Littérature => Francophone (14101 livres critiqués)


Page 1 de 283 Suivante Fin

couverture

Le magasin des jouets cassés de Julien Rampin

critiqué par CHALOT - (74 ans)

une leçon d'humanité

10 etoiles
Le magasin des jouets cassés roman de Julien Rampin éditions Charleston 246 pages avril 2022 Il y a de la vie derrière ces rideaux ! C'est un immeuble comme beaucoup d'autres , il ne s'y passe rien, ou presque. Derrière les rideaux, il y a des vies cachées, des vies ordinaires et parfois extraordinaires. Veillons à ne pas juger trop vite , à ne...

couverture

Je revenais des autres de Mélissa Da Costa

critiqué par Pascale Ew. - (55 ans)

La vie, c'est souffrir à cause des autres et se reconstruire grâce à eux

10 etoiles
Ambre Miller déteste sa famille où personne ne se parle. Elle ne va plus en cours, fréquente une amie qui a une mauvaise influence sur elle et entreprend une relation avec Philippe, un homme marié qui l’entretient. Ne pouvant plus se contenter de cette relation qu’elle voudrait exclusive, elle fait une tentative de suicide. Alors,...

couverture

Vers la violence de Blandine Rinkel

critiqué par Alma - (- ans)

De la relation fusionnelle au rejet

7 etoiles
La narratrice de cette fiction, ( terme par lequel Blandine Kernel tient à qualifier son récit) c'est Lou - ainsi nommée selon la volonté de son père - qui revient, au moment de la mort de son géniteur, sur son enfance et sur les liens qu'elle a entretenus avec lui . Lui, c'est Gérard,...

couverture

Les Vertueux de Yasmina Khadra

critiqué par Jordanévie - (47 ans)

Merveilleux...

10 etoiles
Livre magnifique où le roman se mêle à la réalité... Que d'injustice... Mais l'honnêteté a tout de même sa place. Yasmina Khadra a toujours l'âme d'un grand poète. Dans le monde cruel et barbare que certains hommes façonnent, l'on découvre qu'il y a des êtres humains empreints d'amour et de gentillesse qui sont les réels...

couverture

Merci, Grazie, Thank you de Julien Sandrel

critiqué par CHALOT - (74 ans)

roman tendre, social, humaniste et amusant

9 etoiles
Merci, Grazie, thank you roman de Julien Sandrel Editions Calmann Lévy 362 pages mars 2022 Un voyage extraordinaire dans le passé Gina est une dame de 65 ans qui croit aux diseuses d'aventures, aux voyantes. Un jour l'une d'entre elles lui prédit qu'elle deviendra une vieille femme riche et qu'elle mourra juste après.... Voici là une information que Gina prend à la...

couverture

Poèmes écrits sur du papier de Arnaud Talhouarn

critiqué par Débézed - (Besançon - 75 ans)

Poèmes discursifs et narratifs

8 etoiles
J’ai lu cet opus comme un recueil de poésie en prose, comme le propose l’auteur dans son titre, mais je l’ai lu aussi un peu comme un essai ou plutôt comme un ensemble de fragments traitant de sujets différents. Je rejoins en ça le préfacier, Jean-Michel Aubevert, qui dans son très éclairé et très éclairant...

couverture

De notre monde emporté de Christian Astolfi

critiqué par CHALOT - (74 ans)

émouvant et tellement vrai

10 etoiles
De notre monde emporté roman écrit par Christian Astolfi éditions le bruit du monde 184 pages mai 2022 Drame social d'hier et d' aujourd'hui Dans les chantiers navals comme dans les mines , ce sont des générations issues souvent des mêmes familles qui se succèdent. Narval rejoint son père au tout début des années 70 aux chantiers encore florissants de la Seyne...

couverture

Une heure de ferveur de Muriel Barbery

critiqué par Veneziano - (Paris - 44 ans)

Les cycles et permanences d'une vie

8 etoiles
Vieillissant et malade, un marchand d'art vivant en France se remémore sa vie. L'amour y a toujours tenu une place importante et est resté très sensible ; il est demeuré attiré par les mêmes choses, l'attirance pour les formes, la beauté, notamment des fleurs et des. montagnes. Ses centres d'intérêts l'ont mené à sa carrière...

couverture

Rue des fleurs de Jean-Michel Maulpoix

critiqué par Septularisen - (Luxembourg - 54 ans)

«Et je projette sur vos cheveux des pétales de cerisiers blancs Afin que se fortifie dans vos cœurs la pensée de l’amour.»

8 etoiles
«PETIT JOUR» «Cœur fripé l’amer du sommeil dans la bouche Tous ensemble ils arrivent par le tram de sept heures Le bleu sent la javel la terre sent le goudron Palmiers de ferraille et palmiers de suie Des débris d’images couvrent leurs paupières Les poulies du ciel grincent à grand bruit Avançant sur le quai jusqu’à l’extrémité de la fatigue Ils n’iront pas...

couverture

Danse ardente de Parme Ceriset

critiqué par Débézed - (Besançon - 75 ans)

Chant et danse des vers

8 etoiles
La revue Les Chants de Jane, éditée par le Grenier Jane Tony, a consacré son numéro 32 de mai/juin 2022 à Parme Ceriset sous le titre Danse ardente. Parme Ceriset, je connais son histoire tellement peu banale, tellement douloureuse, tellement pleine d’espoir, de courage, de volonté et de détermination. Parme était atteinte d’une maladie évolutive...

couverture

Les ombres du pays de la Mée de Hélène Legrais

critiqué par Mimi62 - (Plaisance-du-Touch (31) - 69 ans)

Ler poids des conventions, des traditions, des on-dit

7 etoiles
Le décès d'une tante est l'occasion pour Mélanie de retourner dans sa région natale. C'est tout à la fois un retour aux racines et une coupure avec sa vie quotidienne au rythme très soutenu. C'est également un moment où elle peut également se retrouver avec elle-même. Ce qui ne devait être qu'une pause dans sa vie...

couverture

Laisser des traces de Collectif

critiqué par Débézed - (Besançon - 75 ans)

Clap de fin

7 etoiles
Louis Dubost, poète vendéen originaire de Bourgogne, m’a adressé ce numéro spécial de la revue de poésie Mot à Maux créée par Daniel Brochard, un autre poète vendéen, qui s’est accroché à cette publication pour trouver l’équilibre qu’une maladie psychiatrique lui contestait. Aujourd’hui, Daniel cesse la publication de cette revue et pour ce dernier numéro,...

couverture

La Petite Menteuse de Pascale Robert-Diard

critiqué par Bernard2 - (DAX - 73 ans)

Cas de conscience

7 etoiles
Alice est avocate. Elle accepte défendre en appel Lisa, qui a été victime d'un viol, l'accusé ayant écopé de dix ans de prison. Au fur et à mesure des entretiens entre Lisa et Alice, la personnalité, particulièrement trouble, de la victime, se dévoile. Jusqu’au moment où Lisa avoue à son avocate qu'elle a menti. Elle consigne...

couverture

Une légère oscillation de Clément Baudouin

critiqué par Débézed - (Besançon - 75 ans)

La déshumanisation de la société

7 etoiles
Thomas Dutertre arrive dans un centre qui ressemble étrangement à un ashram indien ou une lamaserie tibétaine, il a promis à sa femme d’y suivre avec attention et application la retraite méditative qui devrait le tirer de la profonde dépression dans laquelle il a sombré après avoir connu de graves ennuis professionnels. Dans ce centre,...

couverture

Tyrannie de la poussière de Philippe Simon

critiqué par Débézed - (Besançon - 75 ans)

Gourmandise de la pensée

8 etoiles
Voilà un nouvel auteur que je découvre chez Cactus inébranlable et dès son troisième aphorisme, il m’a déjà convaincu … ou presque : « En général ceux qui sont revenus de tout ne sont jamais allés bien loin. » Vous conviendrez avec moi que c’est plein de finesse et d’esprit, tout ce que j’aime. Pas étonnant, l’homme,...

couverture

Transparences de Jean-Michel Aubevert, Joëlle Aubevert (Dessin)

critiqué par Débézed - (Besançon - 75 ans)

Des vers dans la canopée

8 etoiles
Dans la transparence des feuillages et canopées déposés par Joëlle Aubevert pour illustrer ce recueil, Jean-Michel a glissé ses poèmes courts, fluides comme des rus serpentant dans la campagne, frais comme les ombrages illustrant ses vers et lumineux comme les mots ensoleillés qu’il a choisis avec minutie. Dans ces vers chatoyants, il évoque le cosmos,...

couverture

Sa préférée de Sarah Jollien-Fardel

critiqué par Bernard2 - (DAX - 73 ans)

Roman choc

8 etoiles
Jeanne, personnage principal du roman, vit son enfance dans le Valais, au sein d’une famille où le père, d’une extrême violence, la frappe, ainsi que sa sœur et sa mère. Mais Jeanne se rebelle. Son père la blesse à un point tel qu’il faut appeler le médecin de famille. Celui-ci comprend la situation, mais feint de...

couverture

Les vrilles de la vigne de Colette

critiqué par Jfp - (La Selle en Hermoy (Loiret) - 74 ans)

des nouvelles de Colette

10 etoiles
Vingt nouvelles de Colette, rassemblées par l’auteure elle-même parmi les articles qu’elle composa pour "La vie parisienne", publiées sous son nom en 1908 mais assorties de quelques autres plus tardives, rassemblées dans l’édition dite "Ferenczi" de 1934. Telles quelles, dans leur extrême diversité de style autant que de sujet, elles constituent un raccourci saisissant de...

couverture

Escal-Vigor de Georges Eekhoud

critiqué par Pucksimberg - (Toulon - 42 ans)

Amour, homosexualité et morale

9 etoiles
« Escal-Vigor » fit scandale en son temps et coûta un procès retentissant à son auteur car ce roman ne véhiculait pas des idées conformes à son époque. Oscar Wilde, Baudelaire et bien d’autres ont connu ce genre de réactions primaires. Ce roman met en scène le jeune comte Henry de Kehlmark qui revient s’installer ...

couverture

Birgit Pécuchet n'est pas une sainte de Sophie Chabanel

critiqué par Jfp - (La Selle en Hermoy (Loiret) - 74 ans)

pas belle la vie ?

6 etoiles
Birgit (prononcez "Bireguitte") Pécuchet (comme le copain de Bouvard, pas Philippe, l’autre) a 33 ans et une envie folle de mordre dans la vie, après plusieurs déceptions amoureuses et une toute récente mise au chômage. En plus de l’ANPE elle décide de s’inscrire à un site de rencontres mais désespère rapidement de trouver un emploi...

couverture

Chaos de famille de Franz Bartelt

critiqué par Monocle - (tournai - 62 ans)

Très osé !

8 etoiles
CHAOS DE FAMILLE de Franz Bartelt "Gallimard 2006" 224 pages Voici un Bartelt hors norme. Sans doute le plus osé et le plus graveleux à ma connaissance. Certains pourront être choqués du cru mais je pense toujours qu'en cas de baisse de moral un Bartlet est le meilleur...

couverture

Vive la guerre de Albin-Georges Terrien

critiqué par Catinus - (Liège - 71 ans)

Souvenirs d'un enfant ardennais

8 etoiles
Albin-Georges Terrien : « Vive la guerre » Fils et frère de paysans, Albin-Georges Terrien est né en 1934 à Engreux, petit village près de Houffalize. Il fut instituteur rural de 1956 à 1986. « Vive la guerre » n’est pas un livre militariste. Il se fait juste que, le petit Albin détestant l’école, le...

couverture

La soutane de Albin-Georges Terrien

critiqué par Catinus - (Liège - 71 ans)

Souvenirs douloureux dans un collège catho

8 etoiles
Albin-Georges Terrien : « La Soutane » Nous sommes en 1947. L’histoire se déroule dans l’Ardenne belge, tout particulièrement dans l’Ardenne luxembourgeoise et plus précisément encore au collège de Tarbe (nom d’emprunt) à quelques kilomètres de Bastogne. Tout au long de ces 360 pages, nous allons suivre trois jeunes adolescents : Jean, Pierre et Victor. A...

couverture

Anna et son orchestre de Joseph Joffo

critiqué par Bernard2 - (DAX - 73 ans)

Une pépite

8 etoiles
Quel plaisir que cette lecture ! Biographie romancée, dans laquelle Joseph Joffo imagine en grande partie ce qu’a été la vie de sa mère, Anna, seule fille au milieu de ses frères. La famille vit en Ukraine, où les juifs sont victimes des cosaques. Elle fuit pour la Russie, puis doit fuir encore. Destination finale...

couverture

Les culs-reptiles de Mahamat-Saleh Haroun

critiqué par Pacmann - (Tamise - 57 ans)

Un plongeon dans l’Afrique noire

8 etoiles
L’auteur et réalisateur franco-tchadien Mahamat-Saleh Haroun s’inspire de l’extraordinaire histoire d’Eric Moussambani, qui concourut sur le 100 mètres nage libre pour son pays, la Guinée-équatoriale, lors des jeux olympiques de Sydney en l’an 2000. Cet athlète invité sans devoir réaliser des minima a en quelque sorte battu le record de tous les jeux en l’établissant...

couverture

L'emprise du chat de Sophie Chabanel

critiqué par Jfp - (La Selle en Hermoy (Loiret) - 74 ans)

cadavres exquis

10 etoiles
Une enquête de Lille à Genève, menée d’une main de maître(sse) par la commissaire Romano, assistée de sa fidèle équipe où son adjoint Tellier, comme à son accoutumée, va faire figure de chevalier blanc. Le meurtre d’une jeune femme solitaire va les amener à démanteler un juteux trafic international de cadavres. Croyez-vous que notre commissaire...

couverture

L'Asturienne de Caroline Lamarche

critiqué par Saint Jean-Baptiste - (Ottignies - 86 ans)

Qui sommes-nous ?

7 etoiles
Caroline Lamarche s’est mise à fouiller les archives de sa famille soigneusement rassemblées par feu son père dans de vastes coffres qui encombrent les caves de la maison familiale. Un travail de Bénédictin pour un résultat absolument remarquable. Les ancêtres des Lamarche avaient été de ces pionniers, explorateurs aventuriers qui, vers le milieu du XIXème, sont...

couverture

Ainsi gèlent les bulles de savon de Marie Vareille

critiqué par Ichampas - (LAMBALLE - 58 ans)

3 récits entremêlés

6 etoiles
Quatrième de couverture « Certains choix nous définissent à tout jamais, celui-ci en fait partie. À partir d’aujourd’hui, je peux bien écrire la neuvième symphonie, sauver le monde d’une troisième guerre mondiale ou inventer le vaccin contre le sida, on ne retiendra de moi que cet acte innommable. Puisses-tu un jour me pardonner. » De Paris aux...

couverture

La vie des morts de Jean-Marie Laclavetine

critiqué par Ichampas - (LAMBALLE - 58 ans)

Comment vivre après le départ d’un proche

8 etoiles
Quatrième de couverture « Tu as coupé à un nombre conséquent d’enterrements, petite veinarde. Tu as échappé à tous ces coups qui un par un nous assomment et nous laissent comme des boxeurs groggy dans l’attente du gong final, tu as échappé aux plaintes et aux gémissements, partie avec sagesse et un brin de désinvolture dans...

couverture

Le premier rêve du monde de Anne Sibran

critiqué par Pascale Ew. - (55 ans)

D'une très grande poésie

8 etoiles
Cézanne n’arrive plus à bien peindre car ses yeux le trahissent. Perturbé, il finit par consulter et est renvoyé chez un spécialiste à Paris, le Dr Barthélemy Racine. Ce spécialiste de la cataracte a inventé un système révolutionnaire pour opérer et retirer le cristallin. Fasciné par son sujet, il a publié un ouvrage et projette...

couverture

Le Génie Latin de Anatole France

critiqué par Alceste - (Liège - 61 ans)

L'érudition sans l'aridité

8 etoiles
De sa jeunesse passée dans la librairie de son père au quai Malaquais, à une époque où le métier de libraire ne consistait pas à proposer des ouvrages du type « La vérité sur le ventre plat » (sic) ou « Comment surmonter la crise de la quarantaine », Anatole France a acquis le goût...

couverture

Les jours du monde de René Barjavel, Olenka de Veer

critiqué par CC.RIDER - (64 ans)

Trivialité du monde adulte

6 etoiles
À Paris, Helen, divorcée d’Ambrose, accompagnée de son fils Thomas, rencontre par hasard sa sœur Griselda qui file toujours le parfait amour avec Shawn encore recherché par la police anglaise qu’il arrive à abuser en se faisant appeler Sheridan et en se déclarant citoyen américain. Tous deux ont d’ailleurs longtemps vécu aux Etats-Unis et ont...

couverture

Un miracle de Victoria Mas

critiqué par Bernard2 - (DAX - 73 ans)

Original

7 etoiles
Il existe de nombreux livres sur le thème des apparitions mariales. Ils se rapportent à des cas vécus, et généralement leurs conclusions sont catégoriques et non nuancées : ou visions véritables ou supercherie. Mais on a ici un roman, une pure fiction, où un enfant, sur une petite île bretonne, dit voir une dame, sans autre précision....

couverture

Ce n'était pas de l'amour de Betty Mannechez

critiqué par CHALOT - (74 ans)

roman autobiographique glaçant

8 etoiles
" Ce n'était pas de l'amour » roman autobiographique de Betty Mannechez avec Julien Mignot Editions j'ai lu 250 pages mai 2022 Une vie de cauchemar Comme le précise la première de couverture de ce livre, c'est une plongée dans l'enfer qui nous est « offerte » ici. Ah si c'était une fiction ! Malheureusement, il s'agit du récit d'une vraie vie vécue par une fratrie, en...

couverture

Paname underground de Johann Zarca

critiqué par Septularisen - (Luxembourg - 54 ans)

LES BAS-FONDS DE LA «VILLE LUMIÈRE».

8 etoiles
ZARCA est un jeune romancier, surnommé «L’Écrivain» par tous ses potes, spécialisé dans le monde de la nuit et le Paris «Underground». Il vit dans une sous-location de 30 m2 insalubre à la Chapelle, avec son pote Azad, un réfugié Afghan, et vivote en écrivain des livres. Après une nuit d'amour passée avec Dina, entraîneuse...

couverture

Cher connard de Virginie Despentes

critiqué par Veneziano - (Paris - 44 ans)

Liaisons dangereuses à l'heure de Me Too

9 etoiles
Rebecca, actrice en vogue, aussi belle qu'assez brutale dans son mode d'expression, dénonce sur les réseaux sociaux un écrivain qui a pu se montrer indélicat dans le passé, à l'époque de leurs jeunes années. Oscar, l'intéressé, commence à échanger avec elle, pour évoluer la violence dont il se sent victime, après tant d'années. Réfractaire au...

couverture

Jürgen Löwenstein, destin d'un enfant juif de Berlin de Samuel Herzfeld

critiqué par Débézed - (Besançon - 75 ans)

Survivre au monstre nazi

7 etoiles
En 2007, adolescent, Samuel Herzfeld est conduit par ses parents en Israël, il y rencontre Jürgen Löwenstein avec son numéro de déporté à Auschwitz tatoué sur le bras, mais ce n’est qu’en 2013 qu’il peut évoquer avec lui son enfance et son adolescence de jeune juif dans l’Allemagne nazie. Jusqu’à cette date, il s’était, comme...

couverture

Vivantes de Françoise Colley

critiqué par CHALOT - (74 ans)

roman social passionnant

10 etoiles
VIVANTES roman de Françoise Colley éditions Mialet-Barrault 262 pages août 2022 La vraie vies de vrais gens L'auteure nous raconte l'histoire d'une famille populaire qui vit dans un hlm à côté d'autres de toutes origines. Ce sont des humbles qui se côtoient, qui s'aident et parfois se déchirent. Celle dont l'auteure parle surtout, à la première personne du singulier, a vécu...

couverture

Nous étions le sel de la mer de Roxanne Bouchard

critiqué par Débézed - (Besançon - 75 ans)

Déflorer le passé pour vivre une autre vie

8 etoiles
A Montréal, Catherine déprime, elle a perdu son père et sa mère adoptifs, son médecins lui conseille de prendre l’air, de partir en voyage, de voir du monde, de changer de vie. Elle décide alors de partir en Gaspésie où quelqu’un l’attend, à Caplan, dans la Baie des Chaleurs, d’après les termes d’une lettre qu’elle...

couverture

Contes à rebours de Jean-Loup Nollomont

critiqué par Débézed - (Besançon - 75 ans)

Entre l'aphorisme et la micronouvelle

8 etoiles
Jen-Loup n’est pas un inconnu pour moi, j’ai déjà et lu et commenté deux de ses recueils, l’un d’aphorismes, « Pensées nyctalopes », et l’autre de micro-textes, « Cécité interdite », édités tous les deux chez le même éditeur que le présent recueil mais dans la désormais célèbre collection « Les P’tits cactus »....

couverture

Le jour où j'ai arrêté d'avoir peur de Cindy Bruna

critiqué par CHALOT - (74 ans)

L'indicible violence « domestique »

8 etoiles
« Le jour où j'ai arrêté d'avoir peur » de Cindy Bruna éditions Harper Collins 155 pages juin 2022 Les violences conjugales ou domestiques sont monnaie courante. Elles touchent toutes les couches de la population et toutes les « classes sociales ». L'auteure qui raconte son enfance , celle de sa sœur et la vie de leur mère sous la coupe d'un mari violent, ose témoigner...

couverture

Au printemps des monstres de Philippe Jaenada

critiqué par Badzu - (versailles - 47 ans)

Immersion dans la France des années 60

7 etoiles
Résumé de la 4ème de couverture : "C’est une histoire vraie... Un garçon de onze ans est enlevé à Paris un soir du printemps 1964. Luc Taron.... On retrouve son corps le lendemain dans une forêt de banlieue. Il a été assassiné sans raison apparente. Pendant plus d’un mois, un enragé inonde les médias et la...

couverture

Le chemin des estives de Charles Wright

critiqué par Jfp - (La Selle en Hermoy (Loiret) - 74 ans)

clochards célestes

10 etoiles
Comme nous l’apprend l’auteur, l’entrée dans l’Ordre des Jésuites commence par un noviciat au cours duquel le futur prêtre doit se dépouiller (pour un instant) de toute richesse et de tout attachement aux biens matériels. Il va donc devoir parcourir les chemins sans argent ni aucun moyen de communication, en compagnie d’un autre novice plus...

couverture

Le Chemin de la Roncerai de Didier Cornaille

critiqué par Bernard2 - (DAX - 73 ans)

L'évolution de la ruralité

8 etoiles
Magnifique roman de terroir, où, dans un village imaginaire du Morvan, vit Joseph, modeste agriculteur. À proximité de sa ferme, un chemin conduit au domaine de la Roncerai, demeure bourgeoise, mais qui a perdu de sa superbe au fil du temps. Au travers de cette histoire, l’auteur nous fait revivre les évolutions qu’a connues le monde :...

couverture

Le livre des soeurs de Amélie Nothomb

critiqué par Catinus - (Liège - 71 ans)

Roman pour la jeunesse

8 etoiles
Tristiane et Laetitia sont deux sœurs qui s’adorent d’un amour fusionnel. Elles ont une cousine, Cosette. Nous allons suivre leur parcours singulier. Les parents sont plus ou moins corrects mais on s’en fiche : ils ressemblent à des potiches. Tristiane achèvera des études littéraires à la Sorbonne, les deux autres créeront un groupe rock, les...

couverture

Au vrac qui vacille et Je message ici de Nicolas Delarbre

critiqué par Débézed - (Besançon - 75 ans)

Vaguer soi-même

8 etoiles
Tarmac fait partie des dénicheurs de talents qui font peu de bruit mais publient régulièrement des recueils de poésie de grande qualité. Pour la circonstance c’est un premier opus de Nicolas Delarbre qu’il présente sur les rayons des librairies et, dès l’exergue, on se doute que cet auteur ne manque pas du talent que son...

couverture

Le coin du voile de Laurence Cossé

critiqué par Eoliah - (71 ans)

toute certitude doit-elle être partagée?

5 etoiles
Un casuiste découvre la preuve de l'existence de Dieu. Son référent se rend compte immédiatement de la puissance de cette révélation sur le système social. En remontant dans la hiérarchie les quelques détenteurs du secret se retrouvent à débattre au Vatican. Faut-il privilégier la stabilité ou prendre le risque du changement? Le sujet est original, mais...

couverture

L’invention du diable de Hubert Haddad

critiqué par Grenu - (36 ans)

Le génie de l'histoire

10 etoiles
Un grand, très grand roman Du sublime. Marc Papillon de Laphrise devient immortel et traverse le temps, les guerres de religion et les désastres de notre temps. Sa finitude lui échappe. Il est emporté dans le grand tourbillon de l'histoire. Hubert Haddad réussit à nous écheveler dans un grand vent de poudre et de métaphysique....

couverture

Le tour des arènes de Anny Duperey

critiqué par Marvic - (Normandie - 64 ans)

La dame en noir

7 etoiles
Didier et Solange forment un jeune couple très amoureux, malgré la différence de milieu. Lui est issu d’un quartier ouvrier de Fécamp, quand elle vient d’un milieu très bourgeois de cette même ville. Mais Solange est en pleine révolte contre ce mode de vie, ses traditions, l’éducation, les exigences de son père. Aussi quand son...

couverture

La méthode Molotov de Les 2 Freds

critiqué par Marvic - (Normandie - 64 ans)

Le Refuge

8 etoiles
Pétronille, "à l’aube de la quarantaine" est une maîtresse de maison parfaite. Le frigo toujours plein comme la réserve de papier toilette, l’appartement bien décoré et toujours impeccable, les horaires des activités de ses deux enfants connus par cœur, ainsi que les dates d’anniversaire et les goûts de chacun des membres de la famille et...