Sciences humaines et exactes => Economie, politique, sociologie et actualités (2370 livres critiqués)


Page 1 de 48 Suivante Fin

couverture

Le populisme en Europe centrale et orientale de Roman Krakovsky

critiqué par Colen8 - (78 ans)

Une longue histoire

8 etoiles
Le rejet des modèles de démocratie parlementaire libérale prévalant dans les pays de l’Ouest européen par ceux d’Europe centrale et orientale s’était déjà exprimé avant les désastreux traités de 1919-1920 qui n’auront servi qu’à l’amplifier. Les raisons que détaille très justement Roman Krakovsky tiennent à des différences dont il faut avoir conscience pour comprendre le...

couverture

L'Année stratégique 2020: Analyse des enjeux internationaux de Pascal Boniface

critiqué par Colen8 - (78 ans)

Sur fond de recul des démocraties

7 etoiles
La réélection du Président Trump se profile ne serait-ce qu’en raison des bons résultats économiques des Etats-Unis qui entendent bien rester première puissance mondiale. Par contre son hostilité au multilatéralisme marquée par le retrait de plusieurs accords internationaux agréés par ses prédécesseurs, son recours agressif aux sanctions économiques rendues plus sévères par l’extraterritorialité du droit...

couverture

Osons la fraternité! de Collectif

critiqué par Ori - (Kraainem - 84 ans)

Les écrivains aux côtés des migrants

7 etoiles
De célèbres écrivains d’Europe (Laurent Gaudé, J-M Le Clezio, Raphael Glucksman) et d’ailleurs (Tahar Ben Jelloun, Christiane Taubira, Patrick Chamoiseau, etc) défendent ici brillamment la thèse humaniste d’ouvrir les portes aux flux migratoires. Il s’agit ici d’un ouvrage militant et généreux, lequel n’aborde pas l’autre facette de la problématique, celle des aspects culturels, religieux, économiques ou...

couverture

De Kaboul à Calais de Wali Mohammadi

critiqué par Ori - (Kraainem - 84 ans)

L’incroyable périple d’un jeune Afghan

10 etoiles
C’est le récit de Wali, un ado qui par 2 fois décide de fuir son Afghanistan natal en proie à la guerre civile. Le pays abrite 4 ethnies distinctes, les Tadjiks (auxquels appartient notre héros narrateur), les Pashtouns, les Ouzbeks, tous sunnites, et les Hazaras, chiites. Les Talibans, fondamentaux sunnites, perturbent ce subtil équilibre de...

couverture

Le fil de nos vies brisées de Cécile Hennion

critiqué par Colen8 - (78 ans)

La tragédie des enfants d’Alep

10 etoiles
Des témoignages sobres mais précis de survivants courageux évacués d’Alep jusqu’en décembre 2016 à l’issue d’une atroce guerre civile ont été recueillis pour la mémoire par l’ancienne correspondante du Monde à Beyrouth, Cecile Hennion arabophone très au fait des tensions du Moyen Orient. Alep, plus de 2 millions d’habitants, ville de légende sans doute la...

couverture

L'IA va-t-elle aussi tuer la démocratie ? de Laurent Alexandre, Jean-François Copé

critiqué par Colen8 - (78 ans)

Homo Numericus avec ou contre Homo Politicus ?

8 etoiles
En bon connaisseur des neurosciences, des technologies biologiques et numériques Laurent Alexandre poursuit ses alertes sur le retard tragique des institutions européennes et françaises en intelligence artificielle (IA). L’IA met à mal en un rien de temps toutes les certitudes de leur supériorité accumulées depuis des siècles par les occidentaux. Un mouvement se dessine vers...

couverture

La comédie (in)humaine de Nicolas Bouzou, Julia de Funès

critiqué par Falgo - (Lauris - 80 ans)

L'entreprise revisitée

10 etoiles
Dans ce livre un économiste (Bouzou) et une philosophe (Funés) unissent leurs savoirs, expériences et perceptions pour redonner un sens à l'existence, l'organisation et la direction des entreprises. Nettement libéral, ce livre part de plusieurs définitions et postulats: - les erreurs de direction des entreprises, que les auteurs constatent, ne sont pas une fatalité du capitalisme, -...

couverture

Souvenirs, souvenirs... de Catherine Nay

critiqué par Veneziano - (Paris - 42 ans)

La carrière d'une journaliste politique (1968-1995)

7 etoiles
Catherine Nay, éminente journaliste politique depuis désormais un demi-siècle, décide de retracer sa carrière en évoquant ses souvenirs personnels, comme évoque le titre, tiré d'une chanson de Johnny Hallyday. Elle assiste à la fin du gaullisme éprouvé par mai 1968, le chaotique passage de relais avec Georges Pompidou, rapidement tombé malade, la disgrâce de Chaban-Delmas,...

couverture

Et c'est cela qui changea tout de Valérie Pécresse, Marion Van Renterghem

critiqué par Veneziano - (Paris - 42 ans)

Pour nuancer un portrait public

8 etoiles
2022 reste assez loin, mais les prétendants à la présidence de la République se placent doucement. Valérie Pécresse s'avance d'autant plus qu'elle est une femme, ce qui reste malgré les avancées un handicap, vu la violence machiste du monde politique. Aussi l'intéressée se revendique-t-elle féministe. Elle tient ainsi à se présenter, afin de nuancer l'image...

couverture

Pourquoi l'apocalypse démographique n'aura pas lieu de Fred Pearce

critiqué par Colen8 - (78 ans)

Vive les seniors

7 etoiles
A l’opposé des collapsologues si affirmatifs quant à l’effondrement systémique de la civilisation industrielle, cette enquête mondiale sur la démographie(1) conclut sur un autre scénario, plus optimiste aussi que celui du dernier rapport ONU sur la question(2). Vers 1800 quand l’humanité a franchi le seuil du milliard d’habitants le pasteur anglais Malthus a alerté sur...

couverture

Bad blood de John Carreyrou

critiqué par Colen8 - (78 ans)

Bluff, fraude et corruption pour tenter le jackpot !

8 etoiles
Âgée de 19 ans en 2004, Elisabeth Holmes abandonne un brillant cursus à Stanford pour monter une entreprise de diagnostic biomédical sur l’idée innovante d’un automate miniaturisé à utiliser chez soi. La prise de sang capillaire en micro-doses rendrait inutile les seringues de prélèvements veineux sources de stress pour des millions de patients. Intelligente, extravertie...

couverture

Main basse sur Israël de Jean-Pierre Filiu

critiqué par Colen8 - (78 ans)

L’ambitieux

8 etoiles
C’est bien l’ambition personnelle qui semble le facteur déterminant de la carrière politique de Benyamin Netanyahou, dont la longévité à la tête du gouvernement d’Israël(1) dépasse celle du père fondateur David Ben Gourion. Né en 1946 après la Shoah donc, élevé en partie aux Etats-Unis(2) jusqu’à être diplômé du MIT sa stratégie pour Israël a...

couverture

Blues pour trois tombes et un fantôme de Philippe Marczewski

critiqué par Catinus - (Liège - 68 ans)

Encore un récit liégeois incontournable

8 etoiles
Comment cerner cette narration ? N’étant pas intello pour un sou (contrairement à son auteur), le plus simple est de le tronçonner (pas le monsieur en question mais son bouquin). 1 . « Calypso, remâche ton étreinte » : Y a-t-il une ressemblance entre la ville de Sheffield (Angleterre) et Liège ? Oui / non. Après ...

couverture

La République injuriée : Histoire des offenses au chef de l'Etat de la IIIe à la Ve République de Olivier Beaud

critiqué par Veneziano - (Paris - 42 ans)

Le traitement des offenses au chef de l'Etat

9 etoiles
La loi de juillet 1881 sur la liberté de la presse a institué un délit d'offense au chef de l'Etat, à une époque où le président de la République, aux pouvoirs résiduels, incarnait la Nation par sa hauteur, les injures dont il faisait l'objet touchant ainsi davantage que sa personne. Sous Vichy, cette infraction pénale...

couverture

L'insolente : Dialogues avec Pinar Selek de Pinar Selek

critiqué par CHALOT - (71 ans)

un document à lire attentivement

9 etoiles
« L'insolente » Dialogues avec Pinar Sélek de Guillaume Gamblin Editions Silence 213 pages janvier 2019 Depuis plusieurs années et notamment depuis le « coup d'Etat » manqué de 2016 en Turquie, des centaines de milliers d'intellectuels, de militant-e-s et de citoyens ont quitté ce pays où les libertés démocratiques n'existent plus. Pinar Selek, militante féministe, sociologue, victime d'une machination policière est parmi ces expatriés. Elle est...

couverture

Les politiques publiques de Pierre Müller

critiqué par Veneziano - (Paris - 42 ans)

Les sciences de l'action publique

10 etoiles
Après avoir précisément étudié les mécanismes institutionnels et sociologiques du pouvoir, la science politique s'est penchée plus récemment sur la teneur des actions publiques. Leur mode de conception, leur mise sur agenda, par les débats publics, les formes du travail gouvernemental, l'explication du changement et sa gestion concrète constituent autant d'enjeux à décrypter. La place...

couverture

L'âge productiviste de Serge Audier

critiqué par Colen8 - (78 ans)

L’écologie, éternelle sacrifiée sur l’autel de la croissance

9 etoiles
De droite comme de gauche, considéré durant tout le XIXe siècle comme le passage obligé avant l’avènement d’un socialisme international, le productivisme autrement dit la production illimitée des biens s’est imposée à plusieurs titres. Il s’est conformé à l’injonction de la Bible « croissez et multipliez », à l’affirmation de Descartes voyant le progrès nous...

couverture

Dommage, Tunisie: La dépression démocratique de Hélé Béji

critiqué par Cyclo - (Bordeaux - 74 ans)

Tunisie, révolution ?

10 etoiles
Pour comprendre les révolutions arabes et la naissance du jihadisme, et ne pas se tromper d’objet, il est nécessaire de savoir que le "colonialisme portait la vieille intolérance chrétienne qui expliquait qu’il fallait subjuguer, fût-ce par la violence, les peuples idolâtres et primitifs", comme le rappelle Hélé Béji, la grande intellectuelle tunisienne dans son opuscule...

couverture

Technopoly: Comment la technologie détruit la culture de Neil Postman

critiqué par Cyclo - (Bordeaux - 74 ans)

technologie et sens de la vie

10 etoiles
La publication originale de ce livre date de 1992, donc à une époque où internet ne faisait que balbutier et où l’ordinateur portable était en passe de se développer à une allure exponentielle. On était entré, selon l’auteur, dans l’ère de la "Technopoly", Postman étant très sensible aux effets de saturation liés à son usage,...

couverture

Une minute quarante-neuf secondes de Riss

critiqué par CHALOT - (71 ans)

un réquisitoire implacable

9 etoiles
«  Une minute quarante neuf secondes » récit de Riss éditions Actes Sud 312 pages octobre 2019 Au delà du récit de cette minute quarante neuf secondes, l'auteur, Riss, l'un des rescapés, aujourd'hui directeur de Charlie, nous invite à une réflexion sans tour de passe passe, au-delà de l'émotionnel, sur cette agression barbare et meurtrière perpétrée par des islamismes qui ont...

couverture

La société pure de Darwin à Hitler de André Pichot

critiqué par Eric Eliès - (45 ans)

les liaisons dangereuses de la politique et de la biologie génétique

8 etoiles
Ce livre, dont certains passages peuvent susciter la polémique, est issu d’une double colère face, d’une part, à la publicité donnée à certaines thèses pseudoscientifiques assimilables à une résurgence de la pensée raciste et eugéniste et face, d’autre part, aux discours simplistes, à la limite de la falsification historique, des militants de l’antiracisme. Sans épouser...

couverture

Le retour des populismes de Bertrand Badie

critiqué par Colen8 - (78 ans)

Comme une déferlante

7 etoiles
Culture du chef, repli identitaire de nature nationaliste ou religieuse teinté de xénophobie, souverainisme exacerbé en réaction à la mondialisation, rejet du « système » et de ses élites jugées corrompues par ceux d’en bas nécessairement vertueux, restauration d’une grandeur passée réelle ou fantasmée sont les marqueurs des populismes. Ces mouvements protéiformes sans idéologie ni...

couverture

3 minutes pour comprendre 50 composantes essentielles du climat de Nicky Ackland-Snow

critiqué par Colen8 - (78 ans)

Précis de climatologie illustré

8 etoiles
Le climat, et la météo son expression au jour le jour, est un système dynamique comportant une infinité de variables dont certaines résultent d’événements fortuits. Influencé par les cycles solaires, l’inclinaison de la Terre sur son orbite, les éruptions volcaniques, les impacts de météorites, la succession de périodes chaudes et glaciaires depuis des millions d’années,...

couverture

Un combat pour la nature : Pour une écologie de l'Homme de François Terrasson

critiqué par Fanou03 - (* - 44 ans)

Contre la "Nature en boîte"

6 etoiles
Qu’est-ce que la Nature ? Que cache notre relation, avec elle, parfois paradoxale ? Les mesures de conservation qui sont prises sont-elles vraiment pertinentes ? C’est un peu toutes ces questions, et bien d’autres, que l’on retrouve dans [i]Un combat pour la Nature[/i] de François Terrasson. Bien qu’il fit partie d’une institution parmi les institutions (il occupa un...

couverture

Putsch de Vincent Vauclin

critiqué par CC.RIDER - (61 ans)

Appel au coup d'Etat militaire

5 etoiles
« L’Histoire, ça se brusque ! », proclame fièrement le jeune Laurent Vauclin qui n’attend plus rien de dirigeants corrompus et tous plus néfastes pour l’avenir du pays les uns que les autres. Seul espoir, un coup d’Etat militaire mené par un ou plusieurs généraux refusant le sort que la République réserve à son armée : manque de considération,...

couverture

Nanterre, du bidonville à la cité de Victor Collet

critiqué par Colen8 - (78 ans)

Symbole et mémoire de l’immigration depuis l’après-guerre

8 etoiles
La face sombre des Trente Glorieuses et des décennies suivantes se révèle dans cette thèse de doctorat en sciences politique publiée par un militant lui-même familier de l’environnement qu’il décrit. Dès la fin de la guerre l’arrivée en nombre de français musulmans d’Algérie pour la reconstruction a dépassé les capacités d’hébergement en métropole. Ces premiers...

couverture

Dans la Google du loup de Christine Kerdellant

critiqué par Ludmilla - (Chaville - 64 ans)

Je vais utiliser Qwant !

9 etoiles
Christine Kerdellant décrit le monde que nous prépare Google (ou plutôt sa maison-mère, Alphabet), soit, entre autres, la fin de la vie privée, l’« amélioration » des humains (du moins, de ceux qui en auront les moyens),… Certes Google offre des services « indispensables », mais à quel prix ? Si Google est gratuit, c’est parce...

couverture

No society de Christophe Guilluy

critiqué par Colen8 - (78 ans)

Besoin de changer de paradigme

7 etoiles
Dans les années 1960 l’abandon lent de la filière sidérurgique de Lorraine a enclenché un processus invisible. Cinquante ans plus tard, Christophe Guilluy fait le triste constat d’un mal social bien au-delà des fractures évoquées par Jacques Chirac pendant sa campagne de 1995. Un pouvoir supranational de possesseurs de la richesse financière, économique et culturelle...

couverture

Voyage d'un reporter au pays de la censure de Peter Greste

critiqué par Colen8 - (78 ans)

Un métier exigeant et dangereux

10 etoiles
Victime collatérale d’un conflit idéologique opposant le Qatar à l’Egypte après l’éviction du gouvernement des Frères Musulmans, ce reporter australien a été amené à réfléchir à la liberté de la presse. Hypocrites, les démocraties occidentales n’en sont pas plus respectueuses des libertés fondamentales quand il s’agit de ce qu’elles entendent sous l’étiquette terroriste. Ayant ont...

couverture

L'artiste et son marché : Artiste, plasticien, photographe, designer, vidéaste... de Caroline Schirman

critiqué par Veneziano - (Paris - 42 ans)

Un guide professionnel pour les artistes

9 etoiles
Ce guide présente des fiches techniques à l'attention des artistes, en vue de gérer leur création et de les promouvoir, ainsi que leurs droits d'auteur et droits de suite sur la valeur prise par une oeuvre. Ces conseils interviennent dans le domaine de la propriété intellectuelle, de la fiscalité, de l'aide à la vente et...

couverture

Comment tout peut s'effondrer. Petit manuel de collapsologie à l'usage des générations présentes de Pablo Servigne, Raphaël Stevens

critiqué par Pacmann - (Tamise - 54 ans)

Que sais-je sur la collapsologie ?

7 etoiles
« La fin de notre monde est potentiellement plus proche que l’on ne croit », voilà ce qui résume cet ouvrage qui se veut le plus objectif possible, mais qui par la force des choses est pessimiste, du moins si l’on ne retient que les données et les signes qui conduisent à mettre en évidence...

couverture

Hindouisme et bouddhisme de Max Weber

critiqué par Veneziano - (Paris - 42 ans)

Des rites orientaux et de leur sociologie

8 etoiles
Les religions d'Inde et d'Extrême Orient existent depuis la Haute antiquité et façonnent fortement la vie sociale des pays qui les adoptent. En effet, ils prescrivent des comportements innervant la vie en collectivité, les professions et métiers qui peuvent être pratiqués, notamment dans le système de castes de l'hindouisme, tout comme l'administration et l'exercice du...

couverture

La Contamination du monde - Une histoire des pollutions à l'âge industriel de François Jarrige, Thomas Le Roux

critiqué par Colen8 - (78 ans)

Pauvre planète

9 etoiles
Asphyxiée, empoisonnée, souillée, dévastée, la planète encaisse les rejets, les déchets, les extractions, subit toutes sortes de transformations, induites par les OGM, par l’introduction de centaines de milliers de molécules de synthèse dont nul ne connait les effets à terme de l’autre, par la révolution numérique si énergivore avec ses millions de serveurs, ses milliards...

couverture

Végano-sceptique de Pierre-Etienne Rault

critiqué par Daoud - (LYON - 45 ans)

A lire pour comprendre les enjeux du débat alimentaire d'aujourd'hui et à venir !

10 etoiles
Non content de profiter d'une expérience d'éleveur, l'auteur est un intellectuel pondéré et très perspicace dans son analyse des enjeux de l'alimentation carnée et de l'élevage en général. Le style d'écriture et l'approche synthétique sont incroyablement accrocheurs : on sent un cœur qui bat dans toutes ses pensées. A lire en premier et peut-être aussi en...

couverture

En attendant les robots de Antonio A. Casilli

critiqué par Colen8 - (78 ans)

« Digital labor »

10 etoiles
L’analyse sociologique abondamment documentée d’Antonio Casilli révèle un décor hallucinant derrière les exploits de l’intelligence artificielle (IA). Un coup d’œil instantané suffit à un humain sans grande qualification à lever les ambiguïtés de textes, d’images, de son que les algorithmes sont incapables de réaliser. L’auto-apprentissage de l’IA forte (machine learning) résulte pour le moment du...

couverture

Etre maire en Béarn : Du seigneur à l'entrepreneur de Colette Moreux

critiqué par Falgo - (Lauris - 80 ans)

Regard acéré sur l'évolution de la ruralité française

10 etoiles
Sociologue franco-québécoise, Colette Moreux a atterri à l'Université de Pau. Elle a utilisé ce poste pour effectuer une étude sociologique de la mairie d'une commune proche, surnommée Labarthe, pendant plusieurs mandats de deux maires différents. Elle y a découvert que le premier maire, Sébastien, (1965-1977) a poursuivi dans le village la tradition issue directement du Moyen-Âge....

couverture

Une histoire du racisme de Christian Delacampagne

critiqué par Falgo - (Lauris - 80 ans)

Une excellente synthèse

10 etoiles
Philosophe, essayiste; chroniqueur au "Monde", Christian Delacampagne est mort trop jeune (57 ans) d'un cancer. Auteur de nombreux ouvrages, il a publié en 2000 une remarquable histoire mondiale du racisme. Il y reprend la majorité des manifestations de ce fléau depuis l'antiquité: les Grecs et les Barbares, les Egyptiens, l'esclavage, les Juifs depuis l'antiquité jusqu'à...

couverture

Survivre au péril plastique - Des solutions à tous les niveaux de Matthieu Combe

critiqué par Colen8 - (78 ans)

Appel à la mobilisation

9 etoiles
Depuis soixante ans après avoir conquis tous les secteurs de la production industrielle et de la consommation les plastiques sont devenus l’un des cauchemars de la planète. Robustes, durables, faciles à fabriquer on ne sait plus comment en éliminer les déchets malgré des filières de recyclage mises en place peu à peu. Plus inquiétant, une...

couverture

Les espérances planétariennes de Hervé Ryssen

critiqué par CC.RIDER - (61 ans)

L'internationale sera le genre humain

8 etoiles
Au fil des années et des vagues d’immigration, les nations européennes se dissolvent peu à peu dans un grand ensemble de plus en plus multi-ethnique. Le monde de demain sera-t-il sans races et sans frontières ? Allons-nous vers un gouvernement mondial qui siègerait à Jérusalem comme le souhaite Jacques Attali ? Pour l’instant, seuls les Occidentaux sont...

couverture

Se distraire à en mourir de Neil Postman

critiqué par Cyclo - (Bordeaux - 74 ans)

contre la télévision

10 etoiles
"Amusing Ourselves to Death" signifie : se distraire jusqu'à la mort. Publié en 1985, cet essai fut traduit chez Flammarion dès l’année suivante, réédité chez Nova avec une préface de Michel Rocard en 2010, puis dans la collection Pluriel en 2011. C’est dire l’intérêt de cet essai de Neil Postman, ce théoricien américain des médias...

couverture

Un village sous influence. Ou l'école de la délinquance de nos élus de Nicolas Tavernier

critiqué par Falgo - (Lauris - 80 ans)

Témoignage fort et à contre courant

10 etoiles
Photographe de presse de son métier, Nicolas Tavernier a été conseiller municipal de son village (Avilly-Saint-Léonard, Oise). Å ce titre il a connu de multiples affaires dans sa commune et dans les instances fédératives et rencontré de nombreux politiques. Il fait de tous ces événements un récit circonstancié, précis et argumenté. Étonnamment, il cite les...

couverture

Contre Macron de Juan Branco

critiqué par Blue Boy - (Saint-Denis - - ans)

Un pamphlet sévère par un défenseur de Ceux qui ne sont rien

6 etoiles
Sur le fond, une analyse très intéressante et argumentée sur le cas Macron. Juan Branco n’y va pas de main morte, arguant que « le macronisme est une nouvelle variante du fascisme », et que l’homme venu de « nulle part » et devenu président en quelques mois, ayant adopté une pratique du pouvoir...

couverture

Mutation numérique et responsabilité humaine des dirigeants de Valérie Julien Grésin, Yves Michaud

critiqué par Colen8 - (78 ans)

Réflexions à partager

7 etoiles
Plusieurs questions sont débattues dans ces pages à l’initiative des auteurs elle et lui de formation philosophique sur la nouvelle donne du numérique induite pour les entreprises. Ils ont invité pour ce faire quelques dirigeants, consultants ou enseignants à une réflexion commune. Qu’en est-il de l’extension des responsabilités vis-à-vis des parties prenantes : salariés, clients,...

couverture

Idées reçues sur l'Allemagne : Un modèle en question de Claire Demesmay

critiqué par Colen8 - (78 ans)

Pilier de l’Europe

8 etoiles
Mieux faire connaître l’histoire depuis 1945 de notre voisin et meilleur partenaire, cet acteur engagé de la construction européenne depuis le traité de Rome en 1957, aider à mieux comprendre son évolution depuis la fin de la Guerre Froide et la réunification de 1991, tel est l’objectif de cette publication écrite dans un format proche...

couverture

L'économie bleue 3.0 de Gunter Pauli

critiqué par Colen8 - (78 ans)

Tout bénéfice

6 etoiles
C’est bien gentil le développement durable, mais ça ne suffit plus loin de là. Il serait bon de passer à la vitesse supérieure d’autant que les produits dits recyclables continuent à épuiser les ressources primaires et une fois recyclés à dégager encore bien trop de déchets. Souvenons-nous : 1972 année où fut publié le rapport...

couverture

L'Hebergement d'Urgence en Question de Jean-François Chalot

critiqué par Jemo76 - (Yainville - 85 ans)

Une question cruciale pour les sans abri

9 etoiles
La vie dans la rue ne découle pratiquement jamais d’un choix délibéré. Quand une succession de déboires dont ils ne sont pas toujours responsables conduit un individu ou une famille à se voir expulser de leur domicile, ceux-ci n’auraient plus qu’à se laisser sombrer dans le désespoir sans l’aide de quelques...

couverture

Apprendre au XXIe siècle de François Taddei

critiqué par Colen8 - (78 ans)

A la manière des Savanturiers(1)

10 etoiles
La curiosité naturelle chez les enfants, son corollaire le questionnement tous azimuts, vient en premier. La motivation traduit leur appétence à connaître, comprendre, chercher, trouver des réponses par eux-mêmes, avec l’aide bienveillante des parents, des enseignants, des adultes, mieux encore collectivement avec les autres enfants. Les Savanturiers(1) sont nés dans un atelier périscolaire d’Ange Ansour...

couverture

L'océan est notre avenir de Fanny Agostini

critiqué par Colen8 - (78 ans)

La Mer, passionnément

8 etoiles
Cette gracieuse silhouette de raie Manta en couverture, mais métamorphosée en un vilain sac plastique est tout le message de ces témoignages recueillis par Fanny Agostini(1). L’océan est devenu fragile à force d’être maltraité par les humains et leurs technologies dévastatrices. Qu’ils soient océanographe, plongeur et documentariste sous-marin, écolo, navigateur professionnel, ingénieur, météorologue, journaliste, restaurateur,...

couverture

Inégalités mondiales de Branko Milanovic

critiqué par Colen8 - (78 ans)

Ploutocratie et populisme à la manœuvre

9 etoiles
L’un des résultats présentés ici est la spectaculaire courbe de l’éléphant, traduisant la mesure des inégalités en coefficient de Gini pendant la période 1988-2008, couvrant donc à la fois la fin de l’ère soviétique et l’essor du capitalisme d’état chinois. Celui-ci est partiellement cohérent avec les travaux antérieurs menés par Kuznets sur les inégalités(1), lui...

couverture

Islamisme radical - Comment sortir de l'impasse de Christian de Moliner

critiqué par Francois Martini - (65 ans)

L'intégrisme, ou comment s'en débarrasser.

8 etoiles
Voici un essai dont le titre extrêmement ambitieux intrigue a priori : Islamisme radical, comment sortir de l’impasse. 
Diable ! Quelqu’un connaîtrait donc la solution ?

 En effet, Christian de Molinier a une idée. Mais avant de l’exposer, il s’explique. 
Ayant « commis » un article peu politiquement correct, il a suscité un débat agité, comme on sait en faire...