Meurtre en Mésopotamie de Agatha Christie

Meurtre en Mésopotamie de Agatha Christie
( Murder in Mesopotamia)

Catégorie(s) : Littérature => Policiers et thrillers

Critiqué par Féline, le 17 août 2004 (Binche, Inscrite le 27 juin 2002, 39 ans)
La note : 7 étoiles
Moyenne des notes : 8 étoiles (basée sur 8 avis)
Cote pondérée : 7 étoiles (2 899ème position).
Visites : 4 250  (depuis Novembre 2007)

Meurtre dans le monde de l'archéologie

Miss Leatheran accompagne son employeuse à Bagdad, afin d'aider celle-ci et son enfant à s'installer. Une fois sa mission accomplie, elle prévoit de rentrer en Angleterre, pas mécontente car la région ne l'enthousiasme pas outre mesure.

Cependant, elle est sollicitée par un médecin qui lui propose un nouvel emploi : devenir l'infirmière de l'épouse du Dr Leidner, célèbre archéologue, qui souffre de "nervosité". Miss Leatheran accepte, pensant avoir affaire à une femme névrosée ou dépendante à certaines substances. Là voilà donc partie pour le site de Tell Yarimjah où l'équipe du docteur séjourne. Quelle ne fut pas sa surprise de découvrir une femme tout à fait saine d'esprit et même dotée d'un fort tempérament et d'une beauté époustouflante. Cependant, la tension est palpable sur le site et Mrs Leidner semble connaître une véritable détresse. Elle se confie à sa nouvelle compagne : son premier mari avait soi-disant été exécuté pendant la guerre pour avoir trahi son pays. Elle-même l'avait dénoncé, ne pouvant supporter un comportement aussi scandaleux. Cependant, elle ne cessait de recevoir depuis lors des lettres de plus en plus menaçantes de cet époux prétendument mort. L'infirmière ne sait que penser à ce sujet : l'angoisse de la jeune femme est-elle justifiée? Elle décide de ne pas prendre la menace au sérieux. Mais un après-midi, Mrs Leidner est assassinée dans sa chambre où elle se reposait. Il semble impossible que l'assassin vienne de l'extérieur.
Heureusement, notre héros national, Hercule Poirot, en visite à Bagdad accepte de résoudre le meurtre et aidé de la jeune infirmière ne tarde pas à démasquer le coupable.

Encore un bon roman de la romancière anglaise, sans grande surprise. Elle plante son décor en orient, dans le monde de l'archéologie qu'elle connaît bien, ayant épousé en secondes noces un archéologue. Il ressort du roman, que la britannique, pourtant globe-trotter, ne semblait pas apprécier cette région avec laquelle elle n'est pas tendre dans son récit.

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Le récit d'une infirmière

6 étoiles

Critique de Sonic87 (, Inscrite le 28 mai 2014, 33 ans) - 29 août 2014

Cet épisode d'Hercule Poirot qui se passe sur un site archéologique a la particularité d'être narré sous le point du vue de l'infirmière de la première victime.
Le récit se veut donc plus simple, moins littéraire, mais aussi plus lent. J'ai eu un peu de mal à entrer dans l'histoire dans les premiers chapitres. Plusieurs personnages, tels Carey ou Reiters, m'ont semblé peu intéressants car peu évoqués, d'où une confusion. Puis quand Poirot vient mener l'enquête, le récit reprend sa trame habituelle, jusqu'à la fin, qui comporte un point important trop invraisemblable pour être crédible.

Une bonne intrigue

8 étoiles

Critique de Koolasuchus (Laon, Inscrit le 10 décembre 2011, 28 ans) - 11 novembre 2013

Bien qu'assez classique dans sa construction ce roman est tout de même original dans le fait que l'action se déroule en Irak, en plein cœur d'une mission de fouilles archéologiques. Le second mari d'Agatha Christie étant archéologue on sent bien que ce monde ne lui est pas inconnu et je soupçonne même d'y avoir mis un peu d'elle-même en Miss Leatheran.
J'ai bien aimé l'intrigue et le livre se lit bien malgré un rythme peut être un peu lent ainsi que des suspects pas vraiment intéressants à l'exception de Miss Leatheran qui fait une très bonne narratrice. Il est par contre quasiment impossible de découvrir l'identité du coupable car il fallait vraiment y penser, le dénouement est donc limite improbable mais il faut bien avouer qu'il est d'une grande originalité. Un Agatha Christie qui n'est peut être pas renversant mais que l'on lit avec un certain plaisir car il est assez dépaysant.

Un bon Christie

8 étoiles

Critique de PA57 (, Inscrite le 25 octobre 2006, 34 ans) - 15 août 2012

Changement de décor pour ces aventures d'Hercule Poirot. Cette fois, l'intrigue prend place en Mésopotamie, parmi les membres de fouilles archéologiques.
Le schéma reste quand à lui plutôt classique : un meurtre est commis et le coupable fait partie d'un comité restreint, proche de la victime.
Un fois de plus, l'intrigue est bien menée et jamais le lecteur n'est sûr d'avoir démasqué le coupable. Le dénouement surprend toujours. Malgré tout, je suis assez d'accord avec Jean Meurtrier, ce dénouement est assez invraisemblable.
Mise à part cela, c'est un Christie qui ne déçoit pas. Un bon moment de lecture.

passionnant à tous points de vue !

10 étoiles

Critique de Emira17 (/, Inscrite le 9 juillet 2010, 20 ans) - 25 octobre 2010

Ce livre m'a passionnée du début à la fin ! Tout d'abord le crime, puis l'ambiance, les personnages et le célèbrissime Hercule Poirot. Super bouquin policier qui mérite vraiment 5 étoiles selon moi !

un schéma classique...

9 étoiles

Critique de Killeur.extreme (Genève, Inscrit le 17 février 2003, 36 ans) - 8 juillet 2008

Mais une solution une fois de plus indécouvrable tant Agatha brouille les pistes, certes comme dans tous les "Poirot" elle donne les indices au compte-gouttes, mais fait passer les soupçons d'un protagoniste à l'autre, un schéma classique, une femme aimée par les uns détestée par d'autres, une situation tendue (les membres de la mission s'entendaient très bien les années précédentes, mais cette année il y a une tension provoquée par la future victime) qui découle sur un meurtre et ensuite l'arrivée d'Hercule Poirot (à la 80 ème page) et la résolution du meurtre par celui-ci.
Dans ma critique de "Poirot joue le jeu" (écrit environ 15-20 ans après "Meurtre en Mésopotamie"), j'avais bien aimé le fait que, pour une fois, Poirot soit un peu dans le brouillard une bonne partie de l'enquête, mais les personnages secondaires étaient moins marquants que ceux d'autres romans, dans "Meurtre en Mésopotamie" on retrouve le schéma un peu plus classique avec un Poirot qui a toujours une longueur d'avance, notamment sur la narratrice (quand il l'envoie pousser un cri sur le lieu du crime pour vérifier les dires d'un témoin) comme souvent Hercule Poirot passe en revue les mobiles et l'emploi du temps de tous les présumés coupables et finira par triompher. Classique, mais le dénouement est encore une fois surprenant et même si on se concentre, on est toujours surpris.

Un bon Agatha

9 étoiles

Critique de Mystere04 (, Inscrit le 1 novembre 2006, 49 ans) - 1 décembre 2006

J'ai adoré cet Agatha Christie, l'ambiance, et surtout, je trouve qu'il ne ressemble pas aux autres.

Les fouilles cafouillent

7 étoiles

Critique de Jean Meurtrier (Tilff, Inscrit le 19 janvier 2005, 42 ans) - 23 novembre 2006

Une américaine tuée en Irak. Cela peut paraître très actuel, mais il s’agit dans ce cas-ci d’un roman d’Agatha Christie écrit dans les années 30. La femme du directeur d’un site archéologique est assassinée dans sa chambre et tout porte à croire que le meurtrier est un membre de l’équipe.
C’est à l’infirmière de la victime qu’il a été demandé de relater les faits. Et c’est un peu à contrecœur qu’elle s’attèle à nous donner sa version, nous avertissant qu’elle n’a rien d’une romancière en herbe. Le style est cependant fort correct, sans être fouillé. Les attitudes des personnages sont bien rendues et les détails précisément rapportés. Il faut croire qu’elle a une excellente mémoire car 4 ans se sont écoulés depuis les faits.
Ce roman est l’archétype du policier : un huis-clos où tout le monde a potentiellement un mobile avec la capacité physique de passer à l’acte. Comme à l’école, c’est pratiquement un jeu de logique qui nous est proposé caché derrière un énoncé.
Je dois reconnaître que le dénouement de cette enquête est surprenant, mais il repose sur une énorme invraisemblance, à mon humble avis. Je n’en dirai pas plus sur cette affaire qui m’a donné bien du plaisir.

Forums: Meurtre en Mésopotamie

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Meurtre en Mésopotamie".