Littérature => Anglophone (5977 livres critiqués)


Page 1 de 120 Suivante Fin

couverture

La clandestine de Jersey de Jenny Lecoat

critiqué par Septularisen - (Luxembourg - 56 ans)

PROMETTEUR… MAIS UN PEU DÉCEVANT!..

6 etoiles
Au début de l’histoire, nous sommes en juin 1940. L’île de Jersey, jugée comme non stratégique, est abandonnée à son sort par l’armée britannique et immédiatement occupée par les troupes de l’Allemagne nazie. Malheureusement pour elles, des dizaines de personnes se retrouvent piégées par l’invasion des troupes d’occupation, dont de nombreux juifs. Parmi eux, Hedy...

couverture

Jeune couple s'éclate en plein air de Aravind Jayan

critiqué par CHALOT - (Vaux le Pénil - 76 ans)

les méfaits de l'ultra connection

9 etoiles
Jeune couple s'éclate en plein air C'est un roman pornographique ! commente un homme qui attend comme moi d'être reçu par un avocat.! Mauvaise pioche pour lui et bonne pour moi. Si l'histoire commence avec la diffusion d'une vidéo faite à l'insu d'un jeune couple, il n'y a aucune scène pornographique décrite. Tant pis pour celui qui s'arrête...

couverture

Le Sombre disciple, Tome 1: Ambre et cendres de Margaret Weis

critiqué par Koolasuchus - (Laon - 34 ans)

Un couple mortel

8 etoiles
Dévastée par la mort de sa déesse après une terrible guerre qui vit sa chute, Mina n'a désormais plus d'objectif dans la vie et se contente de monter la garde devant son tombeau. La jeune femme n'est cependant pas passé inaperçue, notamment auprès de Chemosh, le dieu de la mort. Ce dernier en a en...

couverture

Les Armes de la lumière de Ken Follett

critiqué par Pascale Ew. - (57 ans)

Toujours aussi passionnant et pour une fois, un peu moins contrarié

9 etoiles
De 1792 à 1824, à Kingsbridge, la révolution industrielle voit l’industrie du textile se transformer grâce à l’invention de machines toujours plus performantes. Les ouvriers tentent de se défendre en constituant des syndicats, mais ils sont contrés par des lois iniques qui leur interdissent de se rassembler et de critiquer, sous peine de travaux forcés...

couverture

Terremer (Edition intégrale) de Ursula K. Le Guin, Charles Vess (Dessin)

critiqué par Froidmont - (Laon - 32 ans)

De pépite en pépite

9 etoiles
Le Sorcier de Terremer Tu m'as faite, je suis toi, Tout autant que tu es moi. Je suis l'ombre de ta soif. Je suis l'orgueil qui te coiffe. Je suis désir de grandir. Je suis ta peur de mourir. Je suis sans chair, négation. Je suis changeant, mutation. Je suis tout ce qui te hante : Faute passée et présente. Je suis sans nom qui soit mien, Et...

couverture

Les jaloux de James Lee Burke

critiqué par Tistou - (68 ans)

Clan Holland, retour en arrière

8 etoiles
Hackberry Holland est un des personnages récurrents de James Lee Burke. Avec <i>La maison du Soleil Levant</i> James Lee Burke était revenu au tout début du XXème siècle avec un ancêtre de Hackberry (grand-père, arrière-grand père ?), là nous sommes dans les années 50, en 1952, avec à nouveau un ancêtre de Hackberry (père, oncle...

couverture

Loin de chez moi: Histoire d'une jeune Arménienne de David Kherdian

critiqué par Alma - (- ans)

10 années d'errances pour échapper au génocide arménien

8 etoiles
Le génocide arménien vu à hauteur d'enfant. Cette enfant , c'est Veron Dumelhjian, la mère de l'auteur David Kherdian, jeune arménienne née en Turquie . Celle-ci a confié à son fils ses souvenirs familiaux de dix années d'errances pour échapper aux ordres d'extermination totale des Arméniens voulue par les autorités turques en...

couverture

Face à face de Collectif

critiqué par Tistou - (68 ans)

11 Nouvelles

5 etoiles
<i>Face à face</i> est un « ouvrage concept ». On est dans le domaine du « roman noir ». Avec 22 auteurs reconnus et emblématiques, 22 auteurs avec leurs héros récurrents et tout aussi emblématiques. Et … <i> »Prenez des auteurs reconnus aux personnages emblématiques et faites-les se rencontrer. Normalement, ça ne devrait pas arriver. Un projet unique...

couverture

Roseghetto de Kirsty Jagger

critiqué par Saule - (Bruxelles - 58 ans)

Les quartiers pauvres de Sydney

8 etoiles
Ce roman est fortement autobiographique : l'auteur, qui est journaliste, explique dans la préface qu'elle était envoyée pour écrire un reportage sur un quartier de Sydney qui avait été le cadre d'épisodes violents. Ce livre est intéressant car il permet de voir une face moins "glamour" de Sydney que celle que voit le touriste, à travers...

couverture

La guerre dans les airs de Herbert George Wells

critiqué par Koolasuchus - (Laon - 34 ans)

Quand la mort vient du ciel

7 etoiles
Gagnant sa vie de manière plus au moins honnête grâce à un magasin de location de vélocipèdes fonctionnant au petit bonheur la chance, Bert Smallways est un jeune homme ne se préoccupant guère de la politique et du sort du monde. Ce dernier est pourtant sur le point de basculer car depuis que les hommes...

couverture

Girls of Summer de Katie Bishop

critiqué par Missef - (58 ans)

Très bon livre sur une thématique actuelle

10 etoiles
Présentation de l'éditeur : Je me sentais comme une déesse grecque. Mais bien sûr, c’était avant. Avant que les chuchotements ne commencent à assombrir l’air de l’été comme un orage imminent. Avant que la police ne débarque sur l’île, uniformes oppressants et sombres sous le soleil de midi. Avant que le corps ne s’échoue, brisé, sur...

couverture

Le magicien de Colm Tóibín

critiqué par Septularisen - (Luxembourg - 56 ans)

THOMAS MANN, SA VIE, SON ŒUVRE, DANS UN LIVRE... "MAGIQUE"!

10 etoiles
De la même façon que le livre «Le maître» (1), l’écrivain irlandais nous racontait la biographie romancée de l’écrivain Henry JAMES (1843 – 1916) (2), «Le Magicien» est donc la biographie romancée d’un autre «grand lion» de la littérature mondiale, j’ai nommé l’allemand Thomas MANN (1875 – 1955) (3). On va donc suivre en parallèle...

couverture

Rentre avant la nuit de Lisa Jewell

critiqué par CC.RIDER - (66 ans)

Une affaire de filles

6 etoiles
Dans la petite ville d'Upfield Common (Grande-Bretagne), un jeune couple, Tallulah et Zack (19 ans), s’offre une soirée de détente au pub du coin pendant que Kim, la mère de Tallulah, garde Noah, leur nourrisson. Assez tard dans la nuit, Kim reçoit un message lui annonçant qu’ils ne rentrent pas tout de suite, car ils...

couverture

Les derniers jours de Roger Federer: Et autres manières de finir de Geoff Dyer

critiqué par Poet75 - (Paris - 68 ans)

Profondeur et humour à l'anglaise

8 etoiles
« L’une des questions qui avaient suscité ma curiosité sur ce sujet – la fin de toutes choses, les dernières œuvres des artistes, le temps qui s’enfuit – était celle (…) du jour inévitable où Roger Federer prendrait lui aussi sa retraite », écrit Geoff Dyer à la page 15 du présent ouvrage. Voici résumé...

couverture

L'Intuitionniste de Colson Whitehead

critiqué par Pacmann - (Tamise - 59 ans)

Roman allégorique et militant

7 etoiles
Lila Mae Watson est une inspectrice des ascenseurs d’une grande ville, et même si elle n’est pas nommée, il s’agit probablement de New-York, dans les années 50. Notre héroïne ne passe pas inaperçue, parce qu'elle est noire, parce qu'elle fait partie de l’école des intuitionnistes et qu’elle a un taux d’erreur égal à zéro. On...

couverture

Le voyage de Ruth de Donald McCaig

critiqué par Pascale Ew. - (57 ans)

Récit épique et passionnant

9 etoiles
Ce roman raconte la vie de Ruth, enfant noire du XIXème siècle. A cinq ans, sa famille est tuée lors d’une révolte des esclaves sur l’île de Saint-Domingue, qui deviendra Haïti. Elle est recueillie par Solange Escarlette Fornier, riche Bretonne ayant épousé Augustin Fornier dans un mariage arrangé. Sa dot comportait entre autres une plantation,...

couverture

Les aiguilles d'or de Michael McDowell

critiqué par Poet75 - (Paris - 68 ans)

Un quasi pastiche

8 etoiles
Blackwater, l’ambitieuse saga en six volumes de Michael McDowell (1950-1999) ayant connu un beau succès, les éditions Toussaint Louverture poursuivent l’édition des œuvres de cet écrivain jusqu’alors inconnu en France, ce dont on ne peut que se réjouir, même si Les Aiguilles d’Or, à mon avis, n’est pas aussi réussi que la saga prénommée. Quoi...

couverture

Le pays des loups de Craig Johnson

critiqué par Tistou - (68 ans)

Opus 16 de la série Walt Longmire

7 etoiles
Tournée la page iconoclaste du Mexique et de la cruauté de ses bandits (<i>Le cœur de l’hiver</i>), nous voilà revenus bien au … froid dans le Comté d’Absaroka (fictif), au cœur des Rocheuses dans le Wyoming. Là où Walt Longmire exerce la fonction de shérif, rural, très rural pour ne pas dire montagnard (Les Rocheuses...

couverture

La dernière vallée verte de Mark T. Sullivan

critiqué par Gilou - (Belgique - 76 ans)

"Héroïsme et courage"

10 etoiles
Magnifique et "extraordinaire" « récit » de l'histoire vraie d'Adeline et Emil Martel retracée par cet écrivain que je ne connais pas du tout. Pas repris dans la liste de "Critiques Libres". On ne peut oublier et j'ai appris plein de choses, on ne parle pas assez que la guerre 1940-1945 n'a pas été finie pour tout...

couverture

Les ténèbres et la nuit de Michael Connelly

critiqué par Eoliah - (73 ans)

Envers et contre tout

8 etoiles
Une datation bien précise: en épisode COVID au moment de l'attaque du Capitole.. Harry Bosch est retraité dans sa maison perchée avec ses cold-case. La relève est là avec Renée Ballard, une inspectrice tenace, qui travaille officiellement de nuit mais prolonge son action le jour, pour compenser la paresse, l'incompétence de ses collègues. Confrontée...

couverture

Jamais plus de Colleen Hoover

critiqué par Frunny - (PARIS - 58 ans)

Pour adolescentes en quête du Prince charmant (ou pas... )

5 etoiles
Colleen Hoover (1979- ) est une romancière américaine qui écrit principalement des romans appartenant au genre de la romance et du young adult. Notamment connue pour ses romans Jamais Plus, too late ou coeur et âme, Colleen Hoover avait vendu, en 2022, approximativement 22 millions de livres. Elle a été nommée parmi...

couverture

Le Cupcake Café sous la neige de Jenny Colgan

critiqué par Koolasuchus - (Laon - 34 ans)

Cannelle, lait de poule et promotion inattendue

6 etoiles
A l'approche de Noël l'activité au Cupcake Café prend de plus en plus d'ampleur et ce n'est pas pour déplaire à Izzy, heureuse de voir que son commerce tient sur la durée. Côté personnel tout est au beau fixe également pour la jeune femme et sa relation avec Austin la comble de bonheur. Une ombre...

couverture

L'Arche dans la tempête de Elizabeth Goudge

critiqué par Voiz'art - (53 ans)

Des renforts enchantés venus d'Outre-Manche

8 etoiles
Elisabeth Goudge fait partie de ces romancières anglaises, telles les sœurs Brontë ou Jane Austen, dont les œuvres traversent le temps et n’en finissent pas de nous enchanter. Avec « L’arche dans la tempête », nous sommes à Guernesey,en 1888. La tempête souffle là où habite André du Frocq et sa famille, dans leur ferme sur...

couverture

Ceux qui prennent le large de Patricia Highsmith

critiqué par Jfp - (La Selle en Hermoy (Loiret) - 75 ans)

la cité des dogues

6 etoiles
Deux personnages, américains, se cherchent, se fuient dans la Venise hivernale vidée de ses hordes de touristes. L’un désire tuer, espérant venger sa fille, suicidée dix jours auparavant. L’autre, le gendre, veut à tout prix s’expliquer, se justifier, prouver à son beau-père qu’il n’y est pour rien. Colère contre lâcheté, qui l’emportera dans ce duel,...

couverture

Oh, Canada de Russell Banks

critiqué par Tistou - (68 ans)

Compliqué à lire

6 etoiles
Ce roman de Russell Banks s’avère nettement plus compliqué à lire que tous les autres romans que j’ai pu lire de cet auteur. Le sujet, probablement … Le sujet est singulier : Leonard Fife, à 77 ans est en phase terminale d’un cancer. Américain d’origine, il a fui son pays pour le Canada pour éviter d’être...

couverture

Le Portrait de mariage de Maggie O'Farrell

critiqué par CHALOT - (Vaux le Pénil - 76 ans)

la cause des femmes au début de la Renaissance !

9 etoiles
Le portrait de mariage L'histoire racontée dans ce livre s'inspire largement de la vie courte de Lucrèce de Médicis décédée à 16 ans en 1561 . Fille du duc de Florence en Italie, Lucrèce a connu une enfance heureuse auprès de sa fratrie et de ses parents. Quand on naît fille dans une famille noble ,on a une destinée...

couverture

La vie nouvelle de Tom Crewe

critiqué par CHALOT - (Vaux le Pénil - 76 ans)

une page d'histoire , c'est étonnant et détonant !

10 etoiles
LA VIE NOUVELLE Cette pure fiction qui s'inspire de faits réels et notamment de l'écrit commun de John Addington et de Havelock Ellis : l'inversion sexuelle se déroule au crépuscule de l'ère victorienne à la toute fin du 19ème siècle. Ce livre dans la réalité et comme dans la fiction a connu des démêlés judiciaires à la suite...

couverture

Le harceleur de Jeffery Deaver

critiqué par Jfp - (La Selle en Hermoy (Loiret) - 75 ans)

countryside

8 etoiles
Un polar assez classique mais bien ficelé, sur un air de musique country. Kayleigh Towne est une chanteuse, douée, dont le succès local ne se dément pas depuis ses 16 ans, cornaquée par un père artiste à la carrière déclinante. Un de ses nombreux fans la harcèle et ne cesse de tourner autour de cette...

couverture

Gaza dans la peau de Selma Dabbagh, Benoîte Dauvergne

critiqué par Débézed - (Besançon - 77 ans)

Vivre à Gaza sous les bombes

8 etoiles
C’est au moment où la situation devient de plus en plus cruelle en Palestine que les Editions de l’Aube rééditent ce roman de Selma Dabbagh, fille d’un Palestinien et d’une Ecossaise, exilée en Grande-Bretagne après avoir longtemps erré à travers l’Europe et même ailleurs. Ce livre, été publié en 2012 en Angleterre, raconte l’histoire d’une...

couverture

Chasse royale à Sandringham de S. J. Bennett

critiqué par Koolasuchus - (Laon - 34 ans)

Une royale détective

8 etoiles
Alors que la reine est en vacances dans son domaine de Sandringham et qu'elle s'apprête à y passer les fêtes de fin d'années, une main coupée est retrouvée sur une plage non loin. Cette dernière appartient ni plus ni moins qu'à Ned St-Cyr, une ancienne connaissance de la reine et il n'en faudra guère plus...

couverture

Le Marché aux elfes de Christina Georgina Rossetti, Lewis Carroll (Dessin), Casimiro Piccolo (Dessin), Dante Gabriel Rossetti (Dessin)

critiqué par Froidmont - (Laon - 32 ans)

Et Dante dévora Christina

6 etoiles
C’est un livre pluriel et quelque peu trompeur, qui signe Christina, l’annonce à grand tambour pour ne lui accorder qu’un espace bien court. Moins de quarante pages tout à son honneur, et le reste sera à la gloire du frère Dantuccio Gabriel, des femmes de sa vie, de Fan dit l’éléphant, de Janey, de Lizzie...

couverture

Terreur dans les vignes de Peter May

critiqué par Jfp - (La Selle en Hermoy (Loiret) - 75 ans)

in vino mortem

6 etoiles
Une plongée dans les vins de Gaillac, ce terroir du sud-ouest méritant d’être mieux connu, plongée à prendre au sens propre comme au sens figuré. Le cadavre d’un critique de vin, mondialement connu pour faire et défaire des réputations sans aucun état d’âme, est retrouvé ficelé à une croix au milieu des vignes, un an...

couverture

Le Royaume enchanté de Russell Banks

critiqué par Poet75 - (Paris - 68 ans)

L'ultime roman de Banks

9 etoiles
Roman ultime, publié peu avant la mort de Russell Banks survenue le 7 janvier 2023, Le Royaume enchanté se propose comme une confession que recueillit l’auteur, confession non pas écrite mais enregistrée sur une quinzaine de bandes magnétiques par un dénommé Harley Mann, âgé alors de 81 ans. Autrement dit, usant d’un procédé littéraire qui,...

couverture

Holly de Stephen King

critiqué par Bookivore - (MENUCOURT - 41 ans)

Plongée dans l'horreur

10 etoiles
Après un "Conte de Fées" ma foi très réussi (mais qui démarrait lentement et se terminait un peu poussivement, enfin je trouve) l'an dernier, Stephen King nous revient, cette année, tout récemment, avec "Holly", thriller d'un peu plus de 500 pages qui nous permet de retrouver un personnage récurrent que King dit adorer (ça tombe...

couverture

Le prétendant américain de Mark Twain

critiqué par Isad - (- ans)

Leçon sur l’utilisation de ses richesses

6 etoiles
Le fils unique d'un riche lord anglais, idéaliste épris d'idées sociales, se rend aux États-Unis dans l'idée de rencontrer la branche familiale qui prétend être l'héritière du titre. Une suite de péripéties va faire en sorte qu'il doive travailler pour vivre, ce qui lui est difficile de faire sans métier. Il comprend alors que mettre...

couverture

Le chat qui volait une banque de Lilian Jackson Braun

critiqué par Koolasuchus - (Laon - 34 ans)

Une intrigue qui ronronne

5 etoiles
Après plus d'un an de travaux suite à sa destruction, la réouverture de l'hôtel de Pickax est imminente. Toute la ville est bien évidemment impatiente d'assister à cet événement et Jim Qwilleran également. La joie va cependant être de courte durée car le tout premier client, un célèbre joaillier, est retrouvé mort, assassiné, dans sa...

couverture

Voyage au coeur de l'esprit de Lesley Blanch

critiqué par Débézed - (Besançon - 77 ans)

La passon russe

9 etoiles
Lesley Blanch est la première épouse de Romain Gary, elle est née à Londres, au début du vingtième siècle, où ses parents recevaient assez souvent, de façon plutôt irrégulière, un étranger qu’ils appelaient le Voyageur. Cet étranger au faciès asiatique et au crâne chauve racontait son monde à la petite Lesly âgée tout juste de...

couverture

La Lectrice, Livre I de Traci Chee

critiqué par Koolasuchus - (Laon - 34 ans)

Ceci est un livre

6 etoiles
Sefia est une jeune fille vivant dans un monde où l'écriture n'existe pas. Toujours sur les routes avec sa tante, Nin, voleuse hors-pair, depuis que ses parents sont en effet décédés, son seul héritage est un mystérieux objet rectangulaire semblant attiser bien des convoitises. Lorsque deux étranges individus à la recherche de cet objet capturent...

couverture

Paysage perdu de Joyce Carol Oates

critiqué par Poet75 - (Paris - 68 ans)

Souvenirs d'une grande écrivaine

8 etoiles
On se doutait que, dans l’abondante production littéraire de Joyce Carol Oates, un nombre important de romans et de nouvelles se nourrissaient d’éléments autobiographiques. Ce livre en apporte la confirmation. Mais surtout, pour tous ceux qui apprécient cette romancière et pour ceux qui voudraient la découvrir, il s’agit là, plutôt que d’une autobiographie en bonne...

couverture

Les Voyageurs du train de 8h05 de Clare Pooley

critiqué par Cecezi - (Bourg-en-Bresse - 44 ans)

Voyageurs de Londres...

8 etoiles
L'essentiel se passe dans le train... Si le dénommé Piers, personnage assez antipathique au demeurant, n'avait pas failli s'étouffer avec un grain de raisin, eh bien rien de cette histoire ne se serait passé. Eh oui, si l'on respecte l'idée qu'il ne faut pas communiquer avec ses voisins de transport, l'histoire n'aurait pu démarrer. Les...

couverture

Le romantique de William Boyd

critiqué par Alma - (- ans)

Un vrai roman d'aventures !

10 etoiles
Ce romantique, héros du dernier roman de William Boyd, c'est Cashel Greville Ross, né à l'aube du 19e siècle en 1799, enfant caché d'un noble irlandais et qui, jusqu'à sa mort en 1882, va parcourir le monde, être témoin et acteur, tantôt heureux, tantôt malchanceux des soubresauts de l'histoire et des rencontres...

couverture

Objectif Zéro de Anthony McCarten

critiqué par Cecezi - (Bourg-en-Bresse - 44 ans)

Résolument moderne !

5 etoiles
Voici un roman résolument moderne dans sa thématique... Nous sommes à la fois dans un concept de téléréalité, dans la mesure où 10 candidats s'affrontent, et sont éliminés les uns après les autres, et qu'ils sont filmés... à ceci près que l'opération doit rester top secrète ! La CIA est dans le coup et le groupe...

couverture

Capitaine Hornblower, tome 9 : Hornblower aux Antilles de Cecil Scott Forester

critiqué par Poet75 - (Paris - 68 ans)

Des récits captivants

8 etoiles
Neuvième des onze romans écrits par Cecil Scott Forester (1899-1966) sur Horatio Hornblower, c’est, du point de vue de la chronologie de ce personnage, le dernier de la série. Il fait d’ailleurs faire un saut dans le temps puisque le roman précédent, Lord Hornblower, se déroulait au cours des années 1813 et 1814 alors que...

couverture

La maison du loch de Patricia Wentworth

critiqué par Jfp - (La Selle en Hermoy (Loiret) - 75 ans)

ann et les monstres

10 etoiles
Décidément, Patricia Wentworth, cette auteure anglaise qui publia une bonne centaine de romans policiers des années 1930 aux années 1950, mérite d’être redécouverte et appréciée à sa juste valeur, avec son imagination débordante et un art du suspense valant bien celui de sa célèbre contemporaine Agatha Christie. Dans "La maison du loch", nous voilà entraînés...

couverture

Olympus, Texas de Stacey Swann

critiqué par CC.RIDER - (66 ans)

Drame familial

9 etoiles
Dans la petite ville d’Olympus, coin perdu du Texas profond, vivent June et Peter, couple dans la quarantaine et parents de trois enfants « officiels », plus quelques « bâtards » issus des frasques extra-conjugales de Peter, agent immobilier plutôt prospère. Un matin, Hayden, le frère de Peter, l’appelle pour lui annoncer que March, leur benjamin, est de retour...

couverture

Leçons de Ian McEwan

critiqué par Nav33 - (76 ans)

Réminiscences d'un homme sur sa vie

9 etoiles
C'est la vie d'un homme ,de son enfance , jusqu'à presque 80 ans . Au delà difficile d'en dire plus sans divulgâcher. Roland après une enfance relativement libre et heureuse en Libye , avec son père sous-officier de l'armée britannique et sa mère un peu dépressive , doit poursuivre sa scolarité secondaire dans un pensionnat en...

couverture

La rencontre de Allan W. Eckert, Henri Galeron (Dessin)

critiqué par Koolasuchus - (Laon - 34 ans)

Amitié improbable dans la prairie

8 etoiles
Par un jour orageux de 1870, le petit Ben MacDonald, un petit garçon un peu sauvage et passionné d’animaux se perd dans la grande prairie américaine où ses parents ont installé leur ferme. En s’abritant dans un terrier il fait ainsi la rencontre d’une mère blaireau ayant récemment perdu ses petits. Ce sera pour les...

couverture

La saga des Cazalet V : La fin d'une ère de Elizabeth Jane Howard

critiqué par Ludmilla - (Chaville - 68 ans)

Snif… C’est fini…

9 etoiles
J’ai commencé la lecture de cette saga en août 2022. J’ai aimé toute la série, avec à chaque fois le plaisir de retrouver les personnages, un peu plus âgés. Le tome 1 commence en juillet 1937, le tome 5 s’achève en décembre 1958. Et c’est bien « la fin d’une ère », le monde a changé. Si vous aimez...

couverture

Comptine mortelle de Anthony Horowitz

critiqué par Ludmilla - (Chaville - 68 ans)

Un livre, deux romans policiers

9 etoiles
Ou un roman policier dans un roman policier, deux énigmes à résoudre, deux enquêtes, des fausses pistes, trop de suspects… Au tout début du roman, Susan, éditrice, va débuter la lecture du manuscrit de « Epitaphe de la pie », roman policier d’Alan Conway. Elle nous prévient : « je dois vous avertir. Ce roman a...

couverture

L'Énigme des Foster de Robert Goddard

critiqué par Bluewitch - (Charleroi - 45 ans)

Ligne de faille

7 etoiles
Profitant comme certains de mes trajets en voiture pour m'offrir le plaisir de "lectures" en version audible, j'ai pris le parti de m'autoriser quelques romans "à intrigues" et notamment ceux de Robert Goddard. Habile explorateur des secrets de famille, cet auteur balade son lecteur de rebondissement en rebondissement dans la plupart de ses ouvrages. ...