Littérature => Policiers et thrillers (5517 livres critiqués)


Page 1 de 111 Suivante Fin

couverture

Autopsie pastorale de Frasse Mikardsson

critiqué par Débézed - (Besançon - 73 ans)

Quand les légistes mènent l'enquête

8 etoiles
Dans la petite ville suédoise de Sigtuna, entre Stockholm et Uppsala, une pasteure à la retraite est découverte morte baignant dans une mare de sang. La police ne constatant aucune blessure apparente sur la dépouille, décide de ne pas ouvrir d’enquête et de transférer celle-ci au service d’anatomopathologie chargé d’élucider les décès inexpliqués par mort...

couverture

Petits meurtres en campagne de T.E. Kinsey

critiqué par Missef - (55 ans)

Un bon cosy mystery, l'humour en plus !

9 etoiles
Résumé de l'éditeur : Veuve excentrique au passé secret, Lady Hardcastle quitte Londres pour s’installer à la campagne. Accompagnée de Florence, sa femme de chambre qui pratique avec assiduité les arts martiaux, elle compte y trouver le repos, loin de la vie trépidante menée dans les colonies de l’empire britannique. Mais la campagne peut vite se révéler...

couverture

Sa mort à l'agenda de Anna Litvinov, Sergey Litvinov

critiqué par Reginalda - (lyon - 53 ans)

Huis clos confortable mais banal

5 etoiles
Imaginez un manoir isolé dont le propriétaire, un riche homme d’affaires, vient d’être assassiné. Ses enfants, sa seconde femme, son bras droit, sa domestique rappliquent pour la lecture du testament. Lequel s’avère tout sauf équitable. Alors de rancœurs en secrets, les apparences volent en éclats jusqu’à ce qu’un nouveau meurtre soit commis. Il faut donc...

couverture

Intimes suspicions de Nicci French

critiqué par Jfp - (La Selle en Hermoy (Loiret) - 72 ans)

mais qui a tué Rory ?

8 etoiles
Stella et Rick n’ont pas fait le deuil de Rory, leur fils aîné, qui ne savait pas nager et s’est noyé accidentellement dans leur piscine quelques mois plus tôt. Rick boit, trop au goût de Stella. Le doute va s’installer dans ce couple uni, une lente progression dans l’horreur de la suspicion mutuelle. Un court...

couverture

Rémission de Robin Cook

critiqué par Ayor - (48 ans)

Efficace et divertissant

9 etoiles
Voici, une fois de plus, un excellent thriller médical écrit par un auteur qui maîtrise parfaitement ce domaine, étant lui-même chirurgien, désormais à la retraite. Je sais à l'avance qu'avec Robin Cook je vais passer un bon moment de lecture. Le scénario est solide, le style tout à fait abordable et à la portée de tous, y...

couverture

Faux-semblant de Sandra Brown

critiqué par Usdyc - (Bruxelles - 64 ans)

Excellentissime

10 etoiles
Cela fait du bien de reprendre un vrai bon roman policier en main. Mes dernières lectures ont été plutôt tristounettes en matière de suspense et d'intrigue. Dans le livre de Sandra Brown, qui date déjà de 1995, on retrouve un savant dosage des deux. Le hasard veut que je termine le livre le lendemain des...

couverture

Human Genome de Corentin Macqueron

critiqué par CC.RIDER - (62 ans)

Trop didactique

6 etoiles
À Moscou, deux cadavres sont retrouvés gelés dans la Moskova. L’un d’eux est complètement nu, l'autre fort esquinté. S’agissait-il d’une rixe qui avait mal fini ou d’autre chose ? Abigail Lockart, jeune journaliste américaine au journal « Moskow Times » cherche à établir le lien qui pourrait exister entre cet étrange fait divers et Nathan Craig, président-directeur-général de...

couverture

Les boiteux de Frédéric L'Homme

critiqué par Kostog - (48 ans)

Barbouzes

10 etoiles
L'histoire se passe en France, au début des années 1980. Entre la police judiciaire et le « boulevard Soult », où se trouvent les locaux d'une sorte de police des polices, les rapports sont tendus. Mais le travail de ces « boiteux » du boulevard Soult ne se limite pas à l'inspection de leurs collègues....

couverture

4 fers au feu de Maxine Paetro, James Patterson

critiqué par Incertitudes - (36 ans)

Juges et bourreaux

8 etoiles
J'aime cette saga du Women Murder Club et j'avoue que c'est dur à suivre tellement James Patterson est prolifique. Mais je tiens le choc. Ça se lit vite, ça va à cent à l'heure, on n'a pas le temps de respirer et on suit la petite Lindsay Boxer tantôt amoureuse du beau Joe Molinari tantôt...

couverture

Tuer le fils de Benoît Séverac

critiqué par Mimi62 - (Plaisance-du-Touch (31) - 67 ans)

Un bon polar psychologique

7 etoiles
Le meurtre découvert, les soupçons se portent sur le fils de celui qui a été assassiné. Cela amène les enquêteurs à se pencher sur l'histoire de celui-ci/ Il venait de purger une peine de prison pour un crime à connotation raciste. Ceci fait que la moitié du roman se déroule en prison au cours du récit du...

couverture

La tempête qui vient de James Ellroy

critiqué par Jfp - (La Selle en Hermoy (Loiret) - 72 ans)

complot and co

6 etoiles
Tout d’abord, si vous avez envie de vous distraire en lisant un bon polar vite lu mais aussi vite oublié, ne lisez surtout pas "La tempête qui vient", le second opus, après "Perfidia", du nouveau Quatuor de Los Angeles. La densité de l’écriture, le nombre impressionnant de personnages (53 listés en fin d’ouvrage), dont certains...

couverture

Fièvre de Megan E. Abbott

critiqué par Ayor - (48 ans)

Affligeant de nullité

1 etoiles
Les premiers mots qui me viennent à l'esprit une fois achevée cette lecture, sont : bizarre, brouillon, ennuyant et insipide. Bizarre : la manière dont est racontée cette histoire et l'impression de flottement confus permanent dans lequel on nage. Brouillon : le style de l'auteure que je trouve maladroit, les interactions des personnages inintéressantes au possible,...

couverture

Les imposteurs de John Grisham

critiqué par Ardeo - (Flémalle - 73 ans)

Arnaque à tous les étages

7 etoiles
Un petit Grisham de temps en temps, cela revigore et cela délasse. Cela se lit facilement, c’est bien écrit et c’est souvent passionnant. « Les imposteurs » est un des derniers romans de l’auteur et il ne déroge pas à la règle. De nouveau, il se déroule dans le milieu des avocats, des tribunaux et de...

couverture

Terreur au 3ème degré de Andrew Gross, James Patterson

critiqué par Incertitudes - (36 ans)

Les quatres mousquetaires

7 etoiles
Depuis Deuxième chance, James Patterson se fait aider pour l'écriture du Women Murder Club. Il faut dire que vu le rythme soutenu auquel ces aventures paraissent, être deux ne me semble pas de trop. Ces quatre filles continuent d'évoluer et on s'attache à elles facilement dans leurs combats du quotidien. Elles tombent amoureuses, elles mangent, boivent...

couverture

Pièces détachées de Phoebe Morgan

critiqué par Reginalda - (lyon - 53 ans)

Une course contre la montre efficace quoique artificielle

7 etoiles
Il serait évidemment vain de juger à la même aune un livre doté d’ambitions littéraires et un livre dont l’ambition est de distraire le lecteur, mais en tant que tel, « Pièces détachées » de Phoebe Morgan atteint son but. Deux sœurs, Corinne et Ashley voient soudain leur existence menacée : l’une a l’impression que...

couverture

Adrenaline de Jeff Abbott

critiqué par Incertitudes - (36 ans)

Pas de tromperie sur la marchandise

9 etoiles
Le titre est assez évocateur : on va en prendre plein les yeux. C'est un excellent roman d'espionnage bourré d'action avec des personnages, gentils ou méchants, n'ayant l'air que d'être de simples marionnettes. Et qui tire les ficelles ? Mystère. Pas le gouvernement ni même la CIA. C'est ça qui, à mes yeux, a rendu la...

couverture

Meurtre au Palais-Royal de Charles O'Brien

critiqué par Mimi62 - (Plaisance-du-Touch (31) - 67 ans)

Un parcours documenté au Palais Royal sous Louis XVI

7 etoiles
A Paris, dans un théâtre du Palais royal, Lelia, une jeune actrice est retrouvée assassinée. Son amant, Antoine, un peu plus âgé, est retrouvé mort dehors. Il semble s'être suicidé en se jetant par la fenêtre après avoir tué sa maîtresse. C'est l'hypothèse de la police qui classe l'affaire. En Angleterre, Anne, une jeune fille, également...

couverture

Quatre aveux pour un seul crime de Gina Lamanna

critiqué par Odile93 - (Epinay sur Seine - 66 ans)

Dans un hôtel de luxe

6 etoiles
Cette histoire se déroule à huis clos dans un hôtel de rêve. A l'occasion de son mariage, la mariée a invité - entre autres - ses trois copines de fac qui vont faire connaissance avec deux autres invitées. Au début, chaque chapitre est centrée sur une de ces femmes et entre chaque article, un court...

couverture

Cauchemar sur la ville de Michel Cousseau

critiqué par Sio - (71 ans)

thriller

8 etoiles
Un thriller captivant , prenant , narrant une enquête menée par la commandante de police Alisson de la Rochette ,moderne , quelque peu libertine , aidée par une fidèle équipe d'enquêteurs . Une série de meurtres sur de jeunes femmes met la ville de Poitiers en émoi . Qui est ou qui sont les auteurs...

couverture

Retour de service de John le Carré

critiqué par Tistou - (64 ans)

Du temps du Brexit et de Trump

8 etoiles
John Le Carré n’a pas peur de l’actualité. Ses romans consacrés à l’activité du renseignement, de l’espionnage, sont toujours passionnants et pertinents. En outre il n’hésite pas à se placer à la pointe de l’actualité, comme dans ce <i>Retour de service</i>, écrit en 2019, et qui place sur le « présentoir » le Brexit et...

couverture

Sur le pont du loup de James Patterson

critiqué par Usdyc - (Bruxelles - 64 ans)

Nullité abyssale

1 etoiles
Il n'y a rien à dire sur ce navet si ce n'est vous conseiller de passer votre chemin. Ce n'est pas un thriller, pas un roman d'aventure, pas un roman, pas une science-fiction. C'est un trou noir. Je suis désolé, mais je ne veux même pas perdre plus de temps à écrire sur cet amalgame de...

couverture

Plateau de Franck Bouysse

critiqué par Jmg - (49 ans)

Noir, trop noir

4 etoiles
Un hameau perdu, désert, décrit au travers des yeux d'un vieil homme atteint d'un cécité progressive. Forcément difficile d'y voir beaucoup de lumière. Un secret de famille, sera t-il trasmis ? Des personnages déprimés, prisonnier de leurs vieux démons ou de leur routine. Autant j'ai beaucoup aimé "né d'aucune femme", pour la force, la résilience de Rose, malgré...

couverture

L'assassin du train de Jessica Fellowes

critiqué par Koolasuchus - (Laon - 31 ans)

Plutôt sympathique

7 etoiles
Janvier 1920, l’infirmière Florence Nightingale Shore est assassinée à bord d'un train sans que le coupable ne soit trouvé. Au même moment, la jeune Louisa Cannon, souhaitant échapper à l'emprise de son oncle, réussit à se faire embaucher comme domestique chez la prestigieuse famille Mitford et se lie d'amitié avec Nancy, l'aînée qui se montre...

couverture

Les visages de Victoria Bergman, Tome 1 : Persona de Erik Axl Sund

critiqué par Mimi62 - (Plaisance-du-Touch (31) - 67 ans)

Méandres de personnalités

7 etoiles
Une histoire complexe dont on comprend petit à petit la raison de la complexité : on entre dans les méandres des psychologies des personnes. Parmi elles s'en trouvent qui ont des problèmes de double personnalité, d'autres qui ne savent plus trop où ils en sont de leur vie. S'ajoutent à cela des enfants ou ados...

couverture

Les dynamiteurs de Benjamin Whitmer

critiqué par Frunny - (PARIS - 55 ans)

L'Amour à mort !

6 etoiles
Benjamin Whitmer (1972- ) est un romancier américain .Il est l'auteur de plusieurs romans; Pike, Cry Father et Évasion, publiés en France par les éditions Gallmeister. "Les Dynamiteurs" paraît en 2020. Denver (Colorado) 1895, 2 ans après la terrible crise bancaire de 1893 qui a laissé le pays exsangue. Vagabonds, clochards,...

couverture

Le geste du semeur de Mario Cavatore

critiqué par Cyclo - (Bordeaux - 75 ans)

eugénisme et pédophilie

10 etoiles
Avec "Le geste du semeur", nous sommes au début en 1939. Lubo Reinhardt est yéniche (tzigane), arrivé avec sa famille en Suisse où il croit avoir trouvé un havre de paix. Mais il doit accomplir son service militaire, alors qu’il déjà marié et père de deux enfants. Un jour, son frère vient trouver Lubo à...

couverture

Traque mortelle de Sandra Alves

critiqué par Mimi62 - (Plaisance-du-Touch (31) - 67 ans)

Un pemier roman réussi

7 etoiles
Un premier roman qui remplit totalement son rôle. Il est davantage dans la lignée du roman noir que dans celui plus actuel du thriller. L'intrigue est là, le suspens bien encadré par l'action qui va crescendo. Les personnages intéressants attirent la sympathie ou l'antipathie qui leur incombent. La série de crimes se construit et se précise au...

couverture

Cherbourg de Charles Daubas

critiqué par Alma - (- ans)

Une enquête entre rêve et réalité

6 etoiles
Une étrange explosion a détruit une partie de la digue de Cherbourg. Est-elle liée à la récente démolition du quartier populaire des Provinces ou aux chantiers de l’Arsenal, où l’on démantèle un sous-marin nucléaire ? Un adolescent prétend que Paul, un de ses amis, a disparu lorsque la digue s'est effondrée dans la mer. Pourquoi...

couverture

Rituels de Ellison Cooper

critiqué par Incertitudes - (36 ans)

Y a du potentiel là

8 etoiles
Encore un polar très documenté mettant en scène une jeune agent du FBI bardée de diplômes à la Clarice Starling. Lisa Gardner, sur la couverture, aurait donné son aval soulignant la qualité de ce titre, le qualifiant de "noir et captivant". C'est vrai. Ce psychopathe est redoutable, bon pour l'asile, extrêmement intelligent et il faudra...

couverture

Hamish Macbeth 7 - Rira bien qui rira le dernier de M. C. Beaton

critiqué par Shelton - (Chalon-sur-Saône - 64 ans)

Excellent opus de cette série !

8 etoiles
Andrew Trent n’est pas à proprement parler un comique absolu et apprécié par tous. En fait, ses blagues potaches de mauvais goût ont la particularité de ne surtout faire rire que lui… Seulement, comme il est richissime, beaucoup dans sa famille se forcent à rire avec lui-même quand ils en sont les victimes de ces...

couverture

La mine qui ne payait pas de mine de Alfred Hitchcock

critiqué par Fanou03 - (* - 45 ans)

L'impétueuse Doris Jamison

7 etoiles
Les trois jeunes détectives sont invités par une de leurs amies, la pétillante Doris Jamison, à passer quelques jours dans le ranch de son oncle, à Twin Lakes, en Arizona. L’invitation est tout sauf désintéressée : un homme soit disant natif de Twin Lakes a racheté à l’oncle de Doris la mine d’argent désaffectée jouxtant le...

couverture

Le corbeau d'Oxford de Faith Martin

critiqué par Shelton - (Chalon-sur-Saône - 64 ans)

Bien sympathique...

7 etoiles
Passionné et presque spécialiste des autrices britanniques de romans policiers, il était normal qu’un jour je tombe sur un roman de Faith Martin que je ne connaissais pas du tout. Pourtant, cette femme écrit depuis 1993 mais tous ses romans ne sont pas traduits en langue française. Car même si je fréquente beaucoup ces autrices,...

couverture

Nano de Robin Cook

critiqué par Usdyc - (Bruxelles - 64 ans)

Pas le meilleur Cook

6 etoiles
Le livre aborde les nanotechnologies (le milliardième de mètre). C'est vraiment très petit ! A titre d'exemple, et comme c'est d'époque, un virus fait de 20 à 400 nanomètres. Donc quoi de plus normal que l'industrie s'y intéresse et c'est le sujet du livre. Si le fond est honorable, càd la construction de nanorobots qui,...

couverture

À cache-cache de Matthew Arlidge

critiqué par Pascale Ew. - (53 ans)

Lecture détente sous tension

8 etoiles
Quoi de plus angoissant que de se retrouver enfermée entourée d’ennemis ? C’est le cas d’Helen Grace, policière en prison pour un crime qu’elle n’a pas commis, et que toutes les détenues détestent. Pour monter d’un cran encore dans la tension, des détenues sont assassinées dans leur cellule la nuit et tous leurs orifices soigneusement...

couverture

Alabama 1963 de Ludovic Manchette, Christian Niemec

critiqué par Jfp - (La Selle en Hermoy (Loiret) - 72 ans)

polar noir et blanc

10 etoiles
Une plongée dans le quotidien de Birmingham, Alabama, en cette année 1963 où, malgré le vote récent des lois fédérales ayant mis fin à la ségrégation, celle-ci demeure bel et bien ancrée dans les mentalités. Dans cet état du Sud, blancs et noirs ne se côtoient pas, et il est même très mal vu de...

couverture

River Falls - Saison 2, T3 : Souviens-toi de River Falls de Alexis Aubenque

critiqué par Incertitudes - (36 ans)

Logan pas au bout de ses surprises

7 etoiles
Après le cirque précédemment, voilà qu'un film est tourné à River Falls. Ce qui n'est pas du goût des autorités locales surtout quand un nouveau psychopathe ne tarde pas à se manifester. Prenons River Falls pour ce qu'elle est. Une polar de divertissement comparable à une série grand public sur TF1. Oublions toute crédibilité. Aubenque...

couverture

River Falls - Saison 2, T2 : Des larmes sur River Falls de Alexis Aubenque

critiqué par Incertitudes - (36 ans)

Chaque homme, chaque femme a sa part d'ombre

7 etoiles
Conçu comme une série télé, ce nouvel épisode des aventures du shérif Logan et de sa compagne Jessica Hurley, nous montre une nouvelle fois les pires travers de l'Amérique profonde : racisme, sexisme, homophobie, viols, pauvreté, justice expéditive. Un tableau peu reluisant. A voir s'il correspond à la réalité ou si c'est comme ça que...

couverture

Colin-maillard à Ouessant de Françoise Le Mer

critiqué par Bernard2 - (DAX - 71 ans)

Enquête sur une île bretonne

6 etoiles
Deux inspecteurs, qu’a priori tout pourrait opposer, mènent conjointement une enquête dans un hôtel de l’île d’Ouessant. Un meurtre particulièrement horrible y a été commis (et ce ne sera pas le seul). Les clients de l’hôtel ont tous des secrets qui peuvent les rendre suspects. Mais il faudra bien sûr arriver jusqu’à la fin du livre...

couverture

Robicheaux de James Lee Burke

critiqué par Ayor - (48 ans)

Dave Robicheaux : vingt-et-unième acte

9 etoiles
Ce vingt-et-unième épisode ne se distingue pas des précédents, reprenant les mêmes éléments, personnages et autres situations moult fois utilisés par l'auteur. Dialogues allusifs, parfois à la limite de la compréhension, non-dits et autres nombreuses références historiques, politiques et bibliques, James Lee Burke ne fait jamais dans la simplicité et cela demande un effort certain du...

couverture

Le mois le plus cruel de Louise Penny

critiqué par Mimi62 - (Plaisance-du-Touch (31) - 67 ans)

Pas pour moi

4 etoiles
Après cinquante page... il ne s'est toujours rien passé, on n'a rien découvert, on n'a rien appris. On plonge dans un monde ésotérique avec des sorcières, des apparitions, des maisons que l'on sous entend hantées. J'ai eu le sentiment d'entrer dans un livre de fantasy, genre que j'abhorre. D'après la quatrième de couverture, cela s'annonce a priori...

couverture

Les ombres du jardin de Serge Brussolo

critiqué par Sundernono - (Nice - 38 ans)

Un thriller prenant

8 etoiles
« Les années cinquante. Martine, treize ans, vit avec Jeanne, sa mère, dans une chambre de bonne des beaux quartiers. La jeune femme écrit des romans coquins qui font scandale. La fillette se délecte de cette bohème insouciante... Un jour, ce paradis vole en éclats. Un homme surgi du passé de Jeanne se prétend le père...

couverture

River Falls - Saison 2, T1 : Retour à River Falls de Alexis Aubenque

critiqué par Incertitudes - (36 ans)

Des tueurs en série en veux-tu en voilà

8 etoiles
Saison deux de la série River Falls après sept ans d'absence. Les personnages ont mûri. Le shérif Logan et sa compagne, la profileuse Jessica Hurley, ont eu deux enfants. A part ça, c'est toujours le même décor : une petite ville tranquille mais des psychopathes ordinaires. Ce qui les rend encore plus dangereux à vrai...

couverture

Hamish Macbeth 6 - Qui sème le vent de M. C. Beaton

critiqué par Shelton - (Chalon-sur-Saône - 64 ans)

Sympa et c'est déjà bien !

7 etoiles
J’ai déjà dit ici (et même écrit quand il s’agit de pages internet) mon plaisir à lire régulièrement des romans policiers plus légers que les thrillers qui font trembler le lecteur la nuit. C’est pour cela que je suis sinon un adepte du moins un lecteur régulier de ces romans classés dans les « Cozy...

couverture

Son Espionne royale et le collier de la reine - Tome 5 de Rhys Bowen

critiqué par Shelton - (Chalon-sur-Saône - 64 ans)

Ecrit pour les confinés ?

8 etoiles
Je me permets de revenir sur les « cosy mystery » que l’on appelle aussi "cozies" car ces romans me semblent totalement adaptés à la période que nous vivons. En effet, il s’agit de romans policiers moins violents, moins stressants, moins sanglants et moins traumatisants que les habituels romans noirs ou thrillers. Or, en période...

couverture

Un Noël à River Falls de Alexis Aubenque

critiqué par Incertitudes - (36 ans)

Encore et toujours des psychopathes

8 etoiles
Tu parles d'un Noël... A nouveau le shérif de River Falls Mike Logan et sa compagne profileuse Jessica Hurley sont confrontés à des criminels profondément ordinaires en fin de compte. C'est ça le pire. Alexis Aubenque décrit en effet les pires travers de l'Amérique profonde. River Falls est une petite bourgade et on y retrouve ce...

couverture

Libre comme l'air de Sara Lövestam

critiqué par Darius - (Bruxelles - - ans)

Enquête passionnante

6 etoiles
Comme d’autres polars suédois, tel Henning Mankell, ce que j’apprécie chez eux, c’est le volet sociologique. Dans ce roman, on suit le parcours de réfugiés en Suède. Ici, il s’agit d’un Iranien, qui a fait une demande d’asile qui a été rejetée. Mais selon la loi, il doit attendre un certain temps et peut faire une...

couverture

La première enquête d'Agatha de M. C. Beaton

critiqué par Bernard2 - (DAX - 71 ans)

Le tome zéro de la série

6 etoiles
Disponible gratuitement en version numérique, cette nouvelle permet de se faire une opinion avant de commencer la lecture des quelque 25 titres disponibles en français. Agatha Raisin est un personnage truculent, qui enquête sans enquêter, qui trouve sans avoir cherché, avec un humour typiquement britannique. Mais cette toute première enquête n’a pas beaucoup d’intérêt. Elle permet de...

couverture

Grand froid de Cyril Carrère

critiqué par Ayor - (48 ans)

Un thriller vif et nerveux

8 etoiles
Le roman démarre sur les "chapeaux de roue" et ne décélère jamais. Le scénario est excellent et crédible, les profils des personnages le sont tout autant, et le suspense reste entier jusqu'aux révélations finales. La construction du thriller est classique avec ses chapitres courts et nerveux, ses cliffhangers et ses rebondissements. Ce véritable "page turner" remplit de fort...

couverture

Les enfants du matin de Jack Curtis

critiqué par CC.RIDER - (62 ans)

Crimes gratuits

7 etoiles
À Londres, une jeune femme est abattue d’un tir de fusil de précision, au milieu de la foule d’Oxford Street. Il semble que la cible ait été choisie au hasard. L’inspecteur Robin Culley et le sergent Dawson se retrouvent chargés de l’affaire. Laquelle se complique très vite quand c’est le tour d’un homme d’être tué...

couverture

Tout autre nom de Craig Johnson

critiqué par Tistou - (64 ans)

Entre accouchement et disparitions

8 etoiles
Opus n°11 de la série Walt Longmire. Wyoming, toujours, et surtout hiver polaire, encore. Comme si Craig Johnson s’était régalé à écrire <i>Tous les démons sont ici</i>, en avait conservé la nostalgie et avait repiqué au truc. Au truc ? Une traque dans les montagnes de Wyoming en plein blizzard, de la neige jusqu’au nombril...