Littérature => Nouvelles (858 livres critiqués)


Page 1 de 18 Suivante Fin

couverture

De Grey, histoire romantique de Henry James

critiqué par Filledepapiers - (Lille - 20 ans)

La passion amoureuse peut très vite raviver une vieille malédiction...

7 etoiles
J’apprécie énormément lire des nouvelles, même si je n’en lis pas beaucoup. De ce fait, il y a quelque temps, j’ai voulu y remédier ! Je me suis plongée dans cet univers sans vraiment savoir où je mettais les pieds. En effet, je ne connaissais pas du tout cette nouvelle… C’est ainsi que j’ai découvert,...

couverture

Filles de la pluie, scènes de la vie ouessantine de André Savignon

critiqué par Bookivore - (MENUCOURT - 38 ans)

Qui voit Ouessant voit son sang

5 etoiles
Curieux livre qui à sa sortie fera scandale, créera une polémique désormais totalement oubliée (comme le livre, d'ailleurs) : la manière dont l'auteur y décrivait les moeurs des habitants de l'île d'Ouessant (Finistère) lui sera reproché, l'air de dire "tous les Ouessantins ne sont pas comme ça, ce ne sont pas des sauvages sans éducation...

couverture

Short and very short stories de Jean Lhassa

critiqué par Editionsménadès - (59 ans)

SHORT AND VERY SHORT STORIES

10 etoiles
Le rêve et l’éveil sont souvent très proches l’un de l’autre. Parfois confuses, mêlées, interchangeables, ces deux réalités n’ont pas de frontière bien distincte. Et l’individu s’y perd, comme ses cauchemars, ses fantasmes, ses désirs avouables et inavouables. C’est ce que ces petites histoires tentent d’explorer et de comprendre tant que faire se peut. Au...

couverture

Journal du désespoir de Marc Desaubliaux

critiqué par Mimi62 - (Plaisance-du-Touch (31) - 68 ans)

Un bilan sociétal par les yeux d'un ado

8 etoiles
Dans cette famille bourgeoise traditionaliste du début des années soixante, les conventions, le paraître, les stéréotypes dictant la façon d'être et de vivre s'opposent à l'épanouissement de personnalités spécifiques. Etre différent s'avère un handicap, être sensible aux nuances des êtres et de la nature constitue une tare , s'interroger sur le sens du monde débouche...

couverture

Le messager de Marc Desaubliaux

critiqué par Mimi62 - (Plaisance-du-Touch (31) - 68 ans)

Une nouvelle dense, teintée d'uchronie

7 etoiles
Dans la période très troublée et instable de la Révolution de 1830, Charles X s'est éloigné de Paris. Le Duc d'Orléans resté à Paris, souhaite demander un avis au roi en titre. Il envoie donc un messager avec sa missive. Le contenu de ce pli ne sera jamais connue du lecteur mais ce n'est pas...

couverture

Les Bêtes de Pierre Gascar

critiqué par Bookivore - (MENUCOURT - 38 ans)

Bêêêê, meuuuh, miaouuuu, ouaf ouaf et les autres

7 etoiles
Prix Goncourt en 1953 pour ce recueil de nouvelles (c'est pas courant qu'un recueil de nouvelles obtienne ce prix) écrit par Pierre Gascar, dont c'est le seul livre que je connaisse. "Les Bêtes", par la suite publié dans la collection "L'Imaginaire" de Gallimard (un des premiers parus dans cette collection qui, désormais, contient plus de 700...

couverture

Jusqu’à la mort de Amos Oz

critiqué par Bookivore - (MENUCOURT - 38 ans)

A bas l'antisémitisme !

8 etoiles
Court, ce livre : un recueil de nouvelles, paru à la base en 1971 (mais qui attendra 2020 pour se faire traduire et publier chez nous !), qui, en fait, ne contient que deux nouvelles, de longueur égale, toutes deux de 80 pages environ, soit 160 pages au total. Je découvre Amos Oz, cet auteur israélien...

couverture

Contes de Provence de Frédéric Mistral

critiqué par Bookivore - (MENUCOURT - 38 ans)

Ca seng bon la Provence, vé la pitchoune !

8 etoiles
Grand fan que je suis des "Lettres de mon Moulin" de Daudet, je ne pouvais pas passer à côté de ce livre qui, au même titre que le classique que je viens de citer, sent tellement bon la Provence qu'on a limite l'impression que des cigales vont se barrer d'entre les pages. Frédéric Mistral (1830/1914)...

couverture

Mollo sur la win de Christophe Esnault, Lionel Fondeville

critiqué par Débézed - (Besançon - 74 ans)

Quand les vents sont contraire

8 etoiles
J’ai déjà lu quelques recueils de Christophe Esnault, j’ai pu y découvrir le désespoir, la dépendance, l’angoisse, les frayeurs mais aussi la lutte, le courage, l’espoir retrouvé, la volonté de s’en sortir qui hélas tournent toujours en déroute, en faillite, en débandade. Les éléments semblent toujours contre lui, il apparait comme un poète talentueux mais...

couverture

J’entends des regards que vous croyez muets de Arnaud Cathrine

critiqué par Jfp - (La Selle en Hermoy (Loiret) - 73 ans)

au fil de l'eau

10 etoiles
Comment appeler ces notes au fil de l’eau, à la poursuite de visages juste entrevus ou lors de filatures plus intrusives ? Des brèves de comptoir ? Mais ça se passe aussi sur la plage, ou dans le train, ou bien ailleurs, bref partout où l’on peut rencontrer la gent humaine et saisir un regard,...

couverture

Sortis des bois de Chris Offutt

critiqué par Yeaker - (Blace (69) - 48 ans)

Le mal du pays

5 etoiles
Ces nouvelles de Chris Offut sont plutôt des anecdotes, des moments de vie dont le point commun est l'éloignement des protagonistes des collines natales du Kentucky. Il y a ceux qui partent pour quelques jours ou pour toujours, il y a ceux qui reviennent mais tous vivent le mal du pays. Chez Offut le décor, la...

couverture

Rose, marie, Madeleine et moi de Claude Donnay

critiqué par Débézed - (Besançon - 74 ans)

Marie Madeleine

8 etoiles
Rose c’est la maman de l’auteur qui raconte son histoire, comment il devenu muet après le décès brutal de sa mère à un âge où les mamans ne devraient pas mourir. Marie, c’est la Vierge Marie celle qu’on célèbre le 15 août, le jour où Rose a été frappée d’un accident vasculaire cérébral, celle qui...

couverture

L'amour d'une mère de Hans Christian Andersen, Marguerite Audoux, Alphonse Daudet, Charles Dickens, Maxime Gorki

critiqué par Débézed - (Besançon - 74 ans)

Odes à la mère

8 etoiles
A l’approche de la Fête des Mères, les Editions de l’Aube édite ce très joli recueil de nouvelles sélectionnées avec beaucoup de finesse et de goût par Julie Maillard. « Tendre et doux ou âpre et violent, l’amour d’une mère est une force qui peut tout emporter sur son passage ». Au travers des neuf...

couverture

Crocodiles de Philippe Djian

critiqué par Kabuto - (Craponne - 61 ans)

Réussi

7 etoiles
Je suis en général assez peu attiré par les nouvelles. Je préfère les gros pavés ou les sagas en plusieurs volumes qui nous laissent le temps d’apprécier l’histoire. Pourtant, Philippe Djian arrive en quelques pages à rendre une atmosphère, des personnages. Un univers bien à lui que j’aime beaucoup. Je suis conquis. ...

couverture

L'Ecroulement de la Baliverna de Dino Buzzati

critiqué par Pucksimberg - (Toulon - 41 ans)

Des nouvelles étranges qui questionnent sur l'humanité

8 etoiles
« Le K » de Dino Buzzati est un recueil de nouvelles reconnu internationalement pour ses qualités littéraires, alors que « L’écroulement de la Baliverna » est moins familier des lecteurs. Pourtant il est aussi digne d’intérêt et les nouvelles sont totalement déconcertantes. Dino Buzzati utilise avec efficacité la forme courte. Les histoires...

couverture

Considération, Le verdict, Dans la colonie pénitentiaire, Un médecin de campagne et autres nouvelles de Franz Kafka

critiqué par Vince92 - (Zürich - 44 ans)

Quatre nouvelles

4 etoiles
Dans sa préface au recueil des quatre nouvelles de Kafka données dans l'édition GF de Flammarion, Bernard Lortholary fait remarquer que parmi l'oeuvre de l'écrivain praguois, ces nouvelles, fait suffisamment rare pour le signaler, ont fait l'objet d'une publication du vivant de l'auteur. Preuve indiscutable que Kafka reconnaissait le travail qu'il avait effectué contrairement à...

couverture

Les Comédiens sans le savoir de Honoré de Balzac

critiqué par Monocle - (tournai - 61 ans)

Promenade dans Paris aux deux visages.

8 etoiles
Sylvestre Gazonal, industriel du sud de la France est à Paris afin d'y plaider sa cause dans un procès qui l'oppose à l’administration pour la survie de son entreprise. Il retrouve par hasard un cousin égaré. Ce dernier avec un autre ami entreprendra un parcours initiatique de la ville lumière. Gazonal découvrira un monde...

couverture

Gaudissart II de Honoré de Balzac

critiqué par Monocle - (tournai - 61 ans)

Le commerce selon Balzac ?

3 etoiles
Balzac nous présente ici le commerce comme une pièce de théâtre bien réglée. Le texte décrit un épisode mettant en scène le personnel d'un magasin avec une cliente anglaise particulièrement difficile. Un châle va donc devenir l'objet d'un querelle intense. Qu'en penser ? un texte qui m'a laissé froid. Une nuée de...

couverture

Un prince de la bohême de Honoré de Balzac

critiqué par Monocle - (tournai - 61 ans)

Une nouvelle alimentaire ?

3 etoiles
Dinah de La Baudraye raconte une histoire à l'écrivain Raoul Nathan. Une ancienne danseuse, Claudine, pourtant mariée s'éprend d'un être tout à fait loufoque, La Palférine surnommé le prince de la Bohême. Balzac aurait fusionné des fragments provenant de trois autres manuscrits pour écrire à "la va vite" cette nouvelle qui lui était commandée...

couverture

Histoires de la terre et de la mer de Sophia de Mello Breyner Andresen

critiqué par SpaceCadet - (Ici ou Là - - ans)

Quand la prose s’habille de poésie

8 etoiles
Second recueil de nouvelles publié par cette auteure aux multiples facettes, ‘Histoires de la terre et de la mer’ réunit cinq récits construits autour ou ayant un lien contextuel avec la terre et/ou la mer. ‘Le silence’ décrit comment une femme seule, dont l’existence et l’intérieur sont soigneusement ordonnés, voit son univers percé puis bousculé...

couverture

En deux coups les gros de Patrick Boutin

critiqué par Herculine Zabulon - (- ans)

A la foreuse

8 etoiles
Divertissants, ces récits? Peut-on d'ailleurs parler de récits? Ce sont plutôt des foreuses qui s'attaquent à la grisaille de nos vies et de nos maux-mots. Les vernis et les plombs pètent, les gangues éclatent. Restent des bizarres béances. Te penche pas trop, ou c'est la chute. Un vertige qui révèle au moins deux bijoux noirs...

couverture

La théorie du parapluie de Ralph Vendôme

critiqué par Débézed - (Besançon - 74 ans)

Entre deux âges

7 etoiles
Né à Beyrouth, résidant à Bruxelles depuis de longues années, Ralph Vendôme m’a fait découvrir avec ce recueil de nouvelles, Le Scalde, un éditeur que je ne connaissais pas encore. Ce premier recueil comporte une quinzaine de nouvelles relativement courtes qui mettent en scène des personnages ayant une expérience déjà conséquente de la vie ou...

couverture

Son carnet rouge de Tatiana de Rosnay

critiqué par Malic - (80 ans)

Onze nuances d'infidélité masculine

8 etoiles
C’est le premier livre que je lis de cet auteur bestsellerisé pour « Elle s’appelait Sarah. « Son Carnet rouge » réunit onze nouvelles courtes autour du thème de l’infidélité masculine. Des femmes, pas toujours innocentes elles-mêmes, découvrent, ou parfois s’imaginent, qu’elles sont trompées. Ces histoires sont on ne peut plus inscrites dans notre époque,...

couverture

Storia de Collectif

critiqué par CHALOT - (73 ans)

17 contes thrillers

10 etoiles
«  STORIA » 17 auteurs de thrillers s'engagent...à nous faire peur 410 pages octobre 2020 éditions Hugo poche Quand de nombreuses plumes se mêlent pour écrire des histoires, on peut s'attendre au mieux et au moins bien.... Je vous l'avoue, j'ai bien aimé les 17 histoires . L'idée consistant à « détourner » ou plutôt adapter des contes pour enfants est originale. Il vaut mieux que les...

couverture

La déréliction de l'épouvantail de Mythic

critiqué par HelloLivres - (35 ans)

Du fantastique par un scénariste de bédé

8 etoiles
Le fantastique commence lorsque c’est le « berceau » qui se penche sur la fée.Dès son jeune âge, Mythic invente des histoires pour ses condisciples et avant la fin de ses humanités, il écrit et joue des pièces de théâtre pour enfants. Début des années 70, il se tourne vers le graphisme et l’écriture de...

couverture

La tour de Babylone de Ted Chiang

critiqué par Ravenbac - (Reims - 55 ans)

Etrange

7 etoiles
À Babylone, la construction de la tour touche à sa fin. On va bientôt atteindre la voûte du ciel et découvrir les secrets de Jéhovah. Une mathématicienne aurait trouvé une démonstration capable de mettre à mal les mathématiques, sa vie de couple... et sa vie, tout court. Le premier contact avec les extraterrestres aura également...

couverture

Marion de Élisa Dalmasso

critiqué par Nathafi - (SAINT-SOUPLET - 54 ans)

Un fait divers

9 etoiles
Marion se traîne... Marion, c'est une femme qui a perdu pied, son petit Léo s'en est allé, elle n'a pas compris ce coup du destin. Alors elle se traîne, elle n'a plus goût à rien, Pierre, c'est son mari. Lui voudrait reprendre le cours de la vie, certes la douleur de la perte de son...

couverture

Celluloman de François Emile

critiqué par CC.RIDER - (63 ans)

Un certain charme, mais…

5 etoiles
Doter un homme de la force de l’éléphant, de la rapidité de la gazelle, de la résistance du rhinocéros, de la vue perçante de l’aigle, de l’ouïe du chat, de la capacité pulmonaire du dauphin et du radar de la chauve-souris, tel est l’objectif du Docteur David Bloub pour son cobaye Jean Forêt… Le professeur...

couverture

Envahisseurs ! de Andrew Weiner

critiqué par CC.RIDER - (63 ans)

Nouvelles de SF un brin décalée

8 etoiles
Un homme voit de petits hommes verts envahir son appartement. Ils passent par un trou dans le plafond de sa salle de bains, sorte de faille spatio-temporelle. L’ennui, c’est qu’il est bien le seul à les voir… Dans une petite station balnéaire endormie, apparaît Marianne, très jolie femme qui propose un spectacle musical sur fond...

couverture

Le chantier infernal : Et autres nouvelles de Woody Allen

critiqué par Catinus - (Liège - 70 ans)

( Un peu) déçu !

6 etoiles
Neuf nouvelles. J’ai bien aimé « Recalé » : Michka, le fils de M et Mme Ivanovitch rate systématiquement l’examen d’entrée d’une grande école maternelle ; puis la dernière « Nounou très chère » : une nounou écrit un livre sur ses patrons, un couple new-yorkais ; le problème c’est que les pages sont remplies...

couverture

Dépressions de Herta Müller

critiqué par Jfp - (La Selle en Hermoy (Loiret) - 73 ans)

sombre dimanche

4 etoiles
Sombre dimanche, celui où j’ai lu "Dépressions", dix-neuf nouvelles d’inégale longueur, celle ayant donné son titre au recueil représentant à elle seule la moitié de l’ouvrage. Sombre dimanche, pour venir à bout des souvenirs émiettés d’une enfance hallucinée au sein d’une petite communauté germanophone dans la Roumanie de Ceaușescu. Un univers étrange, où minéral et...

couverture

Affronter l'orage de Larry Brown

critiqué par Frunny - (PARIS - 56 ans)

Au fond du trou !

9 etoiles
Larry Brown (1951-2004) est un écrivain américain. Ses romans mettent en scène des personnages désabusés, souvent marginaux, aux parcours accidentés et aux vies brisées. "Facing the Music" (1988) est publié en français sous le titre "Faire front" (Gallimard, La Noire, 2004). Réédition sous le titre "Affronter l'orage" (Gallmeister, 2020) Que peuvent bien se raconter deux âmes...

couverture

Les plus belles histoires du temps de Noël de Marc Pasteger

critiqué par CC.RIDER - (63 ans)

La magie de Noël

9 etoiles
Une grand-mère, aussi acariâtre qu’autoritaire, se fâche avec son fils et sa belle-fille. La brouille s’éternise. La fête de Noël approchant, elle fait une tentative de réconciliation en les invitant à dîner… Plum, le chien de la famille Ulrich, se perd dans les bois. Quand il revient à la maison le soir de Noël en...

couverture

I am, I am, I am de Maggie O'Farrell

critiqué par Marvic - (Normandie - 63 ans)

Autobiographie anatomique

9 etoiles
C’est par ces mots de Sylvia Plath que l’on entame le livre : "J’ai respiré profondément et j’ai écouté le vieux battement de mon cœur. Je suis, je suis, je suis". Maggie O’Farrel le terminera avec : "Elle est, elle est, elle est." Entre ces deux citations, on découvrira les épreuves passées et présentes que traverse l’auteure. Une succession...

couverture

Contes exemplaires de Sophia de Mello Breyner Andresen

critiqué par SpaceCadet - (Ici ou Là - - ans)

De biens beaux exemples de contes

7 etoiles
Première femme lauréate du prestigieux Prix Camões (1999), Sophia de Mello Breyner Andresen (1919-2004) est généralement reconnue comme l’une des plus importantes poètes portugaise du XXe siècle. Outre sa poésie elle a également publié des contes pour enfants, des contes pour adultes, des essais, diverses traductions ainsi que quelques pièces de théâtre. Peu traduits en...

couverture

Tous contes de fées de Arnaud Delporte-Fontaine, Bertille Delporte-Fontaine

critiqué par Phytobook - (35 ans)

Littérature de l’imaginaire.

10 etoiles
Dans le monde onirique des fées papillon vivent des êtres merveilleux aux destins exceptionnels. On y retrouve la nymphe Châtaigne, reine de la forêt vert menthe à l’eau ; Madison, le mannequin de plastique au cœur humain ; Fen et Fenrir, les amants maudits de la terre boréale ; la fée Myrtille, dont la réputation...

couverture

Contes culinaires de la fée Myrtille de Bertille Delporte-Fontaine

critiqué par Phytobook - (35 ans)

Des contes engagés appétissants !

10 etoiles
Les contes de Myrtille sont des contes culinaires créés, écrits et illustrés par Bertille Delporte-Fontaine ; l’histoire d’une fée papillon, Myrtille qui répand les bienfaits et les secrets de sa bonne cuisine au fil des quatre saisons, dans tout le pays Merveilleux. Le livre est un recueil de contes saisonniers, doublé d’un recueil de recettes....

couverture

Comme le thé prend la vapeur de Sophie Chalandre

critiqué par Phil SMT - (61 ans)

Résolument perse

10 etoiles
Véritable invitation au voyage, dans un écrin iranien où les personnages sans concession, sertis dans une réalité qui hésite comme eux entre la poésie de l'existence et l'attente de lendemains qui chantent enfin, cette nouvelle intense et superbement écrite convie à partager tout à la fois les mots du poète Hafez, le thé du vieil...

couverture

Le dossier K de Sophie Chalandre

critiqué par Phil SMT - (61 ans)

Nouvelle lauréate du XXXIème concours l'Encrier Renversé

10 etoiles
LE DOSSIER K : nouvelle lauréate du XXXIème concours francophone de la nouvelle, organisé par la revue l'Encrier Renversé. Ce dossier K "est celui d'un nourrisson handicapé auquel une jeune infirmière va s'attacher dans la froideur et l'univers racial de l'Allemagne nazie". "Voici le dossier K, lança l'infirmière en chef à la cantonade, encadrée par la...

couverture

Au moindre galhauban de Sophie Chalandre

critiqué par Phil SMT - (61 ans)

Au moindre Galhauban

10 etoiles
Au moindre Galhauban - Nouvelle (in l'Encrier Renversé n° 75) - Sélection XXVIIe CONCOURS FRANCOPHONE DE NOUVELLE 2015 DE L’ENCRIER RENVERSÉ "Aucun sursis. Six mois effectifs avec les réductions de peine. Six mois seront vite passés. Je ne cesse de m'en persuader durant mon transfert. Six mois. Le fourgon s'arrête dans une cour d'honneur pavée. Honneur :...

couverture

Le Dieu des hommes de Sophie Chalandre

critiqué par Phil SMT - (61 ans)

Le dieu des hommes

10 etoiles
LE DIEU DES HOMMES est une nouvelle aussi truculente que réjouissante frisant le subversif avec humour et dérision, comme écrite un jour de caprice dans un abribus de banlieue un jour de grève : avec Sophie CHALANDRE, rien n'est vraiment sérieux. Sertie dans un style diablement efficace, cette nouvelle déjantée invite à la même table un...

couverture

Le manteau de Nicolas Gogol

critiqué par Jfp - (La Selle en Hermoy (Loiret) - 73 ans)

on en rigole encore…

10 etoiles
Une des plus célèbres nouvelles de Gogol, mettant en scène un pauvre fonctionnaire issu d’une des innombrables administrations de la ville de Saint-Pétersbourg, à l’époque capitale de la Russie impériale. Vivant seul, affublé d’une capote usée jusqu’à la corde tellement est cruel son manque d’argent, il est la risée de ses collègues jusqu’au jour où,...

couverture

La Perspective Nevski de Nicolas Gogol

critiqué par Jfp - (La Selle en Hermoy (Loiret) - 73 ans)

illusions de perspective

10 etoiles
La Perspective Nevski, ces Champs-Élysées de la ville impériale, qui voient défiler au cours de la journée toutes les couches de la bonne société pétersbourgeoise, ont inspiré Gogol pour une nouvelle flirtant avec le fantastique. Deux promeneurs désœuvrés, en quête de rencontres féminines, vont se trouver confrontés à la même illusion. L’un va le payer...

couverture

Quasi objets de José Saramago

critiqué par SpaceCadet - (Ici ou Là - - ans)

Entre l’homme et l’objet, quelques histoires.

7 etoiles
Etant l’unique recueil de nouvelles qu’ait publié l’auteur, ‘Quasi objets’ fait en quelque sorte office d’exception dans l’œuvre de José Saramago. Publié à la suite de ‘Manuel de Peinture et de Calligraphie’, il fait cependant partie des premières œuvres à travers lesquelles se sont dévoilées les caractéristiques (style, écriture, thématique, esprit) que l’on connaît...

couverture

Macadam de Jean-Paul Didierlaurent

critiqué par Alma - (- ans)

11 friandises

10 etoiles
J'ai l'habitude de réserver la lecture des recueils de nouvelles aux fins de soirée des jours où je n'ai pu lire. Je déguste alors tranquillement avant de tomber dans le sommeil ce concentré de vie que procurent ces courts récits. La semaine dernière, ce furent celles de Jean-Paul Didierlaurent, regroupées sous le...

couverture

Nos coeurs torréfiés de Nathalie Théocharidès

critiqué par Libris québécis - (Montréal - 79 ans)

Ô femme, que vis-tu ?

7 etoiles
Nathalie Théocharidès est une Québécoise née à Montréal. Son carquois compte plusieurs flèches. Elle les décoche vers de nombreuses cibles dont celle de l'écriture. En 2020, elle franchit l'enceinte de la littérature avec un recueil de nouvelles qui circonscrit l'univers de la femme. Qui sont ces femmes? L'auteure en a répertorié plusieurs modèles. Contrairement à...

couverture

La métamorphose suivi de Dans la colonie pénitentiaire de Franz Kafka

critiqué par Colen8 - (80 ans)

Vivre l’horreur

6 etoiles
La première de ces deux nouvelles peut être comprise symboliquement selon l’âge et les circonstances. Par exemple la conscience du handicap pour qui se réveille après un grave accident, la pathologie orpheline qui après avoir envahi le corps et l’esprit fait perdre tout espoir de rétablissement à son porteur, la vieillesse tout simplement qui n’est...

couverture

Faits divers de la Terre et du Ciel de Silvina Ocampo

critiqué par Jfp - (La Selle en Hermoy (Loiret) - 73 ans)

de la magie dans l'air...

10 etoiles
Un recueil de vingt-six nouvelles, d’inégale longueur, abordant toutes les facettes du fantastique dans le quotidien. Un galop d’essai du "réalisme fantastique", qui fit les beaux jours de la littérature latino-américaine dans les années 1960. On est ici plus proche du surréalisme, plongeant dans un univers décalé, aux contours inhabituels, où passé, présent et futur...

couverture

Les noces de porcelaine de Patrick Boutin, Simon Deshusses (Dessin)

critiqué par Débézed - (Besançon - 74 ans)

En texte et en image

7 etoiles
C’est la quatrième fois en une période relativement brève que je lis et commente une œuvre de Patrick Boutin, j’ai donc eu tout le loisir d’apprécier sa virtuosité langagière, sa profonde connaissance du vocabulaire français que tant de personnes oublient beaucoup trop vite, sa créativité pour inventer des jeux de mots, calembours, aphorismes, allitérations et...

couverture

Les coquillages de M Charbe de Émile Zola

critiqué par Numanuma - (Tours - 48 ans)

Un Zola plus léger qu'à l'accoutumée

5 etoiles
Je l’avais déjà repéré ce bouquin, il y a quelques mois, pour deux raisons : d’abord grâce à sa couverture rayée violet et blanc qui rappelle les cabines sur les plages de Normandie au début du siècle, et puis parce que Zola ! Oui, il s’agit d’un court récit de Zola, une sorte de repos au bord...