Les fiches récentes les plus visitées

Ce classement ne reprend que les critiques publiées dans les trente derniers jours.


91.
108 visites
sans couverture

Pierre et Luce de Romain Rolland

critiqué par Blue Boy - (Saint-Denis - - ans)
8 etoiles
La poésie contre la barbarie
Une très belle histoire d’amour au cœur d’une époque tourmentée, la Première guerre mondiale. Pierre et Luce, ces deux êtres qui savent par avance leur relation condamnée par la Grande histoire vont prendre conscience qu’ils devront vivre chaque moment intensément dès lors qu’ils seront réunis. En effet, Pierre doit bientôt rejoindre l’armée pour aller combattre sur le front, et il...

92.
107 visites
sans couverture

Tout va bien se passer de Sylvie Noel

critiqué par Bernard2 - (ARAMITS - 69 ans)
6 etoiles
Petit roman d'été
Cassie (Cassandre) participe activement aux préparatifs du mariage de sa meilleure amie Maggy. A partir de ce simple thème, voici un roman humoristique avec des rebondissements, des problèmes imprévus qui surgissent, des histoires d'amour et des disputes. Tout cela sans grande originalité et dans un style manquant de personnalité. On lit et on oublie tout de suite après car il...

93.
107 visites
sans couverture

Simenon et les secrets de La Rochelle de Michel Carly

critiqué par Pierrot - (Villeurbanne - 66 ans)
7 etoiles
Simenon en campagne
Ce récit, prêté par le propriétaire d’une petite maison charmante à 3 km du centre de La Rochelle, est en effet une mine de trésors pour la période s’étalant de 1927 à 1940, sur la passage de Simenon dans la Charente-Maritime et de son coup de cœur pour La Rochelle. J’ai découvert à travers ce...

94.
107 visites
sans couverture

Faux-Miroir de Bernard Alteyrac

critiqué par TRIEB - (BOULOGNE-BILLANCOURT - 66 ans)
7 etoiles
UNE AMITIE INEDITE
Peut-on effacer ou à tout le moins atténuer les différences de classe ? C’est à cette question que s’attache Bernard Alteyrac dans son roman Faux-Miroir. Adrien est un paysan de Provence, dur à la tâche, soucieux de la prospérité de sa terre, avec pour tout espoir d’ascension sociale le mariage avec une femme de sa condition. Il est au service...

95.
104 visites
sans couverture

Réveille-toi ! de François-Xavier Dillard

critiqué par Alapage - (45 ans)
7 etoiles
Une fin trop prévisible!
J'avais bien aimé le précédent thriller psychologique, Ne dis rien à papa de François-Xavier Dillard. Par contre, les scènes de violence envers les enfants m'avaient un peu perturbée. N'empêche que j'avais suffisamment bien aimé la plume de cet auteur pour me lancer dans la lecture de son tout dernier roman. Si vous aimez les scènes glauques, sombres et violentes... eh bien...

96.
104 visites
sans couverture

Moisson de Jim Crace

critiqué par Septularisen - (Luxembourg - 50 ans)
4 etoiles
"Le blé, tout comme les hommes et les femmes, aime être écrasé."
Au début du récit nous sommes dans une petite communauté agricole vivant en autarcie dans un petit village. Nous découvrons les mœurs de l’époque, notamment la vie aux champs à travers les yeux de Walter Tirsk, qui est le frère de lait du seigneur des terres sur lesquelles les villageois se sont installés : maître Kent. Un mystérieux crime vient d’avoir...

97.
102 visites
sans couverture

Agatha Raisin enquête 11 - L'enfer de l'amour de M.C. Beaton

critiqué par Coper - (34 ans)
8 etoiles
Retour à Carsely
Note de l'éditeur : "Qui a dit que l'amour c'était le paradis ? Plutôt l'enfer, même pavé de bonnes intentions ! À peine mariés, Agatha et James Lacey font cottage à part et s'accusent mutuellement d'infidélités. Jusqu'à ce que James disparaisse pour de bon, laissant derrière lui sa maison saccagée... Les soupçons se portent aussitôt sur l'épouse du disparu : Agatha....

98.
102 visites
sans couverture

Une vie en miniature de Caroline Alexander

critiqué par Ddh - (Mouscron - 76 ans)
8 etoiles
une miniature mignonne
La narratrice a le don de se miniaturiser et ainsi de ne pas se faire voir ! C'est grâce à son chat Jupiter et lorsque son Maxime lui cause du souci ! La narratrice a une vie bien remplie : journaliste, elle couvre les actualités théâtrales et musicales. Son mari Maxime, un homme d'affaires important, est souvent absent : il court aux quatre coins de...

99.
101 visites
sans couverture

L'air de rien de Nicole Jamet

critiqué par Alapage - (45 ans)
8 etoiles
Léger et touchant!
Extrait : Cette grande farce de la vérité, si versatile, si mouvante selon ce qu'on sait ou non, ce que l'on croit ou pas, elle-même en était l'exemple. Luce vient tout juste d'assassiner un petit vieux de ses propres mains. Ce petit vieux, elle ne le connaissait pas donc pourquoi l'avoir tué? Mais ce n'est pas tout, son « amie...

100.
101 visites
sans couverture

Survivants - tome 5 de Léo

critiqué par Kabuto - (Craponne - 57 ans)
7 etoiles
Un tremplin vers un nouveau cycle
Un dernier tome riche en rebondissements qui fait parfaitement le lien avec le reste de la saga. Alex et Manon rencontrent encore une fois de nombreux peuples extraterrestres et c’est d’ailleurs ce qui m’a vraiment plu dans ce cycle. Les agissements de la mantrisse sont toujours aussi mystérieux et la conclusion laisse clairement la place à de prochaines aventures sur...

101.
100 visites
sans couverture

Le Club des veuves qui aimaient la littérature érotique de Balli Kaur Jaswal, Guillaume-Jean Milan (Dessin)

critiqué par Alapage - (45 ans)
7 etoiles
Quelque peu déçue...
Pour Nikki, cet emploi représente bien plus qu'une fonction de simple animatrice. Elle y voit là le moyen de faire connaître la communauté sikhe. Elle veut d'autant plus cet emploi, car elle ne sait pas combien de temps le pub où elle travaille restera encore ouvert. Également, elle est à la recherche de ce qu'elle veut faire de sa vie...

102.
100 visites
sans couverture

Là où vivent les loups de Laurent Guillaume

critiqué par Killing79 - (Chamalieres - 38 ans)
9 etoiles
Priam, l'associable
Présentation de l'éditeur Le train arrive dans la petite gare de Thyanne, terminus de la ligne. Priam Monet descend pesamment d un wagon. Presque deux mètres pour un bon quintal et demi, mal sapé et sentant le tabac froid, Monet est un flic misanthrope sur la pente descendante. Son purgatoire à lui c'est d être flic à l'IGPN, la police des...

103.
99 visites
sans couverture

L'anticorps de Julio José Ordovás

critiqué par Pucksimberg - (Toulon - 38 ans)
5 etoiles
Une amitié post-Franco
Dans ce roman, le lecteur suit le quotidien de Jesus, un ado à l'époque où l'Espagne tente de sortir la tête de l'eau après les années Franco. Sa mère a disparu et il vit aux côtés de son père et de sa tante qui les a rejoints. Jesus rencontre Josu, un punk plus âgé que lui, et il fera auprès...

104.
96 visites
sans couverture

Désir de villes de Nicolas Gilsoul, Erik Orsenna

critiqué par Veneziano - (Paris - 40 ans)
8 etoiles
L'évolution des villes face à l'urbanisation de masse
L'aménagement du territoire en ville devient un défi, en raison de l'urbanisation de masse, partout sur la planète. Les défis sont multipliés. L'énergie, l'importation de denrées, la lutte contre la pollution et l'effet de serre dû à la densité de population, celles contre l'érosion et la montée des eaux constituent autant d'objectifs prégnants. Aussi un architecte et un écrivain reconverti...

105.
94 visites
sans couverture

Les Fivettes de Eleonora Mazzoni, Anaïs Bon (Dessin)

critiqué par Manoloula - (66 ans)
9 etoiles
un témoignage de femme passionnant sous forme de roman !
Même si ce livre " Les Fivettes " parle avant tout des femmes qui doivent passer par la PMA pour avoir un enfant et de tout leur parcours, il est avant tout un roman de réflexion sur la maternité. Celle de nos grands-mères, de nos mères, et de la nouvelle génération. "Un enfant est-il un dû ?" se demande le...

106.
94 visites
sans couverture

Exit West de Mohsin Hamid

critiqué par Killing79 - (Chamalieres - 38 ans)
9 etoiles
Exil poétique
Présentation de l'éditeur Une grande ville au bord de la guerre civile, quelque part au Moyen-Orient. Saïd y rencontre Nadia, une jeune femme indépendante, sensuelle et déterminée. Jour après jour, les explosions, les échanges de tirs et les points de contrôle sauvages transforment un peu plus la vie des habitants en enfer. Nadia et Saïd doivent se cacher pour vivre leur...

107.
92 visites
sans couverture

Froid comme la mort de Antonio Manzini

critiqué par Pierrot - (Villeurbanne - 66 ans)
7 etoiles
L'espoir en vain?
Avec ce deuxième roman « Froid comme la mort » .Manzini assure pratiquement un max, même si de mon point de vue, il se disperse un peu, ici et là. Mais le fait, d’échanger avec des fantômes, qui nous sont proches n’est pas dénué d’authenticité ! Voilà pour moi ? en tout cas une des raisons qui me...

108.
91 visites
sans couverture

Le policier est en prison de Peter Walker

critiqué par Mimi62 - (Arras - 65 ans)
6 etoiles
Juste pour passer un moment
Un roman policier très classique, tout à fait dans l'esprit de son époque (années 60). Ce qui prime c'est la succession des divers faits, des actions. Les personnages sont peu élaborés, ils se réduisent essentiellement à des noms que l'on peut interchanger, dont la seule fonction est de repérer les auteurs des actions. Pas de longueur, sauf peut être la traque finale...

109.
91 visites
sans couverture

Juste après la vague de Sandrine Collette

critiqué par Alma - (- ans)
8 etoiles
Un conte initiatique moderne à portée universelle.
Suite à un raz de marée, l'eau monte inlassablement. La famille doit fuir mais le bateau trop petit oblige les parents à laisser à terre trois de leurs neuf enfants avant de venir les rechercher plus tard. Sur mer, la frêle embarcation est prise dans les tempête, perdue sur les flots, en proie à de multiples dangers. Sur terre, les...

110.
89 visites
sans couverture

Beau temps pour les couleuvres de Patrick Caujolle

critiqué par Mimi62 - (Arras - 65 ans)
7 etoiles
Ecriture riche, polar intéressant mais ensemble surprenant
Une trame correctement construite, un dénouement très intéressant. Pour l'écriture la situation est tout autre. L'auteur a édité et a été primé pour plusieurs ouvrages de poésie. Cela se sent dans le style. L'écriture est par moment très belle, l'écrivain se laisse emporter par sa plume mais cela dénote dans le contexte. Certaines fois, on ne comprend pas toujours l'intention du...

111.
89 visites
sans couverture

La Fêlure de Thomas de Hugues Corriveau

critiqué par Libris québécis - (Montréal - 76 ans)
6 etoiles
Enfant meurtrier
Dès le préambule, Thomas, un enfant d’onze ans, tue deux voleurs venus dévaliser le dépanneur du coin. (petite épicerie). Ces derniers tuent la caissière, mais l’un deux échappe son revolver qui tombe près de Thomas. Ce dernier s’en empare et tire machinalement en direction des braqueurs. Il venait de perdre une amie qui fermait les yeux sur ses larcins quand...

112.
86 visites
sans couverture

Ne prononcez jamais leurs noms de Jacques Saussey

critiqué par Ayor - (45 ans)
9 etoiles
Une course contre le temps haletante
Excellent roman de Jacques Saussey qui met en scène le capitaine Daniel Magne et le lieutenant Lisa Heslin, séparés depuis quelques mois à la suite d’une affaire concernant le père de cette dernière (voir « La pieuvre »). L’auteur propose une très bonne histoire avec un suspense parfait qui tient toutes ses promesses, et alterne habilement les chapitres entre les personnages...

113.
86 visites
sans couverture

Ce cauchemar qui n'en finit pas de Pierre Dardot, Christian Laval

critiqué par Eric Eliès - (44 ans)
9 etoiles
Une dénonciation, fondée sur l'analyse de la crise grecque, des mécanismes du néolibéralisme et du pouvoir des oligarchies
Cet essai, écrit en 2016 par deux sociologues de l’université de Nanterre, est une thèse à charge qui tente, à la lumière de la récente crise européenne provoquée par la dette grecque, de démonter les principes et les modalités du néolibéralisme. L’argumentation est riche et étayée et beaucoup plus subtile qu’une simple dénonciation du libéralisme, dont les auteurs dévoilent les...

114.
85 visites
sans couverture

La Sicile de Pierre Josse, Bernard Pouchèle, Bruno Morandi (Photographies)

critiqué par Tistou - (62 ans)
8 etoiles
Beau livre. Comme le pays.
Dans la collection « Grands Voyageurs », il s’agit d’un livre informatif sur la Sicile, écrit par Pierre Josse (du « Guide du Routard ») et Bernard Pouchèle, et illustré de photos de Bruno Morandi. Outre la partie finale, intitulée « Guide voyage », donnant un minimum d’informations pratiques pour pouvoir voyager jusque là-bas et sur place, l’ouvrage est divisé en...

115.
84 visites
sans couverture

Une histoire du monde au XIXe siècle de Collectif

critiqué par Colen8 - (77 ans)
7 etoiles
Accélérations subites
En 1789 la Révolution Française avec ses idées généreuses de droits de l’homme fondées sur la liberté et l’égalité donnait le coup d’envoi d’une série de transformations politiques, pas seulement en Europe. Outre atlantique les Amériques poursuivaient leur émancipation, plus près de nous les empires autrichien et ottoman se lézardaient jusqu’à l’éclatement survenu après la défaite de la Triple Entente...

116.
81 visites
sans couverture

Masky de Viviane Étrivert-Gauthier

critiqué par Goupilpm - (La Baronnie - 61 ans)
8 etoiles
Historique et fantastique
Alors qu'il s'en revient des noces de Marie avec le marchand Vaclav Vanek, le juge Michna est attaqué sur la route par ce qui semble être un revenant. Découvert par le médecin français Jean Bonhomme il décédera quelques jours plus tard. Un nouveau juge arrive, chassé quelques années auparavant pour avoir puisé dans les caisses de la ville, il...

117.
80 visites
sans couverture

Texas Forever de James Lee Burke

critiqué par Tistou - (62 ans)
5 etoiles
4ème roman de James Lee Burke
« Texas forever » figure il est vrai parmi les premiers romans de James Lee Burke (Dave Robicheaux pas encore né), mais quatrième de l’auteur il donne plutôt l’impression d’être un premier tant la fin est faible et du coup le roman pas vraiment abouti. Dommage. Dommage car on trouve déjà la passion et la facilité avec laquelle James Lee Burke...

118.
77 visites
sans couverture

Fais-moi taire si tu peux ! de Sophie Jomain

critiqué par Alapage - (45 ans)
7 etoiles
Léger et agréable...
Si vous cherchez une petite romance sympathique qui vous fera sourire, celle-ci est tout à fait appropriée. Le récit est léger, agréable et fluide. Quelques situations cocasses sont parsemées ici et là afin de nous faire sourire. Et ça fonctionne! Bien évidemment, nous savons à l'avance comment se terminera cette aventure rocambolesque, mais n'empêche que cela fait du bien parfois de...

119.
77 visites
sans couverture

Pukhtu : Secundo de DOA

critiqué par Jfp - (Yerres (Essonne) - 69 ans)
10 etoiles
amel s'en mêle…
Dans ce second volet de Pu-Khtu, DOA poursuit sa saga politico-journalistico-policière inaugurée avec "Citoyens clandestins". On y retrouve Amel Balhimer, journaliste au grand cœur, pour qui plusieurs personnages vont se mettre en quatre, au sens propre comme au sens figuré. On y retrouve aussi quelques belles figures de la barbouzerie internationale, aux multiples visages, capables de se vendre au plus...

120.
77 visites
sans couverture

L'Éternité de Jean Ou l'Écriture Consideree Comme la Castration du Mais de Marc-Émile Thinez

critiqué par Débézed - (Besançon - 71 ans)
8 etoiles
Cultiver le maïs et les mots
Jean c’est le père du narrateur, Jean est communiste, communiste comme d‘autres sont catholiques ou philatélistes. Jean cultive le maïs dans le Sud-Ouest, il sème des semences qui n’ont pas été émasculées chimiquement, des semences qu’il faut castrer pour que le maïs puisse donner des grains. Marc- Emile c’est le fils, le fils doué qui sait lire très tôt les...