En avant la moujik ! de San-Antonio

En avant la moujik ! de San-Antonio

Catégorie(s) : Littérature => Francophone , Littérature => Policiers et thrillers

Critiqué par Bookivore, le 8 septembre 2011 (MENUCOURT, Inscrit le 25 juin 2006, 35 ans)
La note : 10 étoiles
Moyenne des notes : 7 étoiles (basée sur 2 avis)
Cote pondérée : 4 étoiles (39 862ème position).
Visites : 2 391 

Da, da, da !

Sorti en 1969, "En Avant La Moujik" est un volume des "San-Antonio" du regretté Frédéric Dard mort 30 ans plus tard. C'est probablement un des meilleurs opus de la série, une aventure qui nous fait voyager jusque dans des étendues désertes, désolées, blanches, glaciales, enneigées...la Sibérie !
Chose amusante qui reviendra par la suite dans "Un Os Dans La Noce" : le commissaire Antoine San-Antonio, dès le début, se marie. Avec Natacha Bofstrogonoff (quel nom !), une jeune femme russe, soviétique donc (on est en 1969, l'U.R.S.S. et la guerre froide sont de rigueur), aussi belle qu'un camion-poubelle surchargé, grosse comme deux Béruriers obèses, aussi c*nne qu'une marmite en fonte cabossée, et accessoirement fifille d'un professeur émérite ayant inventé quelque chose que les services secrets françouzes aimeraient bien avoir. Mariage truqué (ce que la Natacha ne sait pas et ne doit pas savoir), donc, et nuit de noces censée se passer à Moscou, pour obtenir du père sa collaboration.
Oui, mais voilà, de la nuit de noces où la Natacha se fera 'oblitérer' par Béru, dans le noir, au lieu d'un San-Antonio soulagé, au voyage de noces, rien ne se passera comme prévu !

Dans l'ensemble, un excellentissime cru, délirant, vraiment hilarant, mais l'élément policier n'est pas à négliger. Un livre que les amateurs de la série se doivent de lire, donc !

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

  San-Antonio

Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Soporifique.

3 étoiles

Critique de Obriansp2 (, Inscrit le 28 mars 2010, 48 ans) - 28 janvier 2017

Comme c'est soporifique. Des phrases et des phrases pour ne rien dire. C'est du non sens certes du second degré certes mais on se lasse rapidement on n'arrive pas à suivre sérieusement, on lit au second degré, comme c'est facile à chaque scène on attend une explication de textes qui va durer une page complète une histoire simpliste pis après on retourne à l'histoire. Les russes les cosaques, on y retrouve tous les termes possibles pour les désigner. Pis la femme sans âme complètement mise à l'écart. L'homme se marie avec cette russe après ils traversent toute la Russie jusqu'à la page deux cent, qui annonce la fin du roman.

Forums: En avant la moujik !

Il n'y a pas encore de discussion autour de "En avant la moujik !".