Les enquêtes de Mary Lester, tome 01 : Les bruines de Lanester de Jean Failler

Les enquêtes de Mary Lester, tome 01 : Les bruines de Lanester de Jean Failler

Catégorie(s) : Littérature => Policiers et thrillers

Critiqué par Shelton, le 3 septembre 2005 (Chalon-sur-Saône, Inscrit le 15 février 2005, 63 ans)
La note : 7 étoiles
Moyenne des notes : 5 étoiles (basée sur 3 avis)
Cote pondérée : 4 étoiles (46 436ème position).
Discussion(s) : 1 (Voir »)
Visites : 3 609  (depuis Novembre 2007)

Parapluie ?

Voici le premier roman de la série des enquêtes de Mary Lester. Il s’agit d’histoires policières ayant pour cadre général la Bretagne. En allant un peu trop vite, on pourrait dire que nous sommes en présence de littérature régionale, mais, en fait, je n’en suis pas si sûr. En effet, ce terme de littérature régionale me gène beaucoup et je lui préfère de très loin l’expression de littérature incarnée dans un terroir. Mais reste à savoir alors si un roman policier est bien une œuvre littéraire… Je ne trancherai pas ici dans ce débat existentiel qui touche régulièrement la bande dessinée, le policier, le livre jeunesse… Pour moi, un livre policier raconte une histoire et si elle est bonne, bien écrite, plaisante à lire, curieuse, truculente, qu’elle me fait rêver, voyager, passer du bon temps… alors je suis heureux et j’ai envie de vous en parler ! C’est bien le cas avec cette série des enquêtes de Mary Lester et, en particulier, ce premier épisode, Les bruines de Lanester.
Un inspecteur stagiaire, Mary Lester, travaille à Lorient. Une femme dans un milieu où les hommes se sentent chez eux, ce n’est pas toujours facile, mais dans ce cas ce sera très difficile. D’ailleurs, pour être tranquille, on va lui donner les petits dossiers à traiter : une noyade de clochard…
Et voilà Mary partie au travail, une enquête de routine, recherche de l’identité, reconstitution rapide des faits ayant entraînés la mort de ce pauvre homme…
Pour Mary c’est l’occasion de nous montrer qu’elle a bien été formée : oui elle se pose de bonnes questions, elle ne se laisse pas abuser par des réponses approximatives, elle recherche des explications à toutes les petites bizarreries d’une telle histoire… et du coup elle gène tellement qu’on lui enlève cette banale enquête pour une histoire plus sordide, une disparition d’un cadre de supermarché parti probablement retrouver une maîtresse et même une disparition de bateau de pêche, que dis-je d’une simple petite barque, c’est dire comme on la considère… Enfin, surtout comment l’inspecteur Amédéo considère les femmes, surtout les femmes policières…
Pour Jean Failler, l’auteur de cette série, c’est l’occasion de nous parler, avec beaucoup de précisions, de Lorient et de sa région. Car, disons-le franchement, cet auteur nous propose des histoires policières, prend le prétexte d’énigmes et d’enquêtes pour parler de sa région, la Bretagne qu’il aime et qu’il connaît très bien. En plus, à travers ces deux aspects, il en profite pour donner son point de vue sur notre société, sur la vie, sur les activités qu’il aime… Mais cela nous en reparlerons avec d’autres romans du même auteur où l’on découvre un grand nombre de facettes de l’homme Jean Failler que je ne connais pas personnellement mais que je souhaite rencontrer le plus rapidement possible…
Pour ce qui est de ce premier roman, le suspense est bien construit et quand on arrive aux deux tiers du livre on a l’impression d’avoir tout compris, tout deviné… et pourtant… rien n’est fini et on continue de lire avec avidité ! Eh, oui ! cet auteur n’est pas seulement un auteur de policier, c’est un auteur, tout simplement et ces histoires sont plaisantes même au-delà des solutions, des aveux…
Nous sommes donc en présence d’une série de qualité à l’écriture simple mais efficace, aux scénarios policiers très bien construits, avec un auteur se documentant beaucoup pour offrir une grande crédibilité au lecteur…
Les studios Ellipse ont tourné des feuilletons pour la télévision à partir des ces romans mais je ne peux pas vous en parler car je ne regarde pas assez ce petit écran, alors je me contenterai de vous parler régulièrement de cette série que j’aime beaucoup… tout en reconnaissant que Jean Failler n’est probablement pas le prochain Nobel de littérature, mais un auteur qui donne autant de plaisir au lecteur n’est pas à oublier !

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

  • Les bruines de Lanester [Texte imprimé] Jean Failler
    de Failler, Jean
    Éd. du Palémon / Les enquêtes de Mary Lester
    ISBN : 9782907572125 ; EUR 8,00 ; 07/04/2003 ; 174 p. ; Broché
»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

  Une enquête de Mary Lester

Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Du papier gâché !!!

1 étoiles

Critique de Goupilpm (La Baronnie, Inscrit le 23 juin 2017, 62 ans) - 19 janvier 2018

Cantonnée à des taches purement administratives, l'inspectrice stagiaire Mary Lester alterne les permanences entre les commissariats de Lorient et de Lanester. Quand une femme lui signale la disparation de son mari, elle ne peut s’empêcher de relier ce fait avec la noyade d'un clochard quelques jours plus tôt. Elle en réfère à son supérieur direct qui se moque d'elle en lui déclarant qu'il s'agit d'un accident et d'une fugue. La jeune femme qui déplore la misogynie dont elle est l'objet décide d'enquêter sur ces deux faits qui sont pour elle liés.

Les indices qu'elle va découvrir sautent aux yeux comme le nez au milieu de la figure : aucune finesse dans l'enquête qui paraît dater bien que rien ne vienne appuyer cette supposition. Certes on est dans un polar régional, mais tout est lourd, lent, les recoupements d'informations sont très simples et l'enquête des plus basique : on a l'impression d'être dans un très mauvais Derrick !

Certes l'auteur désirait mettre en avant sa protagoniste principale et faire ressortir la difficulté d'intégration des femmes dans un milieu alors purement masculin mais les autres personnages sont d'un caricatural des plus navrants. L'auteur est allé de manière grossière bien au delà des clichés auxquels on est assez souvent confrontés dans ce type de polars du terroir. Le seul point intéressant de ce roman c'est les descriptions de Lorient et de sa banlieue mais malheureusement on est dans un policier et non dans un guide touristique.

La plume de l'auteur est simpliste, le ton voulu peut être humoristique est là aussi des plus désolants. Le roman est bourrée de coquilles et le français souvent approximatif.

Au final un polar de troisième zone bâclé tout comme l'enquête ou dés les premiers chapitres on connaît le coupable. Ce roman ne présente aucun intérêt.

Mary, une policière du cru

8 étoiles

Critique de Buck (Rennes, Inscrit le 20 juin 2010, 31 ans) - 6 avril 2013

La vraie force de ce roman vient de son réalisme dans la retransmission des lieux.

Originaire de Lorient, c'est avec un vrai engouement que les endroits que l'on connait au quotidien se transforment en scènes de crimes que seuls les polars savent décrire. Je me suis même étonné à aller revisiter certains endroits du livre comme le théâtre de plein air. Cette force du roman le rend tout de suite très immersif et passionnant.


Autre point, l'héroïne. La couverture nous la présente comme une femme pensive, posée, les mains dans les poches et le regard lointain. Pas du tout, jeune bougre! Mary a du répondant et elle le montre nous faisant profiter de dialogues francs et réalistes et sans lissages. Les personnages ont du caractère et une (vraie) personnalité améliorant encore une fois l'immersion.
Immersion et caractères sont les deux atouts indéniables de ce premier tome. Deux atouts que, personnellement, je trouve très importants ; ces facteurs nous emportent dans l'histoire nous donne envie de réouvrir le livre chaque jour.


L'écriture est limpide sans trop pencher sur la simplicité. Petit couac, quelques fautes de frappe (d'orthographe?) jalonnent le récit.

Forums: Les enquêtes de Mary Lester, tome 01 : Les bruines de Lanester