Les fiches récentes les plus visitées

Ce classement ne reprend que les critiques publiées dans les trente derniers jours.


91.
96 visites
sans couverture

La nuit des dupes de Michel Heim

critiqué par Krapouto - (Angouleme Charente - 73 ans)
7 etoiles
Revisitons l'Histoire de France dans la joie !
Revisitons l'Histoire de France . Personnages : Louis XIII, la mère Marie de Médicis, son épouse ( délaissée) Anne d'Autriche, Mazarin, le séduisant Duc de Buckingham, avec l'intervention surprise de D'Artagnan. Une pièce en 5 actes, toute en bijoux d'alexandrins partagés entre 2 ou 3 répliques s'il le faut. Une pièce qu'on pourrait croire historique dans les...

92.
95 visites
sans couverture

Réelle de Guillaume Sire

critiqué par Nathavh - (54 ans)
9 etoiles
Réelle
C'est une chronique sociale à laquelle nous invite Guillaume Sire par l'intermédiaire de la famille Tapiro issue de la classe moyenne. Didier, le père travaille dans une concession automobile, il aime Johnny. Sylvie, la mère travaille elle dans une société import-export. En dehors du travail, c'est devant la boîte noire, la télé qu'ils occupent leurs loisirs. Il y a aussi...

93.
95 visites
sans couverture

Moi, ce que j'aime, c'est les monstres de Emil Ferris

critiqué par Nathavh - (54 ans)
10 etoiles
juste exceptionnel
Attention énooorme coup de coeur c'est splendide, magistral , un nom à retenir Emil Ferris. Ce n'est pas pour rien que ce roman graphique est le coup de ♥ de nombreux libraires. Emil Ferris est sans contexte à découvrir de toute urgence et ce pour de multiples raisons. En 2002 l'année de ses 40 ans, lors d'une réception en son honneur, elle...

94.
94 visites
sans couverture

Agatha Raisin enquête 13 - Chantage au presbytère de M.C. Beaton

critiqué par Coper - (35 ans)
8 etoiles
Le beau vicaire est mort !
Quatrième de couverture : Larguée (une fois de plus) par James Lacey, délaissée par son voisin en qui elle mettait ses derniers espoirs, Agatha Raisin déclare la guerre aux hommes en faisant voeu de chasteté... Jusqu'à sa rencontre avec le tout nouveau et très sexy vicaire de Carsely, qui fait l'effet d'une bombe au village : les femmes se bousculent...

95.
94 visites
sans couverture

Les Démoniaques de Mattias Koping

critiqué par Ayor - (46 ans)
9 etoiles
Cru et extrêmement violent.
Avant tout il est préférable de préciser que ce roman n’est pas à mettre dans toutes les mains, d’une grande violence et très cru les âmes sensibles passeront donc leur chemin. Pour les plus aguerris, cette œuvre bénéficie d’un scénario certes simple mais solide où sont mis en scène des personnages parmi les plus abjects qu’il soit. Prostitution, pédophilie, proxénétisme, trafic...

96.
93 visites
sans couverture

Le piéton de Rome de Dominique Fernandez

critiqué par Veneziano - (Paris - 41 ans)
8 etoiles
Un regard personnel sur Rome
L'éminent auteur, membre de l'Académie française, féru d'Italie, notamment de sa partie sud, revient sur Rome, ville qu'il adore par-dessus tout. Il justifie sa démarche en notant que les auteurs et cinéastes ont très majoritairement placé leurs oeuvres dans la capitale péninsulaire, pourtant siège de l'Eglise, un part certaine d'entre eux s'avérant athées ou laïcs. Cette ville bénéficie bien d'un...

97.
93 visites
sans couverture

Le Prince noir de Iris Murdoch

critiqué par Tistou - (62 ans)
7 etoiles
Montée inéluctable d’une catastrophe
Londres, XXème siècle. Bradley Pearson est un auteur qui a connu un succès précoce mais sans lendemain. Sans lendemain largement du fait qu’il n’est pas d’une très grande fécondité et qu’il considère comme un acte de gloire de déchirer les feuilles que difficilement il écrit. Il a gagné sa vie, somme toute laborieuse, en tant « qu’agent du fisc »,...

98.
92 visites
sans couverture

La fille qui n'existait pas de Natalie C. Anderson

critiqué par Lilule - (baalon - 45 ans)
8 etoiles
un combat de femme
Tina ne vit pas, elle survit sur le toit d'un immeuble des bas-fonds de Sangui. Cambrioleuse la plus habile d'un gang, elle ne pense qu'à une chose: venger sa mère assassinée par son ancien employeur, le nabab blanc M Greyhill. L'occasion se présente enfin quand on lui demande de s'introduire dans la villa de ce dernier. Prise sur le fait...

99.
91 visites
sans couverture

Les chroniques de l'empire Ntu : Tome 1, Genèse et conquêtes de Momi M'buze Noogwani Ataye Mieko

critiqué par Goupilpm - (La Baronnie - 61 ans)
4 etoiles
Manque de punch et trop de fautes
Dans « Les chroniques de l'empire N'Tu » l'auteur retrace l'histoire d'un Empire imaginaire du 16ème siècle. Dans le premier tome l'auteur narre l'émergence de l'empire depuis la création du premier homme par le Dieu Léopard jusqu'au soulèvement de jeunes nobles pour prendre le pouvoir. L'histoire est racontée de manière linéaire dans une tonalité narrative assez lourde. Dans la première...

100.
91 visites
sans couverture

Le prince mystère de l'Arabie de Christine Ockrent

critiqué par CC.RIDER - (60 ans)
8 etoiles
Entre obscurantisme et modernité
En 1953, à la mort d’Ibn al-Saoud, fondateur de la dynastie wahhabite, ses nombreux fils devaient se succéder un à un sur le trône, ce qui se produisit six fois jusqu’au règne de Salman ben Abdelaziz, lequel désigna à 82 ans l’un de ses fils, Mohammed ben Salman, nouveau prince héritier en 2017. Il rompait avec la succession horizontale pour...

101.
89 visites
sans couverture

Les deux vies de Baudouin de Fabien Toulmé

critiqué par Ludmilla - (Chaville - 63 ans)
9 etoiles
On n'a qu'une vie!
Baudouin, la trentaine, s’ennuie dans sa vie bien rangée de juriste : il s’est confectionné un compteur du nombre de jours avant sa retraite (plus de 6000…). Pas du tout la vie dont il rêvait adolescent (jouer et chanter dans un groupe de rock). Son frère aîné Luc, médecin pour une ONG, parcourt le continent africain. Quand Baudouin apprend qu’il ne lui...

102.
88 visites
sans couverture

La foire de Saint-Pierre de Ellis Peters

critiqué par Ayor - (46 ans)
4 etoiles
Peu passionnant
Roman court et globalement assez peu réussi. L’ambiance moyenâgeuse du douzième siècle en Angleterre n’est pas franchement présente, la faute à des descriptions peu convaincantes ; de ce fait l’immersion n’est que partielle. Le rythme est lent ce qui est attendu, la réflexion étant privilégiée à l’action dans cette série. Ceci n’est pas gênant, en revanche ce qui l’est plus, et qui...

103.
85 visites
sans couverture

Le Perimetre de Vie de Alexandre Millon

critiqué par Volodka - (38 ans)
8 etoiles
Lé périmètre de vie
Thomas est cloué au sol. Il perd l’hélice de sa vie. Son épouse meurt accidentellement. Il se rencontre, rencontre, se laisse déporter.Il voyage. Intérieur nuit. Extérieur jour. Entre road movie dans un mouchoir et grands espaces du Pélion, en Grèce, il tangue. En équilibre instable, avec drôlerie, il nous parle de la vie dans le deuil plutôt que du deuil dans...

104.
85 visites
sans couverture

Les compagnons du livre de Iris Murdoch

critiqué par Tistou - (62 ans)
8 etoiles
Tranches de vies londoniennes
Iris Murdoch, si elle était un chien, serait un pitbull. Un qui ne lâche plus sa proie sitôt qu’il a refermé ses crocs dessus. Elle est romancière, alors on ne parlera pas de crocs, mais elle ne lâche pas ses personnages. A peine nés sous sa plume ils sont destinés à être mis sous l'oculaire du microscope et, à l’instar...

105.
84 visites
sans couverture

J'ai choisi d'être libre de Henda Ayari, Florence Bouquillat

critiqué par CC.RIDER - (60 ans)
8 etoiles
Comment sortir d'une secte…
D’origine algéro-tunisienne, Henda Ayari est née en France. Chaque été, elle va passer ses vacances en Tunisie. À neuf ans, elle se retrouve victime d’une tentative de viol de la part d’un de ses cousins. Un peu plus tard, elle découvre l’Islam Salafiste par le biais de converties d’origine française. Elle se recouvre alors du voile intégral par conviction alors...

106.
84 visites
sans couverture

Bernice se coiffe à la garçonne/Le pirate de la côte de Francis Scott Fitzgerald

critiqué par ARL - (Montréal - 33 ans)
7 etoiles
Garçonnes et philosophes
Ce commentaire porte en fait sur l'entièreté du recueil "Garçonnes et philosophes", uniquement disponible à ce jour dans le premier volume de l'édition de la Pléiade des œuvres de Fitzgerald. "Bernice se coiffe à la garçonne" et "Le pirate de la côte" en font partie, ainsi que six autres nouvelles. Les huit nouvelles de "Garçonnes et philosophes" parurent presque toutes individuellement...

107.
83 visites
sans couverture

Ils étaient juifs, résistants, communistes de Annette Wieviorka

critiqué par Veneziano - (Paris - 41 ans)
10 etoiles
Résister en étant Juif et résistant
Le rythme de vie de l'occupation battait plus vite pour les Juifs et les résistants, inévitablement, que pour le reste de la population française ; aussi les Juifs se préoccupaient-ils de sauver leur peau, craignant un sort dramatique, après s'être vu interdire l'exercice d'un nombre important de professions et contraindre à porter l'étoile jaune. Cet instinct de survie n'a pas...

108.
83 visites
sans couverture

Des mots de contrebande : (Aux inconnus qui comme moi...) de Alain Cadéo

critiqué par Nathavh - (54 ans)
10 etoiles
Une pépite pour les amoureux des mots
Si vous suivez mon blog, vous savez sans doute qu'il est un auteur que j'aime beaucoup. Son succès est à mon sens trop confidentiel car l'auteur de "Zoé" et de "Chaque seconde est un murmure" est pour moi l'orfèvre des mots par excellence. Si ce n'est déjà fait, je vous invite vivement à découvrir ses deux derniers romans...

109.
82 visites
sans couverture

Les Druides - Un secret celtique bien gardé de Morgan Brooks

critiqué par Windigo - (36 ans)
9 etoiles
Bon, mais court
Ce petit ouvrage de 159 pages, pour la 2e édition, est excellent, mais j'aurais aimé qu'il soit un peu plus long. Par contre, j'y ai appris quelques informations qui pourraient m'être utile dans le futur. Par exemple que les Celtes buvaient de la cervoise, l'ancêtre de la bière actuelle, et qui existe probablement encore. Si jamais j'en trouve, je vais...

110.
81 visites
sans couverture

Le dynamiteur de Henning Mankell

critiqué par Pacmann - (Tamise - 53 ans)
8 etoiles
Tout premier roman d'Henning Mankell
On est en 1911 et Oskar Johansson a 23 ans. Dynamiteur, il participe au percement de tunnels ferroviaires et manipule des explosifs pour fragmenter la roche. Mutilé à la suite d'un grave accident du travail, il reprendra pourtant son ancien métier, se mariera, aura trois enfants et adhérera aux idéaux de gauche. Au soir de sa vie, il partagera son...

111.
81 visites
sans couverture

Blues pour Mary Jane de Paul Couturiau

critiqué par Lilule - (baalon - 45 ans)
7 etoiles
un privé au grand coeur
A New York, Stan Getz vient de mourir. C'est déjà suffisant pour vous flanquer le bourdon. Or, c'est le moment où, à la Nouvelle-Orléans, Mary Jane débarque dans ma vie. Elle prétend avoir tué un homme. Il mijoterait dans une baignoire au milieu de son sang. Avec la chaleur qu'il fait ici... Seulement voilà, quand je visite la salle de...

112.
81 visites
sans couverture

Éloge du gaucher de Jean-Paul Dubois

critiqué par Jfp - (Yerres (Essonne) - 70 ans)
10 etoiles
à gauche toute…
Intitulé pompeusement "essai", ce charmant petit livre est en fait un recueil d'histoires, aussi savoureuses les unes que les autres, autour des avantages et des inconvénients à être gaucher. Avec son humour si particulier, Jean-Paul Dubois nous révèle toutes les facettes de la gaucherie, longtemps considérée comme une maladie, voire une tare, que l'on s'efforçait de "guérir" par la contrainte,...

113.
77 visites
sans couverture

L'âge d'or - tome 1 de Roxanne Moreil (Scénario), Cyril Pedrosa (Scénario et dessin)

critiqué par Hervé28 - (Chartres - 49 ans)
10 etoiles
"tâche que ce soit un beau conte à conter dans les jardins de l’Oronte ."
C’est certainement l’album le plus attendu de l’année. Après le magnifique " Portugal" et "les équinoxes" -que j’avais moins apprécié-, Cyril Pedrosa nous revient avec un nouveau pavé de près de 220 pages, qui à mon grand regret, n’est qu’un premier volume d’une histoire qui en comptera deux (le second volume étant prévu pour 2020). Mais la seule chose que l’on...

114.
77 visites
sans couverture

Le Théâtre de Dieu de France Théoret

critiqué par Libris québécis - (Montréal - 76 ans)
7 etoiles
Dieu dans la vie des femmes
La narratrice, l’alter ego de l’auteure et protagoniste du roman, résume très bien ce qu’elle est : « J’étais une jeune fille soucieuse et triste, bien éduquée. La lassitude intellectuelle et la fatigue physique me broyaient. » Se tracer une voie dans un monde dominé par le clergé n’est pas une sinécure. Tout converge vers un Dieu vengeur qui semble...

115.
77 visites
sans couverture

Les ruses de l'intelligence : La mètis des Grecs de Marcel Detienne, Jean-Pierre Vernant

critiqué par Colen8 - (77 ans)
8 etoiles
Sur les mythes de l’âge archaïque grec
A travers les poèmes mythologiques l’Iliade et l’Odyssée d’Homère, la Théogonie d’Hésiode, les chroniques attribuées à Apollodore, la cosmogonie d’Alcman, les ajouts ou commentaires de leurs successeurs Eschyle, Euripide ou Aristophane ces deux savants hellénistes remettent en lumière un aspect méconnu de la pensée grecque archaïque condamnée par Platon car trop éloignée des hauteurs de l’intelligence pure. Il s’agit de...

116.
75 visites
sans couverture

Circulus de Marie Rouzin

critiqué par CHALOT - (70 ans)
9 etoiles
un premier roman
Circulus roman de Marie Rouzin 187 pages octobre 2018 Social, féministe  La narratrice raconte sa rencontre avec Andronica et ensuite leur quête commune. Andronica qui a subi les assauts non acceptés d'un homme qui l'accompagnait, a accouché de deux fils dans une roulotte. Très vite , elle est partie à la recherche du père des deux garçons afin qu'il les reconnaisse. A la fois en colère et à...

117.
72 visites
sans couverture

Mon autobiographie spirituelle de Dalaï-Lama

critiqué par Windigo - (36 ans)
9 etoiles
Engagement politico-religieux
Cette autobiographie est plutôt complexe. Elle regroupe quelques discours du Dalaï-Lama, commentés par Sofia Stril-Rever, mélangés à certaines périodes de sa vie, puis ajouté quatre ou cinq poèmes dispersés à travers ce livre. Dans l'ensemble, j'ai bien aimé. Le Dalaï-Lama nous lance un message d'amour universel, de paix harmonieuse, mais surtout un cri du coeur ; Que cessent immédiatement la...

118.
71 visites
sans couverture

Denys l'aréopagite et le nom de Dieu de Jean-Paul Mongin, Ghislaine Herbéra (Dessin)

critiqué par CC.RIDER - (60 ans)
7 etoiles
Définir Dieu
Dans un temple abandonné d’Héliopolis, ancienne capitale désertée au profit d’Alexandrie, deux jeunes Grecs, Denys et Apollophane devisent sur la meilleure manière de qualifier Dieu quand une éclipse de lune se produit plongeant tout le pays dans l’obscurité. La stupeur passée, ils reprennent leurs esprits et en viennent à se demander si Dieu ne serait pas cette lumière aperçue au...

119.
69 visites
sans couverture

One piece, tome 13 : Tiens bon !! de Eiichirō Oda

critiqué par Koolasuchus - (Laon - 29 ans)
10 etoiles
Cactus et dinosaures
A la fin du tome précédent nous avions laissé nos héros sur l'île de Whiskey Peak. Ces derniers sont tombés dans un piège tendu par des membres du Baroque Works, une association criminelle de grande envergure et pour le moment seul Zorro est en état de combattre. Ce n'est évidemment pas ça qui va faire peur à l’épéiste qui prouve...

120.
66 visites
sans couverture

Le testament Donadieu de Georges Simenon

critiqué par Pierrot - (Villeurbanne - 67 ans)
8 etoiles
L’ambition mène à tout, même à la…
Résumé ; A septante-deux ans, Oscar Donadieu, un respectable armateur de La Rochelle (Charente-Maritime, France) meurt soudainement. Son décès provoque l'émoi de la ville car son corps a été retrouvé au fond du canal. Compte tenu de la personnalité d'Oscar, les thèses de l'accident et du suicide ne sont même pas évoquées. S'agissant de l'hypothèse d'un crime, cela pose un sérieux...