Le Trône de fer, tome 06 : Les brigands/ Intrigues à Port-Réal de George R. R. Martin

Le Trône de fer, tome 06 : Les brigands/ Intrigues à Port-Réal de George R. R. Martin
(A storm of swords 1/4)

Catégorie(s) : Littérature => Fantasy, Horreur, SF et Fantastique

Critiqué par Wakkafr, le 21 février 2007 (Paris, Inscrit le 12 juin 2004, 44 ans)
La note : 4 étoiles
Moyenne des notes : 7 étoiles (basée sur 5 avis)
Cote pondérée : 5 étoiles (21 414ème position).
Visites : 3 279  (depuis Novembre 2007)

J'en peux plus !

Bon ok, là je lâche, je me suis acheté le tome 7 mais il va rester neuf.

J'ai refermé celui-ci dégoûté, n'y comprenant plus rien entre toutes les maisons, les familles, les complots... il faut prendre une feuille et un stylo si l'on veut s'y retrouver... D'ailleurs j'ai téléchargé le plan des généalogies de chaque maison en PDF et ça ne m'a pas plus aidé...

Tout le plaisir de la lecture se perd dans l'emberlificotage de tous ces personnages.
Après il ne reste plus que l'exploit d'aller jusqu'au bout, exploit que je ne relèverai pas.

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

  • Intrigues à Port-Réal [Texte imprimé] George R. R. Martin trad. de l'américain par Jean Sola
    de Martin, George R. R. Sola, Jean (Traducteur)
    J'ai lu / J'ai lu. Fantasy
    ISBN : 9782290325704 ; EUR 7,00 ; 10/03/2003 ; 345 p. ; Poche
»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Lannister 1 - Stark 0

7 étoiles

Critique de Kabuto (Craponne, Inscrit le 10 août 2010, 57 ans) - 25 décembre 2015

Le premier round de la guerre semble être gagné par les Lannister mais qui pourrait bien prédire l’avenir De Westeros où trahisons et alliances sont monnaie courante ? Au nord, le danger n’a jamais été aussi présent et au-delà des mers, Daenerys prépare patiemment son retour. Grâce à quelques personnages astucieusement placés dans tout le royaume, l’auteur nous fait vivre cette formidable saga sans jamais nous ennuyer un seul instant.

Le trône de fer : sixième tome

10 étoiles

Critique de Ayor (, Inscrit le 31 janvier 2005, 45 ans) - 26 mars 2012

Ce sixième épisode qui marque en fait le début du troisième tome de George R.R. Martin, se déroule donc juste après la terrible bataille de la Néra opposant les forces de Stannis Baratheon à celle de Joffrey Baratheon, son neveu.

L'issue de cette confrontation sanglante bouleverse le destin des sept couronnes du royaume de Westeros, plusieurs rois proclamés se font la guerre, avec toutes les trahisons et les retournements de situation possibles.

Intrigues, c'est clair qu'il y en a, et pas des moindres, cela perpétuant jusqu'à présent la ligne directrice qu'a choisie l'auteur pour son œuvre.

Il n'est pas facile d'émettre une critique au fur et à mesure de l'avancée de la série, au risque de dévoiler certains évènements, et par là même gâcher quelque peu le suspense. Cela dit apparait dans cet opus le point de vue de Jaime Lannister, jusque-là délaissé, et pour cause, dans "A clash of Kings", et ce n'est pas sans surprise que l'on en apprend un peu plus sur lui. Comme la plupart des personnages principaux, celui-ci se révèle intéressant et plutôt attachant.

L'auteur, quel que soient les personnages traités, ne tombe pas dans le piège du manichéisme pur et simple, c'est beaucoup plus compliqué que cela, et force est de constater que chacun d'entre eux est formidablement travaillé sur le plan psychologique.

Que du bon une fois de plus, la passion est bien présente, et il n'est rien de plus difficile de constater que la saga, à ce jour, est loin d'être terminée, loin s'en faut... Tant mieux, car cela promet encore et toujours d'immenses moments de lecture en perspective, mais d'un autre côté tout cela va s'étaler sur plusieurs années, et patienter tout ce temps n'ira pas sans difficultés.

Bien, le plaisir continue

10 étoiles

Critique de Endymion (lille, Inscrit le 11 mai 2005, 37 ans) - 22 mai 2008

Dans la conclusion du tome précédent - L'Invincible Forteresse -, l'auteur George R.R. Martin apportait quelques éclaircissements sur les mystères de son cycle du Trône de Fer tout en amenant bon nombre d'autres questionnements, laissant le lecteur dans un état d'impatience digne des meilleurs cliffhangers de séries télévisées. Dans ce nouveau livre, intitulé Les Brigands, et qui est le premier tome de la troisième partie du cycle, l'écrivain américain apporte quelques réponses, notamment en ce qui concerne l'orientation dramatique choisie. En effet, si jusqu'alors le monde du Trône de Fer, malgré de nombreux renversements d'alliances et de complots, gardait une assez remarquable clarté politique et une stabilité féodale très lisible, on assiste dorénavant à une violente explosion de la raison d'état et au conséquent écroulement des hiérarchies.

En introduisant de manière intrépide des évènements inattendus et des brusques changements de situation, c'est un peu comme si George R.R. Martin avait mis un grand coup de pied dans sa fourmilière fictionnelle. Il en résulte à la fois des bouleversement radicaux dans la position de moult personnages que l'on croyaient solidement ancrés dans leurs fonctions ou leurs privilèges - et par là même une évolution dans leur mode de pensée -, mais aussi un total effondrement de la société qui plonge ce monde "civilisé" dans la barbarie. Tous en subissent plus ou moins les conséquences et, comme d'habitude, George R.R. Martin nous illustre cela en multipliant les points de vue, certains déjà connus, d'autres apparaissant pour l'occasion. Ainsi, l'auteur nous invite à accompagner par exemple un peu plus longtemps les Lannister. On connaissait bien Tyrion, on découvre un peu plus Jaime. Et l'on n'est pas déçu, tant le personnage se révèle riche et "étrangement" attachant malgré ses penchants criminels et suffisants.

On en sait aussi beaucoup plus sur les Autres. Ca y est, l'auteur a décidé que cela suffisait et qu'il était temps de nous en dire plus sur les secrets du Nord. Par l'intermédiaire de Jon Snow et de Samwell Tarly, on assiste donc aux démonstrations de force des entités magiques que sont les Autres et les armées "hyboréennes" que sont les Sauvageons. Pour le moment, on se rend compte que la magie vient du Nord, en même temps que l'hiver, car Daenerys et ses dragons, toujours dans l'Est, occupent peu l'histoire du Trône de Fer narrée dans Intrigues à Port-réal (1 chapitre consacré sur les 21).

Vingt-et-un chapitres, dix points de vue différents, dix récits qui se recoupent et s'harmonisent parfaitement dans une extraordinaire fresque romanesque et fantastique; voilà ce qu'est le Trône de Fer. Servie par la plume habile et précieuse de l'auteur, l'histoire de cet univers fictif et magique se développe de façon logique et passionnante sous nos yeux, faisant de ce cycle la meilleure oeuvre de low fantasy qu'il m'ait été donné de lire, et l'une de mes plus belles expériences livresques.

Je lâche aussi

4 étoiles

Critique de Morgenes (, Inscrit le 29 janvier 2006, 39 ans) - 3 juillet 2007

Ca part dans tous les sens, l'intrigue n'avance plus d'un tome à l'autre : j'abandonne la série.

Forums: Le Trône de fer, tome 06 : Les brigands/ Intrigues à Port-Réal

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Le Trône de fer, tome 06 : Les brigands/ Intrigues à Port-Réal".