Un cadavre dans la bibliothèque de Agatha Christie

Un cadavre dans la bibliothèque de Agatha Christie
( The body in the library)

Catégorie(s) : Littérature => Policiers et thrillers

Critiqué par Mademoiselle, le 1 juillet 2004 (Inscrite le 29 mars 2004, 30 ans)
La note : 6 étoiles
Moyenne des notes : 7 étoiles (basée sur 8 avis)
Cote pondérée : 6 étoiles (19 414ème position).
Visites : 5 127  (depuis Novembre 2007)

La vérité est à la hauteur de la réputation de l'auteur

"Un cadavre dans la bibliothèque" n'est certainement pas le meilleur roman d'Agatha Christie. Si l'idée de départ est excellente, l'enquête est malheureusement un peu plate. Malgré quelques rebondissements intéressants on ne rentre jamais complètement dans le roman, on ne vit pas le roman. Mais il faut rendre justice à Agatha Christie: une fois de plus personne ne peut deviner qui est l'assassin.

Le colonel Bantry et sa femme n'en croient pas leurs yeux: une jeune fille en tenue de soirée git dans la bibliothèque très aristocratique de leur manoir. Mme Bantry appelle aussitôt une de ses meilleures amies, une certaine miss Marple... On découvre bientôt que la jeune fille était danseuse dans un hôtel de la station balnéaire voisine. Et qu'elle allait bientôt être adoptée par un riche homme d'affaire. De quoi lui faire bien des ennemis. Mais tandis que l'enquête se poursuit, un second cadavre est découvert dans les restes d'une voiture carbonisée: c'est celui d'une adolescente, reconnaissable uniquement par une chaussure et un bouton de son uniforme. Les deux meurtres seraient-ils liés?

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Rien n'échappe à Miss Marple

7 étoiles

Critique de Koolasuchus (Laon, Inscrit le 10 décembre 2011, 28 ans) - 8 juin 2017

Laisser un cadavre dans une bibliothèque, quelle hérésie ! Ce mystère semble de plus bien insoluble, heureusement que Miss Marple est là pour démasquer le criminel. Une très bonne idée de départ donc et la suite de l'enquête est également correcte mais n'est peut être pas tout à fait à la hauteur de ce que à quoi je m'attendais. En effet malgré un panel de suspects varié j'ai trouvé qu'il y en avait plusieurs qui manquaient d'épaisseur et que l'on voyait trop rarement. De plus Miss Marple parait ici beaucoup trop perspicace, elle devine tout, elle sait tout et remarque tout de suite quand quelqu'un ment, ce n'est plus une détective mais une véritable voyante à ce stade.

Toutefois le fin mot de l'histoire m'a quand même bien surpris, c'est vraiment très bien trouvé et je me suis bien laissé berner. Un bon petit roman de la reine du crime donc qui offre une intrigue que l'on a plaisir à suivre mais qui aurait mérité d'être un peu plus développée sur certains points et même si on sait que Miss Marple est une super-détective elle résout le crime beaucoup trop facilement à mon goût.

Agréable et dynamique

8 étoiles

Critique de Ayor (, Inscrit le 31 janvier 2005, 45 ans) - 4 septembre 2016

Bon roman d'Agatha Christie toujours aussi intéressant à lire et qui bénéficie d'un dynamisme agréable, les nombreux et savoureux dialogues aidant.

Les personnages également sont relativement nombreux, mais l'on se repère rapidement et jongler entre les uns et les autres s'avère aisé.

Quant à l'intrigue elle tient la route, et bénéficie d'un excellent suspense dévoilé bien évidement dans les ultimes instants par une Miss Marple toujours aussi fringante, malgré un âge que l'auteure prétend avancé.

Personnellement je n'ai rien vu venir, et cette œuvre de l'écrivaine prolifique restera un bon souvenir.

Moi, je n'aime pas..

6 étoiles

Critique de Incertitudes (, Inscrit le 4 décembre 2008, 33 ans) - 16 août 2014

Y pas à dire, j'aime pas Miss Marple. Bon, Hercule Poirot n'est pas forcément plus sympathique mais le tandem qu'il forme avec Hastings me le rend supportable.

Mais Miss Marple, non. Je crois que je ne pourrai même pas expliquer pourquoi. C'est physique, c'est comme ça. Je préfère même les enquêtes où aucun de ces héros récurrents n'apparaît : Dix petits nègres, La mort n'est pas une fin qui se passe durant l’Égypte antique ou Cinq heures vingt-cinq, mon premier Christie.

Allez, comme il faut bien se jeter à l'eau, ce roman commence d'une manière originale. Dolly Bantry, amie de la détective, fait un rêve où elle voit la femme du pasteur en maillot de bain. Avant d'être éveillée par la bonne qui l'informe qu'il y a un cadavre dans la bibliothèque.

Comme toujours, la police locale est à la ramasse et Miss Marple s'invite à la fête pour dénouer le mystère en deux-temps trois mouvements. Crime comme toujours assez ingénieux, je dois le reconnaître et dont le coupable n'est jamais à chercher très loin : un vieil homme handicapé, son gendre et sa bru, la cousine de la morte, un cinéaste fêtard, un prof de tennis danseur.

Comme toujours (bis), tout est bien qui finit bien car tout se termine par un beau mariage.

Décevant....

4 étoiles

Critique de Marcel11 (Paris, Inscrit le 23 juin 2011, 19 ans) - 13 octobre 2013

Après avoir lu "Rendez-vous à Bagdad" et le livre que je critique ici, je suis porté à croire que les romans d'Agatha Christie où Hercule Poirot n'apparaît pas sont toujours mauvais. Miss Marple, célèbre détective amateur que certaines personnes prétendent meilleure qu'Hercule Poirot, commence à agir à la moitié du roman (la première moitié étant d'un ennui mortel puisque presque rien ne se passe). Ma déception était telle que je commençai à m'interroger sur sa douteuse réputation. Normalement je finis un livre d'Agatha Christie en moins d'une semaine mais celui-ci je l'ai traîné pendant un mois, espérant avoir une bonne surprise au fur et à mesure que ma lecture avançait. Mais l'enquête est resté très ennuyeuse, à tel point que le coupable m'a paru être démasqué comme par magie.

Classique et pourtant étonnant

8 étoiles

Critique de Emira17 (/, Inscrite le 9 juillet 2010, 20 ans) - 1 février 2012

Les romans policiers d’Agatha Christie, je les lis en deux jours. Et j’y pense ensuite pendant deux jours ! L’histoire me rentre dans la tête et impossible de fermer l’œil tant qu’on ne connaît le dénouement (en général fracassant).
Ce roman ne déroge pas à la règle et commence d’une façon somme toute classique, une jeune femme blonde vêtue d’une robe de satin blanc et outrageusement maquillée retrouvée morte dans la bibliothèque d’un couple de gens âgés, les Bantry ! Madame Bantry toute émoustillée de l’affaire sordide, appelle sa vieille amie à la rescousse, Miss Marple. On fait alors la connaissance des protagonistes de l’histoire et les évènements se déchaînent alors d’une façon étourdissante, le cadavre d’une jeune adolescente retrouvée dans une voiture brûlée…
Miss Marple ne tarde pas à résoudre l’enquête grâce à des procédés…étonnants.

Agatha Christie démontre, une fois de plus, son talent et mérite encore et toujours son titre de Reine du Crime tant ces romans sont pleins de suspense, de personnages attachants ou moins, d’évènements tous plus incroyables les uns que les autres. Bref, un petit roman qui, s’il n’est pas le meilleur de la célèbre romancière, reste néanmoins prenant et agréable à lire.

Un bon roman...

8 étoiles

Critique de Shelton (Chalon-sur-Saône, Inscrit le 15 février 2005, 61 ans) - 28 mars 2011

Il y a des régions, en Grande-Bretagne, où il se passe toujours quelque chose… Par exemple, prenez la famille Bantry : arrive le matin et, hop, on trouve un cadavre dans la bibliothèque ! Pas n’importe lequel ! Celui d’une personne que l’on ne connaît pas, que l’on n’a jamais vu ici… Etonnant. Non ?

Présenté ainsi, on pourrait croire qu’il ne s’agit que d’un roman policier surréaliste sans aucun intérêt. Quand on sait que l’auteur est la reine du crime, une certaine Agatha Christie, on se dit que ce doit être comme d’habitude… Il y en a qui aiment, d’autres pas ! Mais si nous allions un peu plus loin que la réputation de l’auteur…

Si je me permets, une fois encore, de venir vous parler des romans d’Agatha Christie, c’est parce que je suis certain que tous ceux qui prendront le temps d’en ouvrir et lire un découvriront que nous sommes là en présence d’un auteur de qualité qui nous livre autre chose qu’une simple intrigue policière. Oui, bien souvent nous sommes lassés de ces romans américains ou australiens construits sur le même modèle avec un suspense violent ne reposant que sur une intrigue légère pour ne pas dire sans épaisseur ni réalité. Ici, chaque roman comporte des personnages, un cadre, un rythme, un mécanisme propres qui font que le lecteur retire de sa lecture un bonheur profond…

Je concède volontiers que pour cela il faut aimer lire. Chez Agatha Christie, les phrases ne sont pas réduites à leur strict minimum. Oui, pour poser ses personnages, elle a besoin de scènes nombreuses avec, parfois, ce que certains appelleront des longueurs, moi des passages obligés… Mais laissons-là ces généralités et plongeons dans ce roman… Un cadavre dans la bibliothèque ! Nous sommes, ici, trop passionnés des livres pour rester de marbre quand le colonel Bantry et son épouse se retrouvent confrontés, au petit matin, à une telle réalité. Qui peut bien être cette jeune femme qui est venue mourir chez eux, qui plus est, dans la bibliothèque ?

Madame Bantry, Dolly, ne connaît pas plus que son mari la victime mais ce crime va pouvoir lui offrir une activité atypique, la gestion de l’enquête. Oui, c’est « son » crime puis que cette jeune femme a décidé de mourir dans « sa » bibliothèque. C’est comme un jeu qui s’offre à elle, une murder party qui lui réjouit le cœur dès le départ d’autant plus qu’elle a une amie spécialiste qui va l’aider, une certaine Jane Marple.

Les personnages de ce roman sont bien vivants, réels et crédibles et très rapidement on arrive à les suivre, à les comprendre. Il y a le vieux riche handicapé, il y a le gendre, la belle fille, tous deux attentifs et attentionnés, il y a le militaire à la retraite et curieux de tout, la demoiselle un peu bête mais belle à damner un saint, un vieux légiste qui sait tout mais ne dit rien, un maître d’hôtel respectueux des us et coutumes de ses clients, un gigolo professeur de tennis et capable de faire danser avec le sourire n’importe quelle petite vieille pour quelques livres et même des policiers peu brillants pour mettre en valeur la vieille demoiselle de St Mary Mead…

J’ai passé un très bon moment en relisant ce roman, cela m’a rappelé quelques bons souvenirs de lecteur et, dès le matin suivant, je suis entré prudemment dans ma bibliothèque, dès fois qu’un cadavre s’y serait trouvé au petit matin…

Avis différent

8 étoiles

Critique de Cesium137 (Le Mans, Inscrit le 8 juin 2005, 34 ans) - 9 juin 2005

Je pense plutôt que cette enquête est pleine de rebondissement et nous montre l'importance pour cette société anglaise du paraître. Le colonel bantry aurait ete moins embêté de trouver un vieil homme mort dans sa bibliothèque plutôt que ruby la danseuse.

Je pense que ici Agatha Christie nous livre des personnages à double tranchant, et qu il ne faut pas dénigrer ce livre car il mérite je le pense plus que 3 étoiles

Forums: Un cadavre dans la bibliothèque

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Un cadavre dans la bibliothèque".