Monnaie de sang de Patricia Cornwell

Monnaie de sang de Patricia Cornwell
(Flesh and blood)

Catégorie(s) : Littérature => Anglophone , Littérature => Policiers et thrillers

Critiqué par Chris, le 31 octobre 2015 (Bruxelles, Inscrite le 30 décembre 2003, 49 ans)
La note : 8 étoiles
Moyenne des notes : 6 étoiles (basée sur 2 avis)
Cote pondérée : 4 étoiles (52 250ème position).
Visites : 3 365 

Le passé resurgit

Kay Scarpetta s'apprête à partir fêter son anniversaire à Miami où son mari Benton Wesley lui a réservé une surprise de taille : un appartement. Saluée du ciel par sa nièce Lucy aux commandes de son hélicoptère, la journée commence étrangement et la découverte de 7 pièces de monnaie de la même année sur son muret y contribue aussi. Et soudain le téléphone sonne : Pete Marino lui annonce la mort d'un professeur non loin de chez elle, abattu par un tireur éloigné et bien caché. Kay serait-elle en danger elle aussi? Le voyage est reporté et les mystères commencent.
Un ancien personnage resurgit, un vrai rebondissement dans ce nouvel épisode du Dr Scarpetta.
Je trouve que les derniers volumes consacrés à Scarpetta sont un peu tirés en longueur, beaucoup de dialogues répétitifs entre Kay et Benton par exemple, et manquent de peps mais néanmoins celui-ci est étonnant et la fin nous promet un prochain épisode.

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Long, beaucoup trop long.

3 étoiles

Critique de Usdyc (Bruxelles, Inscrit le 27 août 2004, 66 ans) - 12 février 2021

Patricia Cornwell a été longtemps dans mes coups de cœur et puis "L'affaire Benton" y a mis un sérieux coup de frein. Après plusieurs années, j'ai repris avec ce roman. J'aurais pas dû le faire.
Kay Scarpetta et tous les autres personnages ont perdu presque toutes leurs sympathies et empathies. Kay se prend pour la Trump des médecins légistes; à la limite de l'imbuvable. Marino râle du début du livre à la fin...
Des longueurs totalement inutiles entre autres sur les armes que le commun des mortels ne retiendra jamais et qui n'apportent strictement rien à l'histoire. Tout ce livre pour, à la fin, nous faire revenir une meurtrière des premières enquêtes.
J'ai commencé à lire en diagonale à partir des cinquante dernières pages, juste pour connaître l'assassin. Une fois lu le nom, j'ai fermé le livre.
Une vraie plaie !!!!!!!!!!!
1,5 étoile, uniquement pour l'encre et le papier.

Forums: Monnaie de sang

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Monnaie de sang".