Le vallon de Agatha Christie

Le vallon de Agatha Christie
( The hollow)

Catégorie(s) : Littérature => Policiers et thrillers

Critiqué par Saule, le 19 mars 2005 (Bruxelles, Inscrit le 13 avril 2001, 52 ans)
La note : 9 étoiles
Moyenne des notes : 7 étoiles (basée sur 5 avis)
Cote pondérée : 5 étoiles (20 029ème position).
Discussion(s) : 1 (Voir »)
Visites : 3 632  (depuis Novembre 2007)

Mon préféré

Des Agathie Christie j'en ai lus beaucoup, je dois même avoir lu presque tous les Hercule Poirot pendant mon adolescence. Alors devant l'enthousiasme de Bananamoon et de Cath sur le forum, et en ayant constaté que vingt-deux Agatha Christie sont critiqués sur le site mais pas mon préféré, je suis passé chez mon bouquiniste en sortant du boulot et je me le suis procuré. Je l'ai lu pour ainsi dire d'une traite et quelques heures plus tard voilà donc que j'ajoute une vingt-troisième critique pour celle qui doit devenir l'auteur le mieux représenté sur le site à mon avis.

Le Vallon : c'est le nom de la propriété dans laquelle un médecin réputé et sa femme, ainsi que son amante, un célibataire endurci, et quelques autres se retrouvent pour un week-end d'automne à la campagne. Hercule Poirot est convié à diner, en tant que voisin.

Le voilà qui arrive... il tombe à pic car le médecin vient de se faire tirer dessus. Par contre c'est embêtant pour le diner qu'on allait servir ! Heureusement que le majordome a pensé à annuler le canard confit et a fait servir des sandwich, c'est plus sobre quand même ! Quoique de toute façon la mort du médecin semble arranger pas mal de monde. Et les invités paraissent s'être donné le mot pour tourner les policiers en bourrique.

C'est un des meilleurs romans d'Agatha Christie, car si l'intrigue policière est, comme d'habitude excellente, l'auteur réussit plus que dans aucun autre une étude psychologique de premier plan : la femme martyre, soumise et peu sûre d'elle, l'artiste possédée par son art, l'aristocrate un peu timbrée (ou est-ce un jeu ?), une galerie de personnages à la psychologie fouillée (surtout dans le début du roman il faut le dire).

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Un vallon plat

6 étoiles

Critique de Incertitudes (, Inscrit le 4 décembre 2008, 33 ans) - 20 décembre 2014

Bon, j'avoue le jeu de mot est un peu facile. Mais comme je ne sais jamais quel titre mettre...

La particularité du Vallon, c'est qu'il ne propose pas de mise en bouche pour aiguiser la curiosité du lecteur contrairement à Passager pour Francfort ou Rendez-vous avec la mort.

Non, Christie se livre à une description minutieuse des personnages entre le médecin passionné par ses recherches, sa femme laide et stupide, l'artiste névrosée, la comtesse excentrique, la cousine Midge amoureuse...

Hercule Poirot, à la manière de l'inspecteur Columbo, n'apparaît qu'à la moitié du récit et il est plutôt passif. Il se borne à écouter d'une oreille plus ou moins attentive les plaintes de l'enquêteur chargé de l'affaire une nouvelle fois dépassé par les événements mais ne fera pas grand-chose pour l'aider. Là où j'attendais son habituelle mise en scène pour le dénouement final, j'en ai été pour mes frais. Poirot surgit comme un diable d'une boîte au moment propice, le ou la meurtrier(e) meurt et tout le monde est content.

J'ai eu du mal à rentrer dedans comme j'avais eu du mal à entrer dedans la première fois que je l'ai lu étant adolescent. Une intrigue policière reléguée au second plan, un Poirot inutile, une dernière partie trop à l'eau de rose, je ne sais pas. Un peu tout à la fois.

Un Agatha Christie un peu différent

7 étoiles

Critique de PA57 (, Inscrite le 25 octobre 2006, 34 ans) - 17 mars 2012

Ce roman d'Agatha Christie est assez différent des autres que j'ai pu lire. En effet, Hercule Poirot n'est cette fois pas appelé au secours par quelqu'un qui se sent menacé, mais tombe sur un meurtre qui vient d'être perpétré au moment où il arrive au repas pour lequel il a été invité. De plus, ce n'est pas complètement Poirot qui mène l'enquête mais la police, qui a été appelée. Le roman alterne avec des scènes de l'enquête de la police. Enfin, l'ami de Poirot, Hastings, est absent de ce roman.
L'histoire est, comme d'habitude, bien menée et pleine de rebondissements.
Un roman que j'ai apprécié, malgré le fait que je regrette l'absence de Hastings.

Hercule Poirot trouve un adversaire à sa taille

8 étoiles

Critique de Killeur.extreme (Genève, Inscrit le 17 février 2003, 36 ans) - 7 mai 2011

Quand Hercule Poirot est invité à dîner par ses voisins et qu'il se retrouve devant une scène de crime, sa première impression est qu'on se moque de lui en jouant un jeu de rôle, mais le crime est bien réel et la femme de la victime tient encore le révolver. Une enquête facile? Pas vraiment...

Comme à son habitude Agatha Christie multiplie les fausses pistes et les suspects jusqu'à un dénouement introuvable. Le roman est aussi surtout réussi grâce aux personnages et à leur psychologie. Le suspense est bien présent et on passe un bon moment.

une Agatha Christie qui change

6 étoiles

Critique de Elyria (, Inscrite le 25 mars 2006, 26 ans) - 25 juin 2006

En effet, ce livre est plus tourné sur le psychologique que les autres... En revanche on ne peu que déplorer l'absence de notre (mon) cher Hercule Poirot, désolé pour Miss Marple mais elle m'horripile, elle est beaucoup moins efficace et perspicace que lui! Bref c'est comme ça mais je n'aime pas ce personnage. Sinon comme d'habitude chez Agatha, le scénario est bien ficelé et le style change un peu mais pas forcement en mal!

Forums: Le vallon

  Sujets Messages Utilisateur Dernier message
  Le vallon: Hercule Poirot ou Miss Marple? 2 Mademoiselle 28 juin 2006 @ 12:58

Autres discussion autour de Le vallon »