Les dernières critiques éclair


sans couverture

Trois saisons d'orage de Cécile Coulon

critiqué par Marvic - (Normandie - 59 ans)
9 etoiles
La force des lieux
Pour sauver leur entreprise de la faillite due aux grands groupes miniers, géants industriels, les frères Charrier prennent le risque de partir vers l'intérieur du pays et s'installent dans le village perdu des Fontaines. Rapidement, ouvriers et paysans s'entendent, ou...

sans couverture

Petits plats de résistance de Pascale Pujol

critiqué par Marvic - (Normandie - 59 ans)
6 etoiles
Détermination et stratégie
Antoine Lacuenta, du haut de ses 35 ans et de sa multitude de diplômes, n'est pas ravi de se retrouver face à Sandrine Cordier. Sa nouvelle conseillère au Pôle emploi est redoutable, championne des radiations. Mais heureusement pour lui, ils ont...

sans couverture

Le dernier arbre de Tim Gautreaux

critiqué par Marvic - (Normandie - 59 ans)
9 etoiles
Les deux frères
Randolph Aldridge est chargé par son père, de retrouver son frère Byron et de reprendre en main l'exploitation forestière dont il est propriétaire. Il va donc quitter la Pennsylvanie et entreprendre un long périple pour arriver à Nimbus en Louisiane. Il...

sans couverture

Le charme discret de l'intestin : Tout sur un organe mal aimé de Giulia Enders, Jill Enders (Dessin)

critiqué par Marvic - (Normandie - 59 ans)
9 etoiles
Si seulement…
Si seulement tous les ouvrages à visée scientifique étaient écrits de cette façon, que saurions-nous comme choses ! Je comprends maintenant le succès de ce livre ! Passionnant, drôle, des mot simples, des comparaisons ou exemples amusants, pour nous permettre de faire connaissance avec...

sans couverture

Le cas Malaussène (Tome 1-Ils m'ont menti) de Daniel Pennac

critiqué par Marvic - (Normandie - 59 ans)
7 etoiles
Paroles et musique
L’enlèvement d'un homme d'affaires et homme politique et financier "aux multiples fonctions" fait la une des médias ; on ne parle que de ça, même au fin fond du Vercors où Malaussène essaie de vivre en toute tranquillité, avec pour seules...

sans couverture

Minute, papillon ! de Aurélie Valognes

critiqué par Macapat - (61 ans)
4 etoiles
Vite lu, vite oublié...
Un conte à dormir debout... Rien ne va plus pour Rose, elle vit seule à part sa soeur qu'elle voit tous les vendredis, ses parents sont décédés, son fils est parti et elle accepte un emploi qu'elle déteste... Un an plus tard,...

sans couverture

Béatrice et Virgile de Yann Martel

critiqué par Pucksimberg - (Toulon - 37 ans)
8 etoiles
Peut-on utiliser la fiction pour parler de l'Holocauste ?
Henry a publié un roman qui a connu le succès, mais rencontre des difficultés pour rédiger un roman sur l'Holocauste. Il essuie de nombreuses critiques pour avoir osé s'atteler à un tel sujet sur lequel le lecteur accepte les témoignages...

sans couverture

Petit pays de Gaël Faye

critiqué par Papyrus - (Montperreux - 57 ans)
8 etoiles
Crescendo littéraire
« Le génocide est une marée noire, ceux qui n'y sont pas noyés sont mazoutés à vie ! » Ce roman est construit comme un crescendo littéraire. De cette insouciance de l’enfance passée dans un pays où règne l’harmonie familiale, le...

sans couverture

Le tour du monde du roi Zibeline de Jean-Christophe Rufin

critiqué par Deashelle - (Tervuren - 8 ans)
10 etoiles
Duo d'élégance
Un merveilleux cocktail d'élégance de style et de souffle épique entoure les tribulations de ce personnage réel et magnétique, l'explorateur Auguste Benjowski qui au XVIIIe siècle publia des mémoires de ses voyages extraordinaires et dont de...

sans couverture

Les Vagues de Virginia Woolf

critiqué par Débézed - (Besançon - 70 ans)
9 etoiles
Avec des vagues de poésie...
Il est bien prétentieux de vouloir écrire sur un texte de Virginia Woolf, tant de personnes talentueuses et qualifiées l’ayant déjà fait et souvent brillamment. Je me contenterai donc, en toute modestie, d’évoquer la lecture que j’ai faite de...

sans couverture

L'adieu à la femme rouge de Vénus Khoury-Ghata

critiqué par Monocle - (tournai - 57 ans)
1 etoiles
Navrant
Bravo à la critique principale qui donne envie de lire ce livre. Hélas avec moi la sauce n'a pas pris et j'ai trouvé cette lecture navrante. Je pense à ces tableaux vides devant lesquels s'extasient des spectateurs médusés en criant au génie...

sans couverture

L'amour sans le faire de Serge Joncour

critiqué par Papyrus - (Montperreux - 57 ans)
8 etoiles
une belle histoire, pleine de pudeur et de tendresse
J’ai beaucoup aimé ce roman. L’écriture est simple et belle, d’une grande fluidité. Les personnages sont attachants. L’auteur est habile pour leur donner vie et nous inciter à plonger par touche successive dans leur humanité. Peu à peu on se prend...

sans couverture

La Collectionneuse de Parfum de Kathleen Tessaro

critiqué par Deashelle - (Tervuren - 8 ans)
9 etoiles
audace et courage
En effet j'ai adoré le livre. Il capture tout de suite l'imagination et il est difficile de le lâcher.Une lecture intéressante pour qui se passionne pour les femmes qui font des choix non conventionnels dans la vie...

sans couverture

Gataca de Franck Thilliez

critiqué par Ddh - (Mouscron - 75 ans)
9 etoiles
ADN au service de la recherche
Le titre ne s'explique qu'au fil des pages... Une identité : Grégory Arthur TAnael CArnot, mais aussi un rétrovirus ancestral ! Franck Thilliez est ingénieur en nouvelles technologies; il a quitté son emploi à Dunkerque suite au succès de La chambre des morts...

sans couverture

Lyra et les oiseaux de Philip Pullman

critiqué par Koolasuchus - (Laon - 28 ans)
7 etoiles
Bien mais trop court !
Alors qu'ils rêvassent sur les toits d'Oxford, Lyra et Pantalaimon aperçoivent le daemon d'une sorcière en train de se faire attaquer par des étourneaux. La jeune fille le sauve et ce dernier lui demande de la guider chez un vieil...

sans couverture

Ils vont tuer Robert Kennedy de Marc Dugain

critiqué par Veneziano - (Paris - 39 ans)
9 etoiles
La malédiction des Irlandais d'Amérique
La mort du Président Kennedy et les menaces du même ordre sur son frère Robert agitent l'Amérique. Le Sénateur succombe à son tour, et la mafia rôde. La mort des parents du protagoniste s'avère également intrigante. Quelle malédiction frappe les...

sans couverture

Roland furieux - Tome 1 de L' Arioste

critiqué par Cyclo - (Bordeaux - 71 ans)
9 etoiles
merveilleux
Je viens de profiter de mon séjour à Venise pour lire ce livre de L'Arioste sur ma liseuse (comme l'an passé, à la même époque et au même endroit, j'avais lu "La Divine comédie" de Dante), et je ne le...

sans couverture

Amerigo : Récit d'une erreur historique de Stefan Zweig

critiqué par Saint Jean-Baptiste - (Ottignies - 81 ans)
9 etoiles
Mundus novus
Excellent petit livre de Stefan Zweig, un des derniers, si pas le dernier qu’il ait écrit. Et ça se voit dans son écriture : plus de redondance, ici son style est direct et dépouillé. Avec le temps on dirait que...

sans couverture

Cézembre noire de Hugo Buan

critiqué par Jfp - (Yerres (Essonne) - 69 ans)
8 etoiles
polar vintage
Un parfum très "années 70", qui ravira les nostalgiques du Commissaire San Antonio (Frédéric Dard) et des films dialogués par Michel Audiard ("Les tontons flingueurs"), avec un zeste de polar français "gauchiste" de la belle époque ("Nada", "Billy-ze-Kick"). L’action vise...

sans couverture

Amok, ou, Le fou de Malaisie de Stefan Zweig

critiqué par Krys - (Haute-Savoie - 34 ans)
8 etoiles
Excellent
Excellente nouvelle, fidèle au style de Zweig. Sa subtilité d'écriture, sa précision dans les descriptions des sentiments et son analyse du genre humain sont passionnantes, et Amok ne fait pas exception à la règle. Si vous ne connaissez pas encore Zweig,...

sans couverture

La tresse de Laetitia Colombani

critiqué par Krys - (Haute-Savoie - 34 ans)
6 etoiles
Belle lecture
Beau moment de lecture autour du destin de ces 3 femmes qui -a priori- n'ont rien en commun. L'écriture est agréable, rapide et les personnages attachants. A découvrir donc ! ...

sans couverture

Les enfants de la liberté de Marc Lévy

critiqué par Free_s4 - (Dans le Sud-Ouest - 43 ans)
5 etoiles
Levy fait de la résistance
Bof, Une histoire sans histoire, plutôt une suite de faits divers ayant pour sujet la résistance lors de la seconde guerre mondiale. Comme dit précédemment dans d'autres critiques, ce roman est plat et ennuyeux. Pour moi pas du meilleur Levy....

sans couverture

Faut-il tuer les petits garçons qui ont les mains sur les hanches ? de San-Antonio

critiqué par Killeur.extreme - (Genève - 35 ans)
10 etoiles
Quand la realité rejoint la fiction
Ce roman qui parle de l'enlèvement de la belle-fille d'un écrivain célèbre, est surtout connu car pendant la rédaction la propre fille de Frederic Dard a été enlevée dans des circonstances similaires et que celui-ci s'est senti responsable d'avoir imaginé...

sans couverture

Un paquebot dans les arbres de Valentine Goby

critiqué par Jfp - (Yerres (Essonne) - 69 ans)
6 etoiles
enfance perdue
Les Trente Glorieuses ! Quel journaliste en mal de copie, n'ayant sans doute pas vécu ces trente années qui ont suivi la seconde guerre mondiale, a pondu cette ineptie ? Glorieuses pour qui ? Pour quelques nantis, qui ont su...

sans couverture

Au-delà de Horacio Quiroga

critiqué par Eric Eliès - (43 ans)
10 etoiles
contes d'amour, de mort et de folie
Tous les recueils d’Horacio Quiroga, auteur uruguayen du début du XXème siècle, pourraient aisément s’intituler « Contes d’amour, de folie et de mort » tant il sait, à la perfection, entrelacer ces thèmes obsessionnels dans une œuvre dont la portée...

sans couverture

Les agneaux du Seigneur de Yasmina Khadra

critiqué par Sousou - (60 ans)
8 etoiles
Les agneaux du seigneur
Ma première lecture de Yasmina Khadra et c'est un véritable coup de coeur ???? une très belle plume, riche et foisonnante. Un style dépouillé mais avec une musicalité telle qui te fait oublier le sujet grave et très...

sans couverture

Complètement cramé ! de Gilles Legardinier

critiqué par Lilule - (baalon - 44 ans)
9 etoiles
Quelques douceurs dans ce monde de brutes.
Un chef d'entreprise anglais qui donne tous les pouvoirs à sa secrétaire en lui disant qu'il a confiance en elle. Et qu'il est sûr qu'elle s'en sortira très bien. Il part en France pour devenir pour quelques mois majordome....

sans couverture

Le Christ s'est arrêté à Eboli de Carlo Levi

critiqué par Krapouto - (Angouleme Charente - 72 ans)
8 etoiles
tout est dit
Tout est dit, et bien dit, dans les précédentes critiques. En effet, il ne se passe rien ou presque. La relation de 3 années où en effet il ne s'est pas passé grand chose. j'ai découvert ce livre après...

sans couverture

Pur de Antoine Chainas

critiqué par Deleatur - (49 ans)
6 etoiles
Une belle écriture, un récit parfois caricatural
La quatrième de couverture et le début du roman sont très accrocheurs. L'écriture est fine, efficace, et le rythme très soutenu sur un bon tiers du livre. Mais les promesses ne sont pas tenues. D'abord parce que pour la plupart...

sans couverture

Lefranc, Tome 26 : Mission Antarctique de Jacques Martin, François Corteggiani (Scénario), Christophe Alvès (Dessin)

critiqué par Vince92 - (Zürich - 40 ans)
5 etoiles
Changer de méchant?
Lefranc et le monde libre, aidés pour l'occasion des anciens alliés soviétiques, sont confrontés à la résurgence de la menace nazie qui se présente sous la forme des derniers fanatiques du régime qui ont installé une base pour leur "wunderwaffen"...