Sciences humaines et exactes => Philosophie (721 livres critiqués)


Page 1 de 15 Suivante Fin

couverture

Peut-on réussir sans effort ni aucun talent ? de Gilles Vervisch

critiqué par Shelton - (Chalon-sur-Saône - 64 ans)

Un livre qui fait réfléchir et qui fait du bien...

8 etoiles
Est-il possible de lire un ouvrage de philosophie et d’en comprendre toute la substantielle moelle sans être philosophe universitaire ? On a souvent des doutes, mais si l’auteur est un véritable passeur, vulgarisateur, pédagogue… la réponse est très simple : oui, c’est possible ! Gilles Vervisch appartient à cette catégorie d’auteur philosophique, certains disent qu’il est...

couverture

Intelligence artificielle: La nouvelle barbarie de Marie David, Cédric Sauviat

critiqué par Colen8 - (79 ans)

Les limites du progrès technique au regard de l’humanisme

8 etoiles
Un nième titre sur l’intelligence artificielle ? Celui-ci dénonce comme les autres l’absence de contrôle sur des applications par trop invasives, rendues volontairement addictives en dépit des affirmations bienveillantes des GAFAM et de leurs homologues opérant via les plates-formes de mise en relation. Une analyse historique des débuts laborieux de l’IA depuis les années 1950...

couverture

La Philosophie politique aujourd'hui. Idées, débats, enjeux de Christian Delacampagne

critiqué par Falgo - (Lentilly - 81 ans)

Formidable parcours historique dans la philosophie politique

10 etoiles
Le philosophe a un projet (p.13): "montrer en quoi les débats politiques d'aujourd'hui s'enracinent dans une longue histoire philosophique qui, en, retour, contribue à les clarifier". Pour ce faire, il définit neuf débats qu'il éclaire au cours des 11 chapitres du livre autour des grands principes suivants: tolérance, séparation des pouvoirs, liberté, égalité, justice, réduction...

couverture

Relire le relié de Michel Serres

critiqué par Colen8 - (79 ans)

Plus d’Amour, moins de haine

8 etoiles
Les chasseurs-cueilleurs ne vivaient-il pas d’amour et d’eau fraîche ? L’agriculture, l’élevage instaurant la propriété ont amené les premières violences entre cultivateurs et pasteurs. Plus tard leurs descendants ont inventés les outils qui mènent le monde : la monnaie, les mathématiques, l’alphabet. Quasi simultanément ils ont fait naître le divin, les religions qui rassemblent encore...

couverture

Le Crocodile d'Aristote: Une histoire de la philosophie par la peinture de Michel Onfray

critiqué par Colen8 - (79 ans)

La beauté de la philosophie traduite en peinture

10 etoiles
« L’enfance de Montaigne »(1) est l’occasion pour l’ancien enseignant et homme des medias de décerner un éloge sans retenue à ce grand précurseur de la philosophie française dont les « Essais » n’ont cessé d’inspirer par leur modernité les générations successives. Entre les plus illustres des penseurs retenus ici il sait à merveille faire...

couverture

La méditation de Fabrice Midal

critiqué par Veneziano - (Paris - 42 ans)

Une pratique pour mieux vivre et se connaître

10 etoiles
La méditation mérite d'être définie pour combattre les idées reçues. Il ne s'agit pas d'une coupure du monde destinée à fuir ses contraintes ou ses sources d'angoisse, ni la prescription d'une pratique austère par une religion, le bouddhisme où elle ne fait pas massivement l'objet d'une mise à exécution. Cette image d'Epinal correspond à une...

couverture

Un été avec Pascal de Antoine Compagnon

critiqué par Poet75 - (Paris - 64 ans)

"Un effrayant génie"

9 etoiles
Commencée en 2013 avec Montaigne, la collection d’ouvrage consacrée à divers écrivains, philosophes, poètes avec qui l’on est invité à passer un été (collection reprenant d’ailleurs des émissions diffusées sur France Inter) s’est enrichie chaque année d’un nouveau volume. Après Montaigne donc, il y eut Proust, Baudelaire, Hugo, Machiavel, Homère, Valéry et, cette année, Pascal....

couverture

Je vois Satan tomber comme l'éclair de René Girard

critiqué par Ravenbac - (Reims - 55 ans)

Une théorie de l’homme

8 etoiles
René Girard pense que les Evangiles sont une théorie de l’homme avant d’être une théorie de Dieu. Découvrir cette théorie de l’homme et l’accepter, c’est rendre vie aux grands thèmes évangéliques relatifs au mal, oubliés et évacués par les croyants – de Satan à l’Apocalypse. Les Evangiles, loin d’être «un mythe semblable à tous les...

couverture

Désir de Philippe Sollers

critiqué par Veneziano - (Paris - 42 ans)

L'Illuministe oublié

9 etoiles
Philippe Sollers consacre ce livre au Philosophe inconnu, l'Illuministe oublié des mémoires, Louis-Claude de Saint-Martin, penseur du XVIIIe siècle qui a façonné la Révolution et participé à la prise de la Bastille. Sa conception de la révélation intérieure due à une divinité, certes unique mais distincte de celle de la foi chrétienne, le rapproche de...

couverture

Le Banquet , suivi de Phèdre de Platon

critiqué par Veneziano - (Paris - 42 ans)

De l'amour et de son apprentissage

8 etoiles
Dans Le Banquet, le festin invitant à la discussion est consacré à un grand poète, Agathon, qui inspire le thème principal de la conversation, l'amour. Socrate, une fois n'est pas coutume, règle en maître de ce long dialogue. En appliquant la bonne méthode philosophique, les invités, tous masculins au passage, s'accordent sur la définition du...

couverture

Protagoras de Platon

critiqué par Veneziano - (Paris - 42 ans)

De l'art de gouverner, parler et convaincre

9 etoiles
Le jeune Hippocrate arrive chamboulé chez Socrate, en pleine nuit : Protagoras vient d'arriver en ville, et aussi souhaite-t-il le rencontrer, afin qu'il devienne son disciple. Socrate lui permet de préparer son entretien en cherchant à justifier sa venue vers le grand philosophe sophiste. Peu séduit par les enseignements d'Hippias, Socrate l'amène à la prudence....

couverture

Au café existentialiste de Sarah Bakewell

critiqué par Poet75 - (Paris - 64 ans)

L'épopée philosophique du XXème siècle

9 etoiles
Raconter l’existentialisme et tous les méandres des systèmes philosophiques ayant été construits au XXème siècle en prenant appui sur les vies à rebondissement de celles et ceux qui en furent les fers de lance, en proposer le récit sans jamais affadir le propos, sans contourner les complexités des diverses philosophies, et cependant rédiger un ouvrage...

couverture

Théories de la dégénérescence: D'un mythe psychiatrique au déclinisme contemporain de Jacques Hochmann

critiqué par Colen8 - (79 ans)

Au cœur de la pensée réactionnaire

8 etoiles
Existerait chez les plus virulents détracteurs de l’islam en France un désir inavoué de conversion à cette religion pour son image de virilité, reflet d’une antique société patriarcale niant de facto l’émancipation féminine toujours fragile si récemment acquise. Telle est l’audacieuse conclusion du psychiatre-psychanalyste au terme de sa recension des auteurs anti-Lumières, ceux qui ne...

couverture

L'Espérance en héritage de Jean d' Ormesson

critiqué par Veneziano - (Paris - 42 ans)

Du sens de la vie : son analyse philosophique

9 etoiles
En fin de parcours et d'existence, Jean d'Ormesson, certes académicien mais philosophe, nous rappelle les éléments essentiels qui fondent l'existence, par la philosophie des sciences et la métaphysique. Le ton devient pédagogique, dans cette série de trois livres, au contenu fort proche, regroupé dans celui-ci, plus général, L'Espérance en héritage, l'optimisme gardant des raisons d'être. Je...

couverture

Notre vie a un sens ! de Bertrand Vergely

critiqué par Blue Cat - (56 ans)

Oh My God....

1 etoiles
Ames sensibles s'abstenir. Et surtout, amis lecteurs de philosophie, passez votre chemin loin, très loin, de ce 'livre', je vous en conjure !! Alors, je vais être claire : De toute ma vie de gros lecteur, jamais je n'ai lu une telle nullité en matière de philosophie. J'en ai frôlé l'apoplexie. Comment un éditeur sérieux...

couverture

La comédie (in)humaine de Nicolas Bouzou, Julia de Funès

critiqué par Falgo - (Lentilly - 81 ans)

L'entreprise revisitée

10 etoiles
Dans ce livre un économiste (Bouzou) et une philosophe (Funés) unissent leurs savoirs, expériences et perceptions pour redonner un sens à l'existence, l'organisation et la direction des entreprises. Nettement libéral, ce livre part de plusieurs définitions et postulats: - les erreurs de direction des entreprises, que les auteurs constatent, ne sont pas une fatalité du capitalisme, -...

couverture

Les 100 mots de la philosophie de Collectif

critiqué par Veneziano - (Paris - 42 ans)

Une présentation abordable de notions et concepts-clés

8 etoiles
La philosophie étudie de manière théorique l'ensemble de l'activité et de la pensée humaines et nécessaire inévitablement clarifications et classifications. Les notions et concepts en constituant les principes de base, leur définition représentant un enjeu important de cette discipline, il s'avère nécessaire de les préciser et de les garder présents en tête. Aussi ce petit...

couverture

Révolte contre le monde moderne de Julius Evola

critiqué par CC.RIDER - (62 ans)

Une si longue décadence…

6 etoiles
Alors que pour la plupart des historiens ou des politologues, la fracture entre l’ancien monde et le nouveau se situe à la Révolution Française, pour Julius Evola il faut remonter beaucoup plus loin, quasiment à la nuit des temps, quand le monde de la Tradition céda peu à peu la place à la modernité. Il...

couverture

L'âge productiviste de Serge Audier

critiqué par Colen8 - (79 ans)

L’écologie, éternelle sacrifiée sur l’autel de la croissance

9 etoiles
De droite comme de gauche, considéré durant tout le XIXe siècle comme le passage obligé avant l’avènement d’un socialisme international, le productivisme autrement dit la production illimitée des biens s’est imposée à plusieurs titres. Il s’est conformé à l’injonction de la Bible « croissez et multipliez », à l’affirmation de Descartes voyant le progrès nous...

couverture

Le goût de la philosophie de Collectif

critiqué par Veneziano - (Paris - 42 ans)

La philosophie par son apprentissage

8 etoiles
L'existence d'un tel ouvrage surprend à double titre. Il paraît difficile de résumer une discipline aussi vaste et complexe en quelques textes de présentations et, par ailleurs, sous quel angle, à choisir inévitablement, faut-il s'y exercer ? Il a été opté ici pour l'apprentissage et le parrainage intellectuel de cette matière. Si la première partie,...

couverture

Signes de Maurice Merleau-Ponty

critiqué par Veneziano - (Paris - 42 ans)

Phénoménologie et pensées philosophiques

8 etoiles
Maurice Merleau-Ponty s'interroge sur la nécessité d'approfondir les acquis de la phénoménologie et de son introduction dans la philosophie. L'insertion de l'analyse des faits s'avère nécessaire, en vue de ne pas laisser la discipline devenir un amas de concept trop théoriques. Il revient sur les travaux de Husserl et la manière d'utiliser ceux de Bergson....

couverture

Le voluptueux inquiet de Ménécée

critiqué par Débézed - (Besançon - 73 ans)

De la sérénité à la volupté

7 etoiles
Il ne reste que très peu d’écrits du philosophe grec Epicure, éponyme d’une philosophie dont la théorie est énoncée en quatre points dans le principal texte de lui qui nous est parvenu : « La lettre sur le bonheur » qu’il a adressé à son disciple Ménécée. Aucune réponse à cette lettre n’était connue jusqu’à...

couverture

L'Œil et l'Esprit de Maurice Merleau-Ponty

critiqué par Veneziano - (Paris - 42 ans)

La perception des choses et de la peinture

8 etoiles
Cet essai assez court, d'à peine cent page, évoque les modes de perception des choses et de la peinture, de la perspective, de l'illusion de profondeur, de la troisième dimension, voire du mouvement. Il traite de philosophie des arts et des sciences, l'analyse par la personne qui regarde tenant un rôle important, du fait de...

couverture

La sophrologie de Richard Esposito

critiqué par Veneziano - (Paris - 42 ans)

Psychologie, médecine et gymnastique douces contre les maux de l'âme

9 etoiles
Le but de la sophrologie constitue une lutte contre les maux et douleurs psychiques. Cette discipline emprunte à la psychologie, à la médecine et à une forme de gymnastique méditative. Elle pratique des méthodes relevant de l'épistémologie et de la phénoménologie. Il s'ensuit qu'elle est basée sur la pratique et sur sa remise en question...

couverture

Une histoire du racisme de Christian Delacampagne

critiqué par Falgo - (Lentilly - 81 ans)

Une excellente synthèse

10 etoiles
Philosophe, essayiste; chroniqueur au "Monde", Christian Delacampagne est mort trop jeune (57 ans) d'un cancer. Auteur de nombreux ouvrages, il a publié en 2000 une remarquable histoire mondiale du racisme. Il y reprend la majorité des manifestations de ce fléau depuis l'antiquité: les Grecs et les Barbares, les Egyptiens, l'esclavage, les Juifs depuis l'antiquité jusqu'à...

couverture

Pourquoi la pensée humaine EST inégalable ? de Markus Gabriel

critiqué par Colen8 - (79 ans)

Question brûlante

8 etoiles
La vieille Europe animée par des humanistes et des philosophes fait de la résistance à l’encontre des jeunes et riches créateurs de la Silicon Valley adeptes de l’utilitarisme plus que de raison quand il est question des capacités respectives de deux intelligences. Une sorte de défi est lancé par l’intelligence artificielle (IA) constituée d’algorithmes programmés...

couverture

Dialogue de "vaincus" de Pierre-Antoine Cousteau, Lucien Rebatet

critiqué par CC.RIDER - (62 ans)

Vae victis !

7 etoiles
Rebatet et Cousteau, condamnés à mort en 1945 pour collaboration avec l’ennemi en raison de leurs articles parus dans « Je suis partout » ont vu leur peine commuée, par grâce du président Vincent Auriol, en détention à perpétuité. D’abord détenus à Fresnes, fers aux pieds et dans des conditions dignes des bagnes de l’autre siècle, ils...

couverture

Réussir sa vie : Du premier coup de Yves Cusset

critiqué par Falgo - (Lentilly - 81 ans)

Prétentieux, bavard et à la mode

1 etoiles
Ayant entendu Yves Cusset s'exprimer sur France Inter, j'ai été intéressé par ses propos et me suis procuré son livre. Déception majeure. Quand quelqu'un prétend apporter le bonheur et la satisfaction de soi à d'autres, je m'attends à un texte dense,fouillé, nourri. Or je trouve - dans une bonne présentation: alerte! - un ramassis de...

couverture

Métamorphoses de l'amour de Nicolas Grimaldi

critiqué par Grandgousier - (55 ans)

"J'entends dans mes entrailles votre cœur qui bat"

8 etoiles
"J'entends dans mes entrailles votre cœur qui bat" dit Mésa à Ysé dans "Partage de midi" de Paul Claudel. Nous voilà au cœur de "Métamorphoses de l'amour" de Nicolas Grimaldi et de ce paradoxe: "l'amour nous fait éprouver comme nécessaire ce qu'il y a de plus contingent, et comme incomparable la plus banale personne". Car...

couverture

Comprendre le bouddhisme de Dennis Gira

critiqué par Veneziano - (Paris - 42 ans)

Les principes généraux d'une religion

8 etoiles
Non seulement un art de vivre et une morale, le bouddhisme constitue une religion divulguée par un prophète et dénuée de transcendance divine. Elle est basée sur des cycles de vie, qui constituent le Samsara, un corpus de règles comportementales, le Dharma, dont le but est d'abolir les difficultés de vie qui proviennent du désir...

couverture

Le bouddhisme de Claude B. Levenson

critiqué par Veneziano - (Paris - 42 ans)

Une spiritualité de la maîtrise du corps et du désir

8 etoiles
Ce petit livre retrace l'histoire, les méthodes, concepts et rites principaux d'un mouvement spirituel qui a conquis une grande part de l'Extrême Orient. Il est basé sur la vie et la doctrine de Bouddha, prince retiré du monde et parti en chemin en quête de ses valeurs et de la sérénité. Cette spiritualité est basée...

couverture

Les plus grands mythes de Platon de David Simonetta

critiqué par Veneziano - (Paris - 42 ans)

L'essentiel de Platon décortiqué

8 etoiles
Cet ouvrage pédagogique constitue une sorte de bachotage en vue de l'épreuve de philosophie de fin d'études secondaires. Cinq grands dialogues mêlant notamment son maître Socrate, l'élève Glaucon, en réalité son frère, font l'objet d'une présentation du thème général, de son traitement, avant que n'en soit présenté un extrait. Le mythe de la caverne parle...

couverture

Socrate de Louis-André Dorion

critiqué par Veneziano - (Paris - 42 ans)

La réflexion par l'échange

9 etoiles
Socrate n'a rien écrit, mais s'avère être le père de la philosophie. Quatre disciples ont livré des témoignages plus ou moins directs, permettant de se faire une idée de ce qu'il fut. Néanmoins, il reste loisible de se demander si les écrits le concernant servent à décrire le penseur de première main ou de manière...

couverture

Jeux finis, jeux infinis - Le pari métaphysique du joueur de James P. Carse

critiqué par Lobe - (Montpellier - 26 ans)

Let us play, let us possibility

9 etoiles
« Jeux finis, jeux infinis - Le pari métaphysique du joueur » est paru en 1987, et a été traduit dans la foulée. Son auteur, James P. Carse, est un universitaire américain spécialiste de l’histoire des religions. Comme ce livre, je l’ai beaucoup aimé, je l’ai immédiatement passé à une amie, et ne l’ai...

couverture

Le Triomphe des lumières de Steven Pinker

critiqué par Colen8 - (79 ans)

De l’optimisme à revendre

7 etoiles
Tout irait pour le mieux sans les anti-Lumières, ces trop nombreux empêcheurs de tourner en rond. Les humanistes des Lumières en Occident qui se sont affranchis de la fatalité d’un monde régi par les dieux ont ainsi laissé advenir la pensée rationnelle, élargi les domaines de connaissance parallèlement aux avancées de la science, enclenché une...

couverture

Humain : Une enquête philosophique sur ces révolutions qui changent nos vies de Monique Atlan, Roger-Pol Droit

critiqué par Colen8 - (79 ans)

Qu’allons-nous devenir ?

9 etoiles
Des sommités internationales des deux côtés de l’Atlantique(1), d’une part des chercheurs à la pointe des technologies, de l’intelligence artificielle, des neurosciences, d’autre part des spécialistes de sciences humaines, sociologues, historiens, philosophes ont été interrogés sans tabou. Il s’agissait de connaître leur vision en bien ou en mal de ce qui concourt avec une telle...

couverture

Oeuvres complètes, volume I, 1906-1920 de Jacques Maritain, Raïssa Maritain

critiqué par Martin1 - (Chavagnes-en-Paillers (Vendée) - - ans)

Défendre la scolastique au XXème siècle.

10 etoiles
Cela peut vous paraître surprenant, mais malgré mon admiration, je n’avais pas envie de rédiger une critique sur Jacques Maritain. La gentillesse avec laquelle on me l’a demandé m’a convaincu de m’y atteler. Ce ne fut pas sans douleur. Il est toujours douloureux d’avouer qu’on s’est laissé convaincre, surtout par un philosophe si suspect en...

couverture

A nous la liberté de Christophe André, Alexandre Jollien, Matthieu Ricard

critiqué par Blue Cat - (56 ans)

Trois compères bien sympathiques, mais...

8 etoiles
Ah, je suis un peu embêtée... Pour tout dire, chacun des trois auteurs, pris séparément, est non seulement intelligent, cultivé, mais aussi sympathique. Maintenant, ce livre d'entretiens entre ces trois amis de longue date fait-il un 'vrai livre' ? Côté philosophie, nous trouvons l'attachant Alexandre Jollien. Ces citations de grands philosophes, notamment des Stoïciens, sont...

couverture

Préparer et animer des ateliers philo : De la MS au CE1 (1Cédérom) de Isabelle Pouyau

critiqué par Marvic - (Normandie - 62 ans)

Oser la philosophie à l'école

8 etoiles
Les enfants, dès leur plus jeune âge, (se) posent des questions auxquelles il peut être facile de répondre, ou bien certaines relevant plus de la philosophie, il est alors est plus compliqué de trouver les "vraies réponses". L’auteure, forte de son expérience, propose aux enfants "d’apprendre plus à philosopher que d’apprendre la philosophie", même si dans...

couverture

Qu'est-ce que la conscience ? : Ce que la science peut en dire de Dominique Laplane

critiqué par Colen8 - (79 ans)

Une expérience partagée certes, mais impossible à définir

7 etoiles
La question reste entière. Entre pensées, spiritualités, structures nerveuses et cérébrales, sensations et perceptions, où est le siège de la conscience ? Aurait-elle un lien avec l’Univers au même titre que la matière et l’énergie ? Certaines pathologies révèlent des états de conscience vide ce qui semble paradoxal, d’autres ayant conduit à des EMI (expérience...

couverture

La Vertu d’égoïsme de Ayn Rand

critiqué par Elya - (Savoie - 30 ans)

Éthique et État

9 etoiles
C'est très récemment que j'ai découvert Ayn Rand, pourtant présentée sur de nombreux sites francophones comme une des plus grandes et influentes essayistes et romancières du XXème siècle aux États-Unis. Qui plus est, elle a écrit des romans politiques, type de littérature dont je suis toujours à la recherche. Après l'avoir découvert par le biais...

couverture

Dictionnaire amoureux de la philosophie de Luc Ferry

critiqué par Veneziano - (Paris - 42 ans)

Un manuel de philo sous forme de bréviaire

8 etoiles
Ce philosophe réputé, spécialiste de Kant et des penseurs allemands, assumant son positionnement gaulliste, présente un lourd bréviaire de philosophie pouvant faire office de manuel, dans la mesure où la discipline s'avère déclinable en concepts. Près de mille cinq cents pages lui servent pour faire le tour des idées principales, les différentes entrées s'éclairant les...

couverture

Linguistic Justice for Europe and for the World de Philippe Van Parijs

critiqué par Elya - (Savoie - 30 ans)

Les langues en démocratie

8 etoiles
À l’heure où le mouvement des Gilets jaunes, à raison, fait le constat des limites de notre démocratie essentiellement représentative, poussant vers plus de démocratie directe, il y a une condition d’application de la démocratie directe qui est très peu discutée : le fait que tous les individus concernés par une prise de décision puisse comprendre...

couverture

Les conspirateurs du silence de Marylin Maeso

critiqué par Colen8 - (79 ans)

Dialogue muselé

8 etoiles
La tenue régulière d’un compte Twitter par la philosophe Marilyn Maeso et l’analyse circonstanciée de ses échanges en dit long sur ce réseau social dont les fils charrient à la fois le meilleur, par exemple le pouvoir de rassembler des multitudes autour d’une cause commune, comme le pire. Le pire se révèle derrière un essentialisme...

couverture

Facile de Ollivier Pourriol

critiqué par Killing79 - (Chamalieres - 41 ans)

Réfléchir sur l'effort

8 etoiles
Présentation de l'éditeur L'intelligence, c'est la ruse : ne pas prendre la difficulté de face, inventer un chemin détourné, qui atteint mieux le but, sans effort, avec élégance. Ce livre propose d'entrer dans les secrets de cette facilité à la française, et d'apprendre à la pratiquer, en nous promenant dans les domaines les plus variés, du...

couverture

Les discrètes vertus de la corruption de Gaspard Koenig

critiqué par Elya - (Savoie - 30 ans)

La corruption vue par un philosophe

8 etoiles
Gaspard Koenig étudie ici le sujet de la corruption, trop souvent laissé de côté de l'analyse philosophique selon lui. Il décrit les différentes figures historiques de la corruption, qui sont parfois la source de grande admiration lorsqu'il s'agit de personnalités passées, telles que Jules César. Pourtant, la corruption et ce qu'on y associe, est souvent...

couverture

Le révolutionnaire, l'expert et le geek de Gaspard Koenig

critiqué par Elya - (Savoie - 30 ans)

Qu'est ce que le libéralisme politique ?

9 etoiles
Gaspard Koenig est auteur aussi bien d'essais que de romans. Il a suivi un cursus universitaire de philosophie, ce qui se ressent fortement dans sa façon de s'exprimer, que ce soit dans cet ouvrage ou lors des interventions radiophoniques que j'ai pu écouter de lui : nombreuses citations de philosophes des siècles derniers, longues descriptions...

couverture

Un silence religieux. La gauche face au djihadisme de Jean Birnbaum

critiqué par Colen8 - (79 ans)

« … après Marx, Allah »(1)

8 etoiles
Islam, islamisme, djihad, terrorisme, attentats meurtriers : prétendre que « ça n’a rien à voir » avec la religion musulmane est plus qu’un leurre. Cette affirmation répétée par la gauche française depuis des lustres n’aide pas les penseurs arabo-musulmans en butte aux menaces de leurs coreligionnaires intégristes quand ils se soucient avant tout d’ouvrir la...

couverture

L'Esprit d'invention: Le Jeu des pouvoirs de Elisabeth Dufourcq

critiqué par Colen8 - (79 ans)

La fabuleuse aventure de l’intelligence

10 etoiles
Cette histoire depuis les origines lointaines cherche à réconcilier science et philosophie dont le fossé serait la marque d’une sclérose de la pensée occidentale. Leur complémentarité, leur universalité pourtant nécessaires à la compréhension du monde ont été mises à mal durant l’Antiquité grecque. Non sans une certaine arrogance Socrate a raillé l’esprit anticonformiste de son...

couverture

Sur les épaules des géants de Umberto Eco

critiqué par Veneziano - (Paris - 42 ans)

Des conférences de haut vol

9 etoiles
Cet ouvrage retranscrit des interventions d'Umberto Eco prononcées au festival culturel de Milan, la Milanesiana, Sur les épaules des géants étant l'intitulé de l'un de ces mini-conférences. Le philosophe devait, de son point de vue, présenter le thème traité pour la session annuelle en court, ces présentations retranscrites s'étalant de 2001 à 2015. Sur les épaules...