Détective Conan, tome 34 de Gōshō Aoyama

Détective Conan, tome 34 de Gōshō Aoyama

Catégorie(s) : Bande dessinée => Manga , Bande dessinée => Aventures, policiers et thrillers

Critiqué par Koolasuchus, le 5 avril 2020 (Laon, Inscrit le 10 décembre 2011, 31 ans)
La note : 7 étoiles
Visites : 558 

La cueillette des pommes

Le premier chapitre de ce tome conclut l'intrigue qui avait commencé dans le précédent. Conan, Ran et Sonoko sont dans un centre commercial avec le professeur d'anglais des deux jeunes filles, Jody Saint-Emilion, lorsqu'un meurtre est commis. Avant de mourir la victime a quand même eu le temps d'écrire un message formé de symboles que personne ne comprend mais qui doit cependant indiquer le nom de son meurtrier. Conan découvre donc ici la clé de ce mystère et il faut bien reconnaître que pour le lecteur occidental, ce n'est pas toujours facile à suivre. En effet comme cette enquête fait intervenir les idéogrammes japonais pour le déchiffrement des symboles, on peut se retrouver vite perdu. Cela ne manque toutefois pas d'originalité et les dernières pages de ce chapitre titillent notre curiosité car il semblerait bien qu'un des membres de l'organisation des hommes en noir serait sur la piste de Conan...

Mais Conan est lui aussi à leur recherche et aidé par son ami Heiji Hattori, ils décident d'enquêter un peu sur Jody Saint-Emilion. En effet cette dernière montre depuis quelques temps un certain intérêt envers Conan et pour en savoir un peu plus sur elle, ils vont se rendre chez elle. Mais bien évidemment, dès que Conan se rend quelque part, un cadavre n'est jamais loin et ici c'est le voisin de Jody qui, en apparence, se serait jeté de sa fenêtre. Tout indique qu'il s'agirait d'un suicide, mais cela ne convainc ni Conan, ni Heiji, qui vont donc mener leur enquête, tout en n'oubliant pas d'observer Jody. Même si l'intrigue policière n'est ici qu'un prétexte, elle n'en reste pas moins bien menée avec une idée de meurtre ingénieuse, bien que l'indice laissé par la victime soit quand même très peu crédible. Évidemment, le plus intéressant est surtout de voir si on va découvrir quelque chose sur Jody Saint-Emilion, mais de ce côté ci la récolte est plus maigre car on ne sait toujours pas quelles sont ses véritables intentions mais l'on est au moins sûr d'une chose, elle n'est clairement pas une simple professeur d'anglais.

Par la suite, Conan, le professeur Agasa et ses amis du club des détectives juniors vont assister au meurtre d'un supporter de football dans une rame de métro bondée. Avec la foule, difficile donc de découvrir le meurtrier, mais il en faut bien plus pour que cela pose vraiment des difficultés à Conan. Appréciant très peu le football, je doit bien reconnaître que je n'ai pas été plus accroché que cela par cette enquête qui utilise abondamment le jargon sur ce sport, mais elle n'est pas mauvaise non plus.

L'enquête suivante se déroule dans un restaurant, Conan, Ran et Kogoro mangent avec des professionnels du cinéma quand l'un d'entre eux meurt empoisonné. La difficulté ici est de savoir comment cela à pu se produire étant donné qu'en théorie seul Kogoro aurait pu réaliser le coup, ce qui n'est bien évidemment pas le cas et c'est donc à Conan de le prouver. Malgré une méthode d'empoisonnement un peu tarabiscotée et un mobile du meurtre plutôt faible, ce récit m'a tout de même bien plu et ne manque pas d'inventivité.

Pour terminer se volume, nous avons droit au premier chapitre d'une histoire qui a l'air assez passionnante car il s'agit d'une enquête déjà évoquée mais encore jamais montrée, celle qui s'est déroulée à New York lors du voyage de Ran et Shinichi aux États-Unis. Il ne s'agit toutefois que du prologue où l'on découvre juste que Ran et Shinichi retrouvent Yukiko, la mère de ce dernier et qu'ils rencontrent la célèbre actrice Sharon Vinyard. Il avait toutefois été indiqué plus tôt que cette actrice était décédée un an auparavant, il se pourrait donc que ce récit ait un lien avec cela, mais je découvrirai tout cela dans le tome d'après.

Voilà donc un tome plutôt pas mal avec des enquêtes peut-être inégales mais qui restent sympathiques à suivre tout en continuant de développer un peu l'intrigue principale, bien que l'on nous laisse encore beaucoup dans le flou, notamment sur le personnage de Jody Saint-Emilion dont on ne sait toujours pas de quel côté elle se trouve. Vivement la suite donc, ne serait-ce que pour découvrir enfin ce qui s'est passé à New York.

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Forums: Détective Conan, tome 34

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Détective Conan, tome 34".