Littérature => Francophone (12609 livres critiqués)


Page 1 de 253 Suivante Fin

couverture

Une bête au paradis de Cécile Coulon

critiqué par Peche07 - (61 ans)

Un bel oxymore mais....

7 etoiles
Allez savoir pourquoi, elles sont terriblement à la mode en 2019, ces histoires rurales, taiseuses, dans une campagne rustre à souhait et remarquablement décrite par cette auteure. Cécile Coulon, allie dépouillement et poésie dans l'attaque de son roman. J'ai d'abord été séduite. Puis je suis restée sur ma faim. Misère, pathos, les ingrédients...

couverture

Tulipe blues de Emmanuel Pinget

critiqué par Débézed - (Besançon - 72 ans)

Odyssée routière

8 etoiles
Perdic, le narrateur, et ses collègues, une belle bande de bras cassés, fabriquent des structures géantes rembourrées. Un samedi matin, leur patron les charge de la livraison d’une tulipe géante chez un client qu’il ne désigne pas, il leur indique seulement le lieu où ils doivent prendre possession du camion et les instructions nécessaires pour...

couverture

Un été surréel de Maxence Fermine

critiqué par Pacmann - (Tamise - 54 ans)

Salvador et Gala

8 etoiles
La Catalogne durant l’été 1929, Dali, génie en herbe, reçoit chez lui des surréalistes de tout bord, Buñuel, Magritte, Lorca et Eluard accompagné de son épouse légitime, Gala, femme sublime d’origine russe qui va éblouir cet aréopage de sa lumière. D’abord assez dédaigneuse face à ce peintre hilare et fantasque, Gala va progressivement s’intéresser à Dali...

couverture

L'Affaire Zola de Jean-Charles Chapuzet (Scénario), Christophe Girard (Dessin), Vincent Gravé (Dessin)

critiqué par Shelton - (Chalon-sur-Saône - 63 ans)

Du bon travail !

8 etoiles
Question éternelle, naïve ou inutile… Faut-il encore parler de l’Affaire Dreyfus, de l’Affaire Zola ou même de l’antisémitisme en France ? Je crois que malheureusement, les faits sont tenaces et obsédants, tout montre qu’il n’est jamais inutile de parler de ces thèmes sensibles, forts et cruels… De plus, parler de Zola et de Dreyfus, c’est...

couverture

La vie des abeilles de Maurice Maeterlinck

critiqué par Débézed - (Besançon - 72 ans)

Un modèle social

9 etoiles
Maurice Maeterlinck est non seulement un écrivain dont le talent a été reconnu par l’Académie suédoise qui lui a décerné le Prix Nobel de littérature en 1911, il est aussi un grand admirateur et un vrai spécialiste des apidés. il maitrise la pratique de l’apiculture et connait la science des « apitologues ». Il a...

couverture

Les larmes de Vesta de Michel Joiret

critiqué par Débézed - (Besançon - 72 ans)

Retour vers le passé

8 etoiles
Michel Joiret doit être autant passionné par l’antiquité romaine que son héros, Luc, professeur de lettres classiques à l’Athénée des Coteaux à Bruxelles qui essaie d’intéresser ses élèves en les plongeant dans la vie des Romains à l’époque de Pline l’Ancien victime de l’éruption du Vésuve en 79. Luc aime réinventer le vie quotidienne des...

couverture

Les furtifs de Alain Damasio

critiqué par Nav33 - (71 ans)

Un thriller philosophique flamboyant

10 etoiles
C'est tout un univers qui est inventé à partir d'une extrapolation de celui dans lequel nous vivons aujourd'hui. Les villes y sont privatisées. Les accès aux quartiers varient dans l'espace et dans le temps suivant le forfait que chacun peut acquitter : standard, premium ou privilège. Tout est contrôlé, notamment grâce à l'anneau que quasiment...

couverture

Pour un selfie avec lui de Sam Riversag

critiqué par Unchiendehors - (51 ans)

Une peinture douce amère de la difficulté d'aimer et d'être aimée.

10 etoiles
Au-delà du chrono rassurant de la couverture et du style léger et humoristique, Sam Riversag crée la surprise avec le roman "Pour un selfie avec lui", une peinture douce-amère de la difficulté d'aimer et d'être aimée, en déployant des trésors d'invention dans un ballet méta-narcissique. Son écriture amusée, complice ou consternée, s'attache à décrire la...

couverture

La vie secrète des écrivains de Guillaume Musso

critiqué par Pascale Ew. - (52 ans)

Un excellent cru !

9 etoiles
Raphaël Bataille, aspirant-écrivain arrive sur l’île Beaumont pour un job de trois mois dans une librairie vouée à la fermeture, mais essentiellement dans l’espoir de rencontrer l’écrivain Nathan Fawles. Ce dernier vit reclus sur l’île depuis plus de vingt ans, après avoir publié trois romans qui connurent un très grand succès. Armé de son courage...

couverture

Les Foley de Annie-Claude Theriault

critiqué par Libris québécis - (Montréal - 77 ans)

Sarracenia purpurea

8 etoiles
La sarracenia purpurea est une plante sans racines. Elle réussit à survivre grâce à ses filaments qu’elle entremêle aux rhizomes des autres. C'est ainsi qu’elle survit à l’instar du nénuphar, volant même la vedette à son entourage à cause de la beauté de ses fleurs. À partir de ce préambule botanique, l’auteure trace la survie...

couverture

Journal intégral - Tome 1 : 1919-1940 de Julien Green

critiqué par Poet75 - (Paris - 63 ans)

Julien Green se met à nu!

9 etoiles
« Les hideux préjugés de la morale bourgeoise, écrivait Green le 25 juin 1931, ont fait de milliers d’êtres comme moi des insoumis de fait, des révoltés, presque des anarchistes. » Julien Green anarchiste !? Oui, dans la mesure où ce qualificatif s’accorde avec un désir immodéré de liberté. Bien plus tard, en 1989, l’écrivain...

couverture

La Défense d'aimer de Domitille Marbeau Funck-Brentano

critiqué par Francois Martini - (65 ans)

Amours festives

8 etoiles


En 1978, la jeune Domitille obtient enfin une série de billets pour le festival de Bayreuth. « On va à Bayreuth comme on veut, à pied, à cheval, en voiture, à bicyclette, en chemin de fer, et le vrai pèlerin devrait y aller à genoux. Mais la voie la plus pratique, au moins pour les Français,...

couverture

Les très riches heures d'Antoine Naufal, libraire à Beyrouth de Nada Anid

critiqué par Septularisen - (Luxembourg - 52 ans)

UN AVANT-POSTE DE LA CULTURE FRANÇAISE AU LEVANT.

4 etoiles
C’est en 1933 qu’un jeune homme pauvre mais intrépide et fougueux, Antoine NAUFAL (1912 - 1981) fils d’un tailleur qui s’était installé au Liban à son retour de Turquie (il en avait été chassé par les exactions des kémalistes), ouvre, avec très peu de moyens et presque pas de livres… une petite librairie d’à peine...

couverture

L'affaire Nobel de Olivier Truc

critiqué par Septularisen - (Luxembourg - 52 ans)

TOUT ÇA POUR… ÇA?

2 etoiles
Novembre 2017, un des plus grands quotidiens suédois publie une enquête choc. En pleine ère #MeToo, dix-huit Suédoises accusent une des personnalités culturelles les plus en vue de Stockholm de harcèlement sexuel et de viol. Il est Français et surtout connu pour être l’époux de la poétesse Katarina FROSTENSON, un des dix-huit membres de l’Académie...

couverture

White Coffee de Sophie Loubière

critiqué par Vinmont - (45 ans)

On the road, le retour

8 etoiles
Sur la route 66, Lola LAMBERT a risqué sa vie, et celle de ses enfants pour retrouver Pierre, son mari disparu. Sa confrontation avec David Owens, un tueur en série ayant fait de la route mythique une immense scène de crime, l'a fragilisée. Elle rentre en France sans Pierre, ignorant s'il fait partie des victimes...

couverture

Power de Michaël Mention

critiqué par Vinmont - (45 ans)

Panthers power

8 etoiles
1965, enlisés au Vietnam, les Etats-Unis traversent une crise sans précédent : manifestations, émeutes, explosion des violences policières… Vingt millions d'Afro-Américains sont chaque jour livrés à eux-mêmes, discriminés, harcelés. Après l'assassinat de Malcom X, la communauté noire se déchire entre la haine et la non-violence prônée par Martin Luther King, quand surgit le Black Panther Party...

couverture

Rien qu'une femme de Francis Carco

critiqué par Vinmont - (45 ans)

Amours ancillaires

6 etoiles
Il suffit parfois d'une servante au grand cœur pour passer de l'enfance à l'âge d'homme. Ici le cadre s'y prête avec un hôtel avenant dont la patronne mère du héros recrute des filles de la campagne. Et parmi ces dernières, il y a Mariette, robuste et gironde, qui excite follement Claude, le fils donc de la patronne. A...

couverture

Les choses humaines de Karine Tuil

critiqué par Veneziano - (Paris - 41 ans)

#Balancetonporc en roman

8 etoiles
Jean Farel, journaliste politique célébrissime, brille tant par sa notoriété que par son côté carnassier. Son ex-épouse tente une tentative de suicide, le jour-même où il est promu au sein de l'ordre de la Légion d'honneur, alors qu'il est menacé par son nouveau patron, peu enclin à la bienveillance envers une vedette vieillissante, de 70...

couverture

Armance de Stendhal

critiqué par Gregory mion - (36 ans)

Ni avec toi, ni sans toi.

10 etoiles
Bien qu’il ne soit pas le texte le plus connu de Stendhal, [i]Armance[/i], par son allure compendieuse et son style naturellement étourdissant, tient fièrement sa place dans l’œuvre de celui que l’on pourrait aussi appeler Henry Brulard. On y rencontre un jeune homme de vingt ans, Octave de Malivert, âme sombre et misanthrope pour laquelle...

couverture

La mère du printemps. L'Oum-er-Bia de Driss Chraïbi

critiqué par Romur - (Viroflay - 46 ans)

La conquête

8 etoiles
Ceux qui ont lu L’enquête au pays connaissent Raho et son âne. Ils ne seront pas dépaysés par le premier chapitre et la lutte obstinée des Aït Yafelman face à la bureaucratie moderne. Puis nous faisons un grand bond en arrière dans le temps, au moment d’un autre combat mené par les Aït Yafelman pour protéger...

couverture

En attendant la neige de Christine Desrousseaux

critiqué par Pascale Ew. - (52 ans)

A qui peut-on se fier ?

9 etoiles
Véra a subi un lourd traumatisme. Elle a tué sa mère dans un accident de voiture et se remet d’un coma et des séquelles physiques. Elle décide de se retirer dans un chalet dans la montagne, loin de sa sœur qui la couve trop et de son copain qu'elle n'a pas vraiment choisi. Elle veut...

couverture

Le train d'Erlingen ou La métamorphose de Dieu de Boualem Sansal

critiqué par Faonta - (Etterbeek - 84 ans)

intéressante fiction

6 etoiles
critique de l'esprit sclérosé de nos sociétés;...

couverture

La dernière nuit de Claude Eatherly de Marc Durin-Valois

critiqué par MAPAL - (73 ans)

Dommage !...

4 etoiles
Ce livre soulève de bonnes questions mais laisse le lecteur sur sa faim car il n'invite pas vraiment à les prolonger par la réflexion, les sujets étant sinon escamotés du moins superficiellement évoqués. Le récit est assez monotone, la situation de départ se répétant jusqu'à un dénouement convenu. C'est dommage car les thèmes et les enjeux...

couverture

Proust par lui-même de Pierre Assouline, Marcel Proust

critiqué par Veneziano - (Paris - 41 ans)

L'abécédaire de Proust par lui-même

8 etoiles
Pierre Assouline sélectionne des extraits de textes de Marcel Proust, issus de sa littérature et de sa correspondance, en les classant par thèmes, présentés par ordre alphabétique. Le but énoncé en avant-propos est de présenter l'auteur par sa pensée, ce qui nécessite de briser le chronologique. Ces textes éclairent en effet sur la conception de...

couverture

L'outrage fait à Sarah Ikker de Yasmina Khadra

critiqué par Pascale Ew. - (52 ans)

Roman policier marocain

7 etoiles
Le lieutenant de police Driss Ikker est devenu fou lorsqu’il a appris que sa femme Sarah s’était fait violer. Il l’a découverte un soir où il est revenu plus tôt que prévu ligotée sur son lit, puis s’est fait assommer. Il n’arrive pas à se remettre de cet outrage et mène son enquête solo malgré...

couverture

L'homme au marteau de Jean Meckert

critiqué par Cyclo - (Bordeaux - 73 ans)

la vie écrasée

10 etoiles
Les romans de Jean Meckert sont noirs, très noirs (même quand ce sont des polars de Série noire signés John ou Jean Amila). Ici, c’est un roman de la vie quotidienne d’un petit employé aux écritures des Contributions directes, Augustin Marcadet, livré à des tâches répétitives et peu valorisantes, méprisé et même insulté régulièrement...

couverture

Le joueur de bonneteau de Marc Pirlet

critiqué par Catinus - (Liège - 68 ans)

Une amitié du bout du monde

8 etoiles
En 1987, Marc Pirlet, grand voyageur, traverse tout le continent asiatique. Il fait partie de ce qu’on appelait à cette époque les « routards « soit « mi-touristes, mi-aventuriers ou si l’on préfère ni touristes, ni aventuriers ». Sa dernière étape est la mythique Katmandu. Il a pris un an de congé sans solde...

couverture

Poney flottant: Coma augmenté de Isabelle Wéry

critiqué par Pacmann - (Tamise - 54 ans)

Un (petit) cheval de bataille

7 etoiles
Sweetie Horn, autrice à succès, plongée dans une forme de coma est incapable de communiquer avec le monde extérieur, tout en reprenant conscience. Elle entreprend alors d'écrire à 70 ans, un récit mental de ses années d’enfance. De manière anecdotique, cela implique qu’on est a priori plongé dans une période future. Conçue avant mariage, elle...

couverture

Encre sympathique de Patrick Modiano

critiqué par Veneziano - (Paris - 41 ans)

Recherches à partir d'un nom oublié

8 etoiles
Noëlle Lefebvre... Qui est-ce bien déjà ? C'est ce que se demande le narrateur. Il retrouve ce nom dans un dossier de l'agence où il travaillait, tenue par un certain Hutte. Il devait aller chercher le courrier de cette dame à la poste restante, dans le XVe arrondissement de Paris, où il lance ses investigations....

couverture

Colette et les siennes de Dominique Bona

critiqué par Veneziano - (Paris - 41 ans)

De fortes amitiés féminines

8 etoiles
Colette, au début de XXe siècle, peu avant la Grande guerre, investit un chalet dans le très chic XVIe arrondissement, rue Cortambert, avec trois amies, toutes artistes comme elle. Non connue encore, elle mène la bande, par ses écrits, son allant. Il règne dans cette demeure une atmosphère, conviviale de sororité, d'amitié vite approfondie en...

couverture

Un pays une communaute de Jean-Luc Bremond

critiqué par Jlma - (Auchel - 55 ans)

Un très bel écrit

10 etoiles
Interpellé par la quatrième de couverture, j’ai souhaité découvrir la plume de l’auteur et son roman. Une belle surprise, la plume de l’auteur est parfaitement maîtrisée et très agréable à la lecture. Chaque chapitre s’enchaîne sans temps mort et très logiquement. C’est un écrit assez dur qui ne pourra pas vous laisser indifférent. L’auteur a réussi à...

couverture

La mine des cuivres de André Labeur

critiqué par CHALOT - (71 ans)

un conte philosophique et même plus

10 etoiles
« La mine des cuivres » roman d'André Labeur éditions le Scorpion brun 183 pages juin 2019 Plus qu'un conte philosophique André Labeur, instituteur en retraite est chanteur et musicien. On le sent tout de suite,dès le début de la lecture avec la présence de la musique et du style . Les ogres n'existent que dans l'imagination des enfants et des conteurs , oui peut être......

couverture

Nietzsche au Paraguay de Nathalie Prince, Christophe Prince

critiqué par Monocle - (tournai - 59 ans)

Comme Fitzcarraldo. !!!

7 etoiles
Il faut savoir que, malgré le titre accrocheur, Friedrich Nietzsche n'a jamais mis un pied au Paraguay. Nous sommes dans un tel flux de productions littéraires que les énoncés doivent être clinquants et accrocheurs. Ce roman (entre documentaire par la qualité de ses recherches et fiction) ne fait que reproduire des lettres que...

couverture

Les Matinées de la Villa Saïd de Anatole France

critiqué par Alceste - (Liège - 58 ans)

Anatole France sur le vif

9 etoiles
En l’absence de tout enregistrement radiophonique ou cinématographique, cet ouvrage paru en 1921 nous donne une idée approchante de ce que fut Anatole France dans ses « matinées de la villa Saïd », quand il était au centre de l’attention admirative d’un cercle d’invités de son choix. Paul Gsell, témoin de quelques-uns de ces...

couverture

Les fillettes chantantes de Robert Sabatier

critiqué par Fanou03 - (* - 44 ans)

Olivier conte fleurette

7 etoiles
J’ai fait l’autre jour une découverte importante pour la littérature. Oui, je peux l’affirmer : Robert Sabatier faisait bien partie de l’Oulipo ! Il s’est en effet appliqué une contrainte (assez peu connue il est vrai) aux titres des premières œuvres faisant partie du [i]Roman d’Olivier[/i] : la contrainte des titres avec un mot en [b]-ettes[/b]. Observez bien :...

couverture

Click & Love de Cyril Massarotto

critiqué par Macapat - (63 ans)

rencontre virtuelle...danger!

6 etoiles
Un click, un love. Une seule chance de trouver l'amour... Julie, jeune parisienne de 30 ans, ne croit plus en l'amour et fait des ménages pour gagner sa vie. Paul a 40 ans. Chirurgien à Londres, il ne se console pas de la mort de sa femme. Leurs trajectoires n'auraient jamais dû se croiser. ...

couverture

Un cheval dans la tête de Sylvie Krier

critiqué par CHALOT - (71 ans)

une chronique émouvante

8 etoiles
« Un cheval dans la tête » de Sylvie Krier éditions Serge Safran 197 pages juillet 2019 Jack élève des chevaux...Il ne se verrait pas faire autre chose et vivre autrement. C'est un métier passionnant mais difficile, surtout quand ce sont les fonds qui manquent le plus. Les huissiers sont chassés ou invités à repasser....Ils sont toujours là et ils reviennent. Jack a eu une...

couverture

Limite de Antoine Émaz

critiqué par Eric Eliès - (45 ans)

vers le bleu, aux limites du corps et des mots

10 etoiles
J’ai découvert tardivement l’écriture poétique d’Antoine Emaz. Je le connaissais essentiellement de nom et de réputation mais ce sont, hélas, les hommages qui ont suivi son décès, survenu cette année, qui m’ont incité à me plonger dans une œuvre qui m’évoque irrésistiblement celle de Marcel Migozzi, par la densité d’une écriture dépouillée à l’extrême et...

couverture

Le Bourdonnement de la Lumiere Entre les Chardons de Claude Donnay

critiqué par Débézed - (Besançon - 72 ans)

Dans la lumière des mots

7 etoiles
« Heures sombres de l’hiver quand la joie est perdue, il semble qu’à l’entame le recueil ne laisse place qu’à un deuil désespéré. Reste à « interroger la lumière » quand elle a cessé de briller aux yeux. L’effort des mots, la voix éteinte semble ne plus pouvoir le soutenir ». Jean Miche Aubevert, le poète...

couverture

Et soudain, la liberté de Caroline Laurent, Évelyne Pisier

critiqué par Clacla44 - (31 ans)

Biographie romancée

10 etoiles
J'ai passé un très bon moment de lecture avec ce livre. L'écriture m'a embarquée tout de suite. Les chapitres relatant l'histoire d'Evelyne Pisier et ceux de l'éditrice, expliquant le travail d'écriture de ce livre, entraînent le lecteur dans cette aventure. J'y ai découvert l'histoire de cette femme au parcours incroyable, sur fond d'Histoire mondiale et...

couverture

Abitibi Montréal de Claude Boulianne, Alexandre Castonguay, Gabrielle Izagouirré-Falardeau, Joséane Toulouse

critiqué par Libris québécis - (Montréal - 77 ans)

Hommage à l'Abitibi

6 etoiles
L’Abitibi est une région située à 650 km au nord de Montréal. En hiver, i fa frette (c’est froid) à faire fendre les clous des charpentes. Ce n’est pas une raison pour ne pas aimer sa contrée, qui s’est développée autour d’un lac profond qui se nomme abitibi en algonquin. Les auteurs de ce recueil...

couverture

Comme Disait l'Autre - Petit Recueil de Fausses Citations pour Clouer le Bec aux Faux Intellos de Dominique Watrin

critiqué par Débézed - (Besançon - 72 ans)

Tu l'as dit bouffi !

7 etoiles
Comme j’ai pu faire rire mes parents quand, enfant encore, je leur avais demandé : « Qui c’est l’autre ? », ce fameux autre qu’ils citaient si souvent dans leurs conversations. J’avais l’impression que c’était un gars qui savait tout sur tout, il devait être très intelligent et connaître une multitude de choses pour pouvoir...

couverture

Une joie féroce de Sorj Chalandon

critiqué par Nathavh - (54 ans)

Une joie féroce

8 etoiles
Sorj Chalandon est une valeur sûre, j'ai toujours été touchée par la force de son écriture ; de courtes phrases bien nettes qui percutent, qui touchent. Visiblement ce roman divise son lectorat, j'ai voulu me faire ma propre opinion et je suis conquise. C'est vrai que Chalandon a pris des risques et nous emmène ailleurs qu'à son...

couverture

Dîner à Montréal de Philippe Besson

critiqué par Nathavh - (54 ans)

Dîner à Montréal

9 etoiles
C'est le dernier volet de ce triptyque auto-fictionnel, quelques mois après la parution de "Un certain Paul Darrigrand". Dix-huit ans après l'épisode précédent, Philippe Besson nous raconte la rencontre faite dans une librairie ( tiens c'était le lieu de leur premier rendez-vous) à Montréal de Paul Darrigrand. Il fait la file pour une dédicace. Philippe signe...

couverture

L'Arbre et le Béton ; de la Nature des Choses, des Choses de la Nature de Michel Host, Margo Ohayon

critiqué par FROISSART - (St Paul - 72 ans)

L'arbre et le béton, critique de Patryck Froissart

10 etoiles
Titre : L’Arbre et le Béton Sous-titre : De la nature des choses – Des choses de la nature Dialogue Auteurs : Margo Ohayon et Michel Host Editeur : Editions Rhubarbe (janvier 2017) 108 pages EAN : 9782374750132 Prix en France : 12€ Deux voix qui s’interrogent, se répondent, s’interpellent, jouent la provocation sympathique, la séduction subtile... Deux visions poétiques du monde qui...

couverture

Jour de courage de Brigitte Giraud

critiqué par Alma - (- ans)

Casser son image

8 etoiles
Livio, brillant élève de classe terminale présente, au cours d'histoire, un exposé sur Magnus Hirschfeld, « l' Einstein du sexe » médecin juif-allemand qui lutta en faveur de la reconnaissance des droits des homosexuels. En endossant la cause de ceux-ci, persécutés et déportés par les nazis, Livio fait le grand saut, révèle à la classe...

couverture

Les fillettes de Clarisse Gorokhoff

critiqué par Krys - (Haute-Savoie - 36 ans)

Magnifique

9 etoiles
Quelle écriture, quel roman ! Un magnifique récit sur la douleur de vivre. C'est pour moi un petit coup de coeur que ce 3e roman de Clarisse Gorokhoff. Il nous emmène au sein d'une famille de 5 : un couple et 3 petites filles, autour desquels gravitent aussi des grands-parents et tantes. Rebecca, la maman, a...

couverture

Si tu crois un jour que tu m'aimes de Charlie Wat

critiqué par Macapat - (63 ans)

Feel Good!!!

4 etoiles
Ce matin-là, après une soirée trop arrosée, Manon se réveille passagère clandestine sur le King of the Seas. Mais que fait-elle sur le plus grand paquebot du monde qui entame sa croisière inaugurale, direction New York? Tout a commencé il y a quinze jours. Deux toutes petites semaines. Manon et Raphaël se sont toujours aimés...

couverture

Les dix meilleurs films de tous les temps de Luc Chomarat

critiqué par Cyclo - (Bordeaux - 73 ans)

dresser une liste

8 etoiles
Luc Chomarat semble faire des livre inclassables : il a sous-titré « roman » "Les dix meilleurs films de tous les temps", là où on s'attend à trouver une analyse détaillée des dix films en question. Que nenni ! C'est effectivement une suite de notules où on voit le narrateur tenter vainement de dresser...

couverture

Nuit Marine de Alain Crozier

critiqué par CC.RIDER - (61 ans)

Minimalisme…

6 etoiles
Quatre poèmes sur le thème éternel de l’amour, du manque de l’être cher, de la séparation… L’auteur se livre à une sorte de longue introspection un peu désabusée sur lui-même, sur sa vie, sur une femme aimée inaccessible, fantasmée, disparue, abandonnée, partie avec un autre, on ne sait trop. Il la nomme souvent « M » (« aime »,...