Une poignée de seigle de Agatha Christie

Une poignée de seigle de Agatha Christie
( A pocket full of rye)

Catégorie(s) : Littérature => Policiers et thrillers

Critiqué par Fascagat, le 8 décembre 2004 (Toulouse, Inscrite le 27 juin 2004, 35 ans)
La note : 8 étoiles
Moyenne des notes : 8 étoiles (basée sur 3 avis)
Cote pondérée : 5 étoiles (19 984ème position).
Visites : 2 996  (depuis Novembre 2007)

Merveilleuse Miss Marple

Voici le résumé à vous de juger :
Pourquoi glisser une poignée de seigle dans la poche d'un homme après l'avoir empoisonnée ? Pourquoi accrocher un cintre dans le nez d'une femme après l'avoir étranglée ? Que signifient ces indices saugrenus ? Sont-ils la signature du meurtrier ? Dans ce cas , il ne peut s'agir que d'un fou. D'un monstre. Un dangereux maniaque qui peut frapper de nouveau . un maniaque que Miss Marple est venue démasquer. Car ce qui peut paraître saugrenu à certains prend une signification à ses yeux. Miss Marple est une très vieille dame et elle a vu tant de choses ...

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Comme un cheveu sur la soupe

7 étoiles

Critique de Incertitudes (, Inscrit le 4 décembre 2008, 33 ans) - 3 avril 2016

Roman pas très connu, je pense, de la part de la Reine du Crime, Une poignée de seigle nous amène sur les traces d'une famille d'industriels pas très sympathique au demeurant.

Le patriarche est mort empoisonné, de même que sa seconde épouse, beaucoup plus jeune que lui, et qui avait un amant. Amant qui pourrait figurer à la liste des suspects. Mais en fait, il disparaît à la moitié du récit. On ne sait pas ce qu'il devient, on n'en entend plus parler.

Là-dessus s'invite miss Marple qui débarque comme un cheveu sur la soupe. Je veux dire : ce n'est pas Hercule Poirot, détective privé de son état, qui a toujours un ami dans la police locale ou qui peut faire jouer sa réputation. Non, là, elle débarque dans ce manoir alors qu'on ne lui a rien demandé. Elle interroge le personnel et arrive à déduire qui est le coupable plus vite que la police.

Toujours se méfier des vieilles dames. Même si en l’occurrence, il ne pouvait y avoir qu'elle pour faire le rapprochement entre les meurtres et une comptine enfantine. Agatha Christie avait déjà utilisé le procédé pour Dix petits nègres et Cinq petits cochons.

Enfin, il y a toujours ce côté réac' d'Agatha Christie un peu énervant. Miss Marple qui se félicite tout que l’assassin soit pendu. La servante, forcément bête et moche.

Méfiez-vous des merles

8 étoiles

Critique de Lilule (baalon, Inscrite le 24 février 2006, 44 ans) - 12 juin 2015

Monsieur fortescure un financier s'écroule dans son bureau. Les secrétaires affolées appellent la police et un médecin. Mais il décédera à l'hôpital. Il a été empoisonné. Mais le médecin en est sûr pas par un poison rapide mais avec de la taxine. L’inspecteur découvre qu'on a mis des grains de seigle dans la poche du veston du mort. Curieux. En interrogeant la famille ou plutôt les suspects. On lui dit que sa nouvelle femme est partie faire du golf. Mais au lieu de ça, elle allait retrouver son amant.
Que dire sur la reine du suspense tout simplement vous allez passer un bon moment et surtout si vous trouvez le coupable avant la fin alors je dis bravo.

Forums: Une poignée de seigle

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Une poignée de seigle".