One piece, tome 9 : Larmes de Eiichirō Oda

One piece, tome 9 : Larmes de Eiichirō Oda

Catégorie(s) : Bande dessinée => Manga , Bande dessinée => Aventures, policiers et thrillers

Critiqué par Koolasuchus, le 15 novembre 2016 (Laon, Inscrit le 10 décembre 2011, 30 ans)
La note : 9 étoiles
Visites : 1 068 

A l'ombre des mandariniers...

Tout l'équipage de Luffy se retrouve à Arlong Park pour convaincre Nami de repartir avec eux, mais cette dernière ne l'entend pas de cette oreille et leur apprend que si elle a décidé de les accompagner c'est uniquement pour mieux les voler. Et pour couronner le tout elle fait également partie de l'équipage d'Arlong, un cruel homme-poisson ayant mis l'île sous sa coupe et faisant régner la terreur. Mais Luffy est une tête de mule et refuse de repartir sans sa navigatrice, il fait ainsi la rencontre de Nojiko, la sœur adoptive de Nami, qui va expliquer les véritables raisons de l'engagement de la jeune fille auprès d'Arlong et de ce qui la pousse à dérober aux pirates leurs butins...

Malgré leur précédent affrontement contre Don Krieg et ses hommes, pas de repos pour Luffy et son équipage car les voilà déjà embarqués dans une nouvelle aventure. Cependant il ne faut pas s'attendre à beaucoup de combats dans ce tome car ce dernier est essentiellement consacré au passé de Nami ainsi qu'à Arlong et ses hommes-poisson. Comme à son habitude l'auteur creuse le passé d'un des membres de l'équipage du chapeau de paille et même si Nami avait très vite rejoint Luffy on en savait encore très peu sur elle et il faut bien avouer que l'attente en valait la peine ! En effet même si Sanji, Zorro et Usopp ont vécu des moments pas toujours faciles je pense que Nami remporte quand même la palme de l'enfance la plus traumatisante car elle n'a vraiment pas eu de chance. En contrepartie cela fait d'elle un des personnages avec un des meilleurs flashbacks à ce niveau du récit et avec une histoire personnelle des plus émouvantes, Eiichiro Oda sait comment s'y prendre pour que les larmes viennent nous piquer les yeux. On en apprend également un peu plus sur Arlong et comme je le pressentais il est vraiment détestable, on n'a vraiment qu'une envie c'est que Luffy vienne lui donner une bonne raclée.

Même si Luffy, Usopp, Sanji et Zorro sont un peu délaissés dans ce tome pour mettre en valeur Nami et les habitant de l'île sur laquelle ils sont ce n'est pas bien grave car l'arc actuel est vraiment pas mal du tout et après la semi-déception du précédent il permet vraiment de relancer l'intérêt. A voir par la suite comment Luffy et ses amis vont s'en sortir car Arlong à l'air d'être un des ennemis les plus coriaces que le garçon a rencontré à ce stade de l'histoire.

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Forums: One piece, tome 9 : Larmes

Il n'y a pas encore de discussion autour de "One piece, tome 9 : Larmes".