Sciences humaines et exactes => Essais (965 livres critiqués)


Page 1 de 20 Suivante Fin

couverture

Pourquoi l'Europe : Réflexions d’un sinologue de Jean-François Billeter

critiqué par Colen8 - (78 ans)

Alerte philosophique et politique

9 etoiles
Etonnant cet opuscule qui synthétise en quelques dizaines de pages les 3000 ans et plus de l’histoire chinoise, puis les met en parallèle avec les derniers siècles de l’histoire européenne, façon d’éclairer l’avenir de ces deux puissances opposées à chaque extrémité du continent eurasiatique ! Il y a comme une invariance dans le modèle chinois...

couverture

Le capital de Van Gogh de Wouter van der Veen

critiqué par CC.RIDER - (62 ans)

Troublant

7 etoiles
Tout le monde connait la vie misérable et le destin tragique du peintre Vincent van Gogh qui ne vendit presque aucun tableau de son vivant et ne put survivre que d’une pension envoyée par son frère Théo. Si l’on en croit Wooter van der Veen, tout ceci ne serait qu’une légende urbaine, un travestissement de...

couverture

Le Contre-Courant Français de Emmanuel Levite

critiqué par Emmanuel levite - (27 ans)

Un livre de réflexion à lire absolument

10 etoiles
À la fois très riche et complexe, la langue Française se présente comme l'une des plus belles langues parlées. Toutefois, sa beauté mêlée à sa complexité, peut également être cause de grande mécompréhension. Certains mots et expressions, dévoilant subtilement une interprétation qui contraste totalement celle théorique connue, il devient très difficile après constat fait, de...

couverture

Renforcer l'immunité du corps, du cœur et de l'esprit de Sophie Gauroy, Margot Le Berre, Tal Schaller

critiqué par CC.RIDER - (62 ans)

Une démarche intéressante

9 etoiles
L’épidémie de coronavirus, sa litanie de morts systématiquement annoncée à chaque journal télévisé, son interminable confinement, ses gestes barrière, ses visages masqués et ses regards suspicieux ne peuvent qu’induire peur, crainte pour l’avenir, méfiance généralisée et repli sur soi-même. Trente-trois thérapeutes ont réuni leurs talents et leurs techniques pour proposer une autre alternative. Au lieu...

couverture

Grétry de Suzanne Clercx

critiqué par Alceste - (Liège - 58 ans)

Un musicien dans son époque

10 etoiles
Comment rendre passionnantes la vie et l’oeuvre d’un musicien fort oublié, bien peu joué, et très inscrit dans une époque et dans un style, c’est le défi qu’a relevé et emporté haut la main Mme Suzanne Clercx dans la délicieuse collection « Notre passé » aux couleurs nationales...

couverture

Florilège de liégeoiseries de Paul-Henri Thomsin

critiqué par Catinus - (Liège - 69 ans)

Encore un bijou liégeois

8 etoiles
Après un premier livre sur les truculences de notre parler à savoir les liégeoiseries, en voici un second intitulé « florilège de liégeoiseries ». Au départ, il s’agit de courts dialogues composés de cinq répliques qui furent diffusées sur les ondes de Vivacité, une des radios de la Rtbf. Par ordre alphabétique, Paul-Henri Thomsin s’attarde...

couverture

Pourquoi je lis "Septentrion"de Louis Calaferte de Ludovic Villard

critiqué par Débézed - (Besançon - 73 ans)

"Une singularité littéraire"

8 etoiles
7/ Pourquoi je lis Septentrion de Louis Calaferte Ludovic Villard, connu aussi pour ses interventions dans le monde musical et cinématographique, il chante notamment du rapp sous le pseudonyme de Lucio Bukowski, décrit la passion dévorante pour la littérature que son frère aîné lui a inculquée dès sa plus jeune adolescence. Il a découvert très tôt...

couverture

Pourquoi je lis "Le maître des illusions"de Donna Tartt de Chloé Saffy

critiqué par Débézed - (Besançon - 73 ans)

"La beauté est la terreur"

8 etoiles
10/ Pourquoi je lis Le Maître des illusions de Donna Tartt. Chloé m’a mis dans sa poche dès son introduction, après avoir lu ces quelques mots, j’ai su que je comprendrais très vite son argumentaire, nous sommes du même peuple même si nos goûts peuvent diverger. « Le lecteur vorace sait que l’acte de lire exige...

couverture

Pourquoi je lis "La famille royale"de William T. Vollmann de Frédéric Jaccaud

critiqué par Débézed - (Besançon - 73 ans)

Un paysage de mots comme un tableau

7 etoiles
8/ Pourquoi je lis La Famille royale de William T Vollmann Pour ma deuxième lecture d’un essai de cette belle collection qui rassemble les avis d’auteurs à propos de leur lecture préférée, j’ai découvert cet écrivain suisse grand admirateur du livre fleuve de William T. Vollmann : La Famille royale. Comme j’aurais voulu lire ce texte...

couverture

La Défense et Illustration de la langue française de Joachim Du Bellay

critiqué par Débézed - (Besançon - 73 ans)

La langue belle

8 etoiles
Le 15 février 1549, Joachim Du Bellay adresse à son parent le Cardinal Du Bellay : « La Deffense, et illustration de la Langue Francoyse » un texte qu’il a rédigé dans le but de défendre cette langue vulgaire encore considérée comme une langue populaire à l’usage des gueux. Il précise que son entreprise n’a...

couverture

Manuscrits de 1857-1858, dits "Grundrisse" de Karl Marx

critiqué par Obriansp2 - (49 ans)

Bien.

7 etoiles
Bien. C'est un beau livre écrit il y a cent ans. Donc c'est une première esquisse intéressante. Le livre en français c'est un nom plus long : Introduction générale à la critique de l'économie politique. Un titre passablement long. Le livre a été écrit dix ans avant le capital, donc ce livre est considéré comme...

couverture

Eros capital : Les lois du marché amoureux de François De Smet

critiqué par Colen8 - (78 ans)

L’illusion de l’amour

7 etoiles
Depuis les temps immémoriaux l’échange amoureux s’est fait en sens unique : richesse ou protection accompagnant la domination masculine, consentement sexuel et soumission côté féminin. La modernité marquée par la libération des mœurs, l’émancipation politique et financière des femmes, le recul des pratiques religieuses n’a rien changé à ce que l’anthropologie évalue comme un continuum...

couverture

Confidence au petit-déjeuner de Pascal Vrebos

critiqué par Catinus - (Liège - 69 ans)

Un régal dans le genre

8 etoiles
L’important, pour un journaliste-interviewer, c’est d’avoir un style. Eh bien, c’est le cas pour Pascal Vrebos. Cet ouvrage, publié par la Rtbf, remonte à 1987 à l’époque où l’homme en question travaillait au Boulevard Reyers. Dans une émission « confidence au petit déjeuner », il titillait, dès potron-minet, des « stars « ...

couverture

Homo Biologicus: Comment la biologie explique la nature humaine de Pier Vincenzo Piazza

critiqué par Colen8 - (78 ans)

L’incarnation de l’esprit

9 etoiles
Trente ans d’avancées en neurobiologie ont levé les doutes quant à l’origine de l’esprit pour les philosophes, de l’âme pour les croyants, de la conscience pour les psychanalystes. Le ressenti d’une dualité corps-esprit existe bien mais ne peut avoir d’autre support matériel que le cerveau. Le biologique si longtemps considéré comme déterministe et fixe montre...

couverture

La religion de la laïcité de Joan Wallach Scott

critiqué par Colen8 - (78 ans)

Oxymore apparent

7 etoiles
La notion de laïcité apparue il y a bien longtemps, considérée comme synonyme de ce qui a trait au domaine séculier est encore de nos jours plus proche du religieux qu’on ne veut l’admettre en tout cas dans les pays occidentaux tous de tradition chrétienne. Elle pourrait bien être vue en tant que substitut de...

couverture

Manuel de survie pour les paroisses: Pour une conversion pastorale de Julie Gubbini, James Mallon

critiqué par Emilien Halard - (34 ans)

Les théories du management appliquées aux paroisses catholiques

10 etoiles
« Manuel de survie pour les paroisses » est le livre à la mode au sein de l’Eglise catholique en France, notamment dans les milieux proches du Congrès mission. Son auteur, le père James Mallon, est curé d’une paroisse au Canada anglophone. C’est un prêtre de la génération Jean-Paul II. Il a été ordonné...

couverture

La comédie (in)humaine de Nicolas Bouzou, Julia de Funès

critiqué par Falgo - (Lentilly - 80 ans)

L'entreprise revisitée

10 etoiles
Dans ce livre un économiste (Bouzou) et une philosophe (Funés) unissent leurs savoirs, expériences et perceptions pour redonner un sens à l'existence, l'organisation et la direction des entreprises. Nettement libéral, ce livre part de plusieurs définitions et postulats: - les erreurs de direction des entreprises, que les auteurs constatent, ne sont pas une fatalité du capitalisme, -...

couverture

La vie des fourmis de Maurice Maeterlinck

critiqué par Débézed - (Besançon - 73 ans)

Une réputation à refaire

8 etoiles
Pour clore la trilogie qu’il a consacrée aux insectes vivant en société organisée, Maurice Maeterlinck, après avoir étudié la vie des abeilles et des termites, s’est intéressé à celle des fourmis qui est encore beaucoup plus complexe car il existe une diversité énorme de fourmis très différentes d’une espèce à l’autre, vivant selon des principes,...

couverture

Les émotions cachées des plantes de Didier Van Cauwelaert

critiqué par Ravenbac - (Reims - 54 ans)

Passionnant

6 etoiles
Les plantes sont capables par les moyens les plus extraordinaires comme les plus simples de transmettre ce qu'elles ressentent. Elles se défendent, elles attaquent, elles nouent des alliances, elles chassent, elles rusent, elles draguent, elles communiquent à distance leurs peurs, leurs souffrances et leur joie. Les Émotions cachées des plantes s’attache à décrire les vérités...

couverture

Technopoly: Comment la technologie détruit la culture de Neil Postman

critiqué par Cyclo - (Bordeaux - 74 ans)

technologie et sens de la vie

10 etoiles
La publication originale de ce livre date de 1992, donc à une époque où internet ne faisait que balbutier et où l’ordinateur portable était en passe de se développer à une allure exponentielle. On était entré, selon l’auteur, dans l’ère de la "Technopoly", Postman étant très sensible aux effets de saturation liés à son usage,...

couverture

L'étreinte à l'orientale (1950) de Docteur Sénancourt

critiqué par JeFpissard - (65 ans)

Pour du sexe plaisir féminin, sans risque

10 etoiles
Quand des femmes éduquantes initient les garçons... Vous voici à quelques secondes de lire l'ouvrage du docteur Sénancourt. Comme vous, je ne le connaissais pas avant qu'il ne s'affirme à moi sur un étal de brocante quelque part en France. Je me suis arrêté, l'ai pris, l'ai feuilleté et l'ai acheté au vendeur. Je l'ai trouvé...

couverture

Je ne reverrai plus le monde : Textes de prison de Ahmet Altan

critiqué par Nathavh - (55 ans)

Indispensable

10 etoiles
Ahmet Altan, romancier, essayiste, journaliste, rédacteur en chef au quotidien turc "Taraf" a été arrêté le 15/07/16. Condamné dans un premier temps à perpétuité pour tentative de putsch, il sera enfermé 1138 jours dans les quartiers de Haute Sécurité des geôles turques avec enfin ce 4 novembre 2019 un arrêt de la Haute Cour...

couverture

Tison ardent de Thibaut Tekla

critiqué par Emilien Halard - (34 ans)

La fascinante autobiographie spirituelle d’un de nos contemporains

10 etoiles
« Tison ardent » est l’autobiographie spirituelle de Thibaut Tekla, un homme de 33 ans né de parents athées. Son récit est passionnant. Tout d’abord, son histoire paraît se dérouler devant les yeux des lecteurs, tant sa toile de fond nous est encore familière : qu’il s’agisse de l’interdiction des signes religieux à l’école en...

couverture

Mes bien chères soeurs de Chloé Delaume

critiqué par Nathavh - (55 ans)

Mas biens chères soeurs

9 etoiles
Le nombre de féminicides ne fait qu'augmenter et on a l'impression que rien ne se passe, que c'est l'inertie dans ce domaine. Savez-vous qu'en France une femme sur dix est sujette à des violences conjugales ? Que ce pays détient le record de ventes de make-up, fond de teint et anti-cerne couvrant ? Cela interpelle. Choquée...

couverture

Etre maire en Béarn : Du seigneur à l'entrepreneur de Colette Moreux

critiqué par Falgo - (Lentilly - 80 ans)

Regard acéré sur l'évolution de la ruralité française

10 etoiles
Sociologue franco-québécoise, Colette Moreux a atterri à l'Université de Pau. Elle a utilisé ce poste pour effectuer une étude sociologique de la mairie d'une commune proche, surnommée Labarthe, pendant plusieurs mandats de deux maires différents. Elle y a découvert que le premier maire, Sébastien, (1965-1977) a poursuivi dans le village la tradition issue directement du Moyen-Âge....

couverture

Les cinq stades de l'effondrement de Dmitry Orlov

critiqué par Vince92 - (Zürich - 42 ans)

Typologie de l’effondrement

4 etoiles
La collapsologie est cette méta-science qui étudie la possibilité de l’effondrement de notre civilisation dans les années ou les décennies qui viennent. Récemment mis à la mode en France avec des auteurs comme Pablo Servigne, mais aussi des activistes comme Greta Thurnberg, les théories de l’effondrement les plus populaires semblent aujourd’hui prendre comme origine l’accélération...

couverture

La marche qui soigne de Jacques-Alain Lachant

critiqué par CC.RIDER - (62 ans)

Psychosomatique

6 etoiles
Si, comme le dit la chanson, la meilleure façon de marcher consiste à mettre un pied devant l’autre, on constate qu’il y en a presque autant que d’êtres humains et que chaque démarche est aussi personnelle qu’une signature ou une empreinte digitale. Mais, pour l’auteur, certaines marches sont légères, équilibrées et bienfaisantes, alors que d’autres...

couverture

Un village sous influence. Ou l'école de la délinquance de nos élus de Nicolas Tavernier

critiqué par Falgo - (Lentilly - 80 ans)

Témoignage fort et à contre courant

10 etoiles
Photographe de presse de son métier, Nicolas Tavernier a été conseiller municipal de son village (Avilly-Saint-Léonard, Oise). Å ce titre il a connu de multiples affaires dans sa commune et dans les instances fédératives et rencontré de nombreux politiques. Il fait de tous ces événements un récit circonstancié, précis et argumenté. Étonnamment, il cite les...

couverture

Les dons précieux de la nature de Jean-Marie Pelt

critiqué par CC.RIDER - (62 ans)

Nous n'avons qu'une seule Terre

8 etoiles
La Nature est généreuse, elle donne sans compter. On peut avoir l’impression que ses ressources sont inépuisables. Mais la rapacité de l’humanité, son inconscience, son exploitation effrénée de ses biens, ont changé la donne. Il est impossible d’exploiter de manière illimitée une planète limitée. Cela tombe sous le simple bon sens, lequel devrait être unanimement...

couverture

Réussir sa vie : Du premier coup de Yves Cusset

critiqué par Falgo - (Lentilly - 80 ans)

Prétentieux, bavard et à la mode

1 etoiles
Ayant entendu Yves Cusset s'exprimer sur France Inter, j'ai été intéressé par ses propos et me suis procuré son livre. Déception majeure. Quand quelqu'un prétend apporter le bonheur et la satisfaction de soi à d'autres, je m'attends à un texte dense,fouillé, nourri. Or je trouve - dans une bonne présentation: alerte! - un ramassis de...

couverture

Au coeur du Kremlin de Vladimir Fédorovski

critiqué par CC.RIDER - (62 ans)

La saga des tsars rouges

9 etoiles
Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur les arcanes du pouvoir russe depuis la sanglante dictature de Staline jusqu’aux finesses de joueur d’échecs de Poutine se trouve dans ce livre. Au tsar rouge succéda le rondouillard et roublard Khrouchtchev. Les affaires d’espionnage (Vasall, Profumo, Dejean, Penkovski) se succédèrent avec des succès retentissants côté...

couverture

L'Ere du clash de Christian Salmon

critiqué par Colen8 - (78 ans)

Ô Démocratie, te voici bien malade

8 etoiles
Le clash en politique se résume à faire du grand n’importe quoi en échange d’un buzz permanent sur les réseaux sociaux relayés par des armées de partisans suivant aveuglément leur chef de file. C’est ce que montre si bien l’irruption du dernier hôte de la Maison Blanche tel un clown de la télé-réalité dont il...

couverture

Parler croquant de Claude Duneton

critiqué par Alceste - (Liège - 58 ans)

La langue française sur la sellette

6 etoiles
« Imposture historico-politique », « langue de bourgeois, qui oblige à penser bourgeois », « langage d’archevêque », voilà les accusations que Duneton profère à l’endroit de la langue française dans son état actuel (celui de 1973, date d’édition de l’ouvrage), qui font un peu mal au cœur quand on aime sa langue maternelle, mais...

couverture

Mémoires d'un maire : Loches. passionnément de Jean-Jacques Descamps

critiqué par Falgo - (Lentilly - 80 ans)

Témoignage authentique

8 etoiles
Député, Secrétaire d'Etat dans un gouvernement Chirac, maire de Loches pendant 19 ans, Jean-Jacques Descamps livre ses mémoires politiques, peu consacrées à ses autres fonctions et essentiellement tournées vers celles de maire. Il en tire un bilan mitigé, fondé sur cette longue expérience de terrain. Enthousiaste, lorsqu'il évoque ses réussites et la transformation de sa...

couverture

Jeux finis, jeux infinis - Le pari métaphysique du joueur de James P. Carse

critiqué par Lobe - (Montpellier - 25 ans)

Let us play, let us possibility

9 etoiles
« Jeux finis, jeux infinis - Le pari métaphysique du joueur » est paru en 1987, et a été traduit dans la foulée. Son auteur, James P. Carse, est un universitaire américain spécialiste de l’histoire des religions. Comme ce livre, je l’ai beaucoup aimé, je l’ai immédiatement passé à une amie, et ne l’ai...

couverture

La puissance de l'espoir : Injustices & antidotes de Bleri Lleshi

critiqué par Nathavh - (55 ans)

Espoir

7 etoiles
La vie réserve parfois des surprises. Now Future dont je vous ai parlé récemment voir article , m'a proposé cette lecture alors que j'étais aux Etats-Unis. Je venais de visiter la ville d'Atlanta , ville d'origine de Martin Luther King et le musée des droits civiques "The Lorraine Motel" à Memphis. Il...

couverture

Chaque mot est un oiseau à qui on apprend à chanter de Daniel Tammet

critiqué par Eric Eliès - (46 ans)

Comment les langues façonnent notre rapport au monde

8 etoiles
Daniel Tammet est l’auteur mondialement connu de " Je suis né un jour bleu " dans lequel il révélait, avec sensibilité et clarté, les mécanismes singuliers de son autisme savant et de sa synesthésie, qui lui fait percevoir les nombres comme des entités autonomes aussi signifiantes (par exemple la tristesse spleenétique du 6) que les...

couverture

Les dames de l'Elysée de Lynda Maache, Bertrand Meyer-Stabley

critiqué par Débézed - (Besançon - 73 ans)

La vie de "Château"

7 etoiles
On les dénomme souvent « First lady » comme si en France il n’existait aucune expression pour définir ces femmes qui sont les épouses ou les compagnes de ceux qui ont élus à la présidence de la République. Effectivement, leur statut n’est absolument pas défini, elles sont de simples épouses ou compagnes mais entrent par...

couverture

JFK 11 Septembre : 50 ans de manipulations de Laurent Guyénot

critiqué par Le rat des champs - (70 ans)

Rendre justice au président assassiné

10 etoiles
L'assassinat de John Kennedy en 1963 est un des événements majeurs de l'histoire de la fin du vingtième siècle, un de ceux qui ont le plus profondément modifié le destin du monde. Il ne fait aucun doute, pour tous ceux qui se sont un tant soit peu intéressés à ce drame, qu'Oswald était un agent...

couverture

L'origine du monde - Histoire d'un tableau de Gustave Courbet de Thierry Savatier

critiqué par Débézed - (Besançon - 73 ans)

Les mystères de l'Origine

8 etoiles
A l’occasion du deux centième anniversaire de la naissance de Gustave Courbet, les Editions Bartillat rééditent le livre de Thierry Savatier consacré au tableau de Courbet qui fit tellement scandale : « L’origine du monde ». si le tableau fit couler beaucoup d’encre et de salive, s’il généra bien des émotions et suscita moult curiosités,...

couverture

Récidive : 1938 de Michaël Foessel

critiqué par Colen8 - (78 ans)

A méditer

8 etoiles
Au gré de consultations des archives numérisées de la presse quotidienne et hebdomadaire(1) le philosophe Michaël Fœssel s’est plongé dans celles de 1938. Cette année qui aura été doublement fatidique lui a semblé receler d’étranges analogies avec 2018. A l’extérieur le fascisme violent d’Hitler s’impose en Europe : Anschluss, invasion de la Tchécoslovaquie, accords de...

couverture

L'archipel français de Jérôme Fourquet

critiqué par Falgo - (Lentilly - 80 ans)

Fondamental, pour comprendre le présent et appréhender l'avenir de la France

10 etoiles
Directeur à l'Institut Français d'Opinion Publique, Jérôme Fourquet a réuni 20 ans de sondages d'opinion, d'observation de la vie politique et de réflexions pour nourrir cet ouvrage. Il repose sur une thèse: la vie politique française a longtemps été conduite par la prééminence de la matrice catholique. Celle-ci s'écroulant, tout le panorama en est chamboulé....

couverture

La Haine de Gérard Davet, Fabrice Lhomme

critiqué par Falgo - (Lentilly - 80 ans)

Immense Désolation

3 etoiles
J'ai éprouvé une immense désolation à la lecture de ce livre. Il est vrai que ce sentiment n'est pas né avec elle, il date de nombreuses années. Mais elle l'a ravivé comme le sel sur une blessure. Je vais tenter de m'en expliquer en prenant trois points de vue différents. Premièrement ce livre retrace les évolutions...

couverture

L'erreur est humaine. Aux frontières de la rationalité de Vincent Berthet

critiqué par Colen8 - (78 ans)

La raison n’a pas toujours raison

8 etoiles
La rationalité humaine remise en question par les sciences cognitives bouscule les théories admises jusqu’à présent dans pas mal de disciplines : sociologie, économie, finance, science politique, psychologie, marketing. Elle invite les décisionnaires à revoir leurs approches, à adapter leurs modèles numériques en tenant compte de comportements individuels ou collectifs mieux identifiés dorénavant. La rationalité...

couverture

Les crues de la Seine de Bernard Corbel

critiqué par CHALOT - (72 ans)

une oeuvre didactique passionnante

9 etoiles
« Les crues de la Seine » livre de Bernard Corbel éditions Abordables 175 pages et des annexes février 2019 IL FAUT SAVOIR, PREVENIR ET AGIR Bernard Corbel, ingénieur hydraulicien à la retraite a écrit plusieurs ouvrages différents, celui-ci étant directement lié à son champ de compétences et à une problématique qui nous concerne toutes et tous : la question des crues de la...

couverture

Grammaire de l'imagination de Gianni Rodari

critiqué par Alceste - (Liège - 58 ans)

Trésor de techniques d'écriture

7 etoiles
Titre austère, intrigant aussi, dans la mesure où l’on se demande s’il est possible de mettre en préceptes les ressorts de l’imagination, mais on est loin d’un manuel raisonné et méthodique destiné à un usage professionnel. L’auteur nous propose plutôt un récit, une promenade au gré des différentes activités...

couverture

Ce que je crois de Jean Rostand

critiqué par Eric Eliès - (46 ans)

Considérations d'un biologiste sur notre finitude, en tant qu'individu et espèce

9 etoiles
Ce petit livre de Jean Rostand est l’un des premiers publiés dans la petite collection « Ce que je crois », qui fut lancée dans les années 50 par Bernard Grasset pour permettre à des intellectuels de présenter au grand public, sur une centaine de pages à chaque fois, l’état de leurs doutes et de...

couverture

Sale temps pour les allemands : Itinéraire de Werner Schneider, prisonnier de guerre allemand en France (1945-1947) de Christine Schneider

critiqué par CHALOT - (72 ans)

à lire ABSOLUMENT

10 etoiles
« Sale temps pour les Allemands » itinéraire de Werner Schneider, prisonnier de guerre allemand en France (1945-1947) livre écrit par Christine Schneidet éditions Lucien Souny 207 pages, novembre 2018 une page d'histoire à connaître Certaines pages de notre histoire portant sur la fin de la deuxième guerre mondiale sont connues, elles reflètent la vérité, malheureusement.... On connaissait les liquidations sommaires, l'histoire peu...

couverture

Repenser la croissance économique de Philippe Aghion

critiqué par Falgo - (Lentilly - 80 ans)

Comprendre et prévoir

10 etoiles
Texte de sa leçon inaugurale au Collège de France, ce petit livre résume le parcours intellectuel et l'aboutissement d'une vie de recherche et d'enseignement. Économiste, formé par le Prix Nobel Jean Tirolle, Philippe Aghion a continuellement fondé son travail sur un aller-retour entre théorie et empirisme.Son objectif est de comprendre et faire comprendre les conditions...

couverture

Bridge of Words: Esperanto and the Dream of a Universal Language de Esther Schor

critiqué par Elya - (Savoie - Dauphiné - Ardèche - 30 ans)

Histoire parcellaire de l'espéranto, la langue et sa communauté

6 etoiles
Je suis malheureusement passée à côté de la lecture de cet ouvrage. Malheureusement, car les ouvrages sur le sujet - l'histoire d'une langue inventée pour des motivations égalitaires et pacifiques, qui a su se répandre à travers les cinq continents et qui est aujourd'hui utilisée quotidiennement par des centaines ou milliers de personnes - sont...