Thorgal - tome 35 - Le feu écarlate de Xavier Dorison (Scénario), Rosinski (Dessin)

Thorgal - tome 35 - Le feu écarlate de Xavier Dorison (Scénario), Rosinski (Dessin)

Catégorie(s) : Bande dessinée => Aventures, policiers et thrillers

Critiqué par Hervé28, le 12 mars 2017 (Chartres, Inscrit(e) le 4 septembre 2011, 53 ans)
La note : 4 étoiles
Moyenne des notes : 6 étoiles (basée sur 2 avis)
Cote pondérée : 4 étoiles (47 480ème position).
Visites : 3 370 

Un feu écarlate mais un album très pâle

Comme certains, j'ai eu du mal à aller jusqu'au bout de cet album.
Mais il fallait absolument que Thorgal quitte cet Orient où l'avait mené Yves Sente, Orient où notre valeureux viking n'avait rien à faire.
Xavier Dorison a donc réalisé le "sale boulot" en terminant ce cycle, qui depuis deux ou trois albums finissait par lasser .
Je n'ai guère apprécié la violence de cet album, violence très éloignée de l'univers développé par Jean Van Hamme dans les précédents albums. D'ailleurs les couleurs rouges dominantes nuisent à la lecture. On a connu un Rosinski plus inspiré dans le dessin, par le passé.
Même si Thorgal reprend un rôle de premier plan, ce tome reste assez décevant et trop bavard.
J'espère que Xavier Dorison ramènera Thorgal sous des cieux plus nordiques dans le prochain volume.

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

  Thorgal

Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

La Fin des Magiciens rouges

8 étoiles

Critique de Vince92 (Zürich, Inscrit le 20 octobre 2008, 45 ans) - 11 janvier 2023

Charge avait été donné à Xavier Dorison d'achever la période Sente qui avait considérablement selon moi appauvri la série, notamment avec le cycle du "Successeur" au cours duquel le lecteur suivait l'évolution du fils de Thorgal, Jolan. Le second cycle de Sente, celui des Mages rouges est plus réussi, mais de façon inexpliquée jusqu'alors, l'auteur ne s'est pas chargé d'achever sa création. Dorison à mon avis parvient de façon très convenable à terminer ce cycle et cela n'était pas chose aisée.
Cet album n'a pas reçu un très bon accueil parmi les lecteurs de la série et pourtant, Dorison, déjà auteur de deux tomes de la série soeur, Kriss de Valnor, se révèle assez ingénieux et très cohérent, deux qualités qui me font dire qu'il est meilleur scénariste que Yann est en charge de deux autres séries de l'univers (La Jeunesse -toujours en cours- et Louve -achevée-) et qui a repris la suite de la série mère après cet album. Parmi les critiques de cet album, la violence qui dénaturerait la série... cet argument ne porte pas selon moi, tant la série sous Van Hamme ou d'autres scénaristes faisait une grande part à la violence psychologique si ce n'est la violence physique.
L'autre gros point critique est le dessin de l'illustrateur historique, Rosinski qui systématise dans cet album la couleur directe sur les planches. Pour ma part, j'ai aimé le style du dessinateur polonais dans ce tome: le rouge domine et représente bien le danger qui menace l’humanité toute entière. Le Feu écarlate, qui est une arme redoutable pour qui parvient à la dominer doit sauver Bag Dhad et ses habitants de l'invasion de l'Empereur Magnus pour la gloire de Yavhe. Guerre civile entre habitants de Bag Dhad, guerre entre fidèles des Magiciens rouges et les troupes de Magnus, guerre intérieure pour Thorgal qui doit choisir entre l'humanité et son fils Aniel, détenteur d'un terrible pouvoir, cet album est assez lourd, assez exigeant dans sa lecture mais je trouve réussit à susciter beaucoup d'intérêt chez le lecteur.
Le prochain tome, Aniel, sous la houlette de Yann comme scénariste doit voir la conclusion l'ambition éditoriale très intéressante de faire converger les trois séries de l'univers (Thorgal, Kriss de Valnor, Louve). Certes, il y a eu des imperfections mais il faut saluer la démarche très innovante.

Forums: Thorgal - tome 35 - Le feu écarlate

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Thorgal - tome 35 - Le feu écarlate".