Hôtel Adlon de Philip Kerr

Hôtel Adlon de Philip Kerr
(If the dead rise not)

Catégorie(s) : Littérature => Policiers et thrillers

Critiqué par Tanneguy, le 10 septembre 2014 (Paris, Inscrit le 21 septembre 2006, 79 ans)
La note : 7 étoiles
Moyenne des notes : 7 étoiles (basée sur 2 avis)
Cote pondérée : 5 étoiles (34 708ème position).
Visites : 1 246 

La trilogie berlinoise continue...

C'est en tout cas ce que nous annonce l'éditeur en page de couverture et c'est vrai pour ce qui concerne le héros qui est toujours Bernard Günther qui nous raconte ses aventures avec les "trucs" habituels, qualités et défauts. On aime ou on n'aime pas, le style n'est pas génial mais on se distrait à bon compte.

La première partie se passe à Berlin, une ville paralysée par deux évènements : l'ascension de Hitler et la perspective des jeux olympiques en 1936. Gunther a été licencié de la police mais survit... comme d'habitude il rencontre les gens haut placés les plus improbables, il n'est pas mécontent de lui !

Une deuxième partie nous emmène à Cuba en 1954. Nous découvrons les horreurs du régime Batista, mais Castro se prépare à faire encore mieux.

Vous ne serez pas dépaysé.

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

mi-figue, mi raisin...

7 étoiles

Critique de Deinos (, Inscrit le 14 février 2009, 57 ans) - 1 janvier 2019

Par ce roman j'ai découvert l'auteur Philip Kerr et je dois avouer que cela m'a entrainé à lire d'autres œuvres de cet auteur...
Roman en deux époques et deux lieux... la première partie nous entraine dans le Berlin de 1934, et si le style reste "classique" (quoique discuter du style pour une œuvre traduite me paraît inappropriée, vu que se mêlent et l’œuvre première et l'empreinte du traducteur), avec néanmoins un sens particulier et parfois fleuri de la métaphore, si l'enquête est somme toute peu intense, l'atmosphère du Berlin de ces années-là est assez bien rendue... d'où une première partie bien plaisante...
La seconde partie elle se déroule à Cuba... et honnêtement, elle m'a paru bien plus creuse... d'où ce côté mi-figue, mi-raisin de ce livre.

Forums: Hôtel Adlon

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Hôtel Adlon".