La chambre des curiosités de Lincoln Child, Douglas Preston

La chambre des curiosités de Lincoln Child, Douglas Preston
( The cabinet of curiosities)

Catégorie(s) : Littérature => Fantasy, Horreur, SF et Fantastique

Critiqué par Nara, le 13 juillet 2005 (Inscrite le 9 mars 2005, 43 ans)
La note : 10 étoiles
Moyenne des notes : 8 étoiles (basée sur 23 avis)
Cote pondérée : 7 étoiles (709ème position).
Visites : 9 358  (depuis Novembre 2007)

Génial

Les ouvriers d'un chantier découvrent des ossements humains de 36 adolescents victimes d'un tueur en série (Dr Leng) vers 1880. De nos jours, plusieurs meurtres sont commis selon le mode opératoire de Leng. Un agent du FBI un peu atypique, une archéologue et un journaliste mènent l'enquête.

Ce thriller est tout simplement GENIAL par son intrigue et ses personnages. 700 pages où l'on reste absorbé, pris par le jeu, par l'envie de savoir et de comprendre cette histoire si surprenante.
on s'attache aux personnages et l'on vit avec eux cette enquête.

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Super!

8 étoiles

Critique de Palmyre (, Inscrite le 15 avril 2004, 56 ans) - 28 juin 2016

Encore un très bon moment de divertissement en compagnie de l'inspecteur Pendergast! Les romans se suivent et malgré cela pas de lassitude, on en redemande!

LA chambre des perplexités

4 étoiles

Critique de Selenim (, Inscrit le 28 juillet 2011, 44 ans) - 6 août 2012

MA première incursion dans une oeuvre du duo Preston & Child et une belle déception.

D'un côté, M. Preston, qui n'arrive à se défaire de son muséum d'histoire naturelle, véritable personnage central dont on finit par connaitre la moindre pièce.

De l'autre, M. Child qui utilise ses personnages comme des kleenex. La littérature américaine a inventé le personnage jetable, Preston & Child l'élève au rang de mythe.

La pauvreté de l'enquête fait frémir, seul Pendergast avec ses visions extralucides progresse dans cette intrigue très commune. Les autres personnages ne sont là que pour donner la réplique à ce dandy précieux aussi fade que sa couleur de cheveux.

On avale des pages et des pages de remplissage qui ne mènent à rien sinon à l'ennui. Mais quel manque d'inspiration et d'imagination !!!

LA fin est un grand foutrac du n'importe quoi. Après nous avoir assommé pendant 600 pages, tout le monde se retrouve dans la méchante maison lugubre bourrée de mystères et de passages secrets.

N'oublions pas le méchant de l'histoire, le vrai dépeceur, qui se trouve toujours là où il faut, pile à l'endroit où se trouve nos charmants et insipides héros quand ceux-ci ont le malheur de découvrir une miette d'indice. Ri-di-cule !

Ce fût mon premier Preston & Child. Ce sera certainement mon dernier.

Pendergast sans d'Agosta

5 étoiles

Critique de Laurent.v (, Inscrit le 10 juin 2007, 45 ans) - 22 juin 2011

Et oui, moi, ce qu'il m'a manqué dans ce roman plutôt bien mené ( une fois acceptées les nombreuses inepties qui soit dit en passant ne sont pas plus nombreuses que dans d'autres livres des mêmes auteurs), c'est le personnage de d'Agosta qui amène habituellement à l'histoire un brin de légèreté et de désinvolture. Ici, tout est sérieux, important, grave et un peu triste. Comme Pendergast... Dommage.

Pendergast est trop parfait

7 étoiles

Critique de Ayor (, Inscrit le 31 janvier 2005, 46 ans) - 6 mars 2011

Dans l'ensemble il s'agit d'un bon roman mais qui souffre de deux défauts importants. Le premier concerne l'art que possèdent les auteurs d'entretenir le suspense en produisant des pages et des pages. Le deuxième s'applique au personnage lui-même, Aloysius Pendergast, un agent du FBI exceptionnel pour ne pas dire improbable tant il s'approche de la perfection. Le plus ridicule étant son extraordinaire capacité de concentration qui lui permet de reconstituer au pavé près des lieux, et des évènements hallucinants de détails et à n'en pas douter d'exactitude. Trop énorme pour y croire, ce qui gâche une partie du plaisir.

Les restes de 36 cadavres ayant vécu au siècle dernier, sont découverts lors des fouilles d'un chantier de construction. Pendergast, un agent du FBI, arrive sur les lieux en compagnie du docteur Nora Kelly, chercheuse au Muséum d'Histoire Naturelle de New York. Cette dernière ne comprend rien aux motivations de l'agent fédéral, mais trop intriguée pour abandonner, elle entraine dans cette enquête son fiancé, William Smithback, journaliste de son état et prêt à tout pour écrire un scoop.

Pendergast = Tintin

9 étoiles

Critique de Blacksad75 (, Inscrit le 19 février 2009, 40 ans) - 13 novembre 2010

Un pavé de 700 pages excellent, avec une histoire alambiquée, dans le bons sens du terme.
Une fois accepté que Pendergast est un véritable Tintin (il sait tout, a réponse à tout, est le meilleur. Parfois on se demande si c'est un extra-terrestre).

Perplexité

5 étoiles

Critique de Quinqualias (Bruxelles, Inscrite le 7 septembre 2009, 66 ans) - 5 août 2010

Je ne sais qu'en penser. J'avais commencé à le lire et m'étais arrêtée...ce n'était pas bon signe. Cet été, je l'ai recommencé et j'ai nettement mieux accroché. Le héros est intéressant et c'est lui qui "tient" le livre.
La longueur(+/- 700 pages) par contre était dispensable et la fin grandguignolesque.
Je ne suis pas certaine de lire le suivant.

livre en cours

8 étoiles

Critique de Stenanie (, Inscrite le 25 juin 2010, 38 ans) - 26 juin 2010

Bonjour, je suis en train de lire ce livre et il me plait déjà beaucoup. Je n'en suis pas à la moitié mais l'envie de connaitre le fin mot de l'intrigue, me pousse à continuer. Que dire de plus d'un livre qu'on n'a pas envie de lacher?
Je pense que c'est un livre à conseiller car on ne voit pas passer les pages et heureusement car il y en a près de 700...
Achetez ce livre, ça en vaut la peine!!!!

pas le meilleur des pendergast mais...

8 étoiles

Critique de C.line (sevres, Inscrite le 21 février 2006, 40 ans) - 9 juin 2010

J'avoue avoir découvert l'énigmatique Pendergast avec ce roman. Petite erreur de ma part car il ne s'agit pas de la première enquête du mystérieux agent du FBI mais ça ne gêne pas la lecture.

Première impression ? "Mais c'est qui cet agent bizarre aux poches remplies de trucs et gadgets qui tombent toujours à propos et à la culture digne de l'universalis en 12 volumes ?"

Et puis au fil des pages la magie opère...
Je me suis surprise à m'attacher (même beaucoup) à ce personnage hors du commun.
J'enchaine les volumes suivants plus pour connaitre son histoire personnelle (rocambolesque !) que suivre les enquêtes qu'il mène bien qu'elles valent le coup d'être lues !
Chacune est un savant mélange d'actualité et de références historiques et/ou anthropologiques très agréable. Ca change des romans actuels auxquels j'aurais tendance à reprocher la surenchère de crimes morbides et sanguinolents.

Un bilan : A l'approche de l'été, n'hésitez pas à glisser les enquêtes de Pendergast dans vos bagages

Pas un roman, mais un scénario de thriller avec une fin gâchée

5 étoiles

Critique de Bleizmor (Bretagne, Inscrit le 3 janvier 2009, 48 ans) - 7 avril 2010

Ayant pu voir de nombreuses critiques enthousiastes pour ce livre, je me suis empressé de plonger dans cette histoire policière écrite à quatre mains.

Les points positifs :
Le style littéraire est très agréable, riche, détaillé, mais toujours fluide, au contraire d'autres romans policiers contemporains (Harlan Coben en tête) qui semblent avoir été écrits par des écoliers devant leurs premières feuilles blanches.
L'histoire est donc prenante, et on ne se lasse passe de tourner les pages de ce roman qui en comporte près de 700.
La psychologie du protagoniste n'est pas sans rappeler un certain personnage de Sir A.C. Doyle, ce qui plaira aux inconditionnels dont je fais partie.

Les points négatifs :
Comme cela a déjà été dit, on commence par s'étonner de l'omniscience et de l'omnipotence du protagoniste. Dans le cas de Sherlock Holmes, toutes ses déductions restaient logiques, et toute information été justifiée. Ici, dans le cas de Pendergast (l'inspecteur) : il sait tout, il peut tout. Mais il ne faut pas chercher à comprendre l'origine de ses "super-pouvoirs".
Après avoir lu 600 pages, on se rend compte également qu'il ne se passe pas grand chose : l'histoire n'est pas allée beaucoup plus loin que le quatrième de couverture ...En fait, je soupçonne les auteurs d'avoir voulu écrire un scénario de film à suspense, et non un roman, en gardant l'espoir que celui-ci serait porté à l'écran. En effet, l'histoire est très linéaire, et insiste beaucoup sur certaines "images", parfois sordides, comme cela se trouve dans les thrillers actuels. Mais on ne retrouve pas la complexité et la richesse d'un véritable roman.
Et cela apparait de façon flagrante à la fin de l'histoire : le meurtrier est vraiment la personne la plus improbable dans ce rôle (totalement irréaliste), son alibi est ridicule, ses faits et gestes sont incongrus dans la société occidentale (on ne rase pas un quartier de Manhattan sur un coup de tête), ses compétences digne de superman (le plus intelligent, le plus fort, le plus rapide, le plus doué en médecine, etc etc ) et je passe sur les explications loufoques de la "solution finale" qui vous aura tenu en haleine pendant les 200 dernières pages, ou encore la chute finale complètement irréaliste concernant les armes piégées.

Bref, on retrouve ce genre de livres qui vous poussent à tourner les pages les unes après les autres, mais qui devient une grosse déception quand on arrive à la fin : non seulement la fin est grotesque (on sent que les auteurs ont inventé n'importe quoi pour clore leur récit), mais les explications concernant l'histoire que l'on vient de lire sont si ridicules que l'on se sent frustré d'avoir été mené en bateau aussi longtemps pour un tel résultat.

Hélas, il semble que cela devient une mode de privilégier le suspense et le "cliffhanger" de finde chapitre, au détriment d'une histoire cohérente et d'une fin logique et réaliste.

Prenant

8 étoiles

Critique de Rock30 (Nimes, Inscrit le 6 juillet 2008, 55 ans) - 27 septembre 2009

Sur le livre je dirais qu'il est parfait dans sa construction, le suspens, un thriller surprenant, qui au contraire des thrillers habituels ne s'appesantit pas sur le côté gore, dont personnellement j'ai eu plus que ma dose dans d'autres ouvrages ou films. Parfait à un détail près, l'auteur ne nous ayant pas donné ce qu'il advient du cadavre d'un des acteurs principaux du livre.
J'ai pris grand plaisir à sa lecture donc, ayant hâte à chaque fois de reprendre le cours de l'histoire aux rebondissements surprenants. La personnalité de l'inspecteur Pendergast joue pour beaucoup dans l'intérêt porté à cet ouvrage, personnalité attachante, mélange de Hercule Poirot, Sherlock Holmes, et Columbo. Personnage à la fois rationnel, mais aussi versé dans les mystères de l'esprit, ainsi que doté d'un don d'enquêteur hors pair. On s'attache aussi aux personnages secondaires qui sont également richement pourvu.
C'est ma première découverte de ces auteurs, et sans aucun doute, je vais persévérer. Je vous les recommande chaudement.

Agréable surprise

9 étoiles

Critique de Patsy80 (, Inscrite le 20 août 2009, 42 ans) - 21 août 2009

Un jour, ce livre s'est retrouvé devant moi dans une librairie et dès la lecture du résumé, j'ai voulu le lire. Mais pendant toute ma lecture j'ai été prise d'une double angoisse :
1/ qu'allait-il se passer pour nos personnages captivants ?
2/ Aïe, si la fin est surnaturelle, je risque d'être déçue car ce n'est pas ce que j'attends.
Alors pour ceux qui ne l'ont pas lu, sans vous raconter l'histoire, sachez que j'ai adoré jusqu'au dernier mot !

Absolument remarquable

10 étoiles

Critique de Minibus (Besançon, Inscrite le 6 mai 2009, 53 ans) - 12 mai 2009

Suspense intense tout au long de ces 700 pages. Histoire menée de mains de maîtres, à recommander. Le personnage de Pendergast est très intéressant. A aucun moment je n'ai trouvé le temps long, bien au contraire, j'étais presque déçue d'avoir terminé le livre.

Plutôt décevant

5 étoiles

Critique de Magver (La chapelle d'Armentières, Inscrite le 1 septembre 2008, 45 ans) - 15 octobre 2008

J'ai eu beaucoup de mal à finir ce livre.
L'histoire est intéressante mais desservie par beaucoup trop de longueurs. Beaucoup de pages (773) et surtout beaucoup trop de descriptions. On finit par se lasser.
Dommage...

Oui mais encore?!!

5 étoiles

Critique de POOKIES (MONTPELLIER, Inscrit le 16 août 2006, 41 ans) - 5 octobre 2008

L'intrique est tout à fait bien amenée et l'ensemble de l'histoire est rondement menée.
Toutefois, elle est trop linéaire à mon goût et traîne vraiment en longueur. Ça n'en finit plus et l'on a souvent l'impression que les auteurs ont dû broder et broder... pour arriver au nombre de pages qu'ils s'étaient fixés. En tout cas, c'est l'effet que cela m'a procuré.
Donc moyen bof pour moi. Cela ne m'empêchera tout de même pas de lire un autre de leurs bouquins car en plus, j'avais adoré à l'époque : "Relic".

Thriller fantastique

10 étoiles

Critique de Aaro-Benjamin G. (Montréal, Inscrit le 11 décembre 2003, 49 ans) - 31 juillet 2008

Rares sont les romans policiers qui osent intégrer une touche de surnaturel, de peur de perdre leur crédibilité. Ici, le mélange est époustouflant et parfaitement dosé. L’énigmatique Pendergast du FBI est damnant en raison du voile de mystère qui l’entoure. Une caractéristique de l’intrigue probablement volontaire, afin de nous accrocher.

J’ai dévoré goulûment les chapitres courts avec un plaisir soutenu du début jusqu'à la finale choc.

Tout simplement génial!

10 étoiles

Critique de Chris (Bruxelles, Inscrite le 30 décembre 2003, 44 ans) - 4 mai 2008

700 pages de suspense ... Le désormais célèbre inspecteur Pendergast part à la recherche de la formule de longévité, aidé par une archéologue. Et tout au long de l'histoire, des pièces du puzzle s'emboitent, malgré que des gens meurent.
Finalement, on découvre qui est l'auteur des meurtres et quel était le but recherché par le scientifique qui a tenté de mettre au point cette formule.
Si vous voulez passer une nuit blanche, lisez ce livre car une fois plongé dedans, on a envie de savoir!

Intrigue captivante

8 étoiles

Critique de Saint-Germain-des-Prés (Liernu, Inscrite le 1 avril 2001, 50 ans) - 21 avril 2008

Voici un thriller qui va vous scotcher ! L’intrigue est passionnante au point que, comme les critiques précédentes l’ont déjà mentionné, vous aurez des difficultés à temporiser votre lecture. Le tandem Preston-Child s’y entend pour créer un climat glauque à souhait et maintenir l’intérêt du lecteur. On réfléchit avec les enquêteurs, on croit avoir deviné et évidemment on s’aperçoit, mais bien tard, qu’il s’agissait d’une fausse piste…

Néanmoins, un regret : le livre n’est pas particulièrement bien écrit, le style est neutre. Autre bémol, plus dérangeant selon moi : la psychologie des personnages secondaires est caricaturale. Pourquoi n’avoir nuancé que les quatre personnages principaux ? Le héros, inspecteur du FBI, est rusé, fin, mystérieux quand il le faut, il a ses zones d’ombre, séduit par sa capacité de déduction. Nora Kelly, archéologue amenée à aider l’inspecteur, son petit ami Smithback et le flic O’Shaughnessy présentent tous trois des personnalités intéressantes. Quant aux autres… Tous les flics sont bêtes et lourdingues, les patrons du museum sont des scientifiques prétentieux et autoritaristes, … et tout à l’avenant.

Il reste que l’intrigue de cette « Chambre des curiosités » vaut le détour.

petit bémol

4 étoiles

Critique de Soup34 (, Inscrit le 30 septembre 2007, 38 ans) - 31 janvier 2008

Je serai moins enthousiaste que les autres critiques. Je suis désolé mais moi je ne me suis pas autant régalé que vous. J'ai eu du mal à m'intéresser à l'histoire, sûrement à cause du style très linéaire des auteurs. Ils ont voulu rendre le personnage principal tellement mystérieux que je le trouve complètement inaccessible. Il connaît des choses tellement incroyable qu'on aimerait savoir par quel moyen il les a su mais on n'a jamais d'explication.

L'histoire quant à elle peut paraître intéressante au début mais on tombe très vite dans le surnaturel. On se dit qu'ils ont lancé l'intrigue et que à court d'explication rationnelle il n'ont pas trouvé mieux que ça.

En bref je me suis vraiment ennuyé et j'ai vraiment failli abandonner la lecture de ce livre.

Maintenant je ne prétend pas avoir la science infuse et au vu de vos critiques je me dit que j'ai du passer à côté. Ca arrive, tant pis.

Plus qu’une curiosité, un prodige…

10 étoiles

Critique de Ketchupy (Bourges, Inscrit le 29 avril 2006, 38 ans) - 18 août 2007

J’ai lu tous les romans qu’ont écrits en duo Douglas Preston et Lincoln Child et, pour moi, celui-ci est, à l’heure actuelle, le meilleur. Je dirais même que leur talent atteint ici son paroxysme.
Les suivants, tout en étant passionnants, sont un demi-degré en dessous et je ressens le mercantilisme pointer, de plus en plus, le bout de son nez.
Mais, revenons à « La chambre des curiosités » qui est l’archétype du roman qu’on ouvre avec un grand sourire de plaisir, qu’on parcourt en perdant la notion du temps et qu’on ne referme que sous la contrainte.
Ah ! Comme je vous envie vous qui n’avez pas encore découvert ce roman et qui allez pouvoir en apprécier chaque page pour la première fois.
Mais, je vous préviens que les thrillers que vous lirez ensuite vous paraîtront bien fades comparés à celui-ci !

Excellentissime

10 étoiles

Critique de CHOUPINET (, Inscrit le 21 octobre 2006, 52 ans) - 7 août 2007

Un grand roman. Digne de figurer parmi des classiques de la littérature. Après avoir mis les policiers suédois et norvégien malheureux en amour, seuls et désemparés face à l'évolution de leurs pays respectifs, entre parenthèse, j'ai trouvé avec grand plaisir un nouvel enquêteur mystérieux à souhait, l'inspecteur Pendergast. Il est le personnage central d'une intrigue qui se tient du début à la fin (rare).Le roman mêle habilement les points de vue des différents protagonistes, n'est pas linéaire-linéaire, et fait que l'on ne s'ennuie pas malgré les 700 pages du livre. Il distille habilement sa dose de suspens. Même en n'étant pas un inconditionnel du fantastique, j'admets que la toute petite touche de surnaturel est très bien intégrée dans l'histoire. Un seul regret : l'inspecteur Pendergast se livre beaucoup moins que l'inspecteur Wallander. J'espère en savoir un peu plus sur lui dans d'autres livres des mêmes auteurs.

Très bon

9 étoiles

Critique de Chéry (Québec, Inscrite le 27 août 2006, 39 ans) - 3 janvier 2007

Un livre, comme tous les Preston-Child, très accrochant. Il se lit très bien et il est très passionnant. Nous retrouvons un petit côté de Pendergast qui est tout à fait captivant et nous comprenons bien des choses sur son compte.

Fantastique

10 étoiles

Critique de LesieG (CANTARON, Inscrite le 20 avril 2005, 51 ans) - 24 août 2005

Merci CL de m'avoir fait découvrir ce livre.

Intrigue très prenante, on arrive pas à poser le livre, ça faisait longtemps que je n'avais pas lu un livre aussi rapidement.

L'écriture est très rapide, il n'y a aucun temps mort. Les personnages sont supers.

De ce fait, j'ai acheté aussi "Les croassements de la nuit", je vous en parlerai qu'en je l'aurai lu.


Forums: La chambre des curiosités

Il n'y a pas encore de discussion autour de "La chambre des curiosités".