Les fiches les plus visitées (nouvelle version)

L'ancien classement est ici. Le nouveau classement se base sur les visites depuis le 4 novembre 2007, avec un comptage de visites amélioré


31.
41659 visites
sans couverture

Les piliers de la terre de Ken Follett

critiqué par Nutella - (Rhode-Saint-Genèse - 37 ans)
8 etoiles
Une saga passionnante
L'intrigue que nous livre l'auteur se passe dans l'Angleterre du XIIe siècle, où règnent la guerre, la famine et les seigneurs féodaux. Dans ce monde plein de haine, de cruauté mais aussi d'amour, chacun lutte, les destins se croisent, et les cathédrales se bâtissent. L'œuvre de Ken Follet s'appuie sur un travail d'historien phénoménal, et emmène le lecteur dans les rebondissements d'une...

32.
41119 visites
sans couverture

Dix petits nègres de Agatha Christie

critiqué par Tophiv - (Reignier (Fr) - 42 ans)
8 etoiles
Le meilleur Agatha Christie
Dix personnes sont invitées sur l'île du Nègre. Arrivés sur place, aucune trace de leur mystérieux hôte. Coincés sur l'île, ils vont un par un être assassinés. Chacun soupçonne l'autre d'être le tueur, et les possibilités se réduisent au fur et à mesure des meurtres. Le grand classique d'Agatha Christie, adapté plusieurs fois au cinéma. Dans ce livre, on ne retrouve...

33.
40302 visites
sans couverture

Les frères Karamazov de Fedor Mikhaïlovitch Dostoïevski

critiqué par Jules - (Bruxelles - 73 ans)
10 etoiles
Un chef-d'œuvre de la littérature mondiale
En la simplifiant un peu, l'intrigue du livre n'est pas des plus compliquées. Fiodor Pavlovitch Karamazov a été marié deux fois. La première, avec une jeune et belle femme qui, en outre, avait une forte personnalité. Le couple eut un fils, Dmitri. La seconde, à nouveau avec une jeune et jolie femme qu'il finit par rendre tout à fait hystérique et...

34.
39534 visites
sans couverture

L'insoutenable légèreté de l'être de Milan Kundera

critiqué par Nothingman - (Marche-en- Famenne - 37 ans)
10 etoiles
Es muss sein
Es muss sein, il le faut, disait Beethoven! Il faut lire ce livre, se laisser porter par sa poésie et son message. Un livre duquel on ne ressort pas le même qu'avant. Un livre qui marque! C'est un roman certes mais qui tient tout autant de l'essai. L'histoire de Tereza et de Tomas, une histoire d'amour vécue sous fond de printemps...

35.
38838 visites
sans couverture

Shutter Island de Dennis Lehane

critiqué par Tophiv - (Reignier (Fr) - 42 ans)
10 etoiles
Le roman noir de la rentrée 2003
Dans les années 50, au large de Boston, sur un îlot nommé Shutter Island, se dresse un hôpital psychiatrique accueillant des patients ayant commis des crimes particulièrement violents. Un jour, une patiente, Rachel Solando, schizophrène ayant tué ses 3 enfants, disparaît de sa cellule, fermée à clé de l'extérieur (bien évidemment !), en laissant une sorte de code mystérieux pour...

36.
37156 visites
sans couverture

Balzac et la petite tailleuse chinoise de Dai Sijie

critiqué par Sirocco - (Lillois - 43 ans)
6 etoiles
Le prix des Relais H 2000 : Un livre plein de richesse
Deux jeunes hommes en Chine sont en période de rééducation à l’époque de Mao ; ils ont des rêves plein la tête et une soif d’apprendre inébranlable. Ces deux adolescents ont encore tout à découvrir de la vie, des émotions, des sentiments, de la sexualité. Ils refusent la censure et, malgré le danger, ils vont courir le risque de redécouvrir l'immense...

37.
35627 visites
sans couverture

Le journal d'Anne Frank de Anne Frank

critiqué par Doudou - (Rennes - 34 ans)
9 etoiles
Le journal d'une condamnée
Récit poignant d'une jeune fille juive pendant la guerre, le "Journal" d'Anne Frank est bien connu de tous. Or, nous n'en parlons pas assez. Qui aurait pu faire un aussi bon roman ? Personne. Car ce que nous raconte Anne Frank dans ce journal, ou plutôt ce qu'elle nous livre, n'est pas fictif. C'est bien réel. Elle l'a vécu, comme nous...

38.
35166 visites
sans couverture

Les écureuils de Central Park sont tristes le lundi de Katherine Pancol

critiqué par Battle - (34 ans)
1 etoiles
berk !
Les 840 pages lues ce week end après m'être ruée dans le rayon de ma librairie préférée m'ont parues longues, ennuyeuses et carrément indigestes pour les trois quarts. un seul mot m'est venue: GROTESQUE!! Un livre de gare. Trop lourd pour lire dans un train. Je n'ai cru en rien et me suis esclaffée plus d'une fois lors des passages...

39.
35114 visites
sans couverture

Fahrenheit 451 de Ray Bradbury

critiqué par Tophiv - (Reignier (Fr) - 42 ans)
10 etoiles
Le livre, symbole de culture
451 degrés Fahrenheit représentent la température à laquelle un livre s'enflamme. Dans une société future où la lecture, source de questionnement et de réflexion, est considérée comme un acte antisocial, un corps spécial de pompiers est chargé de brûler tous les livres dont la détention est interdite pour le bien collectif. Montag,l'un d'entre eux, se dresse peu à peu contre...

40.
34936 visites
sans couverture

La vie devant soi de Emile Ajar, Romain Gary

critiqué par Lucien - (62 ans)
9 etoiles
"Est-ce qu'on peut vivre sans amour?"
En 1956, Romain Gary reçoit le Prix Goncourt pour son roman, «Les Racines du Ciel». Près de vingt ans plus tard, en 1975, l'Académie Goncourt décerne son prix annuel à Emile Ajar, qui a déjà publié «Gros Câlin» et qui se présente comme le pseudonyme de Paul Pavlovitch, jeune neveu de Romain Gary. «La Vie devant soi» se vendra à...

41.
34455 visites
sans couverture

La couleur des sentiments de Kathryn Stockett

critiqué par Shan_Ze - (Lyon - 34 ans)
10 etoiles
Magnifique roman
Jackson, Mississippi, 1962. Aibileen a 53 ans. Elle est Noire et elle travaille chez les Leefolt. Elle s'occupe du ménage, de la cuisine et de la petite Mae Mobley, contrairement à la mère de celle-ci qui fait à peine attention à elle. Minny a 36 ans, elle aussi est Noire. Elle a 5 enfants, elle travaille chez Miss Walters avant...

42.
34094 visites
sans couverture

Le Père Goriot de Honoré de Balzac

critiqué par Ewan Charon - (Bruxelles - 32 ans)
8 etoiles
Un auteur fascinant
Voila une fois de plus un chef-d'oeuvre de Balzac ; en effet, toute l'atmosphère du Paris de cette époque est présente. Même si la lecture peut être considérée comme fastidieuse au premier abord, l'intrigue devient vite assez captivante, et le livre se laisse lire sans aucun problème d'ennui. Certes, Balzac se perd parfois dans de longues descriptions qui peuvent lasser. Beaucoup...

43.
33993 visites
sans couverture

Crime et châtiment de Fedor Mikhaïlovitch Dostoïevski

critiqué par Saule - (Bruxelles - 52 ans)
10 etoiles
Lève toi et marche
Un mot sur l’histoire, pour ceux qui n’auraient pas encore lu ce livre. Raskolnikov, jeune étudiant, a une théorie particulière : il existe des êtres supérieurs pour lesquels la notion de mal habituelle ne s'applique pas. Cette élite est au-dessus de la masse obéissante des gens inférieurs et si pour atteindre un objectif noble une de ces personnes se voit...

44.
33981 visites
sans couverture

L'ami retrouvé de Fred Uhlman

critiqué par Yali - (53 ans)
10 etoiles
Une petite histoire dans la grande.
Hans Schwarz est un adolescent romantique, solitaire, qui rêve d’une histoire d’amitié comme d’autres rêvent d’une histoire d’amour. Fils unique d’un médecin juif, il fréquente le lycée le plus huppé de Stuttgart et s’y ennuie avec toute l’insouciance nonchalante de son jeune âge, jusqu’au jour où un nouvel élève arrive dans sa classe. C’est en 1932 qu’a lieu cette rencontre,...

45.
33864 visites
sans couverture

No et moi de Delphine de Vigan

critiqué par Cuné - (50 ans)
8 etoiles
Parce que Thaïs avait lâché l'affaire
Mademoiselle Lou, treize ans, un corps de fillette toute minuscule et un cerveau qui carbure beaucoup trop et trop vite pour son bonheur. Une famille en déréliction, touchée à n'en pas s'en remettre par le deuil. Une grande solitude, forcément, treize ans en classe de seconde, de retour sur Paris, après une primaire-collège à des centaines de kilomètres de chez...

46.
33572 visites
sans couverture

Bel Ami de Guy de Maupassant

critiqué par Lolita - (Bormes les mimosas - 31 ans)
9 etoiles
L'ascension professionnelle et sentimentale d'un parisien...
Georges Duroy, fils d'aubergistes normands vit depuis quelque temps à Paris où il vit misérablement, calculant le moindre sou pour vivre. Par un heureux hasard, il retrouve son ami d'armée Forestier. Ce dernier est un grand journaliste dans "La vie française". Mis au courant de la situation de son ami, il lui propose bien vite de travailler avec lui au...

47.
32602 visites
sans couverture

Le jeu de l'ange de Carlos Ruiz Zafón

critiqué par Sorcius - (Bruxelles - 47 ans)
9 etoiles
Le nouveau Ruiz Zafon se sera fait attendre...
Mais ça en valait la peine... Le Jeu de l'Ange possède la même magie et la même ambiance mystérieuse et nostalgique que l'Ombre du vent, tout en offrant une histoire différente. Le livre et plus court, on rentre plus vite dedans, mais l'histoire est plus sombre, avec plus d'ingrédients fantastiques. Les nombreux personnages sont tous terriblement bien modelés, l'histoire bien déroulée, et...

48.
31857 visites
sans couverture

Hunger Games, tome 1 : Hunger Games de Suzanne Collins

critiqué par MAGGUIL - (37 ans)
9 etoiles
Un jeu impitoyable !
Dans un futur sombre des Etats-Unis divisés par 12 districts et un capitole, un jeu télévisé est diffusé pour contrôler le peuple par la terreur. Cette émission doit être obligatoirement visionnée par tous. Chaque année, le jour de la moisson 12 filles et 12 garçons sont tirés au sort pour participer à cette téléréalité. Ces 24 participants sont alors placés dans...

49.
30233 visites
sans couverture

Germinal de Émile Zola

critiqué par Pétoman - (Tournai - 41 ans)
10 etoiles
Dans le fond...
Zola a vécu dans le temps des exploitations minières et dans le temps de la création de nouvelles pensées politiques: socialisme, internationale communiste, anarchisme... En décrivant la rencontre d'Etienne Lantier avec les Maheu, Zola ne nous raconte pas que l'histoire d'une grève... il nous raconte bien plus... D'une part, il trace un portrait psychosociologique de la famille minière de cette époque, à...

50.
29858 visites
sans couverture

Un long dimanche de fiançailles de Sébastien Japrisot

critiqué par Sallygap - (40 ans)
10 etoiles
" Bingo Crépuscule"...
L’histoire commence en hiver, en 1917, dans les tranchées ; 5 soldats avancent péniblement dans cet enfer, on les conduit vers la mort. Punis pour s’être mutinés et mutilés. Pour l’exemple, ils sont condamnés. Mais plutôt que fusillés, ils seront abandonnés dans le no man’s land, cette zone entre les deux lignes ennemies. Le plus jeune de ces soldats s’appelle...

51.
29435 visites
sans couverture

Les Liaisons dangereuses de Pierre-Ambroise-François Choderlos de Laclos

critiqué par Nelle - (Bonne - 42 ans)
9 etoiles
A lire absolument
Le roman épistolaire par excellence, transposé maintes fois au cinéma, et à des époques différentes. Mais ne vous arrêtez pas aux films, achetez le livre ! Les liaisons dangereuses, c'est un jeu entre un séducteur, Valmont et Mme de Merteuil, c'est à celui qui accumulera le plus de conquêtes, qui impressionnera l'autre. C'est aussi la manipulation, la tricherie, les plaisirs, et...

52.
29249 visites
sans couverture

Les âmes grises de Philippe Claudel

critiqué par Nothingman - (Marche-en- Famenne - 37 ans)
9 etoiles
Un village en clair-obscur
Ce roman se déroule durant la Première Guerre Mondiale dans une petite ville du Nord-est de la France. Un village épargné par les combats, la ligne de front se situant à quelques kilomètres de là, derrière la colline. On entend les canons tonner dans le lointain, on voit les cohortes de soldats se croiser dans la rue principale. Certains arrivent...

53.
28790 visites
sans couverture

Le Petit Prince de Antoine de Saint-Exupéry

critiqué par Bluewitch - (Quelque part sous les étoiles, entre Bruxelles et Charleroi - 38 ans)
10 etoiles
« Ce n’est pas un homme, c’est un champignon ! »
Un conte universellement connu, universellement lu, universellement aimé et, pourtant, pas encore sur ce site. Je m'empresse de lui rendre justice, au petit bonhomme à l'écharpe d'or, aux cheveux de blé et au regard candide et neuf, ce regard que nous n'aurons sans doute plus jamais. « Sil vous plaît, dessine-moi un mouton… » Phrase mille fois entendue. Et finalement,...

54.
28658 visites
sans couverture

Les chaussures italiennes de Henning Mankell

critiqué par Tanneguy - (Paris - 78 ans)
10 etoiles
Remarquable !
Mankell nous surprend toujours. Il signe là un de ses meilleurs romans ( il ne s'agit pas d'un policier...) ; il y exprime une sensibilité étonnante, sans mièvrerie et disserte longuement sur la vie, la mort, la signification de l'existence... Son héros, 65 ans passés, est "réfugié" depuis dix ans dans une petite île isolée d'un archipel suédois : pas de...

55.
28612 visites
sans couverture

La peste de Albert Camus

critiqué par Pétoman - (Tournai - 41 ans)
8 etoiles
Système et systèmes
La peste chez Camus est symbolique du repli sur soi...c'est à dire ne pas pouvoir communiquer avec d'autres systèmes ( groupes ) que le sien. a la longue, on verra que s'ensuivra un genre de névrose collective... La peste, pour moi, c'est un peu l'image des sacrifices que l'on fait par rapport aux fausses idoles, au "veau d'or": religion, argent et...

56.
28601 visites
sans couverture

Orgueil et préjugés de Jane Austen

critiqué par Sorcius - (Bruxelles - 47 ans)
9 etoiles
Tout simplement magnifique
Voici un morceau de choix, une oeuvre que j'ai découverte récemment, bien qu'on m'en eût déjà parlé tant et plus. Jane Austen est née à la fin du XVIIIe siècle et, bien qu'elle soit morte jeune, elle nous a offert quelques romans magnifiques, dont Orgueil et Préjugés, qui était son préféré. L'héroïne est Elizabeth Bennett, une jeune fille comme il faut,...

57.
28501 visites
sans couverture

Le Comte de Monte-Cristo de Alexandre Dumas

critiqué par Neurone - (Liège - 47 ans)
8 etoiles
Implacable Vengeance
Imaginez-vous un instant être Edmond Dantès. Jeune marin sur le point de devenir capitaine et de se marier avec la demoiselle qu'il aime. Il est malheureusement arrêté le jour de ses noces à cause de calomnieuses accusations rédigées par des arrivistes qui le jalousent. De fil en aiguille, il est rapidement emprisonné au secret dans le désormais célèbre château d'If, pour...

58.
28182 visites
sans couverture

Notre-Dame de Paris de Victor Hugo

critiqué par Pétoman - (Tournai - 41 ans)
10 etoiles
Un amour non partagé est assassin
Le titre de cette critique résume bien la "morale" de cette histoire, enfin, plutôt de cette fresque baroque. Esméralda ( jeune bohémienne qui se balade dans le quartier de Notre Dame avec sa chèvre Djalli ), Quasimodo ( jeune bossu, sourd et borgne adopté par l'abbé Frollo ), l'abbé Frollo ( théologien qui finira par tomber amoureux d'Esméralda ), le jeune...

59.
28120 visites
sans couverture

Parce que je t'aime de Guillaume Musso

critiqué par Babsid - (La Varenne St Hilaire - 30 ans)
4 etoiles
Cette fois-ci, ça ne prend pas
L'histoire et le résumé de la 4ème de couverture sont attrayants. Un couple qui a tout pour être heureux, se voit brutalement arracher sa petite fille de 5 ans. Layla a disparu. Brisés, ils se séparent. Cinq ans plus tard, elle est retrouvée vivante à l'endroit exacte de sa disparition. Les interrogations succèdent à la joie des retrouvailles. Où était-elle ? Avec qui ? Pourquoi est-elle revenue...

60.
27804 visites
sans couverture

Le symbole perdu de Dan Brown

critiqué par Kernitou - (Genève - 57 ans)
6 etoiles
Les francs-maçons envahissent Washington !
La trame du "Symbole perdu" de Dan Brown se déroule sur une période de douze heures à Washington, la capitale américaine, dans certains de ses lieux historiques les plus célèbres, dans un monde – semble-t-il – dirigé depuis l'ombre par des francs-maçons et leur société secrète. Après un premier chapitre où l'on assiste à une ordination franc-maçonne, on retrouve le héros...