Cyrano de Bergerac de Edmond Rostand

Cyrano de Bergerac de Edmond Rostand

Catégorie(s) : Théâtre et Poésie => Théâtre

Critiqué par Neurone, le 1 juillet 2001 (Liège, Inscrit le 1 juillet 2001, 47 ans)
La note : 10 étoiles
Moyenne des notes : 10 étoiles (basée sur 22 avis)
Cote pondérée : 9 étoiles (1ème position).
Visites : 21 120  (depuis Novembre 2007)

Quel panache !

Quoique Edmond Rostand ne respecte pas vraiment la réalité historique du personnage, il fait de Cyrano de Bergerac un personnage tout de suite attachant.
Frondeur, bretteur, ferme défenseur de ses convictions, fier, il ne plie pas devant plus fort que lui : "Mais on ne se bat pas dans l'espoir du succès! Non! non, c'est bien plus beau lorsque c'est inutile!"
Se cache pourtant derrière cette impressionnante carapace une âme sensible de poète. Amoureux de sa cousine Roxanne, Cyrano ne peut lui exprimer ses sentiments. Car affublé d'un nez impressionnant, il se trouve laid et n'ose, de peur de voir son coeur brisé d'un mauvais rire, lui dévoiler son amour pour elle.
Il trouve pourtant un ingénieux stratagème... Roxanne est quant à elle éprise d'un jeune et bel homme nouveau venu dans le régiment de Cyrano. Il va alors écrire pour le jeune homme - qui en est incapable car il est sot! - des lettres d'amour enflammées, et ainsi, petit à petit, se dévoiler à elle à travers lui.
Cyrano de Bergerac met en avant la beauté de l'esprit sur celle du corps, notamment au travers de nombreuses joutes verbales, dont l'anthologique scène du nez, dont notre héros se sort le plus souvent avec une élégance raffinée.
Mais Cyrano est aussi un personnage fier qui défend avec conviction les idées qu'il pense bonnes. Un homme droit, honnête, fidèle, qui le doit à lui-même : "Ne pas arriver bien haut peut-être, mais tout seul!"
Ce héros intemporel à l'esprit chevaleresque peut être approché par un mot qui est aussi le dernier de la pièce : le Panache!

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

  • Cyrano de Bergerac [Texte imprimé] Edmons Rostand éd. présentée, établie et annotée par Patrick Besnier,...
    de Rostand, Edmond Besnier, Patrick (Editeur scientifique)
    Gallimard / Classique
    ISBN : 9782070409310 ; EUR 5,10 ; 01/03/2000 ; 461 p. ; Poche
  • Cyrano de Bergerac [Texte imprimé], 1897 Edmond Rostand édition annotée et commentée par Mathilde Levesque
    de Rostand, Edmond Levesque, Mathilde (Editeur scientifique)
    Hatier / Classiques & Cie. Lycée
    ISBN : 9782218959233 ; EUR 3,95 ; 11/04/2012 ; 360 p. ; Poche
»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Aimer au-delà de tout

10 étoiles

Critique de Libris québécis (Montréal, Inscrit(e) le 22 novembre 2002, 74 ans) - 27 août 2014

La pièce fut à l'affiche tout l'été à Montréal. Je me suis précipité pour assister à l'une des représentations. La mise en scène était à la hauteur du texte d'Edmond Rostand. Les effets scéniques avaient des allures de cinéma. Le tout était ingénieux. Et les comédiens savaient réciter leurs textes avec un naturel qui nous faisait oublier que c'étaient des vers.

On a cru à cette pièce malgré ses invraisemblances. Elle donne confiance en soi dans un esprit chevaleresque. Elle encourage tous ceux qui s'emmurent dans leurs complexes à faire valoir leur panache, tels les oiseaux lors de la pariade.

L'occasion fait le larron, mais elle crée aussi le héros. Les nuls n'existent que dans la tête, ce qui explique sûrement toutes ces publications qui inondent le marché du livre avec toutes ces oeuvres qui veulent annuler l'effet pervers de la soi-disant nullité.

Belle histoire d'amour en somme qui pousse les êtres à franchir les frontières de leur handicap !

A découvrir

10 étoiles

Critique de Shan_Ze (Lyon, Inscrite le 23 juillet 2004, 33 ans) - 27 août 2014

Tout part d'un nez plus grand que la moyenne qui défigure ce pauvre Cyrano et l'empêche de déclarer son amour à l'élue de son cœur.
Après avoir vu le film avec Gérard Depardieu que j'avais trouvé remarquablement interprété, j'ai voulu lire l'œuvre originale. le temps a passé entre les deux mais ce n'est pas plus mal. J'ai redécouvert les magnifiques tirades de Cyrano et j'ai de nouveau été sous le charme. Edmond Rostand sait faire parler ses personnages ! L'éloquence et le dévouement de Cyrano, le désir de romantisme de Roxane, le désespoir de Christian… comment résister ? Jamais pièce de Théâtre ne m'a autant émue, fait rire, troublée !
Ca m'a donné envie d'en savoir plus sur l'homme qui a inspiré Edmond Rostand : Cyrano de Bergerac, ou plutôt Hercule Savinien Cyrano, a vraiment existé ! Son grand nez ou sa fine lame sont véridiques mais d'autres côtés sont complètement inventés.

Un classique que je conseille de découvrir et même de redécouvrir !

Quelle verve ce Cyrano !

10 étoiles

Critique de Callisthene (, Inscrit le 12 juin 2014, 30 ans) - 28 juin 2014

Tout simplement splendide, un chef d'œuvre de la littérature française, à n'en pas douter. Une histoire bouleversante, une musicalité dans les vers... Cultissime et indispensable.

Un joyau

10 étoiles

Critique de Fredericpaul (Chereng, Inscrit le 19 mai 2013, 55 ans) - 28 avril 2014

Je viens de relire pour la quatrième fois ce chef d'oeuvre.
Le charme ne s'évente pas; bien au contraire.
Quelle poésie, quel humour, quelle tendresse, quelle intelligence…
La philosophie de cette pièce est indémodable. Elle prône un idéal jovial, courageux, amoureux et tendre.
Comme la vie serait plus belle si nous sortions plus souvent notre panache de notre poche.

La liberté et le panache - la dernière réplique de Cyrano

9 étoiles

Critique de AmauryWatremez (Evreux, Inscrit le 3 novembre 2011, 47 ans) - 17 décembre 2013

Je me suis rappelé cette réplique hier en regardant une américânerie sur le masque de fer (distrayante et pas si mal au fond), elle m'est revenue en songeant que notre époque en manque cruellement, de panache...
Cyrano, est secoué d'un grand frisson et se lève brusquement.
pas là ! Non ! Pas dans ce fauteuil !
-ne me soutenez pas ! -personne !
(il va s'adosser à l'arbre.)
rien que l'arbre !
elle vient. Je me sens déjà botté de marbre,
-ganté de plomb ! oh ! Mais ! ... puisqu'elle est en chemin,
je l'attendrai debout, et l'épée à la main !

Le Bret
Cyrano !

Roxane
Cyrano !

Cyrano
je crois qu'elle regarde...
qu'elle ose regarder mon nez, cette camarde !
que dites-vous ? ... c'est inutile ? ... je le sais !
Mais on ne se bat pas dans l'espoir du succès !
Non ! Non ! C'est bien plus beau lorsque c'est inutile !
-qu'est-ce que c'est que tous ceux-là ? -vous êtes mille ?
Ah ! Je vous reconnais, tous mes vieux ennemis !
Le mensonge ?
(il frappe de son épée le vide.)
tiens, tiens ! -ha ! Ha ! Les compromis,
les préjugés, les lâchetés ! ...
(il frappe.)
que je pactise ?
Jamais, jamais ! -ah ! Te voilà, toi, la sottise !
-je sais bien qu'à la fin vous me mettrez à bas ;
n'importe : je me bats ! Je me bats ! Je me bats !
oui, vous m'arrachez tout, le laurier et la rose !
Arrachez ! Il y a malgré vous quelque chose
que j'emporte, et ce soir, quand j'entrerai chez Dieu,
mon salut balaiera largement le seuil bleu,
quelque chose que sans un pli, sans une tache,
j'emporte malgré vous,
(il s'élance l'épée haute)
et c'est...
(l'épée s'échappe de ses mains, il chancelle, tombe dans les bras de Le Bret et de Ragueneau.)

Roxane
c' est ? ...

Cyrano
mon panache.

"Tyrano de Bergerac"

9 étoiles

Critique de JulesRomans (Nantes, Inscrit le 29 juillet 2012, 58 ans) - 17 décembre 2013

Certains jeunes ont découvert "Cyrano de Bergerac" en film ou en adaptation pour la jeunesse avant d'aller vers le texte original.

Pour un très jeune lectorat vient de sortir "Tyrano de Bergerac" de Gilles Chouinard et Rogé qui permet de sensibiliser à cette production des enfants.

Imbattable! Cyrano est imbattable!

10 étoiles

Critique de Montréalaise (, Inscrite le 7 août 2010, 23 ans) - 19 octobre 2011

Cyrano de Bergerac serait probablement considéré comme la pièce de théâtre la plus réussie de l'histoire de la littérature française. Pourquoi, dites-vous? Et bien voici :

1) Le mélange du comique, du tragique, de l'épique et du romantisme est totalement et irrémédiablement réussi!

2) Le nombre record d'alexandrins, loin de faner la pièce, nous transporte, nous emporte dans un tourbillon d'émotions fortes, dans une véritable aventure dans les possibilités illimitées de la langue française

3) Les personnages (Cyrano surtout, mais aussi Roxane, Christian et les autres) sont immensément attachants, tantôt drôles, tantôt intenses, tantôt sensibles. Ils évoluent et changent tout au long de la pièce dans un cadre historiquement, socialement et littérairement baroque.

4) Elle nous apprend à regarder au-delà des apparences et à ne compter que sur l'âme, le coeur et le courage pour juger une personne (ou bien un livre!). Elle nous apprend à nous sacrifier, à nous dépasser si on veut protéger une personne qu'on aime par-dessus tout

5) Finalement, seriez-vous vraiment capables de me nommer une pièce qui puisse être à la hauteur de ce monument théâtral? Comment pourrez-vous vous mesurer au panache de Cyrano de Bergerac?

La plus belle pièce de théâtre

10 étoiles

Critique de Yeaker (Dijon, Inscrit le 10 mars 2010, 43 ans) - 7 décembre 2010

Ce n'est pas compliqué je n'ai pas encore vu une représentation ratée. Le texte sublime tellement l'acteur quel qu’il soit que par envoûtement cela devient sublime. Essayez chez vous, vous serez pris au jeu et même le livre refermé vous continuerez à chercher quelques belles tournures.
Je viens de revoir le film, avec toujours le même émerveillement. Je réalise seulement 20 ans après ma première lecture, qu’on n’est pas Christian ou Cyrano mais que bien souvent on est Christian puis Cyrano.

Eloge de la rhétorique !

8 étoiles

Critique de SkylarBlue (, Inscrite le 16 novembre 2010, 26 ans) - 16 novembre 2010

Une pièce, ça se voit avant tout ! Et quelle pièce que Cyrano de Bergerac !
Coincée en première avec un extrait, je ne me suis pas passionnée pour cette pièce jusqu'à ce que j'aille la voir au temple du théâtre, la Comédie Française.
Et quel panache ! Rhétorique furieuse, pertinence extraordinaire, intrigue pleine d'imagination et sous les mots grinçants et cultivés de notre Cyrano, quelle passion et quelle poésie !

A voir assurément ! A lire, je ne sais pas trop, le théâtre écrit n'est pas ma tasse de thé, mais je ne rechigne jamais à aller au théâtre !

meilleur de le film

9 étoiles

Critique de Adrien34 (, Inscrit le 18 janvier 2009, 26 ans) - 25 mai 2010

Je me suis lancé dans la lecture de cette fabuleuse histoire qu'est la vie de Cyrano après avoir vu le magnifique film avec Depardieu. Les tirades font mouche, après chaque envoi il touche, des répliques excellentes. Par dessus tout, l'amour est central dans cette histoire et les relations entre les 3 principaux personnages deviennent de plus en plus tragiques au fil de l'histoire jusqu'au final. Un homme craint de tous, mais tiraillé dans son âme par l'amour et son incapacité à le communiquer. Il vit son amour par procuration et sa verbe devient muette face à sa muse. Génial, culte, puissant...

Et avec panache!

10 étoiles

Critique de Parasite (Paris, Inscrit le 16 janvier 2010, 26 ans) - 16 janvier 2010

Cyrano nous emporte loin...très loin! De par son courage mais surtout grâce à sa répartie et son sens de la rime. On aurait envie de ressortir chaque mot qu'il prononce dans une conversation...Ses monologues amoureux, la tirade de la lune avec De Guiche, la ballade du duel et le passage final sont des morceaux de théâtre qui resteront gravés dans ma mémoire.
Pendant une grande partie de la pièce on se "tape le cul dans un seau" comme dirait Céline mais on trépigne également devant les scènes d'action comme on peut pleurer de grosses larmes de crocodile à certains moments.
Edmond Rostand est un génie et cette pièce son chef d'oeuvre. Si bien qu'à la fin de l'envoi, il touche!

mon Best à moi

10 étoiles

Critique de Tameine (Lyon, Inscrite le 9 juin 2008, 51 ans) - 19 août 2008

CYRANO, aime ROXANE, sa cousine.
ROXANE aime CHRISTIAN, mais se confie à CYRANO.
CHRISTIAN aime ROXANE, mais ne sait pas encore si elle l'aime.
CYRANO est laid mais parle très bien.
CHRISTIAN est beau, mais s'exprime mal et fadement.
A partir de là, une situation magnifique va s'établir, de sorte que Cyrano et Christian vont s'allier pour séduire Roxane. L'un exprimera son âme, son Amour fou et sa poésie, et l'autre ira la réciter à la Bien-Aimée, des deux. Dans ce jeu compliqué, Cyrano exprimera langoureusement son Amour sans limite à sa cousine adorée à travers des vers tous plus beaux les uns que les autres, Et que Roxane attribuera dramatiquement à Christian, puisque c'est lui qui en sera le porteur. Mais Cyrano, trop ému et exalté de ce jeu qui lui donne toute sa raison d'exprimer son amour à sa cousine, même si elle ignore qu'il en est l'auteur, se contente de cette situation, qui rapidement insupporte Christian qui se rend bien compte que Roxane, qui si au début l'aimait pour sa beauté, l'aime de plus en plus pour sa poésie, son âme.. c'est-à-dire celle de Cyrano.
La situation se complique, Christian se rebelle, veut faire cavalier seul, se ramasse lamentablement et finalement est tué à la guerre.
Et là, Cyrano redouble de grandeur. Au lieu de profiter de la situation et de révéler à Roxane que c'est lui l'auteur des lettres, des mots d'amour, des grandes déclarations.. se tait, la laissant dans son deuil et ses illusions, s'enfermer dans un couvent. Cependant, il viendra la voir chaque semaine, sous le fallacieux prétexte de lui raconter ce qui se passe à l'extérieur.
Cette situation magnifiquement racontée tout en étant terriblement frustrante, durera 14 ans.
Là, un coup du sort mettra fin aux jours de Cyrano, qui dans une fin sublime, là encore, aura la satisfaction de voir Roxane, sa Bien-Aimée, son Amour, apprendre la vérité.
Ce livre est le chef-Oeuvre de ma bibliothèque. Tous les dialogues sont délicieux et plein d'esprit. Il est l'exemple, tant par la qualité de l'écriture que de la personnalité du héros, de l'AMOUR véritable, celui qui ne vise que le bonheur de l'autre.
Le héros qui n'existera jamais, parce que c'est impossible d'aimer comme ça sans retour, même si on le voudrait bien.
A regarder les étoiles attribuées par les autres, je suis heureuse que mon avis soit partagée. A ne rater sous aucun prétexte.

ça se lit comme un roman

10 étoiles

Critique de Killeur.extreme (Genève, Inscrit le 17 février 2003, 35 ans) - 18 juillet 2008

Je n'ai pas donné sur Cyrano !!!! Diable il faut le faire tout de suite, je l'ai lu et vu (le film) en 8ème année (année scolaire Suisse) au cours de Théâtre et je l'ai relu pendant ma période "Cape et d'épée". Que dire que c'est un pic, un roc un cap que dis-je un cap un monument de la littérature, quand on pense que l'auteur était sûr de faire un bide.... Titanic aussi était prédit comme un bide, seul Cameron était confiant, et 11 oscars et des millions de spectateurs plus tard et bien le succès de Cyrano a été du même genre, Rostand est devenu le nouveau Hugo pour les critiques et la pièce s'est jouée à guichets fermés pendant des mois et c'est une des rares pièces à se lire comme un roman. drôle, dramatique, émouvant, rempli d'aventures ,de combats, Cyrano 1 contre 100 pour défendre un ami. A lire à voir sur scène, voir Depardieu l'incarner.

5/5, 10/5, 50/5, 5*10 puissance 1'000'000'000'000/5 minimum

UN REGAL

10 étoiles

Critique de Nouillade (, Inscrite le 13 mars 2008, 25 ans) - 14 mars 2008

Un véritable plaisir à lire !

Je n'aurai jamais pensé accrocher à ce point. J'ai vraiment adoré. Les répliques sont cultes, d'autres font mouche, d'autres encore sont d'un humour subtil.

Edmond Rostand nous submerge par sa jolie façon d'exprimer les choses. Une merveilleuse histoire, touchante et poétique. La fin est parfaite.

A lire absolument, pour le bien d' l'humanité ! (hi hi !)

Incontournable

9 étoiles

Critique de Zadek (, Inscrit le 19 février 2008, 25 ans) - 19 février 2008

Cela doit faire déjà deux ans que je me suis attelé à lire ce livre. Ça s'est passé un soir, dans ma chambre, j'avais terminé mes devoirs et l'ennui s'installait dans mon esprit, j'ai fouillé un peu et je suis tombé sur un livre qu'avait étudié mon frère: Cyrano de Bergerac.

Je me suis précipité sur mon lit, et, la page ouverte, ma tête baissée, un silence de mort, j'ai découvert le plaisir de la lecture. Toute la magnificence du seul mot livre m'a frappée et c'est à travers cette œuvre que mon épopée dans le monde littéraire a commencé.

Je dois donc beaucoup à ce livre, et d'abord de m'avoir enchanté tout au long de ses centaines de pages... Quelle passion, quel rythme, quelle légèreté et quelle poésie... un théâtre poétique ! Je me rappellerais toujours de la célèbre tirade: "Ah! Non! C'est un peu court, jeune homme! On pouvait dire... Oh! Dieu! bien des choses en somme"...

Un mélange très convaincant d'honneur, de dignité et d'affront, en somme, quel tableau mes amis ! C'est la tête dans les étoiles qu'il faut approcher ce texte, quel honneur de lire cette pièce ! Une passion tellement intense que la fin m'émeut encore aujourd'hui, après deux ans...

C'est un incontournable classique mais avant tout un livre de cœur...

un classique génial

10 étoiles

Critique de Elyria (, Inscrite le 25 mars 2006, 25 ans) - 25 juin 2006

Le personnage semble tellement vrai: il est crédible et pourquoi, parce que Rostand a su lui faire ériger une carapace dure et tout le monde en a une dans la vie... mais à l'intérieur, il a su le faire sensible, charmant, pour en faire un personnage irrésistible.

En fait ce qui rend ce livre si particulier c'est le caractère des personnages quasi-réels...

Je vous conseille fortement de lire ce livre, on comprend vraiment pourquoi ce livre est un classique!

Mais un baiser, qu'est-ce?

10 étoiles

Critique de Naz_de_jardin (, Inscrite le 18 octobre 2005, 25 ans) - 15 avril 2006

J'ai été totalement transportée du début à la fin de ce livre.
Tant est si bien que, arrivée à la fin, je m'acharnais pour relire et relire encore l'avant-dernière page pour ne pas avoir à la tourner et découvrir la fin.

C'est un livre "relisable" à volonté, sans lassitude!

Le jeu des mots et si agréable et sensationnel qu'on retient des passages dans le coeur quasiment sans s'en rendre compte.

Je le conseille à tous mais de préference, prenez une édition avec des explications en fin de page car certains mots sont difficiles car de l'époque. Ca n'empêche pas, ça exhorte même de boire ces vers sans restrition. Et ces mots un peu difficiles font je pense une majeure partie de la richesse de la pièce.

L'autre superbe partie étant l'histoire! Une histoire d'amour à vous fondre le coeur qui ne peut laisser personne de glace.
Je reste pleine d'émotions à chaque fois que je lis et relis ce livre. Une histoire superbement bien imaginée.

Pour faire court, allez-y et régalez-vous sans fin...

Génial!!!

10 étoiles

Critique de Cléliadeldongo (, Inscrite le 21 juillet 2004, 28 ans) - 6 mai 2005

Cyrano de Bergerac! Que dire? Que Rostand était un véritable génie! Cet homme a encore plus de mérite que tous les Hugo et tous les Baudelaire! Tous ses mots sont si justes! et tous ses mots riment si bien! et on passe du rire aux larmes, de la tendresse à la pitié! Cette pièce regroupe tellement de passages ancrés dans nos mémoires: la scène du balcon, la fin magnifique et si émouvante qu'elle vous tire les larmes à tous les coups, car Cyrano est tellement adorable et on compatit, on souffre avec lui. Un livre époustouflant, génial au vrai sens du terme car prodige d'érudition! a chaque fois que je relis un passage je me dis "mais comment a-t-il fait?". Je trouve malgré tout cet écrivain bien méprisé par rapport à la beauté de son oeuvre. Un autre livre grandiose à lire de lui est "L'Aiglon"

AAAh non c'est un peu court jeune homme!

10 étoiles

Critique de FightingIntellectual (Montréal, Inscrit le 12 mars 2004, 34 ans) - 25 juillet 2004

Avec "La ballade de l'impossible" d'Haruki Murakami, c'est selon moi LA plus belle et plus tragique histoire d'amour jamais écrite. Bravant nature, conventions sociales, opinions publiques et cie. Cyrano de Bergerac ne recule devant rien pour que ses mots rejoignent Roxane. "L'amour est aveugle" Cyrano est peut-être laid, mais il est si beau...un homme avec du panache en vaudra toujours mille muets et sots.

Flamboyant!!!!!!!

10 étoiles

Critique de Patman (, Inscrit(e) le 5 septembre 2001, 54 ans) - 6 septembre 2001

Pièce que j'ai lue et relue au moins 10 fois! Je l'ai vue deux fois également (à Paris avec Jacques Weber et à Villers-la-Ville avec Gérald Marti). A chaque fois le rêve et l'émotion passe. Un chef-d'oeuvre absolu!!!!!

J'ai adoré !

9 étoiles

Critique de Jules (Bruxelles, Inscrit le 1 décembre 2000, 72 ans) - 7 juillet 2001

On est littéralement emporté par les vers de Rostand, la grandeur de son personnage, sa gouaille et son esprit des plus vif et impertinent. On marche à fond avec ce personnage hors du commun... Par contre, quelle soufrance que d'être amoureux à ce point et faire en sorte qu'elle s'éprenne d'un autre, tout simplement parce qu'il est beau ! Un amour aussi fou, non partagé, il y a de quoi sombrer, mais il est si fier...

Forums: Cyrano de Bergerac

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Cyrano de Bergerac".