Une mémoire d'éléphant de Agatha Christie

Une mémoire d'éléphant de Agatha Christie
(Elephants Can Remember)

Catégorie(s) : Littérature => Policiers et thrillers

Critiqué par Killeur.extreme, le 8 mai 2008 (Genève, Inscrit le 17 février 2003, 36 ans)
La note : 8 étoiles
Moyenne des notes : 8 étoiles (basée sur 3 avis)
Cote pondérée : 6 étoiles (11 977ème position).
Visites : 3 014 

une sombre histoire dénouée par Hercule Poirot

"Une mémoire est l'avant dernière enquête du détective belge (du moins l'avant dernier roman le mettant en scène) avant "Poirot quitte la scène" (celui-ci ayant été écrit pendant la guerre 39-45, destiné à une publication posthume) l'action se déroule au début des 1970, pratiquement 60 ans après sa première enquête à Styles.

Hercule Poirot est prié par sa vieille amie Mrs Oliver, auteur de romans policier, et sa fillieule Célia Ravenscroft d'enquêter sur le décès des parents de Célia sourvenu 13 ans plus tôt, car sa future Belle-mère désire connaître les circonstances exactes du drame avant que Célia n'épouse son fils. Mrs Oliver ancienne camarade de classe de Mrs Ravenscroft aidera Poirot dans son enquête en intérogeant sur ce drame les amies communes à Mrs Ravenscroft et à elle les fameux éléphants qui donnent le titre du roman....

Comme d'habitude Poirot va dénouer ce qui semble être une affaire classée, la police a conclu à un pacte de suicide. Comme toujours l'auteur livre ses informations et le dénouement comme toujours est surprenant. Poirot semble être un peu en retrait du fait que Mrs Oliver mêne l'enquête avec lui, Agatha Christie semble hésiter sur le choix du personnage principal du roman, l'enquête concerne plus Mrs Oliver, cependant c'est bien Poirot qui apportera la lumière sur ce drame en regroupant les fait. Un agréable moment de lecture, Agatha Christie mérite bien son surnom de "Reine du Crime".

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Etes-vous un éléphant ?

9 étoiles

Critique de Lilule (baalon, Inscrite le 24 février 2006, 44 ans) - 12 septembre 2016

Meurtre ou suicide, voila tout l'enjeu de l'histoire, pour l'avenir d'un futur mariage. Une affaire non résolue depuis des années que la police a classée en double suicide avec beaucoup de doute. Dans le même esprit que " Cinq petits cochons" ou "Mrs McGinty est morte" vous retrouverez le génie de Poirot dans toute sa puissance. Des témoignages d'observateur ou d'éléphant vont aider notre détective à rassembler le puzzle. Que dire qui n'a pas déjà été dit. Dire tout simplement que j'ai adoré. C'est trop simple. Je le conseille à tous.

Je me souviens d'un livre...

8 étoiles

Critique de Shelton (Chalon-sur-Saône, Inscrit le 15 février 2005, 61 ans) - 17 avril 2011

« Une mémoire d’éléphant est un roman particulier, un des textes d’Agatha Christie où Mrs Oliver a un rôle consistant même si Hercule Poirot reste le maître du jeu, il ne faudrait quand même pas que cette charmante romancière en fasse trop…

Imaginez un couple que l’on retrouve mort sur le bord d’un chemin, un revolver qui a servi deux fois, une balle dans chaque corps… Double suicide, meurtre puis suicide… et dans ce cas-là, qui a tué, qui a été la victime… C’est bien le cas que vont avoir à résoudre nos deux amis.

Ariane est aux premières loges puisque sa filleule est la fille des décédés et que c’est sa future belle-mère qui veut avoir le fin mot de l’histoire avant d’accepter le mariage de son fils… Après tout confier son fils est chose trop importante pour le faire à la légère…

Une histoire très cérébrale que nous offre là Agatha Christie car elle s’est déroulée il y a fort longtemps – treize ans – et il va falloir compter sur la mémoire des témoins de l’époque pour reconstituer la vérité et certains n’ont pas du tout une mémoire d’éléphant…

Ce qui m’a beaucoup amusé en lisant ce roman – au-delà des péripéties du scénario, des traits de caractères de Poirot et Mrs Oliver et des déplacements lointains dans l’Empire britannique – ce sont les petits plaisirs que les deux amis s’offrent parfois, seuls ou ensemble :
« Mrs Oliver s’attaqua à la meringue qu’elle avait dans son assiette… »
« Et il faudra aussi prévoir des petits fours. »
« Mais prenez d’abord un petit four… »

Oui, c’est accessoire, mais c’est plutôt sympathique et réaliste car, ne dit-on point que le cerveau est un gros consommateur de sucres et de graisses ? Pour le reste, ce roman est d’un classicisme total, un vrai texte à la Agatha Christie… et je dois vous avouer que j’aime ça !!!

Indes, Londres, campagne, militaires à la retraite, filles au pair, tout y est, y compris une dose de folie, des commères, un notaire et un médecin… franchement, il n’y manque rien… Si, je vous le concède, un chouia d’action, pour ceux qui ne peuvent pas s’en passer…

Forums: Une mémoire d'éléphant

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Une mémoire d'éléphant".