Lux Tenebrae de Éric Giacometti, Jacques Ravenne

Catégorie(s) : Littérature => Policiers et thrillers

Critiqué par Le rat des champs, le 27 juin 2010 (Inscrit le 12 juillet 2005, 67 ans)
La note : 9 étoiles
Moyenne des notes : 8 étoiles (basée sur 3 avis)
Cote pondérée : 6 étoiles (19 391ème position).
Visites : 2 279 

Enquête dans l'au-delà

Pour le commissaire franc-maçon Antoine Marcas, ce n'était qu'une petite perquisition sans danger dans une association soupçonnée de trafic d'antiquités égyptiennes, alors pourquoi ne pas profiter de son séjour pour rendre une visite à ses frères, dans une loge d'Avignon? Mais le jour venu, tout foire et Marcas se retrouve avec une balle dans la tête. Arrivé de l'autre côté du miroir, il va rencontrer une femme d'une beauté émouvante qui se plaint de ne pouvoir trouver le repos éternel puisqu'elle a été assassinée.

Mais, comme souvent dans les œuvres de Giacometti et Ravenne, l'action nous plonge dans l'histoire, et ici c'est à l'époque du pharaon Aménophis IV et aux origines du monothéisme que le roman nous transporte.

Comme à l'accoutumée chez ces auteurs, on assiste à un contrepoint serré entre le passé et le présent, et l'expérience aux frontières de la mort du pharaon qui le conduira à réformer la religion égyptienne se révèle extrêmement proche de celle de Marcas. Sans le savoir, Akhenaton sera, conduit par les circonstances, à l'origine de la fraternité maçonnique.

Bien sûr, ce livre n'est qu'un polar et n'a pas d'autre prétention que de nous divertir. Aux antipodes de certains auteurs qui prétendent nous livrer des secrets "avérés", Giacometti et Ravenne se sont amusés à imaginer l'histoire, et comme disent les Italiens, si ce n'est pas vrai, c'est bien inventé!

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Pas une seconde d'ennui!

8 étoiles

Critique de Palmyre (, Inscrite le 15 avril 2004, 55 ans) - 14 juillet 2015

On ne s'ennuie pas une seconde dans ce roman! Je n'ai pas encore été déçue par les livres de Giacometti et Ravenne et ça ne risque pas d'arriver avec celui-ci!
On y côtoie un peu plus que d'habitude le fantastique et le merveilleux mais ce n'est pas pour me déplaire .
Les conseils de lecture et les explications en fin de volume sont les bienvenues et montrent que les auteurs ne s'appuient pas sur du vent pour écrire leurs romans.
Un très bon moment de lecture

Divertissant

7 étoiles

Critique de PPG (Strasbourg, Inscrit le 14 septembre 2008, 41 ans) - 5 octobre 2013

Première incursion dans une enquête du commissaire franc-maçon Antoine Marcas (même si j'avais déjà lu la bande dessinée des mêmes auteurs, illustrée par Gabriele Parma et parue il y a tout juste un an).
Ce roman se lit bien, vite même. J'y suis venu car j'affectionne tout particulièrement la série "Nicolas Eymerich, l'inquisiteur", dotée d'un suspense équivalent avec ses histoires à tiroirs temporels. La comparaison s'arrête là car, tant le style que la narration, sont différents.
Chez Giacometti et Ravenne, l'histoire est découpée en de très nombreux et très courts chapitres (très pratique je suppose quand on doit prendre le métro !). On va directement à l'action des protagonistes (donc pas de longues descriptions des paysages ou lieux). L'époque contemporaine, c'est la France très hiérarchisée avec ses flics, procureurs... comme on les imagine dans la réalité : râleur, calculateur, parfois cynique voire grossier... mais au fond, ils sont pas si méchants, juste un peu usés.
L'incursion dans le monde de l'au-delà, par le biais du coma de Marcas et la maladie d'Akhenaton, me semble crédible. C'est très certainement dû à la judicieuse utilisation d'une documentation sérieuse (et présentée en fin d'ouvrage), comme par exemple l'excellent livre "La source noire" de Patrice Van Eersel.
Un bon polar, bien construit et divertissant.

Forums: Lux Tenebrae

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Lux Tenebrae".