SpaceCadet

avatar 16/06/2021 @ 15:03:08
Bonjour Space Cadet,

J'ajouterai que Ludmila Petrouchevskaïa y figure aussi (critique de Bibi) sur " les nouveaux robinsons"/

https://www.critiqueslibres.com/i.php/vcrit/40697

...et merci pour ton petit mot sympa sur Conv et Bad ( je vais essayer de trouver le courage de continuer)!


Merci Myrco!

Voulant 'faire vite', je n'avais pas porté attention à la transcription du nom (copier-coller de l'anglais)...

Septularisen

avatar 17/06/2021 @ 19:35:14
La liste des finalistes pour le Prix Neustadt 2022 vient d'être dévoilée:

Jean-Pierre Balpe (France)
Kwame Dawes (Ghana / Jamaique)
Natalie Diaz (Etats-Unis)
Boris Boubacar Diop (Sénégal)
Michális Ganás (Grèce)
Micheline Aharonian Marcom (Etats-Unis)
Naomi Shihab Nye (Etats-Unis)
Ludmilla Petrushevskaya (Russie)
Cristina Rivera Garza (Mexique)
Reina María Rodríguez (Cuba)


Je n'en connais que trois!
Et bien... On va en profiter pour faire connaissance avec des nouveaux auteurs et leurs livres...

Septularisen

avatar 13/07/2021 @ 17:13:18

Je suis passé un peu au travers, mais signalons tout de même que c'est l'américaine Joyce Carol OATES (ici sur CL : http://www.critiqueslibres.com/i.php/vauteur/2108), qui remporte le Prix Mondila Cino-Del-Duca (100.000.- Euros tout de même...), qui comme son nom ne l'indique pas est un prix français!...


Et encore une fois oublié le Prix Mondial Cino-Del-Duca (décidément!..), qui est semble t-il maintenant doté de 200.000.- €!
Ce qui en fait un des prix littéraires les mieux dotés au monde! Il est allé cette année a la française Maryse CONDÉ (*1937).

Sa page est ici sur CL : http://www.critiqueslibres.com/i.php/vauteur/1640

Septularisen

avatar 14/07/2021 @ 18:50:31

Le 75e Prix STREGA (l’équivalent italien du Prix Goncourt en France), a été remis pour l'année 2021 à...

+ Emanuele TREVI pour son livre : "Due vite" ("Deux vies"), pas encore traduit en français, mais gageons que cela ne tardera pas...

Et pour ceux qui maîtrisent la langue de DANTE le livre est ici : https://amazon.fr/Due-vite-Emanuele-Trevi/dp/…

Et pour ne pas faire de jaloux, voici la liste complète de tous les livres lauréats du Prix STREGA présents sur CL depuis la création du prix jusqu'à aujourd'hui :

2017 : «Les huit montagnes», de Paolo COGNETTI : http://www.critiqueslibres.com/i.php/vcrit/55268
2010 : «Canal Mussolini», d’Antonio PENNACCHI, ici : http://www.critiqueslibres.com/i.php/vcrit/38347
2009 «Stabat Mater» de Tiziano Scarpa : http://www.critiqueslibres.com/i.php/vcrit/32839
2008 : «La solitude des nombres premiers», de Paolo GIORDANO, ici : http://www.critiqueslibres.com/i.php/vcrit/21518
2007 : «Comme Dieu le veut», de Niccolò AMMANITI, ici : http://www.critiqueslibres.com/i.php/vcrit/18349
2006 «Chaos calme», de Sandro VERONESI, ici : http://www.critiqueslibres.com/i.php/vcrit/18607
2002 «Ecoute-moi», de Margaret MAZZANTINI, ici : http://www.critiqueslibres.com/i.php/vcrit/4766
1997 : «Microcosmes», de Claudio MAGRIS, ici : http://www.critiqueslibres.com/i.php/vcrit/3832
1981 « Le Nom de la rose», d’Umberto ECO, ici : http://www.critiqueslibres.com/i.php/vcrit/4882
1978 «Apothéose», de Ferdinando CAMON, ici : http://www.critiqueslibres.com/i.php/vcrit/22910
1960 : «La Ragazza di Bube» de Carlo CASSOLA, ici : http://www.critiqueslibres.com/i.php/vcrit/25162
1959 : «Le Guépard» de Giuseppe Tomasi di LAMPEDUSA, ici : http://www.critiqueslibres.com/i.php/vcrit/12317
1958 : « Les sept messagers», de Dino BUZZATTI, ici : http://www.critiqueslibres.com/i.php/vcrit/11217
1957 : «L’île d’Arturo» d’Elsa MORANTE, ici : http://www.critiqueslibres.com/i.php/vcrit/22774
1954 : «Les lettres de Capri», de Mario SOLDATI, ici: http://www.critiqueslibres.com/i.php/vcrit/531

Septularisen

avatar 16/10/2021 @ 22:42:04

Et après le Prix Nobel de Littérature, abondamment commenté sur le forum dédie, signalons le Prix Planeta (aussi appelé prix "Lara", qui semble t-il est mieux doté à présent que le Nobel puisque la bourse est actuellement de 1 million d'Euros!

Pour sa 70e édition, le Prix Planeta 2021 est allé cette année a l'écrivaine Carmen MOLA, pour son livre "La Bestia".
Carmen MOLA était en fait un pseudonyme derrière lequel se cachaient non pas un mais... Trois écrivains masculins à savoir : Jorge DÍAZ, Agustín MARTINEZ et Antonio MERCERO...

Voici donc résolu un des plus grands mystères de la littérature espagnole...

Plus de détails ici :

https://www.arabnews.fr/node/155016/culture

et ici :

https://actualitte.com/article/102933/…

Et la page Wiki du prix, ici :

https://fr.wikipedia.org/wiki/Prix_Planeta

Que nous réserve à présent le mystère de l'écrivaine italienne Elena FERRANTE?
Si tant est qu'il s'agit bien d'une écrivaine?

SpaceCadet

avatar 17/10/2021 @ 11:28:03

Et après le Prix Nobel de Littérature, abondamment commenté sur le forum dédie, signalons le Prix Planeta (aussi appelé prix "Lara", qui semble t-il est mieux doté à présent que le Nobel puisque la bourse est actuellement de 1 million d'Euros!

Pour sa 70e édition, le Prix Planeta 2021 est allé cette année a l'écrivaine Carmen MOLA, pour son livre "La Bestia".
Carmen MOLA était en fait un pseudonyme derrière lequel se cachaient non pas un mais... Trois écrivains masculins à savoir : Jorge DÍAZ, Agustín MARTINEZ et Antonio MERCERO...

Voici donc résolu un des plus grands mystères de la littérature espagnole...

Plus de détails ici :

https://www.arabnews.fr/node/155016/culture

et ici :

https://actualitte.com/article/102933/…

Et la page Wiki du prix, ici :

https://fr.wikipedia.org/wiki/Prix_Planeta

Que nous réserve à présent le mystère de l'écrivaine italienne Elena FERRANTE?
Si tant est qu'il s'agit bien d'une écrivaine?


Précisons pour ceux/celles qui ne connaissent pas ce prix, que les manuscrits proposés sont inédits et n'ont donc pas été publiés avant l'attribution du prix, qu'ils doivent avoir été rédigés en espagnol et, détail que je trouve intéressant, les candidats au prix sont souvent présentés au jury de manière anonyme, c'est-à-dire que le titre du roman ainsi que le nom de l'auteur sont masqués par un titre d'emprunt et un pseudo.

Ainsi, le livre lauréat de cette année a été présenté au jury avec le titre 'Ciudad de fuego' et signé par 'Sergio Lopez'. Ca n'est qu'une fois le prix décerné que l'identité de l'auteur, 'Carmen Mola' a été révélée.

Carmen Mola s'avérant être le pseudonyme d'un auteur dont on ignorait jusqu'ici la véritable identité, la surprise fut donc générale lorsqu'à la nouvelle de l'attribution du prix, les trois auteurs révélèrent pour la première fois leur identité. Enfin, soulignons que le roman qui leur valut ce prix sera publié sous le titre 'La bestia'.

Ajoutons que deux titres signés 'Carmen Mola', deux polars, sont disponibles en traduction française.

Début Précédente Page 19 de 19
 
Vous devez être connecté pour poster des messages : S'identifier ou Devenir membre

Vous devez être membre pour poster des messages Devenir membre ou S'identifier