Littérature => Francophone (13472 livres critiqués)


Page 1 de 270 Suivante Fin

couverture

L'inconnue du 17 mars de Didier Van Cauwelaert

critiqué par Pascale Ew. - (53 ans)

Trop tiré par les cheveux

6 etoiles
A la veille du confinement, Lucas, SDF à Paris depuis presqu’un an, est percuté par une voiture. Cet ancien professeur de français a démissionné après un incident qui l'a révolté et son mariage n’a pas résisté à ce choc. Après son accident, il est emmené dans le domaine de son enfance – un château dont...

couverture

Les aventuriers de José Giovanni

critiqué par Bookivore - (MENUCOURT - 38 ans)

Un roman, deux films

8 etoiles
Chose assez rare : ce roman paru en 1960 donnera lieu à deux films. Pas un film et son remake, non : deux films aux titres et intrigues différentes, deux films français sortis la même année (1967). D'ailleurs, en 1967, le roman sera republié avec une sur-couverture illustrée de deux photos, un par film. Ce roman,...

couverture

Enfants bombardés de Georges Linze

critiqué par Catinus - (Liège - 70 ans)

Emouvant

8 etoiles
Une bien curieuse façon de raconter la vie d’un gamin durant les premiers mois de la Grande Guerre à Liège. Un peu comme si cet enfant était autiste. Emouvant et accrocheur. Extraits : - La mort ! Quelle immense souffrance ! Comment tout pourra-t-il continuer quand je ne serai plus là ? Quand je ne saurai plus...

couverture

Le démon de la colline aux loups de Dimitri Rouchon-borie, Clara Audureau (Dessin)

critiqué par Nathavh - (56 ans)

coup de coeur

10 etoiles
Quelle claque ! Ce premier roman est magnifique mais je vous préviens, âmes sensibles, accrochez-vous ! Duke le narrateur est en prison, il nous raconte comment du statut de victime il est devenu bourreau. C'est un récit poignant, palpitant, impossible à poser une fois sa lecture entamée car on est pris par le récit...

couverture

Le Miroir aux éperluettes de Sylvie Lainé

critiqué par Sotelo - (Sèvres - 38 ans)

Des rencontres bien ennuyeuses.

4 etoiles
Ce recueil de nouvelles teintées de science-fiction et de fantastique, se propose de revisiter le thème des rencontres, avec malheureusement bien peu de succès. Sur les six nouvelles présentes ici, seules deux me semblent pertinentes. Tout d'abord, la très brève "Une question de mode", au final sympathique, et surtout "Un signe de Setty", petite merveille...

couverture

La colline à l'arbre seul de Abdelhafid Metalsi

critiqué par CHALOT - (73 ans)

un retour à notre enfance

10 etoiles
« La colline à l’arbre seul » Roman d’Abdelhafid Metalsi 186 pages Editions jclattes Octobre 2020 Nos plus belles années C’est une histoire qui parle à ceux qui ont eu dix ans ou un peu plus dans les années 60, 70 ou même 80, à l’époque où les enfants n’avaient pas de téléphone portable scotché. L’histoire ici se passe dans une petite...

couverture

Orphée cours élémentaire et autres histoires de Jean-Claude Martin, Colette Reydet (Dessin)

critiqué par Débézed - (Besançon - 74 ans)

Des petites scènes commedes nouvelles

8 etoiles
Jean-Claude est un auteur prolifique, il m’a déjà donné l’opportunité de lire cinq recueils au cours des deux années écoulées : sa vie telle qu’il l’a vécue en poésie, un abécédaire poétique, sa faiblesse toute littéraire pour les jeunes filles alanguies dans l’herbe fraîche, sa passion pas que poétique pour les légumes de son jardin...

couverture

Le Haut-Fer de José Giovanni

critiqué par Bookivore - (MENUCOURT - 38 ans)

Tensions en scierie

9 etoiles
"Le Haut-Fer", c'est un roman publié en 1962 par José Giovanni, et qui sera adapté au cinéma, par Robert Enrico, en 1965, sous le titre plus vendeur de "Les Grandes Gueules", avec Lino Ventura, Bourvil et, dans des rôles secondaires, Michel Constantin, Jess Hahn, Pierre Frag, Jean-Claude Rolland et Marie Dubois. Autant le dire tout de...

couverture

Dans les coulisses de l'héritage de Sabine Bourgey, Dominique Grouille (Dessin)

critiqué par Débézed - (Besançon - 74 ans)

Hériter de qui de quoi ?

7 etoiles
Historienne spécialisée en numismatique, Sabine Bourgey intervient régulièrement pour réaliser des expertises dans le cadre de successions, elle a donc eu, à de nombreuses occasions, l’opportunité de connaître de près des héritages avec la cohorte de problèmes qu’ils peuvent engendrer. Dans son texte, elle évoque la succession de Johnny Hallyday comme modèle d’école pour étudier...

couverture

La part des anges de Patrice Salsa

critiqué par Homo.Libris - (Paris - 55 ans)

Quatre vies adolescentes

8 etoiles
Résumé : Une amitié fusionnelle lie Kévin et Jordan depuis leur plus tendre enfance. L'un et l'autre partagent leurs joies et leurs peines, s'émulent, s'encouragent dans les moments de liesse, et se soutiennent, se réconfortent dans les moments difficiles. C'est ensemble qu'ils grandissent, découvrent la vie, découvrent leurs corps. Ils ont maintenant quinze ans. Alison, une...

couverture

Conspiration de Éric Giacometti, Jacques Ravenne

critiqué par Bookivore - (MENUCOURT - 38 ans)

Le dernier Marcas...pour le moment ?

8 etoiles
Quelle ne fut pas ma consternation, en lisant, en 2017, au moment de sa sortie, le final de "Conspiration", que je ne vais pas détailler ici... Mais disons que j'avais franchement hâte de lire le roman suivant du duo Giacometti/Ravenne mettant en scène Antoine Marcas, rien que pour ça ! Et quand, en 2018, leur roman...

couverture

Malamute de Jean-Paul Didierlaurent

critiqué par Jfp - (La Selle en Hermoy (Loiret) - 72 ans)

neige noire

10 etoiles
Pour son cinquième opus, Jean-Paul Didierlaurent a su conserver la fraîcheur et l’originalité qui avaient fait le succès du "Liseur du 6h27", son premier roman. L’action a lieu cette fois dans les Vosges, dans une petite station de ski qui attend avec impatience l’arrivée de la neige et des premiers touristes. Au fond de cette...

couverture

Mes Prescriptions de Gaëtan Sortet

critiqué par Kinbote - (Jumet - 62 ans)

Des chiffres et des sons

8 etoiles
Gaëtan SORTET fait feu de tout bois pour alimenter le feu de la poésie, au centre de ses prescriptions. Dictons, expressions, titres de livre ou de chanson détournés, nom de poètes (Char, Chavée, Mansour, Thoreau…), calembours sont jetés dans le brasier, et des lueurs jaillissent, produisant un feu d’artifice de sens. Car la poésie est...

couverture

Nuit. Bruit. Fruit de Tomtéo Sergoï

critiqué par Débézed - (Besançon - 74 ans)

Des aphorismes comme des collages

8 etoiles
Je ne connaissais même pas le nom de cet auteur quand j’ai reçu, à quelques jours d’intervalle, deux recueils de sa plume chez deux éditeurs différents. J’en ai alors déduit que c’était un écrivain talentueux car il a été retenu par deux éditeurs exigeants et, eux aussi, talentueux. Le présent opus est un recueil d’aphorismes...

couverture

Diagnostic à haut risque de Patrick Guillain

critiqué par Débézed - (Besançon - 74 ans)

La guerre des virus

8 etoiles
2002, Françoise chercheuse à l’Institut Pasteur navigue entre Hong-Kong et Hanoï pour participer à l’éradication de l’épidémie de la fièvre de Canton (une épidémie inventée par l’auteur en s’inspirant de celle du SRAS qui a sévi notamment en Asie entre 2002 et 2004). Elle est intriguée par le comportement de certains variants qui se diffusent...

couverture

Promenades liégeoises de Bernard Gheur

critiqué par Catinus - (Liège - 70 ans)

Excellent album

8 etoiles
Dix-huit écrivains liégeois racontent leur ville à travers une balade à pied, en voiture, à vélo, c’est selon goût, leur tempérament. C’est en tout cas très personnel, donc émouvant. J’ai particulièrement apprécié de Charles Ledent « Les mercredis de l’héliport », de Lily Portugaels « Dimanche, nous irons à Chèvremont », de Louis Maraite «...

couverture

Loyauté de Letizia Pezzali

critiqué par Krapouto - (Angouleme Charente - 75 ans)

pourvu que

4 etoiles
j'ai lu des critiques élogieuses sur ce livre mais je ne les comprends pas, ou alors c'est peut-être moi qui ne suis pas à la hauteur .Oui, ça doit être ça.. Enfin je me suis ennuyé malgré une bonne qualité d'écriture. Mais quand va-t-il se passer quelque chose, se demande-t-on. Ce n'est pas ce livre...

couverture

Les couleurs de la peur de Isabelle Fable

critiqué par Kinbote - (Jumet - 62 ans)

Des nouvelles contrastées

8 etoiles
Dans ce nouvel ouvrage, Isabelle Fable nous embarque dans des nouvelles contrastées qui tirent vers le conte, cruel ou bien drôle, en tout cas jamais mièvre, toujours piquant. Au fil des dix histoires, on trouve des Barbe bleue, des belles captives, une sorcière ou l’autre, un papillon sans ailes, un chien empaillé et des chats. Mais...

couverture

Passerelle de Erwann Rougé

critiqué par Eric Eliès - (47 ans)

Entre mer et terre, poésie du souffle et de la présence

10 etoiles
Ce recueil, sous-titré carnet, se présente comme une suite de textes écrits en mer ou à terre, en des lieux précisément cités du Finistère Nord (où j’ai moi-même grandi, ayant vécu à Brest, et navigué, notamment quand j’étais encore élève à l’Ecole navale). Les textes s’ouvrent sur des annotations concises telles qu’on les porte sur...

couverture

L'homme de Barbe d'Or de Georges Rem

critiqué par Catinus - (Liège - 70 ans)

Roman de guerre

8 etoiles
Georges Rem, alias Georges Remy, journaliste à « La Wallonie » (pour faire simple), a écrit ces pages durant les trois premières années de la seconde guerre mondiale « fin du livre premier, 8 août 1943 ». Il précise : « roman de guerre ». Nous ne sommes pas sur le front, non, mais plus...

couverture

O.A.S. Organisation armée secrète de Robert Buchard

critiqué par Vince92 - (Zürich - 43 ans)

La force du désespoir

8 etoiles
Après l'échec du putsch des généraux en avril 1961, une petite organisation secrète, (O.A.S-Organisation de l'Armée Secrète) va prendre le relais du combat pour l'Algérie française. Tout d'abord embryonnaire, l'organisation va bénéficier du transfert dans la clandestinité de beaucoup des responsables militaires du putsch avorté dont le général Salan. Robert Buchard, grand reporter à l'ORTF,...

couverture

Il était deux fois de Franck Thilliez

critiqué par Bookivore - (MENUCOURT - 38 ans)

A lire absolument, mais APRES "Le Manuscrit Inachevé"

10 etoiles
Je vais être clair en intro, et le titre de ma chronique est déjà un indice de ce que je vais dire : si vous n'avez pas encore lu "Le Manuscrit Inachevé", que Thilliez a publié en 2018, prière de le lire avant de passer à "Il Etait Deux Fois", qui n'en est pas vraiment...

couverture

Ce que les étoiles doivent à la nuit de Anne-Gaëlle Huon

critiqué par Nathavh - (56 ans)

Savoureux !

10 etoiles
C'est à nouveau un petit bijou, un pur moment de bonheur que nous propose Anne-Gaëlle Huon. C'est "Le" roman à lire pour oublier la morosité ambiante ou si vous êtes en panne de lecture, il se lit et se savoure. Liz Clairemont était au sommet de sa gloire, pas loin de devenir une étoile au Michelin. ...

couverture

Dernier refrain à Ispahan de Naïri Nahapétian

critiqué par Vinmont - (46 ans)

Refrain d'Iran

7 etoiles
Ce bon roman de Naïri NAHAPETIAN permet de rappeler ce qu'était l'Iran dans les années 2000. Ainsi, il est interdit de montrer ses cheveux, de s'habiller sans respecter l'uniforme islamique et de chanter en public. Les ayatollahs ne manquent pas d'idées quand il s'agit d'entraver la liberté des femmes. C'est dans cet environnement que l'auteur raconte cette...

couverture

Tournée d'adieu de Thierry Roquet

critiqué par Kinbote - (Jumet - 62 ans)

Pour dire au revoir à la morosité

9 etoiles
Dans son précédent recueil de poésie, intitulé joliment (et sans majuscule) "à la périphérie du monde (par la ligne 13 du métro)", paru chez le même éditeur, Thierry Roquet nous disait qu’il écrivait de la poésie du quotidien "pour que de mes jours creux / il reste une brindille de souvenir" et qu’il écrivait sur...

couverture

Des maux de midi de Gaëtan Faucer

critiqué par Kinbote - (Jumet - 62 ans)

Jongleur de mots et moraliste

9 etoiles
D’entrée de jeu, arrêtons-nous un instant sur le titre, DES MAUX DE MIDI, du nouveau recueil d’aphorismes de Gaëtan FAUCER qui, loin d’être anodin, signale que les mots naissent des maux dans le même temps où ils y portent remède. Quand je lis un bon livre, j’en perds mes maux, lit-on sous sa plume. D’autres aphorismes pointent...

couverture

Les forêts de Ravel de Michel Bernard

critiqué par Alceste - (Liège - 59 ans)

Maurice Ravel intime

8 etoiles
Le récit à son ouverture saisit Ravel au volant d’un poids lourd de l’armée française, suite à sa demande insistante d' y être incorporé malgré son âge avancé, chose que nos contemporains auront toujours du mal à comprendre. Il s’approchera donc des lignes de front pour ramener...

couverture

La tisserande de Richard Gougeon

critiqué par Bernard2 - (DAX - 72 ans)

Éternelle lutte des classes

7 etoiles
À la fin du XIXème siècle, la famille CADET quitte la Belgique pour le Québec. Une des filles, Christine, trouve un emploi en tant que tisserande. Les conditions de travail sont dures, les accidents nombreux, les salaires trop bas pour pouvoir vivre décemment. Christine tente d’agir contre le patronat, mais ses collègues de travail se montrent...

couverture

L'illusion de Maxime Chattam

critiqué par Bookivore - (MENUCOURT - 38 ans)

Dans l'univers de Lucien Strafa

9 etoiles
Le nouveau cru de Maxime Chattam, en attendant le suivant (qui devrait sortir vers l'automne 2021, logiquement), c'est cette "Illusion" à la superbe pochette au graphisme un peu naïf. 465 pages d'un thriller qui rappellera un petit peu des bribes d'un autre de ses romans (je ne vais pas le citer pour ne pas déflorer...

couverture

Canoës de Maylis de Kerangal

critiqué par Veneziano - (Paris - 43 ans)

Le mystère des voix humaines

8 etoiles
Une série de nouvelles présentent des scènes de la vie ordinaire, apparemment anecdotiques, mais qui présentent toutes en commun d'être mues par un mystère sous-jacent, tournant toujours autour d'une voix. Ce peut être la prononciation et l'intonation d'un conjoint, lors d'un emménagement à l'étranger, quand il s'exprime dans une langue étrangère, le souvenir d'une femme...

couverture

1991 de Franck Thilliez

critiqué par Darkvador - (Falck - 53 ans)

1991 Année charniére

9 etoiles
Première enquête de Sharko , jeune policier de 30 ans , fiancé à Suzanne avec qui il va commencer sa nouvelle vie a Paris. Sharko , donc , plein d'espoir , débarque au fameux 36 quai des orfèvres. Il est prêt à aider et protéger les gens. Des son arrivée on lui refile une vieille affaire...

couverture

Assise dans la chute immobile des heures de Florence Noël, Gwen Guégan (Dessin)

critiqué par Débézed - (Besançon - 74 ans)

Comme de la dentelle avec des mots

8 etoiles
Comme toujours, Claude Donnay a déniché un excellent recueil de poésie, des vers fluides comme un filet d’air un soir de canicule, frais comme le cours d’un ru au fond d’un val ombragé. Ces poèmes sont dépouillés à l’extrême, arachnéens, je ne peux pas contourner ce truisme tant il s’impose, il ne reste que l’impression...

couverture

Sotos de Philippe Djian

critiqué par Sundernono - (Nice - 38 ans)

Une corrida qui vaut le détour!

8 etoiles
Présentation éditeur: « Sous la lumière brutale d'un immense Sud hispanique, trois hommes font brutalement l'apprentissage de la vie : Mani, fils sans père, dans toute la fougue de ses dix-huit ans, cherche une direction, un chemin ; Vito, père sans fils, confronté à la quarantaine, cherche à revenir dans les pas qu'il s'est tracés...

couverture

Les Folles enquêtes de Magritte et Georgette : Nom d'une pipe ! de Nadine Monfils

critiqué par Catinus - (Liège - 70 ans)

Savoureusement belge

8 etoiles
Un jour, à un arrêt de tram, le regard de René Magritte (oui-oui, le fameux peintre) est attiré par une jeune femme. Quelques jours plus tard, Magritte apprend, par la presse, que cette dernière a été retrouvée morte, assassinée. Une autre femme connait le même sort. Ces histoires macabres intriguent Magritte et son épouse...

couverture

Ces orages-là de Sandrine Collette

critiqué par Alma - (- ans)

Une femme sous emprise

8 etoiles
Clémence a vécu 3 ans sous l'emprise de Thomas, un homme pervers, un sinistre prédateur qui a fait d'elle la victime de jeux malsains. 3 ans avec lui « à vivre dans une cage qu'il a refermée insidieusement» brisant peu à peu les liens qui l'unissaient au monde, faisant d'elle «une serpillière»  En...

couverture

Melmoth réconcilié de Honoré de Balzac

critiqué par Monocle - (tournai - 61 ans)

Melmoth

6 etoiles
Le caissier Castanier, au moment où il s'apprête à partir pour l'étranger avec une très grosse somme d'argent dérobée à sa banque, reçoit la visite de John Melmoth, le héros mythique du roman de Charles Robert Maturin, Melmoth ou l'homme errant, ayant reçu de Satan des pouvoirs illimités en échange de son salut éternel. Usant...

couverture

Le baiser de Sophie Brocas

critiqué par Septularisen - (Luxembourg - 53 ans)

LE BAISER INTERDIT.

7 etoiles
En décembre 1910, Tania, une jeune aristocrate russe originaire de la ville de Kiev et exilée à Paris, vient de se donner la mort. On ne sait pas ce qui a poussé cette jeune femme de 23 ans, brillante étudiante en médecine, à mettre fin a ses jours. Sur sa tombe au cimetière du Montparnasse...

couverture

Le Neuvième jour de Hervé Bazin

critiqué par Vinmont - (46 ans)

Le neuvième jour, c'est aujourd'hui

8 etoiles
L'apparition à Bombay d'une terrible épidémie, la sur-grippe - nouvel avatar d'un virus à transformations perpétuelles - donne au biologiste Eric Alleaume l'occasion de reprendre d'urgence des recherches virologistes naguère interrompues, parce que jugées trop dangereuses. Sous les pressions contraires des autorités et de l'opinion, le voilà lancé dans une épuisante course contre la mort,...

couverture

Rose, marie, Madeleine et moi de Claude Donnay

critiqué par Débézed - (Besançon - 74 ans)

Marie Madeleine

8 etoiles
Rose c’est la maman de l’auteur qui raconte son histoire, comment il devenu muet après le décès brutal de sa mère à un âge où les mamans ne devraient pas mourir. Marie, c’est la Vierge Marie celle qu’on célèbre le 15 août, le jour où Rose a été frappée d’un accident vasculaire cérébral, celle qui...

couverture

Belgiques de Marianne Sluszny

critiqué par Catinus - (Liège - 70 ans)

Sur le chemin si escarpé des femmes

8 etoiles
« Belgiques » est une collection de nouvelles. Voici celles de Marianne Sluszny, réalisatrice à la Rtbf, qui nous présente neuf portraits de femmes dont toutes (sauf une) sont nées à la fin du 19 è ou au début de 20 è siècle. Avec comme thème, comme fond sonore et visuel, la Grande Guerre...

couverture

Contes sur le tapis de Miris, Loredana Lombardo (Dessin)

critiqué par Nathafi - (SAINT-SOUPLET - 54 ans)

A lire, à écouter, pour sourire et rire

8 etoiles
J'ai ouvert ce livre par un matin de grisaille, ciel bas et pluie fine, et dès le premier conte, je me suis sentie moins mélancolique. Miris, conteur, a le don de faire sourire. Les sujets qu'il traite sont pourtant graves, mais pas pour lui. Il y a dans chaque conte une pirouette, une caricature, un ou...

couverture

Les quatre coins du cœur de Françoise Sagan

critiqué par Pacmann - (Tamise - 56 ans)

Œuvre inachevée et côté sombre saganesque

5 etoiles
On peut ressentir une forme de frustration après avoir refermé ce dernier roman inachevé de Françoise Sagan. Si le style si particulier de l'auteur est bien présent, les personnages sont presque tous antipathiques, voire méchants dans le chef d’Henry, comme d’ailleurs l’exprime assez inhabituellement l’autrice elle-même, qui a plutôt tendance à dépeindre de belles et oisives...

couverture

Raiponce de Louis-Pier Sicard

critiqué par Windigo - (Amos - 38 ans)

Une fin angoissante

10 etoiles
Je suis sous le choc avec la fin de ce roman. C'est même la première fois de ma vie que je fais une crise d'anxiété aiguëe à cause d'un roman d'horreur. C'est dire comment il est prenant et angoissant. Mais j'ai tenu jusqu'à la toute fin et ça en valait la peine. Il est tellement...

couverture

Le roman de Louise de Henri Gougaud

critiqué par Poet75 - (Paris - 64 ans)

Louise Michel dans tous ses états

9 etoiles
Parmi les ouvrages recommandables en ce 150ème anniversaire de la Commune, nul doute que l’on peut compter avec la biographie d’une de ses figures les plus emblématiques. Quand il est question de la Commune, le nom de Louise Michel (1830-1905) apparaît obligatoirement, et pour cause, puisqu’elle s’engagea corps et âme dans ce combat. Avec Henri...

couverture

Chaman de Maxence Fermine

critiqué par Pacmann - (Tamise - 56 ans)

Le loup sauvage

7 etoiles
Par ce court roman, on retrouve l’auteur dans son registre habituel où il visite ici un autre thème et environnement, soit celui des Indiens d’Amérique du Nord et leur éradication qui a commencé au 19ème siècle et qui se poursuit de nos jours. Richard Adam, fils d'une indienne et d'un homme blanc, travaille dans la construction...

couverture

Poteaux d'angle de Henri Michaux

critiqué par Septularisen - (Luxembourg - 53 ans)

«Et toi aussi, tu pouvais être autre, tu pouvais même être quelconque et… l’accepter.»

8 etoiles
«Tu tiens vraiment à monter à l’échelle? Et si c’est pour finir pendu?» Que dire au sujet de ce recueil: «Poteaux d'angle»? Disons tout d’abord que je ne comprends pas pourquoi ce livre est classé dans la «catégorie» poésie? En effet c’est plus un recueil de citations, d’aphorismes, de brèves, de phrases, de réflexions, de...

couverture

Demain, il fera beau de Céline Rouillé

critiqué par Mimi62 - (Plaisance-du-Touch (31) - 68 ans)

Croisement de vies

8 etoiles
Ayant trouvé cet ouvrage par hasard, je l'ai ouvert par curiosité et l'ai entamé avec une certaine défiance. Très rapidement, je me suis retrouvé à accompagner ces personnages au fil de leur vie. Le récit déroule plusieurs vies qui se croisent alors que rien ne les y prédispose. Les personnages sont ceux de la vie courante, avec...

couverture

Staccato de Leïla Zerhouni

critiqué par Kinbote - (Jumet - 62 ans)

« Il faut imaginer Elisa heureuse »

8 etoiles
Leïla ZERHOUNI raconte la naissance d’une passion s’inscrivant dans le cours d’une vie. À sept ans, Elisa tombe sous le charme du violon, son odeur, ses sons, sa douceur, assimilable, comme elle l’écrit, à du lait chaud. L’histoire suit son cours jusqu’à ce qu’un stupide accident remette, trente ans plus tard, l’objet de sa passion en question....

couverture

La tourmente : Kenavo de Luc Corlouër

critiqué par CHALOT - (73 ans)

Emouvant !

10 etoiles
« La tourmente kenavo » roman de Luc Corlouër 215 pages avril 2007 éditions le Cormoran Au tout début du siècle dernier, des hommes quittent leur région natale pour partir travailler à Paris. Louis, jeune breton est parmi eux. Il va partir à la grande aventure difficile et pénible du creusement des galeries pour l'installation du métro parisien. Ils sont peu payés, peu reconnus et vont...

couverture

L'appartement du dessous de Florence Herrlemann

critiqué par Watson - (56 ans)

"L'appartement du dessous" Florence Herrlemann

10 etoiles
Auteure très talentueuse, promise (sans nul doute) à une belle et grande carrière, auteure inclassable ! Deux romans (Le festin du lézard et l’appartement du dessous) très différents, des univers tellement éloignés que l’on ne peut que saluer cette mise en danger et constater l’évidence d’une plume exceptionnelle. « L’appartement du dessous » est un roman...