Je ne suis pas coupable de Agatha Christie

Je ne suis pas coupable de Agatha Christie
(Sad Cypress)

Catégorie(s) : Littérature => Policiers et thrillers

Critiqué par Mademoiselle, le 27 septembre 2004 (Inscrite le 29 mars 2004, 30 ans)
La note : 8 étoiles
Moyenne des notes : 8 étoiles (basée sur 5 avis)
Cote pondérée : 6 étoiles (10 528ème position).
Discussion(s) : 1 (Voir »)
Visites : 5 799  (depuis Novembre 2007)

Tiré par les cheveux mais divertissant

Ce roman est quelque peu tiré par les cheveux. Comme tous les romans d'Agatha Christie me diront certains. Peut-être. Mais c'est un autre débat.

Poirot est appelé au secours pour sauver une jeune femme accusée d'avoir assassiné une jeune fille dont son fiancé était tombé amoureux et qui allait de plus la déshériter. Tout l'accuse. Elle seule avait l'occasion, le moyen, le mobile... Seul Hercule Poirot pouvait découvrir l'incroyable vérité.

Malgré qu'il soit complètement irréaliste, ce roman m'a bien plu. Même si certains éléments sont trop romanesques (enfant caché...), la psychologie des personnages est des plus intéressantes, notamment celle de l'accusée qui se dit coupable car elle avait rêvé de tuer sa rivale. On passe un bon moment en essayant de deviner qui ment et pourquoi. Le mobile m'a personnellement déçue mais chez Agatha Christie ce n'est pas le mobile qui compte le plus mais la façon toujours compliquée par laquelle le meurtre a été commis. Hélas, quand on a lu beaucoup d'Agatha Christie, on commence à connaître les ressorts de ses histoires et on devine plus aisément la vérité.

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Comme quoi les sandwichs, même dans la littérature, c'est à éviter.

8 étoiles

Critique de Incertitudes (, Inscrit le 4 décembre 2008, 33 ans) - 2 juin 2016

Si tous les romans policiers d'Agatha Christie ne m'ont pas convaincu, il y a au moins un domaine dans lequel elle excelle : celui de savoir piquer l'intérêt du lecteur dès les premières pages.

Dans Je ne suis pas coupable, l'histoire démarre au tribunal où une jeune femme répète qu'elle n'est pas coupable des meurtres dont on l'accuse : celui de sa tante et de Mary Gerrard. S'ensuit un long flash-back durant quasiment tout le livre où Agatha Christie décrit le comportement trouble d'Elinor Carlisle.

De sorte que le lecteur sera toujours tiraillé. Coupable ? Pas coupable ? Hercule Poirot jouera les archéologues en déterrant de vieux secrets de famille lui permettant de découvrir la clé de l'énigme. Et c'est là encore un meurtrier ou une meurtrière particulièrement habile dont il fera tomber le masque.

A croire que selon Agatha Christie, les campagnes anglaises, loin d'être paisibles, sont truffées d'assassins méthodiques à en faire froid dans le dos. Et de neveux/nièces attendant fébrilement un héritage pour commencer leur vie.

Quelques changements

8 étoiles

Critique de Sonic87 (, Inscrite le 28 mai 2014, 33 ans) - 25 juillet 2014

Un épisode qui sort de l'ordinaire pour moi : moins de personnages, donc moins de difficultés à se les remémorer, la solution est donnée lors du procès et non par Hercule Poirot (même s'il explique à la fin au médecin comment il avait deviné), pas vraiment de fausses pistes.
L'histoire est plus ou moins crédible, mais elle se déroule en 3 parties bien distinctes, ce qui lui permet de ne pas être ennuyeuse et de ne pas lasser le lecteur. De plus, comme à l'accoutumée, certains personnages ont des liens (amicaux ou de parenté) que l'on n'aurait pas soupçonnés.
Je remarque qu'il y a toujours un médecin dans les romans d'Agatha Christie, coupable ou non coupable, à vous de le deviner!

Caramba! Encore raté!

8 étoiles

Critique de Florian1981 (, Inscrit le 22 octobre 2010, 35 ans) - 10 octobre 2013

Bon pour qui connaît Agatha Christie et Hercule Poirot, rien de nouveau sous le soleil! Un meurtre, une coupable toute désignée et qui se dirige tout droit vers l’échafaud tellement les preuves s'accumulent contre elle et le brave Hercule et ses formidables cellules grises qui vont faire éclater la vérité!

Une innovation non négligeable à signaler toutefois : ce n'est pas Poirot qui annonce théâtralement la solution comme à l'accoutumée, c'est d'ailleurs plutôt bien amené!

Bon niveau solution, je n'avais pas trouvé, il faut dire que A. Christie avait laissé très peu de pistes et l'indice est vraiment mince!

J'essayerai de faire mieux la prochaine fois!

Enquête bien ficelée (ça devient une habitude)

8 étoiles

Critique de Killeur.extreme (Genève, Inscrit le 17 février 2003, 35 ans) - 25 janvier 2009

C'est difficile avec Agatha Christie de résumer l'histoire car on risque de révéler un point important.

Hercule Poirot est chargé (poussé serait plus juste) par le Dr Lord d'enquêter sur le meurtre de Mary Gerrard par Elinor Carlisle, dont le fiancé est tombé amoureux de Mary, et il semble qu'Elinor ait aussi assassiné sa tante, soit par compassion, elle était complètement paralysée, ou par intérêt, pour hériter de sa fortune avant que la vieille tante ne fasse un testament plus favorable à Mary. La tâche d'Hercule Poirot s'avère difficile car tous les faits et témoignages conduisent vers la culpabilité d'Elinor....

Comme toujours le détective Belge conduit son enquête et peu à peu on découvre que ce n'est pas aussi simple que ça en a l'air au départ. Sans atteindre la qualité de romans comme "Dix petits nègres" ou "Mort sur le Nil", le crime est bien imaginé et donnera l'occasion à Hercule Poirot de mettre à l'épreuve ses petites cellules grises.

Forums: Je ne suis pas coupable

  Sujets Messages Utilisateur Dernier message
  encore A.C. 5 Bananamooon 2 avril 2005 @ 21:42

Autres discussion autour de Je ne suis pas coupable »