Le grenier des enfers de Lincoln Child, Douglas Preston

Le grenier des enfers de Lincoln Child, Douglas Preston
(Reliquary)

Catégorie(s) : Littérature => Policiers et thrillers

Critiqué par Chris, le 9 juin 2012 (Bruxelles, Inscrite le 30 décembre 2003, 45 ans)
La note : 10 étoiles
Moyenne des notes : 8 étoiles (basée sur 5 avis)
Cote pondérée : 6 étoiles (9 902ème position).
Visites : 1 870 

La suite de relic ... passionnante!

Voici la suite de Relic. Souvenez-vous, dans le tome précédent Pendergast, d'Agosta, Margo et Smithback avaient dû faire face à une horrible bête au musée.

Ici, nous retrouvons la plante du Mbwun ainsi que les personnages du premier volume. Cette fois, les problèmes se passent dans les égouts de New York - nos amis vont-ils à nouveau devoir combattre une horrible créature?

Preston & Child donnent ici un nouvel envol à cette aventure. Si l'histoire est évidemment inventée de toute pièce, il n'en va pas de même pour le monde souterrain des égouts de New York.

L'histoire est à nouveau bien ficelée, pleine de rebondissements jusque dans les dernières pages. Vraiment du grand Preston & Child qui ont l'art de vous tenir en haleine jusqu'au bout.

A lire de toute urgence par les fans!

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Dessous sombres et (très) aventureux

8 étoiles

Critique de Antihuman (Paris, Inscrit le 5 octobre 2011, 35 ans) - 18 novembre 2018

Intéressante l'intrigue de ce polar qui nous parle de la présence éventuelle de vie dans le métro ; également le livre exploite ces lignes secrètes d'hyper-luxe construites autrefois pour une clientèle très fortunée, et dont il reste des fondements bien réels... Sachant qu'en particulier à New York il y a au moins 30 niveaux sous la terre, on peut donc très bien entériner de même ces créatures monstrueuses fruits d'expérience génétiques, et qui passent leur temps à décimer la population.

Les SDF qui vivent dessous pour toujours vont donc se rebeller et chercher à atteindre des aides avec d'eventuels policiers afin d'éradiquer ces maux, ce qui provoquera une rencontre sanglante avec les yuppies de Central Park et de la Vème avenue, tout cela pendant qu'une police peu efficace et cosntituée de vendus tente d'enquêter en essayant les manies de ces gens. Qui sont donc ces Bêtes ?

Preston & Child réalisent donc là une aventure passionnante qui pose les bonnes questions, tout cela sous une timeline terrifiante par sa profondeur et par sa réalité sociale.

Précisons que les faits méconnus de ce livre sont, comme le disent les auteurs à la fin, vrais à 80%. Plutôt rare pour un néo-polar un peu longuet.

Relic... La suite...

8 étoiles

Critique de Coper (, Inscrite le 2 octobre 2014, 35 ans) - 22 juin 2018

Lu dans la foulée du premier tome (Relic), alors forcément, l'effet de surprise est passé (comme généralement pour les suites).

J'ai un peu moins aimé que le premier tome. Je l'ai trouvé trop alambiqué dans le scénario. Certains personnages sont trop présents et finalement peu utiles.
Cependant, il n'en reste pas moins que Pendergast est toujours autant attractif et ce roman est tout de même réussi.

Aussi passionnant que le premier!

8 étoiles

Critique de Palmyre (, Inscrite le 15 avril 2004, 56 ans) - 28 mai 2016

Je m'étonne de ne trouver que deux critiques au sujet de ce roman pourtant excellent! Il s'agit d'une suite, mais le livre se révèle tout aussi intense que le premier. Difficile de s'en détacher pour faire autre chose.
Tous les ingrédients sont là pour nous faire passer un très bon moment de lecture, une équipe de gens sympathiques soudés par l'amitié, un mystère, du suspense, des rebondissements jusque dans les dernières pages. Une vraie réussite!

Une suite réussie

8 étoiles

Critique de Ayor (, Inscrit le 31 janvier 2005, 46 ans) - 13 mars 2014

Suite en quelque sorte de "Relic", ce roman riche en action se lit avec plaisir.
Le scénario ne manque pas d'originalité et propose non seulement pas mal de rebondissements mais également un bon suspense. De plus Pendergast, personnage principal du duo d'écrivains, est plus agréable, crédible, voire plus humain que dans des certains autres romans parus plus tard dans la série. Dans certaines situations il apparaît même en retrait, laissant d'autres personnages prendre des initiatives, lui permettant d'évoluer avec lui, et non comme de simples figurants (comme c'est parfois le cas dans les œuvres suivantes).

L'action principale se déroule dans les tunnels abandonnés du métro de New York où plusieurs SDF sont portés disparus ou retrouvés atrocement mutilés. Mais c'est suite à l'assassinat de Pamela Wisher, la fille d'une richissime veuve que la police se décide à enquêter et met en lumière le lien entre tous ces meurtres. A cela s'ajoutent diverses manifestations houleuses organisées par une population exaspérée et désireuse d'éradiquer cette population marginale considérée comme responsable de la plupart des actes de délinquance.
Pour notre fine équipe, tout ceci s'annonce compliqué, mais surtout extrêmement dangereux.

Forums: Le grenier des enfers

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Le grenier des enfers".