Littérature => Asiatique (890 livres critiqués)


Page 1 de 18 Suivante Fin

couverture

La Traversée des sangliers de Kuei Hsing Chang

critiqué par Tistou - (68 ans)

Des têtes coupées comme s’il en pleuvait !

7 etoiles
Très particulier que cette <i>Traversée des sangliers</i>. Ecrit par un auteur Taïwanais et portant sur le Nord Ouest de l’île de Bornéo, dans la jungle malaisienne. Comment un Taïwanais peut en venir à conter une histoire qui porte sur l’occupation de cette île par les Japonais durant la Seconde Guerre Mondiale ? Décembre 1941, l’armée...

couverture

Le goût sucré des pastèques volées de Keyi Sheng

critiqué par Darius - (Bruxelles - - ans)

Une Chine cruelle et amorale

8 etoiles
L'auteure porte un regard critique sur les conséquences désastreuses de la modernisation sur les campagnes chinoises. Tous les textes sont portée par des illustrations qui adoucissent un peu le propos. Je vous citerai ci-dessous quelques extraits qui démontrent la dureté de la mentalité des dirigeants chinois qui font peu de cas de sa population...

couverture

Le Clou de Yue ran Zhang

critiqué par Myrco - (village de l'Orne - 74 ans)

Stigmates de la Révolution Culturelle chinoise sur les générations suivantes

9 etoiles
"Le clou", quatrième roman de son auteure est paru en Chine en 2016. Roman ample, que je qualifierais de roman psychologique d'abord, il tranche avec la spécificité d'une certaine littérature chinoise telle qu'on a pu l'appréhender au travers d'un MO YAN ou d'un YAN Lianke par exemple, en ce sens qu'il rejoint plus une...

couverture

Pour que chantent les montagnes de Nguyễn Phan Quế Mai

critiqué par TRIEB - (BOULOGNE-BILLANCOURT - 72 ans)

UN CHEMIN DE CROIX VIETNAMIEN

8 etoiles
Dans ce récit, l’autrice évoque le sort de la famille Tran, étendu sur plusieurs générations. Dans la première partie, Huong, jeune fille et sa grand-mère Dieu Lan contemplent Hanoi brûler sous le feu des forteresses volantes américaines, les B52. C’est l’illustration de l’entrée de la guerre dans leurs vies. Tout au long du roman, c’est...

couverture

Mortel Motel - Les enquêtes de l'avocat Gojin de Jinki Do

critiqué par Tistou - (68 ans)

Pas trop « mortel » le roman …

4 etoiles
C’est dans le cadre de mes lectures de polars du monde entier que je suis tombé sur cet auteur sud-coréen, Do Jinki. Un peu par hasard donc. Le hasard fait bien les choses dit-on. Pas toujours, … pas toujours. Dans ce cas précis cet auteur, juge de formation, est passé à l’écriture de polars vers...

couverture

Battre les cartes de Yu cheng Jin

critiqué par Froidmont - (Laon - 32 ans)

Neuf aspects de la Révolution Culturelle chinoise

2 etoiles
Une compilation de courtes anecdotes soit de première main soit de seconde main où l’État, sans le dire, est vu comme un despote qui sous couleur de faire de beaux lendemains obscurcit le présent, opprime les modestes dont le moindre trésor, l’orgueil d’une famille, devient honte et danger mortel comme la peste. Malheur à qui...

couverture

Scènes de vie à Shanghai de Na'ou Liu

critiqué par TRIEB - (BOULOGNE-BILLANCOURT - 72 ans)

SHANGAI AU CINEMA

8 etoiles
On connaît peu la littérature chinoise de l’entre-deux guerres, celle des années trente, années marquées, on le sait, par l’occupation d’une large partie du territoire chinois par les armées japonaises, et par la présence d’aires géographiques jouissant du principe d’extraterritorialité, les concessions. Dans ce recueil de nouvelles, l’écrivain d’origine taïwanaise, Liu Na’ou décrit la vie...

couverture

Au revoir les chats ! de Hiro Arikawa

critiqué par Jfp - (La Selle en Hermoy (Loiret) - 75 ans)

chats qui causent

8 etoiles
Sept nouvelles, sept histoires de chats parlants qui raviront, ou déconcerteront, celles et ceux ayant apprécié "Les mémoires d’un chat", précédent opus de l’auteure. Parmi ces sept moments de détente en compagnie de nos chers félins domestiques, les deux premières nouvelles sont comme des pages arrachées au roman en question. On y retrouve des compléments...

couverture

Vie à vendre de Yukio Mishima

critiqué par Septularisen - (Luxembourg - 56 ans)

ROMAN D’AVENTURES PSYCHÉDÉLIQUE?

8 etoiles
Au début de l’histoire, nous faisons la connaissance d’un jeune homme de 27 ans, employé de bureau à la vie bien rangée, qui vit à Tôkyô: Hanio Yamada. Nous le retrouvons à l’hôpital, en effet Hanio qui «subissait» sa vie vide de sens, plus qu’il ne la vivait, vient de rater… son suicide! Après cela,...

couverture

La Cité des sortilèges de Suyin Han

critiqué par Sundernono - (Nice - 40 ans)

Une aventure hors du commun

9 etoiles
Quatrième de couverture : « Leur père fabrique des automates, leur mère est, dit-on, une sorcière. Béa et Colin sont jumeaux, liés l'un à l'autre par un étrange et indestructible amour. Nous sommes en 1752, non loin de Lausanne. De tragiques événements les obligent à se réfugier à Genève, chez un banquier juif. C'est là...

couverture

L'enfant et l'oiseau de Durian Sukegawa

critiqué par Jfp - (La Selle en Hermoy (Loiret) - 75 ans)

destins mêlés

10 etoiles
Un livre étrange, qui surprendra plus d’un lecteur ou spectateur des savoureux "Délices de Tokyo", malgré une référence commune à l’intolérance et à la mort comme seule issue à l’exclusion. Cette fable, commençant comme une sorte de roman-jeunesse, contant la rencontre entre un enfant et un oiseau, en l’occurrence un corbeau, évolue en un conte...

couverture

Oubliez-moi de Feng Xu

critiqué par Débézed - (Besançon - 77 ans)

Pour ne pas l'oublier

8 etoiles
Xu Feng, écrivain chinois né dans la région de Jiangsu, a mis ses pas dans les traces de Qian Xiuling qui a migré de Yixing en Belgique, en passant par Taïwan, pour faire revivre l’héroïne de la nation belge désormais quelque peu oubliée. Qian Xiuling a sauvé cent-dix otages belges de l’exécution par les SS...

couverture

Le nouveau de Keigo Higashino

critiqué par Jordanévie - (48 ans)

Polar japonais à découvrir

8 etoiles
Bon polar japonais. Très bien ficelé. Peut-être un peu trop de personnages dans cette histoire où on s'emmêle un peu dans les noms. Tout se tient jusqu'à la fin . On est transporté jusque dans les ruelles au Japon. On suit Kaga dans son enquête sur le meurtre d'une femme retrouvée étranglée chez elle. ...

couverture

Overlord - Tome 7 : La sorcière du royaume déchu de Kugane Maruyama, So-bin (Dessin)

critiqué par Froidmont - (Laon - 32 ans)

Une représentation du chaos ?

7 etoiles
Cher journal, les événements que nous déclenchâmes dûment au cœur du Royaume Sacré ont un déroulement parfait. J’y suis devenu un héros, la paladine mon héraut. Au pouvoir se trouve un pantin chargé de pousser au déclin la stabilité du pays ; les nobles du Sud m’ont ravi profitant de l’occasion pour réclamer plus qu’ils n’en...

couverture

L'été de la sorcière de Kaho Nashiki

critiqué par Jfp - (La Selle en Hermoy (Loiret) - 75 ans)

mère-grand

8 etoiles
Un roman initiatique, d’une grande justesse, contant l’été passé par Mai auprès de sa grand-mère maternelle, une anglaise venue vivre au Japon et par certains côtés devenue plus japonaise que les Japonais. Elle va initier sa petite-fille aux rites de la sorcellerie, un moyen amusant de parler tout simplement de la vie, ses petits bonheurs...

couverture

Overlord - tome 6 L'Artisan nain de Kugane Maruyama, So-bin (Dessin)

critiqué par Froidmont - (Laon - 32 ans)

Coupure cruelle !

7 etoiles
Mon cher journal, mon grand voyage au fond de ces grottes sauvages qui forment le pays des nains m’a donné sur eux haute main. J’ai non seulement à mes pieds les artisans que je visais, maîtrisant le secret des runes ; mais pourquoi se contenter d’une ? Trois allégeances valent mieux. Soumis à mon verbe impérieux, les...

couverture

Un jeudi saveur chocolat de Michiko Aoyama

critiqué par Jfp - (La Selle en Hermoy (Loiret) - 75 ans)

kaléidoscopie

10 etoiles
Surfant sur une vague qui semble actuellement déferler sur le roman japonais contemporain, l’auteure nous amène à la rencontre de personnages divers se croisant à l’occasion de voyages ou de messages échangés entre Tokyo, Kyoto et Sydney. Tout tourne autour d’un minuscule café à l’ombre des cerisiers, et du chocolat chaud servi à une jeune...

couverture

La prophétie de l'abeille de Keigo Higashino

critiqué par Isad - (- ans)

Quand survient l’imprévisible

10 etoiles
Alors que des ingénieurs doivent faire la démonstration d’un nouvel hélicoptère télécommandé, un individu s’en empare et le positionne au-dessus d’une centrale nucléaire de dernière génération. Ses revendications sont simples : procéder à l’arrêt de toutes les centrales japonaises et retransmettre cela à la télévision. Il n’avait pas prévu qu’un jeune garçon s’y était immiscé par...

couverture

Ret samadhi: Au-delà de la frontière de Geetanjali Shree

critiqué par JPGP - (77 ans)

Geetanjali Shere, le silence et ses sangles

9 etoiles
Ret Samadhi est l’histoire d’une veuve de 80 ans. Elle quitte sou­dain la mai­son de son fils où elle vit selon la tra­di­tion. Elle est ensuite héber­gée par sa fille jour­na­liste et céli­ba­taire qui l’ouvre à une nou­velle culture et à une véri­table méta­mor­phose. Et ce, auprès d’une trans­genre de la com­mu­nauté des Hij­ras...

couverture

Overlord - tome 5 Le conspirateur de Kugane Maruyama, So-bin (Dessin)

critiqué par Froidmont - (Laon - 32 ans)

Bâtir un royaume

10 etoiles
Mon cher journal, tout est au mieux. La mort leur est venue des cieux : la guerre aussitôt commencée s’est tout aussi vite achevée. Elle fut la démonstration de toute ma domination. Je ne déplore qu’un dommage, c’est qu’au milieu de ces ravages que causèrent mes doux chevreaux, il m’ait fallu couper trop tôt le filin...

couverture

Les garçons de l'amour de Ghazi Rabihavi

critiqué par Jfp - (La Selle en Hermoy (Loiret) - 75 ans)

amours interdites

10 etoiles
Une histoire d’amitié et d’amour entre garçons, en terre d’Islam. Amis, amants, l’ambiguïté demeure jusqu’au bout dans ce roman foisonnant, contant les déboires de Djamil, jeune iranien lettré qui va abandonner études brillantes et famille aisée pour suivre son ami Nadji. Ce dernier, personnage solaire mais inconséquent, va l’entraîner dans mille et une aventures périlleuses,...

couverture

Overlord - tome 4 Les envahisseurs du Grand Tombeau de Kugane Maruyama, So-bin (Dessin)

critiqué par Froidmont - (Laon - 32 ans)

Présenter pour mieux tuer

8 etoiles
Mon cher journal, ces derniers temps nous avons pris conjointement la décision de révéler à toute cette humanité l’emplacement du grand tombeau. Ceux qui ont troublé le repos du palais de mes camarades, aventuriers de mascarades, ont connu l’étreinte des morts : nous ferons profit de leurs corps. Alors nous avons envoyé à l’employeur des stipendiés,...

couverture

Petites boîtes de Yôko Ogawa

critiqué par Alma - (- ans)

Un monde flottant

9 etoiles
Est-ce un roman, est-ce un conte ? C'est surtout une histoire émouvante, de celles qu'on aimerait croire réelles … Il a pour thème un étrange culte dédié aux enfants morts . Rien de macabre, bien au contraire. Tout n'y est que sagesse, quiétude et douceur . Il a pour cadre un lieu sans nom, où tout...

couverture

La femme à la jupe violette de Natsuko Imamura

critiqué par Mimi62 - (Plaisance-du-Touch (31) - 71 ans)

Un curieux récit...

8 etoiles
Une femme, dont on ne connaît pas la motivation, se met à suivre une autre femme et peu à peu à s'immiscer dans sa vie, à l'aider. Le récit est bien mené, la curiosité du lecteur est tenue en haleine. L'écriture (la traduction donc) donne un récit agréablement narré, rendant la lecture plaisante. Impossible de dire de ce...

couverture

Première personne du singulier de Hélène Morita, Haruki Murakami

critiqué par Septularisen - (Luxembourg - 56 ans)

AUTOBIOGRAPHIE EN NOUVELLES!

6 etoiles
Composé de huit nouvelles inédites en français, et écrites, comme son titre l’indique, exclusivement à la première personne du singulier. Un homme se souvient et nous raconte : D’une conquête féminine qui criait le nom de l’homme qu’elle aimait pendant qu’elle faisait l’amour avec lui («Sur un oreiller de pierre»). Du vieil homme qui un soir,...

couverture

Le Parc aux roseaux de Thuân

critiqué par TRIEB - (BOULOGNE-BILLANCOURT - 72 ans)

PARIS OU SAIGON?

8 etoiles
Quelle est la nature des liens qui subsistent entre Français et Vietnamiens ? La période coloniale est close depuis longtemps, la guerre ayant ensanglanté ce pays est terminée depuis 1975, si l’on n’inclut que les guerres menées par les Français , puis les Américains . Dans un roman à la facture originale, Thuân, auteure vietnamienne,...

couverture

Les Pieds nus de lumière de Kenji Miyazawa

critiqué par Eric Eliès - (50 ans)

Des contes merveilleux, ancrés dans la vie quotidienne des campagnes japonaises mais universels par leur beauté et leurs résonances parfois pleines d'une lancinante tristesse

10 etoiles
J’ai découvert ce recueil de Kenji Miyazawa (1896-1933), que je ne connaissais pas, au hasard d’une boîte à livres de rue et je ne remercierai jamais assez la bonne âme qui eut la gentillesse de l’offrir en partage. L’écriture de Miyazawa m’a réellement subjugué par une capacité extraordinaire à brasser le merveilleux, le fantastique, le...

couverture

De la musique de Haruki Murakami, Seiji Ozawa

critiqué par Jordanévie - (48 ans)

En avant la musique...

3 etoiles
Livre qui s'adresse aux passionnés de musique classique. Il cible un public quelque peu averti car sinon à certains moments on est un peu perdu. Cette lecture n'est pas pour un néophyte si l'on veut apprécier à sa juste valeur ce livre. On retrouve Haruki Murakami dans un tout autre domaine, la musique classique,...

couverture

Fuir et revenir de Prajwal Parajuly

critiqué par Frunny - (PARIS - 58 ans)

Traditions et Modernité !

8 etoiles
Prajwal Parajuly (1984 - ) est un auteur indien dont les travaux portent sur les peuples de langue népalaise et leur culture.Il partage son temps entre New York, Londres et Gangtok, sa ville natale dans l’Himalaya indien. "Land Where I Flee" (2013) a été traduit en français et publié...

couverture

Les Disparus de la Purple Line de Deepa Anappara

critiqué par Tistou - (68 ans)

Au cœur du Bhoot Bazar …

8 etoiles
Deepa Anappara, journaliste indienne originaire du Kerala (sud de l’Inde) a travaillé onze ans durant à Dehli ou Mumbai (ex – Bombay), deux des plus grandes mégalopoles indiennes. Ses reportages portaient sur l’impact de la pauvreté et des violences religieuses sur les enfants (et Dieu sait qu’il y a de quoi faire !). Il n’est...

couverture

T - Ma vie en T-shirts de Haruki Murakami

critiqué par Jordanévie - (48 ans)

T-shirts autobiographiques

6 etoiles
Sous couvert de parler de la collection de T-shirts de Haruki Murakami, nous apprenons à mieux connaître cet auteur. Nous découvrons des pans de sa vie. Livre intéressant pour découvrir un peu mieux cet écrivain japonais. Les t-shirts de Haruki Murakami ont tous une histoire. Murakami nous livre des anecdotes qui nous permettent...

couverture

N'oublie pas les fleurs de Genki Kawamura

critiqué par Bernard2 - (DAX - 75 ans)

Maladie d'Alzheimer

7 etoiles
Izumi, accaparé par son travail, par sa vie de famille (il va bientôt être père), se rend compte un peu tard que sa mère a parfois des comportements bizarres. Le verdict tombe, sans appel : maladie d'Alzheimer. Alors que sa mère perd progressivement la mémoire, Izumi revient sur son passé, ses souvenirs, les bons comme les...

couverture

Professeur singe suivi de Le Bébé aux cheveux d'or de Mo Yan

critiqué par Septularisen - (Luxembourg - 56 ans)

LA CHINE COMME UNE FABLE!

5 etoiles
Mo YAN nous propose ici deux longues nouvelles sur la famille, les contraintes sociales et la politique de la Chine rurale de la fin des années 1980. Ce sont des histoires qui, sous couvert de nous présenter des «vies ordinaires», franchissent allégrement le seuil du fantastique pour basculer définitivement dans la fable… Dans la première «Professeur...

couverture

Le chat qui voulait sauver les livres de Sôsuke Natsukawa

critiqué par Jfp - (La Selle en Hermoy (Loiret) - 75 ans)

chat alors…

10 etoiles
Roman-jeunesse ? Fable ? Récit initiatique ? Conte philosophique ? Dans ce roman inclassable, fortement teinté de fantastique, Sôsuke Natsukawa nous conte les mésaventures d’un jeune lycéen, renfermé et solitaire depuis le décès de son grand-père, ce vieux libraire qui l’a recueilli après le décès soudain de sa jeune mère. En véritable "hikikomori", Rintarô sèche...

couverture

Le goûter du lion de Ito Ogawa

critiqué par Jfp - (La Selle en Hermoy (Loiret) - 75 ans)

la dernière sucrerie

10 etoiles
Comme dans les autres romans qui ont fait son succès (ô combien mérité), Ito Ogawa nous plonge dans un univers proche du réel mais fortement teinté d’imaginaire. Ici, le sujet est la fin de vie, celle de la jeune Shizuku. Atteinte d’un cancer ne lui laissant plus que quelques semaines à vivre, elle a décidé...

couverture

Le Ministère du Bonheur Suprême de Arundhati Roy

critiqué par Tistou - (68 ans)

D’Old Dehli au Cachemire

6 etoiles
Etonnant comme une Keralaise – Arundhati Roy est née à Shillong, au Nord-Est de l’Inde mais a été élevée au Kerala - tout au sud de l’Inde, se sent concernée par cette situation plus que malsaine de l’Etat du Cachemire, au nord de l’Inde, aux confins de l’Himalaya. Dans un essai publié 2 ans après <i>Le...

couverture

Bronze et tournesol de Wen xuan Cao

critiqué par Mimi62 - (Plaisance-du-Touch (31) - 71 ans)

Un moment dans la vie de deux enfants

8 etoiles
Tournesol, fille d'un intellectuel déplacé dans un village de rééducation par le travail manuel, créé de toutes pièces au bord d'un cours d'eau, retrouve de temps à autre, sur la rive du fleuve, un jeune garçon du village de paysans se trouvant sur l'autre rive. Le père de Tournesol décède. Il faut trouver une solution pour...

couverture

Comment j'ai apprivoisé ma mère de Bei jia Huang

critiqué par Mimi62 - (Plaisance-du-Touch (31) - 71 ans)

Une froideur chinoise ? Un auteur passé à côté ? Un traducteur qui s'est raté ?

6 etoiles
Un jeune garçon de dix ans, Didi, a été totalement délaissé par sa mère dès sa naissance en le laissant à son père pour pouvoir aller mener la vie dont elle avait envie. A la mort du père, la mère vient chercher son fils dont elle n'a jamais pris de nouvelles. Didi se trouve donc...

couverture

La bibliothèque des rêves secrets de Michiko Aoyama

critiqué par Jfp - (La Selle en Hermoy (Loiret) - 75 ans)

lire et rêver

10 etoiles
Qui n’a jamais rêvé d’une bibliothèque où on ne se contente pas de vous permettre d’emprunter des livres, voire de vous conseiller dans vos lectures, mais où la bibliothécaire ajoute un livre correspondant à vos rêves les plus secrets, assorti d’un petit cadeau fait maison ? Avouez que ça fait envie ! Car une bibliothèque...

couverture

Séoul copycat de Jong-kwan Lee

critiqué par Tistou - (68 ans)

Copycat : imitateur d’une action décrite dans les medias.

7 etoiles
Je suis parti à l’assaut de ce <i>Séoul copycat</i> dans le cadre de ma démarche de lire au moins un polar des différents pays qui peuplent la Terre. C’est dire que c’est plus par opportunisme, un peu par hasard, que je suis tombé sur ce roman de Lee Jong-Kwan. C’est un polar. Un vrai. Du genre...

couverture

Kôsaku de Yasushi Inoue

critiqué par Jfp - (La Selle en Hermoy (Loiret) - 75 ans)

vertes années

10 etoiles
Kôsaku (avatar de l’auteur selon ses biographes) est un jeune garçon, que l’on suppose avoir une dizaine d’années, vivant dans un village reculé du Japon, resté très traditionnel à une époque où la fée électricité n’a pas encore atteint les campagnes. Les rapports entre membres d’une même famille, souvent élargie, de même que ceux entre...

couverture

Les doigts rouges de Keigo Higashino

critiqué par Jfp - (La Selle en Hermoy (Loiret) - 75 ans)

la mort au bout des doigts

10 etoiles
Dans ce polar de la série Kaga Kyōichirō, l’auteur met la mort au premier plan, qu’il s’agisse de la victime, une enfant retrouvée étranglée dans les toilettes d’un centre de loisirs de Tokyo, mais aussi le lent cheminement vers la fin du père de l’enquêteur principal, héros récurrent de cette singulière série. Dès les premières...

couverture

L'équation de plein été de Keigo Higashino

critiqué par Jfp - (La Selle en Hermoy (Loiret) - 75 ans)

canicule

10 etoiles
Kyōhei, dix ans, est envoyé par ses parents, contraints de s’éloigner temporairement de Tokyo pour leur travail, chez sa tante Setsuko qui tient un hôtel à Hari-Plage. Dans ce lieu touristique de bord de mer se tiennent des réunions d’information sur un projet d’exploitation des fonds sous-marins. Le projet est vivement contesté par les défenseurs...

couverture

La mangeuse de guêpes de Anita Nair

critiqué par Débézed - (Besançon - 77 ans)

C'est mon petit doigt qui le dit

8 etoiles
« Le jour où je me suis donné la mort, il faisait un temps radieux. C’était un lundi. Un début de semaine ». L’héroïne de ce roman introduit l’histoire qu’elle raconte par cette phrase choc, l’histoire d’une femme indienne résidant dans le Kerala, là où Arundhati Roy a elle aussi situé certaines de ses magnifiques...

couverture

Abandonner un chat de Haruki Murakami, Emiliano Ponzi (Dessin)

critiqué par Poet75 - (Paris - 67 ans)

Figure du père

8 etoiles
Dans la postface de ce livre très bref et doté de superbes illustrations signées Emiliano Ponzi, Haruki Murakami, écrivain japonais de renom à qui l’on doit de remarquables romans, explique que, depuis longtemps il projetait d’écrire un texte sur la mort de son père, mais sans parvenir à mener à bien ce projet. Et puis,...

couverture

Au prochain arrêt de Hiro Arikawa

critiqué par CHALOT - (Vaux le Pénil - 76 ans)

voyage et réflexion sur soi

7 etoiles
« Au prochain arrêt » roman de Hiro Arikawa traduit du japonais par Sophie Reflet 184 pages mai 2021 Editions Acte Sud Quand vous rentrez dans un train, à notre époque, vous avez pratiquement tous les voyageurs qui ont leur portable à la main ou leurs écouteurs. Les interactions avec les voisins sont inexistantes ou peu nombreuses.... Tout ceci n'est qu'apparence car souvent dans...

couverture

Sémi de Aki Shimazaki

critiqué par Alma - (- ans)

Quand les fantômes du passé viennent hanter le présent

8 etoiles
Depuis que son épouse Fujiko a commencé à développer des signes d’Alzheimer, c'est dans une confortable résidence pour aînés que Tetsuo et Fujiko Niré se sont installés . Ils y vivent sereinement jusqu'au jour où Fujiko ne reconnaît plus Tetsuo comme son époux. Elle ne voit en lui qu'un futur mari possible et...

couverture

Les dix amours de Nishino de Kawakami Hiromi

critiqué par Jfp - (La Selle en Hermoy (Loiret) - 75 ans)

l'homme qui aimait les femmes

10 etoiles
Quel séducteur ce Nishino ! Sans faire beaucoup d’efforts, mine de trois fois rien, il sait attirer dans ses rets les femmes de tous âges, au fil de rencontres que celles-ci croient dues au hasard. Cherche-t-il l’amour, le vrai, celui qui dure ? On ne le saura jamais car la plupart du temps ces femmes,...

couverture

Bonne nuit maman de Mi-ae Seo

critiqué par Tistou - (68 ans)

Thriller coréen

7 etoiles
Dans ma quête de lectures de polars ou thrillers du monde entier, je suis tombé donc sur Seo Mi-Ae, présentée comme « star du polar en Corée ». (On apprend au passage (?) que [i]Comme toute autrice coréenne, elle débute avec des poèmes parus dans la presse[/i] ? Y aurait-il une spécificité (sud) coréenne en...

couverture

Le cercle du petit ciel de Ya Ding

critiqué par Mimi62 - (Plaisance-du-Touch (31) - 71 ans)

Une atmosphère à l'image d'une philosophie

6 etoiles
Le départ est plutôt rationaliste : le personnage principal, originaire de Chine, s'est glissé dans la culture occidentale mais il ressent un réel mal être. Un échange avec un autre Chinois expatrié lui apporte la révélation : il porte les conséquences du fait de n'avoir pas procédé à l'enterrement de sa mère. Il décide donc de...