Les Schtroumpfs, tome 24: Salade de schtroumpfs de Thierry Culliford (Scénario), Luc Parthoens (Scénario), Ludowick Borecki (Dessin), Jeroen De Coninck (Dessin)

Catégorie(s) : Bande dessinée => Enfants

Critiqué par Septularisen, le 20 juillet 2021 (Luxembourg, Inscrit le 7 août 2004, 56 ans)
La note : 6 étoiles
Moyenne des notes : 7 étoiles (basée sur 2 avis)
Cote pondérée : 5 étoiles (41 574ème position).
Visites : 2 450 

SCHTROUMPFS EN... SALADE!

Mais que se passe-t-il dernièrement au village Schtroumpf? Les Schtroumpfs sont mécontents car la nourriture concoctée par le Schtroumpf Cuisinier est de plus en plus mauvaise et les portions de plus en plus petites.

Le Schtroumpf Cuisinier se défend en expliquant que ce n’est pas de sa faute… Les légumes qui lui sont fournis par le Schtroumpf Paysan sont de plus en plus de mauvaise qualité… Le Grand Schtroumpf mène l’enquête et découvre que le potager du Schtroumpf Paysan est infesté par un champignon microscopique, qui empêche la croissance des légumes.

Le Grand Schtroumpf doit donc quitter intempestivement le village Schtroumpf, pour chercher un remède à ce champignon. En attendant son retour, il donne au Schtroumpf Paysan un engrais pour favoriser la croissance des plantes, et un fongicide contre les champignons... En lui recommandant impérativement de n’en utiliser que quelques gouttes à chaque arrosage…

Sous la pression du Schtroumpf Cuisinier, le Schtroumpf Paysan utilise toute la dose des produits en un seul arrosage…

Bien, que dire de plus sur cet album? En effet, qui ne connaît pas les Schtroumpfs? Ces petits lutins bleus à bonnet phrygien et culotte blanche, qui se distinguent par leur caractère souvent (très) stéréotypé, et dont la principale caractéristique est de remplacer par les mots «Schtroumpf» et «Schtroumpfer», tous les verbes et noms qu’ils peuvent.
Le scénario est de Thierry CULLIFORD (*1955, le fils de PEYO) et de Luc PARTHOENS (*1964) un ancien du Studio Peyo. Les dessins des belges Ludo BORECKI (*1973) et Jeroen De CONINCK (*1965) font bien le «travail». Il faut dire que ce dernier est aussi un ancien du Studio Peyo, et donc «biberonné» à la sauce Schtroumpf! Le tout reste dans la tradition familiale et dans la poursuite de l’œuvre de Peyo, puisque la coloriste de cet album n’est autre que NINE (1930 – 2016, de son vrai non: Janine CULLIFORD-DEVROYE), la veuve de PEYO.

Cet épisode se distingue par de très beaux dessins, notamment quand nos chers petits lutins bleus sont transformés en légumes les plus divers et variés. Les images représentant le Schtroumpf à lunettes en petits pois sont absolument hilarantes!

Le scénario lui est très classique pour une aventure des Schtroumpfs. Le Grand Schtroumpf quitte le village et les autres Schtroumpfs en profitent pour faire des (grosses) bêtises! Les auteurs abordent eux le thème de la différence et du rejet, mais aussi celui des engrais artificiels et autres pesticides. Sans doute trop didactique pour être comprise par les plus jeunes des lecteurs, mais les adultes (surtout ceux qui comme moi sont restés des grands enfants!..), apprécieront les clins d’œil!

Très belle aventure de nos petits Schtroumpfs, sans doute trop moralisatrice pour être comprise par les plus jeunes des lecteurs, mais toujours aussi agréable à lire…

P.S. : Rappelons que les personnages des «Schtroumpfs» ayant été, au départ, créés en 1958 par le belge PEYO (1928 – 1992, de son vrai nom: Pierre CULLIFORD), comme personnages secondaires des aventures de «Johan et Pirlouit», il s’agit donc avant tout d’une BD «grands nez». C’est une BD «Feel good», remplie de tendresse et de bienveillance, qui peut être appréciée à tout âge , et qui vous fera passer un bon moment… Il n’y a donc pas lieu ici de parler des découpages, puisque les cases sont toujours les mêmes. Il n’y a quasiment jamais de changement de décor, et l’arrière-plan est parfois (notamment quand deux Schtroumpfs discutent ensemble) d’une seule couleur. L’accent étant mis sur les personnages, les passionnés de grande BD, avec des superbes couleurs et des grands paysages «passeront» donc leur tour!..

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

  Les Schtroumpfs

Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Schtroumpfs à la croque au sel

8 étoiles

Critique de Koolasuchus (Laon, Inscrit le 10 décembre 2011, 34 ans) - 28 décembre 2022

Bien que le scénario de cet album ne soit pas parmi les plus originaux de la série, certains éléments peuvent en effet rappeler Les Schtroumpfs et le Cracoucass ou bien Schtroumpf vert et vert Schtroumpf, tandis que l'on voit la fin arriver à des kilomètres, je doit pourtant bien reconnaître que j'ai été assez conquis par ce récit. En effet, il permet tout d'abord d'offrir au Schtroumpf Paysan et au Schtroumpf Cuisinier un rôle de premier plan tandis que l'inventivité dont ont fait preuve les auteurs et les dessinateurs pour transformer les Schtroumpfs en légumes est à saluer, on sent bien qu'il ont eu plaisir à le faire.

L'humour est donc bien présent et le découpage de l'histoire très bien réfléchi, notamment grâce à la présence d'un flash-back, fait rare dans la série et qui est ici bien intégré. La conclusion est toutefois vite expédiée et peut-être un peu trop facile mais c'est souvent comme ça chez les Schtroumpfs.

Une aventure des Schtroumpfs assez plaisante donc, les thématiques abordées sont assez intéressantes, bien que l'on reste parfois un peu trop à la surface mais cela est compensé par un comique bien maîtrisé et un dessin qui ne manque pas d'originalité comme on peut le voir sur la couverture. Malgré l'aspect potager cet album se déguste donc plutôt comme une petite friandise et montre encore une fois que malgré l'absence de Peyo, ses successeurs réussissent bien à perpétuer son esprit tout en apportant quelques petites touches d'originalité.

Forums: Les Schtroumpfs, tome 24: Salade de schtroumpfs

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Les Schtroumpfs, tome 24: Salade de schtroumpfs".