Les dernières critiques éclair


sans couverture

Après l'Histoire de Philippe Muray

critiqué par Colen8 - (76 ans)
6 etoiles
Haro sur Homo festivus !
L’esprit polémique libertaire et chagrin de Philippe Muray s’exprime à chaque ligne de ces éditoriaux mensuels publiés à l’origine dans la Revue des deux mondes il y a 20 ans de cela. Avec ce titre en écho à « La...

sans couverture

A Silent Voice Vol.2 de Yoshitoki Ōima

critiqué par Septularisen - (Luxembourg - 50 ans)
6 etoiles
LA VOIX DU SILENCE
Ce deuxième volume de la saga «A Silent Voice», de Melle. Yoshitoki OIMA (*1989), se déroule cinq années après le premier volume. Nous retrouvons Shoya, qui malgré les années qui passent est toujours le souffre-douleur de sa classe. Le jeune garçon...

sans couverture

La mort, entre autres de Philip Kerr

critiqué par Pacmann - (Tamise - 53 ans)
8 etoiles
Après la trilogie berlinoise, …la suite.
Après un flash-back situé en 1937 où l’auteur met en scène notre héros avec le célèbre Adolf Eichmann en mission en Palestine (un épisode réel), on retrouve le détective Gunther en 1949 qui s’est réinstallé à Munich où décède sa...

sans couverture

La guerre des métaux rares : La face cachée de la transition énergétique et numérique de Guillaume Pitron

critiqué par Guigomas - (Valenciennes - 48 ans)
9 etoiles
Transition, piège à c...
Les énergies renouvelables ne sont finalement pas si vertes que cela et la transition énergétique risque fort d’être la transition d’une dépendance à une autre, du pétrole saoudien aux métaux rares chinois. Telles sont les idées fortes qui se dégagent...

sans couverture

Wake up America, Tome 2 : 1960-1963 de Andrew Aydin (Scénario), John Lewis (Scénario), Nate Powell (Dessin)

critiqué par Antihuman - (Paris - 35 ans)
6 etoiles
Un monde tout noir ou tout blanc
Loin de moi l'idée de classer ces hommes et ces femmes combattants de la liberté, il faut cependant noter avant tout leur immense courage ainsi que leur impermanence face au temps : par exemple, qui oserait aujourd'hui envahir l'hôtel Costes ou...

sans couverture

Récits d'un pèlerin russe de Anonyme

critiqué par Hexagone - (47 ans)
10 etoiles
Pèlerinage du coeur.
Ce livre est un classique du genre et qui veut s'instruire sur les mystiques, sur le christianisme et ses pères doit le lire. Les pérégrinations de ce pèlerin sont délicieuses à lire, son détachement matériel, sa recherche constante de la communion...

sans couverture

La valse des arbres et du ciel de Jean-Michel Guenassia

critiqué par Sundernono - (Nice - 35 ans)
5 etoiles
Une histoire d'amour sous fond d'Impressionisme
Comme beaucoup de lecteurs j’ai découvert Jean-Michel Guenassia avec l’excellent club des incorrigibles optimistes, véritable coup de cœur. Après cette entrée en matière réussie j’ai tout lu de cet auteur et attend à chaque fois son nouveau roman avec impatience....

sans couverture

Maman a tort de Michel Bussi

critiqué par Alapage - (45 ans)
8 etoiles
Intrigue intéressante et addictive mais...
Depuis des mois que je vois et lis des chroniques sur les romans de Michel Bussi et malgré l'enthousiasme qui semble commun à tous, j'hésitais encore. Pourquoi? En fait, aucune raison particulière! Mais là, je me suis laissée porter par...

sans couverture

La chambre aux échos de Richard Powers

critiqué par Eoliah - (67 ans)
5 etoiles
trop c'est trop
Trop plein, trop de détails sur des histoires périphériques au sujet principal qu'on finit par ne pas savoir identifier tant la chute est partielle et ténue... tout savoir sur la migration de grues, les zones humides en régression et leur...

sans couverture

Ulysse from Bagdad de Éric-Emmanuel Schmitt

critiqué par Flo29 - (46 ans)
4 etoiles
Bof, sans plus
J'aime les écrits d'Eric-Emmanuel Schmitt d'habitude, mais cette fois-ci la magie n'a pas opéré. J'ai trouvé l'histoire poétique et onirique, trop sans doute vu le thème abordé. Le parallèle avec Ulysse arrive un peu comme un cheveu sur la soupe,...

sans couverture

La couronne des 7 royaumes, L'intégrale Tome 4 : de David B. Coe

critiqué par Elko - (Niort - 42 ans)
8 etoiles
À la guerre!
Étonnamment dans ces tomes 7 et 8 et alors que le terme approche et que la tension monte, toujours pas de déchainement des forces en place ni de dévoilement total des protagonistes. Mais ça ne manque ni d'action ni de...

sans couverture

Le Pays des vivants de Jean-Pierre Milovanoff

critiqué par Canow - (61 ans)
4 etoiles
puzzle
Je viens de terminer "le monde des vivants" ça démarre bien, un homme, dont on sait peu de choses, qui se débat avec les éléments pour arriver au pays des vivants ou du moins ce qu'il en reste. Puis le cantonnier...

sans couverture

La vérité sur l'Affaire Harry Quebert de Joël Dicker

critiqué par Ravenbac - (Reims - 52 ans)
5 etoiles
La vérité sur la vérité...
C'est vrai, on ne peut pas quitter ce roman avant la fin. Roman facile à lire, au style simple, au suspense savamment entretenu. L'intrigue est ingénieuse, et l'on doit saluer le travail de l'auteur pour ne pas s'être perdu...

sans couverture

Du côté de chez Jean de Jean d' Ormesson

critiqué par Catinus - (Liège - 67 ans)
9 etoiles
Un bijou dans le genre
Ah ! que voilà encore un beau livre de Jean d’O ! Certains diront : « il parle encore de lui ». Certes, mais qu’est-ce qu’il parle bien de lui … et de nous, in fine. Un essai sur sa...

sans couverture

Les particules élémentaires de Michel Houellebecq

critiqué par Septularisen - (Luxembourg - 50 ans)
6 etoiles
ATOMISED!
Que dire de plus par rapport à toutes les critiques précédentes et qui n’a pas été encore abordé ? Disons tout d’abord que j’ai trouvé l'histoire des deux demi-frères, intéressante et bien ficelée. Mais aussi, très linéaire et souvent assez...

sans couverture

A la recherche du temps perdu, tome 1 : Du côté de chez Swann de Marcel Proust

critiqué par Provisette1 - (5 ans)
10 etoiles
Magique et envoûtante merveille!
Longtemps j'ai été réfractaire à cette Recherche, Longtemps, ces styles m'apparaissaient lourds et pesants ...et puis Flaubert, Huysmans furent ces divines respirations, ces souffles me conduisant jusqu'aux merveilles poétiques de Proust! Ah! Quelles beautés! Et combien d'heures et de jours de plaisir, de...

sans couverture

Le dernier des nôtres de Adélaïde de Clermont-Tonnerre

critiqué par Hervé28 - (Chartres - 48 ans)
8 etoiles
Le vent de l'Histoire souffle sur ce roman
Après avoir exploré le Paris des années 70, Adélaïde de Clermont-Tonnerre nous offre ici une vision des Etats Unis des années 70, à l'aube des années frics des 80's ,à travers l'histoire familiale de Werner Zilch. Comme dans son précédent roman...

sans couverture

L'invention de Morel de Adolfo Bioy Casares

critiqué par Ravenbac - (Reims - 52 ans)
8 etoiles
Bizarrement étrange
Le narrateur se retrouve réfugié sur une île qu'il croit déserte. Mais cette île est peuplée de personnages avec lesquels aucune communication n'est étrangement possible alors que chaque semaine se répètent les mêmes scènes avec une absolue régularité... Etrange, bizarre, original......

sans couverture

Fourrure de Adélaïde de Clermont-Tonnerre

critiqué par Hervé28 - (Chartres - 48 ans)
9 etoiles
passionnant !
Adélaïde de Clermont-Tonnerre possède un certain talent pour raconter les histoires de familles sur plusieurs générations. Elle le prouvera avec son autre roman "le dernier des nôtres" . Avec 'Fourrure", c'est l'histoire d'une société française qu'elle décrit, celles du milieu bourgeois et...

sans couverture

La troisième balle de Leo Perutz

critiqué par Ravenbac - (Reims - 52 ans)
6 etoiles
Trois balles, trois étoiles...
Charles Quint a confié à Cortez la mission de conquérir l'or des Aztèques. Mais Franz Grumbach, un Allemand luthérien, va s'opposer au conquérant. Il dispose d'une arquebuse et de trois balles, dont l'une est destinée à Cortez. Premier roman...

sans couverture

Un chat des rues nommé Bob de James Bowen

critiqué par Ayor - (45 ans)
9 etoiles
Une belle amitié
C’est en regardant le film « Un chat pour la vie », dont le doublage français est absolument catastrophique d’ailleurs, que j’ai appris qu’il s’agissait de l’adaptation inspirée du livre autobiographique de James Bowen. Dès lors me voilà lancé dans...

sans couverture

Le locataire de Georges Simenon

critiqué par Pierrot - (Villeurbanne - 66 ans)
8 etoiles
Saisir une clé anglaise, sans prendre la clé des champs …
Curieusement cette histoire de 1934 me fait penser à cet époux suspecté de meurtre de son épouse actuellement, par le fait de sa personnalité et de celle du personnage principal du « Locataire » qui semble avoir...

sans couverture

Du Sahara aux Cévennes ou La reconquête du songe de Pierre Rabhi

critiqué par Frunny - (PARIS - 52 ans)
10 etoiles
"La rose vit un jour et le cyprès cent ans ! "
Pierre Rabhi (né en 1938 en Algérie) est un agriculteur biologiste, romancier et poète français, inventeur du concept «Oasis en tous lieux ». Il défend un mode de société plus respectueux de l'homme et de la terre et soutient le développement...

sans couverture

Le cercle de Dave Eggers

critiqué par Faby de Caparica - (56 ans)
8 etoiles
interpellant
Bonjour les lecteurs ... Voici un livre interpellant .... Mae, jeune diplômée, vient de se faire embaucher au " cercle", sorte d'entreprise qui serait une fusion entre Google, Facebook, Twitter etc ... Les employés du " cercle " travaillent sur un énorme campus...

sans couverture

Los Angeles river de Michael Connelly

critiqué par Manhattan - (Marseille - 38 ans)
7 etoiles
Le Poète fait son retour !
Harry Bosch ( héros) est mandaté par Graciela l’épouse d’un ancien collègue de travail qui est décédé sur un bateau, dans des conditions douteuses . Bosch , en statut de détective, se trouve confronté à la bureaucratie ( l’absurdité...

sans couverture

La Disparition de Stephanie Mailer de Joël Dicker

critiqué par Coper - (34 ans)
8 etoiles
Un bon roman
Une écriture toujours aussi accrocheuse. Un livre qui se dévore... Le roman démarre vite, les rebondissements nous entrainent à découvrir les vies de plusieurs personnages, et nous amènent sur différentes pistes jusqu'au dénouement final singulier et inattendu. J'ai un peu moins apprécié...

sans couverture

Cessez d'être gentil soyez vrai : Être avec les autres en restant soi-même de Thomas D'Ansembourg

critiqué par Fanou03 - (* - 42 ans)
6 etoiles
La Communication Non Violente pour les nuls
Cet ouvrage présente les concepts de base de la Communication Non Violente. Il a la particularité d’être généreusement illustré par des dessins pleins d’humour (même si certains font mécaniquement redondance avec le propos du texte, et s'avèrent donc moins pertinents)....

sans couverture

Booming de Mika Biermann

critiqué par Fanou03 - (* - 42 ans)
7 etoiles
Les mystères de l'Ouest
Booming c’est un peu la "Quatrième Dimension" à la mode cow-boy. Parce que sur un "décorum" où Mika Biermann aligne avec une évidente gourmandise toutes les icônes du genre, tel un western-spaghetti (comme l’évoque très justement Feint dans sa critique)...

sans couverture

Dragons d'une nuit d'hiver de Tracy Hickman, Margaret Weis (Co-auteur)

critiqué par Incertitudes - (33 ans)
6 etoiles
De la fantasy pur jus
C'est la nuit, c'est l'hiver. Donc, ça annonce la couleur. Il y aura des morts parmi les personnages-clés. Il faut s'y préparer. Et c'est normal. La guerre perdure malgré la mort du seigneur dragon Verminaard qui n'était finalement qu'un pion...

sans couverture

Les assassins de la 5e B de Kanae Minato

critiqué par Shan_Ze - (Lyon - 34 ans)
9 etoiles
Terrifiant
Le livre commence sur un discours de Mme Moriguchi, professeur principal de la 5eB. Un discours d'adieu… après la mort de sa fille, Manami, 4 ans, retrouvée noyée dans la piscine du collège où elle enseigne. Elle est persuadée que...