Les dernières critiques éclair


sans couverture

Un avion sans elle de Michel Bussi

critiqué par Darkvador - (Falck - 51 ans)
8 etoiles
Crash , Dirty Cash and Lie!
Un accident d'avion , une seule survivante( un bébé ) , deux familles une riche l'autre pauvre qui se déchirent pour récupérer l'enfant , un détective privé ripoux , de l'argent sale , du sexe.....Bref que des clichés...

sans couverture

Lou !, tome 4 : Idylles de Julien Neel

critiqué par Coper - (35 ans)
10 etoiles
Lou... 14 ans, une "petite femme"
La série commence avec Lou : 12 ans, ici, elle fête ses 14 ans en vacances avec ses amies. Le dessin continue subtilement d'évoluer, c'est drôle et émouvant à la fois. Lou devient une "petit femme" avec des formes, de...

sans couverture

Lou !, tome 3 : Le cimetière des autobus de Julien Neel

critiqué par Coper - (35 ans)
10 etoiles
Adolescence
Ce tome marque l'entrée dans l'adolescence de Lou. Elle se fait de nouvelles amies aux caractères très différents et qui cherchent leur personnalité (l'adolescence quoi...). Le dessin de Lou commence à évoluer pour marquer ces changements....

sans couverture

Lou !, tome 2 : Mortebouse de Julien Neel

critiqué par Coper - (35 ans)
10 etoiles
Lou à la campagne...
Vacances à Mortebouse chez Mamie... Un très beau tome, drôle, dans la lignée du premier. Belle réussite. Lou fête ici ses 13 ans !! ...

sans couverture

Lou !, tome 1 : Journal infime de Julien Neel

critiqué par Coper - (35 ans)
10 etoiles
Lou :
L'histoire d'une petite fille de 12 ans qui vit seule avec sa mère dans un petit appart'... On la voit grandir au fil des tomes... c'est très réussi !! Bonne lecture : beaux dessins attractifs et colorés (pastels) qui participent pleinement de...

sans couverture

Les naufragés d'Ythaq, tome 1 : Terra incognita de Scotch Arleston (Scénario), Adrien Floch (Dessin)

critiqué par Coper - (35 ans)
6 etoiles
Début moyen
Trois naufragés d'un vaisseau spatial échouent sur l'île d'Ythaq, île inconnue de la galaxie... Cette série commence par ce premier tome qui campe surtout le contexte et les personnages principaux, le triangle amoureux commence à émerger. Les dessins sont sympas (mais...

sans couverture

L'Innocence des bourreaux de Barbara Abel

critiqué par Kreen78 - (Limours - 39 ans)
4 etoiles
Déception...
Troisième livre que je lis de Barbara Abel. Et je suis de nouveau déçue... Pourtant, après m'être énervée avec Derrière la haine, où l'on comprend la fin au tout début (elle laisse des infos qui n'ont rien à faire...

sans couverture

Au revoir là-haut de Pierre Lemaitre

critiqué par Colen8 - (77 ans)
6 etoiles
Bon pour les vacances
N’était le tragique des derniers jours précédant l’armistice du 11 novembre et des mois suivants pour les poilus démobilisés on ne peut s’empêcher de voir dans cette histoire une caricature un rien burlesque, celle des personnages détestables dans leur ensemble...

sans couverture

La nuit a dévoré le monde de Pit Agarmen, Martin Page

critiqué par Deinos - (56 ans)
6 etoiles
... mais a eu du mal à le digérer.
Un homme, par le hasard ou du fait de son caractère asocial, survit dans un monde de zombies... zombies ici qui ne sont qu'un prétexte pour un regard sur notre monde mais aussi sur la survie d'un homme confronté à...

sans couverture

Le Livre des Baltimore de Joël Dicker

critiqué par Vinmont - (44 ans)
7 etoiles
Un bon moment
On peut légitimement appréhender qu'un auteur usant et abusant de son savoir-faire ou de sa recette nous la resserve à chaque opus de son œuvre. Je pensais ne pas échapper à cet écueil quand j'ai découvert les thèmes et le lieu...

sans couverture

Une colonne de feu de Ken Follett

critiqué par Pytheas - (Pontoise - Marseille - 53 ans)
6 etoiles
le bon, la brute et le truand
Ned, Protestant, Humble et eclairé, Gentil. Sylvie, Protestante, Humble et débrouillarde, Gentille. Margerie, Catholique, amoureuse de Ned , soumise à sa foi , intolérante. Rollo Catholique, brutal, Méchant. Pierre, Ordure, arriviste, très Méchant. je rejoins DE GOUGE , la période est trop vaste...

sans couverture

Les fantômes des Tuileries de Thierry Ardisson

critiqué par Patman - (55 ans)
8 etoiles
rectificatif.
"Ce fut le cas de Louis XVII, ..., emprisonné à la Bastille où il périt, ..." C'est à la prison du Temple que le petit Louis XVII est mort le 8 juin 1795... il avait dix ans à peine. La Bastille...

sans couverture

La femme qui voit de l'autre côté du miroir de Catherine Grangeard, Daphnée Leportois

critiqué par Dredree - (30 ans)
10 etoiles
A lire!
Je suis tombée sur ce livre un peu par hasard et comme je n'avais jamais vu de roman sur l'obésité et la chirurgie je l'ai acheté ! J’ai trouvé ce livre passionnant, sincère, optimiste. Lucie est une belle personne, humaine avec ses...

sans couverture

L'île du docteur Moreau de Herbert George Wells

critiqué par Tistou - (62 ans)
7 etoiles
Manipulations génétiques avant l’heure
1896 ; c’est l’année où fut publiée « L’île du Docteur Moreau », oeuvre d’anticipation s’il en est, qui préfigure un rêve de l’homme réalisé ( ?!) en partie par le biais des manipulations génétiques : sélectionner les meilleurs caractères...

sans couverture

Couleurs de l'incendie de Pierre Lemaitre

critiqué par Marvic - (Normandie - 60 ans)
10 etoiles
Admirable
Le roman débute et finit par un enterrement. Madeleine Péricourt assiste à l’inhumation de son père, banquier célèbre et éminent, attendant avec impatience l’arrivée de Paul son petit garçon de 7 ans. Elle voit avec horreur celui-ci se jeter...

sans couverture

Le tour du monde du roi Zibeline de Jean-Christophe Rufin

critiqué par Marvic - (Normandie - 60 ans)
10 etoiles
D'après une histoire vraie
Il est très difficile voire impossible de résumer les 365 pages des aventures d’Auguste et Aphanasie Benjowski tant celles ci sont denses ; le récit de leurs périples, celui de leur enfance, les découvertes, les blessures, maladies, complots, trahisons, font de...

sans couverture

Depuis l'au-delà de Bernard Werber

critiqué par Marvic - (Normandie - 60 ans)
7 etoiles
Un bon écrivain...
"Un bon écrivain est un écrivain mort" pour reprendre le titre de Guillaume Chérel. Gabriel Wells découvre avec effarement qu’il est mort. Mais grâce à Lucy Filipini, une médium, il garde un lien avec le monde des vivants. Un bien...

sans couverture

Ma mère du Nord de Jean-Louis Fournier

critiqué par Marvic - (Normandie - 60 ans)
6 etoiles
Hommage
Jean-Louis Fournier termine (?) les biographies familiales par celle de sa maman. Une maman mariée à un médecin alcoolique qui s’est sacrifiée pour élever ses enfants et essayer de sauvegarder les apparences, rejetée par la société à laquelle elle était censée...

sans couverture

Le doute de S. K. Tremayne

critiqué par Marvic - (Normandie - 60 ans)
8 etoiles
La jumelle orpheline
Angus et Sarah Moorcroft vivent ce qu’aucun parent ne devrait jamais avoir à vivre, la mort d’un enfant. Ils ne sont pas les seuls à souffrir, Kirstie, la sœur jumelle de Lydia, doit affronter la solitude, le manque de celle...

sans couverture

Je t'aime de Barbara Abel

critiqué par Faby de Caparica - (56 ans)
6 etoiles
déçue
Bonjour les lecteurs ... C'est toujours avec plaisir que je découvre un nouveau roman de Barbara Abel. 4 femmes, 4 vies, 4 destins, 4 façons d'aimer Maud est la belle-mère d'Alice. Les relations entre les deux femmes sont assez tendues. Alice, jeune femme de...

sans couverture

Miséricorde de Jussi Adler-Olsen

critiqué par Usdyc - (Bruxelles - 62 ans)
9 etoiles
Voilà du très très bon thriller.
Je découvre cet écrivain et une fois de plus, je tombe sous le charme de ces écrivains nordiques. Dans ce thriller, tout y est. Une très bonne intrigue, des personnages atypiques dans leur manière de fonctionner et un dénouement (un...

sans couverture

La boîte noire et autres nouvelles de Tonino Benacquista

critiqué par Catinus - (Liège - 67 ans)
8 etoiles
On ne s'ennuie pas
-« La boite noire » : via un coma vigile à la suite d’un accident de la route, Laurent est à la recherche de son subconscient … - « La volière » : le tonton de Jean veut être enterré...

sans couverture

Les fantômes des Tuileries de Thierry Ardisson

critiqué par Usdyc - (Bruxelles - 62 ans)
9 etoiles
Histoire (avec H) méconnue à découvrir.
Je ne connaissais absolument pas Ardisson dans l'exercice de l'écriture et je dois avouer que cet exercice lui va très bien. Du moins dans le cadre du récit historique. Ce livre retrace donc l'histoire de certains personnages (peu ou prou connus)...

sans couverture

Nuit de Bernard Minier

critiqué par Usdyc - (Bruxelles - 62 ans)
8 etoiles
Un bon Minier malgré tout.
Il est vrai que l'histoire tourne beaucoup si pas principalement autour de Servaz. Mais, on attendait tous la suite des aventures de Servaz et l'auteur a décidé de modifier certains traits de caractère de son personnage central. Nous aussi, nous...

sans couverture

Lonesome Dove : Episode 1 de Larry McMurtry

critiqué par Saint Jean-Baptiste - (Ottignies - 82 ans)
8 etoiles
Long, long, long... mais palpitant.
Je suis désolé, navré, consterné, déçu… Je n’arriverai pas à porter ce roman aux nues comme l’ont si bien fait les critiqueurs précédents. J’ai trouvé qu’il était intéressant, amusant mais, long, long, long... parfois à n’en pas finir. Il faut...

sans couverture

La Peste écarlate : Et autres nouvelles de Jack London

critiqué par Flo29 - (46 ans)
8 etoiles
Une nouvelle étonnante
Je n'ai lu que La Peste écarlate, et j'ai été étonnée d'apprendre que Jack London avait écrit un récit post-apocalyptique. Une belle leçon de vie pour des adolescents, mais il faut passer outre le nombre de cadavres. Jack London, avec...

sans couverture

La mort à Venise de Thomas Mann

critiqué par Romur - (Viroflay - 44 ans)
7 etoiles
Décomposition
Dans la lagune de Venise, l’écrivain Aschenbach se décompose lentement, moralement et physiquement, abandonnant son exigence de perfection, son existence bien réglée, sa vie même alors que le choléra se développe, en se consumant d’une passion pédéraste et mal dissimulée...

sans couverture

La folle allure de Christian Bobin

critiqué par Romur - (Viroflay - 44 ans)
6 etoiles
Assommant de légèreté
Allure au sens rythme ou au sens apparence extérieure ? Un peu les deux. Lucie nous raconte ses états d’âme, sa vie d’enfant fugueuse devenue adulte originale, qui suit son instinct et son amour de la liberté. Ca se veut...

sans couverture

La nuit sous le pont de pierre de Leo Perutz

critiqué par Romur - (Viroflay - 44 ans)
8 etoiles
Prague magique
Rodolphe II, archiduc d’Autriche, roi de Bohème et de Hongrie, est amoureux. Amoureux des œuvres d’art, amoureux de la belle Esther. Il rêve et néglige la gestion de son royaume... Sur cette toile de fond historique Léo Perutz brode une...

sans couverture

Ces âmes chagrines de Léonora Miano

critiqué par Jfp - (Yerres (Essonne) - 70 ans)
10 etoiles
la condition humaine
Un roman puissant, envoûtant, décrivant par le menu le destin de deux demi-frères africains vivant en France (ici appelée la "Métropole"). Maxime, l'aîné, champion de l'intégration, a fait de brillantes études et rapidement gravi les échelons dans une société privée,...