Blake et Mortimer, tome 21: Le serment des cinq Lords de Edgar Pierre Jacobs, Yves Sente (Scénario), André Juillard (Dessin)

Blake et Mortimer, tome 21: Le serment des cinq Lords de Edgar Pierre Jacobs, Yves Sente (Scénario), André Juillard (Dessin)

Catégorie(s) : Bande dessinée => Aventures, policiers et thrillers

Critiqué par Hervé28, le 18 novembre 2012 (Chartres, Inscrit(e) le 4 septembre 2011, 49 ans)
La note : 8 étoiles
Moyenne des notes : 8 étoiles (basée sur 4 avis)
Cote pondérée : 5 étoiles (20 412ème position).
Visites : 2 855 

By jove !

Je viens de lire "le serment des 5 lords" en version format à l'italienne.
Le dessin de Juillard est superbe comme cela, bien mis en valeur, et ce format exige, à mon avis, une lecture plus soutenue et plus longue aussi.(la pagination étant, de ce fait trois fois plus importante qu'une présentation classique). On reconnait aisément la patte de Juillard, avec ses personnages de profil et les femmes reconnaissables entre mille.
Par contre, il y manque quelque peu l'ambiance de la page pour bien saisir la scène (le climat, les couleurs, le temps... )qui se restitue beaucoup mieux sur une page avec l'ensemble des cases que sur un strip. J'ai donc normalement succombé à l'achat de la version dite "normale".
Yves Sente se débrouille très bien avec le scénario, où la petite histoire rejoint la grande Histoire. (Il l'avait déjà fait avec "La Vengeance du Comte Skarbek"). J'avoue que je penserai à Lawrence d'Arabie autrement après cette lecture.
Une intrigue policière parfaitement menée, (qui se situe apparemment après "la marque jaune") avec certes quelques longueurs, mais cet album se hisse bien au dessus de la trilogie du "6ème continent" et de "la malédiction des trente deniers", que j'avais trouvé assez faible.
Une aventure beaucoup plus proche de l'univers d'Agatha Christie que des premiers "Blake et Mortimer" d'Edgar P.Jacobs, loin du fantastique et de la science fiction.En écho à la jeunesse de Philip Mortimer, nous découvrons ici, celle de Francis Blake, alors qu'il n'était que simple étudiant.
Cette édition étant limitée à 6000 exemplaires, je ne peux que vous encourager à lire cette aventure de Blake et Mortimer, dans ce format assez original, et fort peu couru dans le monde de la bd. (bien que les éditions Blake et Mortimer aient sorti en 2011 en format proche du format à l'italienne, avec "les sarcophages d'Açoka", condensé assez raté des deux tomes des "sarcophages du 6ème continent" et "le sanctuaire du Gondwana")

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Conspiration so british

8 étoiles

Critique de Antihuman (Paris, Inscrit le 5 octobre 2011, 35 ans) - 21 octobre 2014

Il est amusant de lire certaines critiques qui parfois appliquent certains procédés - dont celui bien connu de la fille moche: c'est-à-dire multiplier au maximum les barrières pour s'inventer une valeur (celle-ci valant davantage que les vraies belles femmes, si possible...)

Cela est flagrant dans certaines oeuvres originales qui contiennent une grande quantité de fans irréductibles, ces oiseaux de malheur et vautours partisans soit-disant toujours garants du sacro-saint copyright sinon de l'originalité propre d'une marque dont, le plus souvent d'ailleurs, la véritable qualité leur est absente. C'est le cas de cette aventure de Blake & Mortimer qui débute à Oxford et qui parle de ces cercles et clubs tout-puissants qui font et défont le monde: le nazisme entre autre n'a t-il pas commencé par être une simple société secrète aux membres jaloux de leur intégrité ?

Il est donc d'autant plus palpitant de lire cet album qui conte à sa fin une révélation fracassante digne d'E.P. Jacobs. Même si de temps à autre les traits de nos héros ne sont plus exactement comme avant et que les gros plans abondent selon le style des nouveaux auteurs, il s'agit là d'une intrigue essentielle.

Très honnête

8 étoiles

Critique de Vince92 (Zürich, Inscrit le 20 octobre 2008, 40 ans) - 25 février 2013

Enfin...

Après le calamiteux malédiction des trente deniers (Van Hamme au scénario) en deux tomes et les médiocres Sarcophages du 6 ème Continent et Sanctuaire du Gondwana (Yves Sente), voici un scénario qui remplit ses objectifs.

Certes, ce n'est pas une histoire de la dimension de la Marque Jaune mais l'intrigue son développement ne dépareillent pas à mon avis dans la tradition de la série.
L'ambiance est assez bien restituée, les personnages sont bien campés (avec un Blake mis en avant- une fois n'est pas coutume- alors qu'au contraire, Mortimer doit se contenter du second rôle et de faire-valoir...) , l'intrigue assez bien ficelée (la fin est assez surprenante).

La qualité des dessins est très bonne, tandis que les couleurs sont bien maîtrisées. Une bon scénario de bande dessinée servi par la très bonne facture des graphismes. Tout ce qu'on demande à Blake et Mortimer...

Un album somme toute agréable

6 étoiles

Critique de Ravenbac (Reims, Inscrit le 12 novembre 2010, 52 ans) - 25 décembre 2012

A l’Ashmolean Museum d’Oxford un mystérieux personnage dérobe, en se faufilant par les toits, une série de pièces en apparence sans valeur marchande.
Contraints de remonter le temps sur les traces d’un certain Lawrence d’Arabie, Blake et Mortimer vont enquêter.
Sans égaler la poésie de l’univers jacobien les dessins sont de qualité.
Le scénario est trop farfelu. La fin manque d’ampleur. A la résolution de l’énigme on s’écrit : « tout ça pour ça ! ».
Un album somme toute agréable.

Forums: Blake et Mortimer, tome 21: Le serment des cinq Lords

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Blake et Mortimer, tome 21: Le serment des cinq Lords".