Sciences humaines et exactes => Philosophie (708 livres critiqués)


Page 1 de 15 Suivante Fin

couverture

L'Espérance en héritage de Jean d' Ormesson

critiqué par Veneziano - (Paris - 42 ans)

Du sens de la vie : son analyse philosophique

9 etoiles
En fin de parcours et d'existence, Jean d'Ormesson, certes académicien mais philosophe, nous rappelle les éléments essentiels qui fondent l'existence, par la philosophie des sciences et la métaphysique. Le ton devient pédagogique, dans cette série de trois livres, au contenu fort proche, regroupé dans celui-ci, plus général, L'Espérance en héritage, l'optimisme gardant des raisons d'être. Je...

couverture

Notre vie a un sens ! de Bertrand Vergely

critiqué par Blue Cat - (55 ans)

Oh My God....

1 etoiles
Ames sensibles s'abstenir. Et surtout, amis lecteurs de philosophie, passez votre chemin loin, très loin, de ce 'livre', je vous en conjure !! Alors, je vais être claire : De toute ma vie de gros lecteur, jamais je n'ai lu une telle nullité en matière de philosophie. J'en ai frôlé l'apoplexie. Comment un éditeur sérieux...

couverture

La comédie (in)humaine de Nicolas Bouzou, Julia de Funès

critiqué par Falgo - (Lauris - 80 ans)

L'entreprise revisitée

10 etoiles
Dans ce livre un économiste (Bouzou) et une philosophe (Funés) unissent leurs savoirs, expériences et perceptions pour redonner un sens à l'existence, l'organisation et la direction des entreprises. Nettement libéral, ce livre part de plusieurs définitions et postulats: - les erreurs de direction des entreprises, que les auteurs constatent, ne sont pas une fatalité du capitalisme, -...

couverture

Les 100 mots de la philosophie de Collectif

critiqué par Veneziano - (Paris - 42 ans)

Une présentation abordable de notions et concepts-clés

8 etoiles
La philosophie étudie de manière théorique l'ensemble de l'activité et de la pensée humaines et nécessaire inévitablement clarifications et classifications. Les notions et concepts en constituant les principes de base, leur définition représentant un enjeu important de cette discipline, il s'avère nécessaire de les préciser et de les garder présents en tête. Aussi ce petit...

couverture

Révolte contre le monde moderne de Julius Evola

critiqué par CC.RIDER - (61 ans)

Une si longue décadence…

6 etoiles
Alors que pour la plupart des historiens ou des politologues, la fracture entre l’ancien monde et le nouveau se situe à la Révolution Française, pour Julius Evola il faut remonter beaucoup plus loin, quasiment à la nuit des temps, quand le monde de la Tradition céda peu à peu la place à la modernité. Il...

couverture

L'âge productiviste de Serge Audier

critiqué par Colen8 - (78 ans)

L’écologie, éternelle sacrifiée sur l’autel de la croissance

9 etoiles
De droite comme de gauche, considéré durant tout le XIXe siècle comme le passage obligé avant l’avènement d’un socialisme international, le productivisme autrement dit la production illimitée des biens s’est imposée à plusieurs titres. Il s’est conformé à l’injonction de la Bible « croissez et multipliez », à l’affirmation de Descartes voyant le progrès nous...

couverture

Le goût de la philosophie de Collectif

critiqué par Veneziano - (Paris - 42 ans)

La philosophie par son apprentissage

8 etoiles
L'existence d'un tel ouvrage surprend à double titre. Il paraît difficile de résumer une discipline aussi vaste et complexe en quelques textes de présentations et, par ailleurs, sous quel angle, à choisir inévitablement, faut-il s'y exercer ? Il a été opté ici pour l'apprentissage et le parrainage intellectuel de cette matière. Si la première partie,...

couverture

Signes de Maurice Merleau-Ponty

critiqué par Veneziano - (Paris - 42 ans)

Phénoménologie et pensées philosophiques

8 etoiles
Maurice Merleau-Ponty s'interroge sur la nécessité d'approfondir les acquis de la phénoménologie et de son introduction dans la philosophie. L'insertion de l'analyse des faits s'avère nécessaire, en vue de ne pas laisser la discipline devenir un amas de concept trop théoriques. Il revient sur les travaux de Husserl et la manière d'utiliser ceux de Bergson....

couverture

Le voluptueux inquiet de Ménécée

critiqué par Débézed - (Besançon - 72 ans)

De la sérénité à la volupté

7 etoiles
Il ne reste que très peu d’écrits du philosophe grec Epicure, éponyme d’une philosophie dont la théorie est énoncée en quatre points dans le principal texte de lui qui nous est parvenu : « La lettre sur le bonheur » qu’il a adressé à son disciple Ménécée. Aucune réponse à cette lettre n’était connue jusqu’à...

couverture

L'Œil et l'Esprit de Maurice Merleau-Ponty

critiqué par Veneziano - (Paris - 42 ans)

La perception des choses et de la peinture

8 etoiles
Cet essai assez court, d'à peine cent page, évoque les modes de perception des choses et de la peinture, de la perspective, de l'illusion de profondeur, de la troisième dimension, voire du mouvement. Il traite de philosophie des arts et des sciences, l'analyse par la personne qui regarde tenant un rôle important, du fait de...

couverture

La sophrologie de Richard Esposito

critiqué par Veneziano - (Paris - 42 ans)

Psychologie, médecine et gymnastique douces contre les maux de l'âme

9 etoiles
Le but de la sophrologie constitue une lutte contre les maux et douleurs psychiques. Cette discipline emprunte à la psychologie, à la médecine et à une forme de gymnastique méditative. Elle pratique des méthodes relevant de l'épistémologie et de la phénoménologie. Il s'ensuit qu'elle est basée sur la pratique et sur sa remise en question...

couverture

Une histoire du racisme de Christian Delacampagne

critiqué par Falgo - (Lauris - 80 ans)

Une excellente synthèse

10 etoiles
Philosophe, essayiste; chroniqueur au "Monde", Christian Delacampagne est mort trop jeune (57 ans) d'un cancer. Auteur de nombreux ouvrages, il a publié en 2000 une remarquable histoire mondiale du racisme. Il y reprend la majorité des manifestations de ce fléau depuis l'antiquité: les Grecs et les Barbares, les Egyptiens, l'esclavage, les Juifs depuis l'antiquité jusqu'à...

couverture

Pourquoi la pensée humaine EST inégalable ? de Markus Gabriel

critiqué par Colen8 - (78 ans)

Question brûlante

8 etoiles
La vieille Europe animée par des humanistes et des philosophes fait de la résistance à l’encontre des jeunes et riches créateurs de la Silicon Valley adeptes de l’utilitarisme plus que de raison quand il est question des capacités respectives de deux intelligences. Une sorte de défi est lancé par l’intelligence artificielle (IA) constituée d’algorithmes programmés...

couverture

Dialogue de "vaincus" de Pierre-Antoine Cousteau, Lucien Rebatet

critiqué par CC.RIDER - (61 ans)

Vae victis !

7 etoiles
Rebatet et Cousteau, condamnés à mort en 1945 pour collaboration avec l’ennemi en raison de leurs articles parus dans « Je suis partout » ont vu leur peine commuée, par grâce du président Vincent Auriol, en détention à perpétuité. D’abord détenus à Fresnes, fers aux pieds et dans des conditions dignes des bagnes de l’autre siècle, ils...

couverture

Réussir sa vie : Du premier coup de Yves Cusset

critiqué par Falgo - (Lauris - 80 ans)

Prétentieux, bavard et à la mode

1 etoiles
Ayant entendu Yves Cusset s'exprimer sur France Inter, j'ai été intéressé par ses propos et me suis procuré son livre. Déception majeure. Quand quelqu'un prétend apporter le bonheur et la satisfaction de soi à d'autres, je m'attends à un texte dense,fouillé, nourri. Or je trouve - dans une bonne présentation: alerte! - un ramassis de...

couverture

Métamorphoses de l'amour de Nicolas Grimaldi

critiqué par Grandgousier - (54 ans)

"J'entends dans mes entrailles votre cœur qui bat"

8 etoiles
"J'entends dans mes entrailles votre cœur qui bat" dit Mésa à Ysé dans "Partage de midi" de Paul Claudel. Nous voilà au cœur de "Métamorphoses de l'amour" de Nicolas Grimaldi et de ce paradoxe: "l'amour nous fait éprouver comme nécessaire ce qu'il y a de plus contingent, et comme incomparable la plus banale personne". Car...

couverture

Comprendre le bouddhisme de Dennis Gira

critiqué par Veneziano - (Paris - 42 ans)

Les principes généraux d'une religion

8 etoiles
Non seulement un art de vivre et une morale, le bouddhisme constitue une religion divulguée par un prophète et dénuée de transcendance divine. Elle est basée sur des cycles de vie, qui constituent le Samsara, un corpus de règles comportementales, le Dharma, dont le but est d'abolir les difficultés de vie qui proviennent du désir...

couverture

Le bouddhisme de Claude B. Levenson

critiqué par Veneziano - (Paris - 42 ans)

Une spiritualité de la maîtrise du corps et du désir

8 etoiles
Ce petit livre retrace l'histoire, les méthodes, concepts et rites principaux d'un mouvement spirituel qui a conquis une grande part de l'Extrême Orient. Il est basé sur la vie et la doctrine de Bouddha, prince retiré du monde et parti en chemin en quête de ses valeurs et de la sérénité. Cette spiritualité est basée...

couverture

Les plus grands mythes de Platon de David Simonetta

critiqué par Veneziano - (Paris - 42 ans)

L'essentiel de Platon décortiqué

8 etoiles
Cet ouvrage pédagogique constitue une sorte de bachotage en vue de l'épreuve de philosophie de fin d'études secondaires. Cinq grands dialogues mêlant notamment son maître Socrate, l'élève Glaucon, en réalité son frère, font l'objet d'une présentation du thème général, de son traitement, avant que n'en soit présenté un extrait. Le mythe de la caverne parle...

couverture

Socrate de Louis-André Dorion

critiqué par Veneziano - (Paris - 42 ans)

La réflexion par l'échange

9 etoiles
Socrate n'a rien écrit, mais s'avère être le père de la philosophie. Quatre disciples ont livré des témoignages plus ou moins directs, permettant de se faire une idée de ce qu'il fut. Néanmoins, il reste loisible de se demander si les écrits le concernant servent à décrire le penseur de première main ou de manière...

couverture

Jeux finis, jeux infinis - Le pari métaphysique du joueur de James P. Carse

critiqué par Lobe - (Montpellier - 25 ans)

Let us play, let us possibility

9 etoiles
« Jeux finis, jeux infinis - Le pari métaphysique du joueur » est paru en 1987, et a été traduit dans la foulée. Son auteur, James P. Carse, est un universitaire américain spécialiste de l’histoire des religions. Comme ce livre, je l’ai beaucoup aimé, je l’ai immédiatement passé à une amie, et ne l’ai...

couverture

Le Triomphe des lumières de Steven Pinker

critiqué par Colen8 - (78 ans)

De l’optimisme à revendre

7 etoiles
Tout irait pour le mieux sans les anti-Lumières, ces trop nombreux empêcheurs de tourner en rond. Les humanistes des Lumières en Occident qui se sont affranchis de la fatalité d’un monde régi par les dieux ont ainsi laissé advenir la pensée rationnelle, élargi les domaines de connaissance parallèlement aux avancées de la science, enclenché une...

couverture

Humain : Une enquête philosophique sur ces révolutions qui changent nos vies de Monique Atlan, Roger-Pol Droit

critiqué par Colen8 - (78 ans)

Qu’allons-nous devenir ?

9 etoiles
Des sommités internationales des deux côtés de l’Atlantique(1), d’une part des chercheurs à la pointe des technologies, de l’intelligence artificielle, des neurosciences, d’autre part des spécialistes de sciences humaines, sociologues, historiens, philosophes ont été interrogés sans tabou. Il s’agissait de connaître leur vision en bien ou en mal de ce qui concourt avec une telle...

couverture

Oeuvres complètes, volume I, 1906-1920 de Jacques Maritain, Raïssa Maritain

critiqué par Martin1 - (Chavagnes-en-Paillers (Vendée) - - ans)

Défendre la scolastique au XXème siècle.

10 etoiles
Cela peut vous paraître surprenant, mais malgré mon admiration, je n’avais pas envie de rédiger une critique sur Jacques Maritain. La gentillesse avec laquelle on me l’a demandé m’a convaincu de m’y atteler. Ce ne fut pas sans douleur. Il est toujours douloureux d’avouer qu’on s’est laissé convaincre, surtout par un philosophe si suspect en...

couverture

A nous la liberté de Christophe André, Alexandre Jollien, Matthieu Ricard

critiqué par Blue Cat - (55 ans)

Trois compères bien sympathiques, mais...

8 etoiles
Ah, je suis un peu embêtée... Pour tout dire, chacun des trois auteurs, pris séparément, est non seulement intelligent, cultivé, mais aussi sympathique. Maintenant, ce livre d'entretiens entre ces trois amis de longue date fait-il un 'vrai livre' ? Côté philosophie, nous trouvons l'attachant Alexandre Jollien. Ces citations de grands philosophes, notamment des Stoïciens, sont...

couverture

Préparer et animer des ateliers philo : De la MS au CE1 (1Cédérom) de Isabelle Pouyau

critiqué par Marvic - (Normandie - 61 ans)

Oser la philosophie à l'école

8 etoiles
Les enfants, dès leur plus jeune âge, (se) posent des questions auxquelles il peut être facile de répondre, ou bien certaines relevant plus de la philosophie, il est alors est plus compliqué de trouver les "vraies réponses". L’auteure, forte de son expérience, propose aux enfants "d’apprendre plus à philosopher que d’apprendre la philosophie", même si dans...

couverture

Qu'est-ce que la conscience ? : Ce que la science peut en dire de Dominique Laplane

critiqué par Colen8 - (78 ans)

Une expérience partagée certes, mais impossible à définir

7 etoiles
La question reste entière. Entre pensées, spiritualités, structures nerveuses et cérébrales, sensations et perceptions, où est le siège de la conscience ? Aurait-elle un lien avec l’Univers au même titre que la matière et l’énergie ? Certaines pathologies révèlent des états de conscience vide ce qui semble paradoxal, d’autres ayant conduit à des EMI (expérience...

couverture

La Vertu d’égoïsme de Ayn Rand

critiqué par Elya - (Savoie - Dauphiné - Ardèche - 30 ans)

Éthique et État

9 etoiles
C'est très récemment que j'ai découvert Ayn Rand, pourtant présentée sur de nombreux sites francophones comme une des plus grandes et influentes essayistes et romancières du XXème siècle aux États-Unis. Qui plus est, elle a écrit des romans politiques, type de littérature dont je suis toujours à la recherche. Après l'avoir découvert par le biais...

couverture

Dictionnaire amoureux de la philosophie de Luc Ferry

critiqué par Veneziano - (Paris - 42 ans)

Un manuel de philo sous forme de bréviaire

8 etoiles
Ce philosophe réputé, spécialiste de Kant et des penseurs allemands, assumant son positionnement gaulliste, présente un lourd bréviaire de philosophie pouvant faire office de manuel, dans la mesure où la discipline s'avère déclinable en concepts. Près de mille cinq cents pages lui servent pour faire le tour des idées principales, les différentes entrées s'éclairant les...

couverture

Linguistic Justice for Europe and for the World de Philippe Van Parijs

critiqué par Elya - (Savoie - Dauphiné - Ardèche - 30 ans)

Les langues en démocratie

8 etoiles
À l’heure où le mouvement des Gilets jaunes, à raison, fait le constat des limites de notre démocratie essentiellement représentative, poussant vers plus de démocratie directe, il y a une condition d’application de la démocratie directe qui est très peu discutée : le fait que tous les individus concernés par une prise de décision puisse comprendre...

couverture

Les conspirateurs du silence de Marylin Maeso

critiqué par Colen8 - (78 ans)

Dialogue muselé

8 etoiles
La tenue régulière d’un compte Twitter par la philosophe Marilyn Maeso et l’analyse circonstanciée de ses échanges en dit long sur ce réseau social dont les fils charrient à la fois le meilleur, par exemple le pouvoir de rassembler des multitudes autour d’une cause commune, comme le pire. Le pire se révèle derrière un essentialisme...

couverture

Facile de Ollivier Pourriol

critiqué par Killing79 - (Chamalieres - 40 ans)

Réfléchir sur l'effort

8 etoiles
Présentation de l'éditeur L'intelligence, c'est la ruse : ne pas prendre la difficulté de face, inventer un chemin détourné, qui atteint mieux le but, sans effort, avec élégance. Ce livre propose d'entrer dans les secrets de cette facilité à la française, et d'apprendre à la pratiquer, en nous promenant dans les domaines les plus variés, du...

couverture

Les discrètes vertus de la corruption de Gaspard Koenig

critiqué par Elya - (Savoie - Dauphiné - Ardèche - 30 ans)

La corruption vue par un philosophe

8 etoiles
Gaspard Koenig étudie ici le sujet de la corruption, trop souvent laissé de côté de l'analyse philosophique selon lui. Il décrit les différentes figures historiques de la corruption, qui sont parfois la source de grande admiration lorsqu'il s'agit de personnalités passées, telles que Jules César. Pourtant, la corruption et ce qu'on y associe, est souvent...

couverture

Le révolutionnaire, l'expert et le geek de Gaspard Koenig

critiqué par Elya - (Savoie - Dauphiné - Ardèche - 30 ans)

Qu'est ce que le libéralisme politique ?

9 etoiles
Gaspard Koenig est auteur aussi bien d'essais que de romans. Il a suivi un cursus universitaire de philosophie, ce qui se ressent fortement dans sa façon de s'exprimer, que ce soit dans cet ouvrage ou lors des interventions radiophoniques que j'ai pu écouter de lui : nombreuses citations de philosophes des siècles derniers, longues descriptions...

couverture

Un silence religieux. La gauche face au djihadisme de Jean Birnbaum

critiqué par Colen8 - (78 ans)

« … après Marx, Allah »(1)

8 etoiles
Islam, islamisme, djihad, terrorisme, attentats meurtriers : prétendre que « ça n’a rien à voir » avec la religion musulmane est plus qu’un leurre. Cette affirmation répétée par la gauche française depuis des lustres n’aide pas les penseurs arabo-musulmans en butte aux menaces de leurs coreligionnaires intégristes quand ils se soucient avant tout d’ouvrir la...

couverture

L'Esprit d'invention: Le Jeu des pouvoirs de Elisabeth Dufourcq

critiqué par Colen8 - (78 ans)

La fabuleuse aventure de l’intelligence

10 etoiles
Cette histoire depuis les origines lointaines cherche à réconcilier science et philosophie dont le fossé serait la marque d’une sclérose de la pensée occidentale. Leur complémentarité, leur universalité pourtant nécessaires à la compréhension du monde ont été mises à mal durant l’Antiquité grecque. Non sans une certaine arrogance Socrate a raillé l’esprit anticonformiste de son...

couverture

Sur les épaules des géants de Umberto Eco

critiqué par Veneziano - (Paris - 42 ans)

Des conférences de haut vol

9 etoiles
Cet ouvrage retranscrit des interventions d'Umberto Eco prononcées au festival culturel de Milan, la Milanesiana, Sur les épaules des géants étant l'intitulé de l'un de ces mini-conférences. Le philosophe devait, de son point de vue, présenter le thème traité pour la session annuelle en court, ces présentations retranscrites s'étalant de 2001 à 2015. Sur les épaules...

couverture

Superintelligence de Nick Bostrom

critiqué par Colen8 - (78 ans)

Et si ? Et si ? Et si ? … Bien après le transhumanisme !

7 etoiles
Ils sont quelques-uns avec Nick Bostrom cet universitaire suédois très impliqué dans la philosophie de l’esprit à considérer l’avènement possible d’une intelligence artificielle générale surpassant de beaucoup les meilleurs esprits individuels ou collectifs imaginables et toutes les formes déjà connues d’intelligence artificielle (IA) dont on observe des progrès en forte accélération. Dans un avenir certes...

couverture

La Connexion Absolue: accéder dès à présent à votre Réalité ultime, votre pleine Conscience illimitée, le Soi, la Totalité et transformer votre ... des con de Salvatore Lauricella

critiqué par ELIOS - (31 ans)

Livre pour vivre l'Éveil spirituel

10 etoiles
Qui sommes-nous réellement, qu'est-ce que l'illusion, comment élever son niveau de conscience, comment vivre l'éveil spirituel… tant de questions que je me posais, je cherchais inlassablement. Ce livre est véritablement la réponse à toutes ces questions essentielles. Loin des dogmes et des religions, il est extraordinaire : une Pure Révélation ! Il m'a fait prendre...

couverture

La philosophie devenue folle: Le genre, l'animal, la mort de Jean-François Braunstein

critiqué par Colen8 - (78 ans)

Paradoxes

9 etoiles
La pensée occidentale qui a vu naître l’humanisme, a défini l’égalité en droit de toute personne, lui a reconnu une dignité inaliénable est engagée dans de drôles d’extrémismes que dénonce tantôt avec vigueur, tantôt avec ironie le professeur Braunstein. Depuis l’après-guerre sous la poussée d’universitaires et d’intellectuels généralement anglo-saxons mais pas seulement se répandent des...

couverture

L'ours : L'autre de l'homme de Rémy Marion

critiqué par Radetsky - (Massieu - 76 ans)

L'animal philosophe

9 etoiles
On sait quelle réputation est faite aux misanthropes, aux amants de la solitude, aux anachorètes, à ceux qui méprisent les "bienfaits" de la civilisation : "quel ours !!" La "bête", qui dessina dans notre lointain passé de plantigrade nu nombre de symboles, tantôt dépréciatifs tantôt louangeux, et qui fut assimilé parfois à un homme des bois,...

couverture

La vie. Mode d'emploi critique de Didier Fassin

critiqué par Colen8 - (78 ans)

La vie, quelle valeur ?

8 etoiles
L’expérience anthropologique de terrain se confronte ici aux commentaires tirés de philosophes et de sociologues pour tenter de définir le spectre de cette notion polysémique, la vie. Le fossé est immense entre la définition biologique du vivant, le ressenti psychologique du vécu, la mission des humanitaires et médecins pour lesquelles la vie n’a pas de...

couverture

Tout est une bénédiction: Car nul n’est éprouvé en deçà de ses forces de Roger Mathieu

critiqué par RogerMathieuAuteur - (Québec - 53 ans)

Pourquoi ce livre?

8 etoiles
Le « nouvel âge » affirme que tout est parfait, que rien n’arrive pour rien, que chacun doit se prendre en main… Ce courant de pensée, quoique louable, semble oublier les tragédies et détresses majeures que vivent certains d’entre nous. J’ai moi-même vécu des tragédies qui ont exigé de moi de profondes réflexions, forçant mon...

couverture

L'encre des savants de Souleymane Bachir Diagne

critiqué par Colen8 - (78 ans)

La philosophie d’avant l’écriture

8 etoiles
L’encre symbolise l’écriture dans un espace de culture orale transmise par les griots, les fameux conteurs de villages. Sans les mots ni les déclinaisons de verbes au futur pour se projeter dans l’avenir les peuples africains éprouvaient une temporalité différente, leur force de vie étant celle du moment présent. Un missionnaire belge dans les...

couverture

Le problème d'Aladin de Ernst Jünger

critiqué par Kostog - (47 ans)

L’homme qui n’a plus d’Histoire ne connaît aucun repos

8 etoiles
Dernier membre d’une longue lignée d’aristocrates prussiens, Friedrich Bahro, le héros de notre roman, constate le déclin progressif de sa famille autrefois partie prenante de l’élite pour se déliter en individus ayant de moins en moins de fond. Attaché au style prussien, il n’est néanmoins pas un nostalgique des anciens temps servant avec application la...

couverture

Forme et origine de l'Univers - Regards philosophiques sur la cosmologie de Auteur inconnu

critiqué par Colen8 - (78 ans)

Désir de savoir inassouvi

7 etoiles
La question des origines du Cosmos, les visions de la formation de l’Univers ont d’abord été mythologiques pour tous les peuples, sur tous les continents avant de devenir philosophiques, religieuses puis éminemment scientifiques. Ce sont alors les lois de la relativité générale dans l’infiniment grand, celles de la physique des particules aux échelles subatomiques qui...

couverture

Natchave de Alain Guyard

critiqué par Débézed - (Besançon - 72 ans)

Sur la route

8 etoiles
Au bout de quelques pages seulement, j’ai revu les images du DVD, La philosophie vagabonde, que Yohan Lafort a consacré à Alain Guyard et à sa pratique de la philosophie ambulatoire. En effet, comme la médecine développe la chirurgie ambulatoire, Alain Guyard, lui, pratique la philosophie ambulatoire, portant la bonne parole là où on l’attend...

couverture

Aphorismes et insultes de Arthur Schopenhauer

critiqué par Septularisen - (Luxembourg - 52 ans)

SCHOPENHAUER BRUT DE DÉCOFFRAGE!

10 etoiles
Lisez cette phrase : «Le caractère propre de l’Américain du Nord, c’est la vulgarité sous toutes les formes : morale, intellectuelle, esthétique et sociale ; et non pas seulement dans la vie privée, mais aussi dans la vie publique : elle n’abandonne pas le Yankee, qu’il s’y prenne comme il voudra.» et pensez maintenant au...

couverture

Et si Platon revenait... de Roger-Pol Droit

critiqué par Colen8 - (78 ans)

Au nom du Vrai, du Juste, du Bien, du Beau, et après ?

8 etoiles
Inutile de le faire revenir nous dit Roger-Pol Droit, Platon n’ayant jamais quitté la scène. Vingt-cinq siècles de lectures, commentaires, interprétations n’ont pas épuisé son héritage. L’élève de Socrate, l’auteur des innombrables dialogues reste un inconnu aux multiples facettes que chacun tente de s’approprier au gré de sa compréhension. Aristocrate jeune et beau, sportif de...

couverture

Les Fivettes de Eleonora Mazzoni, Anaïs Bon (Dessin)

critiqué par Manoloula - (68 ans)

un témoignage de femme passionnant sous forme de roman !

9 etoiles
Même si ce livre " Les Fivettes " parle avant tout des femmes qui doivent passer par la PMA pour avoir un enfant et de tout leur parcours, il est avant tout un roman de réflexion sur la maternité. Celle de nos grands-mères, de nos mères, et de la nouvelle génération. "Un enfant est-il un...