Les enquêtes de Mary Lester, tome 18 : Le testament Duchien de Jean Failler

Les enquêtes de Mary Lester, tome 18 : Le testament Duchien de Jean Failler

Catégorie(s) : Littérature => Policiers et thrillers

Critiqué par Shelton, le 8 avril 2006 (Chalon-sur-Saône, Inscrit le 15 février 2005, 63 ans)
La note : 8 étoiles
Visites : 2 956  (depuis Novembre 2007)

En dispo !

De toute évidence, ce n’est pas le meilleur roman de Jean Failler, mais c’est certainement l’un des plus délicats car Mary, pardon, la capitaine Lester de la police nationale mène là sa première enquête depuis qu’elle a demandé sa mise en disponibilité. Hors, travailler avec le soutien de toute l’institution est une affaire beaucoup plus facile que de mener sa recherche de la vérité avec toute la machine policière contre soi, ce que va expérimenter Mary et son romancier par la même occasion…
Mais si c’est assez laborieux pour notre femme bretonne, le thème et la trame de ce crime sont assez agréables pour le lecteur. Nous voilà dans la Bretagne profonde, dans un petit pays où tout le monde se connaît, où tous les membres de la famille Duchien habitent à portée de pas les uns des autres…
C’est madame Duchien qui est morte sauvagement agressée durant une soirée alors qu’elle était chez elle avec son mari qui, lui, a réchappé à la mort… Mais, si la gendarmerie va vite en besogne en arrêtant un coupable, Mary est contactée par un membre de la famille qui pense que l’on est en train de faire fausse route… Non, ce n’est pas possible, la pauvre Herveline ne peut pas avoir tué… Non, il faut trouver le véritable meurtrier…
Mary est toujours prête à donner un coup de main à la veuve, à l’orphelin, à l’innocent accusé à tort… la voilà donc partie à la recherche du coupable…
Elle va très vite être confrontée à un vieil adjudant-chef de la gendarmerie, Mercier, qui sans être complètement imbécile, ne veut surtout pas voir une « civile » mettre son nez dans les dossiers qu’on lui a confiés.
Je pense que je ne dois pas vous en dire plus si je veux vous laisser un peu de lecture bonheur… Par contre, Jean Failler nous apporte beaucoup de joie en utilisant des personnages pleins de vie, de profondeur et d’humour. Je pense à cet avocat qui ne peut s’empêcher de bégayer… mais qui obtient beaucoup pour ses clients, y compris des remises en liberté…
Je pense aussi à cet ami de Mary lester, Fortin, Jipi pour ses intimes, qui prend toujours des risques substantiels pour aider son amie… mais ami/amie en tout bien tout honneur… Il faut dire que J-P Fortin est marié… Ouf, la morale est sauve…
On peut aussi citer un certain Leblanc, un gendarme de l’adjudant-chef Mercier, qui accepte d’aider Mary mais discrètement… Imaginez un peu… Au milieu de son footing, il rencontre par « hasard » Mary, s’entretient avec elle, dans sa voiture, tout en nage à cause de l’effort, et alors que la buée envahit le pare-brise, il lâche quelques éléments confidentiels de son travail…
Un bon roman policier ayant pour thème général les affaires d’héritage dans une famille de la Bretagne profonde. Un moment agréable à passer d’une femme bien sympathique car Mary Lester est de bonne compagnie. Moi, ce que je préfère c’est d’aller à la crêperie avec elle pour manger une complète… mais au dessert, je préfère une bonne beurre-sucre…

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

  Une enquête de Mary Lester

Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Forums: Les enquêtes de Mary Lester, tome 18 : Le testament Duchien

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Les enquêtes de Mary Lester, tome 18 : Le testament Duchien".