La dernière énigme de Agatha Christie

La dernière énigme de Agatha Christie
(Sleeping Murder)

Catégorie(s) : Littérature => Policiers et thrillers

Critiqué par Js75, le 18 juillet 2010 (Inscrit le 14 septembre 2009, 34 ans)
La note : 6 étoiles
Moyenne des notes : 7 étoiles (basée sur 4 avis)
Cote pondérée : 5 étoiles (21 958ème position).
Visites : 2 425 

3 étoiles!

Dernière énigme est un roman policier d'Agatha Christie. Le scénario est solide, fouillé mais pour le moins répétitif ce qui agace à la longue (interrogatoires). Le style est quelconque, banal. En résumé, un livre honorable, mineur pour Christie.

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

"Elle est morte jeune, et mes yeux sont éblouis""

8 étoiles

Critique de Koolasuchus (Laon, Inscrit le 10 décembre 2011, 28 ans) - 11 juin 2017

Ce n'est pas le premier roman d'Agatha Christie où l'intrigue repose sur la résolution d'un crime qui a eu lieu plusieurs années auparavant et on peut citer pour l'exemple "Cinq petits cochons" dans lequel l’exercice avait été réalisé avec brio. "La dernière énigme" ne s'en sort peut être pas aussi bien mais cela donne quand même une bonne histoire. Même si l'on suit essentiellement Gwenda et Giles, Miss Marple n'est pas oubliée et participe activement à l'enquête, de manière parfois surprenante d'ailleurs. Pour ce qui est de la narration, même si l'essentiel du récit est composé "d'interrogatoires", il reste assez prenant car chaque nouvelle rencontre remet plusieurs éléments que l'on considérait comme acquis en question et plus l'on avance plus l'on est perdu. Il est vrai par contre que l'auteur pointe du doigt sur certains suspects de manière beaucoup trop insistante alors que, quand on est habitué à lire ses romans, on sait très bien que ce n'est jamais aussi simple. Certaines coïncidences sont également très arrangeantes et pas toujours très crédibles mais on ferme les yeux sinon il n'y aurait pas d'histoire.

C'est donc une bonne intrigue policière, l'idée de départ est originale et son traitement assez réussi. Cela doit également beaucoup à la présence d'une Miss Marple plus en forme que jamais et qui montre aux petits jeunes qu'elle en a toujours sous le capot.

Réveiller l'ours qui dort

4 étoiles

Critique de Nance (, Inscrite le 4 octobre 2007, - ans) - 27 septembre 2012

« Elle se trouvait dans une maison qu’elle n’avait jamais vue avant de l’acheter, dans une région qu’elle n’avait jamais visité auparavant et, deux jours plus tôt, elle avait imaginé un papier peint qui correspondait exactement à celui dont la chambre était tapissée autrefois. »

Gwenda Reed, nouvellement mariée et qui habitait la Nouvelle-Zélande depuis son enfance, cherche une habitation en Angleterre et tombe tout de suite sous le charme de SA maison. Elle se sent vraiment chez elle, mais commence à avoir des visions. Elle voit une personne morte, elle connaît même son nom, ne deviendrait-t-elle pas folle ? Est-ce qu’elle est de ces personnes qui voient des choses ?

C’est un polar potable, pas dans mes Christie préférés, mais j’ai bien aimé les personnages. Pour le suspense, les fausses pistes sont tellement apparentes (on pointe plusieurs potentiels coupables avec beaucoup d’insistance et de répétition pour faire diversion), pas très subtil tout ça. J’ai passé un bon moment, mais sans grands éclats. Comme certains Christie, le squelette du récit est trop visible. C’est le dernier roman de Christie publié (posthumément), la dernière aventure de Miss Marple, pas du même niveau qu’Hercule Poirot quitte la scène, mais j’ai lu pire.

Excellent roman !

10 étoiles

Critique de Shelton (Chalon-sur-Saône, Inscrit le 15 février 2005, 61 ans) - 27 mars 2011

Un excellent roman dont il est très délicat de parler de l’intrigue sans déflorer et briser le suspense. Aussi, nous allons avancer avec prudence de façon à laisser à chacun de bonnes raisons de lire ce roman qui est, en fait, la dernière résolution d’une énigme par Mrs Marple…

Oui, dans mon grand voyage au pays des romans policiers d’Agatha Christie, celle que l’on surnomme la reine du crime, j’alterne les romans menés par Hercule Poirot ou Mrs Marple, sans oublier les autres car Agatha a souvent varié les plaisirs. Au départ, en tous cas si je me fie à ma mémoire, en dehors d’une ou deux exceptions, ce ne sont pas les enquêtes résolues par Jane Marple qui me plaisaient le plus… Mais, avec l’âge, à la relecture, j’avoue changer mes jugements… cette Jane est étonnante…

Il faut dire que Mrs Marple se retrouve embarquée dans cette histoire alors qu’elle est déjà assez âgée et fatiguée. Elle est la vieille tante de Gilles, le jeune mari de Gwenda Reed, une néo-zélandaise qui vient d’acheter une villa sur la côte, à Dillmouth. Comme elle ne peut pas rester indifférente au malheur des autres, au danger qui tourne autour de jeunes amoureux, malgré son âge, elle décide d’aller s’installer à Dillmouth « pour sa santé »…

Dès que Gwenda arrive dans cette station balnéaire, elle sent que c’est là qu’elle doit acheter la maison idéale. Mais, elle se met à vivre des sentiments atypiques, à « revivre » des scènes d’un passé improbable et nous faire entrer dans une affaire criminelle vieille de dix-huit ans, une époque de sa petite enfance… mais je n’en dis pas plus ! Promis !

Ce qui est intéressant dans ce roman que je trouve d’une très grande tenue et classe, c’est que de nombreux enquêteurs mènent les choses en même temps, en parallèle. Certes, nous avons Mrs Marple, mais elle va à son rythme, ne se déplace pas beaucoup… Elle prend le thé, mange quelques gâteaux, achète de la laine, parle de tricot… et, surtout, conseille Gwenda et Giles.

Gwenda et Giles, eux, sont très impliqués dans l’enquête mais ils le font de façon amateurs, inconscients qu’ils sont des dangers qu’ils courent. Gwenda est à la recherche de son histoire, de ses racines… tandis que Giles ne souhaite que le retour de la paix dans son ménage et dans sa maison…

Mais tous les autres personnages sont aussi à la fois suspects et enquêteurs, proches et éloignés, avec plus ou moins de bonne foi… Docteur Kennedy, Mrs Cocker, Lily Kimble, Fane, Afflick…

Seule difficulté, avec cette enquête policière, c’est le manque de cadavre ! Mais qui sait, avant la fin du roman, ils en retrouveront, peut-être, un. Ils y mettent tant d’énergie !

Comme souvent avec les histoires mettant en scène Jane Marple, on croise des personnages que l’on a déjà vus dans d’autres romans comme le couple Bantry, ceux du « cadavre dans la bibliothèque »… J’aime beaucoup ces petits clins d’œil d’un roman à l’autre et ils prennent encore plus de sens quand on lit ou relit les romans de façon assez intensive…

Alors, oui, je le conçois et l’avoue, j’ai adoré ce roman ! Un grand Agatha Christie à lire et relire…

Forums: La dernière énigme

Il n'y a pas encore de discussion autour de "La dernière énigme".