Littérature => Anglophone (5820 livres critiqués)



couverture

Le diable en personne de Peter Farris

critiqué par Jfp - (La Selle en Hermoy (Loiret) - 74 ans)

destins broyés

10 etoiles
Un polar magistral, mettant aux prises deux personnes, qui se sont rencontrées par le plus grand des hasards mais partagent un même destin que la vie a brisé. Le contexte est violent, celui d’une humanité uniquement intéressée par la satisfaction immédiate de ses besoins personnels, qu’il s’agisse de sexe, d’argent ou de pouvoir. Peter Farris,...

couverture

Le fracas et le silence de Cory L. Anderson

critiqué par Pascale Ew. - (55 ans)

Page-turner

9 etoiles
Jack Dahl, dix-sept ans, découvre un jour sa maman pendue au plafond. Elle était dépressive, accro aux médicaments et ne prenait plus soin de ses enfants depuis longtemps. Quant au père, il est en prison pour braquage. Jack va alors tout faire pour protéger son petit frère Matty de toutes les catastrophes qui leur tombent...

couverture

Dérive des âmes et des continents de Shubhangi Swarup

critiqué par Jfp - (La Selle en Hermoy (Loiret) - 74 ans)

chef-d'œuvre ou grand bazar?

6 etoiles
Chef-d’œuvre ou grand bazar ? J’avoue être dans l’expectative une fois achevée la lecture de cette saga monumentale brassant le temps et l’espace à la lumière des connaissances géologiques les plus récentes. Formation des montagnes, des failles sous-marines et terrestres, tsunamis, sont vus à travers le destin de quelques personnages vivant aux confins de l’Himalaya,...

couverture

Le corbeau de Noël de Anne Perry

critiqué par Koolasuchus - (Laon - 33 ans)

Un corbeau qui manque de plumes

5 etoiles
Quand Clementine, sa meilleure amie, lui apprend qu'elle va épouser Seth Marlowe, un homme pieux mais intransigeant et désagréable, Celia Hooper est assez peu ravie par cette nouvelle. La situation va d'ailleurs très vite s'envenimer lorsque Seth Marlowe accuse Celia de lui avoir envoyé une lettre anonyme l'accusant de la mort de sa première femme...

couverture

Dashiell Hammett : une vie de Diane Johnson

critiqué par Falgo - (Lentilly - 83 ans)

Très (trop?) détaillée

8 etoiles
Dashiell Hammett (La faucon maltais et Sam Spade) est cet immense écrivain américain, créateur du roman noir, dont les livres sont bien critiqués sur ce site. Sa biographe a eu accès à une documentation impressionnante à la fois publique et privée et s'est entretenue avec Lilian Hellman, la dernière compagne de Hammett. Elle commence ce...

couverture

Le Ministère du Bonheur Suprême de Arundhati Roy

critiqué par Tistou - (66 ans)

D’Old Dehli au Cachemire

6 etoiles
Etonnant comme une Keralaise – Arundhati Roy est née à Shillong, au Nord-Est de l’Inde mais a été élevée au Kerala - tout au sud de l’Inde, se sent concernée par cette situation plus que malsaine de l’Etat du Cachemire, au nord de l’Inde, aux confins de l’Himalaya. Dans un essai publié 2 ans après <i>Le...

couverture

Les Fugitifs de l'Alder Gulch de Ernest Haycox

critiqué par Sundernono - (Nice - 39 ans)

Un excellent Western

9 etoiles
Quatrième de couverture : « Au milieu des années 1800, un couple improbable s’enfuit pour rejoindre le nouvel eldorado de la vallée de l’Alder Gulch, dans le Montana, où des milliers de chercheurs d’or s’aventurent pour faire fortune. Jeff Pierce est traqué par le frère de l’homme qu’il a tué. Sa compagne de route, Diana Castle,...

couverture

Neige sur Ballyglass House de John Banville

critiqué par Poet75 - (Paris - 66 ans)

Comme un bon Agatha Christie

8 etoiles
Les mots employés par John Banville pour parler de ce que fut l’Église d’Irlande jusqu’à une époque récente cognent fort. « L’Église fut notre goulag ! », dit-il ainsi dans une interview donnée à l’hebdomadaire L’Express. Et comment ne pas agréer, tant ce que l’on a appris sur les méthodes employées par les ecclésiastiques et...

couverture

La ville des incendiaires de Hala Alyan

critiqué par CC.RIDER - (64 ans)

Une vie de famille

7 etoiles
À la fin des années 70, Mazna la Syrienne et Idris le Libanais ont dû quitter leurs pays pour aller s’établir aux Etats-Unis. Le couple s’est installé dans une petite ville californienne. Idris est devenu chirurgien cardiaque. Mazna a dû peu à peu abandonner son rêve de devenir actrice pour élever leurs trois enfants. Quarante...

couverture

Ma vie de cafard de Joyce Carol Oates

critiqué par Monocle - (tournai - 63 ans)

Un des meilleurs Oates

9 etoiles
MA VIE DE CAFARD de Joyce Carol Oates "Points 2021 - traduit de l'anglais US 2020" 456 pages En Novembre 1991, Violet Rue a douze ans. Une petite fille timide qui vit avec ses sœurs et ses frères, de grands adolescents turbulents. Ils vivent près des chutes du Niagara si...

couverture

Les hommes ont peur de la lumière de Douglas Kennedy

critiqué par Pascale Ew. - (55 ans)

Rien ne justifie la violence

9 etoiles
Douglas Kennedy ne nous avait pas habitués à des romans aussi engagés (ou alors, je ne l’ai pas remarqué). Brendan en est réduit à être chauffeur Uber suite à son licenciement en tant que responsable de ventes dans une société et malgré son diplôme d’ingénieur en électricité. Il a toujours obéi aux injonctions de son père...

couverture

Shirley de Charlotte Brontë

critiqué par Monocle - (tournai - 63 ans)

Caroline et Shirley

7 etoiles
SHIRLEY de Charlotte Brontë "Feuilletons du "National" 1850 traduit de l'anglais 1849, 700 pages L'histoire se déroule dans le Yorkshire en pleine guerre Napoléonienne. L'industrie naissante se paralyse faute de pouvoir commercer avec le continent et la misère s’accroît dans les classes sociales les plus faibles. Les personnages principaux sont...

couverture

Si le soleil se dérobe de Nicole Dennis-Benn

critiqué par Débézed - (Besançon - 75 ans)

Le mirage de l'exil

8 etoiles
A Pennyfield dans un des quartiers parmi les plus pauvres de Kingston, Patsy travaille comme secrétaire pour élever sa fille en lui donnant la meilleure instruction possible et subvenir au besoin de sa mère qui a tout plaqué pour se consacrer à la religion. Ses revenus ne suffisant plus à payer une bonne « lékol...

couverture

Le chat noir et autres nouvelles de Edgar Allan Poe, Dominique Marquet (Dessin)

critiqué par Monocle - (tournai - 63 ans)

L'oeil de Caïn

8 etoiles
LE CHAT NOIR de Edgar Poe "Journal de Paris 1853, traduit par Baudelaire du titre « The Black Cat » 1843" 90. pages Le Chat Noir a été introduit dans un recueil de nouvelles, mais je ne développerai que son texte principal. Edgar Poe est né en 1807 et a quitté le monde...

couverture

Les oubliés de John Grisham

critiqué par Jfp - (La Selle en Hermoy (Loiret) - 74 ans)

los olvidados

10 etoiles
Les oubliés, ce sont ces prisonniers, victimes d’une erreur judiciaire mais condamnés à croupir dans une prison américaine, sans aucune aide pour prouver leur innocence car dépourvus de moyens financiers et abandonnés par leurs proches. Pour certains, c’est également une mort programmée qui les attend dans les états (tels l’Alabama ou la Floride) où la...

couverture

Bangkok Déluge de Pitchaya Sudbanthad

critiqué par Pascale Ew. - (55 ans)

Déroutant !

5 etoiles
L’auteur nous fait passer par différentes périodes (du passé au futur) et différents personnages qui vivent à Bangkok. Il nous rend témoin de tranches de vie de personnages qui ont parfois un lien les uns avec les autres ou un lien avec une maison. Cependant, il ne spécifie jamais en quelle année se déroule l’histoire...

couverture

Des nouvelles du monde de Paulette Jiles

critiqué par Ludmilla - (Chaville - 67 ans)

Excellent !

9 etoiles
Texas, hiver 1870. Le capitaine Kidd, 71 ans, « avait exercé le métier d’imprimeur jusqu’à ce que la guerre lui prenne sa presse et tout le reste ». Il gagne maintenant sa vie en allant de ville en ville lire « les nouvelles du monde » en évitant les sujets de politique locale. Un soir, on...

couverture

Poursuite de Joyce Carol Oates

critiqué par Monocle - (tournai - 63 ans)

Les souvenirs refoulés

7 etoiles
Abby et Willem se marient. Tous deux proviennent d'horizons différents. Lui fils d'une famille méthodiste qui vit une foi austère et elle... justement on ne sait pas grand chose. Elle se fait appeler Abby mais ce n'est pas son vrai nom, elle dit ne pas avoir de famille, bref, ...

couverture

Santa muerte de Gabino Iglesias

critiqué par Sundernono - (Nice - 39 ans)

Santa Muerte protegeme

7 etoiles
« Austin, Texas. Tu t'appelles Fernando, et tu es mexicain. Immigré clandestin. Profession ? Dealer. Un beau jour... Non, oublie " beau ". Un jour, donc, tu es enlevé par les membres d'un gang méchamment tatoués qui ont aussi capturé ton pote Nestor. Pas ton meilleur souvenir, ça : tu dois les regarder le torturer...

couverture

Dernière nuit à Soho de Fiona Mozley

critiqué par CC.RIDER - (64 ans)

Obsolescence

6 etoiles
De nos jours, dans le célèbre mais quelque peu louche quartier londonien de Soho, un vieil immeuble avec un restaurant « français », « Des Sables », avec sa spécialité d’escargots de Bourgogne, un pub, lieu de rattachement de la plupart des personnages, une maison close où travaillent Precious et Tabitha qui vivent et habitent ensemble au dernier étage...

couverture

Jimmy Bluefeather de Kim Heacox

critiqué par Lejak - (Metz - 48 ans)

Epopée d'un vieil autochtone en Alaska

8 etoiles
Alaska, époque moderne. Un vieil homme du nom de Keb Wisting, "le vieux Keb", attend que la grande faucheuse vienne le chercher après une vie bien remplie. Tous ses amis sont déjà partis, sa femme aussi. Il se réfugie dans ses rêves et pense au passé. Mais il n'en demeure pas moins une légende vivante tant...

couverture

Oppenheimer de Aaron Tucker

critiqué par Lejak - (Metz - 48 ans)

Dans la tête d'Oppenheimer

9 etoiles
En ces temps de commémoration de août 1945 (Hiroshima et Nagasaki), quoi de plus pertinent qu'un roman sur Oppenheimer, l'inventeur de "la bombe" ? Il ne s'agit ici ni d'un roman historique, ni d'une biographie, mais d'une œuvre singulière. Pour un premier roman, Aaron Tucker nous surprend à nous partager les "pensées" d'Oppenheimer. Bien sûr tout...

couverture

Celui qui veille de Louise Erdrich, Sarah Gurcel

critiqué par Saint Jean-Baptiste - (Ottignies - 87 ans)

La vie d’un peuple en voie de disparition

8 etoiles
Louise Erdrich nous raconte la vie des Indiens dans une réserve du Dakota du Nord dans les années 50 du siècle dernier. Les personnages du livre sont les représentants emblématiques de cette communauté. On y rencontre des anciens qui parlent encore leur langue originelle et qui se souviennent de leurs ancêtres héros des luttes contre...

couverture

Le plus dangereux des jeux de Richard Connell

critiqué par Septularisen - (Luxembourg - 55 ans)

«LES CHASSES DU COMTE ZAROFF»

8 etoiles
Au milieu de la mer des Caraïbes, le grand chasseur américain Sanger Rainsford fait route vers Rio de Janeiro, en compagnie de son ami Whitney, pour une nouvelle partie de chasse. En pleine nuit noire, au large de l'île de Ship Track surnommée «Le piège à bateaux», il tombe bêtement (les «Jeun’s» d’aujourd’hui diraient comme...

couverture

Briseurs de coeur de Marie Chabin, Helen Cox

critiqué par Koolasuchus - (Laon - 33 ans)

Vernis et stylo-plume

6 etoiles
Bibliothécaire à l'université de York, Kitt Hartley mène une vie tranquille partagée entre son métier, ses livres, son chat et sa meilleure amie, Evie, jusqu'au jour où la police vient pour l'interroger. En effet, l'ex-petit ami d'Evie a été assassiné et la principale suspecte n'est autre que cette dernière. Bien décidée à prouver son innocence,...

couverture

Trop semblable à l'éclair: Terra Ignota - Livre Premier de Ada Palmer

critiqué par Lobe - (Vaud - 28 ans)

Les choses changent ici, Lecteur

10 etoiles
Ce serait dommage que ce premier tome de la série de romans d'Ada Palmer ne soit pas critiqué sur CL : Terra Ignota est rien de moins qu'un des phénomènes de la SF contemporaine. Trop semblable à l’éclair, le premier roman d’Ada Palmer paru en 2016 aux États-Unis, commence sur notre bonne vieille Terre, encore plus...

couverture

Ni vu ni connu de Jeffrey Archer

critiqué par Darius - (Bruxelles - - ans)

Pas terrible..

4 etoiles
Warwick, tout juste nommé brigadier, doit démanteler un trafic de drogue. Il est sur le point de se marier avec Beth. Son père Julian et sa sœur Grâce sont avocats . Sa sœur vit avec une femme Clare - je le dis car c’est devenu une mode de se croire obligé d’accoupler 2 hommes ou...

couverture

Une année à Venise de Lauren Elkin

critiqué par Pacmann - (Tamise - 57 ans)

La ville flottante

6 etoiles
Lorsque Catherine Parrish décide de quitter New York pour quelques mois pour Venise où elle est censée faire des recherches pour sa thèse en histoire de l'art, elle pense surtout faire le point avant son mariage programmé avec Charles, jeune homme bien sous tous rapports, mais dont elle connaît trop bien les contours, sans que...

couverture

La fureur des hommes de Charles O. Locke

critiqué par GiLau - (Annecy - 60 ans)

La violence de l'Ouest

7 etoiles
"Avant d'être l'un des très grands westerns de Henry Hathaway, l'un des plus adultes des années 1950, La Fureur des hommes est un roman particulièrement original qui multiplie les points de vue et les narrateurs - journal intime, lettres -, ce qui nous vaut un récit âpre, dense et mémorable, "aussi sombre et dépouillé qu'une...

couverture

Le dernier homme de Mary Shelley

critiqué par Koolasuchus - (Laon - 33 ans)

Un roman long et un peu lourd

4 etoiles
En l'an 2100, Lionel Verney est désormais le dernier homme sur Terre. Dans ce roman, il livre ainsi le récit de sa vie, de son enfance quasi sauvage en Écosse en passant par ses années heureuses quand il était entouré par les gens qu'il aime jusqu'à sa triste solitude dans un monde désolé, ravagé par...

couverture

Les Clowns sacrés de Tony Hillerman

critiqué par Tistou - (66 ans)

11ème opus de Tony Hillerman

8 etoiles
Tony Hillerman est un auteur de polar ethnique, centré sur les Navajos et les Hopis (Sud-Ouest des USA, entre Nouveau-Mexique et Arizona), qui, entre 1970 et 2006 a publié 18 ouvrages qui constituent un tout, une suite, avec pour protagonistes principaux Joe Leaphorn, puis Jim Chee, tous deux de la Police Tribale Navajo. Les trois premiers...

couverture

Le silence des repentis de Kimi Cunningham Grant

critiqué par Monocle - (tournai - 63 ans)

Une belle histoire

9 etoiles
Cooper et sa fille de huit ans, Finch, vivent en reclus dans un cabane au nord des Appalaches si chères à Ron Rash. Loin de tout sauf d'un voisin curieux qui semble passer sa vie à épier l'homme et la petite fille. L’étrange voisin se nomme Scotland et ne se promène jamais sans une carabine...

couverture

Ce rêve bleu de Liz Braswell

critiqué par Koolasuchus - (Laon - 33 ans)

A genoux, prosternez-vous

6 etoiles
Je pense que bien rares sont les personnes à n'avoir jamais vu la version d'Aladdin des studios Disney avec son jeune voleur au grand cœur, son vizir assoiffé de pouvoir, son génie bleu et sa princesse bien décidée à ne pas être considérée comme un trophée. Un des moments les plus marquants est bien évidemment...

couverture

La Bibliothèque de Minuit de Matt Haig

critiqué par CHALOT - (74 ans)

conte philosophique de science fiction

9 etoiles
La bibliothèque de minuit roman de Matt Haig mars 2022 409 pages Editions Mazarine Conte philosophique et fantastique Nora Seeds a trente cinq ans et pas d'avenir devant elle. C'est le bilan qu'elle établit. Elle pense avoir tout raté, elle n'a été ni championne olympique en natation, ni star , ni scientifique. Elle est seule, elle n'a plus d'ami ou de fiancé et elle...

couverture

Omerta de R. J. Ellory

critiqué par Clubber14 - (Paris - 42 ans)

De l'importance de ses racines

9 etoiles
Présentation de l'éditeur : Écrivain à la dérive, John Harper vient d'apprendre une nouvelle qui le bouleverse : son père, qu'il n'a jamais connu et croyait mort depuis longtemps, est bel et bien en vie. Il se trouve dans un hôpital de Manhattan où l'on vient de le transporter, à la suite de graves blessures...

couverture

Splendeur et décadence de Katie Castle de Rebecca Campbell

critiqué par Eoliah - (72 ans)

Atouts ou mérite?

5 etoiles
Katie est issue d'un milieu modeste, d'un quartier modeste mais belle et intelligente elle est sans scrupule pour tracer sa route, utilisant tout et tous pour y parvenir. Les portes que son école de stylisme ne lui ouvre pas, elle les force avec ses atouts, son audace.. elle jette son dévolu sur le fils des...

couverture

Le cauchemar d'Innsmouth de Howard Phillips Lovecraft

critiqué par Koolasuchus - (Laon - 33 ans)

Un charmant village

8 etoiles
Robert Olmstead, jeune homme féru de civilisations anciennes, fait un voyage en Nouvelle-Angleterre afin d'en apprendre un peu plus sur l'histoire familiale. Lors de ses trajets, il découvre l'existence d'Innsmouth, un village qui semble inspirer l'effroi et le dégoût aux habitants alentours. Curieux de découvrir cet endroit, Robert décide donc de faire une brève étape...

couverture

American Dirt de Jeanine Cummins

critiqué par Psychééé - (34 ans)

Les migrants au coeur de l'enfer

9 etoiles
American Dirt s’ouvre sur l’assassinat à Acapulco d’une famille entière, à l’exception de Lydia et de son fils Luca, 8 ans, cachés pendant l’attaque. Commence alors une course poursuite haletante de Luca et de sa mère pour échapper au cartel des Jardineros. Celui-ci est dirigé par Javier dit La Lechuza, un client érudit qui s’est...

couverture

La Flèche noire: Une histoire du temps de la guerre des Deux-Roses de Robert Louis Stevenson

critiqué par Vince92 - (Zürich - 45 ans)

Aventures dans l'Angleterre de la Guerre des 2 roses

6 etoiles
La Guerre des deux roses représente une période particulièrement troublée de l'histoire de l'Angleterre: A la fin de la Guerre de Cent Ans deux familles rivales se disputent l'accession au trône. York et Lancastre entraînent seigneurs et féaux à leur suite dans un conflit qui durera trente ans et ravagera de larges portions du territoire...

couverture

La Source au bout du monde de William Morris

critiqué par Fanou03 - (* - 47 ans)

Un roman "néo-arthurien" raffiné et flamboyant

7 etoiles
Dans le royaume des Haults-prés, Rodolphe, un des fils du roi, décide de partir à l'aventure malgré l'interdiction de son père. Le jeune homme, naïf et inexpérimenté, mais d'une grande noblesse de corps comme d'esprit, va découvrir l'existence d'une mystérieuse "source du bout du monde" aux pouvoirs régénérants et va tenter de l'atteindre. Mais il...

couverture

Trois voeux de Liane Moriarty

critiqué par Monocle - (tournai - 63 ans)

Une histoire de triplées.

7 etoiles
Il a fallu vingt ans pour qu'Albin Michel lance la traduction du premier roman de Liane Moriarty. Comme la plupart des premiers jets, il comporte certaines hésitations. Voici donc l'histoire de trois sœurs, triplées : Lyn, Gemma et Pat. Elles ont la trentaine maintenant, deux se ressemblent et une...

couverture

De sang et de rage de Tomi Adeyemi

critiqué par Koolasuchus - (Laon - 33 ans)

Sous la protection d'Oya

6 etoiles
Autrefois, la terre d'Orïsha était baigné de magie jusqu'au jour tragique où le roi Saran l'a fait disparaître, tuant ou asservissant ses pratiquants. Zélie n'était encore qu'une enfant lors de ce moment et vit alors les gardes royaux assassiner sa mère sans qu'elle puisse y faire quoique ce soit. Onze ans après, l'occasion se présente...

couverture

La petite boutique aux poisons de Sarah Penner

critiqué par GiLau - (Annecy - 60 ans)

Une histoire sympathique

6 etoiles
Le thème atypique est attirant mais l'histoire est plutôt cousue de fils blancs, heureusement une dernière page apporte le piquant. Un bon moment tout de même, léger et agréable....

couverture

Celui qui sait de Ian McGuire

critiqué par Jean-Marc - (Vinalmont - 58 ans)

Un bon scénario, mais pas de style...

5 etoiles
Je sors déçu de la lecture de "Celui qui sait"... En effet, le contexte historique est intéressant: les balbutiements, dans les années 1860, à Manchester, de la Fraternité, qui lutte - déjà - pour l'indépendance de l'Irlande du Nord. Les personnages sont intéressants, et la lutte qu'ils vont se livrer promet un beau suspense: le chef de...

couverture

Velvet Was the Night de Silvia Moreno-Garcia

critiqué par Dervla3012 - (17 ans)

Une atmosphère en or mais une intrigue manquant d'étoffe

7 etoiles
De quoi ça parle ? Maite est une jeune femme pour le moins banale : ni belle ni laide, entre deux âges – mais plus proche du second que du premier – pas spécialement douée pour son travail de secrétaire, etc. (elle remplit toutes les cases pour être une héroïne de thriller en somme ; ne...

couverture

Une cathédrale à soi de James Lee Burke

critiqué par Tistou - (66 ans)

23ème opus de la série Dave Robicheaux

9 etoiles
23ème opus mais avec un petit retour en arrière puisque cet opus se place chronologiquement quelques années avant « New Iberia Blues », le 22ème opus. Sans dommage ni pour la lecture de l’un ou de l’autre. C’est certainement l’épisode parmi les 23 qui se rapproche le plus du - monté à l’écran par Bertrand Tavernier...

couverture

La crue: L'épique saga de la famille Caskey de Michael McDowell

critiqué par Jean-Marc - (Vinalmont - 58 ans)

Un excellent roman feuilleton

8 etoiles
Dans la famille Caskey, c'est pire que dans "Dallas"... A Perdido, petite ville de l'Alabama, le fleuve sort de son lit, et c'est la vie de toute une communauté qui est bouleversée. La famille Caskey possède tout ce qui compte à Perdido, et surtout les scieries, qui fournissent les emplois à toute la ville. Après la crue du...

couverture

La fin des hommes de Christina Sweeney-Baird

critiqué par Missef - (57 ans)

Une uchronie particulièrement troublante de réalisme

7 etoiles
Présentation de l'éditeur: 2025, une mystérieuse maladie, baptisée le “Fléau”, se répand dans le monde entier. Elle semble ne toucher que les hommes, et très vite, les fils, les maris et les pères meurent. Tandis qu’une moitié du monde s’écroule, des femmes s’élèvent et réagissent, de l'Écosse à Singapour, de la Russie aux États-Unis. La Dr....

couverture

Circé de Madeline Miller

critiqué par Elko - (Niort - 46 ans)

Pharmakis!

9 etoiles
Circé n’a jamais trouvé sa place parmi les dieux. Elle est méprisée par ses proches qui se moquent de son physique, de son peu de caractère et de la faiblesse de ses pouvoirs. Lorsque par amour elle révèle des aptitudes de sorcière, une nouveauté à même de modifier les rapports de force dans les relations...

couverture

Si l'Histoire m'était contée de Mark Twain

critiqué par Débézed - (Besançon - 75 ans)

Quand l'Histoire accouche de petites histoires

8 etoiles
Dans ce recueil, l’éditeur a choisi de publier cinq textes de Mark Twain, relativement courts et fort différents les uns des autres, réunis par le seul fait qu’ils racontent tous des histoires particulières de la grande Histoire. Des histoires contées qui pourraient appartenir aux « Contes choisis » que j’ai lus il y a déjà...