Littérature => Francophone (11916 livres critiqués)


Page 1 de 239 Suivante Fin

couverture

Après la nuit après de Thierry Radière

critiqué par Débézed - (Besançon - 71 ans)

Comme dans un rêve

8 etoiles
En ce milieu d’année 2018, après un recueil de nouvelles chez Jacques Flament et un premier roman chez Tarmac, Thierry Radière manifeste une belle activité éditoriale en publiant un recueil de textes courts (de la poésie en prose) dans la très belle collection Surya des Editions Alcyone. Il étale ainsi trois facettes de son talent...

couverture

Des réguines et des hommes de Julie Myre-Bisaillon

critiqué par Libris québécis - (Montréal - 76 ans)

Kijiji pour un bizouneux

6 etoiles
Les patenteux ont besoin de Kijiji, un site de ventes en ligne. On n’y négocie pas le tout dernier gadget révolutionnaire. On y cherche plutôt le bidule obsolète afin de se servir des pièces pour réparer celui que l’on possède. Le héros du roman, que l’auteure appelle affectueusement Chéri, répond à ce genre d’homme, un...

couverture

Je suis le genre de fille de Nathalie Kuperman

critiqué par Alma - (- ans)

Portrait d'une femme d'aujourd'hui

8 etoiles
JE SUIS LE GENRE DE FILLE , un titre et aussi une anaphore qui sert de tremplin à une série de chapitres dans lesquels Juliette, 45 ans, présente chacune des caractéristiques qui la définissent. Juliette avec sa fille de 15 ans en garde alternée, son ex, ses collègues de bureau, en vacances, en soirée chez...

couverture

Sein et sauf de Ariane Goupil

critiqué par Triane - (29 ans)

coup de coeur

10 etoiles
Par une architecture très bien pensée, maitrisée (étonnante de la part d’une si jeune auteure), les émotions nous gagnent en crescendo tout au long de ce livre pour finir en “feu d’artifice”. Le style est vivant, précis, ciselé et de très bonne facture. La quête métaphysique d’une (jeune) femme de notre époque est révélée...

couverture

L'oiseau des tempêtes de Serge Brussolo

critiqué par MD20 - (34 ans)

Un roman d'aventures riche en rebondissements

8 etoiles
Au temps de Louis XIV, Marion, fille d'une ancienne actrice de Molière devenue folle et morte désormais, se retrouve à vivre en Bretagne sur les terres d'un baron. La famine oblige les villageois à faire naufrager les navires et à les piller pour survivre. Voulant échapper au capitaine des dragons venu enquêter sur ces crimes,...

couverture

L'Éternité de Jean Ou l'Écriture Consideree Comme la Castration du Mais de Marc-Émile Thinez

critiqué par Débézed - (Besançon - 71 ans)

Cultiver le maïs et les mots

8 etoiles
Jean c’est le père du narrateur, Jean est communiste, communiste comme d‘autres sont catholiques ou philatélistes. Jean cultive le maïs dans le Sud-Ouest, il sème des semences qui n’ont pas été émasculées chimiquement, des semences qu’il faut castrer pour que le maïs puisse donner des grains. Marc- Emile c’est le fils, le fils doué qui...

couverture

Dos au public de Auteur inconnu

critiqué par VLEROY - (39 ans)

Un premier roman réussi

10 etoiles
Je vous ai déjà parlé de la maison d'édition belge Weyrich et de leur collection "Plumes du Coq", et j'ai choisi cette fois de lire "Dos au public", le roman posthume de Léo Beeckman. Né dans une famille modeste de Gand en 1948, il se passionne pour le théâtre et la littérature en autodidacte. Installé...

couverture

Barbara, roman de Julie Bonnie

critiqué par Pascale Ew. - (51 ans)

Biographie retricotée à partir de petits bouts de fil

8 etoiles
Quelle œuvre originale dans son style ! Ce roman dépeint l’enfance et la jeunesse de Monique Serf, alias Barbara Brodi devenue Barbara, l’unique. Par petites touches impressionnistes, l’auteure esquisse les petites joies, mais surtout les grands tourments de cette petite fille qui pianotait sur des touches de papier et voulait à toute force devenir chanteuse. Le...

couverture

Je t'aime de Barbara Abel

critiqué par Pascale Ew. - (51 ans)

Spéléologie de l'âme humaine noire

9 etoiles
« Vous pensez vraiment que la douleur que vous infligez à Alice Cherreault et à sa famille atténuera celle que vous éprouvez ? Est-ce de justice qu’il s’agit ou de vengeance ? » Après avoir fumé du cannabis avec sa petite amie Alice, Bruno a provoqué un accident de voiture et tué un enfant, Samuel. Mais...

couverture

Le retour de Jules de Didier Van Cauwelaert

critiqué par Pascale Ew. - (51 ans)

Suite un peu bâclée

6 etoiles
Dans cette suite, Jules n’en fait qu’à sa tête. Il est tombé amoureux et avec sa compagne, il fait les 400 coups. Il a mordu un jeune garçon qui a fini à l’hôpital et s’est fait enfermer pour être exécuté. Zibal et Alice se sont séparés parce qu’elle soupçonnait son amant de la tromper. Devant...

couverture

Une pesée de ciels de Anna Jouy

critiqué par Débézed - (Besançon - 71 ans)

Danse de vie

8 etoiles
Avant d’ouvrir ce recueil, j’ai apprécié d’abord le travail de l’éditeur et de l’imprimeur qui ont réalisé un livre de grande qualité, imprimé sur un papier de luxe. Je suis très heureux d’avoir un exemplaire numéroté de cet ouvrage édité en quantité limitée. Son titre m’a intrigué, j’ai voulu ressentir le poids des ciels qu’Anna...

couverture

André Breton a-t-il dit passe de Charles Duits

critiqué par Eric Eliès - (44 ans)

Portrait d'une amitié en poésie

10 etoiles
Charles Duits, dont j’ai déjà présenté quelques livres sur le site, est un poète singulier et marginal, qui s’est volontairement tenu à l’écart des chemins frayés de la création littéraire. Authentique voyant, habité par des visions confinant parfois à la folie, sa force vitale et sa radicalité ne pouvaient que séduire André Breton, qu’il rencontra...

couverture

Le Manège de Thierry Radière

critiqué par Débézed - (Besançon - 71 ans)

Tourne manège !

8 etoiles
Avec ce texte Thierry Radière franchit une nouvelle étape dans sa carrière littéraire, pour la première fois, même si ce texte a déjà connu une première version numérique, il expose un roman sur les rayons des librairies. Cette première est peut-être le signe qu’il souhaite élargir sa palette pour s’installer comme un écrivain reconnu, ce...

couverture

Pukhtu : Secundo de DOA

critiqué par Jfp - (Yerres (Essonne) - 69 ans)

amel s'en mêle…

10 etoiles
Dans ce second volet de Pu-Khtu, DOA poursuit sa saga politico-journalistico-policière inaugurée avec "Citoyens clandestins". On y retrouve Amel Balhimer, journaliste au grand cœur, pour qui plusieurs personnages vont se mettre en quatre, au sens propre comme au sens figuré. On y retrouve aussi quelques belles figures de la barbouzerie internationale, aux multiples visages, capables...

couverture

Fais-moi taire si tu peux ! de Sophie Jomain

critiqué par Alapage - (45 ans)

Léger et agréable...

7 etoiles
Si vous cherchez une petite romance sympathique qui vous fera sourire, celle-ci est tout à fait appropriée. Le récit est léger, agréable et fluide. Quelques situations cocasses sont parsemées ici et là afin de nous faire sourire. Et ça fonctionne! Bien évidemment, nous savons à l'avance comment se terminera cette aventure rocambolesque, mais n'empêche que cela...

couverture

Juste après la vague de Sandrine Collette

critiqué par Alma - (- ans)

Un conte initiatique moderne à portée universelle.

8 etoiles
Suite à un raz de marée, l'eau monte inlassablement. La famille doit fuir mais le bateau trop petit oblige les parents à laisser à terre trois de leurs neuf enfants avant de venir les rechercher plus tard. Sur mer, la frêle embarcation est prise dans les tempête, perdue sur les flots, en proie à de...

couverture

La Fêlure de Thomas de Hugues Corriveau

critiqué par Libris québécis - (Montréal - 76 ans)

Enfant meurtrier

6 etoiles
Dès le préambule, Thomas, un enfant d’onze ans, tue deux voleurs venus dévaliser le dépanneur du coin. (petite épicerie). Ces derniers tuent la caissière, mais l’un deux échappe son revolver qui tombe près de Thomas. Ce dernier s’en empare et tire machinalement en direction des braqueurs. Il venait de perdre une amie qui fermait les...

couverture

Liège à la France de Maurice Des Ombiaux

critiqué par Alceste - (56 ans)

Quand les Liégeois font leur Révolution

10 etoiles
La fin du XVIII ème siècle a été très agitée en Principauté de Liège : entre 1789 et 1795, elle a connu trois révolutions et deux restaurations. Il y a donc une complexité dans le déroulement des événements que Maurice des Ombiaux, spirituel conteur, contourne en campant, à côté des grandes...

couverture

Journal d'un Megalo de Jean-Jacques Nuel

critiqué par Débézed - (Besançon - 71 ans)

La huitième merveille

8 etoiles
Le jardin des cactées de JiPé s’est enrichi d’une nouvelle variété, à ma connaissance du moins, il n’y avait pas encore dans ses parterres des « journal », c’est un nouvel auteur dans cette collection qui, en proposant son « Journal d’un mégalo », a planté cette nouvelle forme d’aphorismes. « Mégalomanie bien ordonnée commence...

couverture

Une vie en miniature de Caroline Alexander

critiqué par Ddh - (Mouscron - 76 ans)

une miniature mignonne

8 etoiles
La narratrice a le don de se miniaturiser et ainsi de ne pas se faire voir ! C'est grâce à son chat Jupiter et lorsque son Maxime lui cause du souci ! La narratrice a une vie bien remplie : journaliste, elle couvre les actualités théâtrales et musicales. Son mari Maxime, un homme d'affaires important, est souvent absent : il...

couverture

Faux-Miroir de Bernard Alteyrac

critiqué par TRIEB - (BOULOGNE-BILLANCOURT - 66 ans)

UNE AMITIE INEDITE

7 etoiles
Peut-on effacer ou à tout le moins atténuer les différences de classe ? C’est à cette question que s’attache Bernard Alteyrac dans son roman Faux-Miroir. Adrien est un paysan de Provence, dur à la tâche, soucieux de la prospérité de sa terre, avec pour tout espoir d’ascension sociale le mariage avec une femme de sa...

couverture

L'intercepteur de fantômes de Daniel Fano

critiqué par Débézed - (Besançon - 71 ans)

Réveiller les fantômes

8 etoiles
Un an pile après sa mort, les amis de Marc Dachy, « infatigable explorateur des avant-gardes littéraires et artistiques du XX° siècle » ont souhaité lui rendre l’hommage qu’il méritait tellement. A cette occasion, Daniel Fano a écrit un texte où fiction et témoignages se mêlent, et quand Daniel Simon lui a proposé de l’éditer,...

couverture

Pierre et Luce de Romain Rolland

critiqué par Blue Boy - (Saint-Denis - - ans)

La poésie contre la barbarie

8 etoiles
Une très belle histoire d’amour au cœur d’une époque tourmentée, la Première guerre mondiale. Pierre et Luce, ces deux êtres qui savent par avance leur relation condamnée par la Grande histoire vont prendre conscience qu’ils devront vivre chaque moment intensément dès lors qu’ils seront réunis. En effet, Pierre doit bientôt rejoindre l’armée pour aller combattre...

couverture

Gaston et Gontran de Philippe Bouvard

critiqué par Catinus - (Liège - 67 ans)

Plus que délirant !

8 etoiles
Gaston est serveur au restaurant « Aux petits farcis ». Célibataire et tellement occupé par son travail, il ne dépense guère si ce n’est qu’une heure ou deux quand il fréquente à la va-vite Aurélia, une fille de joie. Parfois, Gaston se transforme en Gontran (un prénom un peu plus chic- à son goût-). Le...

couverture

La Traîne-sauvage de Rosine Crémieux, Pierre Sullivan

critiqué par Bafie - (56 ans)

Pudeur et tendresse en dialogue autour de l'indicible.

10 etoiles
Les écrits concernant le vécu de la guerre m’ont toujours interpellée : comment l’homme peut-il se montrer aussi cruel envers ses semblables, comment les victimes peuvent-elles faire face à tant de cruauté, de barbarie, qui aurais-je été à Liedenstadt en 17 comme l’a si bien écrit Goldmann ? Aussi ai-je saisi ce livre sans trop hésiter. Avant...

couverture

Merci d’être pauvre de Bertrand Legruley

critiqué par Claude69 - (48 ans)

Juste pour se détendre...

10 etoiles
4ème de couverture : Anne tenait un vase aux motifs chinois dans ses mains et l’admirait d’un air apaisé. La porte du hall d’entrée s’ouvrit subitement et percuta la boiserie. C’était Joséphine, et elle fit trois grands pas vers sa patronne avant de hurler : — Faut que je...

couverture

Il n'y a pas d'erreur : je suis ici de Éléonore Létourneau

critiqué par Libris québécis - (Montréal - 76 ans)

Voir Venise et mourir

8 etoiles
Que reste-t-il à faire quand il semble que l’on a atteint le bout du rouleau ? À 50 ans, Pierre, un designer, se pose la question. On a vanté son talent comme concepteur du mobilier urbain. On a apprécié en particulier, dans les aéroports, son design de sièges dans les aires d’attente. Mais depuis, son...

couverture

Une femme que j'aimais de Armel Job

critiqué par Pascale Ew. - (51 ans)

Sur les traces du passé

9 etoiles
En 1994, Claude, jeune homme célibataire, enquête sur la mort de sa tante qui ne semble pas si naturelle que cela. Adrienne, pour qui il avait le béguin, avait voulu lui révéler un secret à la mort de son mari peu de temps auparavant, mais il avait refusé de l'écouter. Il découvre de fil en...

couverture

Les bornes du temps - Les pensées en action de Martine Bores

critiqué par Débézed - (Besançon - 71 ans)

Vivre ses envies...

8 etoiles
J’ai lu dans le tome I de cette trilogie poétique le difficile chemin que Martine raconte avec beaucoup de pudeur et de courage, combattant la douleur et le handicap sans jamais baisser les bras même si elle laisse filtrer des moments découragement qu’elle surmonte bien vite. Dans ce tome 2, elle nous montre surtout comment...

couverture

Et vous avez eu beau temps ? de Philippe Delerm

critiqué par Ddh - (Mouscron - 76 ans)

Petites phrases anodines ?

8 etoiles
Des petites phrases que l'on prononce, que l'on répète à toute occasion mais, que cachent-elles ? Il n'a pas fait son deuil ; Tais-toi, tu vas dire des bêtises ; C'est pas pour dire mais... Autant de début de phrases que chacun de nous a prononcées. Philippe Delerm, les dissèque brièvement en deux pages et nous révèle ce qu'elles...

couverture

Scherbius (et moi) de Antoine Bello

critiqué par Killing79 - (Chamalieres - 38 ans)

La psychiatrie romanesque

8 etoiles
Présentation de l'éditeur "Scherbius n'est ni le premier imposteur ni la première personnalité multiple, il est le premier imposteur à personnalités multiples, une combinaison détonante que mon devoir consiste à stabiliser avant qu'elle n'explose". 1977. Maxime Le Verrier, psychiatre, se donne pour mission de guérir Scherbius, un patient chez qui il a repéré un trouble de...

couverture

Tout va bien se passer de Sylvie Noel

critiqué par Bernard2 - (ARAMITS - 69 ans)

Petit roman d'été

6 etoiles
Cassie (Cassandre) participe activement aux préparatifs du mariage de sa meilleure amie Maggy. A partir de ce simple thème, voici un roman humoristique avec des rebondissements, des problèmes imprévus qui surgissent, des histoires d'amour et des disputes. Tout cela sans grande originalité et dans un style manquant de personnalité. On lit et on oublie tout...

couverture

Les espionnes du Salève : L'envers du miroir de Mark Zellweger

critiqué par Nathavh - (53 ans)

Les espionnes du Salève

7 etoiles
Mark Zellweger est suisse, il nous fait découvrir dans ce premier tome de la série "Les espionnes du Salève" un pan peu connu de l'histoire de son pays durant la seconde guerre mondiale. La Suisse est connue pour sa neutralité durant ce conflit, on ignore souvent que le service de renseignements a oeuvré pour recueillir des...

couverture

La main dans la main de Georges Simenon

critiqué par Catinus - (Liège - 67 ans)

Ma bible !

9 etoiles
Plusieurs « spécialistes » de Simenon – comme Jean Jour, Laurent Demoulin - ont tendance à déprécier ces « Dictées ». Il me semble qu’ils ont tort (sauf le respect que je leur dois, comme dirait Brassens). En effet, elles fourmillent de renseignements sur l’homme, sur sa vie privée, sur Liège , etc., mais...

couverture

Nouvelles septentrionales de Thierry Radière

critiqué par Débézed - (Besançon - 71 ans)

"Du réel au fictif"

8 etoiles
Dans ce recueil, Thierry Radière a rassemblé quatre nouvelles inspirées par des événements importants de son passé qui ont tous pour cadre les septentrions de la France, là où il est né, a grandi, a fait ses études et où vivent encore certains membres de sa famille, c’est du moins ce qu’on peut penser à...

couverture

L'Empreinte de la bête de Pierre Bellemare

critiqué par Catinus - (Liège - 67 ans)

De petites merveilles

9 etoiles
Cinquante histoires où l’animal joue un rôle de très à assez important, racontées par un grand conteur. Toutes intéressantes ( = dignes d’intérêt). J’ai tout particulièrement pointé : - « La bête qui valait une fortune » : que m’a donné Jane le jour de mon anniversaire ? - « Le corbeau du Romain »...

couverture

21 robes: Toutes les robes ont une histoire de Lindsay Jacques-Dubé

critiqué par Alapage - (45 ans)

Quelque peu déçue...

6 etoiles
Extrait : J’ai tout mis de côté pour un boulot que je viens de perdre, je suis cassée, plus célibataire que jamais et seule âme qui vive, là où j’habite. Bien sûr, il y a le chocolat. Mais lorsque les gens ne disent plus que tu es hot, mais plutôt « voluptueuse », c’est qu’il...

couverture

Le corps des bêtes de Audrée Wilhelmy

critiqué par Libris québécis - (Montréal - 76 ans)

Faire le sexe des humains

8 etoiles
Audrey Wilhelmy a l’art heureux de nous emmener dans des univers déjantés où les bien-pensants seront décoiffés. Pourtant, son roman ne prône pas une exacerbation des sentiments. Au contraire, ils naissent naturellement au rythme d’une existence qui pourrait s’identifier à celle des animaux dont le règne est loin de représenter un état sauvage. Des règles...

couverture

Un fils parfait de Mathieu Menegaux

critiqué par Nathavh - (53 ans)

Un fils parfait

9 etoiles
Il y a quelques semaines je découvrais le premier roman de Mathieu Menegaux "Je me suis tue", j'avais adoré, j'ai donc décidé dans la foulée de lire le second que voici. Une fois encore, bravo Mathieu Menegaux a vraiment le don de partir de faits réels et de nous démontrer que la justice a des failles...

couverture

Et aussi les arbres de Isabelle Bonat-Luciani

critiqué par Débézed - (Besançon - 71 ans)

La pureté de la rage

9 etoiles
J’ai déjà lu un précédent recueil d’Isabelle, aujourd’hui je pourrais dire les mêmes mots que j’ai écrits après cette première lecture : « c’est beau, c’est de la musique, des textes à lire à haute voix. » Sauf que la musique a changé, ce n’est plus Nick Cave qui chante, c’est Robert Smith le célèbre...

couverture

Quand Dieu apprenait le dessin de Patrick Rambaud

critiqué par Elko - (Niort - 42 ans)

Quand San Marco était égyptien

8 etoiles
Quel joli titre :« Quand Dieu apprenait le dessin ». Il est tiré du Decameron et désigne cette période où le Créateur s’essayait à son œuvre sans pour autant maîtriser son art. Le brouillon avant le parachèvement. Et c’est de la Venise émergente, celle du début IXème, dont il est question. Car Venise n’a pas toujours été cette...

couverture

À qui se fier ? de Agnès Dumont

critiqué par Catinus - (Liège - 67 ans)

Sympa

7 etoiles
En quatrième de couverture : « Voici le quatrième recueil d’Agnès Dumont. On y retrouve Liège et sa banlieue qui servent de décor à la plupart des nouvelles. Avec humour et tendresse, l’auteur nous parle des gens d’ici, de leurs joies, de leurs peines, de ce qu’ils disent et surtout de ce qu’ils...

couverture

Il est grand temps de rallumer les étoiles de Virginie Grimaldi

critiqué par Alapage - (45 ans)

Petit coup de coeur...

9 etoiles
Extrait : J’ai traversé la cité en la regardant s’animer. Le matin, ça sent l’espoir. C’est peut-être le jour où tout va changer. Une rencontre. Une idée. Une solution. Un départ. Il était plus que temps qu'Anna décide de lâcher prise et qu'elle laisse la lumière entrer dans sa vie. Après plusieurs années à vivre seule...

couverture

Poisson dans l'eau de Albane Gellé, Séverine Bérard (Dessin)

critiqué par Débézed - (Besançon - 71 ans)

Une joournée de Marguerite

8 etoiles
Marguerite est une petite fille qui sait ce qu’elle veut, elle a ses petits caprices, elle ne porte pas n’importe quoi, ne se coiffe pas n’importe comment, ne confie son élégance à quiconque. Elle fait du sport même dans le salon. Elle est vive, tonique et décidée mais elle se pose des questions importantes :...

couverture

La chanson des enfants del'été de Alain Antoine

critiqué par CHALOT - (70 ans)

la biographie d'un instituteur républicain

10 etoiles
La chanson des enfants de l’été d’Alain Antoine éditions : the bookEdition.com juin 2018 259 pages pour commande fred.antoine@me.com Une autobiographie passionnante C’est un livre qui se lit d’une seule traite. Je l’ai même dévoré avec plaisir. L’auteur y raconte son enfance et son entrée dans la vie adulte. Les personnes qui comme moi ont été enfants dans les...

couverture

L'Enlèvement des Sabines de Emilie de Turckheim

critiqué par Alma - (- ans)

Un cadeau insolite

6 etoiles
Les Sabines, elles sont deux à porter ce prénom. L'une est une poupée en silicone grandeur nature offerte à l'autre quand elle a quitté son travail. Cadeau insolite, encombrant mais dont la compagnie devient vite indispensable à la désormais inactive Sabine qui la soigne, la bichonne, lui confie son mal-être de femme réservée...

couverture

Le Privilège de Simone de Beauvoir de Geneviève Fraisse

critiqué par Shelton - (Chalon-sur-Saône - 62 ans)

Simone de Beauvoir aurait eu 110 ans cette année...

8 etoiles
On célèbre, on commémore, on se souvient… de Simone de Beauvoir. Elle est née il y a cent dix ans et l’est bien l’occasion d’en parler une fois de plus… Mon propos aujourd’hui n’est pas de vanter ses qualités littéraires même si je n’en doute pas un instant ; ni de crier haut et fort qu’elle...

couverture

Mon nom est Otto Gross de Marie-Laure de Cazotte

critiqué par Ddh - (Mouscron - 76 ans)

Un psychiatre hors du commun

8 etoiles
Otto Gross est le personnage central et il a réellement existé. Marie-Laure de Cazotte est historienne de l'art. Ses deux premiers romans ont été couronnés : Un temps égaré (Prix du 1er roman à Chambéry), A l'ombre des vainqueurs (Prix du 2ème roman 2016 à Marche-en-Famenne). Mon nom est Otto Gross est son troisième roman. Otto Gross a...

couverture

Entrez dans la danse de Jean Teulé

critiqué par Nathavh - (53 ans)

Entrez dans la danse

6 etoiles
C'est un fait divers oublié que Jean Teulé a déniché pour s'inspirer de ce nouveau roman. Cela se passe à Strasbourg le 12 juillet 1518. Une épidémie de danse s'est emparée des habitants de la ville. Une danse folle, jusqu'à l'épuisement, jusqu'à la mort souvent. Hystérie collective ? Quelle est la raison...

couverture

La Vie brève de Jan Palach de Anthony Sitruk

critiqué par Débézed - (Besançon - 71 ans)

Torche N° 1

7 etoiles
Lors d’un exercice dans une séance de formation, l’auteur doit reconnaître sur des photos deux personnages. Le premier est facile à identifier, il a fait récemment l’actualité en s’immolant par le feu à Tunis, en revanche personne ne reconnait le second et pourtant son nom et sa photo ont fait le tour du monde même...