Mort sur le Nil de Agatha Christie

Mort sur le Nil de Agatha Christie
( Death on the Nil)

Catégorie(s) : Littérature => Policiers et thrillers

Critiqué par Fane, le 3 juillet 2003 (Nancy, Inscrite le 28 mai 2003, 39 ans)
La note : 10 étoiles
Moyenne des notes : 8 étoiles (basée sur 16 avis)
Cote pondérée : 7 étoiles (724ème position).
Visites : 8 301  (depuis Novembre 2007)

Un des romans le plus exotique d'Agatha Christie

Le roman s'ouvre sur la rencontre entre la riche et belle Linnet Ridgeway et une de ses amies d'enfance, Jackie de Bellefort fiancée à Simon Doyle. Or, on apprend quelques semaines après que Linnet se marie avec Simon. Ils décident de passer leur lune de miel en Egypte. Sur le bateau, il y a beaucoup de personnes connaissant Mr et Mrs Doyle, mais on y trouve aussi Hercule Poirot, le célèbre détective belge qui prend justement quelques vacances. Mais ce voyage de Noce va vite tourner au cauchemar car Mlle de Bellefort suit partout le jeune couple depuis que Simon l'a trahie. S'apercevant de la situation, Hercule Poirot sent la tragédie venir à grand pas. Tout au long de ce dramatique chassé-croisé amoureux, Poirot fait preuve d'une grande psychologie pour cerner chacun des personnages et tenter de raisonner ce trio de jeunes gens qui court à sa perte. Alors que la tension est très forte à cause la présence l’ex-fiancée éconduite, un incident fâcheux survient. Lors de la visite d’un temple égyptien, une grosse pierre volontairement poussée manque de tomber sur le couple et de les tuer. Dès lors les soupçons se tournent aussitôt vers Jackie, or se rend compte au retour sur le bateau qu'elle n'en a pas bougé. Un soir, après une vive altercation entre Simon et Jackie, cette dernière tire une balle de revolver dans le genou de Simon. Aussitôt, Jackie de Bellefort est emmenée chez l'infirmière pour qu'elle y passe la nuit. Puis le médecin viendra et emmènera Simon dans sa cabine pour qu'il y reste jusqu'à la fin du voyage. Poirot, malgré le coup de feu dort paisiblement... Bizarre... Le lendemain matin, la femme de chambre découvre Linnet Ridgeway assassinée d'une balle dans la tête. Bien sûr, Poirot mènera l'enquête, interrogera tous les passagers, découvrira l'arme du crime, les bijoux volés, et bien entendu le meurtrier, tout ça grâce à ses célèbres cellules grises. Proclamant que pour découvrir un coupable il suffit de s'asseoir dans un fauteuil et de réfléchir en utilisant rationnellement les "petites cellules grises ", Hercule Poirot s’oppose à l'héroïsme du détective aventurier. Il considère comme secondaire la chasse aux indices matériels si importante chez Conan Doyle et lui préfère l'enquête psychologique et l’analyse des détails. Dans cette enquête comme dans les autres, il a le sens de la mise en scène, et c’est devant tous les protagonistes qu'il va enfin dévoiler le fruit de ses réflexions et désigner le coupable. C’est l’un des premiers romans d'Agatha Christie que j'ai lu et il m'a amené à en lire beaucoup d’autres. Malgré une trame et des thèmes apparemment surfaits : amour, argent, et trahison, ce roman c'est à mon avis le roman le plus exotique de la romancière, et il a donné une des meilleures adaptations d'un roman de Christie au cinéma. Des personnages hauts en couleurs, des rebondissements, un décor de rêve, un crime ingénieux, et une fin tragique, que demander de plus un roman policier ?

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Hercule Poirot en croisière sur le Nil

8 étoiles

Critique de Tistou (, Inscrit le 10 mai 2004, 61 ans) - 23 juin 2017

Le détective belge dodu à moustaches est à l’œuvre. C’est qu’il ne reste pas les deux pieds dans le même sabot, le gaillard ! Le voilà donc embarqué pour une croisière sur le Nil, croisière à laquelle, oh surprise, participe également un couple croisé peu de temps auparavant dans un restaurant de Londres. Hercule Poirot avait mangé à la table voisine de la leur ; celle de Jackie de Bellefort et Simon Doyle, fiancés. Mais, étrange surprise pour Hercule Poirot, Simon est marié une Américaine, ex – meilleure amie de Jackie, Linnet Ridgeway. Le flair d’Hercule Poirot est légendaire – et à vrai dire celui du lecteur aussi dans ce cas précis – ça sent le gaz !
Linnet a donc volé le fiancé de son amie Jackie et celle-ci a décidé de leur pourrir la vie en embarquant pour la même croisière sur le Nil et constituer ainsi un reproche permanent.
Forcément, ça allait mal finir. Forcément, drame il y a ; Linnet est tuée d’une balle dans la tête. La coupable semble toute désignée but … Hercule Poirot est là. Et ce qui semble évident à l’individu lambda - et censément au même lecteur lambda – apparait sous un jour plus compliqué au détective belge, fin amateur de psychologie …
Relire … 40 ans après ( ?) Agatha Christie, c’est comme se replonger dans ses lectures d’adolescence ou de jeune adulte (puisque pour ma part c’est à cet âge que j’ai assidûment fait connaissance avec les thrillers, avec Agatha Christie et Conan Doyle). Ca reste très intelligemment construit, avec des personnages bien typés et un inimitable parfum première moitié du XXème siècle. Bien sûr, depuis la production de thrillers ou polars s’est considérablement développée et transformée. Plus grand-chose à voir, mais la dame Christie a indéniablement de très beaux restes. Dont « Mort sur le Nil ».

Un des plus connus grâce au film

7 étoiles

Critique de Sonic87 (, Inscrite le 28 mai 2014, 33 ans) - 18 juillet 2014

Un bon épisode, exotique, avec comme d'habitude beaucoup de personnages, peut-être un peu trop.
J'ai eu tout de même un peu du mal avec les 180 premières pages car le meurtre n'avait toujours pas eu lieu.
La particularité de cette enquête est que le lecteur pense qu'Untel est l'assassin, puis se ravise, puis y repense à nouveau. De ce fait, il est vrai que la fin est moins surprenante que dans d'autres épisodes, tels que "Le Noël d'Hercule Poirot" ou "Le crime de l'Orient-Express".

Un mariage et deux ennemies

6 étoiles

Critique de Yasem (Strasbourg, Inscrite le 30 juin 2008, 26 ans) - 11 mai 2014

Moi qui ne suis pas vraiment perspicace quant à l'analyse des détails, des indices, des suspects... j'ai quand même réussi à découvrir le ou les coupables au quart du livre. Je trouvais que ça collait plutôt bien et c'était bien le cas! Par contre, j'avoue avoir été agréablement surprise par l'analyse et les conclusions de l'enquête par Poirot. Tout est très bien ficelé et pourquoi pas relire le livre une deuxième fois, histoire de faire attention aux moindres détails cette fois-ci. Néanmoins, les premières pages sont longues et j'ai mis beaucoup de temps à m'accrocher à l'histoire. Beaucoup de personnages interviennent et on ne sait pas trop ce qui les relie. De plus, j'apprécie moins les côtés arrogant et prétentieux d'Hercule Poirot. On a l'impression que ce bonhomme sait tout sur tout et s'en vante. Je préfère largement Sherlock Holmes où la modestie est l'une de ses principales qualités.

Prévisible

1 étoiles

Critique de Lolita (Bormes les mimosas, Inscrite le 11 décembre 2001, 31 ans) - 27 août 2013

Pour la première fois dans un Agatha Christie, les ficelles sont un peu grosses et on flaire rapidement à mi-parcours l'astuce. Des indices un peu grossiers. Des personnages caricaturaux : la belle et riche héritière, l'amoureux transi, l'amante éconduite, le pouvoir et l'argent.... Dommage, le suspense retombe à plat.

Absolument superbe

10 étoiles

Critique de Marcel11 (Paris, Inscrit le 23 juin 2011, 18 ans) - 19 août 2012

Au fil d'une excursion en croisière à bord du nil, la richissime Linnet Doyle meurt d'une balle tirée dans la tête. Poirot décide de mener l'enquête et ainsi il y aura suspense, intrigues et étonnements dans ce grand classique policier écrit en 1937 par Agatha Christie, maître du genre. Bien que le meurtre n'ait lieu qu'à la 190e page, je trouve que cet ouvrage est passionnant du début à la fin. Hercule Poirot est fascinant car il ne se concentre pas beaucoup sur les indices (comme Sherlock Holmes) mais sur la psychologie des personnages. En conclusion : ce roman est absolument superbe.

Se laisser bercer par la prose de Christie

9 étoiles

Critique de Bleizmor (Bretagne, Inscrit le 3 janvier 2009, 47 ans) - 28 mars 2011

Ce livre fait effectivement partie des œuvres d'Agatha Christie que l'on peut aborder les yeux fermés. Après les avoir ouvert de nouveau, installé confortablement dans son fauteuil, une tasse de thé à portée de main et un chat sur ses genoux, ce livre ne nous lâche plus jusqu'à la révélation finale.

Le point fort d'Agatha Christie reste son style littéraire et sa façon de peindre les personnalités de ses différents personnages. C'est grâce à ce talent, ainsi qu'aux déductions du fameux Hercule Poirot, que l'on imagine à tour de rôle la culpabilité des différents suspects et leurs éventuels alibis. Jusqu'à la chute de l'histoire, où Hercule Poirot nous expliquera avec condescendance que si personne n'était innocent, seules ses cellules grises pouvaient mener au coupable principal.

Mon préféré !

10 étoiles

Critique de Emira17 (/, Inscrite le 9 juillet 2010, 20 ans) - 2 décembre 2010

Ce livre a ma préférence, et pourtant beaucoup d'Agatha Christie m'ont plu. Pourtant là, une fois qu'on l'a commencé, on ne le lâche plus !

Un bon Christie

7 étoiles

Critique de Nance (, Inscrite le 4 octobre 2007, - ans) - 23 juin 2010

Évidemment, si Poirot est en vacances, relax, quelqu’un ne pourra pas s’empêcher de se faire assassiner ! Le taux de mortalité semble être plus élevé quand on est dans le rayon d’un détective célèbre en congé. Enfin, j’ai beaucoup aimé l’ambiance de cet épisode-ci, la touche exotique à l’enquête. Ce n’est peut-être pas une de mes aventures préférées de l’auteure, mais j’ai passé un bon moment de lecture.

un de mes préférés !

9 étoiles

Critique de Frunny (PARIS, Inscrit le 28 décembre 2009, 52 ans) - 1 mai 2010

une intrigue habilement dissimulée , une histoire savamment orchestrée pour un dénouement digne des meilleurs romans policiers de la diva............. du grand Agatha Christie !

La croisière s’amenuise

9 étoiles

Critique de Jean Meurtrier (Tilff, Inscrit le 19 janvier 2005, 42 ans) - 29 octobre 2008

«Mort sur le Nil» est reconnu pour être un des sommets de la période faste d’Agatha Christie. Je ne peux que confirmer. L’Enquête est prenante et riche d’une multitude de détails. Hercule Poirot use encore de ses infaillibles raisonnements, reléguant le colonel Race au rôle de faire-valoir. Toutefois le détective belge reste toujours très humain. Parallèlement, la narration camoufle habilement le canevas logique sous-jacent.
La romancière nous présente une fois de plus un éventail de personnages caractéristiques mais réalistes et nuancés dans leurs comportements. La croisière mène un groupe coloré de vacanciers dans un environnement bien plus exotique que l’Angleterre. Sans se répandre en descriptions touristiques comme trop souvent dans les romans actuels, Agatha Christie nous charme davantage sur le Nil qu’avec le site de fouilles de «Meurtre en Mésopotamie» par exemple. Tout ce mélange nous donne finalement un classique qui tient toutes ses promesses.

Un des meilleurs mais ...

8 étoiles

Critique de Pierro13 (, Inscrit le 24 août 2008, 30 ans) - 27 août 2008

un des meilleurs livres d'Agatha Christie dommage que la fin soit peu surprenante.

Un excellent cru

10 étoiles

Critique de Killeur.extreme (Genève, Inscrit le 17 février 2003, 35 ans) - 21 juin 2008

"Mort sur le Nil", comme "Le crime de l'Orient-Express" figurent parmi les enquêtes les plus connues d'Hercule Poirot, déjà par les adaptations cinématographiques et leurs castings 3 (voir plus) étoiles, mais c'est surtout grâce à leur auteur qui est douée pour ses intrigues et surtout le dénouement du crime qui s'il est spectaculaire, car inattendu, est en même temps logique quand Poirot justifie ses conclusions en rappelant les faits précédant le meurtre.

Comme dans le "Crime de l'Orient-Express" les suspects ne manquent pas, mais malgré la complexité de l'enquête, Poirot la résoudra.

La fin du roman est plutôt tragique, cependant elle n'est pas dénuée d'espoir.

Un génie à se jeter dans le Nil

7 étoiles

Critique de Bananamooon (, Inscrite le 4 février 2005, 28 ans) - 18 mars 2005

Dans la plupart des romans policiers, on a un personnage que tout accuse, puis l'on découvre qu'il n'était qu'un bouc émissaire et que le coupable est finalement la personne qu'on avait écartée d'office de notre liste de suspects. Et on est bluffés.
Ici, c'est encore mieux : tout accuse Jaqueline et Simon, amants retrouvés. Mais l'abondance et la grossiereté des preuves qui les accablent les innocentent provisoirement.
Mais là où ce roman est différent (et donc génial) c'est que ces preuves comme s'il en pleuvait font partie du plan des meurtriers : faisant d'eux des boucs émissaires, ils s'innocentent par la même occasion. Hé hé , malins... mais pas autant qu'Hercule Poirot ! Comme toujours, ce dernier dévoile les ficelles du crime jusque là parfait, avec des preuves qui ne nous auraient jamais traversé l'esprit, pauvres mortels peu doués pour l'art du crime et de l'enquête que nous sommes...

Un dénouement déroutant

7 étoiles

Critique de Mademoiselle (, Inscrite le 29 mars 2004, 30 ans) - 1 avril 2004

Agatha Christie met une fois de plus son génie à l'oeuvre pour écrire un livre rempli de personnages habituels (la belle et riche héritière, la pauvre fille abandonnée par son fiancé...) et malgré tout ne tombant jamais dans la caricature. La vérité est digne d'Agatha Christie, c'est-à-dire que personne ne peut la prévoir.

Un des meilleurs

10 étoiles

Critique de Féline (Binche, Inscrite le 27 juin 2002, 39 ans) - 3 juillet 2003

en effet de la grande dame du crime. Mais c'est également un excellent film, qui est dailleurs diffusé ce soir sur France 3. J'ai aussi eu l'occasion de le voir au théâtre et j'ai également été épatée.

Forums: Mort sur le Nil

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Mort sur le Nil".