Littérature => Francophone (12450 livres critiqués)


Page 1 de 249 Suivante Fin

couverture

Rosa de Marcel Sel

critiqué par Monocle - (tournai - 59 ans)

Excellent premier roman.

9 etoiles
Excellent. Rosa est une jolie jeune femme au caractère trempé. La période "Mussolini" en Italie a été peu traitée dans le monde romanesque et l'auteur, parfaitement documenté, en fait de poignantes descriptions. La belle Rosa fut donc fasciste avant de devenir résistante. Bien que les italiens aient été plus humains que leurs...

couverture

L'amas ardent de Yamen Manai

critiqué par Cyclo - (Bordeaux - 73 ans)

les frelons sont parmi nous !

10 etoiles
Le héros de ce roman réjouissant, un apiculteur connu sous le nom de "le Don" dans le village de Nawa, au fin fond de la Tunisie, découvre une de ses ruches décimée. Ses "filles", ses abeilles sont mortes, déchiquetées. Après enquête, il comprend que ce sont des frelons inconnus jusqu'ici, qui ont attaqué sa ruche....

couverture

Donne-moi des fils ou je meurs de Maud Jan-Ailleret

critiqué par Nathavh - (54 ans)

Emouvant.

10 etoiles
C'est un premier roman inspiré de sa propre histoire que nous propose Maud Jan-Ailleret. Un roman émouvant, puissant et lumineux qui aborde un sujet tabou : le désir de devenir parents, et surtout la difficulté à pouvoir procréer. Laure et Antoine sont amoureux, cela ne date pas d'aujourd'hui, cela fait dix-sept ans d'amour. Orphelins...

couverture

HS 7244 de Lorraine Letournel Laloue

critiqué par Lolo6666 - (45 ans)

L'art du rebondissement

7 etoiles
Oh oui ! Ça c'est du rebondissement. Très bien joué. J'ai même du relire plusieurs fois "le passage" avant de comprendre que c'était moi qui me fourvoyais depuis le début. C'est le coup de maître de l'auteure. Réussir à berner son monde pendant presque la moitié de son oeuvre. Je ne suis pas un...

couverture

Amaury de Alexandre Dumas

critiqué par Killeur.extreme - (Genève - 37 ans)

L'amour peut tuer ou sauver

8 etoiles
Quatrième couverture / résumé Amaury et Madeleine s’aiment et projettent de se marier ; mais au moment où le bonheur semble tout proche, la maladie frappe et les sépare irrévocablement. Comment survivre à une telle épreuve ? Après la douleur et la révolte viendra le retour à la vie : Amaury marque la fin d’un...

couverture

De purs hommes de Mohamed Mbougar Sarr

critiqué par Cyclo - (Bordeaux - 73 ans)

la "maladie des blancs" en Afrique noire

9 etoiles
Le narrateur est professeur de français à l’université de Dakar. Il remarque le peu d’intérêt de ses étudiants pour la littérature. Ndéné, sans vivre avec elle en permanence, est l’amant de Rama, une jeune femme libre. Elle lui présente un jour une vidéo qu’elle a reçu sur son smartphone et qui montre une foule hystérique...

couverture

La Minotaure de Mariève Maréchale

critiqué par Libris québécis - (Montréal - 77 ans)

Exister tel que l'on est

7 etoiles
Le minotaure est un monstre mi-homme mi-taureau de la mythologie grecque. Mariève Maréchale, qui en est à son premier roman, explore ce mythe pour l’appliquer à la situation des femmes. Son héroïne sent cette dualité qui l’habite. Elle a découvert qu’une part de virilité constitue un facteur de son identité. Elle choisit Maude, une amie...

couverture

La cage aux folles de Jean Poiret

critiqué par Alceste - (57 ans)

Force comique intacte

8 etoiles
Avant d’être un film à succès, « La cage aux folles » avait été une pièce de théâtre non moins fameuse, dont, à ma connaissance, aucune captation n’a malheureusement été effectuée. Il ne nous reste donc que la lecture du texte pour nous faire une idée de cette pièce...

couverture

La grève des femmes formidables de Alex Riva

critiqué par Marvic - (Normandie - 60 ans)

Des femmes (trop) parfaites

4 etoiles
Emma a 39 ans, deux filles magnifiques, Marie et Zoé, un ex-mari, Julien, avec lequel elle s’entend bien, un poste important de chargée de clientèle dans une agence de communication. Andréa, avocate en manque de travail, forme un couple parfait avec Vincent, est maman de Lisa mais désespère d’avoir un autre enfant. Chloé est la petite sœur...

couverture

Le mangeur de livres de Stephane Malandrin

critiqué par Pacmann - (Tamise - 54 ans)

Un titre qui attire l'attention

5 etoiles
Adar et Faustino, deux garnements, frères de lait, sont la terreur de la Lisbonne au 15ème siècle. Prêts pour faire les quatre cents coups, les deux enfants n'hésitent pas à semer la zizanie sur leur passage et à multiplier les bêtises. Un jour, un étrange curé, sous prétexte de les sauver d’une bastonnade, les prend en...

couverture

Voyage ordinaire en Sévétie de Clotilde Escalle

critiqué par Gregory mion - (36 ans)

Il est temps de tuer le veau gras de l'inertie.

10 etoiles
Le [i]Voyage ordinaire en Sévétie[/i] de Clotilde Escalle se présente comme le monologue d’une femme qui procède à la conjuration de toutes les pétrifications de la vie, ou, pour le dire autrement, comme une apologie du mouvement et une réprobation de l’inertie. Ainsi le texte prend l’allure transparente d’un flux de conscience, directement inspiré du...

couverture

Les bâtisseurs du vent de Aly Deminne

critiqué par Nathavh - (54 ans)

Une pépite , à découvrir d'urgence !

10 etoiles
Attention pépite !!! Ce premier roman est une merveille, sa mise en forme est comme un conte des temps modernes. Une jeune plume Namuroise qu'il faudra suivre à mon avis. Andreï Voronov et son père ont quitté la Pologne dans les années 50 pour se réfugier rue du Vhan, une rue pentue à l'orée...

couverture

La lumière sur l'étrange vieille femme moche de Francis Thierry Boulanger

critiqué par Deorelave - (0 ans)

Un livre léger, drôle qui fait voyager

10 etoiles
La lumière sur l'étrange vieille femme moche est un court roman de Francis Thierry Boulanger. Il s’agit là de son premier roman. Et c’est un roman vraiment surprenant. On ne peut pas trop en divulguer, mais l'histoire de Pierre l’incollable en bons de réductions nous emmène aux quatre coins du monde et dresse le portrait...

couverture

Le dernier fleuve de Hélène Frappat

critiqué par Pascale Ew. - (52 ans)

Plongée en pleine nature sauvage

5 etoiles
Dans leur périple, deux enfants arrivent près d’un fleuve et s’y installent. Les deux frères apprennent à connaître les environs, leurs voisins, la vie du fleuve et survivent dans la nature. C’est l’histoire d’une vie sauvage, faite de jeux, de découvertes, de dangers parfois, de joies simples. Le fleuve prend beaucoup de place. Il...

couverture

Putain de Pays noir de Carine-Laure Desguin

critiqué par Débézed - (Besançon - 72 ans)

Il pleuvait des droles d'oiseaux

7 etoiles
Carine-Laure Desguin, la Carolorégienne aux multiples talents littéraires a encore testé une nouvelle forme d’expression en publiant une nouvelle noire, noire, bien noire, au moins aussi noire que le pays qu’elle évoque, quand il produisait du charbon en abondance et noircissait aussi bien le paysage, que les villes et les cités et même les habitants...

couverture

Histoire de rire et autres nouvelles de Anton Tchekhov

critiqué par Catinus - (Liège - 68 ans)

Pas spécialement drôle

7 etoiles
Neuf nouvelles dans ce recueil dont : * Le roman de la contrebasse : un contrebassiste et une jeune fille se retrouvent nus en pleine nature. * Miroir déformant : une femme très laide se découvre très belle dans ce miroir. * Un drame : une femme parvient à décider à ce qu’un écrivain lise la pièce de...

couverture

Les étoiles brilleront dimanche de Benjamin Coissard

critiqué par Cyclo - (Bordeaux - 73 ans)

vive la petite reine

10 etoiles
Rares sont les livres de littérature cycliste. Avec "Les étoiles brilleront dimanche", roman documentaire, Benjamin Coissard nous propose une première œuvre de qualité. Le héros, Loïc Benoit, est d’une famille de coureurs cyclistes, le père était coureur cycliste amateur, le frère aîné, Marc, a failli avoir une carrière professionnelle. Mais Loïc, plus introverti, fan d’Elvis...

couverture

L'évasion d'Arthur ou la commune d'Hochelaga de Simon Leduc

critiqué par Libris québécis - (Montréal - 77 ans)

Pour une société de gauche

6 etoiles
Simon Leduc attache son roman à l’arrondissement Hochelaga-Maisonneuve de Montréal, un secteur habité par la faune humaine la plus bigarrée de la ville. C’est tout dire quand le matin, des âmes protectrices partent à la cueillette des seringues souillées. Sans métaphore, c’est un bordel à ciel ouvert. Le petit monde de l’auteur en a marre...

couverture

Les dames de l'Elysée de Lynda Maache, Bertrand Meyer-Stabley

critiqué par Débézed - (Besançon - 72 ans)

La vie de "Château"

7 etoiles
On les dénomme souvent « First lady » comme si en France il n’existait aucune expression pour définir ces femmes qui sont les épouses ou les compagnes de ceux qui ont élus à la présidence de la République. Effectivement, leur statut n’est absolument pas défini, elles sont de simples épouses ou compagnes mais entrent par...

couverture

Saltimbanques de Francois Pieretti

critiqué par CHALOT - (71 ans)

un roman philosophique passionnant

10 etoiles
« Saltimbanques » roman de François Pieretti Editions Viviane Hamy 232 pages janvier 2019 Donner un sens à sa vie.... Très jeune adulte, Nathan est parti à Paris après une dispute avec son père..... Il a tout quitté et notamment son jeune frère.... Que sont-ils devenus ? Apprenant que son frère vient de décéder à la suite d'un accident de voiture, Nathan revient au pays, dans...

couverture

La vie sans toi de Xavier de Moulins

critiqué par Veneziano - (Paris - 41 ans)

Un thriller psychologique sur la difficulté du deuil

6 etoiles
Par une série de points de vue, chaque personnage décrit le délitement de la vie de couple de Paul et Eva, depuis la mort de leur fils Stan, dont ils ne se remettent visiblement pas. Ce dernier finit par faire état de son point de vue de la situation, de son mode de vie et...

couverture

Les contrées des âmes errantes de Jasna Samic

critiqué par Moreve - (51 ans)

Entrecroisement d'errances dans un vingtième siècle tourmenté

9 etoiles
Présentation de l'éditeur Dans leur modeste appartement parisien convoité par les promoteurs, Lena voit Aliocha se saouler chaque soir avec un vin médiocre et compulser obsessionnellement ses documents familiaux. Ce naguère brillant informaticien, un des hommes les plus élégants de Sarajevo, est miné par son éternelle interrogation : son père, qu’il n’a pas connu, a-t-il fait...

couverture

Le cœur en Lesse de Aurélien Dony

critiqué par Débézed - (Besançon - 72 ans)

Mon pays bien aimé

8 etoiles
J’ai lu bien des auteurs qui racontent avec un réel amour, une certaine affection et même une pointe de chauvinisme, leur pays natal, la terre qui colle sous leurs semelles, les premières sensations qu’ils ont éprouvées mais, je crois que c’est la première fois que je lis les mots d’un auteur aussi jeune communiant en...

couverture

La saison des Bijoux de Éric Holder

critiqué par Alma - (- ans)

Réglements de compte à OK Carri

8 etoiles
La saison des Bijoux. Tiens ! Une majuscule au nom bijoux ! Eh oui, Bijoux est le nom ou plutôt le surnom donné par leurs collègues à une famille de marchands saisonniers venus « faire une saison » c'est à dire s'installer pour l'été à Carri, petite bourgade en bordure d'Atlantique envahie en juillet et août par une foule...

couverture

Les Amnésiques de Géraldine Schwarz

critiqué par Lisab - (Bruxelles - 73 ans)

L'Europe face à son passé

9 etoiles
Géraldine Schwarz, journaliste franco-allemande, curieuse de la façon dont ses grands-parents allemands (mitläufer) et français MOYENS avaient vécu le nazisme et l'occupation, tire le fil de leurs histoires particulières de citoyens lambdas broyés par l'horreur de la guerre et sur leur attitude face à l'indicible. La pelote déroulée, elle nous montre non seulement l'Allemagne et...

couverture

La piste fauve de Joseph Kessel

critiqué par Veneziano - (Paris - 41 ans)

L'Afrique centrale, ses traditions et volontés d'indépendance

7 etoiles
Joseph Kessel, qui nous a habitué à ses récits de voyage et de guerre, nous emmène au Kenya de l'après-guerre, où naît la volonté d'indépendance, par la révolte des Mau-Mau, où l'on apprend l'importance respective des Kikouyou et des Massaï. Ce récit commence par l'opposition naissante mais réelle à la colonisation britannique. Il en est...

couverture

Une Pellicule Sur la Tête d'un Pauvre Type de Patrick Henin

critiqué par Débézed - (Besançon - 72 ans)

Quand les mots de lèveront

8 etoiles
Dans son propos introductifs, l’éditeur avoue qu’il ne sait pas grand-chose de cet auteur de « bonne rumeur » faute d’être de « bonne réputation » et il nous nous donne un conseil que, pour une fois, j’ai suivi : « Alors puisqu’on ne sait rien en dire, autant le lire… ». Je l’ai donc...

couverture

Sous la vague de Anne Percin

critiqué par Alma - (- ans)

« Tout foutait le camp, avec constance, avec détermination »

8 etoiles
ll y a des moments comme ça dans la vie , où tout va mal ….... C'est le cas pour Bertrand-Berger Lafitte, PDG d'une entreprise familiale de Cognac haut de gamme . A la suite du tsunami et de la catastrophe nucléaire de Fukushima, la Bourse dégringole, son commerce avec le Japon est compromis ....

couverture

Le courage qu'il faut aux rivières de Emmanuelle Favier

critiqué par Marvic - (Normandie - 60 ans)

femmes condamnées

10 etoiles
Manushe mène une existence calme dans son village où elle fait partie des personnages importants entre le médecin Mitko et le chef du village Emni. Jusqu’à l’arrivée d’Adrian qui trouble Manushe, qui fait remonter en elle des désirs enfouis depuis longtemps sous ses vêtements d’homme. Une relation s’installe entre deux personnes aux parcours cruels. Manushe est...

couverture

Là d'où elle vient de Patricia Ryckewaert

critiqué par Débézed - (Besançon - 72 ans)

Failles dns les origines

8 etoiles
Ce recueil de poésie ne comporte presque que des poèmes qui commencent par « Elle vient de… ». Tous ces poèmes, mis bout à bout, pourraient être la recension d’une quête de ses origines effectuées par celle dont l’auteure aurait mis en vers la recherche. Ce texte est un voyage, l’odyssée intime d’une fille dans...

couverture

Une sirène à Paris de Mathias Malzieu

critiqué par Krys - (Haute-Savoie - 36 ans)

Poésie

8 etoiles
Quel beau moment de poésie ! Encore une fois Mathias Malzieu nous embarque dans son univers à l'imagination sans limite. Une sirène trouvée à Paris, par un des derniers surprisiers... Je ne vous en dis pas plus, de crainte d'en dire trop. Une histoire pleine de tendresse et d'amour, des beaux mots... tout y est. Ce...

couverture

Une saison avec Dieu de Jean-Jacques Nuel

critiqué par Débézed - (Besançon - 72 ans)

Il était une fois la foi

7 etoiles
Bien étrange histoire que celle que raconte Jean-Jacques Nuel dans ce récit qui évoque sa première année à la faculté de Lyon (il ne le précise jamais, mais on peut le penser puisqu’il est originaire de cette ville et que le indices géographiques concordent avec cette hypothèse). L’hiver qu’il aurait vécu avec un colocataire bien...

couverture

Mon Père de Grégoire Delacourt

critiqué par Nathavh - (54 ans)

Mon père

10 etoiles
Quelle claque ! Difficile de trouver les mots que ce roman magistral de Grégoire Delacourt. Ce livre est bouleversant, il secoue et questionne et est plus que jamais malheureusement toujours d'actualité. Un sujet tabou abordé avec énormément de justesse. Un home Edouard entre dans une église et saccage absolument tout ! Il détruit tous les objets sacrés, ce...

couverture

Villa Kérylos de Adrien Goetz

critiqué par Veneziano - (Paris - 41 ans)

Reconstituer une villa de Grèce antique

9 etoiles
Les Reinach, trois frères, tous érudits dans leur domaine de compétence et fort complémentaires, décident dans l'entre-deux-guerre, d'ériger leur résidence familiale de Beaulieu-sur-Mer, sur la Côte d'Azur, dans le style de la Grèce antique, en multipliant les références à ce pays et cette période, et la dénommer villa Kerylos, du nom d'un oiseau. Les échanges...

couverture

Le dernier des Snoreaux de Abla Farhoud

critiqué par Libris québécis - (Montréal - 77 ans)

Un fou n'est pas un idiot

8 etoiles
L’antan, dirait Fred Pellerin, auteur de contes, c’est le temps qui s’est figé dans la mémoire des gens. Mais il faut se méfier de l’oubli, cet affreux voleur qui s’accapare de ce qui a meublé une existence. Que reste-t-il des beaux jours ? Dans ce roman, ce sont 18 cahiers d’Ibrahim Abou-Snobara destinés à l’écriture...

couverture

Les Sarments de la colère de Christian Laborie

critiqué par Bernard2 - (ARAMITS - 70 ans)

Beau roman de terroir

7 etoiles
À la fin du XIXème siècle, dans les vignobles du Languedoc-Roussillon. Une belle histoire d'amour entre Camille, fille de famille noble, et Adrien, simple ouvrier. Camille est mariée de force alors qu'Adrien part à l'armée. Ils finiront, beaucoup plus tard, par se retrouver. Mais l'autre héros de ce roman, et non des moindres, c'est la vigne, et...

couverture

La Dernière Chasse de Jean-Christophe Grangé

critiqué par Martell - (66 ans)

La noblesse génétique

7 etoiles
Le meurtre d’un jeune homme de la haute société allemande en Alsace, dans une forêt dense dont la majeure partie est situé en Allemagne, c'est un héritier Geyersberg, la plus riche famille du Bade-Wurtemberg, leur emprise sur la région a survécu à plusieurs époques. L’inspecteur vétéran Niemans doit aller y faire enquête avec l’aide...

couverture

Bluebird de Geneviève Damas

critiqué par Nathavh - (54 ans)

sublime !

10 etoiles
Bluebird est le cinquième roman de ma compatriote Geneviève Damas. C'est l'histoire de Juliette, une adolescente de seize ans et demi, aux yeux bleus d'où son surnom donné par Tom son amoureux de passage. Juliette, bonne élève, première de classe vit avec sa mère, son frère Ludo 15 ans et Lou sa petite soeur de...

couverture

Liens de sang : Une enquête de Diego Le Matt de Edmond Zucchelli

critiqué par Jfp - (La Selle en Hermoy (Loiret) - 70 ans)

diego le gitan

10 etoiles
Diego Le Matt est un ancien militaire, retiré des opérations "très spéciales" qui ont fait sa réputation. Dans un Marseille plus vrai que vrai, loin des poncifs de Pagnol mais où l’on garde encore aujourd’hui une pensée nostalgique pour les "voyous d’honneur", des rencontres fortuites vont l’amener de fil en aiguille à reprendre du service,...

couverture

Gare à Lou ! de Jean Teulé

critiqué par Catinus - (Liège - 68 ans)

Farfelu

7 etoiles
Lou, une jeune ado, vit chez sa mère dans un tour appelée l’Incendie dans un pays indéfini. A l’école, quelques-uns de ses condisciples se moquent d’elle car ils prétendent que Lou a des « dents de lapin ». Un jour, notre héroïne lance un sort à un de ces garçons en souhaitant qu’il tombe dans...

couverture

Ne pars pas avant moi de Jean-Marie Rouart

critiqué par Veneziano - (Paris - 41 ans)

Amour défunte et amitié tenace

8 etoiles
Jean-Marie Rouart fait part de ses mésaventures sentimentales avec Solange et de son amitié forte avec Jean d'Ormesson. La passion fougueuse avec l'une est rapidement freinée, pour connaître des dents de scie, du fait de l'adultère de cette dernière, occasionnelle puis répétée, avec une capacité d'aveu variable en fonction du temps. Elle finit par se...

couverture

La Tour de Malevoz de Silien Larios, Philippe Fagherazzi (Dessin)

critiqué par Cyclo - (Bordeaux - 73 ans)

une résidence singulière

10 etoiles
Une parenthèse dans la vie de l'auteur : à la suite de la publication de son roman racontant une grève, "L'usine des cadavres", il est accueilli en résidence d'artiste de deux mois à l'hôpital psychiatrique de Malévoz, dans le Valais suisse. C'est un hôpital en milieu ouvert, sans portes et sans clefs ! Qui est...

couverture

L'origine du monde - Histoire d'un tableau de Gustave Courbet de Thierry Savatier

critiqué par Débézed - (Besançon - 72 ans)

Les mystères de l'Origine

8 etoiles
A l’occasion du deux centième anniversaire de la naissance de Gustave Courbet, les Editions Bartillat rééditent le livre de Thierry Savatier consacré au tableau de Courbet qui fit tellement scandale : « L’origine du monde ». si le tableau fit couler beaucoup d’encre et de salive, s’il généra bien des émotions et suscita moult curiosités,...

couverture

L'incendie de Antoine Choplin, Hubert Mingarelli

critiqué par Tistou - (63 ans)

Séquelles de guerre, décrites à quatre mains

10 etoiles
Ces deux-là, Antoine Choplin et Hubert Mingarelli, étaient fait pour se rencontrer. Géographiquement d’abord ; tous deux vivent en Isère, et stylistiquement ensuite. J’ai beaucoup moins lu Antoine Choplin qu’Hubert Mingarelli mais « L’impasse », que j’ai lu de lui rappelle infiniment la démarche d’écriture d’Hubert Mingarelli : grande sincérité psychologique, souci extrême des détails,...

couverture

L'envol de l'aigle de Louis L'Amour

critiqué par Fanou03 - (* - 43 ans)

L'Axe du Loup

6 etoiles
Quoi de mieux pour se changer les idées qu’un bon vieux roman d’aventures et d’actions ? Dans le genre divertissant, [i]l’Envol de l’aigle[/i], de l’incontournable Louis L’Amour, remplit parfaitement cet office en mettant en scène un de ces [i]sur-hommes[/i] dont est coutumier la production étasunienne. Joseph Maktozi, dit Joe Mack, le héros de [i]l’Envol de l’aigle[/i],...

couverture

Les Jours Rouges de Ben Arès

critiqué par Débézed - (Besançon - 72 ans)

Vivre à Madagascar

7 etoiles
Dans la région de Tolaria, à Madagascar, où il réside, Ben Arès a écrit ce recueil de nouvelles qui raconte l’histoire de cette région où les jours sont rouges comme le rouge de la latérite. C’est aussi l’histoire du clan des « Mahafaly, les Bienheureux, les Réjouis venus de l’extrême sud » de l’île, le...

couverture

Le Marabout de Ayavi Lake

critiqué par Libris québécis - (Montréal - 77 ans)

Une Sénégalaise de Jonquière

5 etoiles
Jonquière forme avec Chicoutimi la principale ville du Lac St-Jean au pays de Maria Chapdelaine. Les noirs n’y courent pas les rues pour l’instant. Mais ceux que l’on rencontre en région désarçonnent les blancs. Ils sont devenus des Québécois pure laine, l’accent, les jurons liturgiques et le langage scatologique compris. Quelle surprise quand la narratrice,...

couverture

Le triomphe de Thomas Zins de Matthieu Jung

critiqué par MAPAL - (72 ans)

Roman troublant, profond.

9 etoiles
Au bout de cent pages (et on en compte au total un millier), on s’étonne de les avoir tournées si vite sans s’être découragé, tant les situations sont répétitives et (aujourd’hui) ordinaires. Et l’impression durera jusqu’à la fin... et même au-delà... Peut-être trois raisons à cela : • la difficulté à classer...

couverture

Poèmes bleus de Georges Perros

critiqué par Septularisen - (Luxembourg - 51 ans)

«Et que c'est tout à coup des plages de lumière noire, des ciels, des odeurs, de vieux saints, moississant dans un coin d'église, qui prennent possession de toi et déracinent un peu ta vie».

10 etoiles
On meurt de rire on meurt de faim On meurt pour blessure à la guerre On meurt au théâtre à la fin D’un drame où le ciel est par terre. Il est cent façons de mourir Pour vivre on est beaucoup plus sage. Il s’agit de savoir moisir Entre l’espoir et le fromage. S’il est surtout connu parmi un public d’«Happy Few», pour...

couverture

Aya de Marie-Virginie Dru

critiqué par Nathavh - (54 ans)

Aya

9 etoiles
Direction Karabane, une île au Sud-Ouest du Sénégal dans l'embouchure du fleuve Casamance, on y rencontre Aya, une fillette de 12 ans. Aya cela veut dire jeudi, c'est le jour où elle est née. On espérait un garçon alors on lui a donné le nom du jour car aucun nom n'était prévu pour...