiqué par ALF - (Ondres (40) - 41 ans)
8 etoiles
Mon ami Philéas!
Suite à un pari osé et pris hâtivement autour d’une partie de cartes, le gentleman téméraire Philéas Fogg se voit contraint d’accomplir une traversée de la planète d’est en ouest, et le tout en moins de 80 jours ! Un périple évidemment délicat et semé d’embûches, qui le conduira successivement en Egypte, en Inde, sur les mers de Chine, au...

46.
233 visites
sans couverture

Oscar et la dame rose de Éric-Emmanuel Schmitt

critiqué par Jules - (Bruxelles - 77 ans)
9 etoiles
Une belle réussite !
J'avais trouvé « Monsieur Ibrahim et les fleurs du Coran » une histoire très agréable à lire, mais sans beaucoup plus. Ici, avec « Oscar et la dame rose » nous passons vraiment à une tout autre vitesse !. Oscar, de son surnom Crâne d’oeuf, est à l'hôpital pour soigner un cancer. Il n’a que dix ans et, comme il le...

47.
228 visites
sans couverture

La prophétie des grenouilles de Jacques-Rémy Girerd

critiqué par JulienEstival - (42 ans)
10 etoiles
Une belle fable sur le vivre-ensemble
Réécriture moderne du mythe du Déluge, La prophétie des grenouilles est un livre amusant qui délivre aussi une belle leçon sur la tolérance et le vivre ensemble, à l'heure où l'écologie devient une urgence planétaire pour la survie de l'espèce humaine tout entière. ...

48.
227 visites
sans couverture

Voyage au bout de l'enfance de Rachid Benzine

critiqué par CHALOT - (74 ans)
10 etoiles
Un roman poignant
« Voyage au bout de l'enfance » roman de Rachid Benzine 80 pages janvier 2022 Editions du Seuil Fabien, petit garçon d'une dizaine d'années vit à Sarcelles. Il aime beaucoup sa classe, son instituteur qui lui a fait aimer la poésie et aussi le football avec ses copains. Il est heureux avec ses parents, jusqu'à ce jour funeste où l'un et l'autre lui annoncent leur départ de tous les...

48.
222 visites
sans couverture

La part de l'autre de Éric-Emmanuel Schmitt

critiqué par Macréon - (la hulpe - 88 ans)
8 etoiles
Hitler et Adolf H.
Après une oeuvre théâtrale très remarquée et un roman comme “ l'Evangile selon Saint Pilate" qui a passionné de nombreux intervenants dans ce site, Eric-Emmanuel Schmitt (40 ans) se lance dans un roman au sujet glissant, à savoir la personnalité d'Adolphe Hitler, telle qu’il la conçoit sur le mode romancé. En fait, pour lui, il y a deux Hitler. Adolf...

50.
225 visites
sans couverture

Il n'y a pas d'autruches dans les contes de fées de Gilles Bachelet

critiqué par Marvic - (Normandie - 63 ans)
9 etoiles
Excellent et très drôle
Mais pourquoi n’y a-t-il pas d’autruches dans les contes de fées ? Patrick Couratin et Gilles Bachelet se sont probablement posé la question avant de décider de faire d’une autruche l’héroïne de 17 contes célèbres. Le petit Chaperon rouge deviendra donc Le petit Autruchon rouge. Pas très élégante mais pourquoi pas… En ce qui concerne L’autruche au bois dormant, il est peu...

51.
220 visites
sans couverture

A l'ouest rien de nouveau de Erich Maria Remarque

critiqué par Jules - (Bruxelles - 77 ans)
9 etoiles
Un très grand livre !
Ici, la guerre de 14-18 est vue du côté des Allemands et décrite par un très grand écrivain allemand. Ce n'est pas qu’un livre sur la guerre, loin de là ! C'est un livre d’abord sur l’homme et c'est aussi un livre intelligent. Les tranchées, les combats au corps à corps, à la baïonnette, l’incroyable boucherie qu’a été la guerre 14, le...

51.
220 visites
sans couverture

Retourner à la mer de Raphaël Haroche

critiqué par Tistou - (65 ans)
8 etoiles
13 nouvelles
C’est la découverte récente du chanteur-compositeur Raphaël qui m’a fait m’intéresser à la prose de Raphaël Haroche. Puisque Raphaël Haroche et Raphaël sont bien une seule et même personne. Je voulais vérifier si les côtés acidulé des textes et original des mélodies du compositeur se retrouvaient dans ses nouvelles. J’ai failli avoir peur. La nouvelle qui ouvre le recueil, Yuri, est...

53.
240 visites
sans couverture

Il était deux fois de Franck Thilliez

critiqué par Bookivore - (MENUCOURT - 39 ans)
10 etoiles
A lire absolument, mais APRES "Le Manuscrit Inachevé"
Je vais être clair en intro, et le titre de ma chronique est déjà un indice de ce que je vais dire : si vous n'avez pas encore lu "Le Manuscrit Inachevé", que Thilliez a publié en 2018, prière de le lire avant de passer à "Il Etait Deux Fois", qui n'en est pas vraiment une suite, mais... Mais. Ah, avec Franck...

54.
223 visites
sans couverture

Je suis une légende de Richard Matheson

critiqué par Vigger - (45 ans)
8 etoiles
Bon sang de bon soir !
"Chaque jour, il doit organiser son existence solitaire dans une cité à l'abandon, vidée de ses habitants par une étrange épidémie. Un virus incurable qui contraint les hommes à se nourrir de sang et les oblige à fuir les rayons du soleil... Chaque nuit, les vampires le traquent jusqu'aux portes de sa demeure, frêle refuge contre une horde aux visages...

54.
217 visites
sans couverture

Le meilleur des mondes de Aldous Huxley

critiqué par Titi - (Bruxelles - 47 ans)
9 etoiles
Vision éclairée d'un futur proche
Qui aurait cru dans les années 1930 que le monde décrit dans ce bouquin existerait un jour ? Cette société aseptisée où ce qui n'est pas " beau à voir " est caché, où un produit chimique provoque " l'évasion " et le " bien-être " du corps, où les êtres sont " fabriqués " pour entrer dans le moule d'une...

56.
219 visites
sans couverture

Madame Bovary de Gustave Flaubert

critiqué par Maya - (Eghezée - 47 ans)
1 etoiles
Quel ennui !
Je vais peut-être en choquer plus d'un mais ce chef-d'oeuvre de la littérature française m'a ennuyée prodigieusement. J'ai été d'autant plus déçue que l'on m'avait beaucoup vanté cette belle histoire. Résultat, j'ai envers ce monument l'aversion la plus totale. D'abord, je voudrais qu'on m’explique l'intérêt qu’il y a à lire l’histoire d'une femme qui s'ennuie. Parce que c'est ça, la pauvre...

57.
218 visites
sans couverture

Fables de Jean de La Fontaine

critiqué par Fanfan1407 - (reims - 38 ans)
8 etoiles
Un classique à relire
Je m'en vais vous parler aujourd'hui d'un livre qui ne s'adresse pas qu'aux enfants, et pour cause, j'ai nommé : les Fables de la FONTAINE. La fable est souvent associée au monde de l'enfant. Qui n'a jamais appris, alors qu'il était tout petit, le Corbeau et le Renard, le Chêne et le Roseau ou encore le Lièvre et la Tortue...

57.
214 visites
sans couverture

La transparence du temps de Leonardo Padura

critiqué par Isad - (- ans)
6 etoiles
Une enquête aussi sur le temps qui passe
La Transparence du temps est un roman foisonnant de personnages (dotés de noms, prénoms, diminutifs et surnoms) et de réflexions sur la vie et les gens. Le premier fil narratif est la recherche de la statue volée à un vieux camarade de classe perdu de vue du narrateur, ancien policier, devenu négociant en livres et qui aspire à écrire. Nous somme...

59.
213 visites
sans couverture

La fin des abeilles de Caroline Lamarche

critiqué par Pacmann - (Tamise - 57 ans)
8 etoiles
Hommage à la reine des abeilles
Après, le récit d'Edouard Louis sur sa mère, le livre plus ancien « La Mort du père » de Knausgard, j’enchaîne avec ce roman de l’autrice belge Caroline Lamarche qui va aussi rendre hommage à sa mère disparue dans un livre émouvant et sans retenue, et ce en évoquant notamment les dernières années difficiles de sa mère décédée à...

60.
209 visites
sans couverture

KGB-DGSE, 2 espions face à face de Sergueï Jirnov, Martin Leprince, François Waroux

critiqué par Débézed - (Besançon - 75 ans)
8 etoiles
Espions pendant la Guerre froide
Pour que les lecteurs comprennent mieux le fonctionnement des services secrets soviétiques et français, Martin Leprince a organisé une rencontre entre Sergueï Jirnov, agent soviétique réfugié en France, et François Waroux autre agent à la solde, lui, des services français aux Etats-Unis, en Ethiopie et au Pakistan. Il les a soumis à une interview organisée autour de huit thèmes principaux...