L'année du volcan de Jean-François Parot

L'année du volcan de Jean-François Parot

Catégorie(s) : Littérature => Francophone , Littérature => Policiers et thrillers , Littérature => Romans historiques

Critiqué par Falgo, le 21 février 2015 (Lauris, Inscrit(e) le 30 mai 2008, 77 ans)
La note : 10 étoiles
Moyenne des notes : 9 étoiles (basée sur 2 avis)
Cote pondérée : 6 étoiles (10 600ème position).
Visites : 1 015 

Un très haut niveau

Les enquêtes du commissaire Le Floch se poursuivent. Celle-ci rassemble tous les mérites décelés lors des opus précédents.
La langue, d'abord, continue de nous plonger au coeur du XVIII° siècle avec ses tournures savoureuses, son vocabulaire oublié et ses images. Le lecteur est véritablement transporté dans cette époque et y vit le temps de la lecture. C'est à la fois inouï et admirable.
L'enquête, ensuite, est tissée d'une double détente où une énorme dette de jeu de la Reine se mêle à des activités de faux-monnayeurs. La double piste, à Paris surtout, puis à Londres, est tracée de main de maître jusqu'au dénouement final.
L'immersion dans le siècle est également produite par la dégustation d'une cuisine raffinée dont les recettes empruntent soit le tour de main de l'indispensable Catherine, soit celui de goûteux restaurants (ah! la recette des joues de porc), sans oublier le plus élevé (l'amontillado servi à Londres).
Ainsi donc sont réunis les ingrédients d'un chef d'oeuvre qui se lit avec passion, facilement et d'un seul trait. Ma seule réserve concerne le titre, "L'année du volcan". Le phénomène climatique correspondant ne joue dans l'intrigue qu'un rôle peu utile et somme toute artificiel. Il faut ajouter que, de roman en roman, avançant vers la fin du siècle, d'innombrables remarques et discours laissent de plus en plus présager la Révolution prochaine.

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Quand c'est la Reine qui le demande...

8 étoiles

Critique de Koolasuchus (Laon, Inscrit le 10 décembre 2011, 28 ans) - 19 juin 2016

Difficile enquête pour le commissaire Le Floch ! En effet ce dernier a été sommé par Marie-Antoinette elle-même de résoudre le mystère entourant la mort d'une personne de son entourage, le vicomte de Trabard, qui a été retrouvé mort, piétiné par son cheval. En apparence il s'agit d'un simple accident mais bien évidemment la réalité est beaucoup plus complexe que prévue car le vicomte était mêlé à des affaires très louches et dont les répercussions pourrait directement menacer la couronne... Entre ce meurtre, un mystérieux brouillard qui masque le soleil et des critiques contre la monarchie qui se font de plus en plus virulentes le marquis de Ranreuil n'oubliera pas de sitôt cet été de l'an de grâce 1783.

Une mort mystérieuse, un complot, des faux-monnayeurs et un volcan qui chamboule le climat, voilà un programme bien chargé pour le commissaire et cela donne une bonne histoire pour le lecteur. En effet j'ai bien aimé cette enquête, le récit est assez équilibré, on alterne entre des moments d'action et d'autres plus centrés sur la réflexion sans oublier quelques passages plus légers ou dédiés à la cuisine de l'époque (ce qui donne souvent l'eau à la bouche d'ailleurs). L'enquête policière est également bien maitrisée, difficile de deviner le coupable avant la fin et la conclusion m'a bien surpris même si j'ai trouvé qu'un passage faisait un peu trop "deus ex machina". Je suis également d'accord sur le fait que le rôle du volcan a relativement peu d'importance, sa présence sert tout de même l'intrigue mais pas autant que le titre ne le laisse supposer. Ce fut toutefois une lecture fort plaisante, on voit vraiment qu'il y a un gros travail de l'auteur pour donner un ton réaliste au récit et on n'a aucun mal à s'immerger dans ce Paris du XVIIIème, une bonne enquête du commissaire Le Floch donc.

Forums: L'année du volcan

Il n'y a pas encore de discussion autour de "L'année du volcan".