Littérature => Francophone (12746 livres critiqués)


Page 1 de 255 Suivante Fin

couverture

Des jours comme ça de Pascal Samain

critiqué par Débézed - (Besançon - 72 ans)

Traité pessimiste

8 etoiles
Il y a des jours comme ça où le facteur dépose dans la boîte aux lettres un petit paquet contenant un petit livre qui se niche facilement dans une poche les jours où l’on part à l’aventure dans le bus, le tram, le train et même l’avion. Il y eut un jour comme ça où...

couverture

L'héritage de Guy de Maupassant

critiqué par Catinus - (Liège - 68 ans)

Avec délice

8 etoiles
M. Cachelin est employé au Ministère. Or il se fait que sa sœur célibataire Charlotte est très riche et que sa fille, Coralie, est à marier ( c’est cette dernière qui héritera un jour de la fortune de Charlotte). Or il se fait qu’au Ministère, Cachelin est amené à côtoyer M. Lesable, employé modeste. Invitation...

couverture

Les belles ténébreuses de Maryse Condé

critiqué par Jfp - (La Selle en Hermoy (Loiret) - 71 ans)

sortilège

10 etoiles
Sortilège ou fascination ? Les mots sont faibles pour décrire l’étrange emprise qu’exerce sur les gens un certain "docteur" Ramzi An-Nawawi, soi-disant diplômé de la faculté de médecine de Leeds, en Angleterre, et héritier d’une des plus anciennes familles de Samssara, lieu imaginaire au nord d’un pays d’Afrique tout autant imaginaire. Grand connaisseur de la...

couverture

Plutôt crever de Caryl Férey

critiqué par Vinmont - (45 ans)

Une traque

7 etoiles
Si votre meilleure copine vous offre pour vos 30 ans Les mémoires de Lacenaire et un calibre 44 dans une boîte à chaussures, méfiez-vous ! Lisez au moins le mode d'emploi. C'est ce qu'aurait dû faire Fred avant d'abattre le député Rogemoux et prendre la fuite à travers la Bretagne, en voiture, à vélo, à...

couverture

Dodo de Sylvie Granotier

critiqué par Vinmont - (45 ans)

L'insomnie du Dodo

7 etoiles
Quatrième de couverture : Pour commencer, j'apprends que je viens d'être assassinée. Quelques cadavres plus tard, il n'y a plus de doute : j'ai un tueur à mes trousses, un fou assez cinglé pour programmer le meurtre d'une pochetronne inoffensive, sans abri, sans famille, sans ressources et avec, pour seule mémoire, un présent sans avenir....

couverture

Échapper de Lionel Duroy

critiqué par Poet75 - (Paris - 63 ans)

En quête

9 etoiles
Vers la fin de ce roman, à la page 240 de l’édition J’ai lu, Augustin, son narrateur, après avoir lu une lettre que lui a envoyée sa fille Coline lui expliquant qu’elle commence à comprendre les raisons de son séjour en Allemagne du Nord, dans le Schleswig-Holstein, lui répond mentalement que, pour bien faire, pour...

couverture

Le G.A.L., l'égout de Roger Martin

critiqué par Vinmont - (45 ans)

Le goût du Poulpe

7 etoiles
Hervé DUPONT avait vraiment tout pour plaire… Fasciste, négationniste, poseur de bombes…. A priori sa mort accidentelle lors d'une bagarre avec des codétenus dans la prison où il purge une peine à perpétuité ferait presque croire à la mise en place d'une justice quasi instantanée. Le hic, c'est que personne ne semble croire à la version officielle...

couverture

Le testament du Tsar : Chaos 1917-1945 de Youri Fedotoff

critiqué par Francois Martini - (65 ans)

Noblesse clandestine

8 etoiles
Étonnant roman comme surgi d’un autre temps que ce Testament du Tsar. Il s’annonce comme le premier volet d’une trilogie, laquelle débute en 1917 et traverse le XXème siècle, son début au moins pour ce premier volume.
 On s’en doute, le titre est clair, il est question du Tsar, de la révolution russe, bolchévique, puis soviétique....

couverture

En Raison du Mauvais Temps, Dansons ! de Céline De Bo

critiqué par Débézed - (Besançon - 72 ans)

Faire le deuil

8 etoiles
Ils étaient jeunes, ils ne savaient pas la vie, la vie qu’on donne et qui peut s’enfuir. « On était bête avec ton père…. ». L’enfant est arrivé mais il n’est pas resté. « Tu n’avais que quelques jours. On n’a pas eu le cœur à surmonter l’épreuve ensemble ». « Quand tu tombes amoureuse...

couverture

Le dernier Syrien de Omar Youssef Souleimane

critiqué par Pucksimberg - (Toulon - 40 ans)

La jeunesse syrienne sous Al-Assad

8 etoiles
Ce roman plonge le lecteur dans la Syrie à l’aube du Printemps arabe. L’on suit un groupe de jeunes gens qui essaient d’y voir clair dans le chaos de ce pays tiraillé de toutes parts et dont la situation semble inextricable. Al-Assad fait régner la terreur, des groupes islamistes cherchent à s’imposer afin de la...

couverture

Au perroquet bleu de Dominique Delahaye

critiqué par Vinmont - (45 ans)

Histoires de port

6 etoiles
Le Havre, Marseille, deux ports qui se font face même si c'est le dos tourné. Ce sont de véritables portes ouvertes sur d'autres mondes, ils ont en partage cette sale réputation de ville vulgaire manquant de beaux monuments et de classe. Reste néanmoins cette qualité de lumière exceptionnelle, cadeau des vents. Ce sont deux ports où viennent s'échouer,...

couverture

Caroline Bonaparte de Gilbert Martineau

critiqué par Vinmont - (45 ans)

La presque inconnue Caroline

8 etoiles
Caroline Bonaparte, débarquant à Toulon en 1793, en pleine période révolutionnaire, avec un humble passeport de "couturière", pouvait rêver d'une existence de conte de fée : jeune, jolie, elle s'établit bourgeoisement, en s'alliant à l'un des camarades de ses frères. La réussite éclatante de Napoléon, culminant avec l'avènement de l'Empire, versa dans l'esprit de cette sœur...

couverture

Photos à mateurs de Claudine Aubrun

critiqué par Vinmont - (45 ans)

Photos de poulpe

8 etoiles
Les copines c'est sacré ! Aussi quand la belle Sandra veut savoir qui a tué son mari le photographe Xavier Klisowsky, l'amie Cheryl fonce en entraînant Gabriel, le fameux poulpe héros de nombreux romans d'auteurs de talent. De Bruxelles à Paris, les réseaux concernés par cette histoire se mêlent, se brouillent. Si la copine d'enfance flanche et...

couverture

Une vue exceptionnelle de Jean Mattern

critiqué par CHALOT - (71 ans)

de la tendresse pour un sujet de société parfois complexe

9 etoiles
«  Une vue exceptionnelle » roman de Jean Mattern éditions Sabine Wespieser 134 pages août 2019 Emile et David vivent en couple depuis 25 ans . Pour Emile, neurochirurgien, il s'agissait au début d'une aventure comme toutes celles qu'il connaissait.... Mais l'amour est plus fort.... C'est comme pour les couples hétéros. Les deux vitvent dans le bonheur, sans même l'ombre d'une dispute. David est...

couverture

Le Poulpe: Vingt mille vieux sur les nerfs de Jean-Paul Jody

critiqué par Vinmont - (45 ans)

Vieux vaillants

8 etoiles
Il n'y a plus de pied de porc au menu du Pied de porc à la Sainte Scolasse ! Un comble ! Un scandale ! Pour obliger le bistrotier à leur préparer sa spécialité culinaire au moins une fois par semaine, Gabriel fait appel au vieux Gaspard et à ses copains, et constitue au pied levé...

couverture

La Vie dangereuse de Blaise Cendrars

critiqué par Tistou - (63 ans)

5 Récits

7 etoiles
Recueil à part, <i> »La vie dangereuse est composée de cinq récits dans lesquels se mêlent les souvenirs de l’auteur, des bribes d’enquêtes journalistiques menées à travers le monde, Amérique du Sud, Antarctique … des réflexions en forme d’essais. »</i>. Le récit le plus fort est incontestablement le second ; « J’ai saigné ». Assez clairement...

couverture

Le plus fou des deux de Sophie Bassignac

critiqué par Pascale Ew. - (52 ans)

Vaut le détour

7 etoiles
Lucie est marionnettiste pour adultes. Un soir de St-Sylvestre, elle rencontre un inconnu qui lui demande une raison de vivre. Or, son père s’est suicidé lorsqu’elle avait quinze ans. Elle engage alors Alexandre sur un coup de tête comme récitant dans son prochain spectacle. En toile de fond, nous avons un mari volage, deux enfants...

couverture

L'hôpital de Alphonse Boudard

critiqué par CC.RIDER - (61 ans)

Remarquable

8 etoiles
C’est l’été. Atteint de tuberculose, Alphonse, 26 ans, est admis à l’hôpital du Kremlin-Bicêtre. À peine arrivé, il doit abandonner ses chaussures, quitter ses vêtements civils qui prennent la direction de l’étuve. En échange, il reçoit des savates de taulard, une chemise rêche, sans col et sans bouton, un « froc de toile grise trop court...

couverture

Les petits de Décembre de Kaouther Adimi

critiqué par CHALOT - (71 ans)

roman réjouissant

10 etoiles
« Les petits de Décembre » roman de Kaouther Adimi éditions du Seuil 248 pages août 2019 Dans une petite commune proche d'Alger, à Dély Brahim, des enfants jouent au foot sur un terrain laissé boueux par la pluie, certes mais c'est un lieu disponible, approprié par les petits depuis longtemps. Il existe malheureusement une logique économique et des petits arrangements entre...

couverture

Quai de l'oubli de Philippe Huet

critiqué par Vinmont - (45 ans)

Havre de suspense

8 etoiles
Le Havre, sa grisaille, ses quais abandonnés, son port de brume et de bruine qui pleure - encore mais de moins en moins - ses paquebots. C'est le décor où erre Gustave Masurier, dit Gus, journaliste localier. Un jour, un type sans histoire, employé modèle et président d'un club de foot, vient s'écrouler devant lui en...

couverture

Elles m'attendaient... de Tom Noti

critiqué par Nathavh - (55 ans)

Coup de coeur

10 etoiles
C'est un véritable petit bijou que ce roman de Tom Noti. Merci aux éditions La Trace de découvrir et publier de formidables talents, des auteurs avec une plume authentique, différente procurant à chaque fois de l'émotion. Croyez-moi, Tom Noti en fait partie et cette petite pépite remue, c'est un récit magnifique ! Halley a su au premier...

couverture

Vite, ma retraite ! de Myriam Bellecour

critiqué par CHALOT - (71 ans)

un premier roman social et tendre

9 etoiles
Vite, ma retraite ! Roman de Myriam Bellecourt 142 pages Gaïa Editions mars 2017 Des hommes et des femmes donnent tout pour leur travail, ils ne comptent pas leurs heures et agissent parfois comme des êtres quelque peu robotisés ou presque. Marie, avocate de 43 ans fait partie de cette famille des possédés du boulot jusqu'au jour où, à la limite...

couverture

Vie de Beethoven de Romain Rolland

critiqué par Poet75 - (Paris - 63 ans)

Le héros de la Joie!

10 etoiles
« Ludwig van Beethoven naquit le 16 décembre 1770 à Bonn, près de Cologne, dans une misérable soupente d’une pauvre maison », écrit Romain Rolland. Dès sa venue au monde, semble peser sur celui qui, avec Mozart, est devenu le compositeur le plus célèbre de tous les temps, comme une chape de désolation qui ne...

couverture

Cinoche de Alphonse Boudard

critiqué par CC.RIDER - (61 ans)

Un plaisir de lecture énorme

9 etoiles
Milo, un vieux truand sur le retour propose à Alphonse de participer à un film du metteur en scène Luc Galano qui n’a d’autre qualification que celle d’être le fils d’un peintre aussi célèbre que richissime. Il s’agirait d’adapter au cinéma l’histoire de sa vie en l’édulcorant un tantinet. Alphonse serait en charge du scénario...

couverture

Les hommes incertains de Olivier Rogez

critiqué par Alma - (- ans)

A l'aube d'un bouleversement

8 etoiles
Automne 1989. Anton, 20 ans, étouffe dans sa ville interdite, perdue dans la Sibérie. Il pressent, grâce à l'un des rêves prémonitoires qui lui sont familiers, que la Russie est sur le point de se redresser et qu'il lui faut partir à Moscou . Son oncle Iouri va l'y accueillir. Lorsque Anton arrive, le...

couverture

Vertige ! de Philippe Remy-Wilkin

critiqué par Débézed - (Besançon - 72 ans)

Quand tout s'emmêle !

8 etoiles
Maelström a eu la belle idée de confier à des écrivains le soin de raconter Bruxelles autrement dans une collection intitulée : « Bruxelles se conte ». Philippe Remy-Wilkin a eu pour mission de rédiger l’opus 81 qu’il a intitulé « Vertige ! ». il a choisi de raconter le musée d’art africain de Tervueren...

couverture

Proust, prix Goncourt: Une émeute littéraire de Thierry Laget

critiqué par Veneziano - (Paris - 42 ans)

L'intrigue des prix littéraires et ses suites

8 etoiles
L'oeuvre de Marcel Proust semble trop originale et l'auteur pas assez intégré dans le sérail des académies littéraires pour obtenir le prix Goncourt pour Un amour de Swann, malgré les tentatives d'influence de sa part, puisqu'il sait qu'il faut intriguer sans précisément savoir comment. Il finit par l'obtenir en 1919 pour A l'ombre des jeunes...

couverture

La clé USB de Jean-Philippe Toussaint

critiqué par Valotte - (56 ans)

Décevant

4 etoiles
Un livre intrigant, puis captivant, puis déroutant et finalement décevant. Je n'ai pas compris la fin, ni le propos général. Un fonctionnaire scrupuleux de la Commission européenne se laisse aller à enquêter personnellement et secrètement sur une escroquerie chinoise qui utilise la technologie des blockchains et des bitcoins. Quelques accroches et des personnages intrigants nous font...

couverture

Jardin d'été de Hélène Veyssier Rabany

critiqué par CHALOT - (71 ans)

un premier roman qui laisse des traces

9 etoiles
« Jardin d'été » Roman d'Hélène Veyssier éditions Arléa 107 pages septembre 2019 Il était tout petit et vivait heureux avec son père et sa mère jusqu'au jour où lors d'une fête avec des voisins dans la maison d'été de son grand père, celle qu'il aimait est partie avec l'un des convives.... En quelques secondes, toute une vie a pris une autre tournure.... Pourquoi...

couverture

Briser en nous la mer gelée de Erik Orsenna

critiqué par Veneziano - (Paris - 42 ans)

La géographie pour sauver un couple

8 etoiles
Gérard écrit une lettre de remerciement à la juge aux affaires familiales et à sa greffière pour leur écoute. Célibataire impénitent, multipliant les déceptions amoureuses, il entre en contact avec Suzanne, par un couple d'amis communs. Lui est spécialiste des rivières et écluses, elle des chauves-souris, étant chercheuse au CNRS. Leur relation chaotique paraît touchante,...

couverture

Panne de secteur de Philippe B. Grimbert, Alice Charbin (Dessin)

critiqué par Débézed - (Besançon - 72 ans)

La déformation des élites

8 etoiles
Paul chercheur peu scrupuleux n’hésitant à bidouiller un tantinet les résultats de ses expériences pour asseoir et même développer sa notoriété, et par la même ses revenus, de chercheur en biologie, a une fille qu’il croit surdouée en décryptant des indicateurs peu évidents. Mais sa fille, élève moyenne d’une banale école de l’est parisien ne...

couverture

Le coeur battant du monde de Sébastien Spitzer

critiqué par Pascale Ew. - (52 ans)

Du Dickens sans grand suspense

6 etoiles
Au milieu du XIXème siècle naît Freddy, le bâtard de Karl Marx. Le docteur qui devait le faire « disparaître » l’a confié à Charlotte, une jeune femme qui vient de perdre son bébé et qui attend le retour improbable de son amant parti chercher fortune en Amérique. Freddy et Charlotte vivent dans la misère. En...

couverture

Romans et récits I, II de Romain Gary

critiqué par Veneziano - (Paris - 42 ans)

L'anthologie d'un auteur important

9 etoiles
A près de quarante ans après sa mort, la Pléiade sort une anthologie, en deux tomes, de ses romans et récits, alors que Romain Gary a été et demeure un écrivain important du XXe siècle, sous sa propre plume ou sous le pseudonyme d'Emile Ajar, ce qui lui a valu deux Goncourt. Il s'en explique...

couverture

Débâcles de Marie-Pier Poulin

critiqué par Libris québécis - (Montréal - 77 ans)

Les Inuit

6 etoiles
Certains villages inuits sont érigés le long de la Baie-James au Nunavut (nord du Québec). L’ancien Premier ministre Robert Bourassa y a fait construire un barrage hydroélectrique en détournant une rivière qui servait de réservoir alimentaire aux autochtones. Le manque de considération caractérise les qalunaats (les blancs) à leur égard. À la suite d’Agaguk d’Yves...

couverture

Le Consentement de Vanessa Springora

critiqué par Le rat des champs - (69 ans)

Destruction et reconstruction

10 etoiles
Que dire de ce témoignage glaçant? Que je suis bouleversé? Certainement, mais aussi plein de respect pour l'auteure, qui a réussi dans les larmes et la souffrance à échapper à l'emprise diabolique d'un écrivain porté aux nues par ce qu'on hésite à nommer l’intelligentsia, un pervers narcissique, et qui s'est reconstruite avec un courage qui...

couverture

Cinq nazes de Jean-Bernard Pouy

critiqué par Vinmont - (45 ans)

Au bout de l'ennui

2 etoiles
Jean-Bernard POUY est un des maîtres du polar français et ses ouvrages sont toujours de très agréables moments pour les amateurs du genre. Celui-ci échappe à la règle et est très particulier, très travaillé pour tenter d'aboutir à un style qui semble se vouloir recherché. Je n'ai pas du tout accroché à ce jeu d'écriture sans queue...

couverture

Vague inquiétude de Alexandre Bergamini

critiqué par Débézed - (Besançon - 72 ans)

Pour faire son deuil

7 etoiles
Trente-huit ans qu’il a perdu son frère et on a le sentiment qu’il n’a jamais fait le deuil de ce frère adulé. Ce cinquantenaire français entreprend alors un voyage au Japon, un pays qu’il aime particulièrement, où fleurit une littérature qu’il admire, notamment les textes de celui qui a laissé son nom au principal prix...

couverture

Aucun signe d'amélioration de Isabelle Simon

critiqué par Débézed - (Besançon - 72 ans)

"Pronostic fatal engagé"

8 etoiles
Ce n’est qu’à la fin de ce recueil que l’éditeur nous met en garde contre les outrages, les vices et les sévices qui pourraient rendre cette auteure fort dangereuse. « Après s’être rendue coupable d’Outrages à dames, elle récidive avec Manuel de castration chez Simorgh du Gard et finit par être déclarée Dangereuse avec Evidence....

couverture

La tentation de Luc Lang

critiqué par Ravenbac - (Reims - 54 ans)

La traque

6 etoiles
François, la cinquantaine, aime chasser. Au moment où il va abattre un cerf magnifique, il hésite et le blesse. À l’instant où il devrait l’achever, il le hisse sur son pick-up et le sauve. Son fils est banquier et ne pense qu'à l'argent. Et sa fille est compromise dans une histoire louche. La nature, brute et...

couverture

Fuirfur de Patrick Boutin

critiqué par Débézed - (Besançon - 72 ans)

Double jeu

8 etoiles
Pour leur publication du 22 novembre dernier (opus 117), les Editions Lamiroy ont retenu cette nouvelle proposée par Patrick Boutin, elle raconte l’histoire d’un peintre particulièrement talentueux, Furfur, capable de reproduite le plus fidèlement possible n’importe quel visage au point d’effrayer ceux qui lui commande un portrait. Ils le prennent pour le diable en personne...

couverture

Un poil dans l'âme de Jean-Michel Robert

critiqué par Eric Eliès - (45 ans)

Eloge de la paresse

8 etoiles
Cette petite plaquette de 45 poèmes aux accents d’aphorismes, est un petit bijou finement ciselé de poésie et d’humour. Ces poèmes très courts (qui ne demandent pas un grand effort de lecture, comme si l’auteur avait eu le souci de respecter le poil dans l’âme du lecteur !) sont de petites variations sur la...

couverture

Entre eux de Joséphine Humbert, Michel Raynaud, Caroline Larroche (Dessin)

critiqué par Eric Eliès - (45 ans)

Silhouettes sans visage

8 etoiles
C’est une toute petite plaquette, réalisée pour une exposition et joliment imprimée sur un papier épais en tirage très limité (175 exemplaires), qui diffuse un charme étrange. Deux courtes suites de poèmes accompagnent (comme pour leur donner une résonance) une douzaine de peintures de Caroline Larroche représentant des silhouettes hiératiques, sans visage et serrées les...

couverture

Les confessions de Dan Yack de Blaise Cendrars

critiqué par Tistou - (63 ans)

Dan, c'est Blaise

7 etoiles
<i>Les confessions de Dan Yack</i> est la seconde partie, après <i>Le plan de l’aiguille</i> d’un ensemble qui compose l’œuvre <i>Dan Yack</i>. Pour ma part, je n’ai pas lu la première partie, <i>Le plan de l’aiguille</i>. Petit aparté étonnant ; l’éditeur de Blaise Cendrars était tellement persuadé que <i>Les confessions de Dan Yack</i> obtiendrait le Prix...

couverture

Ghost in Love de Marc Lévy

critiqué par Pascale Ew. - (52 ans)

Pas terrible

5 etoiles
Marc Levy a dû manquer d’inspiration pour imaginer un scénario aussi pauvre. Raymond revient hanter son fils Thomas cinq ans après son décès et lui demande de réunir ses cendres avec celle de la femme qu’il a aimée en secret. Elle vient de mourir aux États-Unis... Les dialogues entre le père et le fils sont plutôt...

couverture

Positions pour la lecture de Daniel Simon

critiqué par Débézed - (Besançon - 72 ans)

Lire, écrire, éditer,...

7 etoiles
« En amicale connivence », j’ai été touché quand j’ai lu cette allusion complice dans la dédicace glissée par Daniel Simon, à mon intention, à l’intérieur de son dernier recueil que je viens de lire. Un recueil qu’il présente comme des « Promenades » littéraires évoquant des lectures, l’écriture et les ateliers d’écriture qu’il anime....

couverture

L'amour extrême/Le septième sommet/Une autre altitude de André Velter

critiqué par Septularisen - (Luxembourg - 52 ans)

«Et tu poses un baiser de sang Sur la face obscure de mon âme».

10 etoiles
«Dans le kaléidoscope, notre premier rendez-vous : tu étais essoufflée à la porte du sixième étage. Je n’en revenais pas. La déesse était-elle si fragile ? Soudain j’étais plus essoufflé que toi à qui je disais «vous». Au fait, qui a parlé ? Moi sans doute, qui cherchais à m’accrocher aux phrases pour ne plus vaciller...

couverture

J'ai dû chevaucher la tempête. Les tribulations d'un bipolaire de Yann Layma

critiqué par CHALOT - (71 ans)

un diagnostic et une vie

9 etoiles
« J'ai dû chevaucher La tempête - Les tribulations d'un bipolaire livre de Yann Layma Editions La Martinière 284 pages septembre 2012 La maladie du bipolaire est encore peu connue , même si aujourd'hui des traitements efficaces permettent aux malades suivis de pouvoir vivre en espaçant ou en « contrôlant » les « sommets d'euphorie » et les gouffres de « léthargie ». Il y aurait des centaines...

couverture

Un enfant de Francis Van de Woestyne, Patricia Vergauwen

critiqué par Pascale Ew. - (52 ans)

Difficile d'écrire une criitque

10 etoiles
Victor. treize ans. Leur enfant. Tombé du toit et mort sur le coup. Ses parents mettent des mots sur l’indicible, au fil des jours, un deuil impossible. Chacun leur tour. Ils disent leurs hurlements, le manque, le vide, l’éloignement dans le couple, le soutien des amis, ceux qui ne peuvent pas et qui fuient, l’obligation de...

couverture

Théâtre d'encre de Claude-Henri Rocquet

critiqué par Eric Eliès - (45 ans)

Un théâtre incandescent et radical en quête d'absolu

10 etoiles
Ce premier tome de l’édition intégrale de l’œuvre théâtrale de Claude-Henri Rocquet comprend quatre pièces (parfois accompagnées de longs commentaires sur la genèse du texte et ses interprétations) ainsi qu'un long essai sur Médée, symbole de l'horreur absolue, et sur la mise en scène de la monstruosité morale, comme une sorte de mise en abîme...

couverture

Cupidon de la nuit de Gérard Manset

critiqué par Tistou - (63 ans)

Confus

4 etoiles
Fan déterminé de Gérard Manset dans sa version chanteur-compositeur (ou l’inverse), je me faisais une joie de découvrir le versant écrivain. Hélas. On connait l’application du personnage à se mettre à l’écart, à n’apparaître nulle part, même pas en photos. C’est louable et c’est sa décision. Problème : <i>Cupidon de la nuit</i> se présente comme...