Le Chat et les pigeons de Agatha Christie

Le Chat et les pigeons de Agatha Christie
(Cat among the pigeons)

Catégorie(s) : Littérature => Policiers et thrillers

Critiqué par Killeur.extreme, le 23 avril 2011 (Genève, Inscrit le 17 février 2003, 39 ans)
La note : 8 étoiles
Moyenne des notes : 7 étoiles (basée sur 7 avis)
Cote pondérée : 5 étoiles (22 657ème position).
Visites : 6 023 

Le loup est dans la bergerie

Au début on est en pleine révolution à Ramat, le jeune souverain, pourtant démocrate et progressiste, il a fait ses étude à Londres, est sur le point de se faire renverser, il tente avec l'aide de son pilote et ami Bob Rawlinson de quitter le pays, avant cette ultime tentative, le prince Ali confie à Bob des pierres précieuses et lui demande de les faire passer en Angleterre, Bob les cache dans la raquette de sa nièce Jennifer à l'insu de celle-ci et de sa mère qui, en vacance à Ramat, seront évacuées par l'ambassade. Le prince et Bob s'écrasent et les services secrets britanniques sont chargés de retrouver les pierres et dans ce but font surveiller la cousine du prince qui fait ses études à Meadowbank, collège huppé où Jennifer fait également ses études. Quand la professeur de sport est assassinée, c'est le début d'une histoire où Hercule Poirot sera appelé (très tard) à la rescousse.

Agatha Christie livre un mélange réussi entre roman policier et roman d'espionnage. D'ailleurs une fois posée la situation de départ, l'auteur ne sort plus du pensionnat de jeunes filles, on assiste aux conséquences internes du meurtre, sur les professeurs et sur les élèves.

Comme je l'ai dit Hercule Poirot se mêle tardivement à l'histoire et est très peu présent (il l'est quand même plus que dans "les pendules" où il se contente de donner la solution de l'énigme aux "héros" de l'histoire), mais comme à chaque fois le coupable est introuvable pour le lecteur et on est vraiment tenu en haleine.

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Un trésor des plus convoités

6 étoiles

Critique de Koolasuchus (Laon, Inscrit le 10 décembre 2011, 32 ans) - 12 août 2021

Ce roman d'Agatha Christie n'est pas des plus connus et, à mon humble avis, à raison. Ce n'est pas que je l'ai trouvé mauvais ou ennuyeux, il se lit bien et reste distrayant mais il a bien du mal à décoller, le nombre assez important de personnages le rend assez confus et je vois mal l'intérêt d'intégrer Poirot au récit si c'est pour l'utiliser aussi peu. Placer l'intrigue dans une école de prestige était également une bonne idée, surtout en la mêlant à de l'espionnage, mais elle est malheureusement un peu trop sous-exploitée. J'ai par contre trouvé assez malin le coup des multiples fausses pistes, certes, cela ajoute parfois un peu à la confusion mais permet au moins d'avoir droit à quelques surprises.

Ainsi, malgré une idée de départ plutôt sympathique, j'ai trouvé que l'histoire avait du mal à développer pleinement son potentiel avec une fin qui ne m'a pas spécialement renversée. C'est un roman que j'ai toutefois lu sans déplaisir mais qui ne me laissera pas non plus un souvenir des plus mémorable, un Agatha Christie correct donc, mais sans plus.

Mineur

6 étoiles

Critique de Kalie (Sarthe, Inscrit le 4 juillet 2010, 51 ans) - 19 décembre 2018

Selon moi, il s'agit d'un roman mineur d'Agatha Christie. C'est dommage car le contexte typiquement anglais promettait. Je sais que l'auteure n'est pas une adepte des longues descriptions mais là elles manquent vraiment. L'immersion du lecteur dans l'école n'est pas totale. D'ailleurs, je trouve que ce livre est loin d'être un modèle d'écriture. Cela doit venir de la traduction. Heureusement, comme toujours chez Agatha Christie, le suspense est bien présent. L'intervention d'Hercule Poirot, brève et tardive, est un peu frustrante. Cependant, la solution de l'énigme, de bonne facture, ne m'a pas déçu.

Entre espionnage et enquête policière

7 étoiles

Critique de Sonic87 (, Inscrite le 28 mai 2014, 37 ans) - 25 novembre 2014

Voici un roman d'Agatha Christie où Hercule Poirot est peu présent, il n'arrive que dans le dernier tiers du récit.
Le huis clos que l'on retrouve habituellement dans ses romans est ici un pensionnat snob de jeunes filles. Et le lieu des crimes est un gymnase. Qui s'y rend en pleine nuit par curiosité met sa vie en danger...
La solution de l'énigme est fournie rapidement par Poirot. Elle plaît ou non.

Qui est qui ?

8 étoiles

Critique de Incertitudes (, Inscrit le 4 décembre 2008, 37 ans) - 25 octobre 2014

Le Chat et les pigeons mêle habilement espionnage (durant les cinquante premières pages et la solution du mystère délivrée par Hercule Poirot) et le huis-clos classique chez la romancière qui nous place dans un collège de jeunes filles où des professeurs se font assassiner.

Évidemment, les deux intrigues vont se rejoindre. Des pierres précieuses appartenant au défunt prince du sultanat de Ramat cachées par son pilote privé et ami Bob Rawlinson dans une raquette de tennis appartenant à une pensionnaire de l'école et que les services secrets anglais vont tenter de localiser.

Mais comme d'habitude, la police locale est bien peu efficace. Il faudra l'entrée en jeu de Poirot, tardive, qui en deux ou trois apparitions va parvenir à dénouer les fils de l'énigme. La solution de facilité ? Allez savoir même si c'est vrai que sans lui, le roman pourrait atteindre les cinq cents pages sans que l'on sache le dénouement.

Petite déception

5 étoiles

Critique de Warrel62 (, Inscrit le 30 mars 2013, 51 ans) - 7 octobre 2013

Je m'attendais à quelque chose d'excellent car c'est la première période de la grande dame, la plus prolifique.

D'où ma déception à l'arrivée, un roman plus routinier qu'autre chose. Pour les fans

Super

8 étoiles

Critique de Emira17 (/, Inscrite le 9 juillet 2010, 24 ans) - 30 juin 2011

Un livre de plus d'Agatha Christie qui m'a passionnée au point d'en perdre le sommeil tant que je n'avais pas terminé.
Pourtant au début, je me demandais quand est-ce que le roman policier commençait réellement. Les pages relatant le début de la révolution à Ramat sont longues mais nécessaires par la suite pour comprendre le dénouement.
Puis lorsque nous arrivons dans un pensionnat de jeunes filles très snob et que des professeurs se font assassiner mystérieusement, Hercule Poirot tarde à venir...
Ce n'est que lorsqu'une jeune pensionnaire vient le chercher que Poirot commence à faire travailler ses "petites cellules grises". Quelques pages après, la solution (très surprenante) est révélée.
Un bon livre donc mais dommage que Poirot n'intervienne pas plus vite.

Forums: Le Chat et les pigeons

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Le Chat et les pigeons".