Le journal d'Anne Frank de Anne Frank

Le journal d'Anne Frank de Anne Frank

Catégorie(s) : Littérature => Biographies, chroniques et correspondances

Critiqué par Doudou, le 12 juin 2001 (Rennes, Inscrite le 18 mars 2001, 34 ans)
La note : 9 étoiles
Moyenne des notes : 9 étoiles (basée sur 40 avis)
Cote pondérée : 9 étoiles (56ème position).
Discussion(s) : 2 (Voir »)
Visites : 34 876  (depuis Novembre 2007)

Le journal d'une condamnée

Récit poignant d'une jeune fille juive pendant la guerre, le "Journal" d'Anne Frank est bien connu de tous. Or, nous n'en parlons pas assez.
Qui aurait pu faire un aussi bon roman ? Personne. Car ce que nous raconte Anne Frank dans ce journal, ou plutôt ce qu'elle nous livre, n'est pas fictif. C'est bien réel. Elle l'a vécu, comme nous vivons nous aussi notre vie, mais sans avoir à nous cacher dans une réserve de magasin sous peine de finir dans les chambres à gaz allemandes.
Mais pourtant, elle est morte. Morte car elle n'avait que le défaut d'être juive.
Ce récit est une ode à la croyance, une hégémonie de l'espoir. C'est grace à cet espoir qu'Anne Frank a pu vivre dans sa réserve. Elle le dit d'ailleurs, elle n'a pas peur de mourir si elle peut revoir un jour le ciel et le soleil. Le seul but de cette jeune fille d'une autre époque était de vivre, s'amuser, et pourtant, elle est morte. Un récit initiatique, plein d'émotions, mais vrai pur et intense.

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Anne Frank.

8 étoiles

Critique de Arnaud Gérard (, Inscrit le 10 février 2017, 56 ans) - 23 février 2017

"C'est une sensation très étrange, pour quelqu'un dans mon genre, d'écrire un journal. Non seulement je n'ai jamais écrit, mais il me semble que plus tard, ni moi ni personne ne s'intéressera aux confidences d'une écolière de 13 ans."
C'est dans les premières pages et j'ai voulu aussi faire entendre la voix d'Anne Frank, très présente, très douée pour la littérature, et qui envisageait un jour d'être journaliste...

Un livre qui laisse des traces

10 étoiles

Critique de Beth8262 (, Inscrite le 26 mai 2016, 60 ans) - 26 mai 2016

Je me souviens d'avoir lu ce livre avec avidité il a plusieurs années, et je compte le relire. Le récit d'une jeune juive qui raconte son existence, et celle de sa famille tenues cachées, ou emprisonnées dans un logement durant la 2ième guerre mondiale. Par son journal, Anne Frank nous fait découvrir le quotidien d'une adolescente qui ne peut s'épanouir comme toute autre ado, mais qui vit plutôt des inquiétudes, des privations et des misères de la guerre.
La fin est bien triste, mais c'est une histoire vraie, qui nous montre la dure réalité de la guerre et des souffrances atroces qu'ont vécues les Juifs.

Mon avis sur l'oeuvre de la jeune diariste

7 étoiles

Critique de Write (, Inscrite le 27 avril 2015, 16 ans) - 27 avril 2015

Je devais avoir environ neuf ou dix ans lorsque ma mère, mon frère et moi sommes allés visiter un ancien village détruit lors de la célèbre Seconde Guerre Mondiale. Je me souviens qu'il y avait les traces des balles sur les murs des maisons ravagées et des restes de voitures brûlées. J'étais stupéfaite, mais j'étais encore bien trop puérile pour comprendre ce qu'était réellement la guerre, et la misère qu'elle causait.
Cette visite achevée, nous nous sommes dirigés dans la boutique du lieu, et comme depuis toujours, je me suis avancée vers les livres exposés. Soudain, alors que je les parcourais de mes yeux, le visage blanc et souriant d'une jeune fille m'a interpellée. J'ai lu sur la page de couverture : "Le Journal d'Anne Frank". Je me suis alors retournée vers ma mère et lui ai demandé qui était cette Anne Frank. "Une jeune fille juive qui a vécu pendant la guerre." me répondit-elle, l'ayant elle-même lu dans sa jeunesse. J'étais encore petite, je ne savais encore rien de ce que les Juifs avaient enduré durant ce conflit.
Ma mère accepta de me l'acheter et je pus le lire tout de suite après. Chaque adulte qui me voyait avec ce bouquin demandait étonné à mes parents comment pouvais-je lire ce genre de chose à mon âge. Ces derniers se contentaient de hausser les épaules.
Je ne vais pas mentir, je ne comprenais rien à ce qui était arrivé à cette Anne qui semblait être célèbre, je ne voyais pas pourquoi le fait qu'elle ai été juive pût être si important, ni même dans quel endroit elle vivait durant la rédaction de son journal, et le vocabulaire dont elle faisait usage pour rédiger son journal était bien trop élevé pour une fillette de neuf ou dix ans.
Souvent je ne le lisais pas jusqu'à la fin - car c'était pour moi la partie la plus compliquée -, je pensais tenir un roman entre mes mains et n'aspirais qu'à savoir si elle allait oui ou non embrasser Peter.
Enfin, pendant plusieurs années j'ai laissé ce journal dans le fouillis de ma chambre, chaque fois mon regard retombait sur la photo en noir et blanc de l'adolescente, j'hésitais alors à reprendre sa lecture, mais en vain. Et ce jusqu'à mes douze ans à peu près, après quoi cette fois je réussis enfin à comprendre l'intégralité des écrits d'Anne.
Durant une longue période, je ne parvins pas à lâcher ce livre, j'avais beau commencer à connaître par coeur certaines phrases, je le relisais encore et encore. Je crois que ce qui m'a le plus attachée à ce journal et donc à Anne-même, c'est le fait que je puisse comprendre tout ce qu'elle avait ressenti, qu'il y ait quelque chose en ces écrits qui me concernait aussi personnellement.
Moi-même je me suis souvent demandé pourquoi son oeuvre était donc devenue si célèbre dans le monde.
Car il faut bien l'admettre, elle ne fait allusion au sort des juifs qu'un petit nombre de fois, pour revenir aussitôt à elle et à ses propres préoccupations. De plus, le fait qu'elle soit par la suite arrêtée au point culminant de ses espérances et qu'elle ait été, elle aussi, une victime de la barbarie nazie met du tragique dans son histoire et la rend d'autant plus connue, puisque sa triste histoire touche les gens. Selon moi, elle n'aurait pas été aussi connue pour son journal si elle avait continué de vivre dans l'Annexe jusqu'à la fin de la guerre et qu'elle en serait sortie indemne. Certes elle aurait probablement publié son manuscrit comme témoignage, mais elle ne serait pas devenue mondialement connue pour autant. Après, peut-être serait-elle devenue un grand écrivain, ça nous ne le savons malheureusement pas.
Mais je pense que si Le Journal d'Anne Frank et son auteur sont devenus des célébrités mondiales, c'est parce qu'il y a dans cette oeuvre tant d'étapes de l'adolescence qui nous les rappellent et nous émeuvent. Anne traverse une période difficile qu'est l'évolution de sa personne, elle vit dans l'âge ingrat et projette pourtant son avenir qu'elle espère glorieux, tout en vivant dans une époque particulièrement obscure, obligée de vivre entre les murs étroits d'une cachette, admirant la nature par une misérable petite fenêtre, tout cela dans le but d'échapper à la Mort infligée par son temps aux personnes de sa même "race".
Ce qui fait de son journal un livre classique à lire dans sa vie, c'est qu'elle nous entraîne dans ses sautes d'humeurs et ses espoirs, nous vivons avec elle au présent au fil de la lecture, jusqu'au moment où les lettres sont stoppées net par la faute d'êtres brutaux, sur une note d'abattement, de surcroît. Nous avons encore envie de croire qu'il y a une suite à tout cela, que cette enfant talentueuse n'est pas morte à cause de la stupidité humaine, mais c'est malheureusement le cas.
Alors nous ressentons le goût amer de l'injustice. Et tout cela fait d'Anne Frank une jeune fille vive aux espoirs sans limites assassinée par la bêtise intolérable des hommes, et la rend si connue dans le monde entier.

Incontournable

10 étoiles

Critique de Hannëlle (, Inscrite le 3 mars 2014, 19 ans) - 3 mars 2014

Ce livre n'a pas vocation d'être un chef d'oeuvre stylistique, et ceux qui le croient sont des idiots. Ce qui fait la beauté de ce livre, c'est sa véracité. Parce que oui, c'était une enfant, une enfant comme nous tous l'avons été. Une enfant parmi d'autres, avec ses qualités, ses défauts. Une enfant qui ne comprend pas toujours le monde qui l'entoure, qui grandit, qui se transforme. Chacun de nous aurait pu être à sa place. Et c'est ça qui rend le livre si poignant. Anne nous émeut, elle écrit avec tant d'honnêteté que c'en est désarmant. Alors oui, on peut lui trouver des défauts. Mais qui n'en a pas ? C'est ce qui rend ce livre si ancré dans la réalité. Aucun écrivain, aussi talentueux que Zola ou Flaubert, n'aurait réussi à faire mieux. Parce que ce n'est pas la voix d'un grand écrivain, c'est la voix d'une jeune fille qui vit toute la réalité.
Ce livre, une fois qu'on l'a, on ne peut plus le lâcher. Parce que même si on sait ce qui va arriver à la fin, on ne cesse d'espérer. Et lorsqu'on arrive au point de non-retour, on est quand même révolté. Parce que les chiffres ne veulent rien dire. Les noms d'inconnus morts pendant la guerre ne signifient rien à nos yeux. Mais une jeune fille qu'on apprend à connaître au fil des pages, que l'on voit grandir, se remettre en question, encore et encore, essayer de trouver du bonheur dans des lieux bien sombres, et que l'on perd brusquement, sans raison, ça nous ébranle au plus profond de notre être. C'est ce qui rend Le journal d'Anne Frank une des œuvres les plus engagées de la Seconde Guerre Mondiale. Et ce sont les témoignages qui nous empêchent d'oublier. Anne Frank a rendu le monde meilleur.
Pour moi, Anne Frank était une personne exceptionnelle. Parce que oui, on peut le dire, elle n'était pas parfaite. Mais qui a déjà eu assez de courage pour écrire toute la réalité, pour ensuite la regarder en face ? Anne Frank l'a fait. Et elle se remet en question, elle change. On peut la voir, tout au long du roman, qui prend sur elle-même, qui essaie de faire mieux. Qui, en fin de compte, grandit. Et même avec tout ce qu'on lui a fait subir, jamais elle ne perd foi en l'humanité, jamais elle ne perd espoir. Elle garde sa sensibilité d'enfant mais porte un regard plus adulte. Jamais elle ne s'adonne à la haine, même si les raisons ne manquaient pas.

Le journal d'Anne Frank

10 étoiles

Critique de L@urie (, Inscrite le 15 janvier 2014, 15 ans) - 21 janvier 2014

C'est une histoire très émouvante, quand je l'ai lue j'ai eu l'impression d'être avec (elle cachée dans l'annexe). Ce fut pour moi un livre qui m'a marquée et touchée profondément et je pense touchera celui ou celle qui lira le livre.
ps: je mets 5 étoiles mais si il y avait 10 étoiles je les mettrais

Le Journal d’Anne Frank:

10 étoiles

Critique de Souhail (, Inscrit le 16 octobre 2013, 27 ans) - 16 octobre 2013

Je trouve que ce livre est très passionnant et très intéressant à lire.

Premièrement, ce journal intime est très bien raconté et très bien écrit pour une adolescente de treize ans, on se met très facilement à la place d’Anne Frank et on ressent ses sentiments.

Deuxièmement, les thèmes abordés (la Seconde Guerre Mondiale, les juifs, l’adolescence et la déportation) sont des thèmes très passionnants.

Troisièmement, se livre est destiné à toutes les tranches d’âge car le vocabulaire employé est celui d’une adolescente.

Quatrièmement, ce n'est pas un auteur qui imagine, c'est un témoin en chair et en os, qui vit, ressent, est ému par les événements. Ce journal est beaucoup plus émouvant que n'importe quel roman ou récit sur la Seconde Guerre Mondiale.

Finalement, ce livre nous permet d’en savoir plus sur la vie d’une adolescente juive cachée pendant la deuxième guerre mondiale.

Superbe

10 étoiles

Critique de Martin1 (Chavagnes-en-Paillers (Vendée), Inscrit le 2 mars 2011, - ans) - 13 mai 2012

Je pense sincèrement que ce qui fait qu'on aime ce journal, c'est son authenticité : ce n'est pas un auteur qui imagine, c'est un témoin en chair et en os, qui vit, ressent, est ému par les événements. Ce journal est beaucoup plus émouvant que n'importe quel roman ou récit sur la Seconde GM. En outre, on ne peut être insensible à ce que vit la jeune fille et à ses sentiments.

Demagol, en ce qui concerne tes Zobeck, Flaula et Steinbert... je ne vois vraiment pas le rapport. Il me semble évident qu'on ne critique pas Le Journal d'Anne Frank comme on critique n'importe quel livre. Un peu d'indulgence pour cette pauvre Anne : elle a entre treize et quinze ans ! La beauté de l'écriture n'est pas un critère pour ce bouquin-là...On est pris par l'histoire non pas grâce à son talent d'écrivain, mais parce qu'elle vit dans cette histoire, elle croit en ses personnages puisqu'elle les connaît.
Ensuite, en ce qui concerne la "profondeur" de ce livre, en ce qui concerne la nature humaine, on a un magnifique panorama. Le portrait moral est décrit avec une telle précision au fil des pages (je dis bien au fil des pages : pas en un seul paragraphe), que Flaubert et Zola n'ont jamais eu des personnages aussi réalistes. Mr Frank, Mme Frank, Margot, ce sont moi, toi, ma mère, ton père, ce sont des personnages lambda et leur profil est pourtant aussi complexe et nuancé que la forme d'un chou Romanesco. Etonnant...

Quand à Anne Frank, égocentrique, intolérante, bornée, ce que vous voulez, eh bien, je la trouve tout simplement humaine. L'être humain a plein de défauts. A vous entendre, on dirait que la plupart des gens sont parfaits et que, elle, quelle horreur, elle a des défauts. Or TOUT LE MONDE a des défauts. On est tous plus ou moins égoïstes ou égocentriques. On est tous plus ou moins jaloux, avares, haineux, coléreux. Et on ne s'en rend pas compte. Anne, en écrivant, sans s'en rendre compte, elle nous décrit sa personnalité. Elle nous liste ses défauts et ses qualités. Oui, elle est assez égoïste, c'est vrai ! Mais écrivez-donc un journal comme le sien, et couchez un peu de vous-même sur le papier, on vous en trouvera aussi, des défauts, que vous ne soupçonnez même pas ! Et moi-même je n'échappe pas à la règle.
A Julie-djengo : c'est intéressant ce que tu dis, mais justement, et ça c'est mon avis personnel, les gens se plaignent beaucoup trop. Quasiment tout le monde, regarde autour de toi, écoute leurs discussions... Anne n'en est que plus ressemblante à l'être humain moyen.

Bon, une minute, je ne damne personne. D'ailleurs des qualités, on en a tous aussi. Et Anne, quoi qu'on dise, est pleine de qualités. On ne peut s'empêcher de s'identifier à elle et on se met à sa place à chaque moment de son existence. Et moi, parce qu'elle est comme nous, les gens invisibles, les gens quelconques, pas méchants du tout, mais pas toujours gentils, je me suis pris de sympathie pour elle.

Une légère hyperbole

2 étoiles

Critique de Demagol (, Inscrit le 27 avril 2012, 20 ans) - 28 avril 2012

Pour ma part, tout ceci n'est qu'une exagération! On est peut-être ému devant certaines répliques, et son style est plutôt avancé pour son âge. Néanmoins, ce style reste banal, monotone, il est trop conforme aux normes et j'oserai même dire "très scolaire". Ce récit n'a pas la profondeur qu'on voudrait lui faire croire. Anne ne cerne pas particulièrement bien la situation. Elle est intolérante, bornée et juge en permanence ses proches. Elle manque d'humilité. Ses descriptions n'ont pas la qualité d'un Flaubert ni le génie métaphorique de Zola dans l’Assommoir ou de Steinbeck dans les Raisins de la colère. Ce livre n'était de toute façon pas spécifiquement destiné à être lu. Il fut d'ailleurs rédigé sous l'impulsion et non sur les chemins de la raison. Banal, et simplet c'est le mot.

Le Journal d'Anne Frank

1 étoiles

Critique de Julie-djengo (, Inscrite le 15 janvier 2012, 22 ans) - 15 janvier 2012

Je ne vous comprend vraiment pas et je vois que apparemment personne n'a le même point de vue que moi. Je ne fais pas ce commentaire pour vous démolir mais juste pour essayer de comprendre ce que vous aimez chez elle : pour moi Anne était vraiment égocentrique et se plaignait tout le temps de son sort. On peut dire oui mais après tout elle a le doit de se plaindre, oui mais après tout j'aimerais bien t'y voir toi à sa place. J’avoue que à sa place je n'aurais pas fait bouger grand chose mais pendant ces deux ans elle n'a fait que se plaindre et a passé son temps à se quereller avec tous (ou presque) les membres de sa famille alors qu'il y avait des gens là dehors qui auraient donné n'importe quoi pour être à leurs places et qui se faisaient massacrer ! Elle parle 3 ou 4 fois du massacre des juifs mais ensuite repart dans son petit "moi je ".

Superbe

8 étoiles

Critique de Berlioz (, Inscrite le 27 novembre 2011, 22 ans) - 23 décembre 2011

Ce livre est un incontournable, et pour cause : qu'on soit adolescent ou adulte, il fait pratiquement l'unanimité.
C'est impressionnant de voir à quel point Anne Frank, si jeune, est capable d'analyser son propre comportement et de se remettre en question dans une situation si peu propice à ce genre d'attitude. De plus, elle écrit vraiment superbement bien pour son âge et est vraiment très mature.
Je suis agréablement surprise et très impressionnée.

A lire d'urgence

9 étoiles

Critique de Jolijardin (, Inscrite le 27 mai 2010, 33 ans) - 27 mai 2010

un chef d'oeuvre, on se demande comment une jeune fille de cet âge peut être aussi mature. Poignant, émouvant et pour ma part c'est un devoir de lire ce livre et un 'plaisir' si je puis m'exprimer ainsi de par la qualité de l'écriture. incontournable!

Superbe témoignage plein d'émotions

10 étoiles

Critique de Lalie2548 (, Inscrite le 7 avril 2010, 32 ans) - 4 mai 2010

J'ai lu ce livre il y a plusieurs années sous le conseil de ma maman et je ne le regrette absolument pas. Ce témoignage est très poignant et le courage de cette famille est admirable. Quelle horreur ils ont vécu.Livre à lire!!!!!!!

Passionnant, émouvant...

10 étoiles

Critique de Miss-StR (, Inscrite le 2 mai 2010, 24 ans) - 4 mai 2010

J'ai trop aimé ce livre !! La manière dont c'était présenté... D'autant plus que je me souviens que j'employais les mots soutenus du livre... du genre "ankylosé", "jargon"...

Je l'ai lu en 3ème parce que ma prof de Français en parlait souvent. Un jour, j'ai décidé d'aller l'emprunter au CDI... J'ai quand même dû prendre deux mois pour le terminer à cause des devoirs et le peu de temps que j'avais pour moi ! Mais il était intéressant, surtout vers le milieu où elle parlait d'elle et Peter Van Daan (je me souviens encore des prénoms !)... C'était trop beau...

Ce journal est un témoignage de la 2nde guerre mondiale ; ça montre les souffrances que les Juifs ont dû endurer... Tout était réaliste : les sentiments, les disputes qu'elle avait avec sa mère et sa soeur... Ce qui m'a le plus révoltée, c'est le fait qu'on ait trouvé Anne et les personnes avec qui elle se cachait alors qu'ils étaient si près de la liberté !!! J'étais dégoûtée par tant d'injustice, ça m'a vraiment émue...

Je suis quand même impressionnée car tenir dans une toute petite cachette pendant près de deux ans, ça doit être si dur ! C'est quelque chose de respectable... C'est tout simplement marquant.

A lire !!!

Emouvant

9 étoiles

Critique de Vero911 (, Inscrite le 23 janvier 2010, 30 ans) - 12 février 2010

Roman connu dans le monde entier, le journal d'Anne Frank est un témoignage poignant sur le sort des juifs lors de la guerre. Plongés dans le quotidien d'Anne, on suit la vie clandestine de la famille Frank pour ne pas se faire attraper. Elle analyse avec recul et maturité les siens, du haut de ses 13 ans, elle nous fait vivre son quotidien, les choses qu'elle devait faire pour ne pas se faire repérer, l'évolution de ses relations avec les différents habitants de leur cache.

Émouvant, réel, Anne m'a fait découvrir l'horreur de la déportation, de la traque, ou comment l'homme peut devenir un monstre ! A lire absolument.

L'histoire est émouvante

8 étoiles

Critique de KAROLE (, Inscrite le 9 février 2010, 41 ans) - 12 février 2010

L'histoire émouvante et triste d'une famille juive qui s'est cachée pour échapper aux nazis.
Histoire vraie donc intéressante , on ne peut qu'être touché par cette histoire.
Mais parfois le livre est long à lire et est parfois barbant .

Inoubliable...

10 étoiles

Critique de Izza (, Inscrite le 28 novembre 2009, 44 ans) - 28 novembre 2009

J'ai lu Anne Frank à 12 ans... pas par obligation, je l'ai choisi pour faire un exposé. Pour moi, ce livre reste une référence, je dirais presque un "livre-culte" !

Une fois n'est pas coutume, je vais faire un commentaire sur une autre critique... celle de YV3S. J'ai été ébahie de voir une critique d'une telle maturité de la part d'un ado de 13 ans...

Pour moi qui aime profondément les livres, c'est réconfortant de voir un "jeune" avoir été aussi touché par ce petit trésor qu'est le journal d'Anne Franck. J'ai beaucoup beaucoup aimé ta critique... bravo !

Si tu as aimé ce livre, peut-être aimeras-tu Le journal de Zlata, une petite fille qui raconte, à la manière d'Anne Frank (son modèle) la guerre en Bosnie...

Le livre qui m'a bouleversé

10 étoiles

Critique de YV3S (, Inscrit le 11 novembre 2009, 22 ans) - 11 novembre 2009

J'ai 14 ans (et je suis un garçon, il faut le noter). Quand mon professeur a distribué ce livre il n'y a pas plus d'un mois, mon premier réflexe a été de regarder le nombre de page (les livres en général sont une corvée que m'infligent les professeurs), au total 320 pages et 30 pages de postface. Je suis rentré chez moi et l'ai laissé de côté jusqu'à qu'il soit temps avant d'être en retard pour le contrôle. Le début me repoussait au plus haut point, mais arrivé à la 75-100ème page, j'étais dans le livre et ne pensais qu'à cela. J'aurais cru que ces amourettes et les changements physiques qu'elle a vécu m'auraient fait arrêter de lire. Mes impressions : Cette fille malgré son très jeune âge avait une très grande maturité, était intelligente, avait un style d'écriture sans égal (je le répète, pour son âge) et réfléchissait sur elle-même et sur l'Homme en général comme une philosophe. Certes ce livre a des défauts, comme son écriture influencée par son humeur et la longueur de certains passages importants mais cela s'explique par l'utilité de ce livre, il servait d'ami à cette pauvre Anne.
En lisant la postface, je me suis mis à pleurer: Pourquoi ! Pourquoi elle qui méritait beaucoup plus de vivre que chacun de nous ? Pourquoi elle qui avait des rêves ? Pourquoi elle qui avait tant de choses à faire pour toute sa vie ?
Ce livre m'a bouleversé et jamais je n'aurai le même sentiment qu'en lisant ce Chef-D'oeuvre.

Les écrits restent...

10 étoiles

Critique de Gabri (, Inscrite le 28 juillet 2006, 31 ans) - 25 octobre 2009

La première fois que j’ai lu le journal d’Anne Frank, je devais avoir dans les treize ou quatorze ans. J’avais alors surtout accroché au côté personnel du journal, à ces tracas d’adolescente, à l’histoire d’amour… À cet âge, certains passages ont dû me sembler assez lourds et je ne saisissais probablement pas tout, mais le «personnage» d’Anne Frank me fascinait déjà par son histoire et par sa ténacité. Puis, j’ai relu le journal d’Anne Frank il y a quelque temps… Et cette fois, c’est son côté historique qui m’a le plus marquée, parce que ce témoignage si intime et si brillant sur la période l’Holocauste est réel, vrai, les lieux où il a été rédigé existent et ils sont toujours là. Aucun être humain normalement constitué ne pourrait rester indifférent devant tant d’injustice racontée par la plume d’une si attachante et brillante jeune fille.

À mon avis, une des plus grandes forces du journal d’Anne Frank réside précisément dans cet exploit qui est d’être parvenu à traverser à la fois le temps et les générations. L’image de l’adolescente un peu gauche, amoureuse, retournée contre sa mère, etc., n’a pas pris un pli depuis l’époque d’Anne Frank et même soixante-cinq ans plus tard, on peut facilement se retrouver dans ses écrits et dans ses questionnements sur elle-même. Mais son journal est à la fois bien loin des simples écrits d’une jeune adolescente, car c’est aussi le récit accessible d’une période noire dans l’histoire mondiale. À lire et à faire lire absolument…

Un livre à part

10 étoiles

Critique de Law (Marseille, Inscrite le 17 janvier 2009, 24 ans) - 13 avril 2009

Ce livre n'est pas un roman, on ne peut pas dire qu'on l'a aimé ou qu'on l'a détesté.
Le récit que fait Anne Frank de sa vie quotidienne, ponctuée de peurs et d'angoisses à cause de la guerre, est certes touchant, mais j'ai ressenti une certaine gêne à pénétrer ainsi dans la vie d'une adolescente.
Certes, les passages dans lesquels elle évoque l'horreur de la guerre et l'angoisse de l'enfermement devaient être publiés, ne serait-ce qu'en hommage à cette fille, mais aussi en dénonciation de l'atrocité des hommes.
Cependant, certains passages de son journal sont d'ordre plus privé: l'éveil de ses sentiments amoureux, ses rêves et aspirations, ou encore toutes ses transformations physiques.
Je me suis sentie un peu intruse dans sa vie.

Hormis cela, c'est un livre à lire... pour se rendre compte à quel point on n'a pas à se plaindre...

Un témoignage étonamment lucide

10 étoiles

Critique de Veneziano (Paris, Inscrit le 4 mai 2005, 39 ans) - 31 janvier 2009

J'ai évidemment été touché par la trame de ce journal, la simplicité de certaines réflexions et l'évolution de cette adolescente, mais été frappé par le recul qu'elle prenait sur les événements, de sa force de caractère pour conjurer ses mauvaises pensées, ses démons intérieurs, cette générosité, parfois voilée par défaut dont elle a parfaitement conscience : j'ai eu l'impression d'être cloîtré parmi eux.
Sa lucidité touche ses états d'âme, ses relations, familiales et amoureuses, la psychologie de ses proches. Elle était quelqu'un de fort, surmontant ses difficultés personnelles, et de perspicace.

J'avoue la honte que j'ai à n'avoir ouvert ce livre que ces derniers jours, à ma plus grande aise : je m'en sens enrichi, car il donne courage.

Deux ans de peur

10 étoiles

Critique de Chachou (, Inscrite le 16 octobre 2008, 22 ans) - 13 novembre 2008

Ce livre n'est pas un livre comme les autres, on y retrouve les sentiments poignants qu'Anne Frank ressent pendant son isolement. Elle n'écrit pas un roman comme beaucoup d'auteurs de cette époque, elle raconte ses aventures, son quotidien dans l'annexe tout cela sous forme de lettres.
Ce livre est en tout point magnifique, on peut ressentir se qu'elle a vécu à ce moment-là.
Anne est une jeune fille comme les autres mais une chose la différencie: elle est juive et vit en hollande.
Pendant deux ans, elle vit dans la peur, l'angoisse, la honte de vivre encore libre d'une certaine façon alors que d'autres juives sont en train de se faire fusiller par des soldats allemands.
Les huit clandestins vivent dans la peur des bombardements, dans la peur d'être trouvés par les nazies, la peur de ne pas faire assez attention la journée.
On comprend ce qu'elle écrit comme si on y était vraiment, on voit la guerre dans ses lettres, on s'identifie à Anne Frank car c'est une jeune fille comme moi.

récit d'un triste vécu...

7 étoiles

Critique de Argon (Antwerpen, Inscrite le 5 août 2008, 36 ans) - 5 août 2008

En lisant le "Journal d'Anne Frank" on n'est pas dans un roman mais dans une vraie histoire. Et on le sait, ce livre est dans l'anthologie de la littérature française et forcément on le lit d'une autre manière qu'un bouquin de Régine Desforge...
Le "Journal d'Anne Frank" a été lu par mes grands-parents, par mes parents, par moi-même, et mes enfants le liront plus tard lorsqu'ils seront en âge de comprendre cela...

touchant

7 étoiles

Critique de Calimero champenois (, Inscrit le 10 juillet 2008, 34 ans) - 2 août 2008

j'ai lu le livre après avoir vu la maison c'est touchant car on sent l'angoisse qui monte dans la maison au fur et à mesure
un témoignage à lire absolument sur l'atrocité de cette guerre

Poignant !

7 étoiles

Critique de Ngc111 (, Inscrit le 9 mai 2008, 31 ans) - 4 juin 2008

Ce livre ne laisse pas indifférent !

On se doit de le lire et le meilleur c'est que ce n'est pas une corvée.

Simple mais poignant !

Pas encore lu...

8 étoiles

Critique de Clemclemi (, Inscrite le 9 janvier 2008, 24 ans) - 9 janvier 2008

Honte à moi !
Je n'ai toujours pas lu ce livre, et je l'avoue, je me fais honte !
Je sais bien que c'est un classique, une histoire vraie, un récit émouvant à lire absolument...
Et pourtant, je ne l'ai toujours pas lu...
Et si justement, n'était il pas trop émouvant ? Je ne sais pas...
Je sais que je le lirais, mais quand ???


(La note n'est que par rapport à ce que j'ai entendu dire jusque là à propos de ce livre...)

Une adolescente normale

8 étoiles

Critique de Nance (, Inscrite le 4 octobre 2007, - ans) - 29 décembre 2007

Je voulais lire ce livre depuis que j’ai vu un clin d’oeil dans l’émission Les Griffins (Family Guy).

J’ai lu la version intégrale et c’était inoubliable. Sa franchise est désarmante. Ce n’est peut-être pas le meilleur livre écrit sur la deuxième guerre mondiale, il n’y a pas beaucoup de détails politiques, mais c’est un des plus personnel et un des plus connus. Le journal n’est pas axé sur la guerre, mais plus sur sa vie d’adolescente cachée dans un bâtiment à cause de la guerre.

Je n’ai pas pu m’enlever de la tête que la fille meure dans un camp de concentration (à 15 ans) et que je lis le journal d’une condamnée. Touchant. Ça me frustre que certaines personnes, les négativistes, remettent en cause l’authenticité de ce livre.

Un livre difficile à classer.

Une fille formidable

9 étoiles

Critique de Saule (Bruxelles, Inscrit le 13 avril 2001, 52 ans) - 4 novembre 2007

Ce journal intime est évidemment un document historique sur la vie clandestine de certains juifs qui avaient pu se cacher pendant l'occupation, mais c'est aussi un livre remarquable sur l'adolescence écrit par une gamine de treize qui fait preuve par moment d'une maturité étonnante. Ses récits sont parfois drôles, parfois touchant et parfois profonds. On voit clairement une évolution au cours des deux ans, elle gagne en maturité et le récit devient de plus en plus intéressant.

Anne Franck est pétillante d'intelligence, de spontanéité et je lui trouve un très grand talent d'écrivaine. Que ce soit quand elle aborde la question de la sexualité adolescente, celle de la religion, de l'amour ou du problème des juifs elle fait preuve d'une intelligence sidérante. Au final on verse une larme sur le sort de Anne et sa soeur Margot, et on a vraiment du mal à comprendre que l'homme puisse être aussi mauvais parfois.

Malgré quelques passages plus faibles au début surtout (ses récriminations contre sa mère par exemple), je suis conquis et je recommande ce chef-d'œuvre à tous. Un petit extrait, assez étonnant chez une jeune fille de 14 ans : "Pour tout ceux qui ont peur, qui sont solitaires ou malheureux, le meilleur remède est à coup sûr de sortir , d'aller quelque part où l'on sera entièrement seul, seul avec le ciel, avec la nature et Dieu. Car alors seulement, et uniquement alors, on sent que tout est comme il doit être et que Dieu veut voir les hommes heureux dans la nature simple, mais belle [...] Je crois fermement qu'au mileu de toute la détresse, la nature peut effacer bien des tourments".

un p'tit bout de fille au grand coeur et au grand courage

9 étoiles

Critique de Georgette (, Inscrite le 24 mars 2006, 43 ans) - 24 mars 2006

ce livre je l'ai lu au collège, il m'avait beaucoup marqué.
je l'ai relu a 20 ans passés et mes sentiments étaient toujours les mêmes. beaucoup de courage, malgré ses expériences, c'est vrai que ce livre devrait être obligatoire au collège.
en espérant que personne ne vive cela.

A lire bien sûr

8 étoiles

Critique de Norway (Entre le Rhin, la Méditerranée et les Alpes !, Inscrite le 7 septembre 2004, 42 ans) - 20 juillet 2005

si vous ne l'avez pas lu à l'école, il faut le lire. c'est une histoire poignante et vraie. Une histoire d'amour pendant la guerre. Le mode de vie de juifs cachés et toujours sur le qui-vive. Bouleversant ! Un livre que j'ai aimé quand j'avais 13 ou 14 ans.

incontournable...!!

10 étoiles

Critique de Jaja (namur, Inscrite le 4 avril 2005, 28 ans) - 4 avril 2005

Comment passer à côté d'un roman pareil?? Chacun devrait se retrouver plongé dans le monde d'Anne Frank. Cette petite fille à l'écriture magnifique. Oui, elle a su nous faire éprouver toutes sortes de sentiments et avec une facilité incroyable. Elle a écrit avec son âme d'enfant et avec une écriture pourtant tellement belle... Bien sûr, on peut distinguer la différence entre le début et la fin du journal: elle peaufine son écriture. Elle arrive à nous faire remonter le temps et on se croirait là, à ses cotés, manquant d'air, de lumière... Mais Anne Frank qui a toujours désirée être écrivain, aurait-elle accédé à une écriture si parfaite si elle n'avait pas été enfermé dans l'annexe??
Comment avons-nous pu faire tout ce mal aux juifx?! les gens se sont laissés entrainer et de nombreux allemands ou autres nationalités, qui considéraient certains juifs comme leur "frère" les laissaient mourir sans scrupules. J'ai lu énormément de choses sur Anne Frank et entre autres, des livres qui m'ont décrit sa mort atroce, si près de la libération... Mais ce que je me demande, c'est aurait-elle eu autant de succès si cette malheureuse fille n'était pas morte??

Ôde à Anne Frank

10 étoiles

Critique de Nanouille (, Inscrite le 26 janvier 2005, 26 ans) - 26 janvier 2005

C'est un témoignage de la guerre dans toute sa vérité : sans même y avoir des passages violents, je trouve sa vie horrible. Quelle injustice ! Elle a quand même réalisé un de ses voeux : devenir écrivain ; sauf qu'elle aurait voulu vivre et voir son succès...
J'aimerais aussi lire le journal de sa soeur Margot, mais il paraît que les Allemands l'ont pris lors le 1er août 1944...

Une fille comme les autres

7 étoiles

Critique de Mademoiselle (, Inscrite le 29 mars 2004, 30 ans) - 24 janvier 2005

Je l'ai lu quand j'étais au collège et il m'a evidemment beaucoup marqué. C'était en fait une adolescente comme n'importe qu'elle autre adolescente, qui se posait des questions sur les garçons, la vie... Elle observait les gens qui l'entouraient avec beaucoup de lucidité, elle, terrée, affolée par les bombardements... Un livre très fort mais Anne Franck n'était pas écrivain et j'ai trouvé quelques passages un peu long. Mais je pense comme les autres critiqueurs que tout le monde doit le lire.

Injustice, pas d'autre mot!!!

10 étoiles

Critique de Loulousmme (Liège, Inscrite le 9 janvier 2005, 35 ans) - 24 janvier 2005

Je dois vous avouez que je me demande toujours comment les hommes ont pu en arriver là? Cette guerre est horrible, Anne Frank m'a beaucoup touché. Son rêve est devenu réalité car des millers de personnes ont lu ses écrits mais elle n'est malheureusement plus là pour en témoigner et aurait sûrement préféré être connue autrement... Elle nous explique deux années de sa vie passée dans la clandestinité et qui se révèleront être ses deux dernières années de vie.
Son témoignage restera gravé dans ma mémoire pour tous ceux qui sont morts dans les camps ainsi que tous ceux qui ont survécu et qui ont dû réapprendre à vivre sans leur famille au grand complet ou seul parfois...


une histoire vraie et forte

10 étoiles

Critique de Lalalaire (Vendée, Inscrite le 12 janvier 2005, 36 ans) - 13 janvier 2005

j'ai toujours pensé que s'il existait un livre dont la lecture devrait être rendue obligatoire dans les collèges, c'est bien le "Journal" de Anne Frank. Monsieur Fillon, si vous me lisez ...

On garde mémoire

8 étoiles

Critique de Uma (la flèche, Inscrite le 16 août 2004, 26 ans) - 16 août 2004

Anne frank et un poignant très triste. J'avoue que j'ai pleuré. Cette ado qui a écrit son journal avait à peu près mon âge, soit 13 ans, m'a ému, je me reconnaissais en elle, pas pour la guerre et tout ça, mais la façon dont elle se comportait vis à vis de ses parents, de peter. Je pense que nous ne devons pas oublier ce qui c'est passé, nous devons "garder mémoire"..Je suis totalement d'accord avec lolita qui dit "si vous ne l'avez pas encore lu, lisez-le vite. Il n'y a pas d'âge" qu'on ait 18 ans 56 ans etc.. on a les mêmes sensations.

uma-72 sarthe-13 ans-16 août 2004

il restera gravé dans nos mémoires

10 étoiles

Critique de Lileene (, Inscrite le 5 mai 2004, 33 ans) - 5 mai 2004

Lorsque l'on lit ce journal, ce qui nous frappe tout d'abord c'est la beauté de l'écriture. Et lorsque l'on tourne la dernière page, on ne peut s'empêcher de pleurer face à ce destin qu'auront connu des millions de personnes. Chaque page est frappée d'innocence et à la fois de tant de maturité en particulier dans son jugement sur l'Humanité pour laquelle Anne Franck garde de l'espoir alors que l'Homme montre dans cette periode de l'Histoire son coté le plus cruel...A tout moment de la vie, ce livre est un guide car il nous inculque la patience, l'espoir et il nous décrit le caractère de cette petite juive étonnante qui marquera à jamais nos mémoires...

Hélas, pour Anne Frank ce n'était pas de la fiction !

8 étoiles

Critique de Gilou (Belgique, Inscrite le 1 juillet 2001, 69 ans) - 21 janvier 2002

D'accord avec Doudou - Ce livre a marqué tous ceux et celles qui l'ont lu. Personnellement je l'ai lu lorsque j'étais adolescente et je me souviens encore presque par coeur de certains passages !!
Qui d'entre nous n'a pas eu son journal intime ! Tous les adolescents, ont besoin d'épancher leurs états d'âmes, leurs tristesses mais aussi leurs espoirs fous. Merci, petite Anne, grâce à ta grande envie d'écrire, tu nous a laissé, sous la forme d'un journal, le devoir de ne jamais oublier. Malheureusement l'humanité n'arrêtera jamais de s'auto-détruire. Pourquoi ?
Ton journal n'a pas pris une ride, il est tellement encore d'actualité pour tellement de gens en ce monde.

une pensée sacrilège?

9 étoiles

Critique de Virgile (Spy, Inscrit le 12 février 2001, 38 ans) - 16 décembre 2001

Il me vient soudain l'idée saugrenue à la lecture de la critique éclair de lolita de comparer le succès du journal à celui de Loft Story!
Un même récit d'enfermement auquel on assiste de l'intérieur, la réalité deviendrait elle de la super fiction? (C'est inconmpréhensible ce que je raconte mais il fallait que je le note quelque part désolé!)

Le plus lu au monde

10 étoiles

Critique de Lolita (Bormes les mimosas, Inscrite le 11 décembre 2001, 31 ans) - 13 décembre 2001

Savez-vous que le "Journal d'Anne Frank" est le livre le plus vendu au monde après la Bible? Etonnant, non?
Dans ce journal véridique, on apprend deux ans de la vie d'une jeune fille qui va vivre un véritable enfer juste parce qu'elle est juive. Deux années de réclusion passées dans l'annexe d'un bureau et durant lesquelles de 1942 à 1944 elle a écrit ce journal, son seul confident.
Si vous ne l'avez pas encore lu, lisez le vite. Il n'y a pas d'âge pour le lire.

Forums: Le journal d'Anne Frank

  Sujets Messages Utilisateur Dernier message
  Pour Clem-Clemi 3 Le rat des champs 9 janvier 2008 @ 23:09
  Que d\'émotion! 16 Jaja 15 août 2005 @ 01:01

Autres discussion autour de Le journal d'Anne Frank »