Le major parlait trop de Agatha Christie

Le major parlait trop de Agatha Christie
( A Caribbean mystery)

Catégorie(s) : Littérature => Policiers et thrillers

Critiqué par Fascagat, le 9 décembre 2004 (Toulouse, Inscrite le 27 juin 2004, 35 ans)
La note : 8 étoiles
Moyenne des notes : 7 étoiles (basée sur 3 avis)
Cote pondérée : 5 étoiles (21 514ème position).
Visites : 3 132  (depuis Novembre 2007)

On prend un bain de soleil

Miss Marple, en vacance aux Antilles, se livre à sa distraction favorite : étudier les hôtes de son hôtel. Le major Palgrave ne cesse de l'accabler du récit de ses exploits. Mais le Major parla trop, et mourut.
Pourquoi a t-on tué cet inoffensif vieillard et qui ? Cette mort, apparemment naturelle, cache un crime. Miss Marple découvrira-t-elle le coupable ?

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Meurtre au soleil

6 étoiles

Critique de Incertitudes (, Inscrit le 4 décembre 2008, 33 ans) - 28 mars 2016

Miss Marple décide de s'accorder quelques jours de vacances loin de sa campagne brumeuse. Exit St. Mary Mead, place à une île fictive qui a tout d'un petit paradis.

Seulement, les baignades et les soirées dansantes ne l'amusent guère. Non, si elle va au bout du monde, c'est pour tricoter...Et élucider un meurtre accessoirement.

Une enquête mineure dans la carrière d'Agatha Christie. Le roman se lit vite mais bizarrement abrutit comme lors d'un après-midi passé en plein cagnard... à écouter les histoires du major Palgrave.

Et puis, c'est bizarre la faculté qu'ont ces grands détectives d'attirer les crimes partout où ils passent.

Le meilleur personnage est sans conteste le richissime Rafiel. Vieillard impotent qui n'hésite pas à balancer à cette chère miss Marple : "vous avez au moins cent ans !". Je me suis même dit à un moment : "s'il faut, c'est lui le meurtrier".

Parce que sinon pour les autres, c'est archi-classique. Le médecin, le secrétaire, le major du titre de retour des Indes, le religieux "qui aimait beaucoup les enfants"...Elle nous les ressort quasiment à chaque fois.

Comme vacances, j'ai connu plus reposant.

Miss Marple en vacances

8 étoiles

Critique de Koolasuchus (Laon, Inscrit le 10 décembre 2011, 28 ans) - 23 mars 2014

Contrairement à Hercule Poirot qui a pas mal voyagé lors de ses diverses enquêtes on a très rarement l'occasion de voir Miss Marple en dehors de l'Angleterre. La retrouver ainsi sous le soleil des Antilles est plutôt surprenant et on a un peu de mal à l'imaginer sur une chaise longue au bord de la mer mais pourquoi pas après tout. L'enquête n'est pas très longue à démarrer car le major meurt assez vite et le déroulement est assez rythmé, il n'y a pas vraiment de passages creux et, comme d'habitude avec l'auteur, le dénouement est assez surprenant. Malgré un point de départ que j'ai trouvé un peu tiré par les cheveux l'intrigue est tout même assez intéressante avec une galerie de suspects assez hétéroclite mais qui est peut être un peu sous-exploitée. En effet j'ai eu l'impression que la psychologie des personnages étaient un peu moins fouillée que d'habitude, ils ont chacun une personnalité bien distincte, notamment l’acariâtre Mr. Rafiel, mais elles auraient pu être un peu plus développées.

Même si le cadre est exotique cela reste une enquête relativement classique mais bien agréable à lire avec une Miss Marple toujours aussi douée et observatrice.

Forums: Le major parlait trop

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Le major parlait trop".