Thorgal, tome 31 : Le Bouclier de Thor de Yves Sente (Scénario), Rosinski (Dessin)

Thorgal, tome 31 : Le Bouclier de Thor de Yves Sente (Scénario), Rosinski (Dessin)

Catégorie(s) : Bande dessinée => Aventures, policiers et thrillers , Bande dessinée => Sci-fi & fantastique , Bande dessinée => Légende, contes et histoire

Critiqué par Tommyvercetti, le 19 janvier 2010 (Clermont-Ferrand, Inscrit le 18 décembre 2006, 29 ans)
La note : 5 étoiles
Moyenne des notes : 5 étoiles (basée sur 3 avis)
Cote pondérée : 3 étoiles (44 830ème position).
Visites : 2 869 

Encore moi, Jolan

Ce deuxième tome de ce qu'il serait convenu d'appeler la nouvelle génération est encore centré sur Jolan, le fils de Thorgal, qui, rappelons-le, s'est offert à Manthor en échange de la vie de son père.

Manthor, maintenant qu'il a réuni ses "disciples", ceux qui vont l'aider à accomplir sa tâche, va passer à l'épreuve proprement dite : récupérer le Bouclier de Thor. Ce bouclier cependant, n'est accessible que dans Asgard, et la porte par laquelle Manthor va les faire entrer ne leur permettra d'y demeurer qu'un temps limité. Même si ses desseins restent encore assez obscurs, Jolan et ses rivaux vont accomplir sa volonté, chacun usant se son propre pouvoir pour ouvrir la porte, puis après, libre à tous d'agir, car l'accomplissement de cette épreuve déterminera le "gagnant" aux yeux de Manthor.

D'un autre côté, l'histoire n'est pas abandonnée concernant Thorgal et Aaricia, laquelle, après avoir découvert qui était Manthor, va apprendre des choses terribles concernant feu Kriss de Valnor. Les Mages Rouges entrent en scène, et quelque chose de beaucoup plus important entre en scène. Visiblement, les dieux n'ont pas oublié le nom de Thorgal, et nous pouvons espérer qu'il reprenne un peu du "service" dans les tomes à venir.

Néanmoins, encore une fois, un tome assez plat et peu attractif, l'action était centrée sur Jolan qui, admettons-le, à travers les mots de Sente, ne porte pas la légende de son père qu'accompagnait l'esprit de Van Hamme. La nouvelle génération est plutôt décevante, bien que "Moi, Jolan" nous y ait déjà préparé, les "jeunes" sont méchants, stupides, égocentriques, et Jolan même, dans son apparent héroïsme et son identification paternelle, ne lui fait pas honneur. J'ai l'impression, en lisant cette nouvelle génération qui nait, de perdre Thorgal pour descendre d'un pas dans la mentalité à laquelle s'adresse la BD. Une BD d'ado, d'enfant même, pourrait-on penser, en voyant ces peluches ridicules qui accompagnent notre héros. La magie n'y est plus, ni la noirceur, ni la froideur nordique des légendes scandinaves. Non, tout ça s'en est allé avec Van Hamme.

Malgré tout, ça reste une série de fantasy convenable pour le profane.

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

  • Le bouclier de Thor [Texte imprimé] G. Rosinski, dessin Y. Sente, scénario
    de Rosinski, (Illustrateur) Sente, Yves (Scénariste)
    le Lombard
    ISBN : 9782803624867 ; EUR 11,95 ; 28/11/2008 ; 48 p. ; Album
»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Album sans grand intérêt

4 étoiles

Critique de Vince92 (Zürich, Inscrit le 20 octobre 2008, 40 ans) - 13 octobre 2014

Toujours accompagné de ses quatre "camarades", Jolan reste sous la coupe de Manthor qui utilise la petite compagnie afin de servir sa vengeance envers les Dieux... ainsi envoie-t-il les cinq adolescents en Asgard afin de dérober le bouclier de Thor...

Evidemment, la quête n'est pas aisée et chacun va devoir se frayer un chemin vers le bouclier du Dieu adversaire de Manthor. Une nouvelle fois placé sous le signe de l'initiation, cet album enchaîne les épisodes déjà lus semble-t-il... L'épisode de la porte d'Asgard et des cinq serrures tend à (dé)montrer que la coopération entre les membres d'une équipe est nécessaire et plus productive que la compétition individuelle... ce que les cerveaux de ces adolescents n'ont pas intégré: sitôt passé la porte ces derniers laissent parler leur instinct individualiste et courent ainsi à leur perte. Heureusement, Jolan a hérité de l'intelligence et de la grandeur d'esprit de son père et à la fin, la morale est sauve... cette partie de l'album repose sur un scénario bancal et réchauffé... on s'ennuie ferme, même les dessins de Rosinski semblent bâclés.

Car il y a deux histoires qui courent en parallèle dans ce livre... en effet au village viking, de mystérieux hommes s'emparent d'Aniel. Plus noire, plus fouillée, cette partie semble beaucoup plus prometteuse pour la suite de la saga... contrairement à l'histoire de Jolan qui, en tant que personnage peine décidément à prendre de l'ampleur et sa place au sein de l’histoire de la série.

Des redites et un manque de rebondissements

5 étoiles

Critique de Marsup (, Inscrit le 22 octobre 2009, 42 ans) - 24 février 2010

Dans cette suite aux aventures de Jolan, l'originalité fait défaut. Des épreuves et encore des épreuves... et en plus faisant dans le déjà-vu ! Quant à l'histoire, elle évolue peu et tarde à aller droit au but ! J'attends que Manthor applique sa vengeance...

Forums: Thorgal, tome 31 : Le Bouclier de Thor

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Thorgal, tome 31 : Le Bouclier de Thor".